Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Grenelle citoyen de la démocratie (5)

Grenelle citoyen de la démocratie (5)

(Partie B) Un forum de la citoyenneté.

Si les débats et le congrès (partie A) avaient la priorité de la présentation, c’est bien parce qu’ils sont le cœur de la manifestation du Grenelle, sa raison d’être. Mais le Grenelle de la démocratie ne sera pas que cela parce que la démocratie se vit au jour le jour par des innovations très variées et des acteurs passionnés. La société civile est traversée par de nombreuses initiatives porteuses d’espoir civique. La fraternité de combat doit permettre sinon la convergence du moins le soutien mutuel pour faire vivre le changement démocratique. Ce sera notre atout.

  Ces actions citoyennes très diverses qui travaillent et consolident patiemment et résolument « le nouvel âge démocratique » doivent être appréciées à leurs justes apports et valeurs. Le Grenelle de la démocratie proposera ainsi une sorte de forum aux initiatives qui le souhaitent. Un espace sera dédié aux acteurs de cette démocratie vivante ; ses journaux citoyens, ses associations de divers secteurs, ses livres, magazines et ouTV locales, celles du web, ses actions et ses réalisations. Un espace spécifique (sorte de stand ) sera imaginé. Il y a en ce domaine un fort travail de prospection, de relations, de compréhension partagée, de mobilisation a effectuer. Notre atout sera notre détermination pour le combat démocratique commun.

Le double aspect de la manifestation 

Afin d’avoir une bonne visualisation du projet il faut projeter l’idée d’un congrès-débat, constructif et déterminé au cœur d’un forum citoyen, vivant et volontaire. Il y aura donc deux espaces distincts ; deux pavillons.

  • - Le premier pavillon concernera le salle de conférence pour les débats du « congrès », avec une salle de presse et les moyens de communication adéquats (internet, vidéos et autres techniques nécessaires, pour assurer une bonne diffusion et une communication la plus large. 
  • - Le second pavillon, sera dédié à la démocratie vivante, pour des stands, des espaces-repos, de rencontres, d’échanges, sans oublier des petites salles de réunion spécifiques à la disposition de qui en fera la demande.

Ceci nous conduit à étudier la réservation de Halls sur les lieux ordinairement dédiés aux Foires-Expositions. Ce qui fixe ainsi l’ambition de notre projet d’ avril 2014, qui pourrait se prévaloir alors du titre d’ « Université de printemps de la Démocratie  ».

Présentation des fonctions

De fait, notre logistique s’apparentera à celle des Salons spécialisés, avec un organigramme basé sur des fonctions bien définies. Elles concerneront ;

  1. Le service communication et relations (1 responsable par public a contacter,)
  2. Le service de promotion (relations presse, relations publiques, outils de promotion, gestion des partenaires)
  3. Le service animation (gestion des débats, enquêtes et rédaction des textes, et questions techniques audio vidéo, 1 responsable réseau web, site, face book, twitter, skipe, etc)
  4. La gestion technique des 2 pavillons, (agencement, ornement et signalétique,)
  5. Le service accueil (hébergement, restauration, et partenaires y afférent,)..
  6. un responsable « convivialité » et animations diverses sur le site.

J’en oublie sans doute, mais si la globalité des charges peut s’avérer copieuse, il faut bien comprendre que celles-ci s’étalent dans le temps, et que la façon de collaborer (mise en place de réseaux) la soulagera d’autant.

La coordination inter-fonctionnelle

Chaque fonction est un défi en soi. Il demandera, de la curiosité sur son domaine, de l’écoute et de l’adaptation, de l’imagination créatrice dans l’argumentaire spécifique à déployer, un esprit de conquête positif. L’objectif est de faire partager notre souci de la construction du Grenelle citoyen au plus grand nombre de réseaux du net.

La communication et le développement des contacts se feront presque exclusivement sur le net, au départ. Mais bien sûr, il y aura nécessité de contacts réels. La clef de notre réussite passe donc par une bonne organisation..

L’énergie de la structure porteuse doit être focalisée sur l’opération elle même et sa logistique.

  • un forum Internet opérationnel

Seuls les collaborateurs associés pourront y écrire, car il n’y sera question que du travail à effectuer. Ce Forum ne servira en aucune façon de lieu de discussion sur les revendications ou propositions démocratiques de quelque nature que ce soit et de qui que ce soit. Ce sera un forum fonctionnel pour faciliter la répartition des tâches et la collaboration sur ces tâches, pour s’informer mutuellement des avancées pratiques, pour échanger des idées et conseils sur les divers aspects des missions de chacun, et pour créer une synergie du travail de tous.

Par ailleurs, les moyens sont nombreux pour exposer une idée, une proposition d’‘innovation démocratique, une critique, et en discuter. En particulier, les journaux internet sont déjà des forums à part entière, par leurs possibilité de commentaires et l’éventualité d’un contre article. Il faudra faire vivre et utiliser le plus grand nombre de supports, de manière publique et transparente.

Il reste donc, aussi, que cette manière de voir l’opération pose, bien sûr, la question budgétaire et l’examen des financements potentiels.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le prochain article traitera de la structure porteuse et du budget prévisionnel, puis le dernier de la série clôturera la phase de la présentation du projet. Après le recueil des critiques, remarques, ajouts d’idées, il sera temps de finaliser le dossier officiel, nécessaire et indispensable à la recherche des partenaires et au rassemblement des volontaires et/ou des compétences. Toute la série aussi sur le blog ; Grenelle de la démocratie.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • bernard29 bernard29 22 juillet 2013 12:40

    débats ; « L’e-voting ébranlé par un hacker genevois » article de « la Tribune de Genève »

     

    • "Un hacker genevois, Sébastien Andrivet, a découvert une faiblesse dans le processus de vote en ligne du canton de Genève. Lors d’une conférence donnée à Paris, le spécialiste a révélé avoir créé un virus pouvant modifier un vote, sans que l’internaute ne le remarque, a révélé hier Le Matin Dimanche . La Chancellerie réagit.
    • Le hacker affirme que son virus est capable de transformer, de manière cachée, un vote positif en un vote négatif et inversement. Une vulnérabilité du système genevois qu’a également pu constater un groupe de recherche en informatique de la HES bernoise, qui publiera un rapport à ce sujet en 2014. Contactée hier par la Tribune de Genève , la Chancellerie précise que le système n’a pas été hacké. Le test ayant été réalisé sur les machines de Sébastien Andrivet. Le vice-chancelier, Christophe Genoud, affirme que ses services travaillent en ce moment à la sécurisation de l’application de vote. Une réflexion est en cours visant à « supprimer la possibilité pour le citoyen de revenir en arrière après avoir voté, ce qui permettrait de rendre le système plus fiable », indique-t-il. L’utilisation d’un de ces virus « manipulateurs » peut être repérée a posteriori, affirme la Chancellerie, tout en précisant que deux audits de sécurité, dont le résultat s’est révélé « positif », ont été menés par deux entreprises privées à la fin de 2012. Une autre enquête portant sur l’application du vote en tant que telle, utilisée par le citoyen, a aussi été réalisée.
    • Hier, les Verts genevois ont demandé notamment une modification de la loi sur l’exercice des droits politiques, permettant d’ouvrir le code source, c’est-à-dire les détails du logiciel. Autre requête ? Que le Conseil d’Etat dépose un moratoire sur le vote électronique « tant que ces questions de sécurité et de transparence n’auront pas été réglées ».

    voici un problème qu’il serait utile de soulever lors d’une intervention sur les votations par internet. (le vote électronique), lors des référendums citoyens par exemple. Il existe une l’association contre le vote électronique qui pourrait faire une communication et ouvrir une réflexion ; 


    • bernard29 bernard29 22 juillet 2013 13:50

      « un groupe de recherche en informatique de la HES bernoise, qui publiera un rapport à ce sujet en 2014 »

      affaire à suivre ; ce serait bien que le rapport puisse être présenté lors de la rencontre, par une intervention spéciale.


    • caleb irri 22 juillet 2013 13:31

      @ bernard29

      Bien bien bien, je vois que vous êtes décidé à faire les choses en grand, et nous nous rapprochons de la « plateforme » dont je souhaite la construction (ici : http://calebirri.unblog.fr/2013/03/13/unifier-la-contestation/ et là : http://calebirri.unblog.fr/2013/05/15/ils-sont-ou-les-indignes/), et je pense que c’est le bon chemin. Cela dit, il faut bien répéter, comme vous le faites d’ailleurs, que tout cela ne se fera pas en un jour : le « Grenelle » est une première étape qu’il faut considérer comme un point de départ qui doit être bien préparé pour que le reste suive...

      j’attends la suite de vos interventions !


      • bernard29 bernard29 22 juillet 2013 14:32

        bonjour,

        d’accord avec votre état d’esprit. Ce ne sera qu’ une étape mais il nous faudra mettre tout en œuvre pour la réussir, et donc la préparation est essentielle. Et d’abord il faut que ce soit une œuvre collective et au service de tous, si on veut que les gens s’en saisissent.

        j’ai suivi votre lien et il y a de nombreuses choses très utiles et intéressantes. (je le connaissais mais je crois que vous avez plusieurs sites). je compte sur vous pour prendre une part active à cette organisation, et je vous en remercie par avance. Je finis la présentation générale (enfin, l’approche !!) cette semaine.

        a bientôt.


      • Stéphane Bernard Stéphane Bernard 19 août 2013 11:46
        Bonjour,
        Démocratie participative, dites-vous ?
        Je voudrais attirer votre attention sur une démarche de démocratie participative qui s’appuie sur un « contrat moral » et un programme citoyen pour les municipales 2014 : http://www.la-democratie-participative.org
        La démarche est virale, faites circuler l’information !
        Ne soyez plus des électeurs, mais des citoyens ! Reprenez le pouvoir !
        Stéphane Bernard
        Bien cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès