Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’Elysée flambe, ou l’art de l’indécence

L’Elysée flambe, ou l’art de l’indécence

Cela tombe au plus mal, en pleine crise financière, c’est avec une certaine malice que René Dosière, député de l’Aisne et véritable spécialiste des comptes de la présidence de la République, a rendu public ses conclusions. Après une hausse de presque 8 % l’année passée, le budget de l’Elysée grimpe de plus de 11 % pour l’année en cours, soit près de 20 % depuis le début de la mandature du président Nicolas Sarkozy. Il y a de l’indécence dans ces chiffres, alors que la grande majorité des Français doivent regarder à la dépense, loin de montrer l’exemple, notre premier magistrat augmente son train de vie et celui de sa cour.

Le député René Dosière a de la suite dans les idées, devenu un véritable exégète des comptes visibles de la présidence de la République, il dénonce dans son dernier rapport une hausse de 11,45 % du budget alloué au fonctionnement des services de cette dernière.

Le moins que l’on puisse pointer c’est la non-congruence du chef de l’État qui annonce des économies drastiques pour les comptes de la nation d’un côté, alors qu’en ce qui concerne les comptes de la présidence de la République c’est une flambée sans précédent, un véritable dérapage incontrôlé.

Ainsi, les crédits affectés à l’Elysée pour l’année 2009 grimpent de 11,45 % pour être portés à 112,33 millions d’euros. Soit une progression six fois supérieure à celle du budget de l’Etat, l’examen de ces sommes sera présenté devant l’Assemblée nationale le 13 novembre 2008, ce qui promet quelques sifflets mérités venus des rangs de l’opposition.

Le rapport de M. Dosière, fort espiègle, s’intitule « Le budget de l’Elysée ne connaît pas la crise » et c’est Alain Bashung qui devrait se sentir flatté d’une telle reprise de la part d’un élu du peuple.

Mais revenons à nos comptes, puisqu’il s’agit ici des deniers du contribuable s’il fallait le rappeler.

Les charges de fonctionnement, en augmentation de plus de 25 %, explosent littéralement. Il faut croire que notre président téléphone sans compter, s’équipe en matériel de bureau afin de faire face à de nombreuses tâches administratives, épaulé par une ribambelle de conseillers tous plus dispendieux les uns que les autres. Certes, M. Guaino rédige à tout va et tout le monde travaille d’arrache-pied pour une France « qui ne laisse tomber personne, une France qui est comme une famille où le plus faible, le plus vulnérable, le plus fragile a droit à autant d’amour, autant de respect, autant d’attention que le plus fort  », comme le déclamait, entre les deux tours de la présidentielle, celui qui désormais préside au devenir de notre nation.

Mais, non content d’œuvrer sur le territoire national, tout ce beau monde aime à voyager, et en nombre, c’est tellement plus représentatif de ce bel esprit français, comme une réminiscence de l’ancien régime qui entretenait une cour bien peu regardante à la dépense.
Ainsi, les frais de déplacement progressent de 33 %, mais cela doit être dû à la hausse déraisonnable du prix du kérosène. Mais il faut constater combien la diplomatie élyséenne est active, se démenant sans compter pour un monde meilleur, et cela n’a pas de prix, on ne va pas chipoter sur un poste budgétaire primordial qui aura été multiplié par trois depuis la dernière année de présidence du (regretté ?) Jacques Chirac.

Mais ce sont les dépenses en rémunération du personnel qui grèvent le budget de la présidence, voyez-vous, il faut bien que salaire soit versé aux 1 031 collaborateurs du président. Cela représente une dotation de 70 millions d’euros, soit l’équivalent des dépenses en personnel d’une ville de 100 à 150 000 habitants, selon notre député de l’Aisne, qui file ici un bien mauvais esprit, même si c’est là un domaine qu’il connaît parfaitement. Mais bon, lorsqu’on se dépense sans compter pour l’Elysée, il est normal qu’en retour un petit effort financier soit consenti. Aux dorures du palais correspondent des traitements dorés, mais en rien comparables à ces insupportables parachutes cousus de fil d’or. De plus, notre empêcheur de dépenser en rond a l’outrecuidance de se poser la question du nombre réel des fonctionnaires mis à disposition, un certain flou quantique demeurant en l’espèce. Et de se demander « d’où peuvent venir les 150 travailleurs clandestins s’échinant pour le compte de la présidence ? », aucune réponse claire ne lui ayant été faite sur le sujet. Mais de quoi se mêle-t-il cet élu du peuple ? Ce n’est pas parce qu’on est président de la République qu’il est interdit de faire preuve de cachotteries envers ses ouailles !

Quel grossier personnage que voilà, non content d’avoir révélé l’an passé le doublement des émoluments du premier magistrat de France (au nom de la transparence selon le bénéficiaire), le voilà qui persifle et signe en épinglant les comptes forts opaques de l’instance la plus haute de la nation. Et c’est bien cette opacité organisée qui choque notre élu et, quoi qu’en pense ledit palais, il y a matière ici à s’insurger.

En effet, tout cela ne pourrait relever que de l’anecdote si la France ne comptait pas autant de personnes en situation de grande pauvreté, de précaires, de mal-logés et autres trimards du quotidien. Nous n’en ferions pas cas si toutefois la période actuelle pouvait se prêter à un franc optimisme béat d’extase devant une conjoncture qui serait souriante à souhait. Aucun commentaire désobligeant n’aurait été nécessaire si le projet de loi de finances pour l’année 2009 ne présentait pas un déficit d’au moins 50 milliards d’euros, et si la dette publique ne s’élevait pas 1 250 milliards de la même monnaie, soit largement au-delà de 60 % du PIB national, ratio imposé par les règles de Maastricht.

Non, tout cela ne serait pas indécent en des temps où la prospérité serait partagée par le plus grand nombre de nos concitoyens, ce qui est loin d’être le cas, vous voudrez bien en convenir Monsieur le président de la République.
En outre, la transparence ne serait même pas une valeur en hausse auprès des administrés si la gabegie de quelques spéculateurs irresponsables, mais pas coupables, n’avait plombé ainsi le portefeuille de ceux d’en bas.

En tous les cas, sachez, Monsieur le député de l’Aisne, que les contribuables vous savent gré du présent rapport que vous avez commis, auquel cas nous aurions pu parler de véritable loi du silence.

Dans l’attente de vous lire dans le détail [1], et de pouvoir éplucher plus avant la matière émergée des comptes de ce bien beau palais, qui n’ont de cesse de dériver sous le fait d’un prince dont la prodigalité semble refléter tout le mépris adressé à l’endroit de ce brave peuple.

[1] L’argent caché de l’Elysée, René Dosière, préface de Guy Carcassonne

* Illustration Placide


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (342 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • vincent p 15 octobre 2008 14:04

    " Comme les dépenses de l’ELysée leur appartiennent "

    Certaines personnes sont aussi apeurées de voir leur politique pratiquée que d’entendre dire qu’elle est sérieusement mis en doute par leur vaine conduite.

    Quand on dépense autant à la tête de l’Etat, c’est-à-dire sans compter, ces gens là feraient mieux de se taire, ou l’art de tromper continuellement les Français à l’antenne, mais qui donc dépense le plus ?
     
    Tant de dépenses supplémentaires, tout ce qu’il faut à l’Elysée, c’est un mot de flatterie ou de critique,
     pour mieux faire sortir de nouveau l’Ego d’une politique dans une société.

    " Qui parle souvent de réforme, n’est pas toujours le plus économe"





    • HELIOS HELIOS 15 octobre 2008 14:16

      ... et juste une petit mot : Qui a voté pour qui ? ne vous l’avez-t-on pas dit ?

      Vous savez au moins pour qui ne pas voter la prochaine fois, legislatives ou presidentielles ! sauf si vous aimez, bien sur, il n’y a pas que les ecolos qui sont masochistes.


      • alberto alberto 15 octobre 2008 16:22

        Hélios : Bien d’accord, on sait pour qui ne pas voter la prochaine fois !

        En fait, on a gagné cinq ans de galère, car si Ségo avait été élue elle aurait intallé sa bande de socialos au boulot aux finances, et la crise aurait été la même, la dette et le chômage itou.

        Le problème, c’est que le Sarko ne serait pas resté coi : il se serait démené pour clamer "que lui, il aurait été chercher la croissance avec les dents, qu’il aurait été le Président du pouvoir d’achat", ect, vous connaissez la suite...Bref, cinq ans plus tard, il aurait fini par être élu : mais on sait aujourd’hui pour quoi faire !!!

        Mais bon, si on sait pour qui ne pas voter, moi, je ne sais pas si on saura pour qui voter !


      • Gilles Gilles 15 octobre 2008 16:52

        Alberto

        "si Ségo avait été élue elle aurait intallé sa bande de socialos au boulot aux finances"

        Elle n’aurait pas grillée 15 G€/an dés le départ
        Elle n’aurait pas été omniprésidente et on aurait un vrai gouvernement pas des fantoches pilotés par on ne sait quel conseiller Elyséen réac
        Pas de discours de Dakar et autre sarkoneries
        Pas de tensions avec les européens (malgrés les accords et tout, Sarko est méprisé, voir insulté, par Merkel et Borwn.... quant à Zapatero il doit le hair aprés ce qu’il lui a fait pendant la campagne. reste Berlu.....

        Aprés ce qu’elle aurait donné.....surement pas terrible, mais pas pire, c’est impossible


      • bizzard85 15 octobre 2008 17:32

        Pour Ségo et sa troupe de socialos, comme tu dis, au moins ils auraient eu 40 milliards de marge niveau connerie ! Ca laisse du champ !

        Ouais c’est vrai la droite c’est les pros de l’économie...qu’on nous rabâche les oreilles.... et les socialos des mecs qui ne savent pas gérer un budget...


      • hans lefebvre hans lefebvre 15 octobre 2008 19:12

        C’est aussi mon point de vue. Ségolène royale est habillée dans une toute autre morale, mais non pas sans défaut, notoirement empreint d’une certaine rigidité austère...mais c’est un autre débat.


      • Cropcircle 15 octobre 2008 19:56

        @Helios,très simple,comme les gens au pouvoir sont des affairistes,ou bien des incapables,car ceux qui veulent se faire élire le font uniquement pour leur gamelle,IL FAUT VOTER BLANC,ça serait idéal,résultat du vote 80% de vote blanc


      • hgo04 hgo04 16 octobre 2008 07:49

        """Elle n’aurait pas été omniprésidente...""""

        Elle est déja présente avec ses show médiatiques style trés américain..

        Son élection en tant que présidente aurait été un drame pour ce pays, et je n’ai pas regretté, et le le regrette toujours pas, mon choix de ne pas avoir voté pour une arriviste...


      • Gilles Gilles 16 octobre 2008 09:38

        ......................... mais d’avoir voté pour un arriviste qui avoue sans problème avoir pensé à la présidence en se rasant chaque matin. Et qu’il veut gagner beaucoup d’argent. ça c’est de l’arrivisme............professionnel


      • hgo04 hgo04 16 octobre 2008 23:19

        Au moins il sait ce qu’il fait et est compétent... L’autre fadasse est nulle à ch...

        Parlez moi plutot de gens qui savent ce qu’ils font et ce qu’ils disent...


      • Gilles Gilles 17 octobre 2008 09:38

        Trés compétent...

        un gars qui en 2007, en pleine crise immobilière US et au début de la crise financière, proposait les crédits hypotécaires rechargeables sur les biens des ménages modestes et qui trouvait que les français n’étaient pas assez endettés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

        un gars qui faisait de la lèche à Bush...... alors que même les américains ignorent

        « Le CNE est un progrès, il ne faut pas y toucher »

        Iraq : il n’aurait pas, s’il avait été président en février 2003, brandi le veto français au conseil de sécurité des Nations Unies contre le projet américain d’invasion de l’Irak. (Il l’a dit lui même)

        Un sacré visionnaire même ! S’il avait été élu en 2002, la France serait surement en Iraq et des français modestes seraient dans la merde des subprimes !!!


      • Croa Croa 19 octobre 2008 11:55

        « surement pas terrible, mais pas pire, c’est impossible » Oui tout à fait ! Cependant nous aurions quant même des fantoches au gouvernement.


      • dom y loulou dom 19 octobre 2008 12:47

        @ hgo04

        tu dois être myope alors


      • Battement d’elle 19 octobre 2008 15:46

        @ Helios

        Parce que vous pensez vraiment que les Français seraient assez patients pour attendre les prochaines éclections ?

        Il suffit d’écouter..... les grondements du peuple pour constater que la révolution est proche !

        Et ce ne sera que justice.... ils sont allés vraiment trop loin dans la maltraitance des citoyens : quand on affame le peuple.......plus rien ne l’arrête !

        Vive la révolution !
         



      • Krusty Krusty 15 octobre 2008 14:18

        Ouaip, moi je dis qu’un gars qu’à 360 milliards sous le coude, y peut quand même se permettre quelques p’tites dépenses...C’est pas comme si y’avait des pauvres en France...

        Puis les grosses tocantes et les gros n’avion aussi ont augmenté...

        Longue vie au roi...


        • Fergus fergus 15 octobre 2008 15:04

          Très bon article et... pertinent rapport de M. Dosière. A cet égard, la "moralisation" demandée par Sarkozy (à juste titre) aux financiers imprudents ou indélicats aurait infiniment plus de poids et de crédibilité dans l’opinion s’il se l’appliquait à lui-même et à ses collaborateurs !


          • bernard29 bernard29 15 octobre 2008 15:19

            René Dosière fait un travail trés utile et irremplaçable. On aimerait bien que le PS s’appuie "un peu" sur ses travaux pour remettre la République dans un chemin débarassé de ces turpitudes, privilèges et autres dépenses somptuaires....

            mais la phrase suivante dénature votre propos. 

            • "Aucun commentaire désobligeant n’aurait été nécessaire si le projet de loi de finances pour l’année 2009 ne présentait pas un déficit d’au moins 50 milliards d’euros,....".

            Ah bon ! Pourquoi ? Il me semble que dans tous les cas, il faut contrôler les élus et gens du pouvoir qui ont bien évidemment tendance à abuser de leur situation et de leur pouvoir.

            Serait ce seulement, pour vous, une question de proportion, et/ou une question relative à la situation catastrophique de nos finances publiques ?

            • hans lefebvre hans lefebvre 15 octobre 2008 19:04

              Pour le seconde remarque, ce n’est pas ici le fond ma pensée, bien on contraire, l’objet de cette remarque est de supputer une classe politique totalement intègre, soit une fiction pour justement surligner le propos de M. Dosière, à qui je réitére tous mes remerciements. Bref, un modeste effet de style.
              Cordialement


            • Romain Desbois 15 octobre 2008 23:04

              hélas même quand ce n’est pas par malhonnêté ,l’état gère minablement. (à moins que derrière il ya maguouille)

              Dans l’émission d’hier sur france2 "un oeil sur la planète. "

              Il est dit que l’état a racheté les batiments de l’ancienne imprimerie nationale pour 325 millions d’euros alors qu’il les avaient vendus 85 millions d’euros il y a cinq ans !

              Bravo la gestion de droite de l’état !!!!!!


            • Serge Serge 15 octobre 2008 15:39

              Le plus extraordinaire c’est que des gens soient surpris par les pratiques de sa majesté N.Sarkozy !!!C’est que ils n’ont vraiment pas compris ( ou voulu comprendre,ce qui est pire !) les objectifs politiques de ce personnage.Transformer l’Etat pour servir les intérêts des grandes fortunes ( d’où la rapidité avec laquelle fut mis en place le bouclier fiscal qui en 2007 a bénéficié à moins de 0,04 % des foyers fiscaux !!! ) et au passage ,sur le plan personnel, profiter au maximum de sa fonction dans le cynisme le plus total...d’où son attitude "bling-bling" !!!
              Elle est loin la rigueur et la morale du Général de Gaulle sur les dépenses de l’Elysée !!!


              • Gilles Gilles 15 octobre 2008 16:58

                mis en place le bouclier fiscal qui en 2007 a bénéficié à moins de 0,04 % des foyers fiscaux !!! )

                Pire même

                • Les 10% des Français les plus aisés en termes de revenus bénéficient de 83% des remboursements liés au bouclier fiscal.
                • La restitution moyenne est de 231 900 euros.
                • Les restitutions offertes aux 671 ménages disposant d’un patrimoine supérieur à 15,5 millions d’euros, représentent 155,6 millions d’euros, soit 66% du coût total du bouclier en 2007
                27 contribuables disposant de plus de 15,53 millions d’euros de patrimoine déclarent un revenu fiscal de référence inférieur à 12.964 euros annuel, treize d’entre eux déclarant même moins de 3.753 euros annuels, soit moins qu’un RMI.

              • hans lefebvre hans lefebvre 15 octobre 2008 19:16

                Vos chiffres sont judicieux, malicieux, mais ils parlent beaucoup. j’apprécie beaucoup les chiffres et vous recommande ce site fort pertinent :
                http://www.penombre.org/


              • Gilles Gilles 16 octobre 2008 09:47

                merci je vais y jeter un oeil

                Sinon il est trés facile de trouver les chiffres que l’on souhaite, en 5 à 10 mn sur le net et les sites institutionnels

                Par exemple, le doc avec toutes les données du bouclier fiscal
                http://www.humanite.fr/IMG/pdf/document_bouclier_fiscal.pdf

                Plein de données intéressantes.... comme ceux qui ont des patrimoines de plus de 15M€ (donc parmi la poignée des plus riches de France), mais ont des revenus inférieurs à 18 000 €...plutôt faibles. et ne paient donc pas d’IR mais un fort ISF de 244 000 €
                Le fisc leur reverse plus de 237000 €  ??????????????

                Question : comment ont-il pu payer un impot 12 fois supérieur à leur revenus ? ah ah. Sérieux ou bien ils doivent vendre une partie du patrimoine ou il y a des revenus cachés mais sauvegardés ailleurs (niches, paradis fiscaux....).

                Si quelq’un a une idée..........


              • xa 16 octobre 2008 11:06

                "Sérieux ou bien ils doivent vendre une partie du patrimoine"

                Le patrimoine incluant des comptes liquides, ils n’ont pas nécessairement besoin de vendre. Retirer de l’argent suffit.

                Comment payer plus d’impot que vous n’avez de revenus ?

                Pour un petit contribuable, c’est pas facile. Il faut êter propriétaire (donc payer la TF, la seule qui ne dépende pas de vos faibles revenus, voire l’ISF si votre logement a une grosse valeur), et avoir des revenus faibles voire nul. Exemple : un agriculteur vivant en autarcie dans l’arrière pays nicois peut parfaitement se retrouver avec plus de TF et d’ISF que de revenus.

                Pour un "gros contribuabe", c’est beaucoup plus facile. Imaginez que vous ayez 15 milions. Vous avez au moins 200000 euros d’ISF à payer. C’est assez facile de se retrouver dans la situation revenus < impots, non ? (il suffit d’avoir un emploi à moins de 200000 euros par an, ce qui ne manque pas il me semble).

                Pire. Imaginez que vous ayez 5 millions en liquide, sur les 15. Vous en "prélevez" 1 pour vivre en le "bouffant" intégralement, sans aucun revenu (donc avec le bouclier fiscal aucun impot à payer), et vous vivez en dépensant 150 000 euros / an. On va supposer que votre logement fait partie des 10 autres millions. Vous vivez donc pendant 6 à 7 ans avec ce seul capital.

                Dans le même temps, vous placez judicieusement les 4 restants à 4% par an sur des produits à capitalisation (donc pas de dividendes/intérêts versés, d’où pas d’impots). Au bout des 6 ans, vous avez à nouveau 5,06 millions en liquide, donc vous avez le même capital qu’avant ! Et je n’ai pas compté l’évolution des 10 autres millions ! Selon les placements, vous aurez certes à payer 110000 euros de contributions sociales ... mais qui entrent dans votre bouclier. Si vous n’avez toujours pas de revenus ..................................



              • Gilles Gilles 16 octobre 2008 14:06

                Donc là il y a une faille énorme dans le système du bouclier fiscal

                Cela permet à des gens trés trés riche, s’ils sont particulièrement avisés, de ne payer aucun impôts............ou presque. On le savait mais les chiffres en offre une parfaite illustration.



              • François51 François51 15 octobre 2008 15:44

                les banques renfloués a coup de milliard d’€. l’Elysée qui augmente son budget de fonctionnement annuel de près de 12%, les effets de la crise qui vont très bientôt retomber sur la tête des gens qui travaillent, a coups de licenciements, de délocalisations, de chômage et tutti quanti.
                mise a part cela, il parait que "les caisses sont vides". a un moment, j’y ai même cru ! (pas longtemps quand même !)... après tout, on est jamais mieux servi que par soit même non ?.

                le plus inquiétant, c’est que tous ces scandales, ces "hold up" comme les a qualifiés Michael Moore a propos du plan de relance US c’est que les gens continuent de ronfler, de dormir ! en tout cas, visiblement de tout accepter sans moufter... rien d’étonnant a cette info. pourquoi l’équipe du "chateau" devrait t’elle se gener ?. les gens comme vous,ou comme moi, vont un peu gueuler derrière leur PC ou Dimanche lors du déjeuner de famille, ou entre collègue au bureau et puis après basta ! plus rien !
                la nouvelle pillule sera passée comme les précédentes.. rien de nouveau en fait dans le scandale quotidien. .....


                • hgo04 hgo04 16 octobre 2008 08:02

                  """"les banques renfloués a coup de milliard d’€. l’Elysée""""

                  Je crois que vous n’avez rien compris de ce qu’il s’est passé....

                  Une seule banque a eu de l’argent de deux états : DEXIA.. Le reste n’est que promesses de garanties si une banque avait des difficultés. Et en ce cas, la banque paierai des intérets...

                  Cela ne fait que confirmer ce que je pense de certaines gens : ils ne savent pas, ils ne comprennent pas, ils sont subjugués par des "oui dire" des "il parait" des "je crois", et pourtant ils votent...

                  C’est la démocratie.. Et pourtant ce sont ceux la mêmes qui sont prêts à la sacrifier...

                  C’est vrai qu’en ex URSS il n’y avait pas de riches... Pardon, ils ne se montraient pas plutot.. et souvent ont fait fortune sur un système mafieux... vive les idées de gauche..

                  Le seul homme de gauche, actuellement, qui soit compétent, qui ait l’intelligence du pouvoir, qui a les yeux ouverts sur les réalités se nomme DSK...

                  Le reste n’est la que pour attirer des voix dans leurs escarcelles en esparant être élu à quelque chose... mais bon à rien...


                • Emile Red Emile Red 16 octobre 2008 11:06

                  DSK de gauche ?

                  Faut-il être malvoyant pour l’affirmer.
                  Finalement on se demande qui a mal compris...


                • hgo04 hgo04 16 octobre 2008 23:22

                  Vous savez red, etre de gauche ne veut pas dire etre idiot.. DSK ne l’est pas...

                  Maintenant si vous voulez n’est représenté que par ce genre d’individus, libres à vous...

                  DELANOE pourrait être valable.. dommage qu’il s’entoure de ..... je ne dirai pas le mot, car trop indécent...


                • floruf floruf 15 octobre 2008 15:59

                  Plus de 11% , peut être , mais voyez un peu le retour sur investissement ... Regardez tout ce que Nicolas à fait pour redresser la France depuis 1 an !!
                  ... Comment ça pas grand-chose ?? .....Ah oui , merde ! ...Désolé ....


                  • ZJP ZJP 15 octobre 2008 16:00

                    A l’auteur.

                    Vous s’emblez étonné !. Nicolas Sarkozy n’est t-il pas le président du pouvoir d’achat ?

                    JP


                    • hans lefebvre hans lefebvre 15 octobre 2008 19:19

                      Merci pour votre humour, mais il est mieux que les choses soient actées.


                    • wuwei 15 octobre 2008 16:02

                      Indécent ? Rien d’anormal pour quelqu’un qui de toute évidence est grossier, inculte et vulgaire. Bonzai 1er à ceci de commun avec les médiocres c’est qu’il confond, agir et s’agiter, être et paraître, servir l’état et se servir de l’état. Comme dans toute médiocratie il y a une foule de parasites commensaux (Clavier, Allégre, Attali, Lang, Adler...)qui font régulièrement allégeance à sa majesté afin d’obtenir avantages et prébendes, des grands seigneurs (saigneurs) qui sont les véritables dirigeants du pays (Bouygues, Bololoré, Pinaud, ...) et une armée mexicaine constituée par la brigade gouvernementale et le parti présidentiel.
                      Dans une société en décomposition il est sans doute inévitable que nous ayons "hérité" d’un tel monarque, mais c’est aussi une chance puisque cela ne va faire qu’accélérer le processus.


                      • Croa Croa 19 octobre 2008 12:10

                        « mais c’est aussi une chance puisque cela ne va faire qu’accélérer le processus. » Prions Dieu que tu ais vu juste !!!  &#9;&#9;&#9;&#9; &#9;&#9;&#9;&#9;

                        &#9;&#9;&#9;&#9;


                      • goc goc 15 octobre 2008 16:23

                        et le pire c’est qu’il manque le prix du dernier joujou du nabot, a savoir son avion luxueux pour lui tout seul, alors que l’ancien (trop ancien a son gout) fonctionne encore parfaitement

                        et là on depasse largement les 100 millions


                        • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 15 octobre 2008 16:32

                          Vous pensiez quoi en l’élisant, qu’il allait demander le RMI ou la CMU ?

                          Vous ne connaissiez pas ses antécédents ?

                          Pauvres cloches, ses amis c’est le bâtiment, le nucléaire, la presse la finance, lui il fait ses affaires avec la présidence de la République.

                          Ce qui est injuste, c’est qu’il n’y a pas que les cons qui l’ont élu qui doivent mettre la main à la poche.


                          • Romain Desbois 15 octobre 2008 23:14

                            oui et ceux qui se sont abstenus pensent toujours n’être responsables de rien tels des Ponce Pilate


                          • hans lefebvre hans lefebvre 16 octobre 2008 09:08

                            Personnellement je n’ai pas voté pour NS, un personnage qui m’est toujours apparu dangereux, bonimenteur, populiste et sophiste, je suis encore sur le c.. de cette élection ! Il a cheminé 5 années durant, sur le dos de la délinquance et de l’insécurité, son véritable fond de commerce. Mais le pire, c’est lorsque j’entends, à droite, à gauche, au milieu, qu’il est brillant, éloquant etc....Là je fais un petit saut périlleux arrière !


                          • Gilles Gilles 15 octobre 2008 16:47

                            Ce matin il y avait un article sur le Figaro en ligne sur ce thème. les réactions des lecteurs étaient diverses mais pas mal critiques....Je ne le trouve plus, peut être que Gaino a sonné Mougeotte

                            Il était dit, en plus de ce que que l’article expose :


                            - les comptes sont opaques, à peine déchiffrables et des dépenses cachées

                            - des salaires ont été augmenté de 26%

                            - ds coûts ne sont pas inclus (dont le fameux Air Force 1")

                            L’Elysée aurait démentit ce pourcentage, mais Dosière montre que des dépenses 2009 vont être intégrées au compte 2008 pour ne pas apparaitre dans le budget 2009.......

                            Sinon, niveau voyage, il est vrai que Sarko se déplace beaucoup en ce moment et on le comprend, mais le problèmes est sa suite extraordinnaire, dont des gens tel le gangster BALKANY qui n’ont rien à y faire et qui sont logés luxueusement à nos frais

                            ET faites pas chier sinon. Sinon Sarko lui nous laisser dans la mouise et lui allé gagner trop plein de thunes dans le privé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès