Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Démocratie participative chez les Verts de Grenoble ?

Démocratie participative chez les Verts de Grenoble ?

La résitance s'organise sur Grenoble et témoigne du peu de respect que la nouvelle municipalité verte entend donner à son concept de démocratie participative ou de co-construction de la ville par les habitants. Un exemple concret en plein coeur de ville.

Lors de sa campagne municipale de 2014, Eric Piolle avait ouvertement proné la "co-construction de la ville de demain par les citoyens", une "nouvelle démocratie participative renouvelée et dynamique", la constitution de conseils de citoyens indépendants pour que le résident grenoblois devienne lui aussi un acteur du développement de sa ville. 

Un projet de construction d'immeuble à R+6 est en cours d'étude à l'urbanisme de Grenoble et devrait impacter une fois encore le quartier Bouchayer-Viallet déjà fortement restructuré depuis plusieurs années. Le "monolithe des 17 piolle(s)" est donc en étude de faisabilité sans qu'à aucun moment les associations de quartiers, les riverains et les principaux intéressés par la construction de cet immeuble de près de 20 mètres de hauteur n'aient été informés ou encore engagés dans une concertation. Véritable découverte pour l'ensemble du quartier...

La résistance s'organise pour qu'une démarche de concertation avec la Ville verte et Vincent Fristot, maire-adjoint de la ville de Grenoble soit engagée dans les plus brefs délais. Projet en cours d'instruction par le service de l'urbanisme de Grenoble, le projet semble en outre se profiler sans qu'aucune place de parking pour ses résidents à venir n'ait étté envisagée : une chose étonnante et paradoxale dans le discours politique d'une municipalité verte. Il est vrai que la viabilité économique de ce projet suppose de construire à peu de frais quitte à ce qu'il s'éloigne des clauses du plan local d'urbanisme revisité dernièrement... Entente entre promoteur et municipalité ou simple coincidence ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 2015 16:09

    ils participent au dépeçage de la France ....


    • damien 28 janvier 2015 15:20

      je suis né dans le quartier et j’habite le secteur. L’article est mensonger puisque le propriétaire a été vu par le promoteur en septembre. l’union de quartier a vu le projet et en a la copie. Le propriétaire prend la population à partie pour servir ses intérêts personnels... C’est pas bien de mentir !!!!


    • Dominique 29 janvier 2015 16:24

      Sauf à ce que ces réactions éruptives (et déplacées avec le sujet de l’article) pour la nouvelle municipalité Verte soient orchestrées par quelqu’un de très intéressé financièrement pour que ce projet absurde se fasse, prenez le soin :


      - de relire les engagements de campagne de Mr Eric Piolle. Vous y découvrirez ses promesses de co-construction de la Ville par les citoyens, notamment au travers de conseils de citoyens indépendants sur les grandes questions d’évolution des quartiers.... Où sont -ils ? Où est la démocratie participative affichée avant les élections ?

      - de vous plonger un peu dans les notions d’urbanisme qui ont été revues et corrigées en décembre 2014 par la municipalité. On ne peut pas faire n’importe quoi sous prétexte d’être écolos et/ou d’être un élu. Les résidents sociaux d’un immeuble ont le droit à stationnement également au bas de chez eux... 

      - d’être suffisamment informé sur l’association de quartier dont certains se revendiquent ici. En effet, son représentant pour le quartier Berriat a pris connaissance de ce projet de monolithe dans la presse comme beaucoup d’entre nous d’ailleurs..

      - vous décourvrirez aussi probablement dans quelques temps que ce projet sera amendé et corrigé car non conforme aux réglement du plan local d’urbanisme de cette zone urbaine de Grenoble. 

      Patience mais prudence et vigilance donc..



    • Robin des bois 29 janvier 2015 18:39

      Faux le reprèsentant du quartier Berriat a ètè informè en personne.

       Qu’ est ce qui orchestre votre soudain èlan de citoyennetè si ce n’est votre intèret personnel, puisqu’en tant que propriètaire d’un pavillon vous ne souhaitez surtout pas qu’une dizaine de famille viennent perturber votre quiètude en trouvant à se loger. Vous n’êtes pas plus prèoccupè que cela de leurs places de parking, vous chercher juste une faille pour vous y engouffrer.

    • taktak 26 janvier 2015 17:39

      un tel projet a à l’évidence du être validé sous la municipalité précedente vu les délais d’instruction.


      • damien 28 janvier 2015 15:20

        je suis né dans le quartier et j’habite le secteur. L’article est mensonger puisque le propriétaire a été vu par le promoteur en septembre. l’union de quartier a vu le projet et en a la copie. Le propriétaire prend la population à partie pour servir ses intérêts personnels... C’est pas bien de mentir !!!!


      • Scual 26 janvier 2015 17:40

        Ai-je été censuré ?

        Pourquoi donc ?


        • Rmanal 26 janvier 2015 18:02

          Toi tu veux pas être exproprié : rien à voir avec la municipalité.


          • alinea alinea 26 janvier 2015 23:29

            On peut se fier à personne décidément ! Mais patientez, la prochaine fois ce sera le FN, et là, vous n’aurez plus rien à dire sur Avox !!


            • Layly Victor Layly Victor 27 janvier 2015 12:39

              Je ne mets, par principe, jamais de + ou de - aux articles, car je trouve que c’est complètement débile et débilitant, mais je déroge à ma règle pour une fois, en voyant que vous avez 100% de moins de la part des hystériques gaucho-écolos. Les verts sont en train d’essayer de détruire la ville de Grenoble depuis longtemps, mais apparemment, la majorité des électeurs en veulent encore. Vous n’y pouvez rien : c’est la démocratie participative !
              Et, d’après ce que j’ai compris, si vous n’êtes pas content, c’est que vous êtes un salopard de riche.


              • damien 28 janvier 2015 15:23

                je suis né dans le quartier et j’habite le secteur. L’article est mensonger puisque le propriétaire a été vu par le promoteur en septembre. l’union de quartier a vu le projet et en a la copie. Le propriétaire prend la population à partie pour servir ses intérêts personnels... C’est pas bien de mentir !!!!


              • Robin des bois 28 janvier 2015 22:41


                Est ce que l’on a vraiment besoin de voiture quand on habite à 10m du tram ?
                C’est peut être ça être vert ne plus construire de parking et utiliser les transports en commun !Bravo Mr Piolle je suis d’accord.
                En plus quand on parle de citoyenneté ne faut-il pas commencer par respecter la loi !

                Cher Monsieur qui affichez votre terrasse avec clôture à cette hauteur, est ce autorisé en ville, avez reçu l’autorisation de la mairie ? avant de parler au nom du quartier respectez le , à bon entendeur salut i !!!


                • normand 29 janvier 2015 21:54

                  Du béton , toujours plus de béton ! Finalement rien de nouveau , de ce côté là en tout cas , malgré une mairie écolo qui devait jouer la carte de la démocratie participative .... Si les Verts fonctionnent comme les autres hommes politiques alors quelle déception !


                  • Laura Thibault 29 janvier 2015 22:12

                    5000 arbres plantés et des moutons sur la colline de la Bastille mais un projet de construction sans concertation des riverains. Ecologie et démocratie participative à géométrie variable ?


                    Je vous souhaite bien du courage dans cette bataille plus que légitime.


                    • Greg 3 février 2015 12:47

                      Je ne comprends pas l’article. Il y a un règlement d’urbanisme, des règles de hauteur sont fixées dans le PLU, tout le monde le sait.
                      Quand on achète un bien, il est important de se renseigner sur ce que l’on peut construire autour de chez soi. 
                      Cet habitant semble habiter une maison individuelle en pleine ville, et l’on sait que Grenoble doit faire des efforts de densité, la ville est entourée de montagnes !

                      Alors pourquoi réagir quand on construit un immeuble en plein centre ville à deux pas du tram ??
                      Soit disant attirer l’attention du maire d’une ville en disant : « JE NE VEUX PAS QU’UN IMMEUBLE SE CONSTRUISE A COTE DE CHEZ MOI !!! » et au passage en ne regardant pas du tout la notion d’urbanisme et d’intérêt général, je trouve ça vraiment nombriliste.
                      Alors oui on peut parler de bien des choses, mais fausser le débat et le combat, cela est plus que limite. 

                      • Simone C. 7 février 2015 19:17

                        Les réactions sont intéressantes surtout celles qui parlent sans connaitre la situation réelle de ce quartier. Franchement allez le voir pour constater si le logement collectif n’est pas déjà franchement présent. Le combat de cet usager n’est donc pas le combat d’un sale propriétaire capitaliste comme certains le dénoncent trop aisément puisque qu’une pétition court depuis quelques jours ; elle rassemble d’ailleurs des dizaines de signatures de voisins du quartier (notamment la mienne). Elle n’est pas liée à un urbanisme floué ou non mais bien dès le départ à des engagements d’écologistes qui revendiquaient la coconstruction de Grenoble par les habitants eux-mêmes ! Où est la concertation promise ? Le problème est politique et citoyen avant toute chose.


                        J’ajoute que le logement est et doit être une priorité mais que la densification du type « sarcellite » engagée dans les memes quartiers grenobois est franchement inquiétante. Nous attendons autre chose d’une nouvelle municipalité verte en matière de rupture politique avec les années précédentes... J’espère que la municipalité comprendra que ce modèle d’urbanisation doit être révisé et repensé. Bon courage aux habitants qui ne se laissent pas faire.

                        Je serai de ceux qui mettront des banderolles de soutien s’il le faut pour obtenir de l’écoute citoyenne.

                        • Dominique 23 mars 2015 19:50

                          MERCI A TOUS,


                          Après une première pétition sur le quartier et la découverte pour beaucoup de résidents de ce projet de promoteur privé, après la montée médiatique du mécontentement des résidents, la ville de Grenoble a choisi après six mois la voix de la concertation et de l’écoute. C’est un premier pas vers la démocratie participative mais également vers une résurrection du pouvoir politique (la ville de demain est l’affaire des élus et des citoyens). Les services de l’urbanisme n’ont donc pas délivré le permis de construire espéré ; ce projet irréaliste est donc à revoir. 

                          Nous remercions l’ensemble des habitants du quartier mais également l’union de quartier Berriat pour sa mobilisation face à ce projet monolithique qui devait bétonner une fois de plus notre secteur. A suivre donc...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Dominique


Voir ses articles







Palmarès