Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’échéance de la déchéance

L’échéance de la déchéance

Le piège absolu.

Voilà bien un sujet à propos duquel je me garderai bien d'émettre la moindre opinion tant il sent le roussi, le faisandé et la scission absolue. Pourtant notre Prince de la synthèse a trouvé le moyen de sortir de son chapeau la plus effroyable machine à créer du dissensus qui soit. Lui qui se rêvait fédérateur, pacificateur et roi du consensus mou, il a frappé un grand coup qui va laisser des traces.

À trop vouloir courir après l'opinion publique, notre cher président est tombé dans ce terrible piège fangeux. Il a fouillé dans les remugles de l'extrême droite pour s'approprier une de ses propositions, pensant ainsi noyer le poison et empêcher la dame de cracher son venin. Il n'était pas mécontent non plus de couper la mauvaise herbe sous le pied du petit Nicola$.

Fin tacticien, notre cher François se trouve pris aux pièges des grands principes, des belles idées, de l'opinion publique et de la légitime peur de l'instant. À vouloir tout mélanger, on finit immanquablement par se prendre les pieds dans les chausse-trappes de la dialectique. Maintenant, le brave Flambi premier est englué dans une proposition qu'il a eu l'immense tort de rendre solennelle dans le palais de Versailles.

N'est pas le roi Soleil qui veut et notre pauvre pantin, pour éviter l'éclipse, a voulu briller des mille feux de la fermeté. Il a tapé du poing sur la table de loi, il a froncé les sourcils pour paraître plus méchant qu'il n'était et voilà qu'il se reprend un magistral retour de bâton. C'est à le dégoûter définitivement d'avoir une idée.

Il aurait dû, comme à son accoutumée, prendre le pouls, envoyer quelques ballons-sondes, déléguer un quidam pour essuyer les plâtres, jouer du démenti par premier ministre interposé, tergiverser, bégayer, reculer, nuancer. Mais non, il était coincé, il avait lâché sa bombe devant le congrès … Quel idiot !

Alors, la suite fut du grand Guignol. Un coup de barre à gauche, un autre à droite. Au PS, louvoyer est la plus sûre manière de naviguer entre deux eaux. Il est commode de tenir la barre quand on n'a aucun cap précis à suivre. Mais cette fois, le bon capitaine s'est pris les doigts dans le sextant et les pieds dans la déclaration universelle des droits de l'homme.

La grogne fait rage dans ses rangs. S'il lui reste encore des fidèles , ils doivent avaler leur chapeau ou une couleuvre. Le choix est malaisé quand on a prétendu jadis avoir une certaine idée de la France. Pour finir de mettre le grand bazar, l'opinion publique aime à se faire virulente sur un tel sujet. C'est l'hallali qui résonne dans les cafés du commerce. La peine de mort et la déchéance sont des bouées de secours auxquelles aiment à s'accrocher les Dupont-la-Joie de tous poils.

Et après bien des pirouettes, notre président a décidé d'aller jusqu'au bout de la parole donnée. Pour ne pas vous décevoir, la déchéance sera … La ministre de la justice devra se soumettre ou se démettre, la véritable gauche se pincer le nez ou risquer la catastrophe. Les Français de souche replongent leurs racines dans les vieux relents de Vichy, la loi se met au service des dérives de l'heure et abandonne les postures morales et philosophiques.

Que de dégâts pour une mesure qui est uniquement symbolique et ne devrait toucher qu'une infime minorité d'individus qui ne méritent pas qu'on se déchire pour eux. Je pensais naïvement que gouverner c'était prévoir. Je découvre avec effarement que l'improvisation règne en maître aux plus hauts sommets de l'état.

Ce serait drôle si la mesure n'était pas de nature à créer des fractures profondes dans la société. Il est si facile de crier avec les loups, de perdre de vue les Grands Principes, de réagir dans l'émotion et la crainte, l'abjection légitime et le traumatisme indéniable. Mais cela ne devrait en aucune façon être la posture de l'homme d'Etat … La preuve est désormais faite que celui-ci non plus n'est pas digne de la fonction qu'il occupe.

Déchéancement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Shawford Shawford43 28 décembre 2015 11:01

    Pour quelqu’un qui prétend en introduction ne pas donner son opinion, ben c’est loupé Nabum !!

    Désolé, vous produisez bel et bien ici une analyse politique de première...

    ... et c’est rudement bien torché smiley smiley


    • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 11:25

      @Shawford43

      J’agis à l’imitation des gens qui nous gouvernent
      Je manie la langue de bois au début de ce billet, puis mon naturel revient au galop et je lâche les chevaux.

      Chose dont hélas, ils sont strictement incapables.
      Quant à ce torché, il convient rudement bien à ces personnages évoqués


    • zygzornifle zygzornifle 28 décembre 2015 18:31

      @C’est Nabum


       quand on a la langue de bois il faut faire gaffe aux thermites ......


    • juluch juluch 28 décembre 2015 11:12

      Disons que vu la situation extrême, il y a eu des méthodes extrêmes....prévues par la Constitution si vous parlez de l’Etat d’urgence.


      Il y a plusieurs étapes pour l’Etat d’urgence.....bien d’autres....beaucoup plus sérieuses.

      je pense meme si je n’ai pas voté pour lui qu’il a bien réagit face aux attentats sarkozy ou qui que se soit aurait fait pareil.

      L’avantage, et je parle pour Marseille, c’est que la délinquance a fortement diminuée en centre ville.

      Merci Nabum....
       smiley

      • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 11:26

        @juluch

        J’évoque la déchéance de nationalité, un symbole fort et hélas contraire aux principes qui fondent notre république


      • Ouallonsnous ? 28 décembre 2015 18:22

        @C’est Nabum

        « La preuve est désormais faite que celui-ci non plus n’est pas digne de la fonction qu’il occupe. »

        Tout à fait Nabum, mais il ne l’était pas non plus avant d’être élu, ses derniers exploits, utiliser « les remugles de l’extrême droite pour s’approprier une de ses propositions » nous le prouvent une fois de plus s’il en était besoin,

        Cependant si nous nous replaçons en perspective mondiales de l’utilisation qui est faite du principe et de la délivrance de passeports nationaux, force nous est de constater qu’une partie de ces bi ou tri nationaux ne le sont que pour disposer de points d’entrer légaux dans des pays dans lesquels ils vont s’efforcer de s’ingérer dans leur politique intérieure, cf. méthodes CIA ou Mossad, pour ne pas parler des britanniques, par exemple.

        Et celui ci en est un tellement il est évident que le cas même de la double nationalité est un « non sens » car il nie la nationalité en elle même, cf. les franco-allemand, franco-israéliens, étatsunos-japonais, etc...

        Il ne sert de rien de nier les antagonismes d’intérêts nationaux en les recouvrant de l’hypocrisie d’une double appartenance, ça ne même qu’a des drames.

        Le plus logique et légitime au regard des lois des états-nations est d’abolir cette anomalie de la double nationalité !

        Il faut choisir et se déterminer, que diable ! On ne peut être la chèvre et le choux, parce qu’en règle générale, c’est de ça qu’il s’agit !

        En résumé, il s’agit encore d’une nouvelle tentative d’amuser la « galerie » et par la même de masquer les vrais problèmes

        Nous n’en attendions pas moins de la part d’un « collaborateur » devenu président  de ce régime corrompu qui n’est plus la République mais une oligarchie à la solde de l’UE/OTAN siono-yankee !

         NB : à priori il n’est pas question de déchoir de leur nationalité des français « de france par le sol où le sang, où par naturalisation à condition que leur seule nationalité soit la française » à moins qu’ils ne soit coupables de terrorisme (à définir en dehors du terrorisme religieux !!).


      • Ouallonsnous ? 28 décembre 2015 19:14

        @Ouallonsnous ?

        Un petit rappel qui si il en est besoin que cette « affaire » de déchéance de la nationalité est un « buzz » de plus de la part du gouvernement :

        Rappelons que le principe de déchéance de nationalité existe déjà dans le droit français. Ce principe existe aussi dans l’ensemble des pays européens.

        La seule limite, depuis la « loi Guigou » de 1998 est que cette disposition ne peut s’appliquer qu’à des binationaux.

        Ceci est la conséquence de l’article 15 de la déclaration universelle des Droits de l’Homme. Notons, aussi, que le Conseil Constitutionnel a validé les articles 25 et 25-1 du code civil sur la déchéance de nationalité et considéré que les mots « ou pour un crime ou pour un délit constituant un acte de terrorisme » figurant au 1° de l’article 25 et de l’article 25-1 du code civil sont conformes à la constitution ».

         Il n’y a donc rien de juridiquement scandaleux dans cette mesure. Elle montre l’incompréhension des questions juridiques et politiques de ceux qui ont formulé cette comparaison, une comparaison qui pose problème quand on sait que certaines de ces personnes sont des élus de la République.

         


      • JL JL 28 décembre 2015 11:25

        Tout compte fait, je me demande si ce tohu bohu ne serait pas orchestré par les médias dont il a souvent été dit qu’ils étaient, disons, accommodants avec Israël.


        Sauf erreur de ma part, il est possible d’obtenir la nationalité israélienne sans difficulté aucune.

        Ceci expliquerait-il cela ?

        Maintenant, quant à dire que Hollande s’est pris les pieds dans le tapis, perso, j’hésiterais. Ce pataquès pourrait bien être l’arbre qui cache une forêt de mesures bien plus liberticides.

        • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 11:27

          @JL

          Ne nous trompons pas de sujet


        • JL JL 28 décembre 2015 11:30

          @C’est Nabum
           

          nous ? Qui ça, nous ?



        • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 15:33

          @JL

          Pardon je me prenais pour Delon

          Je ne veux pas évoquer Israël
          Trop dangereux


        • Vipère Vipère 28 décembre 2015 11:40

          Hello Nabum

          A quand la nationalité française à points comme pour le permis de conduire, la France, le seul pays qui annule le permis de conduire, faisant de quelques milliers de français, sans permis, des délinquants de la route. Un pays qui copie la France ? aucun.

          Plus de points, plus de nationalité, plus de droits... 


          • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 15:35

            @Vipère

            Inventons la présidence à points

            Vous verrez que les guignoles n’y resteraient plus très longtemps

            Hélas, nous n’avons plus aucun droit et même maintenant, le devoir de nous taire et de nous laisser traire


          • Jelena 28 décembre 2015 11:52

            >> Que de dégâts pour une mesure qui est uniquement symbolique et ne devrait toucher qu’une infime minorité d’individus (...)
             
            Une infime minorité ? Il faut voir... Pour la Rada de Kiev, les insurgés du Donbass sont des terroristes, il en est de même dans les textes du IVe Reich (alias Bruxelles) et si demain un gouvernement similaire à celui de Kiev s’installe à Paris, quiconque s’opposera aux décisions de l’Etat sera qualifié de terroriste.


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 15:37

              @Jelena

              Il se murmure que notre premier ministre veut qualifier de terroriste les blogueurs impertinents !


            • lsga lsga 28 décembre 2015 15:41

              @C’est Nabum
              merci qui ? Merci la 5ème république fascitoïde de DeGaulle, qui a servi de modèle au Patriot Act américain. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 17:24

              @lsga

              Merci à ce régime présidentiel délirant qui fait qu’un pantin s’arroge tous les pouvoirs


            • JBL1960 JBL1960 28 décembre 2015 15:43

              Nous n’attendions rien de Hollande, il a réussi à faire pire.

              Et quand vous dîtes : « Hélas, nous n’avons plus aucun droit et même maintenant, le devoir de nous taire et de nous laisser traire »...

              Bah, non merci.

              Ou alors, autant se tirer une balle tout de suite, non ?

              Je me permets de vous coller ma dernière publication que m’inspire ce sujet ;
              https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/27/francaise-de-papier/


              • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 17:26

                @JBL1960

                Ce n’est qu’une formule qui vise surtout ces maudits socialistes et non pas la réalité du comportement des citoyens qui vont un jour, rendre la monnaie de leur pièce à ces fêlons


              • Abou Antoun Abou Antoun 28 décembre 2015 18:52

                @JBL1960
                Nous n’attendions rien de Hollande, il a réussi à faire pire.
                Mais alors, sommes nous présidés par un ’moins que rien’ ????


              • Samson Samson 28 décembre 2015 17:08

                « La grogne fait rage dans ses rangs. »
                Il est bien temps !
                Lorsqu’aux valeurs qui ont si longtemps participé au rayonnement de la Patrie tant admirée des droits de l’Homme et du Citoyen se substituent les équations sans âme des calculettes économistes et politiciennes, reste-t-il seulement un seul terme à encore biffer de cette devise si fièrement proclamée sur les frontons de vos mairies ? smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 17:30

                  @Samson

                  Liberté de se taire, égalité devant les injustices pour le plus grand nombre, fraternité des miséreux et des exclus


                • César Castique César Castique 28 décembre 2015 18:05

                  ¨« Ce serait drôle si la mesure n’était pas de nature à créer des fractures profondes dans la société. »


                  Fractures profondes dans la société ? Tu parles !


                  Quatre-vingt-dix pour cent pour, dix pour cent contre, qui, relayés.par la chienlit merdiatique presque unanime, font du boucan comme deux cent cinquante pour cent, la fracture sépare le bon peuple, des hallucinés de la mission universaliste de la France des Lumières, des colonnes infernales et des « Cadets de la rue Triangle »* réunis.


                  * L’expression est de Louis-Fernand Céline.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 19:57

                    @César Castique

                    Céline aurait bien du mal à être contre ...


                  • Abou Antoun Abou Antoun 28 décembre 2015 18:34

                    C’est à le dégoûter définitivement d’avoir une idée.
                    A-t-il déjà eu une idée ? Je veux dire une idée a lui qui est venue comme ça sous son cuir chevelu ?
                    J’en doute. Actuellement il est entouré de grands ados branchés, de petits cons et de petites connes style Auteuil-Neuilly-Passy, téléphone mobile greffé sur une oreille, qui lui soufflent quel parti il peut tirer de telle situation (la comm. toujours la comm.). Maintenant, après le coup du ’chef de guerre’ on lui suggère de piocher à droite, très à droite, pour plumer la volaille nationaliste. Sauf qu’on ne peut contenter tout le monde et son père... Alors on en est là c’est le tango, un pas en avant deux pas en arrière. Tout cela finira par une valse, trois petits tours et puis s’en ira. 
                    Mais si c’est pour retrouver l’autre, le voyou, on va peut être le regretter, car dans leur match à qui perd gagne il peut encore faire pire.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 décembre 2015 19:59

                      @Abou Antoun

                      Nous sommes dans une impasse

                      Le choix est d’une telle médiocrité et les entourages ne valent pas mieux


                    • ddacoudre ddacoudre 28 décembre 2015 21:54

                      bonjour nabum

                      bel article et triste constat de l’opinion publique.dans un article je rappelai l’article 15 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui dit clairement que nul ne peut être arbitrairement déchut de son droit d’avoir une nationalité sauf si lui veut en changer.
                      beaucoup utilise la notion d’arbitraire pour justifier de pouvoir déchoir un individus. alors il faut comprendre qu’une décision légale est toujours arbitraire et donc que le texte ne peut à la fois contenir le droit à nationalité et son contraire donc l’article 15 alinéa 2 ne se comprend que si c’est l’individu qui abandonne sa nationalité à partir de ce moment seulement la décision n’est pas arbitraire.
                      cordialement.


                      • ddacoudre ddacoudre 29 décembre 2015 19:08

                        @ddacoudre

                        La nationalité française est attribuée, s’acquiert ou se perd selon les dispositions fixées par le présent titre, sous la réserve de l’application des traités et autres engagements internationaux de la France.


                      • jakem jakem 29 décembre 2015 09:41

                        Cher Monsieur Nabum, j’aime beaucoup vos articles, et si vous les publiiez en un recueil, j’en achèterais un sans hésiter !

                        Pourtant aujourd’hui je ne partage pas toute votre contrariété.

                        A propos du RoiSolex, nous sommes d’accord. Il s’est fourvoyé dans un piège exemplaire. A étudier dans les Ecoles.
                        J’ai reçu ce matin un coup de fil d’un ami m’apprenant qu’hier soir il avait entendu à la télé un popoliticien exprimer son opposition à la constitutionnalisation de la déchéance ainsi envisagée MAIS qu’il était favorable à une loi rendant possible cette déchéance.

                        Personnellement je n’y avais pas pensé, et ce n’est que récemment que j’ai appris que ça existait déjà. Donc le Poussah aurait pu manoeuvrer habilement en proposant de faire voter une loi.
                        Serait resté un doute sur l’intransigeance des juges dits rouges, et aussi cons que leur mur, qui préfèrent donner l’absolution aux malfaiteurs de tout poil plutôt que prendre en compte les dommages subis par les victimes. Mais la loi aurait existé.

                        Le petit point de désaccord avec vous apparait plus loin, quand vous évoquez les Dupont-la-joie qui réclameraient avec insistance ( là j’interprète vos mots ) la peine de mort. 
                        Que je réclame aussi pour les terroristes, qu’ils se revendiquent de l’EI ou de Schmoulk ou de Schmaltz ou de Septembre Vert ou de Planète Bleue.

                        Or, il me semble, si mes souvenirs ne s’égarent pas dans l’arôme de mon café, qu’un certain Diderot avait prôné la peine de mort dans certaines circonstances. D’autres philosophes aussi, que certains citent souvent, et qui sont plutôt vénérés.
                        Faut-il désormais « ranger » Diderot et d’autres éminents écrivains parmi les Dupont-la-Joie ?

                        Un autre désaccord : en ce qui concerne les remugles d’extrême-droite dont serait ou est issue cette idée de déchéance, est-ce-que les lois qui la permettent ont aussi été inspirées par des extrémistes de droite ?

                        Si vous me lisez, vous avez certainement compris que j’étais pour cette déchéance.

                        Et je me plais à penser que les Révolutionnaires qui ont rédigé la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen l’auraient certainement imaginée s’ils avaient été confrontés à la barbarie des terroristes mettant en danger la République.

                        Avec mes sincères salutations républicaines françaises, Monsieur Nabum.

                        PS : pensez au recueil !


                        • C'est Nabum C’est Nabum 30 décembre 2015 08:09

                          @jakem

                          Notre désaccord est plus minime qu’il n’y parait

                          Je suis pour le retour de l’interdiction de séjour. Cette mesure s’appliquerait à tous, français ou bi-nationaux ce qui supposerait de ne pas introduire une mesure d’exception dans la constitution

                          J’ai du mal m’expliquer

                          Quant mes œuvres, elles se trouvent aux éditions du jeu de l’Oie et c’est essentiellement par le net qu’on peut se les procurer.
                          Merci


                        • jakem jakem 30 décembre 2015 14:34

                          @C’est Nabum
                           Merci pour l’information.

                          Je vous suis sur l’interdiction de séjour, et même de passage, de transit sur tous les territoires français.

                          Je pense aussi qu’il faut revoir le droit du sol. Après tout c’est la Révolution, dont se réclament nos révolutionnaires de gauche verte ( essentiellement ), qui a institué le droit du sang.
                          Les choses ne sont pas figées, les circonstances poussent aux changements.

                          Revenons sur le RoiSolex.

                          S’il était réellement soucieux de l’avenir serein de son pays ( on l’aurait remarqué depuis longtemps, mais je me limite à cet évènement récent ), s’il avait réellement la volonté de servir la France et d’être utile aux Français, il aurait déclaré ouvrir un débat à propos de la déchéance de nationalité, en suggérant 3 pistes : la constitutionnalisation, ou un complément législatif, ou le ravivage de l’indignité nationale.
                          Il aurait encouragé l’ouverture DES débats dès la fin de son allocution, précisant que plusieurs séances de discussions seraient organisées officiellement, et qu’il serait tenu compte de toutes les suggestions avant décision.

                          Il s’avère, comme vous l’avez écrit, que la situation n’est pas aussi simple que je l’avais perçue, et je suis bien content d’avoir eu l’occasion de lire des contributions très différentes et d’avoir appris des dispositions légales que j’ignorais.

                          --------------------------------------------------------------------------------------

                          Autre sujet dont on ne parle plus : les réfugiés en Allemagne.
                          Lire l’article de Hildegard von Hessen am Rhein sur Bd. Voltaire qui cite le livre d’une policière haut gradée allemande ( l’ Allemagne sous lumière bleue ...,ou Deutschland unter blauem Licht - en vente sur Am.de) dans lequel elle raconte les innombrables difficultés causées par cet afflux de gens pas toujours bien intentionnés.

                          Que le Tout Puissant Esprit Ligérien maintienne votre lanterne allumée.


                        • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2015 08:30

                          @jakem

                          Il n’est plus rien à attendre de ce président comme il n’est rien à espérer du précédent et du suivant

                          Le Régime est à l’agonie, l’Europe n’a aucun projet autre que ce libéralisme délirant. Nous sommes dans une impasse sans que les citoyens n’aient d’autres moyens de pression qu’un vote odieux et suicidaire

                          Quelle misère

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès