Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Deux condamnés au Gouvernement !

Deux condamnés au Gouvernement !

Monsieur Fillon compose un gouvernement intégrant deux ministres ayant été condamnés :
 
- Monsieur Hortefeux à l’Intérieur a été condamné pour injure raciste le 4 juin 2010 par le tribunal correctionnel de Paris
- Monsieur Juppé, Ministre de la Défense, ministre d’Etat, a été condamné le 1er décembre 2004 pour prise illégale d’intérêts par la Cour d’Appel de Versailles.
 
Le troisième gouvernement Fillon est-il un asile de recyclage pour délinquants repentis ? Quelle image exemplaire de vertu républicaine notre pays donne-t-il ?
 
A deux postes clé des pouvoirs publics, un tribun xénophobe et raciste et un édile convaincu de malversations financières, second personnage du Gouvernement, participent à la détermination et l’exécution des politiques chacun dans leur ressort : Brice Hortefeux à l’intérieur, Alain Juppé à la défense. Que faut-il en penser ?
 
Ceci révèle le souci de probité qui anime un Premier Ministre, peu regardant sur le curriculum vitae de ses collaborateurs. A croire qu’il ne trouve autour de lui et dans son parti ou ses fréquentations aucune personne sans casier pour accepter ces portefeuilles.
 
En dehors de celle du Président, qui usurpe sa fonction et qu’il défend bec et ongles en bon commis, la confiance dont il bénéficie auprès des élites est inexistante. Voici qui ne présage rien de bon pour la république et la démocratie.
 
Souhaitons, pour le moins, qu’il ne s’agisse pas là de récidivistes susceptibles de nuire au peuple, aux libertés et aux finances publiques.
 
Il est tout de même fort inquiétant de voir partir ceux que le Président avait, lui-même, choisi et qu’il considère subitement comme incompétents alors qu’ils l’ont servi fidèlement au détriment de la France et des Français.
 
Il est encore plus angoissant de les voir remplacer par des individus au passé judiciaire taché. Même si l’affaire Hortefeux est en attente du jugement en appel, chacun a pu entendre la déclaration scandaleuse dont les médias se sont largement faits l’écho.
 
L’évènement est, d’autant plus préoccupant que :
- le Président est un adepte incorrigible du viol de la constitution et du non respect du traité de Lisbonne pour ce qui concerne le droit des citoyens de l’Union et les engagements de stabilité ;
- ces portefeuilles représentent l’ensemble des forces civiles et militaires de la nation sous les ordres d’homme politiques qui, comme le président en exercice, ne recueillent pas, tant s’en faut, la confiance de la majorité actuelle du peuple.
 
Que cache une telle décision du Premier Ministre ? Quelles surprises prochaines réserve-t-elle ?
Le peuple et ses représentants devraient rester très vigilants et s’inquiéter que trois articles de la constitution en faveur du peuple, savoir les articles 11, 68 et 71-1 ne sont toujours pas applicables faute de loi organique, certain depuis mars 2007 !
 
Cet obstacle permanent à l’encontre des droits constitutionnels est révélateur de la crainte des dirigeants et de leur majorité à l’Assemblée d’être désavoués par un vote ou une succession de votes populaires sur les sujets sensibles qui provoquent le mécontentement de l’immense majorité des citoyens. Il est temps que le peuple entre en possession de ses droits et puisse par l’expression de sa souveraineté faire enfin cesser le dépouillement quotidien de l’Etat ! 

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 15 novembre 2010 11:05

    Il ne s’agit pas de repentis. Ils n’ont pas dit qu’ils regrettaient ce qu’ils avaient fait, ni dénoncés leurs complices, ni même reconnus publiquement leurs fautes.

    Quoiqu’il en soit, ils ont purgé leur peine et ont droit à une seconde ou troisième ou quatrième chance. Dommage que leur passé ne les rendent pas moins arrogants.

    Reste les nombreuses affaires en suspend que le pouvoir tente d’étouffer à tout prix. Le nouveau garde des Sceaux sera sous les feux de la rampe. Sera t-il le procureur indépendant que toute la France souhaite ou un exécutant servile de l’Elysée ? D’accord la première hypothèse est farfelue mais on peut rêver, non ?


    • Defrance Defrance 15 novembre 2010 11:53

      Bonjour,

       Je suis très généralement d’accord avec vos prises de positions, par contre sur ce cas précis, je fais parti des gens, assez nombreux me semble t il qui ne veulent que des gens PARFAITEMENT PROPRES aux manettes politique ?
       Imaginez que cette loi existe, je suis sur que Juppé se serait battu pour ne pas se faire condamner a la place du VRAI COUPABLE, toujours innocent a l’Heure qu’il est !
       
       


    • goc goc 15 novembre 2010 12:04

      je suis sur que Juppé se serait battu pour ne pas se faire condamner a la place du VRAI COUPABLE, toujours innocent a l’Heure qu’il est !

      il ne faut pas charrier !!

      c’est tout un système que nous devons condamner. Peu importe que ce soit chirac ou son trésorier qui trinque, le problème c’est que certains partis politiques bénéficient de financement occultes et donc sont avantagés par rapport àd’autres.
      La démocratie ne s’achète pas.

      Et l’affaire woerth en est le dernier exemple

      quelle est la legtimité d’un president dont la campagne serait financée par le cac40 ??
      quelle serait la politique d’un chef d’état qui doit tout au cac40 ??

      heu ... on me dit dans l’oreillette, que c’est justement le cas !!

      bref, juppé en a mangé lui aussi, donc il doit être condamné, et après tout si le fait que les lampistes se font condamné, fait qu’il sera de plus en plus dur de trouver des nouveaux lampistes, et bien on ne peut que s’en réjouir


    • Defrance Defrance 15 novembre 2010 12:09

      @Goc,

       Je suis bien d’accord, Juppé, en se débâtant comme un noyé, AURAIT ENTRAINE LE RESTE, y compris peut etre DSK qui a « PERDU » la K7 Mery ?


    • emile wolf 15 novembre 2010 14:56

      Bonjour Daniel Roux

      En forme et en chasse comme à l’accoutumée ! Quel bonheur de vous avoir et de vous lire.

      Là ou je ne partage pas votre opinion, bien qu’elle exprime la justice, c’est à propos de la purge. Les purgatifs de cette nature quand ils portent les vermifugés au Gouvernement m’embarrassent les intestins. Le ténia botriocéphale ankylose le pays et enquille les citoyens. Rigueur pour rigueur, anneau après anneau, je n’accepte pas les vers moulus.

      Quand on a piétiné la loi d’un peuple on ne lui en propose pas de nouvelle... 


    • Daniel Roux Daniel Roux 15 novembre 2010 18:22

      @ Defrance et Emile Volf

      Un délinquant ordinaire aura de grandes difficultés à se réinsérer dans la société, marqué au fer rouge par sa condamnation quelques soient les remords qu’il exprime. C’est toute sa vie qu’il paiera son faux pas. Une fois sa peine accomplie, il bénéficiera rarement d’une seconde chance.

      Les politiques s’estiment au dessus du peuple. Ils se donnent des droits qu’ils refusent aux autres et font blocs pour les sauvegarder, comme pour leurs retraites avantageuses et cumulables, malgré quelques concessions à la marge.

      Lorsqu’ils sont condamnés, c’est toujours après de longues et pénibles procédures dont les juges d’instruction sont les premières victimes avec leurs lots d’intimidations, les cambriolages, la disparition de pièces, la recherche acharnée de fautes de procédure et redoutable prescription. A l’arrivée, leurs condamnations, quand ils sont condamnés, dépassent rarement l’inéligibilité et quelques mois avec sursis. Il n’y a pas de peine plancher pour eux.

      Ce qui est le plus choquant, c’est qu’une fois la peine purgée, le délinquant soit souvent réélu triomphalement par ses électeurs, comme Balkany à Levallois et Juppé à Bordeaux et d’autres ailleurs comme Carrignon à Grenoble. On peut se demander quelle logique pousse les citoyens à leur faire de nouveau confiance dans la mesure où ces individus ne montrent jamais aucun remord et n’éprouvent aucun sentiment de culpabilité. 

       


    • Cogno2 16 novembre 2010 12:18

      On peut se demander quelle logique pousse les citoyens à leur faire de nouveau confiance dans la mesure où ces individus ne montrent jamais aucun remord et n’éprouvent aucun sentiment de culpabilité.

      Les Français sont des veaux ?
      Ils gobent la propagande politique ?
      Les deux ?


    • Fergus Fergus 15 novembre 2010 11:05

      Bonjour, Emile.

      Deux condamnés dont un renégat, Juppé, traître à son engagement solennel auprès des Bordelais. Ces gens-là, décidément, n’ont aucun honneur !

      Pour en revenir aux condamnés, on remarquera, non sans en rire tant le symbole est cocasse, que c’est un autre repris de justice qui s’est, quasiment le premier, réjouit de la composition de ce gouvernement Fillon III : le sulfureux Balkany !

      Ce constat fait, notons sans surprise, tant il a perdu la main en tout, que Sarkozy nous gratifie d’un évènement qu’il voulait de première grandeur et qui n’est, au final, qu’une pitoyable mascarade !


      • emile wolf 15 novembre 2010 15:07

        Bonjour Fergus,

        L’engagement de Monsieur Juppé fait songer à celui de Monsieur Lang auprès des Blésois.
        Bien vu ! 

        Voulez-vous parler de ce Levalloisien à la Petite Couronne ? Patrick le tombeur de BB aux fouilles pleines d’oseille et d’ellébore ?

        L’événement est à la mesure de son auteur , cher Fergus comment pourrait-il en être autrement. Corrompre n’est-ce pas rompre avec ?


      • goc goc 15 novembre 2010 11:39

        Il faut aussi signaler la nomination d’un centriste comme garde des sceaux

        on peut en effet se poser des questions à ce sujet
        soit nabot-leon veut mouiller les centristes dans les magouilles juridiques (comme celles du juge courroie-de-transmission) en les obligeant à défendre la caste, soit le nain est tellement persuadé d’être intouchable, qu’il n’a même pas pensé que le poste de ministre de la justice puisse présenter un risque (on ne sait jamais, dans un moment de lucidité démocratique, un ministre peut choisir le « mauvais » juge)
        soit enfin (et je penche pour cette dernière solution), il est tellement acculé au mur qu’il est obligé de concilier la chèvre et le choux, et là ça sent bon la fin de règne !


        • Defrance Defrance 15 novembre 2010 12:06

          Vous connaissez l’histoire du mec qui doit traverser une rivière avec un Loup, une chèvre et un chou , en qui n’a de place que pour DEUX ?
           C’est vrai que « Shorty » comme l’ont baptisé les grands bretons, s’est déjà débarrassé des chèvres, ne lui reste que les loups et les choux ?


        • emile wolf 15 novembre 2010 15:22

          Très juste gentille Gocinelle !

          Encore qu’un Mercier à l’intérieur eut été plus adapté à la filature avec tous ces journalistes à épier.

          Sans oublier Ollier, le péri-gourdin de Rueil, dont la régulière est aux affaires étrangères vu que le pognon n’est plus à la Mâle maison et qu’il entretient désormais des relations suspectes avec le Parlement. Vous savez : cet empilage fragile d’élus qui débauche les lois et partouse le financement de la Sécurité Sociale pour concilier la lèche et le mou.

          Merci gentil coloéoptère de votre besogneux concours. Ne dit-on pas que vous portez bonheur !

           


        • Defrance Defrance 15 novembre 2010 12:00

           Bonjour Emile,

           Vous avez été plus rapide que moi , J’y avais ajouté le risque pris par Juppé :

           Il a laisser entendre qu’il serait candidat en 2012, le nain a sauter sur l’occasion pour l’embarquer dans la galère ?

           Vont ils nous faire un scenario a l « Poutine Medvedev » ? le nabot est capable de lui « preter » sa maffia le temps d’un mandat, avec retour d’ascenseur a la clé ?

           Si tel n’est pas le cas, Juppé se grille totalement en rentrant dans ce club fermé de « presque extrême » droite ?


          • emile wolf 15 novembre 2010 15:50

            Bonjour Defrance,

            Cela m’arrive rarement. Avec mes palmes de podagre à la Jean d’Ormesson je cours très mal. Je vous prie de bien vouloir me pardonner cette offense involontaire, due à une insomnie précoce. J’ai rampé jusqu’au clavier avec le concours de la descente de lit.

            De vous à moi, ne le dites à personne, mon petit doigt, que j’arrive à peine à bouger, me sussurre dans le pavillon que le Bordelais, Montois d’origine né à la mi-août, a recu la visite de la Vierge pour son anniversaire. Elle lui aurait expliqué, à la Carmen Tessier, qu’en 2012 l’ascension c’est quarante jour après Pâque un jeudi, pas un dimanche.

            Aussi l’agneau du vieux, qui porte les pêchés de Jacques le coriace, a compris que mieux valait la retraite de ministre à Sarko-le-Bref qu’une seconde session en hermitage québécois au cas où l’ingrate mairie girondine viendrait à se passer de ses loyaux services et lui préférerait bar abbas (le fils du père) : comprenez Jean Sarkozy .

            Souviens-toi de David Martinon !


          • goc goc 15 novembre 2010 12:07

            Vont ils nous faire un scenario a l « Poutine Medvedev » ? le nabot est capable de lui « preter » sa maffia le temps d’un mandat, avec retour d’ascenseur a la clé ?

            sauf qu’entre deux mandats, le nabot devient un justiciable comme un autre, et les casseroles qu’il se traine (affaire karachi), pourraient bien lui enlever tout phantasme de retour « à la poutine »


            • Defrance Defrance 15 novembre 2010 12:14

              Goc,

               Vous allez trop vite, regardez l’affaire de la Mairie de Paris, ça fait plus de 10 ans et Chirac est encore blanc comme neige ?
               Certains parlent même d« DEAL » entre Chirac et Sarko, alors pourquoi pas entre Juppé et Sarko ?

               On peut juste rever d’une fourberie de Juppé , comme Medvedev d’ailleurs ?


            • goc goc 15 novembre 2010 12:33

              c’est vrai, et même le salut pour le nain serait de voir dsk arriver au pouvoir

              mais il ne faut pas oublier le risque pour nabot1er de voir arriver Villepin et ses quelques comptes à regler


            • Defrance Defrance 15 novembre 2010 13:14

              Sauf que le croc de boucher est toujours là, prêt a servir ? En Mars 2011, grace au pompier Marin, me semble t il il repasse devant les juges de « sa nullisime majesté » ?


            • Tythan 15 novembre 2010 12:18

              Emile,

              Je comprends que les condamnations de certains politiques aient suscités des remous !

              Maintenant, vous allez trop loin. En qualifiant Brice Hortefeux de « tribun xénophobe et raciste » (alors qu’il n’est l’auteur que d’une blague de très mauvais goût plus stupide que raciste), vous commettez même un délit, très simple qui s’appelle la diffamation.

              Attention donc avec l’antisarkozysme primaire. 


              • goc goc 15 novembre 2010 12:31

                En qualifiant Brice Hortefeux de « tribun xénophobe et raciste » (alors qu’il n’est l’auteur que d’une blague de très mauvais goût plus stupide que raciste), vous commettez même un délit, très simple qui s’appelle la diffamation.

                Vous oubliez que cet individu est surtout ministre (des cultes par exemple), et donc il se doit d’être exemplaire vis à vis des citoyens, surtout quand on est aussi chef de la police et qu’a ce titre on se doit de montrer l’exemple. A moins que justement il n’ait cherché qu’a montrer à ses flics, qu’ils peuvent user et abuser de pratiques d’humiliation et de brimades racistes et ce en toute impunité !!

                Voila pourquoi venant du ministre de l’intérieur ce genre de propos est gravissime, et s’il avait un minimum de respect pour la démocratie (lui et son chef) il aurait du démissionner !. Je rappel qu’il ne s’est même pas fendu d’une excuse. Quel mépris ostentatoirement affiché envers les « auvergnats »


              • Ariane Walter Ariane Walter 15 novembre 2010 12:46

                je suis d’accord avec Goc. Quand on occupe une haute fonction, quand on sait que des caméras traînent sans cesse autour de soi, on ne doit pas se comporter comme au café du commerce ou quand on est en petit comité. Sont-ils assez stupides tous ceux qui se laissent prendre ! ne savent-ils pas que la rançon de la gloire est la discrétion.
                A moins que ce genre de phrase ne soit encouragé et permette de s’assurer un certain électorat !

                Vous dites « plus stupide que raciste ». mais ceux qui blaguent stupidement sur certaines races sont quand même racistes, non ?

                En fait, la conclusion que j’en tire et que cet Hortefeux est un crétin. un de ces balourds que les hommes politiques traînent dans leur sillage parce qu’ils ne sont pas dangereux pour leur ascension. on appelait ça des « nervis ». des gens prêts à tout.


              • Fergus Fergus 15 novembre 2010 13:04

                Bonjour.

                D’accord avec Goc et Ariane sur Hortefeux.
                ,


              • Defrance Defrance 15 novembre 2010 13:33

                Haltaufeu a à peu près le même parcours que NabotLeon, beaucoup d’écoles, parfois prestigieuses mais peu de diplômes (de vrais diplômes j’entends bien) .

                 Je ne sais pas comment a été la vie de ces gugus là, mais leur méchanceté me fait penser qu’ils ont du être des souffre douleurs, à moins que ce soit génétique comme le laissait supposer Sarkon’1  ?


              • emile wolf 15 novembre 2010 13:57

                bonjour Tythan

                Puis-je vous rappeler que Brice Hortefeux a été condamné pour injure raciste et a organisé ou fait organiser, sous sa responsabilité, après avoir participé le 28 juin 2010 à une réunion élyséenne à laquelle participaient francois Fillon , Michèle Alliot-Marie, Pierre Lellouch et Eric Besson, les razzias contre les Roms. Razzias qui sont l’expression d’un crime contre l’humanité selon la définition énumérant les différentes formes et critères de cette action dans le satut de la Cour Pénale Internationale.

                La xénophobie et le racisme vont généralement de paire. Il est regrettable de constater que les actions et paroles de Monsieur Hortefeux , ministre de l’intérieur remplissent à la lettre près les conditions et les critères définis par la règle internationale. Dois-je vous rappeler les griefs, reproches et réprobation de la communauté internationale et les recommandations de l’UE de modifier notre attitude vis à vis de ces communautés roumaines et bulgares.

                Mon exposé se borne à constater et rappeler des faits publics avérés et rapportés dans la Presse. Ceci ne constitue pas une diffamation, elle n’a pas pour objet de porter, à l’aide de propos ou suggestions douteuses un quelconque préjudice à quiconque et à son intégrité. La condamnation sanctionnant de tels faits existe pour ce qui concerne Monsieur Hortefeux elle est publique et l’affaire est en Appel ce qui est rappelé dans le texte.

                Si quelqu’un a fait tort à l’intégrité d’un ministre en bafouant la loi c’est Monsieur Hortefeux lui-même qui, se faisant, a donné une bien piètre image de lui-même et beaucoup nuit à celle de son ministère et de notre pays. 

                 Merci toutefois d’exprimer votre souci. Il part d’un bon sentiment.

                cordialement 


              • emile wolf 15 novembre 2010 14:43

                Vous pouvez éventuellement lire « ce faisant » c’est mieux que « se faisant ».

                par exemple : Monsieur Hortefeux se faisant des cheveux à propos de son procès en appel , ou Monsieur Hortefeux se faisande ou encore ce faisant, Monsieur Hortefeux nous faisande...

                Il ne faut jamais écrire dans la précipitation.

                mille excuses !

                PS antisarkozysme primaire : en l’occurrence vous vouliez évoquer un anti-Hortepyrisme primaire je présume.


              • Papybom Papybom 15 novembre 2010 16:18

                Bonjour Tythan,

                Le porte parole de Debout la République pour défendre le gouvernement Sarkosy ? Il y a du rapprochement en coulisse ?

                Cordialement.


              • emile wolf 15 novembre 2010 16:23

                Bonjour chère Ariane,

                Si vous me permettez de m’immiscer :

                Vous semblez partir du principe « les amis de mes amies sont mes amis » à en juger par votre posiiton : ceux qui prône les plaisanteries sur certaines races ne seraient pas épargnés par le mal qui ronge l’humanité. Je vais vous, pour une fois, vous étonner comme vous m’avez surpris en compagnie d’Emile Wood, une Emilie sensible à la beauté animale :

                Vous avez raison ! Sans atteindre votre grande sagesse. Je partage votre avis.

                D’autant, dans le cas Hortefeux, que ses bonnes blagues consistent souvent à passer son semblable à tabac ce que ne prise pas nécessairement l’Ulysse traité sous le régime charter au pays des merveilles.

                Mais, rendons lui justice, ce n’est pas parce qu’il échoua à Sciences-Po qu’il est un crétin, il est né tel quel, comment en vouloir à ce nervi d’être aujourd’hui sbire des bonnes oeuvres de Sarko-le-Bref ?

                 


              • HELIOS HELIOS 15 novembre 2010 16:57

                Je pense que vous vous trompez... ces gens là ne sont qu’imbus d’eux-même.

                 Leur soucis, caché derriere une « responsbilité » qui deborde de partout pour prendre en charge le citoyen,n’a d’objectif que leur ego qui s’acroit au fil du temps, a tel point qu’ils sont même persuadés que ce qu’ils disent devient verité.

                Leur pouvoir de nuisance n’a d’egal que le mandat qu’ils prennent de notre part, et c’est là le drame, on le leur renouvelle tout le temps.

                Un des commentaires parle de mafia, apres la mafia RPR, vient la mafia UMP dont ce remaniement n’en est que la preuve.

                Pour ceux qui voudraient m’attaquer, je leur conseille avant de lire dans le dictionnaire ce qu’est une mafia. La France est gouvernée par une mafia et les interets de cette bande,sous la direction de François Fillon, sont totalement divergeants de ceux des français en général, ceux qui souffrent et qui n’arrivent pas a joindre les deux bouts.


              • Cogno2 15 novembre 2010 17:06

                Vous dites « plus stupide que raciste ». mais ceux qui blaguent stupidement sur certaines races sont quand même racistes, non ?

                Ah ? Alors je suis un grand raciste, et même plus que ça, j’adore les blagues sur les juifs, les pédophiles, les femmes, les misogynes, les grands, les gros, les maigres, les noirs, les arabes, les belges, etc.
                Bon ben désolé, je n’aime personne alors, pas même moi.
                Je en défends pas le copain du nabot, loin s’en faut, mais je tiens à reprendre votre phrase car si on pousse ce « raisonnement », on ne rit plus de rien.
                Or l’humour est le meilleur moyen de faire voler les tabous, de parler de choses abjectes.
                Bref, je rigole de tout.


              • Tythan 16 novembre 2010 18:39

                Emile, vous sombrez dans le délire le plus total. Crime contre l’humanité ? Mais vous savez ce que c’est au moins ???

                Vous dites tout et son contraire, et c’est justement le problème. Le jugement contre Hortefeux était à l’évidence politique, et j’espère, en tant que citoyen, qu’il sera relaxé. Car non, il n’a pas commis d’injures raciales. Il est juste l’auteur d’une plaisenterie de mauvais goût (que je trouve totalement stupide, que je condamne si vous voulez). Mais il n’a insulté personne.

                Ce que vous faites est extrêmement dangereux : en plus de verser dans l’antisarkozysme primaire, vous galvaudez des termes précis lourds de sens. A force d’hurler là où le loup n’y est pas, vous allez faire entrer le loup dans la bergerie sans que personne ne s’en aperçoive.

                Au passage, je n’ai pas trop compris votre référence à ce faisant...


              • emile wolf 21 novembre 2010 14:42

                Tythan

                Avant de critiquer dans l’ignorance des définitions juridiques internationales..

                 Allez donc consulter celle du crime contre l’humanité à l’article 7 paragraphe 1 alinéas d et h et paragraphe 2 alinéa d et g du statut de la Cour Pénale internationale sur le site :
                http://www.admin.ch/ch/f/rs/i3/0.312.1.fr.pdf.

                Un crime n’est pas toujours constitué par un homicide. Il n’en reste pas moins un crime. Si vous dispensez les conceils assurez-vous qu’ils sont utiles et fondés.

                Vous pourrez ensuite revenir présenter vos excuses pour votre ignorance s’il vous reste quelque amour propre.

                Bon dimanche ! 


              • LE CHAT LE CHAT 15 novembre 2010 12:33

                maintenant qu’il est libre , eric Woerth va pouvoir se faire embaucher comme consultant chez L’Oréal !


                • emile wolf 15 novembre 2010 16:26

                  Greffier,

                  Votre intervention matoise est digne de Raminagrobis. Bon appétit !


                • LE CHAT LE CHAT 15 novembre 2010 12:57

                  quelle est la différence entre Nelson Mendela et un ministre français ?

                  il a été élu après avoir été condamné  !


                  • emile wolf 15 novembre 2010 16:35

                    Greffier,

                    Excellent ! Ces deux ministres furent élus avant d’être condamnés.

                    A l’inverse Mandéla n’a plus été condamné après son élection. JUppé fut réélu maire de Bordeaux.


                  • jymb 15 novembre 2010 13:13

                    Les veaux francais ont les dirigeants qu’ils méritent
                    Lorsque Juppé est revenu de son épopée canadienne il a été, sauf erreur de ma part, réélu....

                    Dans un proche avenir, nos concitoyens quoique cocufiés, trompés, pressurés, radarifiés, abétis de propagande continueront à choisir démocratiquement entre le général Alcatraz et le général Tapioca


                    • Defrance Defrance 15 novembre 2010 13:25

                      Heureusement qu’Haiti n’est plus Français, sinon on aurait la peste et le Choléra ?


                    • zototo 15 novembre 2010 13:16

                      Et combien de condamnable ?


                      On met dit presque tous...

                      • Defrance Defrance 15 novembre 2010 13:21

                        @ Emile,

                         Vous avez fait une faute dans le titre, condamnés : ça s’écrit en DEUX mots ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès