Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Kaïra Forever

Ainsi donc le petit Nicolas aurait mis le feu aux banlieues ? Le qualificatif ’racaille’ aurait été le mot de trop qui aurait fait déborder le vase de sa politique verbalement agressive et concrètement répressive ?

Si les circonstances n’étaient pas tragiques, on sourirait devant la touchante concordance de la gauche plurielle et de la droite chiraquienne pour utiliser Nicolas Sarkozy comme bouc-émissaire de plus d’un quart de siècle d’échec de la "politique de la ville", comme on le disait sous la présidence de François Mitterrand. Et est-ce vraiment une marque de respect pour les jeunes des banlieues, que de tenter de leur faire croire que le ministre de l’intérieur les a tous traités de "racaille" ?

Selon la définition du Petit Larousse, le mot par lequel le scandale est arrivé désigne un "ensemble d’individus méprisables". N’est-ce pas une juste description des groupes de jeunes qui, la nuit dernière encore, ont attaqué les forces de l’ordre à coups de pierres, vandalisé un centre commercial, incendié un gymnase et des dizaines de voitures en Seine-Saint-Denis ? Comment faudrait-il donc les qualifier ? De "jeunes gens psycho-affectivement perturbés manifestant des troubles variés du comportement" ?

Nicolas Sarkozy n’a par ailleurs fait que reprendre à son compte un mot utilisé au quotidien par les habitants des banlieues, en particulier, et par les jeunes Français, en général, pour désigner les voyous auxquels ils sont trop souvent confrontés. Dans la vraie vie, "racaille" se décline en "caillera" (verlan), "kaillera", "caille" ou "kaille". Il existe une marque de vêtements Kaïra Forever, et un logiciel de jeux vidéos Kaillera. Il y aurait même une "culture caillera" ! C’est dire l’offense faite par le ministre...

En réalité, le véritable mépris à l’égard des jeunes de banlieues consiste à toujours trouver des excuses à une minorité de sales gamins et de délinquants, alors que la grande majorité d’entre eux étudie et travaille dans des conditions ô combien précaires. Comment en est-on arrivé à considérer d’avance, comme dans le drame de Clichy-sous-Bois, que si un malheur s’abat sur des jeunes fuyant la police, c’est la faute de cette dernière ? Par quelle curieuse interprétation de la loi certains citoyens français ne devraient-ils pas obtempérer aux injonctions des forces de l’ordre ?

Le plus choquant n’est pas d’utiliser les expressions "on va nettoyer au Kärcher" ou "vous débarrasser de cette bande de racaille", comme l’a fait le ministre de l’intérieur lors de visites dans des quartiers difficiles. Non, le plus grave, en 2005, c’est que cela ne soit pas encore fait, et que le même droit à la sécurité ne soit pas garanti à tous, y compris dans les banlieues pauvres.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Tonton (---.---.95.154) 7 novembre 2005 12:00

    Avez-vous déjà été controlé par les forces de l’ordre ? A la dixième fois dans la semaine, vous commenceriez à comprendre le ressenti de certains jeunes  !


    • Coco (---.---.112.6) 7 novembre 2005 13:19

      Entièrement d’accord avec l’auteur de cet article. Quand on a rien à se reprocher, la police peut faire son travail et me contrôler 10 fois par jour c’est pas un problème !


      • Inoxx (---.---.102.36) 7 novembre 2005 19:17

        kaillera est un freeware emulateur d’anciennes consoles permettant aux internautes de jouer ensemble à des jeux des années 80s,90s. Il a le même nom partout dans le monde, un peu abusif de le relier à la culture kaille.

        Cependant, fervent représentant de la nerd génération, je suis bien obligé d’admettre que le jeu vidéo se fourvoie dans la violence avec des titres aussi nazes que true crime streets of LA ou Need for speed underground (jacky tuning...), mais aussi quelques perles comme le controversé mais jouissif GTA III.

        Enfin, voila, évidemment, peut-être qu’ils peuvent effectivement servir de source d’inspiration pour des cerveaux fragiles, et au nom des excès de quelques agités, on nous censurera nos bien indolores petits exutoires.


        • michel lerma (---.---.63.52) 7 novembre 2005 19:55

          Moi,je soutiens entièrement SARKOZY meme si mes idées politiques sont de gauche (socialiste),car Sarkozy c’est un républicain qui essai de ramener l’Etat de droit républicain depuis son arrivée comme Ministre de l’intérieur.

          On peut etre pour ou contre Sarkozy mais on constate que il fait beaucoup mieux que Mr Vaillant,qui lui ne voyait rien !

          Mes amis socialistes des beaux quartiers qui eux ont bénéficié de la revalorisation de leur patrimoine immobiler avec les travaux de la Mairie de Paris « pour amménager un espace humain dans Paris » ne l’on pas encore compris et ils pensent qu’en sortant le chiffon rouge « SARKOZY » les gens de gauche auront peur et iront voter comme des moutons pour DSK,LANG ou je sais pas quel candidat socialiste « made in courant HOLLANDE ».

          J’habite en banlieue en HLM ou renommée « résidence » et j’en ai ral bol de voir le discours de médias-bobos moralisateurs et stigmatiseurs emprunt d’un discours de victimisations et d’excuses sous une réthorique qui avait déja fait perdre l’éléction présidentielle à Jospin.

          Les « médias ex-LCR » disent « les jeunes... »

          Question : Combien existent-ils de jeunes en France ? 10 millions ,plus ?

          Vous avez vu 10 millions de « jeunes » dans la rue bruler les écoles de la République,détruire les bus du SERVICE-PUBLIC,bruler la voiture de l’ouvrier qui s’est endettée pour s’offir ce luxe aujourd’hui ou détruire le commerce de proximité ?

          Moi,je vois DES VOYOUS en bandes organiser qui essai de DESTABILISER l’Etat de droit républicain en voulant preserver leur territoire

          On voit bien ici la montée d’un facisme dont la réthorique a été véhiculé par DIODONNE et ses amis

          Mais ces événements mettent en lumière que Mr Chirac,qui n’été pas revenu de vacances alors que des milliers de personnes agées mourraient comme des mouches durant l’été 2003,nous revient à la télé 10 JOURS APRES le début de ces émeutes de voyous qui détruisent la société chaque nuit.

          Il est temps d’exiger sa démission afin d’avoir une éléction présidentielle anticipée afin que nous ayons dans ce pays un débat citoyen & républicain entre candidat républicain à l’élection présidentielle (Fabius,Sarkozy,Bayrou) afin d’avoir des perspectives d’évolution ,des projets de société ,une confiance retrouvée,sinon nous aurons une montée de toutes les forces réactionnaires (extreme droite,extreme gauche ,intégrisme religieux...)

          La République est en danger ,alors il est temps de se remuer et d’aller manifester à la place de la Concorde pour exiger une élection présidentielle anticipée.

          Il a trahit le pacte républicain.

          De la France,il a instauré un régime de courtisans digne d’un régime Bonapartiste pour restaurer des priviléges et niveler la société par le bas.

          Nous sommes Français et nous avons tout pour vivre heureux dans notre pays,alors prenons notre destin en main


          • Nada (---.---.150.134) 8 novembre 2005 00:42

            Oui ... alors, c’est une manière de voir les choses, certes.

            Cependant, je tiens à noter (ou à faire noter) que, justifiées ou non, les actions menées actuellement par ces « jeunes » sont avant tout le reflet d’une fracture sociale. Cela me semble indéniable. Ce constat étant fait, les avis divergent sur le traitement à apporter. Que le gouvernement souhaite rétablir l’ordre social me paraît logique, cela étant après tout une de ces missions, de veillez à l’ordre publique.

            Cependant, cete volonté d’action n’est supportée par AUCUN traitement structurel des problèmes qui nous ont mené à cette fracture sociale.

            Quid des problèmes de concentration de populations à difficultés ? Quid des problèmes de logement ? Quid du chômage grangrainant qui atteind ces banlieux, et la catégorie des « jeunes » plus généralement ? Qu’avons nous (la République) à offrir comme alternative crédible à cette fracture ?

            Hum, j’entends d’ici un ministre spécifier que le travail est l’alternative à l’économie parallète et à la marginalisation de ces populations ... avec parfois 40% de chômages dans ces quartiers et une discrimination raciale à l’embauche avérée, que personne ne peut nier.

            Alors, envoyer les « flics » pour nettoyer le champ de bataille ne ménère bien qu’à rétablir temporairement l’ordre public, dans l’attente de la prochaine crise.

            Je tiens également à noter que M. Sarkosy, en tant qu’intellectuel politique énarque devrait, me semble t-il, être sensibilisé à l’usage d’un discours plus apte à susciter la discussion et l’échange. Est-ce une méthode de négociation que de traiter un (des) groupe(s) de « racaille » ? Soyons sérieux. Mr Sarkosy a ce qu’il voulait (veux) avoir : un évènement médiatique qui lui permet de nouveau de se mettre en avant sur la scène polique ; qui lui permet de rompre avec le retour au plus dans les sondages de son concurrent directe. Ce qui est clair, c’est que M. Sarkosy (racaille politique s’il en est) se foutera pas mal du devenir des populations présentes dans ces cités une fois les élections présidentielles de 2007 passées. Cela est gros comme un pâté de maisons.

            Enfin, n’oublions pas une chose. Quand le maintien de l’ordre républicain consistera à ce que l’ordre soit maintenu par une minorité pour contrer les dérives d’une majorité ... la République n’aura alors plus aucune consistence !


            • (---.---.102.38) 8 novembre 2005 02:05

              Petite précision, Sarkozy n’est pas un énarque, il adore le répéter à l’envie. Il est avocat d’où son goût pour les formules chocs censées retenir l’attention du jury (pour le coup, c’est réussi).


              • meuhh (---.---.49.19) 8 novembre 2005 03:36

                Racaille ou pas racaille, les evenements des ces derniers 10 jours demontrent la faillite annoncee de nos societes dites avances, liberales, industrielles, post industrielles ou de consommation. Peut importe le qualificatif... Il est peut etre temps de penser et reflechir a un autre mode de vie autre que celui d’accumuler des biens qui seront perimes dans les prochaines 48 heures. Voir en l’autre, son voisin, son collegue ou tout etre humain non pas un concurrent mais un complement. Bruler des voitures n’est surement pas la solution qui permettra un rapprochement entre favorises et defavorises. Ca a au moins l’avantage d’etre mediatise a outrance et comme l’hurricane Katrina, permet de montrer au yeux de tous, une situation peut etre sous estimee. Ca a le desavantage d’etre surmediatise : ca fait le tour de la planete, l’incendie risque de se propager. Concernant les forces de l’ordre et leurs controles (souvent sans raison et abusifs) d’une certaine « clientele », une retenue serait la bienvenue. Donner autant de pouvoir a ces braves representants de la loi,est quelque peu effrayant.D’ou les bavures reportees de temps a autres. Ont pas invente l’eau tiede et encore moins l’eau chaude ces zeles energumenes.


                • lerma (---.---.63.52) 8 novembre 2005 20:42

                  Après les mesures annoncées par le gouvernement DE VILLEPIN on comprend bien ou était sa logique

                  1/ Avoir une « légitimité républicaine » qu’il n’avait PAS dans les urnes et après avoir attendu 11 jours de terreur pour des populations les plus pauvres, de pouvoir maintenant jouer à l’ordre rétabli ,mais pas n’importe quel ordre ,celui de Chirac et DE VILLEPIN

                  L’ETAT D’URGENCE !

                  Tiens ca vous rappelle pas le régime d’un desposte sur cette planete

                  Moi ou le CHAOS ????

                  Et bien on n’a pas à porter atteinte à MA liberté 1ere de citoyen français en restreignant MA liberté de circuler dans mon pays

                  On a donc un pouvoir qui n’avait aucune légitimité devant l’électeur,qui n’avait aucun projet de développement économique pour notre pays et aucun projets sociaux à par celui de « nettoyer au karcher » les listes des demandeurs d’emploi de l’ANPE et donc d’accroitre la misère sociale des plus faibles pour avoir « des statistiques à produire » à la gloire d’un homme : CHIRAC

                  En epluchant de près les « statistiques » de baisses des demandeurs d’emplois on constate qu’il ne se créé que tres peu d’emploi par mois (4700) (les echos)

                  On est donc loin des dizaines de milliers de créations d’emplois.

                  De plus,ce que veulent les gens dont je fais parti c’est GAGNER DE L’ARGENT par leur travail,pour ceux qui en ont un et pouvoir avoir un boulot et gagner de l’argent pour les autres.

                  OUI DE L’ARGENT,pas d’avoir un salaire de pauvre dans une société de pauvre avec des services de pauvres dans un logement de pauvre subventionné par un Etat pauvre !

                  A croire,que pour lutter contre la concurrence économique des prix des pays à bas revenus,la politique économique et sociale de ce gouvernement Bonapartiste se résume à niveler la société Française par le bas et à laisser l’économie parallèle se développer pour permettre une sorte de dynamisme économique sans intervention étatique et à substituer la solidarité nationale par la charité et la compassion bizness

                  Economie parallèle : Elle est double

                  1/ les grandes sociétés l’utilisent en France sur les chantiers (Le parisien libéré du lundi 7/11/2005 - page 9) Batiment,Construction navale..(Alstom cet été 2005)

                  2/Dans les banlieues ,les plus pauvres afin de palier le manque d’argent public,l’Etat ferme les yeux car cela fait vivre des familles de quartiers entiers.

                  Ce gouvernement bonapartiste n’a qu’un objectif celui de substituer la solidarité nationale par la charité et la compassion bizness et de faire baisser ou d’abandonner l’impôt sur la fortune (Lire les Echos)

                  On est donc très très loin d’un projet de société pour notre pays ou de perspectives pour la population

                  La situation est dramatique,je suis très très pessimiste si nous n’avons pas une éléction présidentielle anticipée afin d’avoir un débat de société sur des projets et donner des perspectives aux citoyens et républcains


                  • Julialix (---.---.97.81) 8 novembre 2005 22:04

                    Je suis entièrement d’accord avec tous.

                    Sarko : lisez le supplément du canard enchainé de novembre 2003 consacré à sa vie et ses oeuvres. Edifiant.

                    Je me rappelle d’ailleurs un évènement passé aux infos de 13 heures, il y a plus de deux ans, où Sarkozy, en direct, a tancé le haut gradé responsable de la police de proximité et a annoncé que ce corps de la police créé par les socialiste serait supprimé. J’ai eu l’occasion d’en discuter avec des policiers qui trouvait que cette formule de faire avec les jeunes autre chose que les controler commençait doucement à porter ses fruits. D’autres qui pensaient que d’augmenter les quotas de contravention ou d’intervention par notre super ministre de l’intérieur ne pouvait que nuire à la réputation de notre police déjà entaché par moult bavure.

                    Vous souvenez- vous des consignes socialistes de porte les gants blancs pou prendre les cartes d’identités pour effectuer un controle ? Puis au changement de majorité, le « Allez-y je vous couvre » qui a couté la vie a un certain Malik ?

                    Mais aussi, pour rétablir la balance, je me rappelle bien qui était 1er ministre pendant l’affaire du sang contaminé.


                    • Calb (---.---.157.141) 16 novembre 2005 22:38

                      j’avais déjà eu le déplaisir de lire les « analyses » quotidiennes d’Alain Hertoghe sur yahoo.fr pendant la période du referendum sur la constitution européenne. Je constate sans surprises qu’il n’a pas changé d’un iota. toujours aussi réac et imbu de ses propres certitudes ! Pour ma part, c’est mon avis mais je le partage volontiers, quand un homme d’état utilise ce genre de vocabulaire et qu’il le répète à l’envie, moi j’appelle ça du populisme, point-barre ! les problèmes dans les banlieux ne sont pas uniquement de son fait, certes ; les casseurs doivent être arretés certes, mais jeter de l’huile sur le feu en permanence sans n’apporter d’autres solutions que « Haro sur les immigrés ! », sincèrement, tout ça commence à me faire vraiment peur ! pas vous ?

                      p.s. : Agoravox ne devrait être lu et rédigé que par des citoyens lambda ! que font des journalistes professionnels sur ce site ?


                      • Calb (---.---.157.141) 16 novembre 2005 22:43

                        tu plaisantes j’espère ? si c’est pour dire de telles absurdités, le plus sage ne serait-il pas de se taire ?


                        • claude (---.---.144.83) 17 novembre 2005 18:03

                          justement les journalistes sont d’autant plus les bienvenus lorsqu’ils ne trainent pas dans la soupe ambiante,farcie de lieux communs comme si leur carrière etait suspendue à la pensée ronronnante ; tout le monde peut s’exprimer ici, ce n’est pas un club de gogos et c’est bien rafraichissant. vive tout le monde !!!!!!!!


                          • Calb (---.---.58.132) 17 novembre 2005 21:14

                            ok ! je devrais être plus tolérant mais je m’emporte car je ne vois pas en quoi Monsieur hertoghe dénote avec la pensée ambiante dans les médias dits éclairés...Agoravox va finir par ressembler à n’importe quel média s’il est pris d’assaut par les journalistes professionnels ! enfin, c’est juste mon avis !


                            • L'équipe AgoraVox Carlo Revelli 17 novembre 2005 22:58

                              Pris d’assaut par les journalistes professionnels ? A ce jour, je pense que les journalistes « professionnels » qui s’expriment régulièrement sur AgoraVox ont peut les compter sur les doigts d’une main. A mettre en perspective avec les 1.000 citoyens rédacteurs (lambda comme vous dites) qui se sont inscrits...


                              • Sylvio Sylvio 17 novembre 2005 23:23

                                Employé de tel mot (racaille, nettoyage au karsher) n’est pas digne d’un homme politique qui prétend justement ramené la sécurité.

                                Pour ramener la sécurité il faut apaisé les tensions et faire reigner la justice (être ferme) puis comprendre pourquoi, trouver des solutions aux problèmes, etc.

                                M. Sarkozy savait très bien qu’en utilisant ces mots, d’une part il ferait beaucoup parler de lui, d’autres part il ralierai tout ceux qui ont « la haine » et jouerai donc sur le populisme.

                                Quelque soit la raison d’un méfait, on doit garder son calme et ne pas insulter qui que ce soit. Je ne crois pas que les juges, procureurs, avocats insultent les coupables. Etre digne c’est savoir appeler un chat un chat comme de nombreux « pro-sarko » le distent, oui mais avec des mots et des expressions corrects qui ne sont pas étudier pour faire monter la sauce.

                                Il aurait très bien pu dire, beaucoup plus dignement et sans ce ton plein de haine (qui va naturellement bien avec ces mots) :

                                « Vous en avez assez, hein, de cette racaille ? Eh bien on va vous en débarrasser ! »

                                « de cette racaille », comme je l’ai dis avant, on n’insulte pas, on reste digne et respectueux. « délinquants » est plus approprié.
                                « on va vous en débarasser », alors les délinquants on s’en débarasse en France, on fait quoi on les exile ou on les « renvois dans leur pays » ? « mener en jutice » est plus approprié.

                                On a donc « Vous en avez assez, hein, et bien nous menerons en justice les délinquants de ce quartier », phrase qui est tout autant sécuritaire, plus juste et apporte la réponse exacte d’une démocratie.

                                « nettoyer tout ça au kärcher », cette expression ne veut absolument rien dire, elle conotte que les cites sont sales (pourquoi ? n’est-ce pas indirectement une façon de rendre les méchants noirs ou gris plus propre, plus gentil et donc blanc - ceci ravira les extremistes, c’est évident). Pourquoi n’a-t-il pas dit les choses clairement, « règler ces gros problèmes de délinquance ».

                                En quoi ces 2 phrases n’appelleraient-t-elle pas un chat un chat et ne contiendrait pas des vrais mots comme il le dit pour se justifier.

                                La seul différence, c’est qu’elle n’apporte pas le même plaisir de vengeance à tout ceux qui ont la « haine » (haine qui peut être justicier pour certains soit mais là il joue avec).


                                • claude (---.---.165.186) 18 novembre 2005 02:05

                                  il a le mérite d’exister


                                  • Sylvio Sylvio 19 novembre 2005 16:11

                                    Le seul mérite qu’il peut avoir c’est de voler la vedette à Le Pen en 2007 et ne pas l’avoir au 2e tour en 2002 (quel honte pour notre démocratie).

                                    Maintenant si il devient président, sachez qu’il est pro-américain, soutenu par Bush , qu’il utilise les mêmes méthodes et a à des idées semblables sur beaucoup de chose.


                                    • (---.---.159.66) 25 novembre 2005 21:43

                                      Aux moutons populistes qui suivent sans chercher LEUR propore chemin :

                                      LE coupable désigné des émeutes en banlieues est Sarko, pour avoir oser prononcer le mot « racaille ». Sachez que, de cette culture, ces « racailles » en font leur argent, et depuis bien longtemps...

                                      http://www.kwyxz.org/wordpress/wp-content/images/kaira.jpg

                                      :ange : gardez les yeux ouverts !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès