Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Des jeux nouveaux

Des jeux nouveaux

Une information trouvée sur le site du journal « L’Equipe » a attiré mon attention :

J.O. 2008 - Javelot (F) - Spotakova réticente

«  La toute récente championne du monde de javelot aux Mondiaux d’Osaka, Barbora Spotakova, a affiché une légère réticence quant au choix de Pékin pour l’organisation des Jeux Olympiques l’an prochain. L’athlète tchèque explique, dans l’un des quotidiens de son pays, que "le régime de ce pays et ses pratiques ne sont pas compatibles avec l’idée de l’olympisme".  »

Le régime chinois en effet, n’est pas le plus démocratique du monde et la situation de nombre d’enfants aurait à mon avis dû être mieux prise en compte par le CIO. Mais on sait que les différents lobbies ont influencé la décision du CIO et que les multinationales ont les yeux qui pétillent de dollars et d’or à l’approche d’une épreuve sportive d’une grande importance, sur le territoire d’un pays en pleine croissance économique qui compte plus d’un milliard de têtes. Une aubaine pour les annonceurs et pour les grandes firmes de sodas par exemple, les constructeurs automobiles, etc. On peut d’ailleurs noter une certaine hypocrisie de la part de ces athlètes qui profitent toute l’année des dollars des sponsors et qui s’étonnent ensuite de la tenue dans des pays aux valeurs discutables des Jeux Olympiques. Il aurait peut-être fallu y penser lors de la désignation du pays organisateur mais il paraît qu’il vaut mieux tard que jamais.

Mais cela m’a surtout fait penser aux Jeux antiques certes réservés aux Grecs et interdits aux femmes mais lors desquels une sorte de loi tacite se mettait en place. Lors des Jeux de l’Antiquité, une trêve de douze jours était mise en place et les guerres étaient stoppées. Et il me vient alors une idée : et si l’on proposait la même trêve lors des Jeux modernes. Ainsi les pays s’engageraient à baisser les armes pendant la période des Jeux et tout pays qui ne respecterait pas cet accord verrait alors sa sélection disqualifiée dans son intégralité. Les athlètes d’ores et déjà médaillés devraient rendre leur médaille. Quand on connaît la fierté des peuples pour leur champion, ça pourrait avoir une certaine efficacité.

Bien sûr, il s’agit d’une utopie, une blague, car les intégristes musulmans crachent sur l’olympisme (quoique cela pourrait les isoler des populations) et l’on imagine mal les Américains baisser les armes en Irak. Mais il est vrai que les athlètes américains interdits de jeux, cela laisserait des médailles en pagaille, surtout pour nos piètres athlètes "touristes" et parfois dopés (1) français...

Allons, on peut rêver de sport à la place du business.

(1) Naman Keita, coureur de 400 mètres-haies, a été contrôlé positif à la testostérone.

http://www.lequipe.fr/Jo/20070905_111427Dev.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Laurent_K 9 septembre 2007 09:51

    Oui c’est utopique. Mais ça vaut le coup de le suggérer quand même, car qui ne tente rien n’a rien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès