Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Il s’appelle Franck....

Il s’appelle Franck....

"Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous"

Montesquieu

Peynier est un charmant petit village situé en haute vallée de l'Arc, en Provence, face à la montagne Sainte Victoire immortalisée par Cézanne.

Ici les oliviers, les cigales, les vignes, le soleil...... et une sordide histoire que je vais vous conter.

Franck Fernandez est arrivé dans ce village il y a plus de dix ans, avec dans ses bagages une vie cabossée, mais aussi et surtout une formidable envie de s'en sortir. Professeur de Muy Thaï ( art martial Thaïlandais), il a proposé ses services à la municipalité et créé une association, le Lotus club,qui a très vite rassemblé de nombreux jeunes laissés pour compte, ravis de trouver enfin une occupation saine, sportive et qui tienne compte de leurs envies.

De fil en aiguille, Franck a développé son association, amené ces jeunes désoeuvrés au respect, au dépassement de soi et à une reconnaissance nationale avec de nombreux titres en championnat de France de boxe Taï.

Face au succès grandissant de son association, la mairie de Peynier l'a embauché en contrat d'avenir pendant trois ans sur un poste d'éducateur sportif. Franck s'est installé au camping municipal, désaffecté depuis de nombreuses années, et a rénové à ses frais les anciens sanitaires afin d'en faire son logement. Une salle lui a été attribuée et inaugurée en grandes pompes par la mairie juste à coté de son logement.

Pendant les cinq années suivantes, la mairie l'a embauché en qualité de contractuel, satisfaite de son travail et des retombées positives pour le village.

Parallèlement, Franck se bat pour obtenir un droit de visite pour sa fille agée de trois ans et demi, otage d'une séparation difficile de ses parents.

Subitement, en mai 2014, la mairie annonce à Franck qu'elle ne renouvelle pas son contrat à cause de restrictions budgétaires et à une ré organisation de ses services.Après huit ans et 17 contrats successifs, Franck perd du jour au lendemain son logement, son emploi et la possibilité de voir sa fille. Il se voit contraint de rendre les clefs de son logement à la gendarmerie et se retrouve face à des serrures changées devant la salle de sport qui lui était attribuée dans le cadre de son association.

Franck venait tout juste d'obtenir un droit de visite pour sa fille, sérieusement remis en question désormais puisqu'il est privé d'emploi et de logement.

Aucune explication, ni entrevue ne lui est accordée, aussi Franck décide-t-il d'entamer une grève de la faim le 11 août 2014 devant la mairie de Peynier.

Aujourd'hui, après 24 jours de grève de la faim et deux hospitalisations, le maire lui propose un appui pour une demande de logement social ailleurs qu'à Peynier.

Malgré une mobilisation massive (http://www.petitions24.net/signatures/petition_de_soutien_a_franck_fernandez/), une tentative de médiation des élus d'opposition,des articles de presse et un reportage de france 3 méditérannée la mairie semble décidée à laisser pourrir cette situation.

Voilà, cela se passe en France, dans l'indifférence et le mépris le plus total du maire et de son conseil municipal.

Merci de votre attention

 

Plus de détails sur l'histoire de Franck ici : http://monpeynier.over-blog.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chourmette13

Chourmette13
Voir ses articles







Palmarès