Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Entrons en dissidence

Entrons en dissidence

Osons l'indignation généralisée

Le refus de cette république …

Trop c'est trop et la colère monte dans toutes les strates de notre société ! Il n'est plus possible de tolérer ce système politique qui se donne l'air d'avoir prise sur le réel et qui, au final, ne fait qu'enregistrer les injonctions venant de Bruxelles, de la finance et des traités commerciaux. Nous sommes pris en otages par un monde fondé sur une idéologie unique et inique du profit à outrance pour quelques privilégiés et sur la misère comme seule perspective pour tous les autres.

Je sais que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre la détresse des nations abandonnées, des peuples sacrifiés. Mais ne désespérons pas ; les plans de la mondialisation sont impitoyables pour les peuples et tôt ou tard, nous serons aussi des Grecs au désespoir avant que de finir Somaliens n'ayant plus rien.

Face à cette implosion des nations, face à la déliquescence des morales et des solidarités, nous avons des pouvoirs successifs qui n'ont plus aucun pouvoir. Nous constatons, impuissants, la main mise des lobbies sur les rares décisions que ces pouvoirs maîtrisent encore et déplorons des choix qui vont toujours dans le même sens, assurant encore et toujours l'hégémonie de la finance sur l'humain.

Qu'il est loin le discours du Bourget pour notre chaud lapin aux bras ballants ! Le Medef fait les gros yeux, les bourses s'indignent, les banques réclament, Bruxelles impose et notre cavalier à triste mine opine du chef et branle du bonnet. Une fois encore, une fois de trop, nous avons été trahis, humiliés et spoliés. Cette fois, ce sera la dernière.

Les urnes, nous devrions pourtant le savoir, servent de réceptacles à nos ultimes espoirs. Les jeux sont faussés, les dés pipés, l'argent est au cœur du système électoral. Les deux grands partis se sont donnés les moyens d'imposer leur volonté et leur pérennité à coups de lois inégalitaires et de détournements légaux de fonds à leur unique profit. Nous sommes les cautions passives d'un larcin d'état.

Seul un parti extrême profite du désespoir ambiant. Parce qu'il a été le premier et souvent le seul à réfuter la crédibilité de ce système mafieux, il capitalise aujourd'hui, sa démagogie d'hier. C'est une fois encore, un coup monté par les deux grosses oligarchies claniques qui ont créé ce repoussoir pour se maintenir toujours et encore au pouvoir avec un plus petit capital d'électeurs. Hélas, le calcul est désormais trop risqué. Le parti des mécontents a tellement enflé que le risque est grand que le troisième larron populiste vienne se mêler à la bataille pour le partage du gâteau.

C'est ainsi que nous constatons sans rien pouvoir y faire, ce cataclysme qui s'annonce. Devrons-nous faire une fois encore le choix à contrecœur entre un mafieux stérile et un extrémiste délirant ? Nous sommes de plus en plus nombreux à renoncer à cette farce. Qu'ils se débrouillent puisque de toute manière, pour eux, nous ne sommes rien. Nous entrons en dissidence car cette République n'est plus la nôtre.

Les institutions sont vérolées, le système électoral imperméable au débat et au compromis, le parlement godillot, le pouvoir fantoche, les contre-pouvoirs inexistants, la démocratie confisquée par une bourgeoisie méprisante. Tout est à refaire et la Révolution est impossible. La force du capitalisme est d'avoir fait de chacun de nous un otage des crédits, de la consommation, des besoins toujours plus aliénants. La grève est un luxe impossible, la révolte un risque financier car les tribunaux ne font qu'appliquer des peines financières pour nous enfermer encore plus dans cette logique du fric.

Entrons en dissidence. Entre Satan et Belzébuth, refusons de choisir ! Le vote blanc s'impose désormais comme l'unique recours contre ce système abject. L'abstention est une facilité qui fait le jeu de ce triste personnel politique qui a fait métier de nous gruger. Le vote protestataire profite désormais à une option liberticide et suicidaire, ne pas y sombrer est une obligation morale. La désobéissance s'impose à nous, partout où nous évoluons. Refusons l'autorité fictive d'un état dérisoire et réclamons à chaque fois une nouvelle république, citoyenne et moderne.

Repensons totalement le système, récusons la professionnalisation du personnel politique, inventons de nouvelles instances et de nouveaux modes de désignation. Nous avons hérité d'un système qui a copié l'ancien régime dans bien de ses travers. Il est temps de faire table rase et de renvoyer au travail tous ceux qui ont collaboré à la faillite de notre nation.

La colère ne peut se satisfaire de la face haineuse des manifestations de dimanche. Nous devons envisager un mouvement joyeux, inventif, chaleureux mais déterminé et impitoyable envers les collaborateurs en place. Une épuration doit être menée, sans violence mais sans pardon. Le monde du travail, et c'est gravissime, avec la suppression définitive de tous les avantages acquis semble bien la destination prochaine de cette lamentable clique.

Utopiquement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.51/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 31 janvier 2014 10:13

    Bonjour,
    Vous êtes bien dans l’air du temps : Aux armes citoyens ?
    Mais pour qu’il y eut des citoyens, Nabum, encore faudrait-il reconstruire la Cité ?

    Enfin, merci pour l’optimisme, ça devient rare, et votre référence finale à l’utopie me ramene au sens que je me fait de ce mot : la vision de ce qui n’est pas (encore) visible, ce qui ne présage en rien de son bien-fondé, mais il faut bien commencer quelque part ?

    Vous auriez pu finir par « humainement votre ».


    • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 11:19

      Emmanuel Aguéra


      Je crois qu’un ontologiquement vôtre eut été plus pertinent encore mais totalement incompréhensible à nos chers dirigeants ! 

    • claude-michel claude-michel 31 janvier 2014 11:19

      OUI...

      OUI...Entrons en dissidence comme lui...

      Il y a 60 ans, l’appel de l’Abbé Pierre

       - Le lundi 1er février 1954, Henri Grouès, dit l’Abbé Pierre, lance sur Radio-Luxembourg, un appel qui fera date. Durant 4 minutes, le fondateur d’Emmaüs exhorte les Français à « l’insurrection de la bonté », déclenchant une pluie de dons pour les sans-abri.


      • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 11:42

        Claude-Michel


        Vous avez raison

        Belle référence !

      • bernard29 bernard29 31 janvier 2014 14:21

        je ne sais plus quel politique avait dit ; « je ne veux plus un SDF à la fin du mandat » . 

        Résultat ; Mal logement : le nombre de SDF a augmenté de 50 % en trois ans

         Voir ; http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/01/30/soixante-ans-apres-l-hiver-1954-le-mal-logement-perdure_4357253_3224.html


      • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 16:40

        bernard29


        Le mensonge a été élevé au rang d’art politique

      • Prudence Gayant Prudence Gayant 31 janvier 2014 12:07

        A trop boire de l’eau de Loire, cela génère des révolutionnaires.

        En 1789 il manquait du pain, en 2014 il y a trop de vin ?

        • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 16:41

          Prudence


          Jetez moi un seau d’eau pour calmer ma colère !

        • Prudence Gayant Prudence Gayant 31 janvier 2014 20:54

          Nabum

          L’eau est une denrée trop précieuse, il faut la conserver. Avec toute cette flotte en Val de Loire vous réclamer un seau d’eau ?
          Le Temple a été rasé, on ne pourra y mettre François III. IL y a bien trop de circulation sur la place Louis XV pour y installer facilement la guillotine ;
          Que sont devenus les Robespierre, les Danton ? les Saint-Just ? sans oublier l’infâme Fouquier-Tinville ?
          Il n’y a plus non plus de boulangère au château.
          La Révolution sera moins classe, plus de poterne ni de lanterne !

        • gaijin gaijin 31 janvier 2014 14:09

          oui il faut résister
          par tous les moyens de l’abstention au refus de consommer certains produits
          en passant par la mise ne oeuvre de la générosité au quotidien et l’affirmation de la réalité interdite par le système :
          l’argent n’est pas le centre de l’existence !


          • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 16:42

            gaijin


            Attaquons leur système là où ça leur fait le plus mal : la consommation

          • Corinne Colas Corinne Colas 31 janvier 2014 21:44

            Nous faire croire que nous sommes impuissants, fait aussi partie de la stratégie. Les neurasthéniques restent couchés...

            Enfin du positif ! 


            Nous avons un grand pouvoir, celui du porte-monnaie, même s’il est vide, soyons sélectifs ! 

            Quant aux enseignants, ils n’avalent pas tous des couleuvres, il faut soutenir leur résistance contre le fichier « base élèves » ou le terrible livret personnel de compétences (la réhabilitation du livret ouvrier) 

          • bernard29 bernard29 31 janvier 2014 14:26

            Vous faites un constat systémique que je partage. Nous arrivons au bout de nos dérives. 

            Pour ma part le seul combat urgent, le combat prioritaire qui doit être engagé, c’est celui de la refondation de notre organisation démocratique. C’est pas une mince affaire.


            • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 16:44

              bernard29


              Au bout de la dérive, la quille

              La marine a parfois du bon 

            • Marais 31 janvier 2014 14:30

              C’est Nabum, vous affirmez « Seul un parti extrême profite du désespoir ambiant ».

              Si vous parlez de l’UMP, je n’en ai pas l’impression. Si vous parlez du FN, j’aimerais comprendre en quoi le FN a quoi que ce soit à voir avec l’UMP ou le PS dans le domaine de l’Europe ou de la souveraineté. Il n’est qu’à lire les programmes électoraux pour s’en rendre compte.

              Aussi, j’aimerais comprendre en quoi ne pas voter FN serait meilleur que voter UMP, PS, EELV, MODEM, UDI ou FG. S’il y a quelques partis qui sont anti-européens, ils sont minoritaires comparés au FN pour l’emporter.


              • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 16:46

                 Marais


                J’ai la conviction que le FN utilise un argumentaire de façade
                Au bout du compte, la seule perspective qu’il offre sera totalitaire.

                Vous ne pouvez le comprendre. C’est pourtant une leçon de l’histoire.
                Le nationalisme qu’il soit de droite comme de gauche est une aventure dangereuse.

                Refuser l’Europe libérale ce n’est pas se lancer dans la guerre civile

              • Marais 31 janvier 2014 17:32

                C’est Nabum,


                D’une part, ce sont le PS et l’UMP qui nous mènent doucement vers une dictature totalitaire. Est-ce que le FN peut faire pire ?
                D’autre part, il semble que le nationalisme n’est pas forcément mauvais : selon François Asselineau, c’est une volonté de construire un empire qui fonde des aventures dangereuses, comme le 1er Empire ou le IIIe Reich. Le nationalisme est-il pire que la haine de la Nation, et qui provoque les maux que nous observons actuellement ?

                Aussi, j’aimerais comprendre en quoi le FN veut nous faire emprunter une voie totalitaire, parce que je n’ai pas cette conviction. Si vous pouviez m’éclairer, je vous en serai reconnaissant.

                PS : si je faisais partie du système, je vous accuserais de complotisme vis-à-vis du FN.
                 smiley.

              • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 17:51

                Marais


                Vous seriez donc naïf ?

                Les politiques xénophobes ont toujours produit des effets néfastes où que ce soit

                Les cadres du FN ne sont pas les penseurs sociaux qu’ils veulent bien dire. Leur culture est fondée sur des idéologies bien plus rigoureuses.

                Acceptons l’expérience pour que vous découvriez la face caché de la belle vitrine. Hélas, après, il n’y a plus de liberté

              • Marais 31 janvier 2014 18:49

                C’est Nabum,


                Faire confiance au PS ou à l’UMP, c’est être naïf, car ils préfèrent l’Europe à la France. J’étais naïf, je ne le suis plus.
                Des politiques xénophobes ont été menées en Grèce antique, pourtant c’est le fondement de notre civilisation.

                Vous parlez de double langage : les cadres du FN disent ceci, mais disent autre chose entre eux. On pourrait dire la même chose de beaucoup de politiques ou de personnalités importantes.

                Il est possible que je sois naïf et que le Front National souhaite mettre en place une dictature. Il est également possible que votre perception du Front National soit faussée par des vendus.

                D’autre part, qui vous dit que ce ne sont pas les européistes qui emmènent vers une dictature ? La dure, la vraie, pas celle présentée par le camp du Bien. L’histoire ne se répète jamais mais elle bégaie.
                J’aimerais donc réellement comprendre en quoi le FN est épouvantable.

              • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 19:10

                Marais


                Comment vous le dire ?
                Je ne fais confiance en aucun parti politique ...

                Il faut tout changer, la république et le système de représentation et radier le personnel politique actuel.

              • Marais 31 janvier 2014 19:35

                C’est Nabum,


                J’avais compris, mais je voulais comprendre pourquoi vous avez tenu de tels propos.

                Quant à l’insurrection pacifique... je doute que cela marche, étant donné le niveau de scélératesse auxquels nous avons affaire.

              • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 20:25

                Marais


                Je tiens ces propos mais me refusent à défiler contre le FN ou à stigmatiser ses électeurs. j’ai la conviction du danger potentiel des dirigeants de l’ombre, je crois en la sincérité des militants même si je ne partage pas du tout certaines de leurs idées.


              • Albar Albar 1er février 2014 08:09

                Vu la conjoncture, votre article ressort de vos écrits sur la nature, et pour une fois je cautionne cet éveil responsable, car le pays va mal pour la très grande majorité, ce qui d’ailleurs n’est pas le cas d’une certaine caste  d’affairistes et du show-biz qui, a  une ligue  s’entrainant au sous-sol du ministère de l’intérieur pour la défendre ; Quant au changement dans la joyeuseté, je n’y crois pas trop, on ne peut pas faire d’omelette sans casser des œufs.

                Amicalement votre


              • Albar Albar 1er février 2014 08:42

                J’ajoute qu’ils ont même des organisations qui réagissent au quart de tour et s’offusquent au moindre mot ou geste ( quenelle) en lui donnant l’interprétation qu’ils veulent.

                Vive la liberté d’expression....... controlée.


              • C'est Nabum C’est Nabum 1er février 2014 09:27

                 Alba


                Alors brisons les œufs, battons les et dévorons ce système à pleines dents 

              • Richard Schneider Richard Schneider 31 janvier 2014 18:15

                Bonsoir C’est Nabum,

                Bien en accord avec vous.
                Ne croyez-vous pas que Marine Le Pen est déjà dépassée ... par les ultraextrémistes. Voir l’entourage de Marion Le Pen.

                • oj 31 janvier 2014 18:22

                  Dans l’Histoire, il y a des moments ou il faut comprendre qu’il faut agir, souvent brutalement, plutot que de s’indigner sans cesse....

                  ... sinon la situation risque pourrir encore plus et terminer dans un fraccas subit en encore plus terrible.

                  Le systeme espere que l’un dans l’autre les choses vont se tasser c’est a dire que nous allons lentement prendre l’habitude de la misère ; c’est l’histoire de la grenouille dans un bocal dont on augmente doucement la température... sans qu’elle ne s’en rende compte....et puis elle meure !

                  INSURRECTION comme je le dit depuis 2008


                  • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 18:26

                    oj


                    si insurrection il y a, ils utiliseront la force 

                  • HELIOS HELIOS 31 janvier 2014 19:56

                     ... nous avons été trahis, humiliés et spoliés. Cette fois, ce sera la dernière. ....

                    Ben non, ce n’est qu’une de plus avant beaucoup d’autres. Et ne vous plaignez pas, apres que vous ayez renvoyés les mêmes UMP/PS/VERT aux manettes de l’etat.

                    Tant que nous n’auront pas foutu un coup de pied au cul de ces pantins, cela continuera

                    « Le coup de pied au cul » s’appelle FN, il n’y a qu’a voter pour lui au prochaines elections europeennes est surtouts aux prochaines elections nationales en 2017.

                    - Attention, ne pensez pas que je defende le FN pour son contenu, il y a du bon, du mauvais.

                    - Ne pensez pas non plus que je defende le FN pour sa difference, il y a de l’originalité, mais aussi des banalités.

                    - Ne pensez pas qu’avec le FN ce sera mieux, en fait au debut ce sera pareil... mais sachez que c’est a ce moment là, lorsque la classe politique sera au plus mal, que nous pourrons exiger et obtenir ce changement que tout le monde reclame.

                    ... et si par bonheur le FN nous donnait, ne serait-ce qu’une toute petite satisfaction, celle d’avoir viré les autres, et au passage quelques petites avancées societales, apres tout, pourquoi pas. on ne refuse rien, n’est-ce pas, peu importe celui qui offre du moment qu’on reçoit.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 20:26

                      HELIOS 


                      Avec les partis extrémistes, on ne fait pas un essai pour voir ...

                      Mais comme l’histoire ne laisse jamais de trace dans la sagesse des nations, faites votre expérience.

                      Je pense qu’il faut tout changer

                    • ahtupic ahtupic 31 janvier 2014 20:40
                      @Nabum
                      « Avec les partis extrémistes, on ne fait pas un essai pour voir ... »

                      Vous êtes vous aperçu qu’il n’y avait pas plus de gauche que de droite ? Que ce soit UMP ou PS, c’est identique. . On va voir d’ici peu ce qu’ils vont faire pour garder le pouvoir. Regardez lz petit franquiste Valls, qui, au mépris des lois, met en garde à vue plus de 250 manifestants. C’est la dictature et l’UMPS est devenu un parti extrémiste. Alors qu’avons nous à perdre ?

                    • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 21:11

                      ahtupic


                      Il nous reste à perdre la PAIX

                    • ahtupic ahtupic 31 janvier 2014 21:13

                      Il nous reste à perdre la PAIX

                      Ca ne veut pas dire grand chose. En general, sous la dictature, l’ordre règne.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 21:15

                      ahtupic


                      Au moins celle que je réclame ! 

                    • lionel 31 janvier 2014 20:45

                      Cher Nabum, nous y sommes... Ensemble. que toutes les forces facétieuses et Amoureuses de l’Univers soient avec vous toutes et tous... Quand aux Trolls, c’est alimentaire... alors manger... Nous dégustons la liberté et l’absence de peur.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 31 janvier 2014 21:13

                         lionel


                        Ne jetons pas la pierre aux trolls, leur incapacité à produire le moindre billet cherche une dérivation dans le commentaire factieux.

                        Avec presque les mêmes lettres, la facétie ouvre de plus belles perspectives

                      • Prudence Gayant Prudence Gayant 31 janvier 2014 21:20

                        Seuls les trolls ne produisent pas de billet ? donc je suis une troll !


                      • HELIOS HELIOS 31 janvier 2014 21:34

                        @ Nabum...
                        Moi aussi je pense qu’il faut « presque » tout changer... mais pas tout non plus !

                        La nuance vient dans le « presque » et dans l’echeancier.

                        Vous avez raison, en voulant tout changer d’un coup on va foutre une vrai merde qui va nous couter la paix, pendant un certain temps. donc....

                        .... en votant FN, beaucoup de choses dans leurs objectifs ne sont pas ma tasse de thé (comme ont dit) il n’en reste pas moins que ce sont eux, le FN, qui sont les plus pres du nouveau chemin que nous devons prendre...

                        1) dans les projets au niveau nation, c’est a dire dans la granularité de decision, de l’action et de l’economie...
                        2) dans les chiffres d’adhesion (je parles des chiffres de vote, pas sur l’adhesion aux idées)...
                        3) pour le reste, les citoyens deciderons les meilleures orientations qu’ils souhaitent prendre... cela se fera et il faudra encore agir pour que ces choix ne nous soient pas confisqués... mais la ce n’est plus un pb de FN !

                        Actuellement il ne leur manquera pas beaucoup de voix pour acceder a un pouvoir que nous recupererons automatiquement, nous les « petits », les « sans-grades » qui souhaitont maitriser notre avenir etc...

                        Helas, il existe une categorie de personnes, soit par idealisme (que je qualifie de malsain car les sinceres sont vraiment tres peu nombreux), par dogmatisme (peut-etre vous), par opportunisme et par manipulation des autres... ainsi que ceux qui ne veulent pas perdre leur place et... enfin, les idiots utiles... qui font tout pour denigrer le FN afin d’eviter une victoire liberatoire de ce parti.

                        C’est completement idiot de vouloir quelque chose et de ne sourtout pas faire ce qui faut pour l’obtenir... pire d’inciter les autres a ne pas le faire.... et qui plus est, avec une erreur d’analyse que les partis en place sont tous heureux de nous voir faire : l’arrivée du FN n’entraine pas une dictature (nous la subissons deja, la dictature)


                      • C'est Nabum C’est Nabum 1er février 2014 06:49

                        Prudence


                        Sans doute pas pour l’instant
                        Le risque demeure que l’ironie du commentaire quand elle n’est pas contrebalancée par l’exercice périlleux du billet puisse conduire à cet état dangereux pour l’intelligence.

                        Prenez y garde !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès