Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Dimanche, vous ne voterez pas

Dimanche, vous ne voterez pas

Vous ne voterez pas parce que vous n’êtes pas conviés à la petite sauterie entre amis pour les élections sénatoriales. Cela se passera dans les Préfectures et seuls sont autorisés à voter pour le renouvellement partiel du Sénat les « Grands Electeurs », à savoir des Conseillers Municipaux (en fonction de la taille de la commune), des Conseillers Généraux et Régionaux et les députés de chaque département concerné.

A quoi sert le Sénat ?

Il participe à l’équilibre des pouvoirs et joue selon les dires de sénateurs un rôle de modérateur face à « l’emportement » manifesté parfois par les députés lors de l’élaboration de la loi à laquelle il participe également, c'est-à-dire qu’il a tendance à fortement modérer par ses amendements les textes votés à l’Assemblée Nationale. Autrement dit, le Sénat, joue souvent la carte du conservatisme et de la France éternelle à peu de frais puisque c’est l’Assemble Nationale qui détient le dernier mot en matière de vote de la loi.

Les Sénateurs travaillent également à l’élaboration de rapports qui s’empilent dans les armoires et qui ont peu de chance de voir leurs préconisations mises en œuvre et la meilleure preuve que tout se passe entre amis, c’est que ces rapports peuvent être élaborés conjointement par des sénateurs de différentes sensibilités politiques : autant dire qu’il y a peu de chance que ces rapports soient révolutionnaires et soient suivis d’effets, mais on passe le temps comme on peu.

Comment devient-on Sénateur ?

Pas étonnant donc que cette docte assemblée soit le refuge des recalés du suffrage universel direct, d’anciens ministres qui viennent améliorer leur retraite et de Maires ou de Conseillers Généraux en fin d’activité : une rente pépère, une rémunération enviable, des avantages en nature, un régime de retraite privilégié, le droit d’être absent et aucune obligation de résultat.

Mais ne vous y méprenez pas, être élu sénateur demande un harassant travail de terrain (une fois tous les 6 ans, il ne faut pas pousser tout de même…) qui consiste à aller voir les grands électeurs du Départements et à les convaincre de voter pour la bonne liste.

Une fois élu, c’est le jackpot puisqu’il ne vous restera plus qu’à arroser vos grands électeurs avec la réserve parlementaire pour entretenir la flamme et être réélu pour un second mandat, et à assister aux inaugurations et vins d’honneurs qui font le charme de nos campagnes à moins que, funeste destin, vous soyez rappelé à Dieu en cours de route compte tenu de votre grand âge.

Le Sénat est le représentant des collectivités territoriales

C’est écrit dans la constitution. Concrètement, tout projet de loi visant à diminuer le nombre de ces collectivités ou à les réformer a peu de chance d’être examiné avec bienveillance au Sénat. Les Sénateurs « enrichiront » donc le texte, c'est-à-dire qu’ils le videront de son sens jusqu’à le rendre inopérant. Au passage, ils n’oublieront pas de préserver les intérêts particuliers des élus qui sont rarement ceux des citoyens.

C’est ce qui vient de se passer avec le vote de la loi sur le nombre des Régions diminué par deux et dont les sénateurs ont maintenu le nombre global des Conseillers Régionaux ce qui nous donnera des assemblées régionales pléthoriques et les coûts de fonctionnement qui vont avec (indemnités, frais de déplacements, collaborateurs de cabinets et de groupes et constructions de nouvelles salles pour accueillir tout ce beau monde). Encore merci pour les économies !

A cette occasion, nous avons pu voir se constituer de saintes alliances entre communistes, radicaux de gauche et UMP pour voter en cœur les amendements nécessaires en rejetant les propositions gouvernementales : les loups ne se mangent pas entre eux et tiennent à continuer à régner sur leurs territoires en maintenant le petit peuple des élus locaux sous tutelle et aux frais des contribuables.

Le Sénat ne sert pas à grand-chose, en définitive.

Sinon à dépenser le budget de 347 Millions d’euros qui lui est alloué et dont l’utilisation n’est pas un exemple de transparence. Dernier évènement en date, le groupe UMP se faisait reverser les crédits non consommés pour la rémunération des collaborateurs des sénateurs pour arroser de manière tout à fait opaque des élus du parti.

Par ailleurs lorsqu’on constate que le Sénat a repoussé nombre de lois importantes proposées par le Gouvernement, qui ont pu être finalement être votées par les députés, on se dit qu’on perd un temps précieux qui serait utile au redressement du Pays en conservant ce système de double chambre avec un Sénat qui freine des quatre fers à chaque réforme.

Pas étonnant donc, que les Français (à 65 %) ne se sentent pas concernés par les élections sénatoriales.

Dimanche, tout change, mais rien ne change…

Il parait que la gauche va perdre la majorité au Sénat : la belle affaire ! Ce ne sera pas la révolution pour autant et les choses continueront à aller à leur train de sénateur avec toujours les alliances de circonstances pour préserver l’intérêt des sénateurs avant ceux des citoyens.

Un conseil, donc, vous pouvez aller tranquillement vous promener ou aller à la pêche et prendre un bon bouquin le soir au lieu de regarder les résultats à la télé. Cela vous évitera de revoir les mêmes momies qui commentent la vie politique française à chaque élection.


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • mac 22 septembre 2014 21:06

    @gros macho

    on se réjouit de voir que le Sénat »freine des quatre fers" pour les en empêcher. 

    C’est du second degré ?



    • Michel DROUET Michel DROUET 22 septembre 2014 21:43

      Bonjour Mac

      Non, je crois qu’il le pense réellement.


    • Michel DROUET Michel DROUET 23 septembre 2014 11:26

      Comme dit l’autre (l’ex) « si vous me prêtez deux neurones, je vous répondrai »

      Par ailleurs, les chercheurs ont découvert un système de neurones dans nos intestins. Si j’en juge par votre photo, vous devez être bien doté de ce coté là


    • Attilax Attilax 22 septembre 2014 21:27

      Sénat, assemblée... C’est la même farce tragi-comique des « représentants » du peuple volant le pouvoir politique de citoyens consentants.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 septembre 2014 19:34

        Attilax,
        Ils ne sont pas consentants, ils sont manipulés.


      • Garance 22 septembre 2014 21:30

        Si on n’en parle pas dans les médias affidés au pouvoir actuel c’est pour une raison bien simple


        Il risque fort de basculer à droite 

        Le Sénat freinait des quatre fers : il freinera encore plus si possible

        De toutes les façons ce n’est pas grave qu’il freine ou pas : c’est Angela qui est aux rênes du char de l’Etat actuellement 

        Valls a été s’agenouiller à ses pieds pour obtenir quelques prébendes 

        Accompagné de sa guitare andalouse Il lui aurait même murmuré à l’oreille ; ’ Ich liebe mein Angela " 

        Eh oui la vie d’un 1 Ministre socialiste n’est pas de tout repos



        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 septembre 2014 19:35

          Garance,
          Qu’ils soient de Gauche ou de Droite, pour recopier mot à mot les directives de Bruxelles, une photocopieuse suffirait...


        • FritzTheCat FritzTheCat 22 septembre 2014 23:25

          Pas mieux !

          En fait, j’ajouterai volontier quelques parasites à ces sénateurs ventrus, exemple les vieux croulants du conseil constitutionnel, les morpions du conseil économique et social, les piques assiettes des conseils généraux... pour ne citer qu’eux !


        • bernard29 bernard29 22 septembre 2014 23:56

          Bonsoir,

          je suis pour transformer le Sénat en « une assemblée de citoyens » chargée du contrôle des pouvoirs, des organismes publics et parapublics.

          l« e Comité Sénatorial de Citoyens ( national)

          Comme De Gaulle en 1969, il est proposé de supprimer le Sénat actuel, de supprimer le CES national, et d’installer un Comité Sénatorial de Citoyens, dont les membres seront tirés au sort parmi les 130 000 conseillers municipaux de base, respectant la parité hommes/femme et une bonne répartition régionale. Le mandat du tiré au sort ne durera pas plus d’un demi mandat municipal (3 ans). »

          voir http://changerlarepublique.over-blog.com/article-pouvoir-citoyen-2012-74441644.html


          • Daniel Roux Daniel Roux 23 septembre 2014 08:59

            C’est une excellente idée qui rapprocherait le système de la démocratie réelle.

            Reste le problème de la complexité des textes, des pré-requis pour les comprendre, du temps pour les lire tous.

            L’une des techniques du pouvoir exécutif est de dissimuler des dispositions scélérates dans des textes apparemment anodin mais long, incompréhensible pour le commun des mortels et votés les yeux fermés d’ennuis par les représentants « élus » d’eux-mêmes.

            La solution est que les lois ne soient proposées que par les élus, l’exécutif n’ayant que le pouvoir d’exécution de ces lois, que ces lois, une fois votées, soient les seuls textes de référence pour les juges de fond, et non les décrets d’applications, textes techniques réglementaires à l’exemple des circulaires administratives.


          • Fergus Fergus 23 septembre 2014 09:40

            Bonjour, Daniel.

            Je trouve moi aussi que l’idée de Bernard est excellente, et cela même si j’étais partisan d’un Sénat calqué sur le Bundesrat allemand, autrement dit composé de représentants des régions.

            Pas trop d’accord sur les lois émanant des seuls élus et pas du gouvernement. L’exécutif doit en effet faire face à des contraintes particulières qui justifient d’engager des processus législatifs. Je suis donc pour le maintien des « projets de loi » (émanant du gouvernement), mais il serait important que le sort réservé aux « propositions de loi » (émanant des élus) soit réévalué pour donner autant de poids dans le calendrier parlementaire aux uns qu’aux autres. 


          • Daniel Roux Daniel Roux 23 septembre 2014 11:20

            Bonjour Fergus

            Si l’exécutif a besoin d’une loi supplémentaire, il trouvera bien un député pour relayer sa demande.

            La séparation des pouvoirs et le contrôle des élus sont les clés de voute de la démocratie.

            Depuis le temps que des lois sont produites pour réguler la société, nous pourrions nous poser la question de la pertinence de nouvelles.

            Pour paraphraser une fois de plus la célèbre maxime, trop de lois tuent la Loi.


          • miha 23 septembre 2014 11:53

            Remplacer le sénat par une assemblée citoyenne dont les membres sont tirés au sort, c’est ce que je voulais suggérer également.

            En plus de contrôler les pouvoirs pour les garder équiibrés, elle pourra, elle aussi, proposer des lois et, surtout, accepter, modifier ou refuser celles établies par les députés et/ou le gouvernement - donc, ces dernières devront obligatoirement être rédigées dans un langage clair et compréhensible par le plus grand nombre, c’est à dire en évitant le jargon juridique (ça, c’est pour répondre aux réserves légitimes exprimées par Daniel Roux à la suite de votre commentaire, Bernard29).

            Ne rien signer que l’on ne comprenne pas !!! Une loi alambiquée devra être ré-écrite jusqu’à ce qu’elle soit sans ambiguïté et il sera alors possible de l’accepter ou de la refuser en toutes connaissances de causes.


          • Bergegoviers Bergegoviers 23 septembre 2014 15:45

            Non, la solution est que les lois soient proposées, discutées, décidées et appliquées par le peuple.

            Tant qu’il y aura des « élus », et je pèse mes mots, ils se prendront pour ce qu’ils ne sont pas.

          • Fergus Fergus 23 septembre 2014 18:05

            @ Daniel Roux.

            Quoi qu’il en soit, il faudrait impérativement que la Constitution oblige l’exécutif à promulguer dans les 6 mois les décrets d’application de toute loi votée par le Parlement, ce qui est loin d’être le cas actuellement, certaines lois restant inopérantes, faute des décrets d’application.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 septembre 2014 19:42

            Les doux rêveurs,
            Vous comptez sur Hollande pour faire vos réformes démocratiques ? Ou sur Sarkopipo ? ou sur Marine ma Divine ?

            Tant que nous n’aurons pas quitté l’ UE, aucune forme de démocratie ne verra le jour.

            exemples : « La commission européenne rejette la demande du Collectif contre TAFTA. »

             « Le Préfet rappelle à l’ordre les Maires sur les zones hors TAFTA »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 septembre 2014 19:47

            Miha,
            Faudra expliquer aux électeurs qu’avec le tirage au sort, il n’y aura plus d’élections du tout, ni de Partis Politiques.., bon courage !


          • Alex Alex 23 septembre 2014 09:12

            Ce paradis fiscal, plus sympa que Monaco, tente donc beaucoup de philanthropes : 1733 candidats pour 178 places.


            • hunter hunter 23 septembre 2014 10:39

              Pas d’ac Alex, Monaco est bien plus attractif que le Sénat ! Monaco dévoile un environnement magnifique, et un climat somme toute assez doux !

               smiley

              Adishatz

              H/


              • Bergegoviers Bergegoviers 23 septembre 2014 15:42

                De toute façon, si vous croyez que votre vote est pris en compte quand on vous l’accorde, c’est que vous méritez ce qui vous arrive.


                • smilodon smilodon 23 septembre 2014 20:53

                  On en a quoi à faire des « votes » ???......Ce sera quoi le choix des citoyens en 2017 ??.. Sarko, Hollande ou Marine ???!!.. Et après tout le « beau » monde va chialer en se demandant pourquoi « marine » ???!!... Et tous ces mecs qui chialeront ont fait l’ena ???.... Mais M....e !..... En 2017, les yeux fermés, je voterai marine !.... Je VEUX la REVOLUTION !./..... Et y’a qu’elle pour çà !.... Désolé pour les autres !.. Leurs nullités, ils nous l’ont prouvées !.... STOP !... 1789 / 2017 !...Même combat !.... Adishatz.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 2014 05:36

                    smilodon
                    « Je veux la révolution ! »
                    T’inquiète, ils ont prévu le coup ! « Les forces anti -émeutes privées »
                    C’est déjà le cas aux USA, où la police est militarisée.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 septembre 2014 16:44

                    Ce dessin ressemble à celui du Labyrinthe de Dédale, pourquoi en effet voter pour s"égarer soi-même !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès