Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Détecté dangereux à trois ans ?

Détecté dangereux à trois ans ?

 

Je ne sais même plus quels termes employer pour exprimer ma colère face aux paroles de Fréderic Lefebvre rapportées par le nouvelobs.com.

A peine quelques jours après l’annonce de la possibilité d’envoyer les enfants en prison dès douze ans, ce sont les troubles du comportement à trois ans qui sont visés.

Des troubles du comportement à trois ans oui, et alors ? c’est le contraire qui serait étonnant !

A un âge où l’enfant est en pleine construction, qu’il sait à peine parler et ne comprend que peu le monde qui l’entoure, la violence est un des moyens les plus « logiques » de défense et d’expression dont il dispose.

Ces mêmes enfants, qui selon le ministre de l’éducation font encore parfois dans leur couche, et à qui l’on veut supprimer des enseignants, vont-ils devoir être surveillés par la police les jours de grève ?

Comment expliquer à un enfant, et cela avant même qu’il ne soit abreuvé par les images du monde ultra-violent des adultes, que lorsqu’un autre enfant ne veut pas lui prêter un jouet il n’est pas nécessaire de taper ? la seule possibilité réside dans l’accompagnement par les parents d’une part, mais également par des professeurs plus nombreux et mieux formés… est-ce cela que prévoit un gouvernement qui  supprime des postes, qui envoie la police armée de chiens dans les collèges, qui fait garder les enfants par des agents municipaux ?

C’est un véritable scandale que de supposer la violence « innée » d’un enfant à peine capable d’exprimer correctement ses désirs, ses peurs et ses frustrations. Cela implique une prédisposition qui, si elle venait à être prouvée, referait surgir des spectres eugénistes autrement plus dangereux que les tapes de petites mains de trois ans… et si elle est acquise, alors les parents d’enfants violents devront-ils subir eux aussi la prison ?

Quelles sanctions prévoit-on d’infliger à ces enfants qui n’ont que les pleurs et les coups pour se faire comprendre ? le lavage de cerveau, la surveillance totale ou le taser ?

C’est à croire que ce gouvernement ne se rend pas compte de ce qu’il dit, ou alors qu’aucun de ces théoriciens fabuleux n’a d’enfants… les leurs ne sont-ils jamais portés à la violence à l’école ? se laissent-ils battre par leurs camarades sans répondre ? et ne vont-ils pas ensuite se réfugier dans les jupes de leur maman, à grands renforts de bisous et de câlins ?

Ce gouvernement qui glorifie le sacrifice des Moquet de seize ans ne peut-il pas comprendre que la violence chez les enfants est justement le fait de l’enfance ? l’éducation ne doit-elle pas servir à canaliser cette violence par la création ou le sport plutôt que de la stigmatiser ?

Le jour où les enfants seront mis de côté en raison de cette violence, ne risque-t-on pas d’arriver d’une part à trouver de la violence chez tous nos petits, et d’une autre de créer des troubles mentaux consécutifs à cet « ostracisme » plus importants que le mal initial ?

Je n’espère que deux choses maintenant :

L’une est que tous les parents, les sociologues, les pédiatres, les professeurs, les psychanalystes, tous ceux qui savent l’innocence des enfants se révoltent clairement contre de tels propos, qu’ils soient retirés et que cet incapable soit sévèrement réprimandé. Car ses propos sont dangereux, ils sont eux-mêmes vecteurs de violence, et sont à l’origine de phénomènes si graves que l’Histoire Elle-même n’a pas encore réussi à l’oublier.

La deuxième, c’est que cette personne passe un moment dans la cage aux lions avec quelques-uns de ces petits monstres assoiffés de sang et qu’on voit s’il finit la journée vivant ; à moins que la pureté du rire des enfants l’ait rendu plus humain, cette pureté qui même dans la violence est toujours innocente, contrairement aux paroles fielleuses d’un habile sophiste...


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 2 décembre 2008 11:28

    Deux solutions : soit c’est un nouveau "chiffon rouge" agité devant nous, histoire de nous faire ignorer d’autres mesures, comme le cadeau de milliards aux amis banquiers, soit il s’agit vraiment d’un nouveau "grignotage" de nos libertés, et d’un nouveau pas vers le controle de la population ?
    En poussant plus loin cette mesure, on peut imaginer un jour, une vérification de l’ADN des foetus et des mesures eugénistes .

    Il n’est ainsi guère de jours sans qu’une nouvelle mesure, ou idée provocatrice soit lancée. Retraite à 70 ans, prison possible dès 12 ans.... etc.. aujourd’hui cette mesure tournée vers les enfants de ...3ans. Et quantité d’autres.

    Nous sommes "attaqués" de tous cotés, et, pendant que nous considérons cette mesure ... une nouvelle est lancée. C’est de la communication de crise, et ça correspond à un plan visant à nous submerger d’informations, pour que nous passions à coté de l’essentiel.
    Ceci dit, en attendant, l’ensemble de ces mesures contitue une réductjon des libertés individuelles et publiques, notamment en ignorant la présomption d’innocence. Celle ci est pourtant régulièrement utilisée lorsque un membre de ’l’élite" est mis en cause.

    Aucun doute, c’est une grande tromperie. La difficulté sera de rechercher ce que fait l’autre main du "magicien" pendant que l’on regarde la main qui est en avant et attire notre attention.

    Nous devons toutefois rester conscients que tout ceci n’augure rien de bon pour l’avenir et le modèle de société que l’on nous prépare à marche forcée.

    Analysons... Réfléchissons ensemble ... Echangeons....


    • Kalki Kalki 2 décembre 2008 12:42

      Les peuples ne font que réagir...

      Le jour ou ils se réveillent il est toujours trop tard, car c’est pour réagir, ou s’accabler devant le désastre, sans jamais se remettre en question.


    • geko 2 décembre 2008 11:31

      Bienvenu dans "Le meilleur des mondes" !


      • Yena-Marre Yena-Marre 2 décembre 2008 11:38

        Bonjour,
        Lorsqu’on subit un petitsident comme le notre , il ne faut pas s’étonner de voir ce type de proposition arriver dans le débat . C’est une vieille idée qui a déjà ete combatue il y a 2 ans .Une asso s’était montee pour l’occasion , et avait fait circuler une pétition qui a rencontre un très grand succès . Pas de zéro de conduite ou quelque chose comme ça . Maintenant lorsqu’on connais les théories du nabot sur l’acquis et l’inné il va falloir être vigilant . Vous verrez qu’il nous proposera bientôt l’empreinte ADN pour tous des la maternelle , et dans la foulée des l’accouchement .


        • Yena-Marre Yena-Marre 2 décembre 2008 11:43

          www.pasde0deconduite.ras.eu.org
          Voilà l’adresse du site dont je parlais


        • si_près_si_loin 2 décembre 2008 11:39

          A mon avis ce "brave" Mr Lefebvre aurait, quant à lui, dû être éliminé dès la naissance : il doit souffrir de très graves problèmes psychologiques pour faire d’aussi immondes propositions ....


          • jako jako 2 décembre 2008 11:49

            Le "brave" lefebvre est très bien décrit dasn cet article :www.agoravox.fr/article.php3


          • Elliryc 2 décembre 2008 11:47

            Bonjour,

            je vois que nous avons réagi au même sujet... smiley

            Le mien est ici (sans faire du pub bien sûr mais dans un souci de vision globale) smiley


            • Yena-Marre Yena-Marre 2 décembre 2008 12:08

              Il faut dire que ça suffoque tellement qu’on espere un tolle general


            • sisyphe sisyphe 2 décembre 2008 11:49

              Mesure absolument scandaleuse annoncée par le pire porte-flingue de la droite la plus con du monde.

              Tout le monde de l’enfance  ; psys, éducateurs, familles, parents, enseignants, juges, simples citoyens, doit absolument se mobiliser contre ce projet du pire totalitarisme jamais imaginé. 

              Dans une démocratie digne de ce nom, cet abruti de Lefebvre devrait déjà avoir été démissionné de ses fonctions ; les associations devraient porter plainte contre lui, pour atteinte à la vie privée, aux libertés, et mise en danger d’enfants (bon, je ne suis pas juriste, mais il doit certainement y avoir des motifs juridiques justifiant une plainte). 


              • Kalki Kalki 2 décembre 2008 12:59

                N’oublions pas l’environnement socio-culturel, le terreau : Et de nos jour la nounou c’est la Télévision
                ( qui fait bien plus de dégat avec la violence qu’elle transmet en permanence, que la somme de tous les jeux vidéos auquel un enfant peut jouer).

                Allons bon ne réglons pas la cause du problème, il est plus utile d’utiliser le problème pour pouvoir imposer de nouveau contrôles (se disent ils).
                Ils ont trop besoin du temps de cerveau disponible pour contrôler ce que pense la populace.


              • Gilles Gilles 2 décembre 2008 14:43

                "Chacun sait, même ce triste M. Lefebvre, que les premières causes de la délinquance sont la pauvreté et la précarité."

                Ehn tout cas Sarko lui en le sait pas. Il avait réfusé, en direct, de reconnaitre que les violences dans les banlieues pouvaient provenir de l’environnement et de problèmes sociaux. Racaille tu né, racaille tu restera, voilà la haute pensée de ce type. Tout comme les pédophiles ou les suicidaires qui le sont de manière innée

                Et ce Lefebvre n’est qu’un porte flingue chargé d’asséner la pensée de son Chef..... ce qu’il pense n’est pas le problème puisqu’il n’a pas le droit d’exprimer sa pensée


              • katalizeur 2 décembre 2008 16:41

                MONSIEUR RENEVE

                l’environnement socioculturel et la precarité je veux bien ;quoique

                je suis d’une famille de 11 enfants 1 seul salaire pour la famille resultat pas 1 delinquant.

                des neveux et nieces en bas age toujpurs surexités, inteenables pour tout dire.

                apres diagnostiques j’ai demandé a mes freres et soeurs d’arreter la chimie alimentaire qu’ils ingurgitent tous les jours
                 
                plus de fluor ( dentifrice et sel de table) remplacé par le bicarbonate pour les bains de bouches
                sel de chez le saulnier 

                plus de plats cuisiné industriels que du fait maison avec des legumes bios

                plus chips canettes etc chewn gun

                en 1 MOIS LES ENFANTS ONT RETROUVES LEURS CALME/ resultat impressionant

                aidé pour etre franc de 5 minutes de bains derivatifs 

                http://forum.aufeminin.com/forum/fitness3/__f14774_fitness3-Methode-complete-des-bains-derivatif.html

                pour les additifs alimentaires :

                http://www.dailymotion.com/NosLibertes/video/x5j3xn_aspartame-alerte-rouge-1_news


              • Dolores 2 décembre 2008 19:09

                Notre bon Président veut s’assurer d’avoir de bons "sujets", c’est-à-dire des sujets lui obéissant aveuglément.

                Il a déjà de "bons" ministres et de "bons"députés à sa solde qui chantent ses louanges et lui cirent "servilement" les bottes. Ils ont tous été lobotomisés et sont incapables d’une pensée personnelle.
                Si vous leur posez une question qui les entraîneraient à une réponse personnelle, invariablement leur réponse commence par "Monsieur le Président a dit....,Monsieur le Président pense....., Monsieur le Président veut....Monsieur le Président fait.....

                Il n’y a plus en France qu’un seul homme qui pense, dit, veut et ......fait.

                La dictature est là et personne ne veut s’en rendre compte tant toute opposition citoyenne et politique est absente. Il est même des crétins qui en redemandent !
                Ils sont pour la suppression du droit de grève jugé" obsolète" et prônent donc par voie de conséquence la soumission totale au patronat, pour ne pas éprouver la moindre gêne temporaire dans leur petite vie.
                Ils ne veulent voir dans les profs que des gardiens d’enfants qui leur font économiser l’argent d’une garderie.
                Ils ragent contre la solidarité avec les plus pauvres qu’ils appellent "assistanat" parce qu’on utilise leurs impôts pour cela.
                Ils sont indifférents au fait qu’on les fiche politiquement, syndicalement, sexuellement, religieusement, qu’on suive tous leurs déplacements par GPS ou grâce à leur carte de transport, que les caméras les espionnent partout où ils vont. La seule réaction de la plupart est de dire : si vous êtes honnête et que vous n’avez rien à cacher, il ne vous arrivera rien.
                C’est donc une approbation à voir sa vie appartenir à tous ceux qui ont accès ensuite à ces informations et pas seulement à soi. Le pire est qu’ils pensent que c’est une protection !
                Ne parlons pas de la police ni des journalistes à la botte enrôlés dans la pensée unique sarkozienne !

                Notre Machiavel a compris qu’il fallait s’attaquer à la base pour de meilleurs résultats, autrement dit aux enfants.
                L’état s’est déjà substitué aux familles et aux professeurs dans l’éducation des enfants par des lois qui leur ôtent toute autorité réelle.
                Maintenant on va mettre en fiche les enfants de 3 ans pour s’assurer de pouvoir les mettre à "l’ombre" à la moindre véléité d’opposition quand ils auront grandi. 
                C’est une assurance que prend la dictature pour son propre avenir.

                On dit que les psy de tout poil s’inquiètent : ce sont pourtant des chercheurs psy qui ont élaboré cette idée du fichage de ces dangeureux délinquant en couche-culotte et sous le prétexte psy de les traiter dès le berceau de crainte de voir apparaître le gang des tétines.

                Les psy ont grandement contribué à ce qui ce passe aujourd’hui, ils ont réussi en 40 ans à psychiatriser les français en commençant, eux aussi, par les enfants.
                Autrefois, il ya 50 ans, on ne se posait pas assez de questions sur l’éducation des enfants. Aujourd’hui , on s’en pose trop et élever un enfant est devenu en exercice à haut risque si l’on s’en tient au politiquement et
                psychologiquement correct. Selon les derniers critères, en fait, plus personne n’est capable d’élever et d’éduquer un enfant. Il n’est que de regarderla télé-réalité : "le grand frère", "la nounou"..................
                Ce sont les psy qui nous ont seriné pendant 40 ans que les enfant, pratiquement à leur naissance, comprenaient tout et étaient capables de raisonner et qu’on devait les laisser faire leurs expériences pour qu’ils deviennent autonomes. Ils ont simplement oublié que les expériences ne rendaient pas un enfant forcemment raisonnable.
                Tout en disant que les enfants avaient des besoins spécifiques, ils ont suggéré et laissé croire que ceux-ci étaient des adultes en miniature, ainsi qu’on le pensait dans les siècles précédents.
                Les français ont perdu tout bon-sens !

                Ce qui fait bien l’affaire de Sarkozy pour mettre la main sur la petite enfance et modeler les cerveaux à la bien-pensence sarkozienne dès le plus jeune âge.
                Pourquoi donc ne pas les emprisonner, en suivant ce raisonnement, dès l’âge de onze ans ?
                On emprisonne bien des enfants de 7 ans aux USA, modèle de Sarkozy dans tout ce qu’il y a de plus nauséabond ?
                L’enfance et la jeunesse de notre pays sont en danger parce qu’elles sont considérées par le gouvernement comme une menace pour lui.
                Ceux qui ont encore les pieds sur terre voient le danger, mais que pourront-ils faire au moment du vote de la loi quand on sait que nos représentants, qui devraient s’indigner avec nous, ne nous représentent pas ?

                Je rêvais d’un monde meilleur et nous entrons dans "Le meilleur des mondes" !



              • bob 2 décembre 2008 11:51

                Un bon moyen pour "guerir" les enfants de 0 a 17 ans : sanctionnez les parents ( quelque soit le CSP), Vous obtiendrez des miracles.


                • Neris 2 décembre 2008 11:52

                  Prochaine étape, interdire aux bébés de brailler, de hurler, de pleurer !

                  C’est vrai, quoi, non seulement ça stresse les honnêtes gens, mais c’est pas normal qu’il hurle comme ça, le pt’it du voisin, un délinquant en herbe, j’vous dis. Rebelle à l’autorité parentale qui le supplie de se taire cinq minutes !

                  Allez, on lobotomise à la naissance et on remplace le cerveau par une puce électronique : travaille, travaille, regarde TF1 et adore ton Président !


                  • geko 2 décembre 2008 12:32

                    Ce que vous dites ce pratique déjà aus states  !


                  • Neris 2 décembre 2008 14:19

                    Merci pour l’article, j’en suis pas encore revenue.

                    Comme quoi, on veut faire un peu d’humour et on tombe sur une réalité qui dépasse tout.


                  • Gilles Gilles 2 décembre 2008 14:46

                    ça mérite un extrait...

                    Heath, surnommé la « tornade rouge » quand il était en maternelle, a commencé à prendre le stimulant Ritalin à l’âge de 4 ans. Mais la famille Barker a décidé d’arrêter le traitement de Heath, calmé « au point de devenir un zombie ».
                    Pour les compagnies d’assurance maladie, soucieuses de réduire leurs coûts, grande est la tentation de prescrire un médicament plutôt qu’un suivi psychothérapeutique. Ce pourrait être l’une des raisons de ce boom


                    Et vive la sécu privée...... !


                  • geko 2 décembre 2008 15:06

                    Ca va plus loin que ça Gilles, puisque dans certains Etats on fait passé des questionnaires aux gosses dans les écoles ! Si tu réponds pas dans leurs normes, on prescrit la "lobotomie chimique". Si les parents refusent on leur enlève leur gosse !


                  • Gilles Gilles 2 décembre 2008 16:42

                    c’est le Meilleur des Mondes ce truc... Sont en retard. Pourquoi ne pas juste foutre les médocs dans le goûter à la sortie d’usine ?


                  • geko 2 décembre 2008 18:57

                    Oui Gilles, mentionné dans mon premier commentaire. Organisé par le lobby pharmaceutique !


                  • Franck804 2 décembre 2008 12:44

                    Dommage que les tests pour détecter la connerie n’existait pas quand Frederic Lefebvre est né ... Il aurait eu sa carte du Parti à la maternité !


                    • dom y loulou dom 2 décembre 2008 13:39

                      j’approuve votre article sans réserves


                      y aurait-il quelqu’un pour vérifier l’état des eaux potables en France ? parce que le fluoride et l’aspartame, hormis le fait qu’is sont de dangereux poisons et destrcuteurs de neurones et de tissu osseux sont connus pour rendre les enfants hyper-actifs !!!


                      http://fr.youtube.com/watch?v=W09Wk1mYLig&feature=related


                      • max14z max14z 2 décembre 2008 13:42

                        Je suis complètement indigné des propos de cet homme !!! 
                        De la délinquance ?? A 3 ans ?!!!!! Et pourquoi pas du terrorisme .... ?!!!!
                        pffff n’importe quoi ! smiley


                        • casp casp 2 décembre 2008 13:52

                          Il vas ptet être temps d’arrêter le journalisme citoyen pour commencer le militantisme citoyen... ?
                          La France a toujours été un pays de palabre, saura t ’elle encore réagir et défendre ses valeurs malgré le fait que sa population se soit embourgoisé et ramolli.

                          La verve et les idées en France sont toujours d’actualité.
                          Qu’en est il de l’engagement et de la prise de risque personnel ?

                          Bienvenue dans l’ère du fascisme politiquement correct.

                          Que ces vieux schnok qui détruisent la planète impunément se permettent de juger ainsi les enfants de la république dès 13 ans, ceux la même qui vont devoir assumé les conneries de leur ainés, cela dépassent les bornes. 

                          l’écosystême s’effondre tranquillement mais surement ; encore 30 ans et c’est gagné, les liberté diminuent, et la démocratie disparait tranquillement dans la pauvreté, la répression, la connerie et la peur.

                          Cordialement.




                          • Elliryc 2 décembre 2008 14:41

                            Le souci est que chacun est avec ses petits (ou gros) problèmes et en a déjà assez comme ça. De là à prendre du temps pour défendre des idées, soutenir son prochain ou combattre des lefebvrades...

                            D’un autre coté, les "annonces" sont tellement de plus en plus énormes que (j’espère) la réaction arrivera bientôt, avant qu’il ne soit trop tard.


                          • Ebola Ebola 2 décembre 2008 14:29

                            Il semble que le totalitarisme de ce gouvernement nous entraîne peu à peu vers son inévitable renversement. Violer les droits du peuple n’est plus pour lui suffisant car : acquis ... L’eugénisme, la peur, la censure, la corruption, la disparition de la culture, la propagande sont ce que nous offre aujourd’hui ce petit dictateur à l’épaule instable. Mais ce jour là, le jour où la police de cet état fascisant entrera dans les maternelles pour scruter, évaluer, et ficher des enfants de 3 ans, ce jour là, je prendrai les armes...


                            • Elliryc 2 décembre 2008 14:55

                              Et bien tu ne vas pas rire en lisant cecismiley


                            • Gilles Gilles 2 décembre 2008 15:01

                              Tout de même, à priori il est juste question de détecter des troubles du comportement ; violence, hyperactivité qui effectivement nuisent gravement aux enfants et à leur entourage. A priori où est le problème puisque ça se fait déjà ?

                              J’ai vu à la crèche de ma fille, qui en a souffert, une gamine de 2.5 ans d’une extrême violence dont la crèche a du se débarrasser de peur de se retrouver avec des cas d’aggressions physique graves. Donc ça existe.....

                              Le problème tient dans le fait que personne n’a confiance en ce gouvernement qui n’a pas vraiment la fibre de la prévention et de l’humanisme mais plutôt du pur répressif et de la méchanceté. Plutôt que de suivre les gamins et leur entourage (ça coûte et comme on supprime les postes de ses sales fonctionnaires de médecins scolaires et assistantes sociales....comment faire ?), leur idée première est d’abord de les ficher en fonction de troubles que eux, et eux seuls, jugent graves et selon des procédures peu fiables...... et on comprend que dans leur fichier vont se retrouver un peu tout et n’importe qui, et ce pour toute leur enfance, voir leur vie

                              Et quant il dit :

                              "Si on veut éviter d’avoir à appliquer le pénal très tôt, il faut essayer de faire de la prévention, il faut accompagner ces enfants dont on voit qu’ils sont en train de partir sur un mauvais chemin"

                              Là on comprend qu’il associe (à l’insu de son plein gré ?) troubles du comportements à délinquant à 12 ans succeptible de finir en cabane

                              Donc le but de ce monsieur est bien le contrôle des individus

                              Ce gouvernement est tellement nul et décrédébilisé qu’il ne peut rien proposer d’utile sans que de suite on en est la puce à l’oreille..... il faudrait les virer


                              • geko 2 décembre 2008 15:11

                                "J’ai vu à la crèche de ma fille, qui en a souffert, une gamine de 2.5 ans d’une extrême violence dont la crèche a du se débarrasser de peur de se retrouver avec des cas d’aggressions physique graves"

                                Ce que tu décris ce passe un partout dans nos écoles. Il suffit d’aller voir du côté de ses parents pour avoir un début d’explication ! Et c’est tout sauf le pénal qui résoudra ce genre de problème !


                              • Gilles Gilles 2 décembre 2008 15:49

                                C’est clair que les travailleurs sociaux seraient plus efficaces....tant qu’il en reste

                                Ceci dit, j’ai appris à cette occasion que maintenant les parents pouvaient porter plainte lorsque leur gamin se faisait aggresser par un autre à la crèche....incroyable, ça va finir par rentrer dans les moeurs la dangerosité précoce et en 2012, une fois sarko réelu, je ne serais pas surpris que l’âge passe à deux ans....


                              • Elliryc 2 décembre 2008 16:32

                                Si la crèche a dû s’en débarrasser, c’est grave. C’est que l’équipe n’a pas su faire son travail... smiley

                                Elliryc, éducateur dépité smiley


                              • crazyworld crazyworld 2 décembre 2008 15:22

                                les enfants sont dangereux des la naissance oui oui bah les accouchement sa fait mal mr le president devrait prendre des mesures non mais serieux moi meme je culpabilise je m excuse tous les jours aupres de ma maman pour la souffrance de m avoir mis au monde n’importe quoi la souffrance vient de ce qui on instauré un gouverneMENT parce que les mensonges sa fait rire bisous la politique ^^


                                • elder 2 décembre 2008 16:34

                                  Detecter les comportements vu comme violent chez les momes semble être une bonne occasion pour les camisoler chimiquement. Rappelez moi, Sarkouille la fripouille n’a pas un frangin qui fricote avec l’industrie pharmaceutique ?
                                  Ce gouvernement qui se rapproche du fascisme (meme les flic sont en chemise noire) ne fait rien sans rien. Si control il y a c’est pour que d’autre fassent du blè avec.

                                  Faut vraiment être un sacré enc.... pour être en phase avec l’UMP.
                                  Ces gens la sont tellement égoiste et paranoiaque que meme les momes leur font peur. Tremblez sarkosistes, bébé attaque à la couche sale !


                                  • Elliryc 2 décembre 2008 16:35

                                    Le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, a fait rechuter le gouvernement le 1er décembre 2008. Il a re-proposé la détection précoce dès trois ans des « troubles du comportement de l’enfant » pour faire face à la délinquance. Il a indiqué « cela a été dans beaucoup de rapports ». En 2006, le ministre de l’Intérieur d’alors voulait déjà mettre en œuvre une telle mesure, en expliquant que « tous les pédiatres et pédopsychiatres le disent... ».

                                    Près de 200 000 signataires lui répondaient « pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans », à l’appel de la grande majorité des professionnels de la petite enfance, sociétés savantes dans le domaine de la pédopsychiatrie, de la santé publique, de la santé des adolescents, associations et syndicats du champ de la santé, de la psychologie, de l’éducation, etc. Tous refusaient l’amalgame entre difficultés psychologiques chez certains jeunes enfants et risque d’évolution vers la délinquance, tous dénonçaient la confusion entre prévention et prédiction.

                                    Prenant en compte le débat scientifique et de société qui s’en suivit, lors du colloque de l’Inserm le 14 novembre 2006, le ministre de la santé Xavier Bertrand affirmait « la question du dépistage précoce de ces troubles [des conduite chez l’enfant et l’adolescent], ont pu faire naître le sentiment d’un amalgame entre troubles des conduites et délinquance des mineurs. Je refuse fermement cet amalgame. (...) Toute association systématique entre troubles du comportement et délinquance est non seulement infondée, mais elle amène forcément à des réponses qui ne sont pas les bonnes. ». Le Comité national d’éthique rappelait, dans son avis du 11 janvier 2007 qu’« Une médecine préventive qui permettrait de prendre en charge, de manière précoce et adaptée, des enfants manifestant une souffrance psychique ne doit pas être confondue avec une médecine prédictive qui emprisonnerait, paradoxalement, ces enfants dans un destin qui, pour la plupart d’entre eux, n’aurait pas été le leur si on ne les avait pas dépistés. Le danger est en effet d’émettre une prophétie autoréalisatrice, c’est-à-dire de faire advenir ce que l’on a prédit du seul fait qu’on l’a prédit. ».

                                    Le collectif « Pasde0deconduite » qui a tenu deux colloques scientifiques et publié trois ouvrages sur ces questions depuis son appel de Janvier 2006, signifie vigoureusement que le débat a bien eu lieu, et rappelle que les instances professionnelles, politiques et éthiques se sont finalement rejointes dans un refus de confondre la prévention et la prédiction.

                                    Mobilisé, « Pasde0deconduite » demande au gouvernement de tenir ces engagements.

                                    "Pasde0deconduite" appelle les parents, les professionnels et les citoyens à refuser la mise en pratiques de ces dépistages sur les enfants et à s’opposer collectivement à toute nouvelle tentative de criminaliser de façon prédictive le destin des enfants de trois ans.


                                      • katalizeur 2 décembre 2008 16:43

                                         Détecté dangereux à trois ans ?
                                        par katalizeur

                                         
                                        MONSIEUR RENEVE

                                        l’environnement socioculturel et la precarité je veux bien ;quoique

                                        je suis d’une famille de 11 enfants 1 seul salaire pour la famille resultat pas 1 delinquant.

                                        des neveux et nieces en bas age toujpurs surexités, inteenables pour tout dire.

                                        apres diagnostiques j’ai demandé a mes freres et soeurs d’arreter la chimie alimentaire qu’ils ingurgitent tous les jours

                                        plus de fluor ( dentifrice et sel de table) remplacé par le bicarbonate pour les bains de bouches
                                        sel de chez le saulnier

                                        plus de plats cuisiné industriels que du fait maison avec des legumes bios

                                        plus chips canettes etc chewn gun

                                        en 1 MOIS LES ENFANTS ONT RETROUVES LEURS CALME/ resultat impressionant

                                        aidé pour etre franc de 5 minutes de bains derivatifs

                                        http://forum.aufeminin.com/for...

                                        pour les additifs alimentaires :

                                        http://www.dailymotion.com/Nos...
                                        (IP:xxx.x22.181.23) le 2 décembre 2008 à 16H41

                                        • Aspiral Aspiral 2 décembre 2008 16:51

                                          La diabolisation de la jeunesse n’est qu’une forme déguisée de pédophilie : "ils ne veulent pas comprendre combien on les aime" ! Alors que la seule bonne case départ serait de se dire qu’on a les enfants qu’on mérite, puisqu’ils sont encore plus que nous incapables du contrôle de leurs actes. Ils ne font que manifester. Ils sont "infans". Cette situation est destinée à s’aggraver, avec le concours des ex-pères, pseudoscientifiques au service de ceux qui les paient, tant qu’on fera la confusion entre la vraie science qui cherche les lois de la nature et le mythe scientifique qui cherche les causes et les coupables ! Toutes les sciences du vivant, pire enore celles qu’on appellent "humaines", ne sont pas plus matures que la médecine physique stygmatisée par Molière. Il est temps de revenir au bon sens. Cette réflexion est largement illustrée par les différents articles que j’ai publié sur AgoraVox et aussi sur mon site.


                                          • belmachoire belmachoire 2 décembre 2008 16:54

                                            Je regrette un peu que cet article soit plus dicté par l’émotionnel que par la réflexion... Bien sûr que tout ça est scandaleux... Mais est-ce que ça suffit de le dire ? Je ne suis pas un spécialiste mais je peux quand même risquer quelques arguments : après l’emprise de la psychanalyse voici le règne du comportementalisme. Alors que la psy tente une prise en compte de l’humain, le comportementalisme n’étudie que le... comprtement ! Oui vous avez bien lu et c’est tout parce que ça s’arrête là !!! C’est la compréhension de l’humain à la portée des comptables... comme les écrits de BHL sont de la philosophie à la portée des... caniches...

                                            On va ainsi en couplant le comportementalisme avec, par exemple, la biométrie, pouvoir confier notre dossier anthropo-médico-génétique-et-bancaire à Pinot Simple flic...

                                            Voilà, une fois de plus, pour un second commentaire, je coupe court, je la ferme avant de l’ouvrir... Mais j’y reviendrai...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès