Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Géneration bubulle : La vision de son époque par un banlieusard (...)

Géneration bubulle : La vision de son époque par un banlieusard parisien

Bulle internet, bulle immobilière, bulle économique, bulle poltiique, bulle sociale, bulle de savon... La bienvenue dans l’époque des bubulles.

J’ai décidé de prendre ma plume 102 touches (et non j’ai pas de macbook, j’suis pas un vrai journaliste) aujourd’hui, parce que j’aurais bien chanté la vision mitigée de "mon époque" qui m’habite (fallait que je place "m’habite" quelquepart c’étais un paris désolé.), mais je chante comme un pied et suis bien trop timide.

Alors vous allez sans doute trouver ça pas assez factuel ou sourcé, ça ne se veut pas un article journalistique, juste le témoignage d’un banlieusard essonien de souche né en 1980 et qui aura décidé de laisser une trace le samedi 22 aout 2009 dans le cache de google (par le biais de ce site).
(Entendez par là la version moderne de "laisser une trace dans l’histoire"... Avec Internet il paraît que tout le monde peut laisser une trace...)

Voilà pour les préliminaires, maintenant commençons par un bref recadrage pour la jeune génération qui me suit et qui j’espère aura, le message...

Je suis né dans un monde où les téléphones portables n’existaient pas ; les sms il fallait les écrire à la main, les mettre dans une enveloppe, les timbrer et les poster ;
Rappelez-vous les autres ce temps n’est pas si loin !
En ces temps reculés, à la TV on pouvait voir des gens sélectionnés pour la qualité de leur travail, et moins sur des critères esthétiques. (Y’avait des moches à la TV)
On peut noter aussi qu’à cette époque, la vidéosurveillance n’existe que dans les banques, et que nos cartes d’identité sont en carton.
Nul citoyen n’est alors supposé de donner des informations biologiques menant à son identification, sauf dans le cadre d’affaires criminelles.

Bien avant cela, des écrivains et des penseurs nous avaient déjà prévenus des dangers d’une société trop intrusive ; Mais je dois avouer qu’à cette époque le contexte ne s’y prête pas trop encore, la carte bleue est encore une chose toute récente ; big brother paraît très loin... carrément fictif même.
Pour ceux qui n’auraient pas lu 1984 ; retenez juste que c’est un livre qui parle d’une société ou le peuple est contrôlé par une élite par le biais de moyens sophistiqués. (Sophistiqués pour l’époque du livre ; aujourd’hui ça corresponds à quelque chose de possible.)
(Une TV obligatoire qui permet a "big brother" de faire passer ses messages, mais aussi de surveiller les gens qui sont devant.). Big brother vous surveille partout.
Chez vous, comme dans les rues, ou n’importe où ailleurs... Et il contrôle tous les médias. Il peut faire glisser le sens des mots dans le temps sans que personne ne s’en rende compte, en créer de nouveaux ou en faire disparaitre. (Il contrôle le cache google et vos livres d’école pour résumer.)

Et là certains vont se dire et zut, encore un illuminé qui va nous prédire la fin du monde en 2012, nous dire qu’on va tous avoir une puce bientôt, revenir sur le 9/11, le nouvel ordre mondial, ou causer des sociétés secrètes...

En fait rien de tout ça, ou plutôt tout ça à la fois, puisque ce ne sont pour moi que des symptômes d’un seul et même problème. Il m’importe peu de savoir si le gouvernement va un jour tenter de m’imposer le port d’une puce ; Il à déjà franchi la ligne rouge le jour où il m’a demandé une emprunte digitale, et une photo biométrique, pour refaire ma carte d’identité.

De nos jour, ça empire encore, le gouvernement à l’air de tout à fait se croire en droit de nous attraper un par un et de nous vacciner de force...

Remarque ça devrait pas m’étonner ils ont bien depuis toujours des fonctionnaires qui ont le droit de nous insérer des doigts dans l’anus sans aucune justification à fournir ;
Ceci dit c’est toujours pareil, tant que ça nous arrive pas, on ne s’en rend pas compte, et pour l’instant, dieu m’en garde, aucun fonctionnaire de police ou de douane n’est entré par effraction dans mon sanctuaire.

Bref, on ne peut pas dire qu’en quelque dizaines d’années les outils de surveillance de masse n’ont pas évolués ! Les flics se prennent plus la tête, ce sont des informaticiens qui recoupent des données bancaires (cartes bleues), triangulation gsm, et les répertoires téléphoniques des gens.
Bon alors ce n’est pas encore 1984, mais avouez, sur une échelle de 0 = pas 1984 du tout, et 10 = 1984 ; on est au moins sur du 5 là !

Je rappel qu’en plus de tout les moyens de localiser chaque citoyen dont dispose l’état, il à aussi le droit de vous cueillir et de vous placer en garde à vue pour de simples soupçons ; sur du pipo quoi. (Comme se faire soupçonner d’avoir piraté la SNCF, avec un livre... Par exemple.)

N’oubliez pas non plus qu’en temps que trouducs, enfin je veux dire peuple, on à toujours un temps de retard sur les dernières innovations technologiques... Qui peut prétendre savoir avec exactitude, aujourd’hui, jusqu’où peut aller la science dans l’horreur…

Réveillez vous, y’a qu’une société malade pour pondre des sous produits tel que Mickael Vendetta ; Il résume parfaitement notre société : "Brille et réfléchis pas trop".
L’apparence n’a jamais eu autant d’importance, à l’heure ou le mot "spirituel" est en passe de disparaitre de nos dictionnaires.
Après Cindy Sanders je m’étais dis que la société ne pourrait pas faire pire ; Je m’étais trompé. Mais là avouez, plus creux que Vendetta ça va être difficile... Je pense qu’on n’est pas loin de notre maximum.

Et toujours aux défenseurs de la bigbrothero-surveillance, qui sont convaincus que c’est bon pour l’ordre public, de dire :

"Pourquoi ça vous gênerais qu’on vous surveille si vous n’avez rien à vous reprocher ?"

Cette phrase sort toujours :

– soit de la bouche d’un crétin (comprenez personne trop occupée pour se poser les bonnes questions, qui finit par m’exaspérer avec le temps.)
– soit de la bouche d’un visage médiatique, accompagné d’un petit sourire style 666, parce qu’il sait bien que cette phrase est d’une mauvaise foi exemplaire.
Voilà ma réponse :

Tout d’abord, l’Histoire montre bien que la gouvernance d’un pays n’est pas stable ; Dans les mains d’un gouvernement totalitariste tous ces instruments qui nous "facilitent la vie" pourraient bien nous couter la vie ; juste pour nos opinions. (Ou la couleur de peau ou la confession ou va savoir… )

L’état a l’heure actuelle n’a qu’un pas à faire pour pouvoir faire le lien entre vos blogs, vos portables, vos cartes bleues, votre liaison internet, et zigouiller qui lui plait. Faudrait penser à coupler ça à un système qui vous bute par satellite par triangulation, ça économiserais l’obligation d’avoir une armée pour renverser le pays... Ou plus simple quelque drones armés... On maitrise depuis longtemps ça, ça doit plus coûter très cher...

D’autre part, je trouve déjà ça assez gênant que les employés de banques sachent déjà à l’heure actuelle, juste avec quelque clics, vos déplacements et vos frais.
Enfin je dis ça, je suis en train d’arrêter la carte bleue ; Vous pouvez essayer aussi vous verrez c’est plus facile que la clope... S’il vous reste du courage jetez la TV avec... J’aurais honte de payer 150€/an de redevance pour cette daube.

Pour finir, je me réserve le droit d’avoir des choses à me reprocher. Si mes actes nuisent à mes concitoyens qu’ils s’en plaignent, les lois sont là pour résoudre des conflits entre partis quand il y en a, pas pour inventer un nouveau délit lucratif chaque semaine.

Sans blague bientôt si il gèle et que t’as pas ton écharpe tu va prendre 45€ à ce rythme...

Démocratie ? Il parait que le peuple fait la loi ? Il est où ce peuple là ? On a des comptes à régler je crois... Nos représentants devraient servir nos intérêts, non nous imposer les leurs ; Si ce n’est plus le peuple qui est souverain avouons une bonne fois pour toutes que nous sommes soumis et arrêtons de parler de démocratie, ou (re)prenons le dessus.

J’aurais aimé avoir le résultat d’un referendum sur la banalisation des contrôles radars à la jumelle tiens... Qui peut oser prétendre que nous sommes souverains...
La seule vérité, c’est que notre société fut, plus ou moins, organisé a la manière de plusieurs pyramides en concurrence.
Diverses organisations "qui ont leur mot à dire". Plus le temps passe, plus les pyramides en question "s’aspirent" a la manières de multinationales qui se rachètent, et on est pas loin de n’avoir plus qu’une seule grosse pyramide, toute écrasée, avec 8 milliards de connards en bas et une dizaines de familles qui les regardent crever d’en haut en jetant quelque poignées de cacahuètes de temps en temps histoire qu’on s’entretue un peu... (Ca permet d’organiser des paris sur qui va finalement manger les cacahuètes, et du coup de gagner encore plus de cacahuètes que ce qu’on à jeté.)

Au fur et à mesure, les décisions sur nos modes de vies, sont décidées de plus en plus loin de nous...
Les communes perdent leur indépendance au profit des cantons,
les cantons au profit des départements,
les départements au profit de la région,
la région au profit du pays,
le pays au profit de l’Europe,
et de plus en plus, l’Europe perd son indépendance au profit d’un gouvernement mondial composé de l’OMS, l’OMC, et d’autres rigolos du même genre...

On voit indéniablement le pouvoir s’éloigner de l’échelle humaine pour glisser vers un groupe élitiste intouchable à une vitesse incroyable ; et personne ne s’en inquiète.

Les seuls que je vois réellement s’en inquiéter et prendre le problème avec tout le sérieux qu’il mérite semblent souvent répondre "Que veux tu qu’on y fasse ?" ;
Ou encore exposent des solutions ; Sans être certains qu’elles seraient vraiment bonnes, et le plus souvent ça reste des solutions partielles pour éradiquer quelque symptômes de cette société malade ;

Aujourd’hui j’ai envie de gueuler arrêtez tous vos salades, la seule solution on l’a tous écrite en nous : Il faut que les choses restent à échelle humaine.

La seule loi qu’on pourra jamais abroger c’est celle du plus fort ; alors je n’aime pas trop quand nos dirigeants sont intouchables, voire même se donnent les moyens d’être anonymes. Les responsables politiques doivent rester à portée de coup de pied au cul sinon ils n’ont plus aucune limite.

Y en a marre de tomber en face de gens qui répondent "je ne suis pas responsable je travaille pour une multinationale j’suis qu’un pion je décide rien" ; Qu’il s’agisse des grosses boites comme France Telecom ou même le gouvernement, ça devrait pas exister ; Nous devrions gérer tout cela entre voisins, entre villageois, entre citadins.

Si on se limitait à des pyramides à échelle humaines, j’entends par là éviter l’apparition de gros "tank" genre France Telecom :
Les responsables et les techniciens seraient des gens du coin, du coup ils peuvent moins se moquer de vous, et ils ne peuvent en aucun cas se cacher derrière une énorme machine ou on vous ballote de service en service en vous prenant pour un trouduc. C’est pareil en politique, et en tout à vrai dire.
Qui est fait pour cet espèce de mode de vie ou on bosse et ou on se déplace tout le temps, quand mettra t’on un terme à la centralisation de tout ? Si ça continue ils vont centraliser les chiottes, faudra tous faire 25km en bagnole, et prendre un numéro dans la file d’attente de la préfecture pour mouler un bronze ?
Que préférez-vous au fond ?
Avoir le dernier canapé glibugluck et un cabriolet en travaillant 39h/semaine et en passant le tiers de votre vie sur la route ou dans les transports ? (* Attention offre limitée, seuls les meilleurs moutons auront ce pack, des HLM et des super cinq attendent les autres)
Ou bien avoir du temps à partager avec les vôtres et un mode de vie simple ?

Vous feriez plus confiance à votre grand père ou à l’Education Nationale pour vous dire la vérité ? (D’ailleurs le mot « Education » à cet endroit prouve bien qu’on est déjà dans 1984… Au mieux on pourrait dire la « Formation Nationale », moi je dirais même le « Formatage National »)

Souvenez-vous que les politiques, les banquiers, les assureurs, font un métier que n’importe lequel d’entre nous pourrait faire. Pour entuber une population avec des moyens pareils, il suffit d’avoir des connaissances en mathématique niveau 6ème et un peu d’imagination. La vraie force du pays c’est nous, eux ne font que parier sur nous comme on parie sur des chevaux, et ils ramassent le pognon.

Notre mode de vie est à la dérive, le système nous a fait oublier qui nous sommes il y a des dizaines d’années (centaines ? milliers ?), et le destin (ou la nature, ou la divinité de votre choix) s’apprête à nous le faire payer très cher. Ca fait des années qu’on c’est affranchit de notre devoir de peuple souverain et que quelque malades mentaux s’amusent avec ;
Nous sommes aussi coupables qu’eux.

Je vais conclure ce billet en répondant à la question qu’on me pose souvent, en tant que contestataire :

"Que veux tu que j’y fasse moi en tant que simple citoyen ?"

On pourrait l’appeler la question du lâche, parce qu’au final, c’est justement uniquement les simples citoyens qui ont la solution au problème puisque le but est justement d’en finir avec un système élitiste pour ramener le pouvoir à l’échelle locale.
Si juste la moitié d’entre nous change ses habitudes de consommation ou ses habitudes "bancaires" de 1% à l’autre bout c’est la panique totale.
Pour changer les choses il suffit d’en avoir envie, le moindre effort de la part de chacun est très important. Religieux ou pas c’est le moment d’avoir la foi.

Parait il qu’on était des singes y a un petit moment de ça, qui aurait parié qu’on se mette debout ?

J’ai foi en moi, j’ai foi en vous, je continuerai à faire chier autant que possible mon banquier, je continuerai à boycotter autant que possible les OGM et les grandes surfaces. Mais y a des tas d’autres bonnes idées si celle là ne vous plaisent pas ; Cherchez un peu.

Pour en finir pour de bon avec ce billet, avez vous conscience qu’en payant nos impôts nous sommes complices de crime contre l’humanité ? Un complice qui se fout bien de notre gueule d’ailleurs soit dit en passant. C’est en acceptant ce système et en fermant les yeux sur les bombes et les armes qu’ils nous font fabriquer qu’on vend notre âme.

Nos impôts tuent indirectement des gens tous les jours, et peuvent potentiellement, le jour ou un malade tombera sur les commandes, détruire une partie de la planète en la contaminant durablement. Il vaudrait mieux pour notre propre sécurité, peuple du monde, qu’on fasse attention à ce qu’on sponsorise et à qui on donne notre argent.

(Notez que la France mise sur une banalisation du nucléaire « chirurgical » dans les guerres, avec son nouveau missile M51, par exemple... Ca vous rassure ça ?)

Souvenez vous aussi que ce sont nos impôts qui ont coulé le Rainbow-Warrior en 1985. Il est loin le peuple souverain là... Et pour les sceptiques admettez une bonne fois que si ils n’avaient pas envoyé des agents de la DGSE avec, à eux tous, un QI équivalent à la moitié de celui de rantanplan, la populace n’aurait jamais rien su ; Et ceux qui auraient montré du doigt un complot seraient passés pour les pires des paranoïaques alarmistes...

Bon allez maintenant qu’on a fini de se tripatouiller devant des "yes, we can" (quelle blague) ; le mot d’ordre pour cette rentrée pour ceux qui ont la foi sera "let’s do it myself".
Soyez votre propre changement ! Traquez les dizaines de petites choses simples à modifier dans vos habitudes pour être un meilleur homme ; Je n’espère aucun changement individuel spectaculaire, mais si on change tous d’un poil, ça pourrait bien changer de tout au tout notre trajectoire.

yclick.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Le Promeneur Le Promeneur 24 août 2009 13:54

    Notre impitoyable maître n’a que deux yeux, n’a que deux mains, n’a qu’un corps, et n’a autre chose que ce qu’a le moindre homme du grand et infini nombre de nos villes, sinon l’avantage que vous lui faites pour vous détruire. D’où a-t-il pris tant d’yeux, dont il vous épie, si vous ne les lui donnez ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne les prend de vous ? Comment a-t-il aucun pouvoir sur vous, que par vous ?

    Ce texte vieux de plus de 400 ans a été écrit par Etienne de la Boétie, alors agé de 18 ans, sous le titre « Discours sur la servitude volontaire ».
    A l’époque, il risquait pour de tels écrits ni plus ni moins que le bûcher...

    Effectivement, rien n’a changé depuis l’apparition de l’homme, sinon la technologie.

    L’homme est toujours un loup pour l’homme.


    • dom y loulou dom 10 septembre 2009 00:03

      @promeneur

      l’histoire pour toi et le début de l’humanité s’arrête à babylone. Toi aussi tes lobotomisé. va chercher encore, descends encore... les sumeriens racontent une toute autre histoire que meurtre, esclavage et viol usuel pour les babyloniens. Et leur histoire nous reconecte avec TOUS les récits similaires faits d’un bout à l’autre de la planète par ceux que l’occident à toujours qualifié de « sauvages ».


    • LaEr LaEr 24 août 2009 17:04

      Merci l’auteur...

      Sinon, pour les pro-surveillances, savez-vous quel a été la première action des Nazis en arrivant à Paris ? Récupérer toutes les données de l’administrations, pour savoir qui était juif, francmacs, homo....
      Et les flics français ? Ils leur indiquaient le chemin des ministères !


      • LE CHAT LE CHAT 25 août 2009 09:35

        j’ai bien aimé cet article ,la technologie faut pas en abuser c’est sûr !
        je paie tout en cash et mon portable sert essentiellement comme reveil matin et de lecteur mp3 , je suis pas dans le moule .....


        • LE CHAT LE CHAT 25 août 2009 10:10

          salut mon cousin ,

          ça doit les faire chier que je retire tout en cash et qu’il ne connaissent que le peu de prélévements automatique genre abonnement canal et et assurance scolaire des gamins ! je leur ai déjà dit en face ce que je pensais d’eux , à savoir qu’ils étaient justes bons à te prêter un parapluie les jours de beau temps et à te l’enlever dès qu’il pleut , alors ils sont véxés depuis et m’envoie une lettre pour me dire dire que mon solde est débiteur de 2 euros et 15 cts la veille où mon salaire va tomber , de la pure mesquinnerie ...


        • Sinbuck Sinbuck 25 août 2009 11:35

          Bon article yclick...


          Je reconnais l’intention et le ton des jeunes comme nous (je m’inclue, étant de la campagne) nés globalement au début des années 70 et donc au début de l’ère informatique. La technologie a complètement modifiée notre environnement social et les politiques, les industriels, les banquiers et autres centrales d’achat s’en servent pour nous asservir. C’est un fait, mais cette technologie là peut également nous délivrer. Agoravox permet d’échanger et d’écrire autre chose qu’une « convention collective journalistique » décidée à Paris.

          En effet yclick, le pouvoir, c’est nous et sans nous, nos gêoliers ne sont rien. Le peuple dans le monde doit trouver les solutions pour exister et se faire entendre indépendamment de toutes « organisations paramétrées et vérrouillées » comme les syndicats, les partis politiques, certaines associations, ONG...

          Pour ce qui est de big brother, pas de soucis, malgré sa présence, même en rajoutant la puce greffée sous la peau, ce n’est rien à côté des « enjeux planétaires ». Une guerre est en phase terminale, c’est la guerre de la domination de l’homme (pour la femme c’est déjà fait - blague !) et c’est à nous, INTERIEUREMENT de sortir des mécanismes mentaux qui nous enchaînent pour gagner la guerre. Oui nous, le peuple, yclick a raison, si nous changeons de quelques pour-cents nos attitudes habituelles, en haut, dans les hautes sphères du pouvoir et de l’économie : c’est la pagaille ! :

          • yclick yclick 25 août 2009 13:16

            Merci pour toutes ces réactions positives ; Et pour illustrer mon propos j’ajouterais que tous ces encouragements, qui ont du vous prendre 5 minutes chacun m’ont procuré la force et la confiance suffisante pour entreprendre quelque chose de plus gros qu’un billet.
            Comme quoi le moindre geste compte ; Le bohneur et le courage peuvent aux aussi se transmettre comme un virus.

            A bientôt dans la rue, et pour reconstruire et informer, pas pour tout casser ;)


            • fwed fwed 27 août 2009 15:40

              Merci , je rejoins votre article !

              Je reste personnellement convaincu que la chose primordial à changer est le mécanisme monetaire !

              Si l’on ne veut pas que les gens cassent tout dans le rue, il faut les informer sur ce qu’il faut changer concrètement (attention c’est un probleme mondial, dollar ou euro c’est le même combat)

              Deux grand probleme à resoudre :
              - Recuperer la creation monetaire par l’Etat (interdit par l’article 104 du traite de Maastricht, pareil aux states mais me souvient pas des articles de loi)
              - Organiser de vrai debat sur l’utilisation de l’usure lors de creation monetaire par le multiplicateur de credit. C’est une impasse mathématique qui n’a comme seul avantage d’enrichir énormément quelque uns (l’actionnaire rentier anonyme) sur le dos de tous les autres (les moutons travailleurs tous fichés)

              Cela semble compliqué parcequ’on ne cherche pas à comprendre ! Nous faisons trop confiance aux experts economique !

              quelque lien
               
              http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article3327

              http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=QuelJeuDeC

              http://www.michaeljournal.org/ilenauf.htm

              http://fauxmonnayeurs.org/
              http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Accueil

              voir aussi l’argent dette de paul grignon sur bankster.tv (juste les 20 premiere minutes, la theorie du complot on s’en fout)

              Parler de création monétaire à votre banquier, il vous regardera d’une autre façon.
              En tout cas vous le dites vous même, la solution passera par un changement de notre attitude vis à vis de l’argent, donc par un changement de l’argent lui même.

              C’est sur ce sujet que l’élite ne veut surtout pas que l’on se mette à réfléchir. L’argent c’est le nerf de toute les guerres et ca fait longtemps que les représentants du peuple souverain ont décidés de ne plus s’en occuper.

              Cordialement


                • dom y loulou dom 10 septembre 2009 00:08

                  reprenons les cathédrales, bordel.


                  • yclick yclick 20 septembre 2009 15:58

                    Je sais pas si tu es ironique avec ton histoire de reprendre les cathédrales, mais c’est une excellente idée !


                  • Tontondam 17 septembre 2009 22:19

                    Yo mec !!!
                    Salut couille de loup !! Voilà j’ai enfin fini mon mémoire...reste plus que la soutenance mais bon...
                    Bref je voulais avoir de tes nouvelles et après une ptite recherche google pour « yclick »...Pam je teombe sur quoi !?! un site de grognatrds...NORMAL tu vas me dire. C’est que t’as pas changé et c’est d’autant mieux.
                    Voilà bref donnes moi de tes nouvelles vite fait et pis à pluch pour lutte contre la nouvelle religion mondiale : le capitalisme financier...

                    Biz partout


                    • yclick yclick 20 septembre 2009 15:54

                      Si j’ai changé ; je suis de pire en pire, tu peux me contacter à slurppp at hotmail dot fr. (Vous êtes tous invités dans ma boite sauf le spam !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès