Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > En France, le tigre peine à rugir !

En France, le tigre peine à rugir !

Le dimanche 14 février 2010 a débuté l’Année du Tigre.

Ces célébrations du Nouvel an chinois ont longtemps été organisées dans la discrétion de la part d’une communauté peu encline à l’extraversion.

Elles rencontrent un intérêt croissant auprès des Français.

Fêtées dans le 13 ° arrondissement de Paris et maintenant dans les 3 ° et 20 ° arrondissement, un défilé officiel est même organisé par la Mairie de Paris une semaine avant le défilé traditionnel.

Devant le succès rencontré le défilé traditionnel qui avait lieu tous les deux ans dans le 13 ° a pris un rythme annuel.

Les foules qui se pressent sur le parcours sont loin d’être composés de seuls Asiatiques.

Le Nouvel an chinois est intégré dans la culture française et nombreuses sont les enseignes de la grande distribution qui communiquent sur ce nouvel an.

Derrière cet exotisme de façade, le tigre en France a peine à rugir, car forte de plus d’un million de personnes, les Asiatiques de France n’existent pas ou si peu dans la société française bien qu’ayant accompagné l’Hexagone dans les soubresauts de l’Histoire commencé avec la colonisation de l’Indochine il y a un siècle et demi.

Comme l’écrivait Sylvie Kauffmann, journaliste du Monde dans sa lettre d’Asie du 12 juin 2008, les Français asiatiques – de 600 000 à 1 million se considèrent volontiers comme « les oubliés de la République « 

Oubli qui permet beaucoup de choses que l’on ne se permettrait pas avec d’autres communautés.

En 2004, un reportage d’ Envoyé Spécial intitulé « Enquête dans les arrières cuisines des restaurants chinois «  dénonçait avec raison les pratiques de quelques brebis galeuses.

Néanmoins un amalgame a vite été fait et cela a fait chuter le chiffre d’affaires de 50 % de restaurateurs asiatiques et poussant à la ruine quelques autres.

Le pseudo journaliste Mohamed Sifaoui, pourfendeur de la soi-disant mafia chinoise et qui se répand dans les médias en proférant des propos xénophobes à l’encontre de la communauté asiatique - sans que ne cela n’émeuve grand monde - avait commis il y a quelques années un de ses délires.

Des fouilles avaient été organisées sur ses allégations sous le restaurant chinois « Royal Wok « à Brie Comte Robert car selon lui, le corps de Christelle Mouzin une gamine disparue depuis 2003 y aurait été enfoui.

Or il s’avéra que la piste se révéla fausse.

Il y a quelques années, les Chinois de France exigeaient – sans succès – le retrait de l’affiche d’une pièce de théâtre intitulée « Interdit aux chiens et…aux chinois « 

Ce titre faisait bien sûr référence aux pancartes qu’apposaient les Anglais dans les parcs de Shanghai, alors sous concession britannique avant guerre !

Malgré qu’elle fût jugée discriminatoire et outrageant, cette affiche ne fut pas retirée.

Remplacez « chinois « par une autre communauté et vous auriez eu un discours outragé du président de la République, des pétitions à n’en plus finir et des manifestations de rue dénonçant avec raison « la montée du racisme «  

Les Asiatiques sont une communauté discrète et bien tant pis pour eux !

On pense que c’est une communauté qui se tait et qui ne se bat jamais.

Rien n’est plus faux puisque par exemple, les sans papiers chinois du troisième collectif étaient dans la lutte depuis 1996 pour obtenir des mesures de régularisation.

Certes les Français d’origine asiatique ne sont pas les plus malheureux et sont sans doute mieux intégrés à cause des valeurs comme le travail et le respect des traditions familiales.

Cependant comme les autres populations, ils subissent aussi la crise et il n’est pas rare de croiser des SDF asiatiques dans le 13 °.

L’automne dernier on découvrait un pan oublié de l Histoire de France.

Derrière le fameux riz camarguais on apprenait que 20 000 travailleurs indochinois avaient été amenés de force pour implanter cette culture durant la seconde guerre et c’est fort tardivement et grâce à Pierre Daum qu’une reconnaissance de ces indigènes de Camargue a eu lieu en Arles.

On découvre aussi l’existence de « gueules noires « venues de Chine pour travailler dans les mines de charbon du côté de Nevers après la grande guerre.

Durant la grande guerre 140 000 Chinois et Indochinois ont contribué à l’effort d’une guerre qui ne les concernait pas !

Ils étaient affectés à la construction des dépôts des munitions de guerre, des hôpitaux, au creusement des tranchées, à l’exhumation et à l’enfouissement des soldats tués.

10 000 d’entre eux sont morts et près de Noyelles sur mer, dans le cimetière chinois de Nolette, on peut voir 825 pierres tombales gravées d’idéogrammes.

 En 1939- 1945, nombreux sont ceux qui ont rejoint les rangs de la Résistance avec le MOI

A-t-on oublié aussi que Montargis a été un des berceaux de la Chine révolutionnaire car c’est au contact des ouvriers de cette ville que Deng Xia Ping et Chou en Lai ont été imprégnés des idées marxistes !

 Après la défaite de Dien Bien Phu, 20 000 Eurasiens que l’on qualifiaient à l’époque de " Français d’Indochine " - dont ma famille et moi en fûmes - ont rejoint la mère patrie en étant ...parqués dans des camps militaires !

Ce camp s’appelait précisément le CAFICentre d’accueil des Français d’Indochine – et il nous en était interdit d’en sortir même si nous nous trouvions sur la terre de nos ancêtres paternels, la France.

Car rappelons le que nous étions issus de mariages mixtes entre Français et Vietnamiennes !!

 Cinquante cinq ans après la fin de la guerre d’Indochine des vieilles personnes croupissent encore dans ce camp de Sainte Livrade dans le Lot et Garonne !

 Un film sur cet épisode peu glorieux et intitulé « le camp de l’oubli «  a été diffusé en 2004 sur France 3 à ….0 heure 40 !!

 Après la seconde guerre du Vietnam en 1975 des milliers de " boat people " ont été accueillis en France !

 Lors de son casting présidentiel de 2007, Nicolas Sarkozy n’a pas songé une seule seconde à faire entrer un Asiatique dans son gouvernement alors que tous les autres composantes de la société française étaient bien représentées avec Mmes Dati, Yade et Amara !

 Lors des municipales de 2008, Félix Wu l’homme de Chinatown comme le décrivait la presse s’était présenté pour disait il faire bouger les lignes.

 Même si dans le 13 ° les populations d’origine asiatique représentent 20 % des électeurs – donc citoyens français - de cet arrondissement, siège un seul élu, M Buon Huong Tan, adjoint au maire chargé des questions relatives au développement économique.

 A la télévision les Harry Roselmack, Nagui, Rachid Arab, Omar et Fred, Audrey Pulvar, etc... font partie du PAF depuis belle lurette et toujours pas un seul Asiatique dans la petite lucarne !

 On me dit qu’un jeune homme d’origine asiatique présente une chronique chez Drucker !

Je ne parle pas d’alibi, je parle d’un Français d’origine asiatique qui présenterait une émission ou le journal télévisé !

Qu’un Français d’origine asiatique présente le 20 heures ou soit ministre ne changerait sans doute pas grand-chose dans la vie des gens mais chacun sait que l’être humain a un fort besoin d’identification et de reconnaissance et pour l’instant, le Français d’origine asiatique a l’impression d’être sur le bord de la route et n’est célébré que pour son folklore ou sa cuisine !

Même à gauche, le slogan assimilationniste " black, blanc, beur " ne mentionne pas l’Asiatique !

A cause de l’allitération sans doute !

Dans les années 1970, à gauche on s’est méfié de ces Asiatiques qui fuyaient des pays communistes et l’aide et le regard des gens de gauche fut à minima et parcimonieux !

Et pourtant c’est à gauche qu’émerge aujourd’hui une nouvelle élite de politiques d’origine asiatique.

Le député européen PS Liêm Hoang-Ngoc , le vert Jean Vincent Placé, Christian Nguyen pour le NPA, le docteur Philippe Nguyen Thanh maire PS de Vernon.

Un pays comme l’Allemagne qui n’a pas ou peu de tradition d’immigration asiatique comporte un Ministre d’origine vietnamienne – Philipp Rosler - en son sein !

M Rosler doit son nom au fait d’avoir été adopté par un couple d’Allemands alors bébé.

Il est Ministre de la Santé et récent membre du gouvernement d’ Angela Merkel.

L’intégration, c’est bon pour les Etats-Unis ou les autres pays multiculturels mais pas encore en France où pourtant en 2025, un homme sur deux sur la Terre sera Asiatique !

Aux USA, les minorités asiatiques sont perçues comme la « model minority « .

En France, ce serait plutôt la minorité invisible !

 Martial BEAUVILLE  

Documents joints à cet article

En France, le tigre peine à rugir !

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Le Clem 13 mars 2010 13:51

    Vous savez que vous pouvez toujours y retourner, au Vietnam, si vous êtes pas content en France.

    Hu hu hu.


    • Martial BEAUVILLE 13 mars 2010 15:41

      pas de problème, M Ducon mais mon père était français et ma mère vietnamienne, alors mon pays c’est autant la France que toi !

      y’a pas de problème pour retourner au Vietnam, faut seulement que la France rembourse tout ce qu’elle a pillé là bas pendant un siècle et dmi lui permettant d’être une nation prospère !

      Charbon, riz, manganèse et surtout le caoutchouc qui a pemis à Michelin et à tes ancêtres de bien vivre !
      Et même l’anis qui vient du Vietnam et qui permet la fabrication du pastis tant prisé des Français !

      ouvre un livre d’histoire avant de raconter n’importe quoi !


    • Surya Surya 13 mars 2010 15:40

      Je suis tout à fait d’accord avec votre article. Et il va dans le bon sens, celui de la prise de parole par les personnes d’origine asiatique, comme vous dites trop souvent oubliées dans la société française, et victimes de racisme quoi qu’on en pense.

      La France est un pays où l’on obtient rien, et où surtout l’on n’arrive pas à se faire respecter si l’on n’élève pas haut et fort la voix. C’est très regrettable car ça prouve qu’on vit dans une société où règnent l’indifférence et le manque de dialogue, et que c’est le seul moyen. Si on ne tape pas du poing sur la table quand on a atteint le seuil critique du ras le bol, il ne se passe rien.

      Je crois que revendiquer n’est pas une attitude négative si on reste de bonne foi. Si l’on n’exige pas pour soi même quelque chose dont on sait très bien qu’elle est contraire à la loi et que cette loi, que ça plaise ou non, est la même pour tout le monde, alors il n’y a aucune raison de ne pas se faire entendre haut et fort. Il faut faire valoir ses droits s’il sont bafoués, et ne pas se laisser faire si l’on est victime de discrimination ou de remarques racistes.

      J’ai toujours été choquée moi aussi par ce « black blanc beur » qui ne tient absolument aucun compte de l’existence des français d’origine asiatique, c’est vraiment n’importe quoi ! Merci de l’avoir mentionné.


      • frédéric lyon 13 mars 2010 16:15

        Cet article est extrèmement suspect.


        • Martial BEAUVILLE 13 mars 2010 18:27

          En quoi est ce suspect ?
          Faut se taire et rien dire ?


        • Georges Yang 13 mars 2010 17:46

          Je faisais récemment des constatations similaires, mais cela ne sert à rien de se plaindre ou d’entrer dans le communautarisme, on peut être assimilé en public et attaché à ses traditions en privé

          http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/le-racisme-antichinois-en-france-68614


          • Martial BEAUVILLE 13 mars 2010 18:29

            S’il n’y avait pas des gens pour revendiquer, on vivrait encore à l’âge de pierre !
            on bosserait 70 heures par semaine et on gagnerait 500 € par mois !


          • Mammon 13 mars 2010 20:22

            Martial,

            La communauté asiatique est discrète mais elle est nettement moins stigmatisée que les maghrébins ou les africains.
            Les enfants asiatiques de 2e ou 3e génération sont généralement bien intégrés (« acculturés ») et l’importance que beaucoup de familles attachent à leurs études leur donne souvent au final une vie et une position sociale satisfaisantes.
            Alors, pourquoi donc revendiqueraient-ils quoi que ce soit, au risque de susciter une xénophobie à laquelle la plupart n’ont pas été confrontés ?
            J’ai l’impression que ce qui vous gêne, c’est qu’il n’y ait pas assez d’asiates en politique ou dans les médias. Encore faut-il qu’ils s’y intéressent...
            Moi, ce qui me gêne, c’est qu’il n’y ait pas assez de jolies femmes smiley


            • Martial BEAUVILLE 13 mars 2010 20:56

              donc s’il y a xénophobile à l’encontre des asiatiques, c’est parce qu’ils se feraient remarquer !
              donc s’il y a du racisme à leur encontre - comme le signale fort justement SURYA - c’est de leur faute !
              faut se peindre en blanc et rien dire !!

              faut rien dire et se taire
              baissons la tête et rasons les murs, désolé ce n’est pas mon genre !

              quand aux jolies femmes, je vois pas le rapport
              ben si justement si on mettait en avant de belles Asiatiques, elles seraient connues comme
              Mmes Dati, Yade ou Audrey Pulvar et cela vous ferait plaisir !


              • Mammon 13 mars 2010 21:46

                "donc s’il y a xénophobie à l’encontre des asiatiques, c’est parce qu’ils se feraient remarquer !« 

                Absolument. On hait ce qui est différent ou exhibe sa différence. C’est triste à dire mais c’est dans la nature humaine.

                 »faut se peindre en blanc et rien dire !!"

                Je n’irai pas jusque là, mais la société française prône l’assimilation. Il faut faire l’effort de se fondre dans le moule et d’essayer de vivre en harmonie avec ses compatriotes, quels qu’ils soient.
                La plupart des asiatiques (et à fortiori, des autres étrangers, mais on le dit pas assez, préférant se focaliser sur des faits divers) y arrivent. Je dirais même plus qu’ils - du moins ceux, nombreux, que je connais - n’ont pas besoin de se raccrocher à leur identité chinoise, vietnamienne ou autre pour montrer qu’ils existent.
                Je n’arrive vraiment pas à saisir ce que vous revendiquez pour eux.
                 


                • Mammon 13 mars 2010 21:55

                  Erratum : « hait » est trop fort, je dirais plutôt on se « méfie ».


                • Le Clem 13 mars 2010 22:26

                  Les asiatiques n’interessent personne, s’en est même bizarre. Aucun vote ou presque. Le même article sur les muzzs ou les juifs aurait fait 300 commentaires. Et ben vous savez quoi ? Les asiatiques devraient s’en féliciter.


                  • Martial BEAUVILLE 13 mars 2010 22:34

                    cher monsieur

                    je ne demande qu’à me fondre dans la société française.
                    je suis arrivé en France à l’âge de 2 ans .
                    mon père était français et ma mère vietnamienne
                    Cependant lorsque dès l’école on vous traite de « chinetoque » on se dit que l’on doit être différent !
                    Lorsque l’on vous renvoie sans cesse à vos origines, on se dit que l’on doit être différent !

                    lorsque l’on n’arrête pas de dire que vous mangez du chien, on se dit que l’on doit être différent !

                    pourquoi dans les autres pays multiculturels, ils ont une place égale aux autres et pas communautés et pas en France !

                    je ne demande qu’à être un Français comme un autre s’il n’y avait pas ces constantes références !

                    Je ne revendique qu’un traitement égal - pas moins, pas plus - aux autres communautés, c’est pourtant simple à comprendre !


                    • Georges Yang 14 mars 2010 10:40

                      Je suis comme vous ce que l’on appelait jadis un eurasien et me sens totalement français sans honte pour mon origine chinoise. Et j’ai aussi subi des insultes et ce que l’on appelle aujourd’hui des discriminations. Mais je suis français, je ne vois pas ce que je pourrais être d’autre étant né à Paris. Je suis prêt à cogner ceux qui m’insultent, ils sont cependant rares, je ne me laisse jamais quiconque me marcher sur les pieds, mais je ne revendique aucun communautarisme.
                       Plus je vis à l’étranger, plus je me sens français en acceptant qualités et défaut de ce peuple.
                      Relisez mon texte et vous comprendrez mieux ma position.


                      • Martial BEAUVILLE 15 mars 2010 22:40

                        Cher Monsieur Georges

                        Avec tout le respect que je vous dois je vous demanderai néanmoins de lire ce que je vais vous répondre avec la plus extrême attention.

                        En premier lieu, j’ai lu la plupart de vos articles et tiens à saluer votre grande érudition.
                        Cependant je me permets de vous dire que votre érudtion a des manques sinon vous auriez compris tout de suite le sens de mon article !

                        Vous n’êtes pas sans savoir que la France comme nombre de pays européens est allé coloniser des pays en Amérique, en Afrique et...en Asie !

                        Cela a forcément crée des « liens ».
                        Ces pays sont devenus francophones et partagent souvent cette même culture francophone avec la mère patrie.

                        La France, cette mère patrie, n’a pas hésité à puiser dans ses colonies lorsqu’elle avait besoin de bras pour la défendre lors des deux guerres mondiales ou lors des guerres coloniales !

                        Rappelez vous les fameux tirailleurs sénégalais ou les spahis marocains !

                        Au sortir de la seconde guerre, cette même France a eu besoin de bras pour sa reconstruction !

                        Elle a tout bonnement fait de nouveau appel aux populations de ces anciennes colonies pour se reconstruire et contribuer ainsi à son essor et aux trente glorieuses - période faste de 1945 à 1975 jusqu’au premier choc pétrolier -

                        C’était pratique de recourir à ces travailleurs puisqu’ils étaient francophones pour les raisons que je vous ai expliquées précédemment.

                        Ces travailleurs sont restés sur le sol français et ont fondé des familles.
                        Leurs enfants sont donc devenus des Français et contribuent à faire la France d’aujourd’hui.

                        Certains sont devenus des élites et peuplent ou ont peuplé le gouvernement aujourd’hui.

                        JE RAPPELLE ENCORE QUE CES PERSONNES SONT ISSUES DES ANCIENNES COLONIES FRANCAISES ou D ACTUELS DEPARTEMENTS DES DOM

                        Mme Rama Yade d’origine sénégalaise.
                        Mme Amara d’origine algérienne
                        Mme Rachida Dati d’origine marocaine et algérienne.

                        A la télé,
                        Mme Pulvar et M Rozelmack d’origine antillaise
                        M Omar - canal + d’origine malienne
                        M M Nagui et Arab d’origine maghrébine , etc...

                        Et pourquoi pas un seul Français d’origine asiatique ni au gouvernement, ni à la télé dès lors
                         que la France a AUSSI colonisé le Vietnam, le Laos et le Cambodge et ces pays sont devenus francophones et les personnes originaires de ces pays sont devenus des Français comme les autres ?

                        Pourquoi un traitement de faveur pour les uns et pas les autres sous prétexte qu’il seraient discrets !

                        je souhaite seulement une égalité de traitement.
                        il existe des journalistes d’origine vietnamienne à France 2 - Vincent Nguyen - mais ils sont en « back office » et ne présentent pas le journal !

                        Alors si la République se veut équitable, pourquoi des traitements à deux vitesses ?

                        Je ne demande pas une représentation des Français d’origine moldave ou galloise - pour reprendre un de vos articles - mais un traitement équivalent pour des Français dont le pays d’origine a accompagné la France depuis un siècle et demi sinon plus !


                        • Mammon 16 mars 2010 13:49

                          Cher Martial

                          A vous lire, j’ai l’impression que ce qui vous dérange, c’est le fait que les asiatiques ne soient pas assez représentés dans les médias, et vous en concluez qu’ils ne sont pas traités comme les autres français.
                          Mais mon cher, l’intégration, elle ne se fait pas devant les plateaux de télé, mais dans la vie de tous les jours !!!
                          Elle commence par ne pas faire de vagues et surtout travailler dur pour décrocher un diplôme et un bon job !
                          La plupart des asiatiques, « pure souche » ou eurasiens, y arrivent ! Ils sont rarement discriminés aux entretiens d’embauche ou lorsqu’ils postulent pour louer un appartement.
                          Cela ne les pousse donc à ne pas être revendicatifs.
                          En plus, vous devriez savoir qu’en Extrême-Orient - Chine, Viêtnam, Japon, Corée - , il est du plus mauvais genre de taper du poing sur la table ou montrer sa colère en public, cela revient à perdre la face.
                          Je suis désolé des brimades racistes que vous avez subies, mais ne croyez-vous pas que la meilleure réponse que vous ayez à apporter à tous les crétins mono-neuronaux qui les ont proférées, c’est de leur montrer que vous êtes un « meilleur » français qu’eux ???

                          « Si les blancs travaillent durs, nous devons travailler deux fois plus. S’ils travaillent deux fois plus durs, nous devons travailler quatre fois plus » (maxime des japonais d’outre-mer)
                           


                        • Mammon 16 mars 2010 13:51

                          « Cela ne les pousse donc à ne pas être revendicatifs ».

                          Décidément, j’ai le clavier qui glisse :
                          cela ne les pousse donc pas à être revendicatifs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès