Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Éviter la 3ème guerre mondiale

Éviter la 3ème guerre mondiale

La concurrence intensive entre la population, avec la mise en avant des faits divers, de la mort, de la violence, nous prépare inévitablement à la guerre. Les dirigeants des grandes entreprises, qui sont en fait les "fils de" ne sont pas suffisamment intelligents pour croire à la possibilité d'extinction de l'être humain.

Nous avons beaucoup de qualités, toutes différenciées pour chacun. Seulement la nature ne nous juge pas par nos qualités mais par nos failles. Nos atouts sont la survie dans les moments difficiles, notre faculté à réfléchir pour s’accaparer notre environnement afin de le transformer. Nous sommes les êtres les plus créatifs qui existent.

Notre défaut se révèle malheureusement quand tout pourrait aller bien pour nous. L’humain veut tout s’accaparer. Pour les plus créatifs nous voulons transformer un maximum de choses. Mais comme tout être vivant nous sommes à la fois capables du meilleur comme du pire. Les plus idiots de nos concitoyens n’ont jamais eu à se remettre en cause, si bien qu’ils jalousent les plus créatifs de leurs homologues. Ces idiots se sont les "fils de" qui nous dirigent. Ils veulent se créer des montagnes d’argent comme le ferait Picsou, pour se mettre en valeur et gagner en pouvoir, parce que leurs parents leur ont appris à ne faire aucun cadeau, cause de leur richesse.

Rappelons l’histoire : Le nazisme est en fait la création d’une propagande liée à une censure, proposant d’oublier son passé afin de s’en prendre aux moins nombreux, pour enrichir la finance occidentale. Les financiers qui ont mis en place le nazisme en Allemagne n’ont pas eu besoin de le créer. C’est la censure qu’ils ont mis en place qui a permis au peuple allemand d’oublier un passé lourd à porter, ainsi le fascisme a pu d’abord convaincre les idiots puis les intellectuels embarqués dans ce système. Les financiers n’ont pas prévu que le nazisme allait s’exporter, que l’endoctrinement pouvait rendre intelligent pour tuer, que l’humain pouvait être plus destructeur que créatif, parce qu’il oubliait son passé.

Actuellement les dessins animés non encadrés et la télévision de faits divers rendent les enfants et leurs parents agressifs et paranoïaques. La société du désir nous permet actuellement d’oublier notre passé et nous rend animal. Il est courant de voir des personnes intègres se dire associables, parce qu’elle ne comprennent pas la logique des autres, consistant à consommer au lieu d’agir, à dépenser et oublier au lieu de construire. En effet pour construire il faut réfléchir avec son passé. Il faut aussi chercher le bonheur, ce qui rend heureux, contrairement à ce que font croire les médias, qui disent que chercher la vérité apprend des mauvaises nouvelles. La réalité est que celui qui vit par le désir ne pense qu’aux mauvaises nouvelles parce qu’il ne sait pas les éviter. Le désir ne permet aucunement d’être heureux. Être heureux c’est se sentir bien, pas se sentir mieux.

Ainsi les plus intéressés de nos concitoyens veulent à leur tour oublier, car eux-mêmes ne recherchent pas leur bonheur mais leur survie, dans un monde favorisant les plus individualistes, corrompus de toutes parts, que ce soit dans le sport de haut niveau, où l’on fait croire que dans un sport où l’on triche cela remet en cause toute la profession. En effet on voit souvent les comiques remettre souvent en cause les cyclistes alors que certains d’entre eux, croyant qu’un sport qui décèle les tricheurs est un sport sain, n’ayant rien gagné malgré toutes leurs qualités génétiques, s’attachent à se montrer en exemple. Ou bien alors on fait croire, dans le fonctionnement des grosses entreprises, que les plus détestables des comportements sont vus comme des modèles. Aussi il est bien vu d’être sur-actif et plein de caféine dans une entreprise. Dormir peu est une qualité bien que cela entraîne beaucoup de problèmes pour plus tard.

Toute la population du désir, autrefois mise en valeur, parle aujourd’hui du non-soi, de la mort, du non-vote, accumulant les peurs et renonçant à tout ce qui pourrait lui porter chance, parce que la propagande du désir fait croire que c’est l’égoïsme qui permet de s’améliorer, pas la recherche du bonheur, que la concurrence et la guerre sont ce qui fonctionnent le mieux, alors que 95 % des enfants ne veulent pas des dessins-animés violents, que l’argent est une richesse alors que c’est une source de guerres. En effet, lors de l’invention de l’écriture et de la finance, l’humain a vu les atouts de l’argent, permettant de protéger la population, mais rapidement beaucoup de défauts se sont créés, car nous voulons détruire quand nous avons trop en notre possession.

Deux choix s’offrent à nous : Être idiot ou être intelligent, s’en prendre aux victimes ou bien aux coupables. Les dirigeants de grands groupes ne voulant aucunement laisser leurs entreprises enrichir la population jouent le jeu des victimes et fustigent les minorités, responsables selon eux de la concurrence créée par les lois, elles-mêmes mises en place par les pions de banquiers, plus idiots que perspicaces. Ces "fils de" ne connaissent pas le bonheur mais la jouissance, et fonctionnent par jalousie. Serge Dassault en est le meilleur exemple et voit les lois comme le moyen de mettre en place sa dictature.

Il ne faut pas compter sur le PS seul pour combattre la finance. Ce parti tenaillé par les clubs de pouvoir depuis Rocard et la fin du participatif, remis temporairement en place par Ségolène Royal pour être de nouveau abandonné avec les clubs de pouvoir et les médias, ne peut à lui seul remettre en ordre le pays car il ne l’a jamais fait. En effet le PS n’a jamais pu atteindre le pouvoir que par des compromis avec les puissants, laissant le travail pour le parti-communiste en 1945. Le PCF a créé la sécurité sociale en 1945. Elle est remise en cause actuellement. Le participatif qui est démocratie est actuellement au Front de Gauche. Nous élaborons actuellement les détails du programme du Front de Gauche, dans vos villes. Les créatifs ayant eu des problèmes et cherchant le bonheur sont les bienvenus, et pourront se mettre en avant lors des débats.


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 2 mars 2012 13:10

    C’est le conseil nationale de la résistance qui à mis en place les acquis sociaux dont la sécurité sociale.


    Je en comprends pas très bien votre article entre les « fils de » et comment éviter une nouvelle guerre mondiale.

    Je ne comprend pas votre argumentaire entre être idiot ou intelligent et quel est le rapport entre les entreprises , le fait d’être intelligent , la troisième guerre mondiale.

    Enfin vous faites un beau rêve mais l’argent est le problème car il pervertit tout.
    L’argent est un moteur de croissance mais comme tout moteur il y une limite d’utilisation ...et nous avons atteint cette limite 

    Philippe


    • matthius matthius 2 mars 2012 15:37

      Ce sont les fils de dirigeants de grosses entreprises qui nous dirigent. Ils n’ont rien de la créativité de leur père, par contre tout de leur cupidité et de leur rapacité. Ces « fils de » mettent en place la censure pour augmenter leurs gains. Ce sont ces personnes qu’il faut renverser, pas que les dirigeants d’état à leur botte.

      L’humanité a évolué et nous avons maintenant de nouvelles responsabilités et possibilités. Notre survie pourrait bien ne plus dépendre bientôt que de notre créativité. Mais pour arriver à ce stade il nous faut redevenir intelligent afin de maîtriser ce que nous avons créé. Les destructions que nous pouvons effectuer nécessitent de devenir sensible afin de ne pas nous nuire à nous mêmes. Je pense que l’être humain est de plus en plus sensible. Nous évoluons et acceptons de plus en plus de choses, parce qu’il reste encore la possibilité pour les associations d’agir. Le peu qu’elle font encore est entendu alors qu’il était très difficile d’expliquer raison aux autres en Allemagne entre les 2 guerres. Le monde est dans la même situation que l’Allemagne entre les 2 guerres. Renversons les fautifs au lieu de nous tirer entre nous.


    • matthius matthius 2 mars 2012 15:42

      Renversons les fautifs au lieu de nous tirer dessus entre nous.


    • Montagnais Montagnais 2 mars 2012 16:31

      Beaucoup d’idéalisme, analyse un peu brouillonne, abus de tautologies, mais certaines de vos observations sont très-justes, libérées des conventions de pensée et relèvent d’un esprit critique assez affûté..


      Bien vu le côté héréditaire du pouvoir. 

      Bravo pour votre article donc, au contenu « innovant » et un tantinet émouvant.

      « Les financiers qui ont mis en place le nazisme en Allemagne .. »

      Bien vu encore.

      On pourrait aussi parler des financiers qui ont mis en place le communisme en Russie, après avoir essayé de l’installer en Germanie..

      Le Nazisme a été le Plan B du communisme. Pas oublier.

      Le Nazi et le Communiste sont frère de lait, frères suçons comme je disais. Ils partageaient en partie un même idéal, aussi fana l’un que l’autre, socialiste au sens strict du terme.

      L’un est mort et enterré, à tout jamais, l’autre est rescapé, bien mal en point certes, mais encore bien capable de donner rejetons..

      Tenez, Mélanchon..

      Mélanchon, qui connait bien ce passé-là, qui brandit au spectron, très récemment, le fantôme de Brasillac, qui connait bien les connivences, qui n’ignore pas la lune de miel entre Nazis et Communistes pendant 6 années (dont trois presque dans le même lit..)..

      Mélanchon il l’a martelé pour enfoncer le clou et la faucille, « in fine, y restera eux et nous.. »

      Eux, et nous.. Vous voyez de qui il veut parler ?

      Eux.. Exterminés ! Mélanchon fait l’âne. Le couteau entre les dents, il a besoin d’un adversaire. Qu’est plus là, Il le sait, mais fait comme ci..

      Et Brasillach, cité par Mélanchon y’a 6 jours, que pas un sur cent connait hors Méchanlon, qui a dit, lui, « le communisme, tout comme le Christianisme, devra se perdre pendant deux siècles avant de l’emporter définitivement ».

      Mélanchon connait ses classiques. Lui aussi pourrait bénéficier des valises de biftons venues d’outre-Atlantique. C’est un bon ! Un très-bon, il servira dans le cadre de la troisième guerre.

      Je reviens sur votre sujet : elle ne tardera guère. 

      • matthius matthius 2 mars 2012 17:16

        Le communisme français est issu de la commune, qui sont beaucoup de nouvelles libertés pour le peuple, pour certaines encore présentes.


      • matthius matthius 2 mars 2012 17:20

        Les russes ont très rarement connu la démocratie et ne savent pas suffisamment comment elle fonctionne. En France beaucoup de citoyens croient que la démocratie c’est le vote. Il est donc facile de nous prendre pour plus stupides que nous sommes.


      • oncle archibald 2 mars 2012 16:35

        « Les dirigeants des grandes entreprises, qui sont en fait les »fils de« ne sont pas suffisamment intelligents pour croire à la possibilité d’extinction de l’être humain ».

        Pourtant dès 1954, époque à laquelle les USA et l’URSS se livraient une course aux armements atomiques complètement folle, tant dans le qualitatif (puissance d’une seule bombe) que dans le quantitatif (énorme quantité de bombes), le père Theillard de Chardin faisait observer que pour la première fois de leur histoire commune les hommes disposaient désormais des moyens matériels suffisants pour éradiquer toute vie de notre bonne planète terre, celle qui devrait pouvoir nous nourrir tous autant que nous soyons pour peu que notre créativité se tourne vers ce but ...

        Rien ne s’est amélioré depuis ce temps de guerre froide, et il y atoujours autant de personnes qui meurent de faim tandis que dans une guerre il se dépense pour tuer de quoi éradiquer la faim et de nombreuses maladies que l’on sait bien soigner, par exemple la lèpre, la tuberculose, le paludisme, etc etc ..

        • Mais dans quel monde vit-on ? 2 mars 2012 20:09

          « Rien ne s’est amélioré depuis ce temps de guerre froide... »

          Si on y regardait de très près, on découvrirait que bien peu de choses se sont améliorées depuis les débuts de l’histoire connue.

          On se berce d’illusions, et puis on se souvient que Bach, Beethoven, Cranach, Dürer, Goethe, Schiller, Kant, Schopenhauer, Humboldt, Schliemann, ont précédé Auschwitz...

          C’est ce que j’appelle la lucidité.


        • oncle archibald 3 mars 2012 10:50

          Si vous préferez la société du XIXeme siècle à celle d’aujourd’hui libre à vous, mais je pense que bien des choses se sont améliorées, en tous cas en Europe, depuis ces années là.


        • Mais dans quel monde vit-on ? 3 mars 2012 12:50

          « Si vous préferez la société du XIXeme siècle... »

          Je ne parle pas société, je parle nature humaine... Les sociétés, elles, passent.


        • SNOOP 3 mars 2012 11:55

          notons que seule lepen parle d’un nouveau conseil national de la résistance...comme elle est la seule à défendre la laicité


        • fcpgismo fcpgismo 3 mars 2012 09:07

          La raréfaction des matières premières la diminution des terres agricoles la consommation de produits animaux ( la viande ) en forte augmentation dans les pays émergents une démographie irresponsable rendent inévitables la guerre totale, il est tout a fait possible de réduire notre consommation ( viande et biens matériels ) et ainsi permettre avec une démographie responsable sur toute la planète de nourrir tous les Hommes de cette terre, et ainsi éviter la confrontation. 


          • matthius matthius 3 mars 2012 10:59

            Très bon document, vieux malgré tout, où Mélenchon parle du mérite de Attali à mentionner que les gouvernements ne gouverneront plus dans sa vision néo-libérale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès