Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Des pots-de-vin aux juges pour remplir les prisons

Des pots-de-vin aux juges pour remplir les prisons

Un entrefilet paru le 17 février dans La Libre Belgique m’a légèrement choquée, même si on a l’habitude des magouilles judiciaires, surtout aux Etats-Unis. De quoi s’agit-il ? De deux juges qui ont touché des pots-de-vins par une entreprise qui "exploite" les prisons de jeunes (et des autres), afin de remplir lesdites prisons. Il s’agit de la pire dérive liée à la privatisation du système pénitentiaire qui puisse exister. C’est ni plus ni moins que du trafic d’êtres humains. Nous vivons une époque formidable.

Deux juges de Pennsylvanie, Michaël Cohalan et Mark Ciavarella (qui a présidé le tribunal pour enfant du 4119_2comté de Luzerne pendant 12 ans), viennent donc de plaider coupables et ont quitté la Cour. Ils auraient touché 2,6 millions de dollars pour mettre en prison, durant quatre ans, de 2003 à 2007, des jeunes qui n’auraient jamais dû recevoir une telle sanction pour les actes qui leur étaient reprochés. En échange des cet argent, nos deux juges ont facilité le placement de jeunes pseudos délinquants dans des centres gérés par PA Child Care et Western PA Child Care, via des procédures inventées ad hoc et très efficaces.

L’an passé, un groupe d’avocats de Philadelphie (The Juvenile Law Center) a porté plainte au sujet du traitement infligé par le tribunal à une centaine de jeunes du comté de Luzerne où opèrent nos deux magistrats, et ont demandé l’annulation des décisions de justice les concernant. Certains de ces jeunes n’avaient même pas pu avoir un avocat (et on ne le leur avait pas proposé non plus même s’ils y avaient droit), et d’autres avaient été sanctionnés de manière disproportionnée. Cette semaine, les avocats remettent ça et vont déposer des plaintes pour des dizaines de parents qui ont appris le pot-aux-roses.

Durant la période où ont officié les deux juges pourris, 5.000 gamins de 13 à 18 ans ont été « jugés » coupables par nos deux compères. Selon le Juvenile Law Center, plus de 2.000 ont été envoyés en prison. Et parfois, pour des motifs qui laissent vraiment perplexes, comme ce cas cité par l’Express d’un gamin qui a été mis en taule pendant 9 mois pour avoir volé un flacon d’épices de noix de muscade d’une valeur de 4$. No comment.

prison2 Histoire de bien sombrer dans le glauque, une avocate du Juvenile Law Center expliquait en outre que « les jeunes étaient des cibles faciles. Beaucoup d’entre eux n’avaient même pas d’avocats et quand ils demandaient un avocat commis d’office, on leur disait qu’il faudrait attendre des semaines

L’avocat de PA Child Care, Mark Sheppard, affirme quant à lui que son client a été victime d’extorsion de fond, et n’aurait jamais rien demandé aux deux juges. Ce qui, l’un dans l’autre, est possible aussi. Mais ce serait étonnant parce que les juges ont permis de passer un contrat pas du tout intéressant avec PA Child Care, d’un montant de 58 millions de dollars, et qu’ils auraient encore touché plus d’un million de dollars d’une entreprise de construction, Mericle Construction, pour l’extension de centres pénitentiaires dans le comté. »
 
C’est sûr qu’il est plus facile de traiter de cette manière des gens plutôt pauvres et peu instruits que les bourgeois du coin.

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • spartacus1 spartacus1 20 février 2009 10:45

    Pour moi, qui ait vécu assez longtemps aux USA, c’est dévoiler un secret de polichinelle ! Et cela ne touche pas que les jeunes, c’est vrai pour une grande partie du monde carcéral made in US.
    Pourquoi donc croyez.-vous qu’il y a, proportionnellement à la population, dix fois (oui, DIX) plus de prisonniers aux USA qu’en France, et pourtant la France n’a pas la réputation d’être un pays laxiste en matière d’enfermement.
    Aux USA, toute cette population incarcérée constitue une main-d’oeuvre peu coûteuse. Les vrais durs délinquants (potentiellement dangereux, y compris pour les gardiens) n’e sont pas mélangés avec les petits paumés qui eux travaillent pour des "peanuts" et sont peu revendicatifs.


    Mais, lorsque l’on en parle en Europe, on passe pour un anti-étatsunien primaire.

    Imaginez un pauvre SDF. noir, qui pisse sur la pelouse d’un parc (qui pisse simplement, pas d’exhibitionisme, je précise) aux USA, il a des chances d’en prendre pour 3-4 ans, si durant sa détention, il a une remarque qui ne plait pas, il est reparti pour 5 ans et ainsi de suite. Bref, pisser sur une pelouse peut amener à en prendre pour 20 ans pour peu qu’on ait la malchance d’être noir, fauché et pas trop malin.

    En France, pour un cas semblable, c’est au plus une contravention, et c’est très bien ainsi.


    • Trashon Trashon 20 février 2009 11:37

      Tout à fait, les résultats de la privatisation du système pénitentiaire US sont excellents, même la chine n’arrive pas à faire mieux, c’est dire. smiley



    • ZEN ZEN 20 février 2009 14:04

      @ Spartacus

      Incroyable !

      Cela justifie cette remarque ;

      "« American gulag ». C’est ainsi que le général Barry McCaffrey, « Tsar antidrogue » de l’administration Clinton, décrivait en 1996 le système carcéral des États-Unis


    • ZEN ZEN 20 février 2009 14:06

      Voici le contexte, d’où est tirée cette remarque


    • saint_sebastien saint_sebastien 20 février 2009 13:05

      hallucinant ! smiley


      • Sébastien Sébastien 20 février 2009 13:56

        En reponse a un commentaire ci-dessus, oui je suis pour la privatisation du systeme penitanciere. Ce n’est pas le role de l’etat de maintenir des prisons. D’ailleurs on constate aujourd’hui que l’etat n’arrive plus a faire correctement son job etant donne l’etat de certaines prisons. Les prisonniers, quoi qu’ils aient fait, doivent etre traites dans des conditions dignes.

        Je pense que des entreprises privees auxquelles on donne un cahier des charges extremement precis peuvent remplir cette fonction bien mieux qu’un etat qui est un pietre gestionnaire.

        Mais attention, il ne faut pas tout confondre. La privatisation du systeme penitanciere ce n’est pas la privatisation de la justice. Je crois que certains melangent un peu les 2 sujets.


        • Ceri Ceri 20 février 2009 14:27

          privatiser les prisons amènerait logiquement à une dégradation du service puisqu’il ne sera alors plus question que de rentabilité. C’est déjà en cours puisqu’on fait travailler les détenus pour des boites privées, qui les exploitent et ne reversent pas un euro au système public des prisons.

          Je ne vois pas pourquoi, pour une fois, le privé améliorerait le service : le fait il avec les hopitaux, les routes, l’éducation, les mutuelles, la retraite, la poste, les transports en commun etc. ?
          Il faudrait arrêter l’angélisme deux minutes.

          Là, ces deux juges faisaient partie d’une commission qui attribue les marchés aux boites privées censées "gérer" les prisons, or ils sont juges, donc la privatisation de l’un amène les dérives dans la Justice, comme on le voit ici.


        • Sébastien Sébastien 20 février 2009 14:44

          Pourquoi le service serait degrade alors qu’aujourd’hui il est aujourd’hui quasi inexistant. Allez voir ce site : http://www.oip.org/

          Faire travailler les detenus, c’est une bonne idee. Je ne vois pas ce qu’il y a de mal d’autant que certains sont completement desocialises. Le travail ca permet d’apprendre pas mal de choses, de se reinserer et de sortir avec un peu d’argent. Et sur cette question, au lieu de nous donner votre avis, demandez plutot aux detenus : http://laprisonlajusticecomme.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/10/03/le-travail-en-prison.html


        • Ceri Ceri 20 février 2009 15:01

          je suis tout à fait pour faire travailler les détenus s’ils le peuvent. Mais à un prix horaire décent s’il s’agit d’un travail, c’est-à-dire le SMIG, et certainement pas pour des entreprises privées qui évitent comme cela de payer des employés convenablement dans le civil.

          On pourrait leur faire faire des travaux publics, de l’aide sociale, ou même les faire bosser bénévolement dans des associations, comme les restos du coeur ou d’aurtres associations d’entre aide... Deux solutions plus constructives que la simple exploitation des détenus par le privé ...


        • Sébastien Sébastien 20 février 2009 17:24

          Faut pas oublier que les detenus sont en prison. Les faire sortir pour aider les restos du coeur c’est impossible. Et puis les restos du coeur, c’est pas des benevoles ? Donc pas payes du tout ?

          Sur le salaire, il ne faut pas oublier que les detenus n’ont aucun frais. Les payer au SMIG reviendrait a les payer plus qu’un salarie normal avec tous ses frais. Faut etre realiste quand meme. On va pas en prison pour s’enrichir.


        • Ceri Ceri 20 février 2009 18:13

          certes, on ne va pas en prison pour s’enrichir. Ben alors, formons-les, faisons-les avancer, gratos
          Et oui les restos c’est des bénévoles, mais je disais que finalement ce serait plus constructif de faire bosser les détenus bénévolement aux restos du coeur (par exemple) pendant que oui, effectivement, le contribuable paie la note. Ce serait quand même mieux que de les exploiter ou de les laisser ne rien faire, non ?

          Après je comprends les arguments, mais d’après moi le pasage en taule devrait etre "optimisé" (ca fait bien de dire optimiser c’est un mot de communiquant) pour justement éviter qu’ils n’y retournent. Enfin a priori ca semble assez intelligent.


          Et puis en les payant convenablement s’ils bossent pour une boite, on pourrait leur faire payer le prix d’un repas un peu plus élaboré, ou plein de choses qui le sont déjà et qui rapportent.


        • Sébastien Sébastien 21 février 2009 10:14

          Et puis en les payant convenablement s’ils bossent pour une boite, on pourrait leur faire payer le prix d’un repas un peu plus élaboré, ou plein de choses qui le sont déjà et qui rapportent. 							

          La ca devient un camp de travail. Je suis d’accord qu’il faut mettre le plus de choses "intelligentes" et preparant a la sortie a leur disposition mais on ne peut pas les forcer a bosser pour payer leurs repas. Et pus les detenus qui choisiraient d’etudier ne seraient pas payes alors que les etudes, c’est certainement le meilleur moyen de preparer sa sortie plutot que de confectionner des travaux repetitifs sans aucune valeur ajoutee.

          Mais pour revenir au sujet, ce n’est pas parce que des juges sont pourris que le systeme de privatisation du systeme penitanciere doit etre remis en cause. L’etat peut sous-traiter cette activite ce qui ne veut pas dire qu’il n’aurait aucun droit de regard. Et de toutes facons les prisons debordent, il faut en construire d’autres et l’etat n’en a pas les moyens. Alors soit on continue comme ca et on aura des taux de suicide tres eleves, soit on cherche des solutions.


        • jacques jacques 23 février 2009 23:16

          Les prisons débordent ,il faut en construire d’autres ,pourquoi ?Pour remplacer les batiments en mauvais états ,là ok,mais si c’est pour décupler le nombre de détenus comme aux USA alors là ,non,car la prison génére ses propres inconvénients.
          Il serait peut être plus ingénieux de trouver d’autres systemes que la prison,tous les condamnés ne sont pas dangereux.


        • miwari miwari 20 février 2009 21:19

          Ces 2 juges doivent être condamnés sévèrement (10 ans minimum incompressibles) ) par leurs cultes de l’argent, ils n’ont pas seulement mis des gamins en prisons, mais ont surement détruit la vie d’adulte de la plupart d’entre eux.

          P.. Pourri à ce point, je crois que c’est le summum de la rapacité. smiley


          • fhefhe fhefhe 21 février 2009 09:57

            L’Esclavagisme Moderne.... !!!!
            Pour les
            S oi
            D isants
            F autifs...
            ...........
            Un Toit , de la Nourriture et un Travail.... !!!!

            La Privatisation des prisons...est la "Légalisation du Travail....rénuméré en deça du SMIC....pas de Congés Payés....etc...."

            Je suis un "Ex-Délinquant" qui a passé 6 ans derriére les "Barreaux" pour Vol Qualifiés et Association de Malfaiteurs...J’étais mineur au moment des faits....
            J’ai mis 20 ans pour RECOUVRER mes droits civiques , j’ai élevé mes 2 Fils dans les "Règles" de la République , l’Ainé a un Doctorat d’histoire de l’Art et le Cadet a fait les compagnons du devoir comme Maçon....
            En 2008 , j’ai été Licencié en tant que Directeur Commercial...en Janvier 2009 j’ai crée mon entreprise de "Consultant"....
            Ce bref résumé de mon parcours pour vous dire qu’il est Plus difficile d’Eduquer et d’Eléver ses enfants que d’avoir une "Rollex" à 50 ans....

            Ces 2 Juges me révulsent....mon souhait qu’ils soient incarcérés avec les "Pères" ou "Frêres" de ses enfants... !!!!

            Etre incarcéré , peut arriver à Tout un Chacun... !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès