Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Défense de crever

Défense de crever

Je vous apporte des croissants tout chauds, de la Défense, coeur du système financier parisien. Je veux parler des nouvelles des Indignés, ou ce qu'il en reste, installés, c'est beaucoup dire, sur le parvis , au milieu des tours et des lumières de Noêl.

Voilà quelques semaines qu'ils prêchent dans le désert, face à la foule indifférente, dans le froid, les courants d'air à travers la Grande Arche. Leur combat semble sans avenir, mais c'est bien ce monde artificiel, ce royaume factice tout autour qui sent bien que la fin est proche de cet insupportable accaparement des richesses mondiales par une minorité invisible. 

Les interrogations de ces gavroches sans peurs et sans reproches sont légitimes…et comment !! Jeunes pour la plupart, ils tentent d'intéresser les passants, croyant pouvoir détourner les yeux des gens honnêtes, ils n'ont pas compris qu'ils sont en guerre avec les suppôts inconscients, que les passants sont des pions d'un système, les soldats aux ordres de la matrice sociale.

Les autres endimanchés ne sont pas à l'abri du besoin mais préfèrent ne pas lever le regard sur leur avenir, la priorité est de commencer les achats de Noël, il sera bien temps après de jouer à cache cache avec Pôle emploi. Les passants ne sont pas des chômeurs et ne sont pas les plus à plaindre des salariés. Certains très bien payés ont acquis un statut les mettant à l'abri du besoin, haut perchés dans la hiérarchie, ils bénéficient de l'iniquité ambiante, certains de ceux-là s'arrêtent pour tailler une bavette avec ces blancs-becs qui osent rêver d'un futur meilleur.

Un ancien soixante-huitard me confie : “Être de gauche à vingt ans, c'est bien, être de gauche à cinquante, c'est con, c'est qu'on a rien compris”, ce Monsieur poursuit en défense du nucléaire : “Je suis écolo et pour le Nucléaire, le nucléaire c'est des emploiset ça n'a jamais tué personne. Il lâche tout de même, j'ai peur de l'effet de serre, alors je suis à fond pour le nucléaire. De Marjorie le patron de Total est un gars bien et qui ne pense pas seulement à gagner du fric. Il y a des millions de gens qui ne pensent pas qu'à gagner du fric.”

Les jeunes eux, transis s'enhardissent, un tel énergumène leur redonne quelques chaleurs, ils en ont bien besoin, l'humidité s'empare des lieux, le centre commercial continue de déverser ses colonnes de fourmis acheteuses. 

L'un deux dépité m'avoue :”On est en contact avec les anars, on leur a prouvé qu'on était pas des rigolos, mais au lieu de venir nous aider ils préfèrent rester chez eux devant la télé.” 

La France révolutionnaire montre ici un triste visage, il reste un petit village gaulois, qui résiste au gré des doutes et des silences gênés de la République dite libérale. Face à eux les tentes bien rangées, aux toits pointus, boutiques éphémères d'une fête dérisoire, ressemblent aux tentes des légions romaines, dressées comme pour signifier l'Etat de guerre.

Les CRS se montrent magnanimes, ils prennent soins de noyer le poisson, ici, point n'est nécessaire d'employer la méthode musclée, ou d'évacuer ces sympathiques trublions, il se pourrait même que l'image d'un Etat compréhensif vis à vis de la misère qui s'exprime soit un bon point à quelques encablures de l'échéance électorale.

La finance ne veut pas montrer son vrai visage, à la Défense, interdit d'interdire, Défense de crever.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 25 novembre 2011 12:00

    Le mouvement des « indignés » ne mobilise pas, ou très peu, malgré un grand capital de sympathie et d’accord avec leurs affirmations ... parce qu’il n’a pas de projet de substitution à la société actuelle.

    Il ne suffit pas de dire « ça va mal, ils nous volent, nous trompent... », là tout le monde est d’accord ... « , il faut aussi dire »voilà ce que nous voulons, ce qu’il faut changer ...voilà comment on peut y parvenir...". C’est un projet positif et dynamique de société plus équitable qui mobilisera la majorité d’entre nous.

    Il faut également dire que tout mouvement est initié par une petite minorité : Les pro-actifs. C’est toujours et partout ainsi. Les autres (réactifs ou passifs ) regardent, critiquent, attendent... et rejoignent éventuellement lorsque les jeux sont faits.

    Il faut bien ajouter que les pressions policières et l’absence des médias n’aide pas ce mouvement à grandir. Egalement qu’une majorité des jeunes (car ce sont eux qui composent la force qui fait bouger les choses), et c’est voulu, est plus préoccupée par ses loisirs, son blackberry, une musique débilitante ... etc..

    On peut toutefois penser que lorsque notre système actuel s’effondrera vraiment, les esprits seront plus disponibles.

    La question la plus grave et importante sera alors : Ne sera t-il pas trop tard ?


    • Montagnais Montagnais 25 novembre 2011 14:44

      Merci pour cette contribution, merci pour cette évocation des 1% (ces 1% les « illuminés adeptes d’un nouveau monde » comme dit Madame Presse-pipi) et la sympathie que vous nous forcer à éprouver pour eux.


      Les 98 % d’endormis collabo ne doivent pas être très fiers en croisant leurs regards.. Mais bon, ils ont si peu de conscience de quoi que ce soit ces 98%..

      On leur reproche, aux 1% d’Occupy (facile), de n’avoir pas de projet politique - crédible - de ne pas proposer « parce qu’il n’a pas de projet de substitution à la société actuelle. »

      Bullshit.

      D’abord, il n’ont pas les media, le spectron, que des obscurs, vous, moi, une poignée

      Ensuite, ils ont clairement l’opposition des 98 % qui n’entendent pas se faire priver des derniers reliefs de l’orgie.

      Enfin, il n’y a pas de projet à présenter, il ne s’agit pas de s’illusionner sur notre capacité à changer ce monde par le discours, par l’action dite démocratique.

      L’essentiel c’est qu’ils soient là, c’est qu’on continue.

      Les 1 % suffiront à basculer la bête.

      Désobéissance, insoumission, dissidence, ça suffira.

      Aujourd’hui « buy nothing day ».. Il devrait manquer quelques piécettes dans les caisses des caïds grand-prêtres des temples de la surconsommation. Même si c’est pas beaucoup, ce sera rageant pour eux, qu’on ait cette idée seulement, toucher aux profits, toucher à la sacro-sainte croissance.


      .. Maintenant, ça ne s’arrêtera pas.



      • Patrick Samba Patrick Samba 25 novembre 2011 18:04

        Bonsoir,

        merci pour vos croissants chauds. Ils sont aussi délicieux que ceux apportés dans les jolis sacs de chez « P..l » par d’élégantes employées de La Défense (du Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Tour Pascal A et B de la Grande Arche ? )

        Samedi ce sera la fête : Bienvenue - Occupons la Défense ,histoire de décompresser de la conscience d’un environnement dangereux :
        Déchets, le cauchemar du nucléaire - ARTE
        Le mystère de l’iode-131 en Europe (mises à jour) - Le blog de Fukushima

        et la cerise sur le gâteau :
        Bridget Kyoto les blablas de la Blanche   


          • lloreen 26 novembre 2011 00:44

            bonsoir
            Merci pour votre engagement.
            Voici une autre façon encore d’agir
            http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/Assembl%C3%A9e_citoyenne.pdf

            Il est plus facile d’informer les citoyens sur les marchés, car c’est un lieu convivial où se rencontre la classe populaire qui a le plus à souffrir de la situation sociale actuelle.Des amis et moi avions fait un petit stand « pirate » (nous nous étions installés après que les agents municipaux aient encaissé l’argent pour la place), et nous avions expliqué en quoi consistait l’arnaque « légalisée » de l’argent-dette, c’est à dire comment fonctionnait la « création » monétaire, l’argent étant crée à partir de la dette et des intérêts de la dette....
            Sur presque une centaine de personnes à qui nous avions parlé, pas une seule ne nous a cru, tellement c’est gros...

            Ils ne comprennent pas comment tout cela fonctionne et ne réalisent pas l’ampleur de l’arnaque.
            Ils ne savent pas que nous sommes asservis par une poignée de banquiers qui dirigent le monde par l’intermédiaire de représentants nous faisant croire qu’ils agissent dans l’intérêt général.Ils « s’informent » chez les désinformateurs, « confient » leur argent à des arnaqueurs, pensent être « représentés » par des usurpateurs et pensent être « libres » alors que le système les maintient continuellement sous tutelle.

            Il serait peut-être judicieux de distribuer des tracts pour informer les citoyens des véritables enjeux de votre action avec des liens pour les aiguiller vers des sites alternatifs de façon à ce qu’ils puissent envisager d’agir pour faire évoluer les choses.

            Nous avons aussi envisagé de distribuer des tracts à la sortie des poles-emplois,dans les lycées et les universités et dans tous les lieux publics pour informer les citoyens sur les moyens d’actions dont ils peuvent disposer pour agir autour d’eux.

            Le commentaire stupide du quinquagénaire « le nucléaire c’est de l’emploi et ça n’a jamais tué personne » prouve bien l’imbécillité du raisonnement.
            Un humain est un esclave (il ne lui vient même pas à l’idée que la vie ne se résume pas à être un employé...) et Fukushima il a l’air de ne jamais en avoir entendu parler....ou alors le servage lui a tellement ramolli la cervelle qu’il a déjà oublié depuis mars....
            C’est vrai qu’avec de tels individus il n’y a plus qu’à attendre le syndrome chinois....


            • lloreen 26 novembre 2011 00:58

              Si l’on voulait informer très grossièrement les gens dans la rue, un simple questionnaire clé suffirait à leur ouvrir l’esprit.
              Comment est crée l’argent ?
               http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-paul-grignon-fr-in_news
              http://vimeo.com/8088058


              • Jean-paul 26 novembre 2011 09:07

                LLoreen
                7 commentaires pour cet article .


              • lauraneb 26 novembre 2011 10:50

                la Défense c’est seulement des bureaux de secrétaires et de petits comptables ; c’est de l’administratif...C’est d’ailleurs pour ça qu’on les laisse brailler la-bas...

                Le financier s’est mis depuis longtemps à l’Europe, au Luxembourg pour etre plus exact...mais il est en réalité mondialisée et toujours en mouvement, ce qui empeche sa traçabilité...

                quant au partage : en 5 ans, 800 000 telechargements et 10€ de donation....apparemment le partage n’a qu’un seul sens, et en plus se faire traiter de profiteur et feignant par ceux la meme qui téléchargent...continuer c’est de la gourmandise ou de la betise, au choix....


                • starpeace 26 novembre 2011 14:13
                  Ne soyons pas trop « durs » avec nos concitoyens.
                  Ils sont descendus à plus de trois millions pour dénoncer le nouveau système des retraites pour un résultat nul, donc il faut qu’ils s’en remettent !
                  Je pense que nous avons en France des pouvoirs à l’intelligence très subtile qui arrivent à manipuler les foules avec de faux espoirs, comme par exemple de tout focaliser sur les futures élections présidentielles ; de même je suis sidéré par la façon dont on arrive à diviser pour mieux régner en montant la majorité contre toute forme de minorité ( « sectes », jeunes de banlieue, sans papiers, détenteurs du RSA, fonctionnaires etc...) ce qui fait qu’en France me semble t’il, il n’y a pas de solidarité, sauf quand il y a des intérêts communs à défendre comme je le cite plus haut par exemple au sujet des retraites.
                  Il ne faut cependant pas perdre espoir. Il va y avoir forcément des évènements futurs qui vont jouer le rôle « d’électrochocs » pour réveiller toutes ces personnes qui, à force d’être manipulées à toutes les sauces et dans tous les sens, ne savent plus où elles en sont, comme devenues des automates par obligation...
                  Il y a pourtant des mots comme géniocratie, paradisme ( http://www.paradisme.fr/ ; http://www.earthpeopleorg.org/ ), anarchie, responsabilité, complémentarité, fraternité qui vont petit à petit prendre tous leur sens en lieu et place de mots comme pouvoir, capitalisme, élitisme, égoïsme. Cela viendra doucement, comme une sorte de thérapie naturelle redonnant à l’être humain toute sa place. Penser à méditer plutôt que de stresser, de manger bio et équilibré plutôt que d’aller chez McDO, se faire plaisir et donner plutôt que de tout ramener à soi. Pourquoi pas amener à de nouvelles spiritualités athées qui font d’ailleurs tant peur à nos gouvernants ( ce serait intéressant de savoir pourquoi...) comme celles basées sur le bouddhisme ou le raëlisme qui permettent une ouverture de l’esprit sur les notions d’Infini ou de Science. Notre société est en train de subir un changement majeur ; étant dans l’oeil du cyclone, nous ne pouvons pas tout appréhender avec sérénité et certitude. Le besoin de se protéger peut expliquer la frilosité ambiante de tout un chacun. Se protéger tout en attendant l’opportunité à ne pas rater pour agir...voilà où en est rendu la plupart de nos contemporains. Mais peut on vraiment les blâmer ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès