Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Etudiant cherche senior désirant partager appartement

Etudiant cherche senior désirant partager appartement

L’association le PariSolidaire part en croisade contre la pénurie de logements pour étudiants dans les grandes agglomérations. L’idée est simple et généreuse : rompre la solitude des retraités en les incitant à héberger chez eux des étudiants en mal de logement.

Un rapport sur le logement étudiant remis cette année au gouvernement par le député UMP Jean-Paul Anciaux montre que les logements en cité universitaire ne couvrent que 7% des besoins des étudiants, ce qui oblige plus d’un million et demi d’entre eux à se tourner vers des solutions individuelles et souvent coûteuses. Désireuses de passer à l’action concrète, deux Parisiennes, Aude Messian et Bénédicte Chatin, ont créé en avril 2004 le PariSolidaire, une association qui tente de réduire la solitude des personnes âgées d’une part, et de faciliter le logement des étudiants d’autre part.

« Les séniors disposant d’une chambre chez eux nous contactent. Nous leur expliquons notre projet et nous convenons d’un rendez-vous chez eux pour visiter la chambre et définir le profil de l’étudiant qui leur conviendrait », explique Aude Messian. Les personnes intéressées ont la possibilité de choisir entre deux formules pour une chambre meublée dans leur appartement : un logement contre échange de services (courses, sorties du chien, ménage...) ou un logement en location de plus ou moins longue durée. L’association va plus loin, en recevant les jeunes gens afin de vérifier leur statut d’étudiant et surtout de bien comprendre leurs attentes et leurs motivations. Quelle que soit la formule choisie par les retraités, la recherche des étudiants se fait toujours en gardant très présentes à l’esprit les notions de partage, d’échange et de convivialité.

Le carnet de bord : un contrat de confiance passé entre le sénior et l’étudiant

Chacun des adhérents est unique, et sa demande est motivée par sa réalité, ses besoins, et ses capacités. Accueillir un jeune homme de 18 ans ou une jeune fille de 22 ans n’implique pas le même engagement. Et partager le quotidien d’une personne plus ou moins autonome ou celui d’une personne qui désire un complément de revenus, ne représente pas le même investissement de la part de l’étudiant. Un rendez-vous au domicile du retraité est donc organisé pour lui présenter l’étudiant que le PariSolidaire aura sélectionné selon ses critères. Lorsque les deux parties sont satisfaites, l’association met en place un cahier des charges destiné à établir des règles de vie et lister les différents arrangements envisagés. Ensemble ils rédigeront un carnet de bord dans lequel seront définis de façon conjointe, l’organisation de la vie quotidienne, les demandes et les impératifs de chacun.

Une vingtaine de partenariats ont déjà été réalisés, et la priorité du PariSolidaire est aujourd’hui de se développer à un rythme raisonnable. Malheureusement, la jeune association rencontre des difficultés financières, les trente euros demandés aux adhérents ne suffisant pas au bon fonctionnement de l’association. Aude Messian et Bénédicte Chatin, qui travaillent à plein temps et sans rémunération sur ce projet, n’arrivent plus à boucler des fins de mois difficiles. Dernièrement, Catherine Vautrin, secrétaire d’Etat aux personnes âgées, et la puissante Fondation de France, ont pris contact avec les deux responsables du PariSolidaire. Cette récente reconnaissance pourrait apporter les subventions nécessaires au développement de cette action originale et utile.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Yasmina (---.---.115.18) 18 mai 2006 14:29

    Bonjour, Je suis actuellement en terminale littéraire au lycée Jean Monnet de Franconville (95) et je cherche un logement à Paris ou très proche pour l’année prochaine, étant donné que je souhaite éventuellement continuer mes études dans une classe préparatoire parisienne. Simplement j’ai très peu de moyens actuellement, je n’ai pas de revenus et ma mère est enseignante et célibataire et doit s’occuper de mes deux jeunes soeurs. J’ai beaucoup aimé justement ce concept -senior hébergeant un étudiant en échange de services plutôt que d’argent- que je trouve moins élitiste et plus humain. N’hésitez surtout pas à me contacter ! Yasmina


    • Ensemble2Generations (---.---.220.113) 22 décembre 2006 11:01

      "Trouver un logement en région parisienne lorsqu’on est étudiant, isolé de surcroît, tient du parcours du combattant. Parallèlement, les personnes âgées, qui souvent possèdent des logements devenus au fil de la vie (les enfants étant partis) trop grands, vivent dans une solitude (et parfois même une insécurité) toujours plus pesante. Ensemble2Générations a donc décidé de réagir. Cette association souhaite retisser le lien intergénérationnel en unissant les solitudes dans une même solidarité. Le principe : mettre ces personnes en relation, pour pallier le manque de logements étudiants et aider des personne âgées souvent isolées, en quête de services, d’une présence le soir ou d’un petit complément de revenus. Nous proposons un accompagnement individualisé, s’exprime la fondatrice Typhaine de Penfentenyo, en visitant les personne âgées à domicile, en veillant à leurs attentes. De l’autre côté, nous recevons chaque étudiant pour les questionner sur leurs besoins, leurs motivations et les services qu’ils sont prêts à rendre. Jusqu’à maintenant, une personne âgée et isolée, qui désirait un étudiant, pouvait se sentir vulnérable, et ne pas faire la démarche. Je le conçois tout à fait, mais que les seniors se rassurent une fois pour toutes, nous avons créé cette association pour au contraire sécuriser cette relation et assurons de plus un suivi régulier tout au long de l’année universitaire. Le fondement essentiel de l’association, c’est avant tout un cœur à cœur dans une solidarité intergénérationnelle à trois, l’étudiant, le senior et l’association.

      Exemple de cette solidarité ? Le témoignage, recueilli sur le site de l’association, de Jacques et Elisabeth, un couple âgé vivant en région parisienne, démuni face aux tâches quotidiennes : “Aurélie nous fait de temps en temps les courses et, en contrepartie, nous la logeons gratuitement dans un studio indépendant au dernier étage de l’immeuble. Nous sommes enchantés de cette solution qui nous permet à la fois de nous rendre solidaires des étudiants dont la vie est devenue difficile et de savoir que nous pouvons compter sur cette étudiante en cas de besoin.”" Logement intergénérationnel Ensemble2Générations 01 30 24 81 28 Site : http://ensemble2generations.free.fr


      • ROBIN EMMANUEL (---.---.174.165) 6 avril 2007 14:24

        Bonjour,

        je suis sur la région parisienne et souhaiterais héberger un étudiant ou étudiante. Je laisse mes coordonnées téléphoniques / 06 29 87 63 38

        A bientôt Mr ROBIN Emmanuel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès