Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’arme de dissuasion monétaire : le seul pouvoir du citoyen

L’arme de dissuasion monétaire : le seul pouvoir du citoyen

Suis-je le seul à me rendre compte qu’il n’y a aucun pouvoir dans le vote que l’on me demande lors des élections ? Même si je vote non contre un texte européen, le texte est accepté aussitôt après par ceux qui se prétendent mes représentants. Et que je vote droite ou gauche, ce sont les mêmes décisions.

En fait, je n’ai qu’un seul pouvoir réel en France : retirer mes économies des banques.

La manière démonstrative, c’est de retirer 100€ tous en même temps.
 
Hélas, ce n’est bien sûr possible que pour ceux qui les ont encore :-(

C’est la seule manière non violente et efficace de donner un message clair aux personnages politiques actuels.

Personnellement, le message que j’y associerai est le changement de constitution : nous ne vivons plus en démocratie car ceux qui sont censés représenter les citoyens ne le font plus. Il suffit de regarder les professions pour s’en rendre compte.

Pour débloquer la situation politique, il faut revenir au principe d’origine de la démocratie grecque, où les représentants du peuple sont tirés au sort : ainsi, plus de stratégie marketing média pour mettre en avant un héros artificiel, plus d’achat de votes par services, émotion ou argent, plus de dynasties électives.

On le fait pour les jurés des assises qui sont déjà désignés au hasard et cela fonctionne sans problème, on peut le faire pour les parlementaires. Et que l’on ne me parle pas de compétence, quand pas un député ne se souvient qui a écrit et voté l’amendement sur la scientologie...

Pour plus de détails sur une proposition, certainement à améliorer : http://www.clerocratie.com

Mais le début de la prise au sérieux des citoyens, c’est l’argent :
  • 1 million de personnes retirent 100€ le même jour, ce sont 100 Millions d’euros qui sortent ;
  • 10 millions de personnes retirent 100€ le même jour, ce sont 1 Milliard d’euros qui sortent.

Si le message ne passe pas, il suffit d’être plus nombreux et de sortir plus, jusqu’à sortir tout l’argent de manière progressive mais déterminée : l’arme de dissuasion monétaire de masse.

C’est simple à faire, non violent, sans risque de rétorsion comme une grève, sans risque de provocation comme une manifestation dans la rue, et c’est reçu 5 sur 5...
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • jako jako 27 novembre 2009 10:46

    Tout à fait exact, le vote est une sorte de fête un peu comme St Nicolas ou Noel , une grande mascarade démocratique mais , j’ai fait le test autour de moi :
    -demander pour qui la personne a voté ( présidentielle inclue) , mairie, conseiller députés
    vous serez étonné des réponses
    -qui est votre député ? votre maire ?
    Mais ce n’est pas grave parce que la personne que vous allez mettre au chaud pour 5 ans ( ou 9) ne dispose d’aucun pouvoirs, pas meme celui de régler la largeur des trottoirs dans sa ville.
    A joutons à cela (ou plutot re-tranchons) le pouvoir des préfets et voilà,...


    • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 16:34

      Bonjour,

      Effectivement, quand un groupe de personnes dépasse une certaine taille, il me paraitrait naturel que les liens personnels n’existent plus. Et même quand les liens existent, je ne suis pas certains qu’ils aillent dans le sens d’une sélection des compétences : mauvais souvenir du type « je ne vote pas pour lui parce que son grand-père à eu une altercation avec mon grand-oncle ».

      Au moins, un tirage au sort est facile et rapide à organiser, chaque personne désignée peut bien sûr refuser, et l’absence de « bataille électorale » peut favoriser que les personnes désignées auront envie de travailler ensemble au bien commun.

      Par ailleurs, je remarque que souvent dans le processus de « gouvernance » d’une communauté, l’important n’est pas temps la décision elle-même que la constitution d’un dossier « d’instruction » qui présente le problème avec les différentes options et les arguments pour ou contre. Et bien souvent la difficulté vient du fait que ces dossiers ne sont pas publics, ils sont constitués dans les alcôves, et les arguments importants sont cachés (« le terrain voisin appartient à un tel... ».

      Quand les représentants sont tirés au sort, il me semble plus facile de conserver la transparence nécessaire à l’exercice de la démocratie.


    • kiouty 27 novembre 2009 11:49

      J’aime énormément cette idée. Je déteste profondément les banques et le système financier qui est en fait la neo-aristocratie d’aujourd’hui. Leur seul pouvoir est de créer, prêter et se faire rémunérer sur de l’argent qui n’existe pas, qu’on leur a donné l’autorisation de créer ex-nihilo.
      Elles endettent les états, nous contraignants à sacrifier nos systèmes de santé, d’éducation et à se prostituer au quotidien dans des taffes de merde qui ne payent pas, ce qui amene les gens a vouloir s’endetter, ce qui est encore pire. Les banques vampirisent et assèchent l’économie réelle, alors que c’est l’économie réelle et notre travail qui donnons sa valeur a l’argent.

      Depuis la crise, je n’ai qu’une envie, reprendre toutes mes economies en petites coupures et les stocker chez moi dans un coffre fort. Evidemment, c’est risqué si je me fais cambrioler, donc, ce n’est pas envisageable comme cela.

      Mais a quand une banque nationale, une banque d’état, dont le but ne serait pas d’entuber les gens ? Ou meme si les prix étaient les memes que dans une banque privée, au moins, les intérets iraient à l’état et pas dans les poches de ceux qui foutent l’economie réelle en l’air. Evidemment, on voit tout de suite les ultra-libéraux se mettre a crier au complot crypto-gaucho-communiste, devant de telles propositions, mais ma foi, si il y a un politique qui propose la creation d’une banque nationale, je vote tout de suite !


      • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 16:50

        Bonjour,

        "Depuis la crise, je n’ai qu’une envie, reprendre toutes mes economies en petites coupures et les stocker « 

        A partir du moment où vous stockez en monnaie, vous perdez dans le temps, car la masse monétaire augmente, et la monnaie n’a de valeur que en pourcentage de la masse monétaire totale.

        Mais ce mécanisme est vertueux quand on comprend que la monnaie dont on n’a pas besoin, on peut la prêter autour de soi, pour que d’autres réalisent leur projets. C’est le partage de la vraie valeur ajoutée ainsi créée qui sera bénéfique à tous.

        Ce qui pose problème, c’est quand un établissement privé crée de la monnaie pour la prêter (de la fausse monnaie) et y accole des intérêts qui détournent la valeur ajoutée et crée l’augmentation exponentielle et inexorable de la masse monétaire, ce qui appauvrit tous les propriétaires de monnaie acquise par leur travail.

         »chez moi dans un coffre fort. Evidemment, c’est risqué si je me fais cambrioler, donc, ce n’est pas envisageable comme cela.« Je crois que vous remettez un sens sur des mots dont j’avais oublié le sens premier : les »banques« et les »crédits« . J’imagine que à l’origine, les banques avaient des coffres pour stocker les valeurs de leurs clients et assurer la garde et les transferts des valeurs, alors que les »crédits« s’occupaient des prêts. Si quelqu’un avait des détails ?

         »si il y a un politique qui propose la creation d’une banque nationale, je vote tout de suite !" je pense que les banques, qui doivent seulement être banque de stockage et de transfert, doivent être absolument séparées des politiques, qui eux-même ne doivent pas exister en tant que caste. J’imaginerais plutôt des banques locales, plutôt structurées comme des coopératives.


      • dogodon 27 novembre 2009 12:03

        Pas con le coup du retrait, mais on peut aussi aller dans des banques coopérative (genre la nef) qui ne font pas de spéculation et qui vous demande dans quoi vous voulez que votre argent soit investi.
        De plus
        On pourrait pas voter directement les lois et se passer des députées ?
        Et n’avoir que des fonctionnaires qui appliqueraient les lois ?
        Parceque méme tirer au sort, 500 députés ça peut s’acheter par contre acheter 30 millions de votant c plus compliqué...
        Quand est ce que l’on va se débarrasser de cette caste des politiques qui n’a aucune raison d’etre dans une démocratie ?
        Quand est ce que la « sociéte civil » (j’adore cette expression absurde) va reprendre la main sur cette caste des politiques ?
        on peut tjrs réver....


        • plancherDesVaches 27 novembre 2009 13:04

          Les dirigeants de la Nef sont-ils élus par les déposants.. ???

          Sinon, c’est une banque comme les autres (détenue par la SocGen, d’ailleurs, je pense)


        • dogodon 27 novembre 2009 13:23

          La Nef est une société financière anonyme constituée sous forme de coopérative à capital variable. Ce dernier est détenu par les usagers de la coopérative, épargnants et emprunteurs, qui en sont également propriétaires : ce sont les sociétaires.

          Tous les sociétaires de la Nef disposent d’un droit de vote lors des Assemblées générales annuelles, dans le respect du principe coopératif  : « une personne = une voix ».

          L’Assemblée générale des sociétaires décide chaque année des grandes orientations de l’entreprise et de l’affectation du résultat. Elle nomme les membres du Conseil de surveillance et donne quitus de gestion au Directoire.

          Voilà en gros comment elle fonctionne pour plus de detail va voir le site
          http://www.lanef.com/quisommesnous/organisation.php


        • cimonie raoul 28 novembre 2009 12:53

          Il y également le Trésor public et le Crédit Municipal où l’on peut déposer son argent. Par contre, ces deux établissements n’accordent pas de découverts, me semble t’il ...


        • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 17:01

          @dogodon :

          « Parceque méme tirer au sort, 500 députés ça peut s’acheter par contre acheter 30 millions de votant c plus compliqué... » Je pense que 500 députés tirés au sort s’accètent moins facilement que la population...

          En fait, le déroulement actuel des votes montre que les populations s’achètent par des manipulation médiatiques jouant sur les émotions. Et l’on voit même que les « castes professionnelles » s’achètent par des mesures fiscales (la tva dans la restauration...).

          Si les représentants du peuples sont tirés au sort, ils n’ont pas à penser à leur réélection ni à suivre la ligne de leur parti : ils sont indépendants par nature, dans la limite de leur personnalité il est vrai. Mais sur 500 ou 1000 personnes, la vérité sera connue.

          « Quand est ce que l’on va se débarrasser de cette caste des politiques qui n’a aucune raison d’etre dans une démocratie ? » ce qui entretient la caste élue, c’est ... l’élection smiley En fait, ce pourrait bien être un très bel exemple de la sélection naturelle expliquée par Darwin, les plus aptes à l’élection émotionnelle sont sélectionnés....


        • Abraracoutrix 27 novembre 2009 12:06

          D’accord ! Je signe des deux mains. On commence quand ?


          • ALTeRMooNDiaLiSTe ALTeRMooNDiaLiSTe 27 novembre 2009 12:11

            Notre pouvoir c’est notre porte monnaie ; qu’il soit plus ou moins rempli !
            Tous nous consommons : donc notre pouvoir c’est de choisir :

            A QUI, A QUOI NOUS DONNONS NOTRE POGNON !

            Et là ça change tout ^ ^

            Consommer local, en direct et effectivement payer en liquide autant que possible après avoir sorti l’argent de la banque smiley

            Perso je préfère le donner à des producteurs du coin qu’à Carrouf et consorts, l’économiser en zappant windows par Linux, squeezer toute forme de pub, les OGM, la bouffe industrielle toxique, etc, etc....

            « Éliminer les intermédiaires et consommer local »

            En Aveyron, nous avons créé le « RÉSEAU SORTIR DU SUPERMARCHÉ 12 » ; il s’agit de groupements d’achats de particuliers en local et bio. (« 12 » pour le département Aveyron).

            Nous sommes environ 260 familles sur le département, réparties en 18 groupes. Chaque groupe possède son propre nom mais nous voudrions étendre la démarche et qu’il y ait des « RÉSEAU SORTIR DU SUPERMARCHÉ » dans chaque département !

            Nous avons le soutien de Christian Jacquiau (auteur des Coulisses de la Grande Distribution et des Coulisses du Commerce Équitable) qui est revenu nous (re) voir il y a 15 jour, dans le cadre d’une enquête sur le bio en grande surface et les moyens de s’approvisionner en bio mais en local, hors circuit de la grande distribution smiley

            Voici notre modeste site qui doit encore s’étoffer :

            http://sortirdusupermarche12.free-h.net//index.php?option=com_frontpage&Itemid=1

            Etant dans un département très rural nos commandes se limitent le plus souvent aux produits secs, donc sans AMAP car nous possédons presque tous des potagers ! Nous passons en moyenne 3 commandes par an et échangeons nos bons plans et adresses pour la viande, etc...

            Pour ma famille, depuis que nous boycottons la grande distribution et consommons bio et LOCAL à 90% , notre pouvoir d’achat a considérablement augmenté !

            Il est très simple de monter un groupement d’achat. On peut commencer avec des amis, des voisins. Il suffit de chercher des producteurs locaux : il y en a partout - Se renseigner par le bouche à oreilles, sur les marchés etc…

            Lancez-vous ! C’est facile, ludique, bénéfique, éthique et équitable !

            Il faut des « RÉSEAU SORTIR DU SUPERMARCHÉ » dans tous les départements !


            • plancherDesVaches 27 novembre 2009 13:01

              Les achats groupés sont évidemment intéressants. Et avec la légère crise qui nous arrive, c’est aussi le troc qui va fortement se développer.

              Par contre, je suis allé sur votre site et je n’y ai trouvé AUCUN prix.
              En effet, vous semblez « bio » et écrivez être scencé faire augmenter le pouvoir d’achat...

              Et, manque de bol, il est maintenant officiel que les produits « bio » sont 72% plus cher que les produits industriels.
              (produits industriels pas si pourris que cela car subissant des contrôles sanitaires)(tout dépend ce que l’on achète, bien sûr...)

              Pourriez-vous nous donner quelques informations fiables et explicites.. ???


            • ALTeRMooNDiaLiSTe ALTeRMooNDiaLiSTe 27 novembre 2009 13:07

              Nous n’achetons pas en grande surfaces mais en direct dans les fermes voisines, etc  !
              Là est toute la différence  ! Nous payons le prix juste et directement au producteur.

              Donner des tarifs (on en trouve quelques uns sur le site qui je le reconnais n’est pas très pratique) concernant la petite exploitation à côté de chez moi n’apporterait pas grand chose... Il ne s’agit pas d’une course au prix le plus bas.


            • plancherDesVaches 27 novembre 2009 13:18

              Je ne recherche pas le prix le plus bas : je laisse ça aux spécialistes des bricoles chinoises qui cassent aprés la première utilisation.

              Mais si je n’y trouve pas un intérêt par, au moins, un meilleur rapport qualité/prix, je ne vois pas ce que cela peut m’apporter.
              (et je précise que je suis aussi en milieu rural)(donc la qualité, je connais)


            • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 17:03

              Très intéressant, merci !

              En plus, un producteur peut commencer petit dans un tel cadre avec pas/moins d’intermédiaires, donc il n’a pas besoin de crédit smiley


            • plancherDesVaches 27 novembre 2009 13:07

              L’idée de l’auteur n’est pas mauvaise. Et résulte du fait qu’il nous fait drôle de ne plus bénéficier des largesses monétaires des années bulle immobilière.

              Par contre, là, tout de suite, faites simplement une chose : revendez vos actions et laissez couler tout seuls les US. Ce sera plus simple.


              • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 17:09

                Tout à fait, le processus actuel de valorisation des actions à la bourse est interdit pour la valorisation des stocks d’entreprise : il vous enverrait directement en procès si vous le pratiquiez en entreprise.

                En effet, le prix du dernier échange est utilisé pour valoriser la totalité du stock. En entreprise, seule les stratégies LIFO ou FIFO sont autorisées, si mes souvenirs sont juste. Si quelqu’un a des détails ?

                Et je n’ai jamais pu trouver les cours de la bourse établis en LIFO et en FIFO...


              • dogodon 27 novembre 2009 13:26

                Virons les député et votons les lois directements


                • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:29

                  Je pense qu’il est plus efficace de désigner des représentants dont la seule tâche est de prendre du recul et comprendre les problèmes de gouvernance pendant une période.

                  L’expérience montre que, pris dans les problèmes du quotidien, et plongés dans l’émotion, une population entière ne prend pas les décisions logiques sur des problèmes simples. Alors sur des problèmes compliqués...

                  J’ai vécu une situation assez longue où une classe entière devait voter sur les résultats de problèmes de physique. Les résultats du vote de la classe désignaient à 95% des solutions fausses.


                • Gourmet 27 novembre 2009 13:47

                  A mon avis il y a plus impactant que cela.
                  Car,

                  1. les banques brassant plusieurs milliards d’euros par jour (plusieurs dizaines pour une banque comme la SG ou la BNP), ce ne sont pas 1 ou 10 millions qui changeront quelque chose. D’autant que le montant distribué au travers des DAB/GAB par jour doit être de plusieurs milliards déjà ;

                  2. même si nous disons TOUS oui à la manoeuvre nous ne retrouverons que quelques milliers au final ==> bof.

                  Je crois bien davantage à la lame de fond : l’effet de masse en terme de consommation au fil des mois.
                  Hélas, mille fois hélas, bien peu de gens sont prêt à sacrifier ce qui leur reste d’autonomie au nom du faisons-mal-à-tous-ces-salauds-de-pourris !
                  Et surtout pas à l’approche de Noël !

                  Pourtant c’est si simple de ne plus acheter de yaourts industriels (allez hop, boycott de Danone qui n’a plus rien de français hein ?), ne plus acheter de produits laitiers (et hop, boycott de Lactalis), etc, etc.
                  Toutefois il ne faut pas oublier que derrière ces enseignes il y a des salariés. Des salariés soumis qui ont peur pour leur avenir, comme nous tous.
                  Pas simple donc !

                  Et quand bien même nous agirions de concert dans une manoeuvre d’envergure, il y a fort à parier que des procès s’ensuivraient très rapidement contre les sites ayant joué le rôle de relais. L’état se mêlerait rapidement de la partie avec son Echelon en préparation afin de surveiller toute activité « pouvant-nuire-à-l’économie-du-pays ». Ben tiens.

                  Ce que je veux dire c’est que dans le climat extrêmement délétère qui agite à présent le pays toute manœuvre de ce genre s’assimile à de la résistance en temps de guerre.
                  C’est terrible d’écrire cela mais c’est un fait.

                  On commence quand ?

                  db


                  • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:38

                    Non, effectivement pas simple.

                    Mais par rapport à un boycott, j’ajoute que le droit de retirer son argent est évident, et que l’on ne met pas d’emplois en jeu contrairement à un boycott : au contraire, les guichetiers vont avoir du travail.

                    Et de manière plus générale, ce qui est mis en cause avec les banques, ce n’est pas le « stockage sûr » des valeurs, c’est bien le prêt avec intérêt, basé sur de la création de fausse monnaie qui dévalorise la monnaie obtenue par le travail.

                    Quand à la surveillance, ce n’est pas trop un problème. Ce qui sera intéressant, ce seront les réactions des média de masse : ignorance du sujet ou bien attaques ad hominem négationnisme/gauchisme/droitisme/Xisme.... ? A moins que ce soit noyautage, introduction de leaders d’opinion et détournement de l’action ? Qui vivra verra smiley


                  • Groé Groé 27 novembre 2009 15:14

                    La démocratie grecque malheureusement avait moins de contraintes que la démocratie moderne. Régner sur une cité et régner sur un pays comme la France n’est pas si simple. La complexité de gouverner un pays de 60 millions de personnes, dans un monde ou les relations diplomatiques sont primordiales, est me semble il un peu trop grande pour la plupart des gens.

                    De plus les conditions pour accéder à la citoyenneté était bien différentes dans la Grèce antique. Les citoyens était une classe de privilégiés par rapport aux métèques qui n’avais pas le droit de s’exprimer.

                    Bonne journée


                    • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:47

                      "La démocratie grecque malheureusement avait moins de contraintes que la démocratie moderne. Régner sur une cité et régner sur un pays comme la France n’est pas si simple.« Raison de plus pour ne pas avoir un système qui sélectionne les personnes plus intéressées par leur pouvoir personnel que par la compréhension des problèmes rencontrés.

                       »La complexité de gouverner un pays de 60 millions de personnes, dans un monde ou les relations diplomatiques sont primordiales, est me semble il un peu trop grande pour la plupart des gens.«  C’est pourquoi il faut le faire à plusieurs, en collège, en apprenant un vrai travail de groupe. Et des personnes qui passent leur temps dans »la bataille électorale« à se démolir les uns les autres ne peuvent pas raisonnablement travailler ensemble de manière constructive, on les sélectionne par leur habileté à mentir et à se critiquer.

                       »De plus les conditions pour accéder à la citoyenneté était bien différentes dans la Grèce antique. Les citoyens était une classe de privilégiés par rapport aux métèques qui n’avais pas le droit de s’exprimer." Je ne vois pas ce que cela change aux principes de désignations au hasard de représentants réellement représentatifs. En plus, c’est déjà utilisé pour désigner les jurés d’assise, et je n’ai jamais entendu d’inconvénients à ce mode de désignation.


                    • wesson wesson 27 novembre 2009 16:47

                      Cher auteur,

                      « 10 millions de personnes retirent 100€ le même jour, ce sont 1 Milliard d’euros qui sortent. »

                      Revenez sur terre, en France vous n’avez pas 10 millions de personnes ayant la capacité de retirer 100 € de leur compte en banque d’une part, et d’autre part pour que cela soit un signe, ce n’est pas de votre compte courant qu’il faille le retirer, mais de vos placements.

                      Et là, faites confiance à la finance et aux banques pour poser tous les jalons nécessaires pour vous empêcher de retirer rapidement et sans frais une partie de l’argent de vos placements.

                      Désolé, mais il vous faudra trouver autre chose pour impressionner !


                      • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:52

                        Ce qui compte, c’est le nombre de personnes et leur synchronisation. C’est à dire le rapport entre le retrait de chacun et la somme totale. Ensuite, une petite augmentation du retrait unitaire fera une très grosse augmentation de la somme totale...

                        Quand à impressionner, cela ne pourra pas être pire qu’une manifestation dans une rue, qui dégénère en violence.

                        Et on ne perd rien à tester...


                      • _Ulysse_ _Ulysse_ 27 novembre 2009 17:18

                        Si vous voulez emmerder les banques il faut faire tous vos achats en liquide.
                        Plus de carte bancaire, de crédit, de chèque ou de monéo.
                        Par contre, l’impact direct sera une réduction de la capacité de prêter des banques donc il y aura un effet négatif sur l’économie mais cela mettra les banques en difficulté pour faire face à la demande de monnaie qu’elle doivent louer à la BCE.

                        Pour rétablir la capacité de prêter des banques, la BCE devra créer beaucoup de monnaie centrale mais l’impact direct pour les banques sera une réduction de leurs revenus.

                         


                        • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:55

                          Tout à fait, la baisse de la capacité de prêt étant aussi la baisse de la capacité de création monétaire, la monnaie des citoyens gardera plus de valeur, car la valeur de la monnaie est relative à la masse totale.


                        • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 22:59

                          Désobéissance à quelle loi ou à qui :- ?

                          MAM ne sait pas lire un site web ?


                        • guillon 27 novembre 2009 19:17

                          Agoravox – 27/11/09

                           

                          L’arme de dissuasion monétaire : le seul pouvoir du citoyen

                           

                          Pour répondre aux nombreuses réactions :

                           

                          I les élus se contrefichent que l’on rende leur élection « précaire », car ils savent très bien que les Français sont plus que des veaux, bons pour l’équarrissage….

                          Ils ont outrepassé en Février 2008, la souveraineté du Peuple exprimée en 2005 (bilan, au 01/12/2009 « Adieu souveraineté Française et viva Lisboa », officiellement !) et un mois après (Municipales et cantonales) l’on revotait pour les mêmes qui venaient de passer outre  la volonté du Peuple. … (Il y eut ensuite la modification de la Constitution, qui donnait soi-disant plus de pouvoirs au Parlement - La preuve, « l’affaire des sondages » refusée par l’Assemblée….. – puis l’envoi des renforts en Afghanistan, avant la modif de la constitution et le mic mac du vote chambre par chambre en Septembre et le tour de passe-passe sénatorial …. Qui s’en souvient)

                           

                          Il matérialisent leur mépris dans la non-réponse faite à un citoyen, qui en solo, comme un grand a posé la question relative au « cumul de mandats » et plus encore « cumul d’indemnités », individuellement et nominativement, par mail aux 920 parlementaires depuis le 10/10/2009.

                          Il s’appuyait sur l’article 14 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen qui autorise un citoyen à poser une telle question (c’est un droit et même un Devoir). Total 20 réponses dont 6 « contre le cumul de mandats et donc d’indemnités »

                          Voir à cet effet, sur internet, le tableau des 577 députés, à votre disposition : http://www.marcfievet.com/article-le-cumul-a-son-fichier—39108858.html

                          http://www.marcfievet.com/article-to-be-franzoser-or-stranger-keg—39343361.html

                           

                          2) Qui connaît l’exact « maquereautage des citoyens », soutenus par la France ?

                          Par curiosité, allez voir : http://www.marcfievet.com/article-le-bouclier-fiscal-des-pauvres-keg—40114140.html

                          Vous pourrez bientôt, sur internet, mesurer à hauteur de combien vous alimentez le « julot casse croûte » qui a des goûts de luxe, car à 5 000 € un pique-nique par personne çà n’est plus un casse-croûte ou alors un de chez Fauchon (pub déguisée….. Je sais c’est encore du marchandising, mais qu’y puis-je, il faut bien appeler un chat un chat….)

                          Vous pourrez voir par la même occasion si vous ne pouvez pas profiter de la protection du « bouclier fiscal » sans pour autant être millionnaire ou milliardaire….

                          Et si par chance, vous pouvez en bénéficier, pourquoi ne pas adresser votre demande aux ministères concernés et surtout à Nicolas le 18 Janvier 2010, date de son anniversaire (en franchise postale pour lui. Il a 2 mois pour vous répondre….

                          http://www.marcfievet.com/article—luckynic-tire-encore-plus-vite-sur-tout-ce-qui-bouge-keg—38153497.html (jour où le jugement sera rendu dans l’affaire « Clearstream » !)

                          Imaginez 100 à 700 000 personnes qui écrivent en même temps (et des collectifs informent alors les médias…..) pour réclamer la même protection….. que les grands « truands » des affaires ! L’égalité enfin rétablie pour tous , et au lieu de Salomé, c’est Nicolas, devenu Salomon le temps d’un jour contraint de donner gain de cause aux pauvres….

                           

                          Kelly-Eric Guillon


                          • Léo Réaguart moneyasdebt 27 novembre 2009 19:20

                            Difficilement réalisable en effet, mais il faudra bien que le système monétaire actuel implose un jour ou l’autre, pour l’heure, puisque c’est le sujet de cet article, j’invite toutes les personnes qui n’ont pas vu ce petit documentaire (qui m’a inspiré mon pseudo, d’ailleurs) à combler cette lacune.


                            • cimonie raoul 28 novembre 2009 12:56

                              J’avais vu cette vidéo il y a un petit moment déja mais un petit rappel, ca fait toujours du bien !


                            • Léo Réaguart moneyasdebt 27 novembre 2009 19:22

                              (pourquoi mon avatar s’affiche aussi mal ?)


                              • cimonie raoul 27 novembre 2009 20:10

                                Hello !
                                Eh ben dis donc ! tu « m’troue l’fion ! » si tu m’autorises l’expression. Parce que figure toi que je suis obsédé par cette idée depuis que l’on nous a annoncé officiellement La Crize. Alors sache que tu n’es pas le seul à vouloir agir ainsi.
                                Par contre, je ne m’explique pas pourquoi les partis dits de gauche et je pense en particulier à un parti héritier d’un passé dit révolutionnaire n’ont pas encore donné ce mot d’ordre ou n’ont pas encore brandi cette menace.
                                Celui ou celle qui devant les médias annoncera qu’il demande à tous ses adhérents de retirer leurs économies à une date précise sera l’instigateur d’une possible révolution. Non pas que ces quelques milliers d’adhérents vont grâce au retrait de leurs économies faire s’effondrer le système mais la panique engendrée par une telle annonce provoquera l’écroulement du système bancaire.
                                J’en suis de toutes façons arrivé au constat désabusé qu’une autre société ne peut voir le jour que si elle est débarrassée définitivement de tous ceux qui depuis trop longtemps la rongent, la vérolent, la pourrissent, la gangrènent et se l’approprient au mépris de la volonté des citoyens. On ne peut plus espérer construire quoi que ce soit sur l’existant et de l’existant il faut faire table définitivement rase. La révolution ne se passe jamais sans violence mais une révolution engendrée par l’écroulement du système bancaire sera silencieuse et laissera sur la paille tous ceux qui jusqu’à présent se gavaient outrageusement et impunément sur le dos de la république.
                                Les dernières valeurs auxquelles je me rattache actuellement sont les valeurs du pacte du conseil national de la résistance et s’il faut entrer en résistance et se battre contre l’ennemi intérieur que sont nos gouvernants, alors agissons et coulons les banques !
                                Pourquoi ne pas préparer ce retrait massif et coordonné dès à présent ?

                                ps : Désolé d’être aussi péremptoire subitement mais la lecture de ton article m’a redonné comme du baume au coeur !


                                • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 23:31

                                  En donnant notre argent aux établissement de crédits actuels, nous les autorisons implicitement à créer au moins autant de monnaie et à récupérer encore autant d’intérêts : ce faisant, nous les autorisons à baisser la valeur de notre propre monnaie, et par conséquent de notre travail.

                                  Par exemple, selon l’évolution de l’indice M3

                                  Euro2009=0,61Euro2002 car 0,61=5768/9386

                                  L’Euro2009 a perdu 39% de la valeur de l’euro2002 parce que la masse monétaire a augmenté.

                                  Je propose dans un premier temps de faire prendre conscience aux français de leur pouvoir réel.

                                  Ensuite, il faut proposer des solutions viables en remplacement des systèmes actuels, et je fais confiance aux pouvoirs actuels pour nous glisser des solutions pièges.

                                  La banque (pour le stockage sécurisé des valeurs et leur transfert) est utile, ce qui est dangereux est le crédit avec taux d’intérêt.

                                  Mais il faut tout de même faire augmenter un peu la masse monétaire pour l’économie : la solution du dividende monétaire me parait la seule solution équitable.

                                  Mais pour faire passer tout cela en loi, il faut des représentants du peuple qui soient représentatifs et indépendants : d’où la priorité pour une nouveau système de désignation au hasard de représentants législateurs...

                                  Un peu long, mais nécessaire ?


                                • cimonie raoul 1er décembre 2009 19:26

                                  Pas trop long, non ! et plutôt pertinent. il y a matière à cogiter


                                • pseudo 27 novembre 2009 20:11

                                  Les banquiers sont des personnes cyniques et pervers. Dès lors que vous avez déposé de l’argent en banque, cette argent ne vous appartient plus s’est la propriété de vôtre banquier.

                                  Avec votre argent il fait de vous son esclave. Ils s’occupent en jouant à la bourse, ils se font plaisir en construisant d’immense tours, ils s’attaquent à la pauvreté en augmentant les agios, ils rachètent à bon prix les biens en saisie.
                                   Bref vôtre banquier est un chique type qui méritent les millions d’euro annuel de revenu.
                                  Ils ont décidé de privatiser l’ensemble du domaine publique.
                                  Un exemple les autoroutes ont été privatisés par les banques,ils devaient créer des emploies, combien d’employés restent ils aujourd’hui ? 
                                  Ils vous rendent cette argent parce qu’ils sont gentil mais il peuvent vous refuser et là ! 
                                  Allez porter plainte à la gendarmerie contre une banque pour vole, c’est impossible et vous risquez d’avoir de grave problème.Combien personnes vulnérables se sont fait escroquer par des banquiers, sans pouvoir récupérer leurs argents ou les biens d’une succession ? 
                                  Aujourd’hui la crise créé par les banquiers a révélé une partie de l’iceberg du système corrompu de la finance.
                                   La majorité des Français veulent régler leurs comptes avec les banquiers, mais ces derniers ont en otages leurs économies, leurs argents.
                                  Il est fort possible que l’argent des Français ne soient plus en France mais dans une succursale bancaire d’un paradis fiscal.
                                   Dans le monde magique du coupable mais pas responsable, il sera impossible de trouver une tête à couper. Alors à défaut de trouver des têtes, il faudra forcer nos politiques à nationaliser les banques, afin de récupérer les milliers de milliards d’euro, qu’ils ont volé à notre nation. Il faut aussi d’urgence reprend notre droit de battre monnaie en temps que peuple libre.

                                  • ObjectifObjectif 30 novembre 2009 23:59

                                    Vous pouvez utiliser une monnaie propre et saine, comme les SEL, que je ne connais pas encore bien.

                                    Et justement, il vaut mieux utiliser notre travail à bâtir de nouveaux systèmes plus sains, tout en reconnaissant nos peurs et nos colères par rapport au système actuel, mais sans que cela nous paralyse...


                                  • cimonie raoul 27 novembre 2009 20:28

                                    Moi je pense que l’on peut planifier la chose. C’est moins le retrait que nous allons effectuer que la panique engendrée par ce possible retrait massif qui sera efficace. Dans un premier temps, contacter tous les gens dans nos réseaux perso qui sont prêts à agir. On peut envisager un premier flash-mob afin de se rendre compte de la portée de la chose avant de passer a l’acte. Demain 28 nov, c’est la journée sans achats. On peut très bien annoncer une journée de retrait massif à une date précise. Et puis, il faut pas baisser les bras avant d’avoir essayé ...


                                    • ObjectifObjectif 28 novembre 2009 01:03

                                      Bonjour,

                                      Vous avez bien compris le principe : c’est plus la synchronisation et le nombre de personnes qui comptent que la somme. La dissuasion, c’est que cela peut recommencer en retirant...tout.

                                      Il ne s’agit surtout pas de créer une panique, exactement comme pour la dissuasion nucléaire : il faut montrer que nous sommes nombreux à avoir compris le système financier et que nous sommes prêts à agir, avec réflexion et détermination.

                                      Par rapport à d’autres commentaires, j’ajoute que le droit de retirer son argent est évident, et que l’on ne met pas d’emplois en jeu contrairement à un boycott : au contraire, les guichetiers vont avoir du travail smiley

                                      Cette action permet aussi que chacun prenne conscience du pouvoir économique global de ses décisions personnelles et de leurs conséquences globales, même sur 100€.

                                      Il faudrait aussi prévoir 2 ou 3 sites web pour que chaque participant puisse identifier son retrait (date, montant, référence,... ?) afin de pouvoir se compter et mesurer l’impact de manière fiable.

                                      Il restera à choisir une date smiley Des suggestions ?

                                      Désolé de n’avoir pu répondre encore à tous les commentaires, j’y reviendrai. Je suis heureux qu’ils soient tous sereins et constructifs, ils apportent chacun un éclairage différent sur ce sujet : c’est toute la puissance d’Agoravox ! Merci encore.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès