Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’anthroposophie défend ses pratiques devant l’Europe

L’anthroposophie défend ses pratiques devant l’Europe

Le mouvement anthroposophique publie une pétition pour recueillir un million de signatures. Objectif : peser sur l’Union européenne pour qu’elle ne lamine pas ses démarches “différentes” comme l’agriculture et les produits biodynamiques ou l’enseignement des écoles Waldorf. Cette initiative citoyenne devrait intéresser toutes les approches originales respectueuses du vivant, comme l’homéopathie ou l’agriculture biologique.

L’évolution des législations européennes menace l’existence des contributions originales issues de l’anthroposophie, mais pas seulement. En effet, elle passe de plus en plus du « ce qui n’est pas interdit est permis » à « ce qui n’est pas expressément permis est interdit ».

Cela change tout ! Car, désormais, seuls les producteurs ou les acteurs (publics et privés) bien représentés auprès de la Commission ont droit de cité. Ce qui risque d’écarter nombre de groupes et d’intérêts peu ou pas reconnus par les instances nationales. Mais dont l’action peut être bénéfique à la société.

Deux exemples :

-  les médicaments spécifiquement anthroposophiques qui ne relèvent pas des catégories reconnues par les directives sur les médicaments risquent à terme de disparaître ;

- Demeter International a perdu le droit de diffusion sous sa marque d’aliments pour nourrissons (directive UE 96/5/EG), le cahier des charges Demeter n’autorisant pas l’ajout de vitamines artificielles, alors que cette directive UE l’exige.

De même, on se souvient du tollé soulevé par la répression mise en œuvre par les pouvoirs publics français contre le purin d’ortie...

Les organisations internationales anthroposophiques (producteurs pharmaceutiques, thérapeutes, pédagogie Waldorf, patients, consommateurs de produits biodynamiques, médecins ainsi que Demeter International) se sont regroupées en une Alliance européenne d’initiatives issues de l’anthroposophie, Eliant. Objectif : réclamer des cadres législatifs pour que « les innovations anthroposophiques dans tous les domaines puissent survivre et continuer à jouer leur rôle dans la civilisation. L’anthroposophie et les initiatives qui en sont issues sont au centre de la tradition européenne de dignité humaine, de développement individuel et de liberté de choix dans une société multiforme ».

Les initiateurs de la démarche souhaitent que soit créé un cadre juridique permettant à l’anthroposophie de se développer comme en Suisse et en Hollande. En 2004, l’Allemagne a été victime d’un recul dans le domaine de la médecine et des médicaments en raison de la législation européenne. Elle pourrait, et d’autres pays avec elle, retrouver de meilleures perspectives grâce à une réglementation européenne plus favorable.

Le soutien de Jean-Marie Pelt et Pierre Rabhi

Les initiatives issues de l’anthroposophie sont mises en œuvre dans de nombreux pays d’Europe. En France, un comité de soutien a été instauré en juillet 2007 pour soutenir Eliant, l’anthroposophie ayant eu à se défendre d’accusations calomnieuses de sectarisme.

Y figurent notamment Jean-Marie Pelt, président de l’Institut européen d’écologie et professeur à l’université de Metz ; Pierre Rabhi, écologiste, écrivain ; Albert Jacquard, scientifique, essayiste et généticien ; Lylian Le Goff, médecin, auteur et formateur, etc.

Interrogé par Christina Nidecker, responsable de l’action Eliant en France, le 15 juin 2008, J.-M. Pelt a déclaré : « L’anthroposophie s’inscrit dans ce courant de pensée remontant à Goethe et qui est un courant de pensée holistique qui envisage les choses dans leur totalité et non en les segmentant. Il n’a pas d’équivalent en France. Dans ce courant on a un rapport très fort avec la nature. L’évangile dit “on juge l’arbre à ses fruits”. Pour moi, les fruits sont indéniables, parmi lesquels la médecine d’orientation anthroposophique (à laquelle j’ai eu recours plusieurs fois avec des résultats positifs) et l’agriculture biodynamique, qui est en quelque sorte un échelon au-dessus de l’agriculture biologique et qui donne des produits de grande qualité.
Il est certain que la vision spirituelle arrache à un matérialisme trop étroit, étouffant, caractérisé par la recherche du superflu, par le gaspillage des ressources de la terre. Dès lors qu’un courant spirituel n’est pas sectaire - et l’anthroposophie ne l’est pas du tout car elle donne une grande place au libre arbitre, - ce courant spirituel est recevable »
.

>> Cet article a été publié une première fois dans Ouvertures n° 4.


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


    • ZEN ZEN 16 octobre 2008 10:37

      J’aime bien JM Pelt comme naturaliste , mais n’est-il pas victime de charlatanisme ?

      Un nouveau lobby à Bruxelles ?


      • Hieronymus Hieronymus 16 octobre 2008 10:44

        @ ZEN
        je vous croyais plus erudit
        l’Anthroposophie, Rudolf Steiner ..
        on peut ne pas etre d’accord sur de nombreux points
        avec cet enseignement, mais depuis pres d’un siecle
        il est et demeure incontournable en mariere esoterique


      • ZEN ZEN 16 octobre 2008 10:53

        "il est et demeure incontournable en mariere esoterique"

        C’est tout à fait ce que je voulais dire...
        Je vous croyais moins crédule...


        • dom y loulou dom 20 octobre 2008 00:02

          euh dites zen... si Steiner n’avait pas existé on enfermerait encore les handycapés dans des asiles d’aliénés hein. .

          Alors l’avoir classé dans la nébuleuse ésotérisme... c’est juste très très court pour décrire un grand bonhomme et l’oeuvre immense d’une vie entière, vous ne croyez pas ?


        • grangeoisi 16 octobre 2008 11:00

          Et faut bien vivre ! Donc un publi-article ça ne fait pas de mal si ça ne fait pas de bien !


          • ZEN ZEN 16 octobre 2008 11:05

            @Hieronymus

            Déjà hier, l’auteur nous a produit un article limite-irrationnel , sur un problème insoluble rationnellement, qui revient en boucle tous les trois ans... dans une certaine presse , et il n’a pas daigné participer aux échanges

            Vous disiez pour corroborer ses propos :
            "la Cosmogonie des Rose-Croix ...
            qui serait 100 fois plus instructif meme si on peut ne pas etre d’accord sur tout, au moins
            voila un ouvrage qui a du corps et apporte une somme faramineuse de connaissances
            mais bon les scientifiques doivent rester les scientifiques, donc a l’ecart de l’esoterie !
            personnellement j’ai toujours beaucoup d’interrogations sur ces mysteres de l’existence
            a la difference de la "science" je trouve dans l’esoterie des reponses, celles-ci divergent
            parfois et je ne suis pas toujours convaincu du bien fonde ni de l’exactitude mais au moins
            il y a reponse et a chacun de faire son chemin, de prendre ou de laisse ce que bon lui semble
            ...

            Sérieuses références ! et peu de convictions finalement...


            • Hieronymus Hieronymus 16 octobre 2008 11:18

              @ ZEN
              faudrait faire plus simple, a vous lire
              je ne saisis pas du tout ou vous voulez en venir

              Excusez la lourdeur de mon esprit normand
              mais vos commentaires me laissent completement interrogatifs
              est ce du 2eme, 3eme ou un degre inconnu de communication ?

              Je voulais simplement exprimer mon attachement a l’anthroposophie
              et donc ma solidarite avec l’article - et vous, etes vous solidaire ?
              quant a mes convictions, je les garde pour moi ..


            • Proudhon Proudhon 16 octobre 2008 11:33

              Je vous signale que la "Cosmogonie des Rose-Croix "a été écrite par Max Heindel, auteur américain qui lors d’un long séjour en Europe, a fait ni plus ni moins une synthèse de l’enseignement de Rudolf Steiner.



            • Goldored 16 octobre 2008 11:17

              Longue vie à l’obscurantisme...


              • Proudhon Proudhon 16 octobre 2008 11:25

                @l’auteur

                Je réfléchisais depuis un certain temps à faire un article sur Rudolf Steiner et son oeuvre titanesque. Mais j’hésitais beaucoup, vu l’ignorance et le dénigrement systématique de toute science spirituelle. Les réactions confirment mes craintes, et je n’écrirais jamais un article sur Steiner ou l’Anthroposophie.

                Rudolf Steiner ne disait-il pas que l’Ignorance était le plus gros problème de l’humanité actuelle.

                Beaucoups oublient qu’il avait prédit la crise de la vache folle depuis de longues années déjà. Il a aussi prédit le déclin des abeilles et même l’incompétence des dirigeants du futur (il faut que je retrouve le texte initial. Si certains sont intéressés !).

                Ce n’était pas un voyant mais un mystique.

                N’oublions pas aussi en ces heures de crises que R Steiner avait "aussi" pensé un système social :

                http://atos.ouvaton.org/

                Pour en savoir plus sur R Steiner :

                http://moulinjc1.free.fr/Steiner/sommaire.htm


                • Hieronymus Hieronymus 16 octobre 2008 12:14

                  @ Proudhon
                  tout a fait d’accord sur Max Heindel
                  (qui etait d’ailleurs d’origine danoise)

                  Rudolf Steiner a produit une oeuvre titanesque et je reste toujours abasourdi
                  devant un tel monument cela dit vous ne devriez pas craindre de produire un article
                  de vulgarisation (sans connotation pejorative) sur cet immense auteur, le probleme
                  ds l’existence n’est pas de plaire a une majorite mais de croire en ce que l’on fait,
                  je vous conseille un lien sur un ex-anthroposophe qui propose une approche critique et originale
                  de cet auteur (tres documente), c’est a peu pres la seule personne a ma connaissance qui se soit
                  livree a une exegese approfondie de Rudolf Steiner, analysant ses sources et son cheminement
                  http://members.aol.com/dilloo/
                  ce site est (helas) en allemand, mais tout a fait captivant
                  car sur Steiner on ne dispose d’ordinaire d’aucune recherche
                  et on n’observe le plus souvent que 2 types de reaction a son sujet :

                  -  ceux qui considerent ses ecrits comme "parole d’evangile" 

                  - ceux qui rejettent tout en bloc en le taxant d’occultiste

                  bien a vous


                • Tyner 16 octobre 2008 13:13

                  Rudolf Steiner ne disait-il pas que l’Ignorance était le plus gros problème de l’humanité actuelle.

                  Dans ce cas, sortez-nous de l’Ignorance et expliquez-nous vite comment on lutte contre les mulots en biodynamie ?


                  D’avance merci.


                • Tyner 16 octobre 2008 13:40

                  Comme il est toujours bon de sortir de l’ Ignorance :

                  http://www.waldorfcritics.org/


                • dom y loulou dom 20 octobre 2008 00:14

                  stp proudhon, écris donc ce qui te tenait à coeur à propos de Steiner.

                  D’abord parce que ses connaissances valent le détour et ensuite parce que les réactions sont secondaires face au besoin d’aujourd’hui des données d’un Steiner !!!
                   
                  Malraux disait "le XXIe sera spirituel ou..." sûrement l’avait-il lu.



                • Hieronymus Hieronymus 20 octobre 2008 15:49

                  Je m’associe aux encouragements de Dom
                  Proudhon, je crois que ce fil aura malheureusement surtout servi de defouloir a tous les detracteurs de la pensee esoterique qui s’en sont donne a coeur joie de deverser leur fiel
                  Esperons que ds un prochain article, ayant deja deverse leur venin ici, ils manifesteront un peu moins d’arrogance et on pourra envisager un debat
                  J’avoue etre plus que fatigue de devoir repondre aux moqueries vulgaires d’un furtif qui en plus se fout completement du sujet traite ici


                • ZEN ZEN 16 octobre 2008 11:52

                  "le dénigrement systématique de toute science spirituelle."

                  Vous voulez dire la critique épistémologique légitime de l’irrationnel ?

                  La notion de "science spirituelle" est comparable à celle de "cercle carré"
                  Le domaine de l’esprit est celui de l’interptétation, avec toute sa part de subjectivité et de croyances...même s’il peut y avoir une certaine rigueur dans le domaine de la psychologie clinique, par exemple...


                  • crapulax 16 octobre 2008 13:49

                    Donc le "légitime" qui qualifie le terme de "critique epistémologique" est de trop, en tant que juxtaposition pour le moins subjective. 
                    Il m’arrive parfois de penser que l’attitude consistant à circonscrire l’aptitude humaine à la connaissance à sa seule raison relève tout autant de l’"irrationnel" que celle qui cherche à s’affranchir du "rationnel".


                  • civis1 civis1 19 octobre 2008 17:01

                    Albert Jacquard théosophe ?
                    Qui peut confirmer çà indubitablement ?


                  • dom y loulou dom 20 octobre 2008 00:37

                    @ zen

                    oui oh... dans le cadre du cercle carré ... il n’y a de problème dans la philosophieie (et on tombe forcément dans l’extrême, dans l’irrationel le plus manifeste même et peut-être surtout avec le plus dur des scientismes...) seulement quand le carré ne veut plus voir qu’il sert uniquement à dessiner un rond parfait et qu’un bête compas le remplace aisément. mdr (sic.)

                    merci pour l’anicroche à des divagations poétiques autour du jeu de perles de verre (www.ludus.ch) sur des notions spirituelles et des valeurs constructives absolument basiques. Les nier revient à nier les géométries basiques et vice versa. Est-ce bien raisonable ?

                    ce que l’on risque par contre en le faisant ... je n’ai pas besoin de vous l’expliquer je penses. 


                  • ASINUS 16 octobre 2008 13:04

                    yep vous trouvez que le decor manque de sectes ? pour en faire valider une nouvelle
                    pas assez des 3 du livre a nous les hacher menu !!!


                    • ZEN ZEN 16 octobre 2008 13:38

                      Philippe
                      Tu as raison de soulever le problème
                      Ce n’est pas sérieux. Passons notre chemin...

                      "L ’anthroposophie, est l’oeuvre d’un homme, Rudolf Steiner (1861-1925), qui après être passé par la Société théosophique (association ésotérico new-ageuse empruntant nombre de ses concepts à l’Hindouisme, à l’occultisme, à l’astrologie) de Blavatsky et s’en être séparé en 1913, donna naissance à la Société anthroposophique, société de la même veine que celle de Blavatsky, Bailey et consort, i.e. un mouvement organisé autour de prétendus "mystères", récusant cependant le spiritisme et l’antichristianisme, gravitant autour de cérémonies initiatiques provenant du christianisme ésotérique, voire du gnosticisme, se présentant comme descendants spirituels des cathares. Dans l’esprit new-ageux à venir, le but de Steiner se définit comme " une synthèse entre la science, l’art et la religion à partir d’une investigation rigoureuse des réalités du monde de l’esprit."(R.Burlotte, "R.Steiner et l’anthroposophie", 1994) Ces "réalités du monde de l’esprit" ou "réalités invisibles" dont il est question feront que Steiner s’occupera aussi bien d’agriculture ("biodynamique "), de médecine que d’éducation ( les écoles Steiner & Waldorf). Un touche-à-tout fortement influencé par Goethe, parfois incompréhensible tant ses propos restent dénués de sens mais chargés d"’ésotérisme chrétien", que certaines sectes comme le Mouvement du Graal ou l’OTS reprendront parfois à leur compte.
                      L’homme a laissé de nombreux livres et discours pour un mouvement désormais très présent en Allemagne, Suisse, Belgique et France, par exemple :

                      "il faut qu’à tout moment de notre vie de veille nous ayons conscience de l’élément supranaturel dans notre environnement immédiat. Nous ne sommes guère différents des Hiérarchies supérieures (êtres invisibles et supérieurs). Et la tâche qui incombe à l’humanité consiste justement à comprendre en quoi il y a similitude entre les êtres qui composent ces Hiérarchies et les autres êtres, non seulement les hommes, mais les animaux et les plantes."(R.Steiner, La Mission de Michaël, Triades, 1994.) Le décor et donc planté, sachant toutefois que l’Anthroposophie est mentionnée dans le rapport de l’Assemblée Nationale n°1687 au chapitre des sectes et l’argent, notamment à travers sa société financière, la NEF (J.Guyard, "les sectes et l’argent", Ass. nat. juin 1999)."

                    • ZEN ZEN 16 octobre 2008 13:34

                      Une idée de la production littéraire de Steiner ...
                       Qui va jusqu’à l’exploration des "mondes supérieurs" !

                      Je revendique le droit de ne pas être croyant...


                      • ZEN ZEN 16 octobre 2008 13:42

                        L’auteur s’est-il réellement informé , lui qui, dans un post récent , revendiquait une démarche rationnelle ?

                        www.sciencepresse.qc.ca/dossiers/waldorf.html


                      • Hieronymus Hieronymus 16 octobre 2008 15:00

                        @ ZEN
                        toujours aussi sybillin
                        et laconique vos posts

                        votre pseudo et cette image de sage antique laissent perplexes
                        car sur un sujet sensible comme l’esoterie, vos commentaires
                        toujours tres etriques ne semblent pas refleter une particuliere
                        ouverture d’esprit et encore moins d’audace, pour faire court
                        il semblerait que vous vous contentez d’hurler avec les loups ..

                        face aux redacteurs qui ont le courage de "se mouiller"
                        de livrer honnetement leurs convictions ou leurs interrogations
                        en faisant part de leur cheminement personnel, bref au risque
                        parfois de paraitre naifs ou ridicules qui ecrivent vraiment qq chose
                        vous vous refugez dans la posture bien francaise (ou encore mieux
                        parisienne) du denigrement systematique en allant chercher la faille
                        chez l’autre mais en n’apportant aucune info personnelle de votre cote,
                        il est toujours facile de trouver des details cocasses chez l’autre, ainsi
                        des qq 400 ouvrages volumineux ecrits par Steiner, pas vraiment difficile 
                        d’extraire juste un passage qui fait songer a un grimoire des campagnes
                        et hop, la messe est dite : Anthroposophie = obscurantisme, comme BHL
                        avec l’accusation d’antisemitisme, circulez, y a plus rien a voir ...

                        Eh bien il se trouve que non, il y a a voir et enormement a voir
                        chez nombre d’auteurs esoteriques, pas seulement chez Steiner et a
                        les lire, meme si je reste parfois tres sceptique, j’en apprends enormement
                        plus qu’a lire leurs detracteurs qui pratiquent les amalgames faciles ou balaient
                        tout d’un revers de la main sans jamais chercher a comprendre quoique ce soit ..


                      • Tyner 16 octobre 2008 15:58

                        Hieronymus a écrit : "(...) il y a a voir et enormement a voir
                        chez nombre d’auteurs esoteriques, pas seulement chez Steiner et a
                        les lire, meme si je reste parfois tres sceptique, j’en apprends enormement "


                        Problème : le scepticisme n’est guère enseigné chez Waldorf et vous n’y croiserait pas les autres auteurs ésotériques. Et c’est là que ça commence à coincer, non ?


                      • ZEN ZEN 16 octobre 2008 16:59

                        "Toujours aussi sybillin
                        et laconique vos posts
                        votre pseudo et cette image de sage antique laissent perplexes
                        car sur un sujet sensible comme l’esoterie, vos commentaires
                        toujours tres etriques ne semblent pas refleter une particuliere
                        ouverture d’esprit et encore moins d’audace, pour faire court
                        il semblerait que vous vous contentez d’hurler avec les loups .."

                        Si vous vous donniez la peine de lire les liens que j’ ai proposés...
                        Votre esprit s’ouvrirait peut-être....
                        Ils valent mieux que beaucoup de discours...


                      • dom y loulou dom 20 octobre 2008 01:27

                        ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas l’essence d’un écrit que cela l’invalide. merci. Chacun ses opinions et convictions et si vous préférez la guerre mentale arrêtez de lire, ça vaudrait mieux pour tout le monde, ce ne sont pas les mêmes domaines.

                        Un tel acharnement est maladif, vous devriez vous en rendre compte.

                        et pour zen je m’étonnes... l’auteur a touché un point sensible chez vous on dirait, ya un truc avec l’anthroposophie ? C’est quoi votre infelxibilité envers la sensibilité qui fait voir le monde ? Ell vous échappe en fait, car les passages que vous choisissez l’un et l’autre sont au contraire très éclairants pour qui arrive à sortir de son propre cadre de pensée pour lire un auteur.

                        mais on dirait que lire n’est plus enseigné dans les écoles tant chacun colle sa propre pensée à ce qu’il lit.

                        Vous ne me croyez pas n’est-ce pas.
                        mais je vous le prouve. Voici.

                        Vous sortez un passage sur les anges et les hiérarchies du vivant. Et vous le sortez de son contexte, mais donc nous sommes là à l’aspect des intelligences multiples du vivant, connaissant suffisamment la pensée anthroposophe. 

                        Vous vous insurgez en faisant un paralelle vers la politique où la hierarchie est ...comment dirais-je... insultante et ordurière et du coup vous vous complaisez à y coller vos jugements péremptoires, comme si vous aviez une vision infaillible de la réalité. 

                        Cela proviendrait d’un autre que vous-même que cela vous apparaitrait grotesque, personne ne peut avoir le privilège d’une telle vision infaillible, absolue, seule réelle, il faudrait qu’il soit tous les êtres à la fois ou alors d’unestupéfiante stupidité.
                         
                        Et c’est bien pourquoi l’être est multiple, pour converser et apprendre de l’expérience et de la vision du monde des autres êtres. Pas pour imposer la sienne, juste fatigant.

                        Le seul problème pour nous, en essayant de vous comprendre, provient du fait que vous vous arrêtez là, vous êtes sûr de voir la vérité, votre pensée sublime ne peut vous tromper, vous aussi avez un cerveau etc et vous voudriez qu’on s’arrête tous là.

                        mais Steiner parle lui d’autre hiérarchie, non pas de valeur ou de pouvoir ou autre foutaise mythologique.
                         
                        Il parle là de perception des êtres tels qu’ils sont dans leur apparition réelle, pas mythologique on le répète, le petit sébastien est attendu à la caisse d’enregistrement No14... sic) 

                        Steiner parle là de la hiérarchie qu’i y a entre les gaz qui se solidifient sous pression et se cristalisent en minéraux, ceux-ci s’affinant en végétaux et puis en organismes vivants et ceux-ci jusqu’au consciences.

                        Eléments strictes de vérités naturelles et observables.

                        Que savez-vous de la nature des êtres pour être aussi arrogants ? Pas grand chose. Steiner fait partie de ces rares qui regardent la vie en mouvement pas en tombes statiques ou en obsession vengeresse convulsive.

                        en gros, vous n’avez rien compris. Ce n’est pas étonant si vous allez juste piquer au hasard sur ce que vous pêchez là sur le net pour choisir une phrase qui vous choque. Cela n’a aucun intérêt et je m’étonnes de votre acharnement soudain zen, on ne vous connaissait pas ainsi. L’art néfaste du dénigrement vous sied mal. Renève on connait ses manières.

                        je ne crois que ce que je vois vous réserverait bien des surprises.

                        et les handycapés donc vous n’en avez rien à foutre apparemment, aussi peu que de la pensée holistique n’est-ce pas. alors qu’est-ce que vous nous prenez le chou ici ? Allez donc au rayon uniformisation... je ne sais pas où c’est, désolé.


                      • Tyner 16 octobre 2008 14:15

                        La solution de Steiner contre les mulots :


                         « Si l’on capture un mulot encore assez jeune, on peut l’écorcher, dépouiller ce mulot assez jeune de sa peau. Mais il s’agit de se procurer de cette peau (…) à l’époque où Vénus est dans le signe du Scorpion. (…) Nous la brûlons, nous recueillons soigneusement le produit de la combustion, les cendres résiduelles où se trouvent en somme les éléments décomposés. (…) Et dans ce qui se trouve anéanti par le feu par cette opération, il reste la force négative qui s’oppose à la force de reproduction du mulot. Si maintenant vous répandez sur vos champs le poivre ainsi obtenu (…), vous aurez là le moyen d’écarter les mulots du champ traité. »


                        "Denken Sie einmal, wenn man eine ziemlich junge Maus abfängt, da kann man sie häuten und kann die Haut von der ziemlich jungen Maus nehmen. Nun handelt es sich darum, dass man diese Haut – so viele Mäuse sind immer da, es müssen allerdings Feldmäuse sein, wenn man das Experiment machen will -, dass man diesen Balg der Feldmaus sich verschafft in der Zeit, wo die Venus im Zeichen des Skorpions steht .... . Wir verschaffen uns zur Zeit des Stehens der Venus im Zeichen des Skorpions diesen Mäusebalg und verbrennen da diesen Mäusebalg, nehmen sorgfältig dasjenige, was sich da jetzt entwickelt durch das Verbrennen der Asche, überhaupt an Bestandteilen, die herausfallen – es wird nicht viel sein, aber wenn man eben eine Anzahl von Mäusen hat, so ist es genügend, so ist es genug, was man da bekommt ; und man bekommt jetzt den verbrannten Mäusebalg zur Zeit, als die Venus im Skorpion steht. Und in dem, was da durch das Feuer vernichtet wird, bleibt jetzt übrig die negative Kraft gegenüber der Reproduktionskraft der Feldmaus. Wenn sie nun den auf diese Weise gewonnenen Pfeffer – die Dinge werden ja auf gewissen Gebieten schwierig, da können Sie sich die Sache noch mehr homöopathisch machen, wir brauchen nicht einen ganzen Suppenteller voll Pfeffer – ausstreuen auf Ihre Felder, wenn er richtig bei der Hochkonjunktion von Venus und Skorpion durch das Feuer hindurchgeleitet worden ist, so werden Sie darin ein Mittel haben, dass die Mäuse dieses Feld meiden.... "


                        • dom y loulou dom 20 octobre 2008 01:36

                          pas de bol ... ton copain il est un peu corniaud... les conneries sur les peaux de multos ne proviennent pas de Rudolf Steiner mais de Mme. Liesbeth Bisterbosch

                          allez vous coucher


                        • NWN NWN 16 octobre 2008 15:21

                          Merci d’apporter ces informations qui révèlent le combat caché que les matérialistes capitalistes obscures, mènent contre les évidences spirituelles dévoilées par l’anthroposophie .

                          Bravo à l’auteur qui fait son métier avec objectivité et permet l’accès à des infos que les journalistes propagandistes ne diffusent pas .

                          L’anthroposophie est tellement dérangeante dans sa démarche scientifique irréfutable, qu’elle suscite toutes les peurs négationnistes . Il faut effectivement un certain courage pour en témoigner, mais l’agressivité qu’elle subie par méconnaissance dénote bien des impératifs d’éclaircissement qui lui sont nécessaire .

                          Se taire ou témoigner, c’est bien la question ?

                          L’anthroposophie est une science totale difficile à résumer, mais l’intelligence qu’elle contient est de plus en plus nécessaire à la stupidité de la pensée matérialiste qui menace ce monde .

                          L’anthroposophie à déjà prouvée beaucoup de chose, ce qui lui vaut cette guerre de déstabilisation, et cette position européenne vis a vis de l’anthroposophie démontre bien que les intérêts des hommes et de leur santé, sont loin d’être une préoccupation pour les institutions qui se veulent protectrices !

                          Tout ça ne fait que mettre en valeur la mauvaise foi qui imbibe l’esprit scientifique et ceux qui s’en réclame .

                          Quand a appliquer une approche épistémologique à l’anthroposophie, c’est ne pas saisir l’ensemble qu’elle représente . Il faudrait d’abord pour ça être anthroposophe .

                          Le domaine de l’esprit n’est pas une interprétation, ou une croyance idéologique, c’est une réalité dont chacun à le libre arbitre de vivre ou pas . Le raisonnement sans consistance d’aujourd’hui consiste à mélanger religion, secte, ésotérisme, spiritualité etc... dans un même sac à merde que l’amertume de l’esclave opprimé voudrait jeter loin de lui .

                          C’est le résultat voulu par la dictature matérialiste bien contente de vous embrouiller l’esprit et de vous faire tromper de cible en jetant le bébé avec l’eau du bain .

                          Pendant ce temps vous croyez toujours, et comme vous n’avez pas de labo chez vous, comme nous avons un temple en nous, vous ne pouvez rien contrôler, et vous ne pouvez que croire .

                          En faisant croire que l’esprit n’existe pas, sans en apporter la preuve et en préférant allez voir sur Mars si j’y suis, plutôt que d’étudier le cerveau, la conscience, les rêves, les sentiments, les pensées dont on ne connais quasiment rien, la science apparaît bien comme une religion très pernicieuse sans réelle volonté de savoir qui est l’être humain .

                          Une religion qui veut rendre la vie facile et que tout soit facile, simple et finalement débilitant .

                          Ce qui est, bien sur, contraire à l’éveil spirituel, notamment anthroposophique, qui fait appel à la force du « penser » afin de pouvoir saisir la complexité du monde . Ce qui peut être rebutant et éveiller la mauvaise foi, c’est sur !

                          C’est pourquoi les systèmes qui rejettent l’esprit ne font preuve que de leur manque de réflexions et de leurs visions réduites qui ne voient que les pièces du puzzle .

                          Ils analyse les pièces du puzzle en éprouvette pour ce faire une idée du monde ! et non pas compris qu’il fallait simplement les assembler et prendre du recul pour voir l’ensemble .

                          Merci Agoravox de prendre un peu de hauteur. Certes c’est pas facile vu les jets de pierre, mais ça fait du bien de prendre l’air et d’aérer un peu les discours viciés et nauséabonds qui ne savent que nous tendre la propagande à pensée unique .

                          L’anthroposophie est une chance pour notre époque et Steiner à produit un travail colossale qu’aucun scientifique moderne n’a égalé . Ce « touche à tout « à justement dévoilé comment « tout se touchait » .


                           


                           


                          • Tyner 16 octobre 2008 15:48

                            Ce « touche à tout « à justement dévoilé comment « tout se touchait » .

                            Je vois que, malgré vos lectures poussées, vous ne savez que terminer sur une tarte à la crème new-age...

                            Et lire encore une fois que la science (matérialiste par essence) veut "rendre la vie facile et que tout soit facile, simple et finalement débilitant", c’est gerbant. Pas d’autre mot. La connaissance matérialiste du monde empêcherait l’éveil ? la culture ? l’émotion ? le plaisir ? l’altruisme ? De qui se moque-t-on ?? Votre argumentaire dépréciatif est affligeant.


                          • Tyner 16 octobre 2008 15:53

                            Quant à la "complexité du monde", c’est justement la science matérialiste qui la révèle bien souvent, tandis que les occultismes et autres holismes la réduisent à leur dogme. Oui : c’est vous qui réduisez la complexité du monde (Quatre cents ouvrages ? La belle affaire !... ).


                          • NWN NWN 16 octobre 2008 16:39

                            N’ayez pas peur Tyner, ce qui vous dépasse ne vous veut pas forcément du mal .


                          • ZEN ZEN 16 octobre 2008 17:10

                            NWN
                            Effectivement, on prend de la hauteur...

                            "il faut qu’à tout moment de notre vie de veille nous ayons conscience de l’élément supranaturel dans notre environnement immédiat. Nous ne sommes guère différents des Hiérarchies supérieures (êtres invisibles et supérieurs). Et la tâche qui incombe à l’humanité consiste justement à comprendre en quoi il y a similitude entre les êtres qui composent ces Hiérarchies et les autres êtres, non seulement les hommes, mais les animaux et les plantes."(R.Steiner, La Mission de Michaël, Triades, 1994.) Le décor et donc planté, sachant toutefois que l’Anthroposophie est mentionnée dans le rapport de l’Assemblée Nationale n°1687 au chapitre des sectes et l’argent, notamment à travers sa société financière, la NEF (J.Guyard, "les sectes et l’argent", Ass. nat. juin 1999)."


                          • Tyner 16 octobre 2008 17:28

                            NMW a écrit : "N’ayez pas peur Tyner, ce qui vous dépasse ne vous veut pas forcément du mal."


                            Votre arrogance n’est qu’un subterfuge cognitif inconscient. Sinon, comment votre si avide et complexe encéphale pourrait-il supporter une seconde de suivre la pensée d’un seul Maître ?

                          • NWN NWN 16 octobre 2008 19:04

                            ZEN dans votre approche et vos recherches sectaires , vous avez oubliez ça !

                             " Le rapport parlementaire français sur les sectes et l’argent de 1999, sous la direction de Jacques Guyard,[23] a mis en cause l’anthroposophie. Jacques Guyard, contre qui diverses associations du mouvement anthroposophique avaient porté plainte, fut condamné en première instance pour diffamation et a été relaxé en appel. La Cour d’appel a en effet jugé que les propos en question étaient bien « diffamatoires » mais a relaxé Jacques Guyard en raison de sa « bonne foi », et parce que « Le juge n’est pas lié par les conclusions d’une Commission d’enquête et ne peut donc pas se prononcer sur la qualité des investigations menées par l’enquêteur ». La Cour a notamment relevé que l’anthroposophie inspirerait un mouvement « considéré comme une secte non seulement par la commission d’enquête française, mais aussi par une commission d’enquête belge, un rapport des Renseignements généraux de 1997 et les spécialistes du mouvement sectaire »[24].

                            En février 2001, le directeur du journal Le Figaro a été condamné pour diffamation par le tribunal correctionnel de Paris. Il a dû verser une amende de 15 000 F, 7 500 F au titre des frais et 1 F de dommages et intérêts. C’est le Mercure fédéral, la fédération des associations médicales anthroposophiques de France, qui a intenté la poursuite judiciaire pour dénoncer un article paru le 13 juin 2000 affirmant que « l’anthroposophie… aurait gagné son procès contre Jacques Guyard, président de la Commission parlementaire d’enquête sur les sectes et l’argent, grâce à l’appui de la scientologie ».

                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Anthroposophie#Accusations_de_racisme


                          • Romain Desbois 16 octobre 2008 23:35

                            @zen
                            Gràce à votre post je me suis mangé un paquet de pinsum, dont le rapport que vous citez.
                            Hors la NEF est effectivement citée mais je n’y ai pas vu de preuve d’accusation de sectarisme.
                            D’ailleurs tous ces rapports (miviludes, etc....) sont confus et font beaucoup d’amalgames.
                            Je me suis concentré sur la NEF et l’anthroposophie (je crois d’ailleurs que ce qui dérange le plus nos "élus" , c’est surtout le rejet des vaccinations), mais il me semble que nos chers députés avaient considérés comme mouvements sectaires des associations comme les végétariens, les espérantistes et je crois bien les anars.

                            De plus Georges Fenech s’est beaucoup occupé des sectes et je me méfie beaucoup de lui. C’est dommage car le terme secte regroupe maintenant tout et n’importe quoi, au bonheur des vraies sectes dangereuses pour les libertés de chacun.

                            vous laissez planer une accusation grave sans apporter d’autres preuves que "citée dans le rapport sur les sectes". Je vous fait remarquer que les auteurs de ce rapport sont aussicités dans ce rapport et ce ne sont pas pour autant des sectaires !

                            Pour autant il faut rester vigilant mais sans jeter l’anathème.
                            Je ne soutiens aucune structure philosophique ou spirituelle mais encore une fois tant que les gens sont libres et en conscience, ils font ce qu’ils veulent.


                          • Krokodilo Krokodilo 16 octobre 2008 16:05

                            Bravo Zen, toujours sur le coup !
                            Il est beaucoup plus facile de croire, que d’apprendre tout ce que la raison a pu expliquer de notre monde. Par ailleurs, NWN, la science , la vraie, reconnaît tout à fait que le cerveau est encore largement terra incognita, beaucoup moins qu’avant grâce aux avancées par exmple de l’imagerie fonctionnelle (quelles zones activées pendant telle activité).

                            Je n’ai rien compris à cet article, qui aurait plutôt dû tenter d’expliquer ce qu’est l’anthroposophie... Au mieux une doctrine philmosophique, presque une religion, ce qui est tout àfait respectable, car nos sciences ont terriblement progressé mais pas notre philosophie, notre psychologie et notre comportement. En ce sens, nous avons grand besoin de sagesse et de progrès sociaux, mais pourquoi vouloir en faire une science ? La philosophie est tout à fait honorable.


                            • JL ML Jean-Luc Martin-Lagardette 16 octobre 2008 16:35

                              L’auteur n’a aucune attache personnelle avec l’anthroposophie.

                              J’attends toujours qu’on réponde à la question posée par l’article. La pétition dont il est fait état évoque un risque qui ne concerne pas que les anthroposophes, loin de là. Elle alerte sur de vrais dangers qui touchent déjà beaucoup démarches "différentes", voire tout simplement associatives : brevetage du vivant, banques de graines, phytothérapie, médecines traditionnelles, purin d’ortie et autres préparations traditionnelles devenues illégaux, etc.

                              Elle ne demande pas que ces démarches soient d’emblée toutes acceptées, mais qu’elles puissent être étudiées de façon rationnelle et honnête. Pour pouvoir être admises en complément des connaissances admises.

                              La question n’est pas de regarder le doigt qui pointe la lune (en l’occurence, les anthroposophes) mais la lune (l’industrialisation de la nature, l’artificialisation de la biolgie, etc)...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès