Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’appel au secours des petits copropriétaires !

L’appel au secours des petits copropriétaires !

Ils sont nombreux ces vieux bâtiments délabrés dans les villes de banlieue....Il reste parfois pendant des années des anciens pas de porte fermés...Il y avait là un commerce fermé depuis longtemps. Si vous poussez la porte de derrière, vous pouvez tomber sur un couloir en mauvais état et des appartements appartenant soit à des petits proprétaires -occupants ou soit habités par des familles nombreuses qui louent à des prix élevés.....

Le mal logement, les difficultés sociales sont des fléaux qui ne touchent pas que les locataires.

Beaucoup de copropriétaires ont des logements dégradés et des communs en mauvais état.

Ils ont acheté un petit bien et peu à peu les dépenses de copropriété ont augmenté, à tel point qu’ils se sont retrouvés dans l’impossibilité de faire face….

Certaines familles, femmes seules ou couples de retraités sont là depuis longtemps avec une petite retraite insuffisante pour faire face aux dépenses de copropriété surtout quand il faut refaire la façade, les couloirs, les ascenseurs ou l’étanchéité.

D’autres viennent d’acheter parce que c’est plus facile d’acquérir que de louer. Ils sont à la limite du surendettement et cette limite est vite dépassée quand les notes de copropriété arrivent.

La France des copropriétaires, c’est 6,6 millions de logements à ce jour.

Parmi ces logements, un million sont en mauvais état et plus de 100 000 sont plus que dégradés.

Si 77% des propriétaires occupent leur logement, les autres sont généralement des petits rentiers ou des marchands de sommeil.

Comme l’explique bien « et les autres », le journal de la Fondation Abbé Pierre dans sa livraison de juillet 2014 dans un dossier central intitulé : « copropriétés dégradées : sortir du piège , à propos des marchands de sommeil : 

« Ballet mensuel des grosses voitures noires pour récupérer les loyers, boites à lettres aux noms multiples et temporaires, squats dans les caves, dégâts des eaux persistants….autant de dommages que les « anciens » de l’immeuble subissent et énumèrent amèrement. Au délabrement de leur bien, s’est ajouté un sentiment d’impuissance et d’abandon. »

Il y a là matière à action publique pour la rénovation de ces appartements, pour sauver les propriétaires - ceux qui occupent - du naufrage qui arrive et pour poursuivre et faire condamner les propriétaires véreux qui exploitent la misère du monde.

Les familles qui sont entassées dans des logements insalubres et petits qui payent souvent des sommes exorbitantes sont les victimes de ce non droit toléré par des pouvoirs publics sans moyen ou sans volonté !

La loi du 14 novembre 1996 dite « plan de sauvegarde » doit être appliquée avec vigueur et détermination.

« Un plan de sauvegarde est un dispositif permettant une aide de l'Etat à destination des copropriétés en grandes difficultés.----. Il vise à redonner aux habitants d'une copropriété en difficulté un cadre de vie plus adéquat, et à redresser la situation de la copropriété. La démarche peut provenir du préfet de département, ou du maire de la commune sur laquelle est situé l'immeuble en difficulté. Elle peut aussi résulter d'associations, de copropriétaires, ou encore de riverains. Le plan de sauvegarde peut régler différents types de problèmes (dysfonctionnements juridiques, réalisation de travaux d'urgence...). »

L’URGENCE EST LA : Empêcher l’abandon de personnes et éviter l’existence et le développement de zones de non droit !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 15 juillet 2014 15:38

    Parfois ces petits propriétaires n’en pouvant plus revendent leur appartement pour une bouchée de pain à un nouveau marchand de sommeil.
    Il ne reste leur plus qu’à chercher un logement social.... Les logements restent bien souvent en l’état pour le bénéfice de l’affameur !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 août 2014 10:29

      alors chalot....chalut

      j’ai cru que tu étais devenu socialo !!!!

      les agents immobiliers genre bron ;; ;buchman; ;; barral ;; ;patrimoni; ;;property loueraient des studios

       sans sanitaire fenetres avec port du masque a gaz dans les couloirs puants et irrespirables

      DUFLOT N EST PLUS LA LES RATS DE L IMMOBILIER DANSENT !!!!!!


    • bonnot 15 juillet 2014 16:09

      Et les petits non occupants qui n’arrivent pas à rénover.


      • zygzornifle zygzornifle 15 juillet 2014 17:24

        Ce n’est certainement pas le PS ni l’UMP qui y répondra .....


        • philippe913 16 juillet 2014 08:32

          « Si 77% des propriétaires occupent leur logement, les autres sont généralement des petits rentiers ou des marchands de sommeil. »

          on voit bien votre opinion sur les propriétaires.... mais sans propriétaire, pas de locataire, ne l’oubliez pas.
          Ah oui, suis je bête, vous voudriez que seul l’état soit propriétaire bailleur.

          Une réflexion sur les marchands de sommeil. Pourquoi existent ils ? Ils répondent à un marché, et ce marché, comment est il créé ? En grande partie en décourageant les propriétaires honnêtes.
          Continuons comme ça.


          • toutounes 16 juillet 2014 11:56

            « Si 77% des propriétaires occupent leur logement, les autres sont généralement des petits rentiers ou des marchands de sommeil. »
            Franchement c’est ridicule ... Il y a des propriétaires qui profitent et qui devraient être sanctionnés, tout comme il y a des locataires qui profitent et qui sont très rarement sanctionnés.

            Je suis l’un de ces propriétaires « rentiers/marchand de sommeil » qui supporte des augmentations des charges régulièrement alors que franchement le syndic ne gère pas rand chose (au moindre soucis si le proprio ou le locataire ne se bouge pas souvent seul, rien ne se passe et la situation empire). Pourtant mes locataires sont contents et sont là depuis plus de 5 ans. Et les précédents ont trouvé eux-mêmes leur remplaçant pour me remercier de la gestion.
            Alors désolé mais de mon point de vu de propriétaire, les charges augmentent de façon déraisonnables (tout comme les impôts locaux) mais si on sanctionnait les syndic, les mauvais proprios et les mauvais locataires, on aurait moins de problèmes !! 

            • rocla+ rocla+ 16 juillet 2014 12:04

              N’ importe comment la mec pas bien c’ est un propriétaire .


              Le mieux , dans la vie , tu fais Léonarda au pays 
              des doigts d’ honneur .

              • La râleuse La râleuse 16 juillet 2014 14:44

                Pour avoir habité en immeuble pendant plus d’un quart de siècle, et assisté aux réunions de copropriété, je peux également attester que beaucoup de « petits » copropriétaires refusent de payer leurs charges parce qu’ils n’en comprennent pas le système de répartition. 

                Je peux également attester que certains « petits » copropriétaires ne payent pas leurs charges mais partent en vacances étés comme hivers. 
                Enfin, je peux également attester que certains « petits » copropriétaires ne payent pas leurs charges parce qu’ils ont parfaitement assimilé qu’une fois mis en demeure de les payer par un tribunal, il suffit de solliciter un échéancier de paiement, de ne payer que les première et deuxième mensualités puis de stopper les paiements obligeant ainsi le Syndic à recommencer toute la procédure.

                • CHALOT CHALOT 16 juillet 2014 15:45

                  La contribution de « la Râleuse » est intéressante et complémentaire. Il existe aussi des copropriétaires que nous accompagnons afin qu’ils échelonnent leurs dettes car parfois ils laissent pourrir la situation et quand ils se retrouvent en surendettement ils n’ont plus le choix.


                  • ahtupic ahtupic 16 juillet 2014 20:03

                    Je vais vous dire pourquoi, les loueurs de taudis ou marchands de sommeil sont toujours là. C’est une histoire de mafia. Ils versent sûrement à des politiques ou à des partis politiques un pourcentage des loyers qui sont payés en partie par les APL. Quand je regardais la télé, j’avais vu une émission où un de ces marchands louait une trentaine de chambres dans un immeuble insalubre et une dizaine d’autre chambres situées ailleurs, toujours insalubres, mais déclarées à cette première adresse. Les journalistes avaient trouvé mais pas l’administration. Elle est peu curieuse finalement. Elle a sûrement reçu des ordres.


                    • philippe913 17 juillet 2014 09:17

                      ils sont là parce qu’il y a un marché. Ils sont là parce qu’on décourage les propriétaires honnêtes de prendre des risques. Donc, il ne reste que les marchands de sommeil pour louer aux personnes très précaires.


                    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 14 août 2014 10:36


                      Tout a fait avèré et bien écrit !! bravo !!!!!ahtupic@

                      exemple visiter le 1ER batiment du du 18 RUE DE LA JUSTICE 75020 PARIS

                      -dans le 1ER escalier il faut un masque a gaz
                      - dans le 2éme au fond l’escalier et sa rampe branlent
                      - les portes sont défoncées et au moindre vent les fenetres s’ouvrent
                      - les sanitaire datent de VESPASIEN
                      et CA COUTE QUAND MEME 1000 EUROS LE STUDIO §§

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès