Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Internet et mobilisation

Internet et mobilisation

Culture_entreprise Victoire

Hélas, il ne s’agit pas des JO 2012 ! Le Parlement européen a officiellement et définitivement rejeté le texte sur la brevetabilité des logiciels. Et pas avec une courte majorité : 648 voix contre, 144 pour et 40 abstentions.

J’ai milité dans ce sens et j’en suis très satisfait pour trois raisons :

Politiquement c’est un acte fort des députés européens car c’est la première fois, à ma connaissance, qu’ils votent contre un texte soutenu par tous les Etats membres et la Commission. Raison d’aller voter aux prochaines élections européennes, c’est utile.

La directive favorisant la judiciarisation du développement les logiciels était une machine de guerre contre les PME. C’était oublier tout simplement que ces PME sont au coeur du développement économique de notre pays et de l’Europe en général.

C’est la démonstration, s’il en était encore besoin, de l’extraordinaire efficacité des nouvelles technologies dans la mobilisation de personnes, de groupes isolés mais partageant les mêmes idées. Ce résultat est celui d’un lobbying forcené mené par des milliers d’éléments atomisés qui pour la plupart ne se sont jamais rencontrés. Sauf bien sûr sur Internet.

Les nouvelles technologies changent notre façon de faire et d’envisager les choses. Au service d’une nouvelle gouvernance avec l’e-administration, au service d’un nouveau management avec les Intanets collaboratifs.

Jean-Paul Droz Cabinet Idées simples


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès