Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’aile ou la fuite

L’aile ou la fuite

Doublement choqué ...

La vie quotidienne est un trésor d’inspiration pour le chroniqueur en goguette, toujours avide de sujets et d’expériences et prompt à jouer les justiciers. Ce matin, le hasard m’a encore offert une belle occasion de dépeindre notre société dans ce qu’elle a de plus banal et prosaïque. Ce fut, encore une fois, une opportunité offerte de jouer les bonnes âmes selon les uns, l’empêcheur de tourner en rond selon les autres, ou l’imbécile qui se mêle de ce qui ne le regarde pas. On ne peut changer sa nature !

Je remontais la rue Bourgogne, rue étroite et commerçante du centre-ville d’Orléans sur mon scooter lorsque je vis qu’un automobiliste désirait sortir de sa place de parking. N’étant pas pressé et de nature courtoise quand je n’écris pas, je m’arrêtai pour le laisser sortir tranquillement. L’homme enclencha un peu hardiment la première et sortit à toute vitesse de son emplacement.

Sa manœuvre me surprit par son incongruité inexplicable. Il traversa la rue, pourtant étroite, pour aller percuter de plein fouet le véhicule garé de l’autre côté. Je n’en revenais pas : rien ne justifiait pareil écart ni ne pouvait expliquer une telle maladresse. C’est alors, que tout naturellement, notre homme enclencha la marche arrière, se remit promptement dans le droit chemin et fila sans demander son reste.

Malheureusement pour lui j’étais derrière et cette rue est fort encombrée. Je mis les gaz pour le rattraper et l’immobiliser, mon engin permettant une telle intervention. L’homme, interloqué ouvrit sa vitre pour demander des explications à mon attitude. Sans doute n’avait-t-il rien remarqué de ce qu’il venait de commettre ! C’est du moins ce qu’il voulut me faire croire Je lui signifiai de manière peu amène la nature de son forfait, le délit de fuite et le manque de civisme d’un tel comportement.

Tout penaud, il descendit d’un véhicule, lui aussi assez chamboulé par l’aventure qu’il venait d’avoir en embrassant un congénère à l’arrêt, son avant étant enfoncé méchamment. Deux employés communaux passèrent pas là dans une mini-camionnette. Je leur demandai de noter le numéro minéralogique du garçon et d’avertir leurs collègues de la police municipale. Ils le firent bien volontiers.

Notre automobiliste discourtois ne regarda même pas les dégâts sur son propre véhicule et, comme un petit enfant pris en faute, me suivit jusqu’à l’épave qu’il avait laissée en plan quelques centaines de mètres plus bas. Il déposa un message sur le pare-brise de sa victime, message que je m’empressai de contrôler. Le numéro de son véhicule était exact, mais était-ce sa voiture, était-ce son nom ? Il semblait habiter juste en face car il alla chercher un papier dans un appartement du rez-de -chaussée.

Les employés municipaux repassèrent à notre hauteur : ils venaient vérifier si je gardais la situation sous contrôle. Ils m’avertirent que des policiers ne devraient pas tarder à venir. Puis s’en allèrent à leur travail. Je ne pouvais garder sous la main mon bonhomme plus longtemps. Je lui fis une leçon de morale et fus contraint de le laisser filer. La police ne pointant toujours pas son nez, dix bonnes minutes après avoir été avertie.

J’attendis encore une demi-heure dans un café tout proche de l’incident. Je vis passer sans qu’il ne s’arrête un véhicule policier. J’espère que la victime pourra se retourner contre ce sagouin de bas étage. J’ai comme un doute. J’ai fait mon maximum ; la police municipale n’a sans doute pas considéré que des dégâts matériels méritaient un déplacement de sa part. L’automobiliste lésé appréciera sans aucun doute cette vision des choses. Il est vrai que nous sommes sur une rue chaude, fréquentée par une population interlope.

Je ne me suis pas occupé de l’origine du maladroit pleutre ; je suis intervenu sans craindre sa réaction. Les hommes en uniforme avaient sans doute mieux à faire. Je tiens à les en féliciter. Ils font honneur à leur mission. Je me suis ainsi occupé de ce qui ne me regarde pas. Le chacun pour soi étant devenu la règle dans cette belle nation. Pourtant je ne me résoudrai jamais à me l’appliquer à moi-même. À tout hasard, si personne n’a réagi à ce message, le quidam désolant était à bord d’une voiture de couleur noire immatriculée DK-766-- 60. Vous allez voir que c’est moi qui vais être accusé d’infraction si tout va bien mais peu m’en chaut, je n’en ai cure !

Civiquement vôtre.

hqdefault.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 18 juin 13:29

    coup de bol. ce genre de chauffard est en général peu aimable. certainement un homme très distrait.
    la police est occupé avec les PV et la protection des riches.


    • C'est Nabum C’est Nabum 18 juin 14:37

      @foufouille

      C’est exactement ce que j’ai pensé ensuite


    • hervepasgrave hervepasgrave 18 juin 14:18

      Bonjour, pourquoi faire les choses a moitié ?? C’est invraisemblable ,je ne comprends pas ? Mettre le numéro en masquant une partie. explique moi cela ? Tu mets le numéro ou rien,assume toi mon vieux.
       Excuse moi ? « Euh : » Pardon, monsieur expliquez vous ,Quel est le sens civique la dedans ? Un cochon doit être puni,pas plus difficile que cela.Quand je suis en colère sur une injustice ou tout autre chose qui me marque je ne calcule pas les risques et les conséquences.
       Maintenant être à la mode pour relever la police a un niveau supérieur de droiture et de devoir ? C’est aussi jouer contre la réalité ?
      Je m’explique par deux exemples :

      Le premier est simple et j’aimerai savoir qui pourrait me contredire la dessus (et j’ai la sur agoravox une sacré panoplie, de gens aux aguets) Dans la quasi totalité des cas, quand il y a un appel a police secours , ils arrivent toujours longtemps après (là ,je peux comprendre qu’ils n’ai pas que cela à faire) mais ils arrivent sirène hurlante.Est-ce la bonne chose a faire que de prévenir par ce tohu-bohu les voyous ,assassins,voleurs,violeurs etc 

      Maintenant sur un exemple récent , que j’ai eu ,il n’y a pas longtemps ,ou je me suis retrouvé a aider une personne accidenté allongé dehors en plaine par un grand vent glacial. Un personnage que j’ai pris a parti pour qu’il agisse pour protéger la victime.Refusa d’obéir,prétextant qu’il était de la police ! Wouh Dans quel colère et haine ne m’avait -il pas plongé. Je l’ai oublié,pour m’occuper du blessé ,ignorant les autres acteurs de l’accident qui eux se préoccupaient de leurs contre temps et de leur belle décapotable endommagée.(mois de Mars ,froid ??) Les forces de l’ordre sont arrivé ,le personnage se prétendant policier avait disparu ? Y a t-il eut des questions interrogations,non ? A la vue de cela, j’ai quand même laissé mon n° de téléphone au parent de l’accidenté en lui disant que s’il avait besoin de moi et si la gendarmerie avait besoin aussi de me poser des questions, je restais a disposition.
      Un appel de politesse des parents ,sympa, et qui m’a permis de leur dire qu’ils ne s’accorde a aucun compromis, et qu’ils attendent la venue programmé des gendarmes ,ils ont une connaissance des accidents .La personne contre qui j’aurais porté plainte pour non assistance en danger et une autre plainte si tenté qu’il soit policier aurait été certainement envisagé ,mais là il m’aurait fallut de l’aide d’un avocat ! Mais a ce sujet que dalle, personnes Rien un vide sidéral. Les cochons ont du bien s’en sortir.
      Au bout du compte ,en voulant faire bien,ce qui me parait normal.J’avais plus de chance d’être emmerdé humainement, avec des conséquences financières que je ne peux pas spécialement subvenir ?mais merde .C’est comme cela. Alors quelle est la leçon a retenir de ton article ??
      Je ne critique pas l’article,je cherche l’issue ,la morale qui en découle ?
      C’est bien de lancer des pavés dans la mare ,mais il faudrait peut-être assurer !
      comprends pas,pasgrave.


      • C'est Nabum C’est Nabum 18 juin 14:39

        @hervepasgrave

        La lettre manquante répétée deux fois est dans le titre

        J’ai simplement évité le procès que j’aurai perdu naturellement
        Dois-je aussi attaqué les policiers qui ne sont pas venus ?


      • hervepasgrave hervepasgrave 18 juin 16:04

        @C’est Nabum
        Voila le problème,qui reflète bien notre société moderne. Beaucoup de jugement,mais a l’heure d’assurer ? C’est juger,essayer d’inventorier les problèmes , etc que sais-je encore .Mais passer de la parole aux actes ! c’est le risque qui freine ?
         Je suppose que tu es comme moi jamais allé devant un tribunal ? est-ce fou de s’y risquer ? Partir perdant ,déjà là c’est un auto-verdict ? prétendre que la société est en déliquescence ?Alors je comprends de moins en moins ?Pourtant,les sujets se suivent ,non ?
        Comment faire alors pour que tout devienne normal ? Maintenant attaquer les policiers,non là tu as perdu d’avances.Mais n’entends-je pas des choses moralistes,il y aurait des exceptions, des confusions. Je ne connais pas les règles internes officielles ou officieusement mises en pratique. Mais là j’en ai vu depuis que je suis gamin.Et oui ! j’ai et j’aurai toujours un regard d’enfant effaré par ce monde voulant paraitre adulte et sage et qui n’assure pas une cacahuète. Comme je l’ai toujours dis (je fais parti de la corporation du bâtiment) de grandes gueules, de gros bras mais personne derrière.Oui !toujours quelques imbéciles qui vont en avant sachant que derrière eux ,il y a toujours du monde pour défendre ,l’indéfendable et la connerie.

        Maintenant s’il faut lire des rébus !
        Après c’est cela aussi l’actualité quotidienne ,les articles.... qui comprenne me suive..Vraiment ,désolé,personnellement je ne comprends pas.

         Et puis ce n’est pas spécialement pour toi que je dis cela.Mais tu lèves un lièvre sur une généralité bien honteuse. Qui a le courage ,même épais comme un carrelet d’aller défendre a ces risques et dépends une personne dans la rue (clin d’œil sur un de tes articles ,pas si vieux)
         
        Alors j’espère que tu comprendras ,mon étonnement.il me parait légitime, juste ,simple et forcément con.
        Tu fais de bons articles,appliques toi alors à montrer plus de détachement. Au pire il parait qu’omettre n’est pas mentir,il parait.Peux-être cela serait plus utile ? Personnellement , je n’y arrive pas, je ne sais pas me retenir de dire ce que je pense ,une réaction animale incontrôlable, et je n’ai pas peur du chasseur embusqué. C’est certainement de la folie pour les contemporains de nos contrées ,je ne sais pas. Rassure toi ,j’assume de faire désordre.
        Le sujet de l’article est néanmoins bien choisi.
        Et puis ,il ne faut oublier que dans tous les sens cela m... Allez cadeaux .J’avais 22 ans et le soir j’étais en retard pour une réunion familiale, dans une cour étroite ou j’habitais à l’époque j’ai effectué une marche arrière quelque peu nerveuse.« Aie ! m.. » je venais d’emboutir le parechoc d’un voisin.J’ai rapidement mis un petit mot d’excuse et les prévenants que j’irais les voir des le lendemain.
        Le lendemain en sonnant à leur porte. ils m’ont lancé que j’avais mis un mot plus par peur de mettre fais reconnaitre ? que par honnêteté,je suis resté estomaqué a l’époque, pas encore assez d’expériences, maintenant je nierais l’accident ,contesterais le petit mot (la graphologie a des limites si tu la contrecarre ) et c’est leur mauvaise pensée qui aurait été punis.Justice, injustice ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 09:20

        @hervepasgrave

        Je ne suis jamais aller devant un tribunal

        Je considère la justice comme étant de classe, au service d’une idéologie de l’argent et du pouvoir, je ne me résoudrai jamais à attaquer en justice tout en craignant que quelques barons locaux le fassent un jour à mon encontre

        Le courage me manque en ce domaine, pas dans la rue


      • hervepasgrave hervepasgrave 24 juin 13:24

        @C’est Nabum
        Bonjour excuse moi je suis en retard.Je ne suis pas une lumière et je reviens toujours en retard sur ce que je dis.Et oui ! je me juge ,me rejuge sur mes écris en mode sms français.Pas terrible j’en conviens .
        Tu peux bien considérer la justice ,mais n’as tu jamais vue des saltimbanques emmerdés ? Ils sont les fous du roi ?ils peuvent dire tout et n’importe quoi.Ils ne sont que des placébo dans la misère du monde.Ils sont utiles pour cela . Alors n’est aucune crainte de la justice mon garçon ,elle ne te fera aucun mal.


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 juin 14:07

        @hervepasgrave

        Je vous pardonne Ne faisons pas de constat


      • juluch juluch 18 juin 16:04

        Vous avez fait votre devoir de citoyen....félicitation, peut être du coup une histoire à raconter le bonimenteur !  smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 19 juin 09:21

          @juluch

          NON
          Un simple billet suffit


        • marmor 18 juin 19:46

          La voiture du chauffard est une Renault Espace de couleur verte.......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès