Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > ’’Gestion de solidarité’’

’’Gestion de solidarité’’

Des informations permanentes, depuis le cataclysme de début d’année, nous parlent de la détresse des populations haïtiennes … grandissante jusqu’au stade actuel des épidémies de choléra !
Sur ce ‘’sujet’’, il est possible d’aller sur le site web de la Fondation de France pour suivre les actions conduites avec les donations effectuées au moment du drame initial.

En effet, on peut lire (contenu de ce site lors de la visite du 15 décembre 2010) sur : http://www.fondationdefrance.org/Nos-Actions/Aider-les-personnes-vulnerables/En-urgence-et-post-urgence/Solidarite-Haiti2

"Solidarité Haïti

Dix mois après le séisme qui a frappé Haïti, le 12 janvier 2010, faisant 220 000 morts et 1,5 millions de sans-abri, les besoins restent encore immenses.

La Fondation de France a engagé 21 millions d’euros sur les 33 millions d’euros collectés. Après avoir couvert des besoins d’urgence avec 17 projets soutenus à hauteur de 8 millions d’euros pour venir en aide à près de 300 000 bénéficiaires, la Fondation de France poursuit aujourd’hui son action pour restaurer des conditions de vie décentes. A ce jour, les 42 projets financés pour 13 millions d’euros ont bénéficié directement à plus de 100 000 personnes. Ils ont permis de soutenir en priorité le développement rural, l’habitat et la construction, l’éducation et la culture. "

Donc, 10 mois plus tard, 12 millions d’euros, soit 38% des dons effectués par les français lors du cataclysme, sont encore dans les caisses de la ‘’Fondation de France’’ et ceci malgré que des hommes, des femmes et des enfants subissent une détresse grandissante !
Il est possible de s'interroger sur le fait que l'administration de ces dons par la fondation ne semble pas être perturbée par la progression du malheur de cette population (*).

Des questionnements peuvent se lever sur les modalités de cette ‘’gestion’’ ?

Rappelons que ce secours solidaire a fait l’objet d’un important appel à la générosité des citoyens au moment des faits. L'utilisation du mot ''France'' dans le nom d'une fondation ayant recours à des médias publicitaires pour récolter des dons auprès des français, n'est-elle pas aussi sujet à interrogation ?

* Note : « La principale notion illichienne est le concept de la contre-productivité, qui décrit un phénomène embarrassant : lorsqu'elles atteignent un seuil critique (et sont en situation de monopole) les grandes institutions de nos sociétés modernes industrielles s'érigent parfois sans le savoir en obstacles à leur propre fonctionnement »


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 16 décembre 2010 11:53

    avec le reste, on place pour payer les gros salaires


    • ali8 16 décembre 2010 13:41

      je croyais que tout allait pour le mieux en Haïti

      Obama n’a-t-il pas désigné Bush pour gérer convenablement cette crise ?

      puisse le choléra traverser le détroit de Floride et donner la colique à tous les yankees

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès