Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Internet et présidentielles : que veulent les internautes ? (...)

Internet et présidentielles : que veulent les internautes ? (interview)

Aujourd’hui se tiennent les 6e rencontres de l’EGENI, réunissant bon nombre d’organisations traitant de la gouvernance de l’Internet. Actualité politique oblige, cette édition sera marquée du sceau de la présidentielle, et est intitulée « Elections en France : quelle vision pour Internet ? ».

A cette occasion, le Forum des droits de l’Internet présentera les premiers retours de la consultation des internautes par le FDI et Isoc France avec ZDNET & CNET sur les thèmes au cœur des préoccupations des internautes.

Nous avons interviewé Thibault Grouas, responsable de la consultation, qui lève pour nous un coin du voile :

- On parle beaucoup du rôle d’Internet dans la campagne, mais beaucoup moins de la place d’Internet dans les programmes politiques. Est-ce la raison pour laquelle vous avez lancé cette consultation des internautes ?

- Le Forum des droits sur l’Internet a souhaité lancer une grande consultation auprès des internautes afin de mieux identifier leurs attentes et leurs questions en matière d’Internet et de droit lié aux nouvelles technologies.
Cette opération permettra au Forum des droits sur l’Internet de se rapprocher des attentes des internautes, et de nourrir sa réflexion et ses travaux futurs.

- Les discussions vont bon train depuis quelques semaines, quels sont les thèmes qui suscitent le plus d’intérêt à ce jour parmi les internautes ?

- La question de la gouvernance de l’Internet semble être au cœur des préoccupations des internautes. Le fil de discussion intitulé « labellisation des sites Internet », créé spontanément par les participants, est celui qui enregistre le niveau de fréquentation le plus élevé ; c’est aussi celui qui compte le plus grand nombre de contributions.

D’autres sujets suscitent actuellement un vif débat : c’est le cas, notamment, du sujet consacré aux jeux d’argent en ligne, et notamment aux jeux de poker, qui, dans un contexte législatif et jurisprudentiel riche en actualités, ont attiré plus de 2500 visiteurs différents en quelques jours, grâce à la forte mobilisation de la communauté des joueurs français.

Enfin, le thème consacré aux « usages et pratiques de l’Internet » soulève plusieurs préoccupations pratiques des internautes telles que la question de l’illectronisme et de l’inégalité des moyens d’accès à l’Internet en France, celle du respect de l’orthographe sur les pages et blogs, ou encore celle de l’accessibilité des sites Internet aux personnes souffrant d’un handicap visuel ou moteur.

- Plusieurs questions concernant les TIC et l’économie numérique ont alimenté ces dernières années des débats politiques souvent très vifs et particulièrement complexes (Dadvsi...). Quels sont les sujets qui attendent le prochain gouvernement à votre avis ?

- A la veille des élections présidentielles et législatives, les différents candidats semblent laisser dans leur programme une place relativement faible aux questions touchant aux nouvelles technologies et à l’Internet, compte tenu de l’importance croissante des préoccupations et des attentes des internautes en la matière.

La consultation menée par le Forum des droits sur l’Internet illustre certaines de ces préoccupations et attentes des utilisateurs, dont certaines pourraient, à l’avenir, constituer des sujets de travail, ou tout du moins de réflexion, de la part des pouvoirs publics après les élections de 2007.

- Les conclusions donneront-elles lieu à communication, à l’attention des candidats ?

- La synthèse des débats et des témoignages recueillis sur la consultation des internautes 2007 sera publiée sur le site du Forum des droits sur l’Internet. Elle sera donc librement accessible à tous, y compris aux candidats à la présidentielle.

En savoir plus :


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • (---.---.191.113) 22 mars 2007 14:18

    Malheureusement, ce n’est pas une question de présidentielles. Aucun candidat, sauf peut-être un ou deux parmi les « petits » ne met en cause l’actuel système économique. Avec l’économie dans les mains de grands holdings privés, la politique « professionnelle » ne peut être que l’exécution du bon vouloir de ces groupes financiers et industriels. Bayrou, Sarkozy ou Royal, cela ne changera strictement rien.

    La démocratie et le liberté d’expression, la libre circulation de l’information... n’existent pas vraiment sur Internet. Ce n’est qu’une façade, comme la « démocratie » politicienne. La Toile se trouve dans les mains des multinationales, comme les autres médias.


    • (---.---.178.32) 22 mars 2007 18:16

      OUI, voilà pourquoi les dissidences prennent de l’ampleur !

      Le 5° change la donne, de grés ou de force !.


    • (---.---.33.13) 22 mars 2007 18:53

      « Le 5° change la donne, de grés ou de force ! »

      Mais justement, il n’y a pas de 5ème pouvoir. C’est un attrape-nigauds et une apparence pour endormir les gens et les récupérer, mais la domination des super-riches reste la même. Regardez Bayrou et l’UDF, qui se sont mis dans les rangs du « 5ème pouvoir » pendant qu’ils participent aux réseaux du grand capital financier comme la Trilatérale.


    • (---.---.33.13) 22 mars 2007 19:00

      Lire cet article, par exemple :

      http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-57ABH50kfLRheGdMlyU-?cq=1&p=8

      Contrôle de la Toile, intérêts privés et mythe du « pouvoir internaute »


    • (---.---.140.254) 23 mars 2007 10:51

      Attrape-nigauds ?

      Ben, voyons ! C’est Dadvsi l’attrape-nigaud ! pas EX...

      Qui Y a cru ? L’UMPS ? Vous ? Le Sacem ? Les Majors ?

      ST Thomas croyez en ce qu’il voyait !

      Et qui-qui y croient encore ? L’UMPS ? Vous ? La Sacem ? Les Majors ?

      Je rêve !

      Aprés les DRM, contrôle des ID ? J’ai une bonne centaine de logiciels ou pratiques qui me permettent de changer comme bon me semble les ID ! Encore plus simple que le DeReMe !

      Pas vous ?

      Bossez les gars ! Et arrêter de nous chanter vos superstitions !

      Qui a imposé le chiffrage aux US et donc chez nous ?

      Qui font tomber les serveurs ? Des gamins de huit ans ?

      Pour quoi tant d’effervescences dans les États majors ?

      Continuez à croire aux petites histoires médiapolitiques.

      Votez UMPS ! Que l’on s’amuse un peu plus ... Merci !

      Et si vous ne voulez pas comprendre, ... payez vos taxes et taisez-vous vous aurez l’air moins stupides...

      Et bonjour en passant à Big Brothers englué dans la mélasse des fausses infos !


    • (---.---.157.100) 23 mars 2007 11:30

      Bayrou préconise un renforcement de l’ « observation » et du « renseignement », au niveau français et européen. Lire un peu :

      http://www.bayrou.fr/propositions/defense.html

      Défense

      « L’Europe sera au cœur de notre politique de défense. »

      Par nature, par pesanteur, les armées préparent toujours la « guerre d’avant ». Un certain colonel de Gaulle l’avait exprimé, en son temps. François Bayrou propose une nouvelle politique de défense, intégrant l’échelle européenne, et dans laquelle la défense civile répond aux nouveaux risques, évidents depuis le 11 septembre 2001.

      « Priorité à la recherche : des moyens supplémentaires massifs doivent y être consacrés. Presque toujours, la recherche militaire a des applications civiles.

      (...)

      http://www.bayrou.fr/discours/bayrou-relationsinter-220606.html

      (...)

      Je voudrais ouvrir un troisième chapitre qui me paraît absolument nécessaire.

      On a besoin d’ouvrir un chapitre nouveau dans le chapitre de l’observation et du renseignement. Un observateur me disait que la capacité de renseignement française était de 1 à 10 par rapport à la capacité britannique - qu’on vante rarement par rapport à celle des Américains, et en tout cas, les moyens du renseignement américain sont de 10 à 1 par rapport à ceux du Royaume-Uni.

      Nous avons à bâtir un chapitre nouveau dans l’efficacité française en matière de renseignement, dans beaucoup de domaines, en particulier le renseignement économique, industriel, où nous apparaissons trop souvent désarmés, et alors que le sentiment d’insécurité globale est croissant...

      (...)


    • (---.---.157.100) 23 mars 2007 11:30

      Alors, la « liberté de la Toile » avec Bayrou, pardon...


    • (---.---.139.33) 23 mars 2007 12:03

      Depuis toujours, il est très simple de rentrer chez vous avec internet !

      Si vous appelez cela Liberté, nous ne pourrons jamais nous comprendre.

      Oui, nous avons changé d’époque. Mais la fracture numérique fait de plus en plus de ravage, surtout chez les connectés !

      Science sans conscience, c’est finie ! Maintenant, c’est maîtrise ou fait toi petit, très petit...

      Mais au vu des réactions Agorienne, ce n’est plus un doute, c’est une certitude : Le mur ne sera pas franchi, pour beaucoup.


    • toto1701 (---.---.148.112) 22 mars 2007 22:40

      - Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal sont au coude à coude au second tour de la présidentielle, crédités chacun de 50% d’intentions de vote, selon un sondage CSA/Cisco pour Le Parisien, Aujourd’hui en France et i-Tele, publiable vendredi.

      Comparé au précédent sondage réalisé le 14 mars, le candidat UMP a perdu 3 points (53%) et la candidate socialiste en a gagné trois (47%).

      Vingt-neuf pour cent des personnes sondées précisent qu’ils s’abstiendront, voteront blanc ou nul, contre 27% lors du précédent sondage.

      Au premier tour, Nicolas Sarkozy est crédité de 26% d’intentions de vote, il perd un point et Ségolène Royal est stable à 26%.

      Les deux candidats sont suivis de François Bayrou (UDF) qui est stable à 21% et de Jean-Marie Le Pen qui perd un point à 13%.

      Le sondage a été réalisé par téléphone les 21 et 22 mars auprès d’un échantillon de 894 personnes âgées de 18 ans et plus.ah ah bayrou accroches toi toto te suis fidele !!!


      • (---.---.157.100) 23 mars 2007 11:38

        Les instituts de sondages appartiennent à, ou sont dirigés par, des gens qui font partie du MEDEF. L’opération « sondages pro-Bayrou » a été lancée au même moment où la PDG d’IFOP Laurence Parisot rencontrait les candidats pour le compte du MEDEF. Le MEDEF a ensuite diffusé ses propres propositions pour un « pacte ».


      • tvargentine.com lerma 23 mars 2007 13:35

        Internet est un outil de communication avant tout.

        Communication pour l’information (pour le citoyen)

        Communication pour le marketing (l’entreprise)

        Communication pour la manipulation (pour le politicien)

        C’est un espace libre et indépendant ou chacun,peut aller prendre ce qu’il à besoin

        Exemple :60.000 français ont été en Argentine en 2005 et 90% ne sont pas sorti du parcours classique de Buenos-Aires et les chutes Iguazu

        Que connaissent-ils de ce pays en dehors de ce que les tours-opérators ont bien voulu leur faire voir dans le parcours marathon de leur vacances ?

        http://www.tvargentine.com permet de vous faire découvrir une autre argentine et un pays fantastique dans sa diversité de paysages,de régions auprès d’internautes qui souhaitent découvrir ou aller en argentine.

        Voila ce que peut apporter internet

         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès