Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Joel Censier riposte sur Internet pour la justice

Joel Censier riposte sur Internet pour la justice

Le père du jeune garçon Jeremy Censier, tué à coup de couteaux par une bande de jeune en août 2009 parce qu'il était "fils de flic", riposte sur Internet et les réseaux sociaux après la remise en liberté de ses agresseurs pour vice de forme par le tribunal. Au delà d'une simple bataille pour son enfant, il dénonce aujourd'hui le système judiciaire qu'il a servi pendant 30 ans et propose l'adhésion un Pacte 2012 pour les candidats à la présidentielle.

C'est un fait divers dramatique, qui a temporairement secoué le globe médiatique en août 2009, avant d'être oublié et que la justice rentre en jeu, avec sa lenteur légendaire.

Alors qu'il rentre d'une fête locale, Jeremy Censier est ce soir-là tabassé et agressé à mort dans la ville de Nay dans les Pyrenées Atlantique, comme le rapporte La Depeche.fr quelques jours après le drame :
 
"Cette nuit-là, vers 2 h 30, après le bal, ce jeune homme de 19 ans partait se coucher chez les amis qui l'hébergeaient. Sur le pont de Clarac, il a croisé la route d'un groupe de jeunes qui l'ont agressé, roué de coups de pieds. Le jeune homme est tombé au sol avant de recevoir des coups à l'arme blanche au visage et au thorax."
 
Un fait divers dramatique mais qui sont malheureusement communs dans nos JT quotidiens et plus particulière la PQR (Presse Quotidienne Régionale).
 

Dépose de fleurs sur le pont où a eu lieu l'agression

Cependant, cette affaire connaît un nouveau rebondissement récemment, puisque le 16 Septembre 2011, le tribunal relâche le dernier suspect entre les mains de la justice pour vice de procédure
 
C'est le coup de trop pour la famille de Jeremy. Sur les dix interpellations aux départs, seuls deux personnes, jugées les plus dangereuses, étaient déférées.
Le père, Joël Censier, ancien policier qui avait déjà multiplié les apparitions radiophoniques et télévisuelles pour sensibiliser à cette violence et pour raconter son histoire, via notamment l'association qu'ils ont créée, décide de riposter une fois pour toute contre ce système.
Pour ce faire, il utilise tous les médias possibles, mettant en place une véritable opération de communication sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux. 
 
C'est ainsi que circule sur Twitter, Facebook et forums en tout genre, la voix d'un homme, ulcéré et attristé par le système judiciaire français qui ne rend pas justice à son fils.
Profitant de la rapidité des réseaux sociaux, il avoue être conscient que la diffusion massive de cette vidéo pourra être considéré comme "un acte grave" mais que c'est une "question de conscience".
Après avoir expliqué l'affaire et la position du tribunal, il propose finalement l'adhésion à un pacte 2012 de l'Institut pour la Justice auquel les futurs candidats à la présidentielle devrait porté toute leur attention.

 
 
Les réseaux sociaux qui diffusent cette vidéo à coups de "Retweet" et de "partage" jouent ici un rôle essentiel.
En quelques jours, Internet s'est fait le vecteur d'un pacte, d'une idéologie, d'une idée de la justice, en opposition avec le système judiciaire français actuellement en place.
 
Lors des révolutions des pays arabes de ces derniers mois, tout le monde a pu prendre conscience du rôle primordial d'Internet et des réseaux sociaux comme outil de contre pouvoir.
Peut-être peut-on y voir ici l'émergence d'un moyen pour influencer les sujets des débats politiques de la future présidentielle par les médias. Un rapprochement avec la théorie de l'agenda-setting de Mc Combs et Shaw dans la façon d'appréhender les médias peut être fait (Les médias remplissent une fonction d’agenda, c.à.d. qu’ils déterminent les sujets importants, ceux auxquels le public doit s’intéresser, sans pour autant dicter une opinion. Cette théorie est très présente pendant les élections présidentielle puisqu'elle influe donc sur les sujets prédominants dans les campagnes présidentielles.) Sauf que grâce à l'outil d'expression libre qu'est Internet, les gens façonneraient ici leur propres agenda, en utilisant Internet comme vecteur de leur voix, et non de celles des politiques ou des patrons des médias qui contrôleraient l'information.
 
Aujourd'hui, il est important de se rendre compte qu'Internet est devenu un outil de communication et de démocratisation, un lieu de liberté d'expression forte et incontrôlée.
 

La famille et des soutiens manifestent devant le tribunal
 
Les manifestations, amorcées par la famille et l'association, se multiplient devant le tribunal.
 
L'avenir nous dira si la mobilisation d'Internet est suffisante pour que le cri de ce père détruit soit entendu par les futurs gouvernants. Si tel est le cas, cela prouvera qu'un seul homme, de la détermination, du courage et Internet, peuvent finalement tout changer.
 
"Un jour ou l’autre comme tout un chacun, j’arrêterai de respirer. Moi, je veux fermer les yeux sur l’image de mon garçon à qui je dirai ‘la justice a été rendue" - Joel Censier

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • ddacoudre ddacoudre 11 novembre 2011 12:26

    bonjour freedom 24

    il n’y a rien à dire contre ceux qui exprime leur souffrance,s’il réclame vengeance cela ce comprend, mais la justice c’est justement substitué à la vengeance.

    déclaration des droits de l’homme

    Article 7 - Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu’elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l’instant ; il se rend coupable par la résistance.

    Article 8 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu’en vertu d’une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

    Article 9 - Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.


    si les juges n’ont pas respecté cela il à raison, dans le cas contraire l’émotion ne doit pas devenir source d’arbitraire, ou à dénier l’humanité des agresseurs et applaudir les massacres guerrier en distribuant des médailles honnorifiques.

    ddacoudre.over-blog.com.

    cordialement.


    • ffi ffi 11 novembre 2011 15:08

      Cela dit, il faut distinguer soigneusement les fautes :

      - La faute de l’administration judiciaire, qui, faute de moyens, ne parvient pas à juger un prévenu dans un délai raisonnable.
      - La faute du prévenu, accusé d’avoir tué quelqu’un.

      La faute du prévenu, qui est un meurtre, est bien plus grave qu’un non-respect des délais.

      La bonne attitude de la cours de cassation, pour faire respecter le droit, aurait été de mettre en place les moyens de manière à ce que le jugement ait lieu rapidement dans de bonnes conditions, plutôt que de remettre le prévenu en liberté.

      Si la justice, pour une question de pauvreté matérielle, ne parvient plus à juger dans des délais raisonnables, et que la seule réponse est de remettre les meurtriers en liberté, ça en dit long sur la faillite de l’état de droit...


    • ddacoudre ddacoudre 12 novembre 2011 01:09

      bonjour ffi

      il y a des règles qui régissent la détention préventive, et l’émotion publique soulevée par une affaire n’en fait pas partie, et le juge des liberté y veille. certes les moyen a mettre en œuvre sont un élément, mais là aussi il y a une loi qui empêche de détenir en préventive quelqu’un indéfiniment.
      cordialement.


    • foufouille foufouille 11 novembre 2011 12:35

      et quand les flics gazent les manifestants ?


      • asterix asterix 11 novembre 2011 13:27

        Foufouille, là tu déconnes. Que tu n’aimes pas les flics, on peut le comprendre. Mais que ta haine s’étende à leurs enfants, c’est du racisme sur base de la naissance.


      • foufouille foufouille 11 novembre 2011 14:25

        et les bebes gazes ?
        a force d’etre un larbin et d’obeir, on finit par s’en prendre


      • non667 11 novembre 2011 15:20

        à nounouille
        article grave ,réaction affligeante !


      • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 13 novembre 2011 18:02

        Là je crois qu’on a atteint le zéro absolu de la connerie humaine soit - 273,15 . C’est la note que mérite ce post .


      • Ornithorynque Ornithorynque 11 novembre 2011 13:27

        Très grande élégance de foufouille qui compare un assassinat à un jet de gaz lacrymogène.

        La soumission à la barbarie semble être une tradition Française depuis 1941.


        • foufouille foufouille 11 novembre 2011 14:25

          les flics ont tues aussi


        • Dominitille 11 novembre 2011 14:53

          La victime, Jérémy Censier n’était pas flic.
          Sinon pourquoi ne pas tuer toute sa famille jusqu’à la 13ème génération pour éradiquer les gènes de flic qu’il avait en lui ?
          C’est lâche et cruel de se tromper volontairement de victime lorsque l’on ne peut tuer celui que l’on hait.
          Pourquoi au tribunal les assassins de flic n’ont-ils pas revendiqué leur forfait ? ils comptaient sur leurs avocats pour les tirer de ce guêpier. Des lâches quoi !


        • ffi ffi 11 novembre 2011 15:16

          Si des flics ont tué,
          1°/ ce n’est pas tous les flics.
          2°/ ce n’est pas le cas de ce môme, qui n’est ni flic ni n’a jamais tué.

          Celui qui se laisse envahir par la haine, au point de tuer arbitrairement celui qui n’a rien fait, a un problème de maîtrise de soi.
          Il doit donc être écarté de la société pour le danger qu’il représente vis-à-vis d’autrui.


        • foufouille foufouille 11 novembre 2011 16:37

          a force de laisser les flics assassin en liberte, ca devait arriver
          c’est comme les gens qui font justice eux memes car les flics refusent de bouger
          la populace est leur seule cible


        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 novembre 2011 02:55

          De nombreux dictateurs portaient la moustache. Foufouille semble aussi être moustachu d’après son avatar. Donc il il normal d’assassiner Foufouille (ou ses enfants ou sa mère ou son chien). 


          Ce raisonnement n’est pas plus débile (mais pas moins) que celui qui consiste à justifier ou excuser l’assassinat d’une personne par la profession de son père. 

          Il faut aussi rappeler qu’il arrive que des policiers risquent leur vie - et parfois la perdent - dans l’exercice honorable de leur véritable fonction : protéger le citoyen (et non protéger le gouvernement). 

          La généralisation est toujours un procédé idiot sur le plan intellectuel et monstrueux sur le plan pratique. 

        • lsga lsga 14 novembre 2011 08:45

          en ce qui me concerne je suis barbu


        • COVADONGA722 COVADONGA722 11 novembre 2011 13:40

          bonjour , tot ou tard il nous faudra admettre que les barbares sont dans nos murs , il nous faudra admettre que cet état et sa justice ne nous defende plus que les juges
          et les raclures vivant du systemes judiciaires français ne nous représentent plus et ne
          partage pas ni nos valeurs ni nos vies .Il faudra prendre les armes brancher ou fussiller quelques racailles et accéssoirement quelques uns de leurs défenseurs alors seulement
          nous sauront que certes il y aura toujours des déviants et truands à sanctionner mais tout simplement que la peur aura changé de Camps !!!!

          Asinus : ne varietur


          • foufouille foufouille 11 novembre 2011 16:38

            dans ce cas, on commence par en haut
            idem pour les assassins en uniforme « obeissant »


          • lsga lsga 14 novembre 2011 09:29

            Tout à fait d’accord avec Foufouille : si on doit éliminer les barbares, commençons par ceux d’en haut.

            Remplissons les prisons avec les banquiers plutôt qu’avec les voleurs de pommes, avec les déclencheurs de guerre plutôt qu’avec les meurtriers à la petite semaine.


          • joelim joelim 11 novembre 2011 13:41

            C’est incroyable cette histoire. On peut se demander si ce genre de vice de procédure (délai dépassé !) appliqué aux faits graves n’a pas été mis en application ici afin de préparer la voie aux possibles inculpations d’oligarques. Et oui : mieux vaut commencer par un criminel de base. On ne pourra alors pas dire que cette loi n’a été faite que pour faire échapper à la justice des gens importants. Ce n’est pas impossible. Quelle autre raison peut expiquer cette absurdité ?

            Sinon, intéressante réflexion sur Internet et bienvenue sur Agoravox.

            • non667 11 novembre 2011 15:28

              à joelim
              On ne pourra alors pas dire que cette loi n’a été faite que pour faire échapper à la justice des gens importants
              pour quelqu’un qui ne croit plus au père noël c’est sûr . itou pour la peine de mort ! smiley smiley smiley
              les loups tous pourris ne se mangent pas entre eux !


            • Rensk Rensk 13 novembre 2011 16:44

              Bonjours... le délai dépassé est partout en vigueur en démocratie... Pourquoi ? Parce que tous ont droit a la justice « dans un délai dit »raisonnable«  »

              Il faut juste savoir que si vous dépassez les 30 jours pour faire recours... aux impôts par exemple. Ben c’est vu comme une acceptation de votre part...

              Ce sont ceux qui ont loupé le délai qui sont totalement responsable et c’est a eux de rendre des compte (donc le vrai chemin pour de nouvelles lois c’est par là qu’il faut commencer, rendre les gens responsable de leurs action, juridiquement)
              (Un peu du genre Nuremberg où ont a refusé l’excuse du : mais j’ai travaillé sous ordre)


            • barrere 11 novembre 2011 15:33

              les avocats du présumé assassin ont été de véritables or......,

              quant au fond de l’affaire Censier avait mis sur son blog les pv d’auditions du présumé assassin : accablant............
              sous la pression il les a retiré......


              • non667 11 novembre 2011 15:43

                la non reconnaissance de la responsabilité collective est un dénie de justice .
                 ces 10 lâches ordures individuellement n’auraient pas attaqué
                tous complices ,( même pas accusés de non assistance à personne en danger ???? )
                ils méritent tous la même punitions  : la guillotine !

                ps : comment signer ? comment envoyer par mail ?


                • barrere 11 novembre 2011 15:59

                  http://www.kewego.fr/video/iLyROoafvKOq.html

                  un peu de« pub »pour cet avocat pénaliste défenseur de« la veuve et de l’orphelin »


                  • notilux 11 novembre 2011 19:56

                     faut pas déconner, un flic ça peut beaucoup et ça a des potes, donc ils ont les moyens de faire chier les enculés qu’ont fait ça et leurs famille. quant aux trous du cul qui croient encore à la justice, je les plains.


                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 13 novembre 2011 03:02

                      Le résultat de ce déni de justice flagrant ? Les flics seront fortement tentés de faire justice eux-mêmes, donc pour être précis de se venger. C’est malheureux mais c’est humain. 


                      • lsga lsga 14 novembre 2011 08:31

                        La police est devenu l’ennemi de la jeunesse dans les quartiers ; et un peu sur le modèle des Favelas c’est devenu un ennemi à abattre. 


                        J’avoue qu’à force de voir des amis se faire tabasser pour un oui ou pour un non dans les commissariats, j’avais moi-même comme beaucoup des envies de meurtres. Quand on a 15 ans et de la testostérone plein le sang, on a envie de rendre coup pour coup (voir de rendre plus de coups.). Ce n’est pas pour rien que les ados ont fournis le gros des troupes Révolutionnaires maoïstes : quand on a 15ans et qu’on est inconscient, tuer est amusant. 

                        Bref, ce qui est arrivé à ce fils de flic est une horreure de plus dans un monde sanglant. Le meilleur moyen est de sortir de ce cycle de violence est plus de justice sociale dans les cités, et le retour d’une police capable de dialoguer et d’instaurer une relation de confiance avec la population. Tous ceux qui vivent dans les cités ’pour de vrai’ savent que la police de proximité instaurée par Jospin constituait un vrai progrès en terme de sentiment de sécurité. 

                        De ce point de vue, ce pacte pour la justice est un tissu d’imbécillités qui ne résoudra rien au problème :

                        1. L’Egalité de droit
                        Déjà une réalité.

                        2. L’impunité zéro pour les atteintes aux biens ? 
                        On doit déjà remplir les prisons avec les banquiers et les patrons qui délocalisent notre industrie. Pas de place pour les arabes voleurs de pommes.

                        3. L’application effectives des peines.

                        Les responsables carcéraux sont contre. La remise de peine est aujourd’hui le meilleur moyen d’obtenir la bonne conduite et une réelle volonté de réinsertion de la part des prisonniers. Retirer les remises de peines, et les prisons deviendront de véritables fabriques de psychopathes à la chaîne. 

                        4. Fermeté de précaution pour les grands criminels
                        Pourquoi que les grands criminels ? Oui, donnons des moyens à la Justice pour qu’elle puisse effectuer un vrai travail de surveillance et de réinsertion à la sortie des prison. Mettre les gens dans une cage ne suffit pas à faire diminuer la violence. Le travail est bien plus long et complexe et demande des moyens sérieux.
                        5. Des procureurs élus
                        N’importe quoi... meilleur moyen d’avoir une justice de pacotille complètement déréglée qui met en prison n’importe qui sous n’importe quelle prétexte sauf ceux qui ont les moyens de se payer des avocats charlatant. Importer en France le modèle US de la justice ? Le modèle US est un échec complet. 


                        Bref, avoir un fils qui s’est fait tuer dans le cadre d’un lynchage n’améliore visiblement pas les capacités de réflexion et d’analyse. 

                        • lsga lsga 14 novembre 2011 08:43

                          Tiens, après une recherche de 2minutes sur Google :


                          pacte2012 est un site créé par l’Institut pour La Justice. Cette affaire sordide de lynchage est donc récupérée politiquement par cette association. Qui sont ces gens ?

                          Bruno BESCHIZZA, conseiller régional, secrétaire général du syndicat de police Synergie-Officiers, nommé sous préfet hors cadre dans des conditions très contestables par un décret du Président de la République en avril 2010. 

                          Un des idéologues de l’I.P.J. est Christian de BONGAIN. Il fut un militant d’extrême-droite très actif : OCCIDENT puis ORDRE NOUVEAU. Il a collaboré à l’Institut d’Histoire Sociale. Ce soi disant institut était animé par Georges ALBERTINI, ancien collabo zélé, Secrétaire Général du RNP de Marcel DEAT. Le fonds de commerce de « Xavier RAUFER » : l’insécurité… Exactement le même que celui de l’INSTITUT POUR LA JUSTICE. 

                          Ah... l’Extrême Droite...

                          • Mor Aucon Mor Aucon 15 novembre 2011 13:53

                            Avant de prendre position sur cette histoire navrante, lisez l’analyse d’un avocat : http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/11/12/Attention-manip-%3A-le-pacte-2012-de-l-Institut-pour-la-Justice


                            • wesson wesson 17 novembre 2011 23:25

                              Bonjour l’auteur,

                              sur la forme,

                              l’asso IPJ est un grouillot à militant d’extrême droite, comme c’est souvent le cas pour une structure se disant « d’aucun parti » .

                              Ensuite, ses vidéos - toutes de « récits » dramatisés à l’extrême (je prends un risque en vous parlant mais c’est graaaaave) - sont hébergés sur le cloud d’amazon, de manière à rendre totalement invérifiable le compteur de visualisation.

                              la progression du compteur de signatures sur la pétition est strictement linéaire, bref compteur totalement bidon.

                              Et cerise sur le gâteau, pas de trace d’une déclaration du fichier qu’ils constituent en faisant signer la pétition, ni des mentions indispensables concernant le droit d’accès et de rectification.

                              Donc, tout est organisé par l’IPJ pour trafiquer les chiffres qu’ils annoncent, et les rendre invérifiable, tout en constituant de manière illégale un fichier de gogos.

                              Et - allez savoir pourquoi - , je n’ai pas été étonné de voir en première place des VIP qui soutiennent cette initiative l’avocat Gilles William Goldnadel - un des lobbyiste les plus influent des think tank néoconservateurs.

                              Donc, à fuir !


                              • ViveLaJusctice 20 novembre 2011 14:03

                                Un homme a été tué et ça doit toujours vous interpeler et savoir pourquoi ? la justice doit etre faite.
                                en suite c’est un scandale de mettre en avant « 30 ans » de « Police » comme si c’est un métier plus utiles que d’autres, avec cette espece de sous entendu qui empeste des mots et paroles de ce monsieur. c’est inqualifablement honteux d’utiliser la mort de son propore enfant pour ainsi insulter la justice, manipuler les pauvres gens, et s’éxhiber, se déguiser pour tromper les siens. je suis indigné. 
                                par là meme je tient à dire preuve à l’appui que les forces de l’ordes, les agents asermentés, sont en majorité des frontistes, des extremistes de droites(non des extremistes de gauche) , qui sont capables de tout (et non seulemnt vendre la mort de leurs enfants), pour instaurer un climat de guerre et de defience en france. j’affirme par ailleurs qu’aujourdhui il n y a pas de justice en france. parce que les forces de l’ordre sont des mafieux au service de « lepen & co », parce que la justice ils la font dans la rue, parce qu’ils n’ont plus d’honneur et trafiquent les PV et trompent les juges, parce qu’aujourd’hui en france il y a des gens à qui ont prend tout leur biens dans la rue,  comme ça parce qu’ils sont police et peuvent tout faire. parce qu’aujourdhui en france les forces de l’ordre ont tous des stocks d’armes chez eux, illégaux bien sure, parce qu’aujourd’hui grace à lepen, la république ne veut plus rien dire, ils sont nostalgique de hitler et ils veulent la meme chose pour grandire. parce qu’aujourd’hui en france des cadres des ecoles violent l’intégrité des enfants inoscents et bousillent leur avenir juste parce qu’ils pensent qu’ils ont le pouvoir de decider qui doit reussir et qui ne doit pas reussir. parce qu’aujourd’hui en france des vlos et des bracages sont commis pas des agents de police de gendarmerie.
                                OUI FRANCAIS VOUS POUVEZ BAISSER LA TETE, OUI FRANCAIS VOUS AVEZ TRAILLT VOS AINES, OUI FRANCAIS VOUS ETES PEUPLE VOYOU ET CRIMINELS, OUI FRANCAIS LE MONDE A DECOUVERT VOTRE VRAI VISAGE PENDANT CES 50 DERNIERES ANNEES, OUI FRANCAIS SACHEZ QUE VOUS SEREZ JUGES POUR VOS CRIMES ET VOUS EN SUBIREZ LES CONSEQUENCES, CELLES DE TROMPRIES ET DE MENSONGES, ET DE TRAILLSON ENVERS LA RACE HUMAINE. VOS CRIMES SONT UNIQUES DANS L’HISTOIRE DE LA RACE HUMAINE ET VOTRE PEINE DOIT ETRE A LA HAUTEUR ET EXEMPLAIRE POUR QUE PLUS AUCUN GROUPE NE PUISSE PRENDRE EXEMPLE SUR VOUS...

                                J’ESPERE QUE TOUT LE MONDE COMPREND BIEN LE SENS DE MES PROPOS, C’EST QUE LE TEMPS DE LA DISCUSSION ES T REMINE, CERTAINS ONT DECIDE DE S’ENGAGER ET ENGAGER TOUT CEUX QU’ILS PEUVENT AVEC EUX DANS UN CONFLIT SUICIDAIRE, POUR CELA JE LEUR ANNONCE QU’ILS Y PARVIENDRONT, POUR LE RESTANT (LES GAUCHISTES, LES CROYANTS SINCERES, LES INOSCENTS, LES AMES PURES) ILS DOIVENT RESTER VIGILENTS POUR PAS Y PASSER AUSSI.

                                 

                                VIVE LA JUSTICE, VIVE L’UNIVERSALISME…


                                • ViveLaJusctice 20 novembre 2011 14:08

                                  Oui francais vous pouvez baisser la tete, oui francais vous avez traillit vos aines, oui francais le monde a decouvert votre vrai visage ces 50 derniers annees, oui francais cashez que vous serez juges pour vos crimes et mensonges…….

                                  Que les gens vrais restent vigilents…

                                  VIVE LA JUSTICE, VIVE L’UNIVERSALISME…


                                • Freedom24 Freedom24 25 novembre 2011 19:16

                                  Je tiens à rappeler à tous que mon but n’est pas de vous faire adhérer à ce pacte ni même que vos idées sur la justice s’en retrouvent changées.

                                  J’ai choisi de vous présenter ceci uniquement par pur intérêt pour la démarche médiatique entreprise : faire un acte communication sur Internet grâce à un particulier (par l’IPJ).

                                  Pour vous prouver qu’il n’y a pas de parti pris de ma part, voici l’adresse d’un article très intéressant écrit par un avocat qui analyse le discours de Joel Censier, et qui mérite également votre attention :

                                  http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/11/12/Attention-manip- :-le-pacte-2012-de-l-Institut-pour-la-Justice

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès