Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Derniers jours pour s’inscrire aux régionales

Derniers jours pour s’inscrire aux régionales

Les régionales se tiendront les 6 et 13 décembre prochains, c'est déjà trop tard pour vous inscrire sur les listes électorales, mais si vous avez été prévoyant vous pouvez encore être candidat à cette élection. Le quoi le pourquoi et le comment en quelques lignes.

Découpage électoral

C'est sûr que de prime abord ces élections ne sont pas des plus alléchantes. Elles n'ont pas le charme discret des scrutins vraiment locaux, quand on sait pour qui l'on vote. Et d'un autre côté elles ne déclenchent pas l'hystérie collective des monarchielles, euh pardon, des présidentielles.

Pire, elles sont au centre du conflit d'intérêt pour ne pas dire de la corruption, car le mandat du conseiller régional consiste principalement à distribuer des subventions ; donc autant les distribuer directement à ceux qui possèdent les médias de masse, après tout ce sont eux qui désignent les candidats visibles.

On peut être philosophe, et se dire que le clientélisme politique est l'une des rares choses qui rapprochent encore notre système d'une authentique démocratie, mais force est de constater que la population en a marre de la politique spectacle et de ses politiciens professionnels.

Et pour ne rien arranger, il s'agit d'un scrutin de liste où il faut être nombreux sur le papier, donc si vous n'êtes pas membre d'un parti ça risque d'être compliqué maintenant. Bref, a priori c'est mission impossible, l'affaire n'est ni alléchante ni vraiment réaliste.

Et pourtant.

Et pourtant les raisons ne manquent pas de prendre la parole lors de ces élections. Peut-être déjà et surtout pour dire qu'une solution anti-corruption des gouvernements ne pourra venir que de la société civile, ce parti du nous, au service de l'intérêt général, que tout bon citoyen devrait participer à construire.

Les solutions anti-corruption sont pourtant simples, il suffit par exemple de voter sur décisions et non élire des candidats. De simple citoyens délibèrent aux procès d'assises, pourquoi ne seraient-ils pas capables de dire quels projets concrets sont utiles aux populations ?

Ils sont les premiers concernés la plupart du temps. Et qui pense encore qu'il faut avoir fait de grandes écoles pour avoir de bonnes idées ? Au vu des grands projets inutiles qui endettent les villes on serait en droit de se demander si ce n'est pas l'inverse qui est vrai.

Et puis il faut une perspective à toute action politique, non ? Et quelle autre perspective les citoyens peuvent-ils s'offrir que se présenter en masse aux élections pour en questionner le bien-fondé ? C'est à la mode, c'est l'attaque par dépassement de tampon, bien connue des informaticiens.

Il s'agit de présenter plus de candidatures que le système ne peut supporter en termes de panneaux d'affichage et de capacité administrative à les traiter, et surtout permettre aux gens de voter pour eux-même ou pour leur voisin plutôt que pour un parti dont on ne sait pas grand-chose au final.

Et de manière plus modeste, surtout pour un scrutin de liste, aller chercher votre attestation d'inscription sur les listes électorales en mairie vous positionne pour compléter les listes citoyennes qui se présenteront dans votre région, et ainsi favoriser le pluralisme de l'offre politique.

C'est un peu ça d'ailleurs être candidat, c'est être acteur plutôt que spectateur.

Oui, mais comment faire ?

Tout d'abord il faut s'inscrire sur une liste de candidats. À cette date la solution la plus simple est de s'inscrire sur celle de la démocratie réelle. Donc la première chose à faire est d'aller faire un tour sur www.democratiereelle.fr pour vérifier que vous n'y trouvez rien de rédhibitoire.

Ensuite, laissez sans doute passer une nuit qui porte conseil et revenez le lendemain plein d'enthousiasme vous inscrire dans la rubrique "Régionales". Ne vous laissez pas impressionner par ce à quoi vous vous engagez si vous êtes élu(e), cette fois-ci vous allez juste participer...

L'inscription est ouverte à toute personne éligible (+ 18 ans, en possession de vos droits civiques et inscrit sur les listes électorales, pas forcément celles de la région où vous habitez). Pas besoin d'être membre de la démocratie réelle, d'ailleurs membre ça ne veut rien dire.

Chez DR il n'y a que des anciens - qui ont déjà participé à une action - et des nouveaux, qui se sont inscrits à la présente. Pas de parti, pas d'association, pas de carte, rien, juste des citoyens qui se présentent aux élections, des anciens qui donnent des conseils aux nouveaux et c'est tout.

Ensuite, n'oubliez pas, allez à votre mairie récupérer votre attestation d'inscription sur les listes électorales. Elle doit être signée par le maire, ce n'est pas forcément très rapide, n'hésitez pas à rappeler à l'État civil que les délais sont serrés et que vous n'y êtes pour rien, ce n'est pas vous qui écrivez les lois.

Le 29 octobre vous recevrez la liste ordonnée de toutes les personnes de votre région qui se sont inscrites sur democratiereelle.fr. Et le 30 octobre seront réalisés les tirages au sort des listes de Démocratie Réelle selon la même procédure vérifiable qui avait été utilisée lors des Européennes.

C'est le genre de tirage au sort où il y a assez peu de perdants, tout d'abord parce qu'il y a beaucoup de places sur la liste, et surtout très peu de perdantes, car par expérience les femmes sont moins nombreuses à s'inscrire. Et puis de toute façon c'est ça ou ne rien faire, et laisser des politiciens pourris occuper l'espace verbal à votre place.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (1 vote)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Vipère Vipère 16 octobre 2015 12:55

    Beo

     « Et puis de toute façon c’est ça ou ne rien faire, et laisser des politiciens pourris occuper l’espace verbal à votre place. »

    Il est dommage que vous n’ayez pas rédigé cet article au moment des inscriptions sur les listes électorales...

    Toutes les initiatives visant à exercer une démocratie populaire réelle devraient être portées à la connaissance des électeurs, ceci afin de contrecarrer les professionnels politiques et leur politique pourrie.

     


    • zygzornifle zygzornifle 17 octobre 2015 13:45

      dire que l’on a abattu des arbres pour imprimer les bulletins de vote , les faire en papier WC aurait eut au moins une certaine utilité ......


      • soi même 18 octobre 2015 02:08

        Je vois juste que Ile de France n’a pas bouger, serait ’il tellement de sang bleu qu’ils ont de la peine à élargir leurs influences régionales ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès