Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Journée internationale des droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes

Simplification si commode 

 

L'art et la manière de tout salir …

Alors que de par le monde, elles sont battues, bafouées, asservies, voilées, cachées, violées, lapidées, mariées de force, privées de scolarité, le commerce tout puissant détourne une journée de lutte et de combat pour en faire une affaire simplement mercantile. Et nos bons médias de tomber dans le raccourci en nous présentant cela comme la journée des femmes, le prolongement de la Saint Valentin et de la fête des mères …

Ne sommes-nous donc pas capables, une fois, de faire preuve de dignité et d'oublier les démangeaisons du porte-monnaie ? Je crois qu'il n'est plus rien à espérer de cette société qui ne voit que l'aspect mercantile, le fric et la vulgarité comme lignes de conduite. Même le président profite de l'aubaine pour faire de la communication et inventer une nouvelle partie dans les jardins de l'Élysée, réservée au sexe faible.

Les fleuristes se frottent les mains. L'injonction pèse sur l'homme attentif à l'air du temps, en ce jour si particulier : il faut offrir des fleurs à sa potiche. Respecter sa femme, prendre en compte la misère de tant d'autres ? Mais vous n'y pensez pas ; la chose est bien trop difficile. La fuite en avant de l'individualisme et de la futilité réunis les font tous se précipiter vers la fleur coupée …

Les marchands jouent eux aussi de la confusion en affichant fièrement sur le trottoir : « Journée de la femme … ! » On sait malheureusement ce qu'il en coûte à ces dames qui font le pied de grue en ce lieu de déshonneur et de déchéance. Mais nul risque de confusion : les marchands n'ont pas d'état d'âme et encore moins de conscience politique.

Quelques restaurateurs non plus, ne peuvent pas se donner la peine d'une pensée pour les victimes de toutes les horreurs sexistes. Il faut faire du chiffre (le contexte est si difficile), remplir la salle et feindre de se moquer des vraies motivations de cette journée si nécessaire. Les reculs des libertés, l'horreur intégriste, les mutilations sexuelles, le calvaire quotidien des femmes seules élevant des enfants et se débattant dans des emplois à temps partiels …, tout cela, ils n'en ont cure. Leurs clients ont du fric et aucune empathie pour les misères autour d'eux.

J'attends encore qu'on nous dise nos quatre vérités, qu'on pointe du doigt les dérives insupportables d'une société qui fait argent de tous prétextes. Les mots n'ont pas plus d'importance que la réalité. C'est la journée de la femme : celle qui porte beau, qui va bien, qui a du pouvoir d'achat, des relations, un mari aimant, une belle profession … Tout le cortège des vanités a droit à la parole tandis que l'immense cohorte des femmes, démolies par le réel est écartée des écrans et des pensées.

Le rouleau compresseur des paillettes passe une fois encore. Rien ne l'arrête : l'atroce, l'immonde, le sordide, le graveleux, l'injuste, l'insupportable sont repoussés d'un revers méprisant. C'est la fête et venez pas la gâcher avec vos idées noires, vos idéologies déprimantes ! Nous, nous allons bien et nous entendons jouir sans entrave , sans leçon de morale. Le monde peut bien crever, nous nous n'en portons que mieux.

Alors, la journée de le femme est passée. Quelques défilés de-ci de-là ont voulu réveiller les consciences. La cause semble perdue d'avance. L'égoïsme est devenue la règle absolu et ce billet sera lu comme une intolérable ingérence à la liberté de consommer. Le client est roi et pour conserver sa couronne, mieux vaut qu'il soit jeune, riche, beau, bien portant.

Les autres, qu'ils crèvent … ! D'ailleurs, nous penserons peut être à eux lors de la prochaine journée internationale du refus de la misère, des discriminations, des injustices, des coups tordus et des malentendus. En attendant, faisons comme si de rien n'était. Après tout, si nous avons échappé à tout ça, c'est que nous le valons bien …

Exaspérèment vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • bourrico6 9 mars 2015 10:32

    le prolongement de la Saint Valentin et de la fête des mères

    Punaise, ça fait déjà 3 jours par ans, pffffff.
    Une seule journée expiatoire n’est elle pas suffisante ?
    Doit on se confesser 3 fois par ans ?

     smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 12:39

      @bourrico6

      Votre pseudonyme vous va à merveille ! 

    • bourrico6 9 mars 2015 12:51

      @C’est Nabum

      Très cher, j’aime beaucoup l’humour noir, c’est un très bon moyen de parler des trucs les plus abjectes sans avoir forcément envie de se pendre par la suite.

      Et ce genre de journée, moi ça me dit que toute l’année tu peux être une ordure finie, tu as maintenant 3 jours pour te donner bonne conscience et pouvoir continuer pépère, absout de tes pêchés.

      Puis bon, je suis désolé mais la place de la femme est claire et explicite dans les livres saint, ce n’est pas moi qui dit qu’elle doit rester à la baraque pour faire la bouffe le ménage et s’occuper des mômes.
      Dans notre société en perte de valeur, un retour aux traditions serait salutaire, comme le droit de claquer la gueule de sa femme, ou la gloriole sociale masculine que constituent les activités de cocufiage, etc. sans oublier la réouverture des maisons closes.
      Puis bon, tout ça c’est de la faute à l’autre salope d’Eve. smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 13:32

      @bourrico6

      Celà relève du coup de pied de l’âne

    • bourrico6 9 mars 2015 14:34

      @C’est Nabum

      Bon désole, je ne vois vraiment pas ou vous voulez en venir.
      Pourtant j’ai essayé.


    • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 18:56

      @bourrico6

      Moi, je ne suis qu’un âne bâté, vous devriez me comprendre ...

    • Abou Antoun Abou Antoun 10 mars 2015 08:24

      @bourrico6
      Sur AV question degré d’humour, vous avez droit à 1.2 voir 1.5 les bons jours, jamais 2. C’est comme ça on n’est pas là pour rigoler, tenez vous le pour dit !


    • bourrico6 10 mars 2015 12:12

      @Abou Antoun

      Je viens surtout pour me marrer en fait.

      Mais bon, j’ai toujours pas compris ce que l’auteur à voulu me répondre, même en lui disant je n’ai droit qu’a une autre pirouette, je me demande s’il avait quelque chose à dire en fait.


    • Crab2 9 mars 2015 10:33

      La société ne peut devenir pleinement féministe*( * égalité femmes-hommes et plus largement des sexes ) sans respecter scrupuleusement la loi de 1905, parce que précisément la ’’ Laïcité ’’ n’est pas comme le dit Michel Onfray : ni être ni devenir une religion, dans la mesure où elle ne matérialise pas, ( contrairement aux religions ), l’interdiction de penser différemment, surtout la volonté de domination ni ne crée des hiérarchies artificielles – La laïcité, c’est la France du 11 Janvier

      Suites : Le Bianco d’ Onfray

      http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/le-bianco-d-onfray.html

      ou sur

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/09/le-bianco-d-onfray-5575772.html


      • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 12:40

        @Crab2

        J’ai pourtant bien apprécié les remarques de Michel Onfray sur le sujet ce matin

      • Crab2 10 mars 2015 10:27

        @C’est Nabum
        J’apprécie Michel Onfray, je ne considère pas pour autant qu’il a tout bon


      • Gabriel Gabriel 9 mars 2015 10:45

        La journée de ceci, la journée de cela, les défilés du style nous sommes tous Charlie, l’achat du CD des enfoirés, tous ces hommes politiques qui vont pleurer dans les églises ou les synagogues, les téléthons etc etc... Tous ce cinéma puant de charité business et de pleurnicheries payantes organisées sur le malheur et la misère d’autrui, ça donne une bonne conscience aux cons et pour pas cher en plus. Pendant qu’ils gémiront devant leur télévision le temps d’une émission (Parce que on veut bien compartir une petite heure mais pas plus...), leurs voisins SDF pourront crever et les chômeurs n’ont qu’à se démerder car, le cul bien au chaud dans leur canapé, ils subiront volontairement leurs trois heures quotitiennes de lavage de cerveau dispensées par leurs médias préférés. Quant à la journée de la femme où en France une sur cinq subit des violences, dans le meilleur des cas, elle devra se contenter de subir le comportement bovin du conjoint abruti par la bière et le sport télévisuel.


        • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 12:41

          @Gabriel


          J’espère ne pas être du troupeau des bovins ...

        • fred.foyn Le p’tit Charles 9 mars 2015 10:45

          Triste journée de la femme....Pourtant la matrice du monde mais inconsidérée par l’Omo érectus depuis des millénaires.. ?

          Les hommes les courtisent..les baises et les jettes comme des kleenex..(en général)..quand il ne mettent pas la « main à la patte »...pour les frapper ou les tuer pour assouvir leur connerie...
          Pitoyable attitude...

          • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 12:42

            @Le p’tit Charles

            Hélas, vous avez raison

          • colere48 colere48 9 mars 2015 17:50

            @Le p’tit Charles
            Sans oublier les néo-barbares qui les violent, les lapident, les excises, les marient pubères, les réduisent à l’esclavage etc etc ....
            Et il y a des femmes pour les soutenir !!!


          • cevennevive cevennevive 9 mars 2015 12:21

            Bonjour C’est Nabun,


            Juste ironie teintée de colère !

            La journée de la femme représentée par les Fémens, il faut le faire...

            J’ai vu hier aux infos des vieux baveux regarder les seins de ces dames, en se disant que la journée de la femme avait du bon tout de même.

            Mes soeurs du monde entier, ne vous laissez pas abaisser ainsi ! Quelle tristesse de se voir représentées par de si basses attitudes !

            Fort heureusement, la majorité d’entre nous vit en « humain » dans un monde d’humain, non en « pauvre femme » dans un monde de machos !

            C’est Nabun, je vous salue.



            • C'est Nabum C’est Nabum 9 mars 2015 12:43

              @cevennevive

              Merci

              Je vous laisse à votre saine colère qu’il n’importe ici de ne pas vouloir cacher 

            • L'enfoiré L’enfoiré 9 mars 2015 14:28

              @cevennevive,


               L’avenir à la burka, alors, comme avait dit quelqu’un ?
               En fait le problème n’est pas d’être ou ne pas être à poil, c’est d’être différent de la vision que peut faire la majorité.
               Nous sommes nés comme cela, je rappelle....
               La nudité, des basses attitudes ?
               Cela a toujours existé dans toutes les époques.
               Initialement, les vêtements sont là pour protéger du froid.
               Dans les pays chauds, cela serait même mal venu de se vêtir.

            • cevennevive cevennevive 9 mars 2015 15:16

              @L’enfoiré

              Ne faites pas semblant de ne pas comprendre... Lorsque je parle de « basses attitudes », je ne parle pas de la nudité !!!

              Mais tout le monde, je pense, aura compris sauf vous...

              Les fémens nues, ce n’est pas un problème, mais des femmes enchaînées, dont le corps est barbouillé de slogans idiots, là c’est un problème.

              Des femmes enchaînées, il y en a de par le monde, hélas, et ce ne sont pas de telles « attitudes » qui peuvent faire changer les choses, au contraire...



            • L'enfoiré L’enfoiré 9 mars 2015 20:07

              @cevennevive
              Que devrais-je comprendre que la nudite est une arme ?

              Etre enchaînée cela leur sert pour que la presse ait le temps d’arriver.
              ai-je tout compris d’après vous ?

            • L'enfoiré L’enfoiré 9 mars 2015 20:10

              Nous sommes le 9 mars, donc je pouvais vous répondre 

              Je vais attendre le jour de l’homme pour le reste... smiley

            • bakerstreet bakerstreet 9 mars 2015 22:16

              @cevennevive et nabum

              Moi, l’action de ses femmes me parait estimable. Le militantisme et l’action sont obligés de trouver de nouvelles façons de guerre, et de lutte, et celle ci me parait très adapté à l’époque.
              Elles n’ont que leur corps nu et fragiles à opposer aux bœufs et aux matraques. 

              Dans certains pays, c’est suicidaire, en tout cas très risqué. Sans doute certains les taxent d’hystérique, voir pire....

              C’est la rançon, le risque, et le but même de la provocation ; leurs interventions et leurs happening sur des théâtres à risque est bien sûr lié justement à ce risque, et à la publicité qui s’en échappera. Martin Luther King ne faisait rien d’autres quand il chosissait de faire défiler les noirs dans les villes les plus réacs du sud des states. Il savait que la violence policière allait finalement servir la cause. Un des premiers à avoir pigé la puissance des images ! Mais vrai, la puissance de leurs interventions est d’une autre nature que celles, domestiquées et aseptisées du 1 mai

              Ces filles s’enlaidissent, grimacent, tendent leurs corps, refusent l’esthétisme des magazines. Elles sont dans la tradition des suffragettes ! Attendu qu’il faut avoir tout de même de drôle de lunettes pour y voir de l’érotisme, et des scènes lascives. 

              Une pensée pour Emily Davidson, qui se jetta justement en 1913 sous les sabots d’un cheval pour donner une puissance à ces idées. 

              Quand à cette journée commémorative, si je suis opposé à la plupart, celle ci me semble très adaptée. Trop vu de femmes battues, estropiées, rendues folles dans mon boulot.

               Tant de chemin encore à faire.
               En tout cas cette journée fournit le prétexte à radios et télés de parler à travers d’itinéraires particuliers, de la condition des femmes aberrante dans certains pays. 

              Ce soir, par exemple, un peu avant 19 heures, france culture a passé le premier épisode de Phoolan Devi, cette femme qu’on appelait dans les années 80 « la femme bandit ». Demain et après demain passent le second volet. En tout cas voilà le destin d’une femme d’exception, dont l’enfance n’est pas un « soap opera ». Mariée à 11 ans, violée battue, mise à l’opprobre de son village....Comment a t’elle pu réussir à survivre ? Sans doute grâce à son intelligence, mais aussi à pas mal de résilience, mais aussi à la haine, à l’envie de punir ses bourreaux....




            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 12:28

              @bakerstreet

              Je plusse.
              Cevennennevie, je suppose qu’elle a quelques plombes en trop pour le comprendre. smiley 

            • cevennevive cevennevive 10 mars 2015 13:04

              @L’enfoiré

              Eh oui, « la vieillesse est un naufrage » disait de Gaulle...

              Mais la pudeur peut éviter bien des naufrages.

              Et il n’est pas nécessaire de combattre nues et barbouillées de feutre noir pour faire valoir ses visions de l’avenir de la femme en occident.

              « Jeune » enfoiré, prendriez-vous pour épouse (ou compagne) et mère de vos enfants une fémen suffragette, susceptible de courir les rues (et les édifices religieux) en montrant son derrière ?


            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2015 13:25

              @cevennevive


              .Il faut faire une distinction entre l’image, l’ émotion qui si accroche, et son analyse, sinon vous vous prendrez les pieds dans les bretelles du soutien gorge. 

              Entendu qu’un corps nu sur une plage, dans un peep show, et dans une manifestation politique, ça n’a pas vraiment grand chose à voir. 

              Un corps nu ne me scandalise pas ; c’est la représentation qui en est faite, son exploitation, sa honte, son aliénation que je trouve dégradante.

               Et justement ces femmes se battent contre l’exploitation des corps et de l’image, en exploitant justement l’iconographie, mais en la retournant comme une chaussette.

              Il est parfois ainsi nécessaire d’être nu et débraillé, pour faire valoir ses droits et relever la tête.
               Alors, oui, j’ai le plus grand respect pour ses femmes, qui savent garder justement le plus précieux des habits, malgré leur nudité : LA FIERTE




            • bakerstreet bakerstreet 10 mars 2015 13:56

              @L’enfoiré


              D’accord avec vous l’enfoiré. 
              Moi, c’est bien la burka aussi qui me pose problème !

              Néanmoins, je fais la différence avec la tenue d’apicultrice sur laquelle je ne ferais d’anathème !

            • TicTac TicTac 10 mars 2015 14:09

              @cevennevive


              J’ai un peu de mal à comprendre votre colère.

              Montrer son derrière pour le plaisir est peut être un passe temps qui me ferait fuir.

              Le montrer pour défendre des idées me paraît plutôt sain et je laisse aux vieux libidineux leurs plaisirs (qu’ils trouveraient d’ailleurs ailleurs sans cela).

              Non, il n’est pas « nécessaire » de.
              Mais après tout, si c’est utile, c’est tout ce qui compte.

            • alinea alinea 10 mars 2015 14:24

              @cevennevive
              J’ai lu vite les commentaires et je ne vois pas ce que viennent faire les femen là dedans ! J’ignore aussi pourquoi les Françaises sont si accros à la burka !! Un peu d’histoire et on voit que la burka est née grâce aux islamistes radicaux créés de toutes pièces par les occidentaux ; donc, si j’étais elles je la bouclerais.
              J’ai une confiance infinie dans les femmes du Maghreb ou du Moyen Orient !
              En tout cas je ne vois pas en quoi le « combat » des femen peut servir à quoi que ce soit !
              C’est sûr que les sufragettes et les Anglaises du début du XXe siècle, ont aidé à la sortie de la femme de son trou d’ombre. Aujourd’hui, quoi ?


            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 16:47

              @cevennevive,


               Pourquoi ai-je osé parler de vos plombes ?
               Parce que j’en ai quelques une aussi.
               Mais j’ai évolué avec mon époque et parfois, je l’ai même précédé avec le métier que j’ai exercé pendant 40 ans.
               J’ai 67 piges pointées à l’horloge.
               Je n’ai aucun problème à le dire. Si vous aviez consulté mon à propos, vous l’auriez constaté.
               Les suffragettes ont évoluées avec le féminisme. 
               Les suffragettes sont souvent de jeunes filles qui vivent entre femmes, si vous ne le savez pas.
               Les édifices religieux comme vous dites, ne m’impressionnent pas puisque je suis athée (mais j’aime y aller parce qu’il y a de belles choses à voir comme des vitraux).
               Le derrière, la face postérieure, donc, est-elle inmontrable ? 
               C’est très joli une paire de fesses.
               Enfin, que cela ne devient pas trop flasque. 
               C’est comme le haut, quand ça pend, cela devient .... comment dirais-je, très peu esthétique.

            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 16:53

              @alinea, 


              « J’ai une confiance infinie dans les femmes du Maghreb ou du Moyen Orient ! »

              Ah, bon. Là, c’est encore plus amusant.
              Vous achetez un chat dans un sac et vous aimez, quoi ? Le sac, probablement.
              Alinéa, êtes-vous candidate pour aller en Syrie ?
              C’est à la mode.
              J’ai appris qu’il y en a qui en reviennent, tout de même.



            • cevennevive cevennevive 10 mars 2015 16:53

              L’enfoiré,


              Aucune colère ni acrimonie envers vous et vos commentaires !

              Je vous aime et je vous respecte (et, quelquefois même je vais lire votre blog).

              Finalement, nous ne différons guère vous et moi, si ce n’est par le sexe. Vous homme, moi femme...

              Notre tête chenue témoigne que nous connaissons la vie et ses vicissitudes.

              Bien à vous.



            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 16:55

              @cevennevive,


               Merci. 
               Bien à vous également. 
               En fait, nos différents viennent souvent de notre éducation.
               Je l’ai dit, je n’ai pas eu une éducation judéo-chrétienne.
               Une différence notable. smiley

            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 16:59
              Les différences entre l’homme et la femme sont connues. 
              Mais, j’ai une épouse depuis près de 43 ans.


            • alinea alinea 10 mars 2015 19:55

              @L’enfoiré
              C’est que je les écoute, les femmes qui se battent là-bas ! C’est pas compliqué !!


            • L'enfoiré L’enfoiré 10 mars 2015 20:24

              @alinea,

               Il ne faut pas seulement écouter, il faut réagir et cela est plus compliqué.
               Parfois, il faut même soutenir les causes même quand elles paraissent jouer à contre-sens.

            • alinea alinea 10 mars 2015 20:41

              @L’enfoiré
              Je ne comprends pas ! Je ne peux rien faire pour les femmes du Maghreb !! Ni soutenir, avec un quelconque poids, leur cause ! Juste être en phase avec elles. Il ne s’agit pas de pétitionner ou autre chose du genre, il s’agit de modifier les états d’esprit, ouvrir les consciences, toute chose qui se fait lentement, et, de l’intérieur !
              Du reste, ces féministes savent à quoi s’en tenir au sujet des femmes d’occident !!!


            • adeline 11 mars 2015 12:37

              @cevennevive
              « Eh oui, « la vieillesse est un naufrage » disait de Gaulle.. » de Gaulle n’a jamais dit cela mais par contre il l’a vécu


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2015 17:13

              @cevennevive

              divorce en supprimant l’épouse ou une des époues je comprends pourqoui les avocats d afrique du

               nord viennent bosser dans l ue et en france surtout ;; ;; ;l ’avocat coute beaucoup plus cher !!!! qu une lapidation

              AVEC 30 ANS J’ AURAI ETE COMBATTRE PENDANT MES VACANCES DAECH

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès