Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Incendie de bus : et si on ouvrait les yeux...

Incendie de bus : et si on ouvrait les yeux...

Incendie de bus. Une étudiante, vingt-six ans, brûlée à 70%, est dans le coma. Son pronostic vital reste des plus réservé. Si elle s’en sort, ce sera pour passer le reste de sa vie face à sa propre infirmité.

Les réactions politiques sur ce terrain sont particulièrement choquantes. Là où Nicolas Sarkozy est accusé - à tort ou à raison, ce n’est pas mon propos - de surfer sur l’insécurité pour asseoir sa campagne, il semble que les ténors du Parti socialiste aient été pris de la même frénésie. Ces responsables qui clamaient en 2002 que l’insécurité "était un mythe" semblent revoir leur copie. Il n’en reste pas moins choquant de relancer une polémique en s’appuyant sur ce fait divers. Mais la proximité d’enjeux électoraux majeurs semblent abolir toute pudeur dans le discours de nos politiques.

Quelle motivation pour les incendiaires ?

Mais pour revenir aux faits eux-mêmes, de quoi parle-t-on ? D’actes gratuits !

La personne qui se commet dans le grand banditisme et use de la violence se met en marge de la loi et doit en assumer les conséquences. Mais si le braquage d’une banque est un acte parfaitement répréhensible et moralement indéfendable, il a le mérite d’avoir une logique. L’homme qui attaque une banque se met hors-la-loi pour une raison : il espère y gagner d’importantes sommes d’argent. Ca ne rend pas le crime plus sympathique, mais ça permet de définir une motivation et encore une fois, une logique.

Les individus qui risquent la vie d’autres citoyens et attentent aux biens communs par le feu le font visiblement par plaisir. Ils n’ont rien à y gagner. On peut ensuite disserter sur la nature du plaisir des auteurs de tels gestes. Plaisir de passer à la télévision ? De jouer ensuite les caïds dans leur quartier ? D’être à l’origine de la souffrance d’autrui ? Le débat peut avoir son intérêt, il reste néanmoins secondaire. Finalement, des bus ont brûlé. Il y en aura certainement d’autres. Une jeune fille voit sa vie détruite. Tout cela pour rien. Ou pour le "fun" d’une soirée qui sorte un peu de l’ordinaire.

Cette absence de motifs réels à de tels actes ne fait qu’en accroître l’horreur.

Il faut quand même prendre le temps de voir ce qu’une agression comme celle-ci représente de préparation. On ne parle pas ici de quelques personnes éméchées et d’une rixe accidentelle de fin de bal. On parle de d’individus qui ont pris le temps :

- de se fournir des récipients, de l’essence

- de se procurer des cagoules

- de se rassembler à un arrêt de bus

- d’attendre le bus pour pouvoir finalement y mettre le feu.

Ce n’est pas un geste de colère. Ce n’est pas un geste désespéré. Aucune idéologie sociale ou politique. C’est une agression préparée froidement et sciemment par des personnes qui n’ont aucune considération pour la vie humaine - quitte à brûler un bus, cela n’aurait pris que quelques secondes d’en faire descendre les occupants.

Je ne reviens pas sur l’attitude des médias, profondément discutable, quant à de nombreuses interventions propres à attiser le feu des banlieues. D’autres articles sur AgoraVox s’en sont déjà chargés. On peut par contre se poser des questions sur l’absence totale de regard moral sur de tels actes ; notamment en ce qui concerne les informations télévisées. Sans sombrer dans la passion, on pourrait peut-être attendre des journalistes qu’ils parlent aussi de la nature des faits divers qu’ils rapportent. Ou plus prosaïquement, qu’ils s’intéressent un peu plus aux victimes. L’idée n’est pas de faire pleurer dans les chaumières, mais de ne pas arrêter une enquête au sensationnel. On en revient au même point : des images de bus en feu sont plus vendeuses, et bien plus faciles à obtenir pour une chaîne télé, que des interviews ou enquêtes sur les conditions de vie des victimes réelles ou potentielles.

Violence = chômage ?

Il est invraisemblable que le moindre débat sur les violences de banlieue conduise systématiquement à parler du chômage. Comme si l’absence de travail pouvait justifier en quoi que ce soit le meurtre de ses concitoyens !

Cette relation chômage-violence est devenue tellement courante qu’elle s’impose aux esprits comme un théorème de math. "Il y a du chômage, donc les gens brûlent des bus." Ce n’est rien de plus qu’un alibi. Et c’est heureux, sinon nous aurions une guerre civile sur les bras et des chars dans les rues.

Cette analyse facile reliant problèmes sociaux et violences physiques est courante et dangereuse. Les médias, en martelant cette idée reçue, dédouanent les auteurs de ces agressions. Il serait normal de vouloir tuer son voisin si l’on est sans emploi : c’est le message que font passer chaque soir les différents journaux télévisés. Les agresseurs n’ont plus à se trouver d’excuse, les élites intellectuelles de notre pays s’en chargent depuis des années. Justifiant l’injustifiable.

Oui, il y a des personnes dans des situations de précarité terribles en France, et c’est intolérable. Oui, il y a de réelles difficultés pour des personnes jeunes, ou au contraire trop âgées, pour trouver ou retrouver un emploi. Et ces situations peuvent induire de la détresse. Mais la détresse n’est pas l’apanage des banlieues. On trouve des situations socialement révoltantes partout en France, y compris dans les zones rurales. La détresse n’excuse pas tout, et en tout cas certainement pas d’attenter à la vie de son prochain. Avant de brandir le drapeau de "l’insécurité sociale", il serait bon de s’en souvenir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (472 votes)




Réagissez à l'article

549 réactions à cet article    


  • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 13:26

    Eh ben c’est bien envoyé. Les cailleras n’ont pas d’excuse, point-barre. Ces barbares ne méritent qu’une impitoyable répression et le max d’années de taule incompressibles. Pour faire réfléchir leurs émules cagoulés... s’ils en sont capables.


    • Cochonouh Cochonouh 1er novembre 2006 02:39

      T’as déjà tout dit, dès le premier post. Bravo !

      J’veux juste rajouter plein de compassion pour cette étudiante.


    • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 13:42

      Que voila un article définitif sur ce sujet !

      Mais vous allez quand même trouver des détracteurs vous disant que vous ne comprenez pas, les pauvres ! « ils » s’ennuient ! C’est pas facile pour « eux » ! « Ils » ne sont pas intégrés...oups ! pardon, je reprends ! La société ne « les » a pas intégré ! Quelle société de m. alors ! Comment ? La jeune femme, brulée vive ? Mais vous êtes vraiment un FASCISTE ! Ces pauvres petits, comment voulez-vous qu’« ils » s’amusent !


      • Cochonouh Cochonouh 1er novembre 2006 02:46

        J’assume.

        Je suis un « fasciste ».

        Pas de procès, pas d’avocat. Direct le bus crématoire pour les coupables.

        Maintenant le problème c’est de prouver qu’ils sont coupables... Le père d’un d’entre eux hurle déjà un alibi pour son fils. C’est trop dur d’être « fasciste » ...


      • felric267 (---.---.128.136) 1er novembre 2006 14:35

        Je suis tout a fait de cet avis. Il s agit d un crime abominable que rien ne peut justifier. Ces sous hommes meritent effectivement une peine exemplaire et radicale. Dans ce cas la peine de mort est tout a fait justifiée.

        La difficulté va etre de prouver qu’ils sont effectivement bien les responsable de ce crime. Evidemment compte tenu de l’horreur de ce crime la police est tres sous pression, attention donc a attraper les vrais coupables. Si on prouve que ce sont eux alors il faut a mon avis les executer sans autre forme de proces.

        Ils ne se sont pas demandé s’ils allaient assassiner ou ruiner la vie d’un etre humain eux avant de mettre le feu. Donc pas de pitié. Ce sont des dangers pour la Société. Ils vont a l’encontre de tout ce que la Société represente de positif y compris l’integration et l’évolution sociale. Il faut donc que la Société se débarasse une fois pour toute de ces attardés mentaux !!! On ne parle pas ici de couleur, de race, de religion mais simplement d’humanité. Ces gens étant inhumains, l’humanité et donc la société n’a aucun cadeaux a leur faire !!!

        Enfin je trouve particulierement abject les positions de certains socialistes qui indiquent que les responsables seraient Nicolas Zarkozy (suppression de la police de proximité) ou meme les medias qui font soit disant l apologie de la violence.

        DE QUI SE MOQUE T ON ???? Les premiers responsables sont d’abord ceux qui mettent le feu a des bus ou a des jeunes femmes. Pourquoi toujours aller chercher une justification exterieure. C est a croire que les délits et les crimes trouvent toujours une bonne justification en dehors de la personne qui commet le crime ou délit. C est a mon avis un peu enfantin et surtout completement stupide. C est pas moi c est ma main !!!!! Cela prouve aussi combien les socialistes peuvent etre petris de certitudes et enfermés dans leur monde(Tout le monde il est beau Tout le monde il est gentil). Ils semblent bien loin de la réalité de la vie ces braves socialistes....

        Une seule solution pour ces criminels : La peine maximale sans supression, et si elle existait encore : La peine de Mort !!!!


      • (---.---.23.177) 1er novembre 2006 21:42

        @ cochonouh

        « Le père d’un d’entre eux hurle déjà un alibi pour son fils. »

        J’espere pour lui que c’est vrai, sinon il se rendrait complice des actes de son fils.


      • nietzsche (---.---.65.129) 4 novembre 2006 00:30

        les fachistes comm u nique ... TIEN TIEN Y’AURAI T’IL DE L’evolution chez ces primate fociliser ???


      • Mardraum (---.---.156.241) 14 novembre 2006 13:22

        « Dans ce cas la peine de mort est tout a fait justifiée. »

        Je ne crois pas que la peine de mort soit une si bonne solution... Pkoi ne pas instaurer plutot ce genre de peine :

        Prison a vie sans possibilité d’en sortir, accompagné de Travaux d’interet généraux pour rembourser la société (par rapport a l’argent mis dans les prisons et tout et tout) ??? Ca ne serait pas bien ca plutot qu’une peine de mort ?

        On pourrait meme pousser le vice a faire comme aux states a sortir les prisonniers en tenue orange rayées et avec les chaines...

        J’attends vos reactions a cette proposition...  smiley


      • Pascalr (---.---.172.85) 31 octobre 2006 13:54

        En ce qui me concerne, je n’ai plus aucune pitié (j’ai du avoir de la compassion à une époque)pour ces enfoirés qui crament les gens dans les bus, ou ailleurs. La France est en train de devenir un état de non droit avec pour mauvais exemples les affaires politico-judiciaires et les voyous des cités. Il serait temps que la France redresse la tête au lieu de baisser constamment sa culotte. Marianne serait-elle devenue une « belle pute à baiser » ? Nota : je ne voterai sûrement pas pour ce guignole de Le Pen. Qu’on se le dise.


        • nietzsche (---.---.65.129) 4 novembre 2006 00:36

          pour mariannne il faudra me donner son prix a l’occasion surement en soldes ci j’ai bien compris !!


        • Ocelot (---.---.210.179) 31 octobre 2006 14:08

          Je suis bien d’accord avec vous... Cessons la victimisation des criminels !!!


          • Ar Brezonneg (---.---.214.228) 31 octobre 2006 14:12

            Je relève une chose : L étudiante qui a été volontairement brûlée à l essence était Sénégalaise, de Dakar, Elle est noire. Comme toutes les Sénégalaises, je la vois jolie, rieuse... Parlant un bon français avec l accent chantant des Africains. Je suis sur qu elle est gentille, gaie.... Très agréable. En plus elle avait fait confiance à notre pays pour y faire ses études. Une élite Africaine martyrisée : c est dégueulasse ! Le marin Breton que je suis a toujours apprécié .... Justement les Sénégalaises et les Sénégalais. Pourquoi ? Parceque ce sont des gens de qualité. Trop confiants peut être ! J ai été enfant à Dakar dans les années 50. Je jouais avec les gamins de mon age. Au point où je parlais le Waolof.... Les incendiaires ? De pauvres types qui n ont rien à faire chez nous... Je parie que ces salopards sont des descendants des esclavagistes qui ramassaient les noirs pour les vendre aux voyoux qui venaient de Nantes.... Ces saloperies ne finiront elles jamais ????


            • Dragoncat Dragoncat 31 octobre 2006 14:36

              @ Ar Brezonneg

              Vous aurez peut-être remarqué que j’ai soigneusement évité toute remarque éthnique dans mon article.

              D’abord pour ne pas donner prise aux accusations de racisme qui pleuvent trop facilement quand on évoque les problèmes de violence actuelle.

              Ensuite parce que je suis sincèrement convaincu que les origines des auteurs de ces faits n’ont aucune importance.

              Les faits sont gravissimes et tombent évidemment sous le coup de la loi.

              Cette loi doit s’appliquer dans toute sa vigueur sans arrière-pensée politicienne quelle qu’elle soit. Cela enlèverait aux démagogues de tout poil une bonne partie de leurs arguments de mauvaise foi et, peut-on espérer, ferait réfléchir les individus tentés par ce type d’exaction.

              Cordialement.


              • Agence Pinkerton (---.---.138.115) 31 octobre 2006 14:43

                Oui, ouvrons les yeux... sur l’origine ethnique de la racaille.


                • dominique (---.---.149.85) 31 octobre 2006 17:44

                  toujours les memes !!!


                • Riffifi (---.---.174.253) 31 octobre 2006 14:43

                  Cette malheureuse jeune fille Sénégalaise n’a pas été visée. C’était un peu « être au mauvais endroit au mauvais moment ». Qu’est-ce que ça change qu’elle soit jolie, souriante et pleine de vie. Si ça avait été un jeune homme blanc qui fait la gueule ça aurait été la même chose.


                  • Cochonouh Cochonouh 1er novembre 2006 02:51

                    Une jeune sénégalaise souriante vaut deux Damian Voueste.


                  • (---.---.37.70) 1er novembre 2006 09:59

                    Cet accident est le résultat des provocations continue des média et de Sarkozy. Car enfin, si ce sont vraiment les Révoltés de notre Société qui ont incendier ce bus à l’escence, ils n’avaient pas le désir de bruler cette femme. C’est un pur hasard. Un acte non prémédité. Un accident. Ils n’ont pas fait exprés. Ils n’ont pas vu qu’elle était là. Elle n’aurait pas dû y être. Et d’ailleur pourquoi n’est-elle pas decendu comme tout le monde lorsqu’ils l’on invité à le faire ? Que voulait vraiment cette femme ? Voila un comportement curieux, voir suspect. J’espére que l’enquéte nous éclairera sur ce point. Aussi bien, comme pour cette prétendu affaire d’anti-sémitisme dans un RER qui a fait tout un scandale avant qu’on découvre que c’était une mystification, toute cette affaire est monté depuis le début, et la femme est complice. Perspective inquiétante.


                  • Dragoncat Dragoncat 1er novembre 2006 10:18

                    @ 37.70

                    Par pitié, dites-moi que c’est de l’humour...


                  • pépé (---.---.169.237) 1er novembre 2006 10:50

                    Ben oui 37.70 c’est bien connu les femmes aiment cramer ! Purée il y a des baffes qui se perdent


                  • Marsupilami (---.---.33.194) 1er novembre 2006 11:14

                    La conspirationnite gauchiste décérébrée peut aller très loin. Lisez donc ça.


                  • Kelsaltan (---.---.178.45) 1er novembre 2006 11:21

                    37.70 a fumé un fumigène qu’il a prit pour un havane. Les dégâts sont irréversibles, nous préconisons l’euthanasie.


                  • Yann (---.---.124.183) 1er novembre 2006 11:41

                    Ils n’ont pas « invité » les gens à descendre.


                  • EricB (---.---.232.42) 1er novembre 2006 13:00

                    « La conspirationnite gauchiste décérébrée peut aller très loin. Lisez donc ça. »

                    Ton lien ne marche pas. Mais cet article vaut son pesant de cacahuetes. C’est peut-être le même : http://nice.indymedia.org/article.php3?id_article=12791


                  • EricB (---.---.232.42) 1er novembre 2006 13:03

                    Marsu, j’ai retrouvé ton article, c’est effectivement gerbant !

                    http://nice.indymedia.org/article.php3?id_article=12810


                  • felric267 (---.---.128.136) 1er novembre 2006 14:46

                    j’aurais honte a votre place d’écrire ce genre de propos et d’arguments débiles !!! Si la jeune femme en question avait été votre soeur, votre femme ou votre mere auriez eu les memes commentaires.

                    C est propos sont choquants, stupides, et sans interet !!!


                  • cestpaspermis (---.---.4.192) 1er novembre 2006 18:08

                    Non,c’est de la provocation de la part d’un« anonyme ».


                  • Tom Tom (---.---.253.163) 2 novembre 2006 10:23

                    c’est de l’humour ? (sinon ca fait froid dans le dos de savoir que vous avez le droit de vote)


                  • Mardraum (---.---.156.241) 14 novembre 2006 13:34

                    Ben ca me parait evident que c’est de l’humour !!! humour noir evidemment !!!!


                  • Avatea (---.---.211.158) 31 octobre 2006 14:47

                    Finalement, les médias ont eu enfin les fruits de leur campagne de la semaine dernière. Tout a commencé l’année dernière avec des jeunes qui avaient quelque chose à se reprocher, et qui sont passées pour des victimes pour avoir fui des policiers. Ils ont servi de prétexte pour tout bruler, pareil pour le CPE. Vraiment content de voir que les regards changent. Et pendant ce temps là, F. Hollande n’a qu’un réflexe : accuser Sarkozy et utiliser ça pour la presidentielle. ça donne envie de vomir.


                    • LE CHAT (---.---.75.49) 31 octobre 2006 15:04

                      pas la peine d’engraisser les coupables aux frais des contribuables , un bidon de 20l suffirait à cramer ces petits cons .

                      ils n’ont aucune excuse et les phrases creuses du nabot de Neuilly ne suffiront pas à rétablir l’ordre républicain dans les zones de non-droit où règnent les caïds .


                      • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 15:10

                        Pffiiiiouuuu !

                        Au bûcher ?!? Ca c’est expéditif !


                      • LE CHAT (---.---.75.49) 31 octobre 2006 15:23

                        si tu préfères , on peut aussi faire comme au temps de notre bon roi philippe IV le bel (qui était aussi un crématiste réputé) , les pendre aux arbres à l’entrée des villes et les laisser dévorer ensuite par les corbeaux ,avec un bel effet dissuasif


                      • Bill (---.---.76.11) 31 octobre 2006 15:27

                        bon, mais sans rire, l’auteur me pardonnera de dévier un peu le sujet. Il y a aussi un problême qu’il faut évoquer, c’est celui de la justice. Comment ces jeunes gens (pour être poli) peuvent ils causer des dommages (pour ne pas devenir ordurier !!!) pareils ! Se rendent ils seulement compte ?

                        Les prisons sont pleines à ras bord. Pour une conduite en état d’ivresse on peut être enfermé. Pourquoi ne pas condamner ces conducteurs-là à s’occuper des accidentés de la route pendant un temps ? c’est un peu démago, c’est vrai, mais je trouve l’idée bonne et ça dégagerai un peu de place dans les prisons qui en ont bien besoin ! Pour les jeunes mineurs, avant qu’il ne soit trop tard, à la première bêtise, on pourrait inventer quelque chose d’un peu semblable. Bien que je me demande s’ils sont bons à quelque chose !

                        Depuis hier je me demande comment on peut en arriver à une telle cruauté. Ce n’est pas non plus un fait isolé ! Rappelons nous cette jeune femme brulée vive ! Et cet homme à Epinay tué pendant qu’il photographiait un lampadaire, sous les yeux de sa femme et de ses enfants ! Et ce vieil homme juste avant les élections présidentielles. Et ces milliers de gens dans leur cité dont la voiture brule et qui s’en servent pour travailler, n’ont ils aucune compassion pour eux ?

                        Bref, si quelqu’un a une idée !


                      • Marsupilami (---.---.164.38) 31 octobre 2006 15:35

                        @ Bill

                        Répression terrifiante. Camps de rééducation militarisés. Faut plus que le passage en « zonzon » continue à être un rite initiatique pour ces barbares. Ils n’ont plus peur de rien ? Réinventons-leur d’authentiques peurs. Le temps est fini de leur construire des gymnases socio-éducatifs (mdr) qu’ils crament sans vergogne.


                      • LE CHAT (---.---.75.49) 31 octobre 2006 15:41

                        les prisons sont malheureusement pleines et c’est pourquoi il faut chercher la redemption pour ces criminels en devenir en instaurant les chain-gangs à la texane avec encadrement militaire . après quelques mois à enlever les tags le long des murs et à debroussailler dans le midi , ça en mattera un bon pourcentage !

                        mais pour les auteurs de telle agression , Il faut les éradiquer comme on devrait faire avec leurs compagnons favoris , les pitt-bulls


                      • Christophe (---.---.123.26) 31 octobre 2006 16:11

                        Pour rebondir sur ce sujet, ne voyez vous pas de liens entre la supression du service national et la montée de la délinquance des jeunes ? Après tout cette année de service militaire était bien souvent pour certains jeunes le seul lieu de socialisation et de brassage.


                      • (---.---.159.247) 31 octobre 2006 16:50

                        « Pour rebondir sur ce sujet, ne voyez vous pas de liens entre la supression du service national et la montée de la délinquance des jeunes ? »

                        bof... Les jeunes qui ont brûlé le bus avaient entre 13 et 17 ans. A supposer que le service militaire existe toujours, ca n’aurait rien changé du tout. Et puis, peut être qu’ils n’étaient pas de nationalité française.


                      • Marsupilami (---.---.33.194) 31 octobre 2006 16:55

                      • Dragoncat Dragoncat 31 octobre 2006 17:14

                        @ Bill, Marsupilami et Le Chat

                        Je vous rejoins sur les idées consistant à faire travailler les personnes condamnées pour des actes de violence, de manière à les re-socialiser.

                        Ca parait plus intelligent et surement plus constructif que de les envoyer buller dans une cellule.

                        Si l’idée fait hurler en France, les camps US à discipline militaire semblent avoir obtenu de très bons résultats, avec un taux de récidive spectaculairement plus bas. Idée d’autant plus intéressante qu’elle est basée sur le volontariat des prisonniers qui ont par ce biais la possibilité de raccourcir leur peine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès