Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’ENA, anti-école des femmes

L’ENA, anti-école des femmes

Le tournoi des mêmes : à la veille de la journée de la Femme, le classement de sortie de l’ENA confirme la puissance du modèle masculin. Contrairement à ce qu’avait annoncé le chef de l’Etat, la réforme de la haute fonction publique attendra. Il est plus facile de supprimer la publicité sur le service public que certaines habitudes de sélection.
La Journée de la Femme du 8 mars est traditionnellement l’occasion de faire des bilans pour comparer la situation des hommes et des femmes. Sur ce plan, comme chaque année depuis 60 ans, le classement de sortie de l’ENA vient de rendre le 6 mars 2009 un verdict accablant. Les femmes, qui ne représentent déjà que 30% des 90 élèves de la promotion sortante, ne sont plus que 8 à se trouver dans les quarante premiers du classement final. Cela signifie que l’accès aux fonctions prestigieuses des grands corps de l’Etat, des inspections et de la diplomatie que garantit un bon classement est réservé pour 80% à des hommes. La performance de Françoise Chandernagor, première femme major de promotion en 1969, est remarquable mais c’est l’arbre qui cache la forêt. Le tri qu’effectue le concours d’entrée est poursuivi et aggravé pendant la scolarité de deux ans.
 
Le constat est le même si l’on prend pour référence non plus le sexe mais l’âge puisque, toujours dans les quarante premiers, on ne compte qu’une dizaine d’élèves de plus de 30 ans alors qu’ils composent la moitié des effectifs (ils proviennent du concours interne ouvert aux fonctionnaires ayant déjà exercé, ou du 3ème concours, réservé aux cadres du privé avec 10 ans d’expérience).
 
Ainsi, ce que l’on considère être l’école du pouvoir s’affirme plus précisément comme l’école du pouvoir masculin et toutes les différences par rapport au modèle de l’énarque masculin, jeune et de bonne famille sont reléguées aux marges, en fin du classement.
 
Il est vrai que cela ne date pas d’aujourd’hui et que les critiques sur le classement final de l’ENA sont nées avec l’école. En 2003 pourtant, le très officiel rapport de l’ex-commissaire européen Yves-Thibault de Silguy (moderniser l’Etat : le cas de l’ENA) commandé par le gouvernement avait déjà pointé ces problèmes et proposé une réforme de la scolarité pour y répondre. Une réforme a bien été mise en place par la suite mais, cinq ans après, force est de constater que les processus de notation internes à l’ENA favorisent encore le modèle, pour ne pas parler de moule, dominant.
 
Plus d’un an après le discours de Lille du chef de l’Etat du 11 janvier 2008, où il avait exprimé son « souhait » que le classement de sortie des écoles de fonctionnaires soit supprimé au profit de listes d’aptitudes et que soit valorisée l’expérience professionnelle dans la fonction publique, le classement n’a toujours pas été supprimé et du reste, ne le sera pas avant au moins deux ans. Quant à la reconnaissance de l’expérience professionnelle, elle attendra des jours meilleurs : le cru 2009 montre objectivement qu’elle n’est pas reconnue dans le système existant. Face aux pressions corporatistes exercées en sous-main par les « grands corps », il est apparemment plus aisé de supprimer la publicité sur le Service public de l’audiovisuel que le classement de sortie de l’ENA. Réunis en Assemblée Générale le 22 avril 2008, les élèves de l’ENA s’étaient pourtant très clairement prononcés à 76% pour la suppression du classement pour leur promotion.
 
D’aucuns penseront en cette période de crise économique que ces petits arrangements ne prêtent pas à conséquence, surtout qu’ils concernent une population perçue à tort ou à raison comme privilégiée. Cependant, par delà les cas individuels de ces femmes et « seniors » relégués à jouer les figurants, sans perspective d’accès à des grands corps fermés comme une caste, c’est grave car c’est l’incapacité de la haute fonction publique à représenter et à intégrer l’ensemble de la société qui s’exprime, avec d’évidentes conséquences nuisibles sur sa capacité d’adaptation aux enjeux contemporains. C’est pourquoi il faut continuer à dénoncer ces pratiques d’un autre temps pour que soient mises en place des règles transparentes et équitables, par delà les déclarations d’intention sans lendemain. Affaire à suivre.

Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 7 mars 2009 18:27

    c’est assez amusant de vous voir combattre lla sélection par le classement qui empêche une représentativité de tout enarque dans les grands postes et grands corps alors qu’intégrer l’ena c’est déjà avoir profité d’un classement et d ’une sélection qui empêche la représentativité de la population dans les grands postes et grands corps.

    Oui il existe une caste de haut fonctionnaires qui truste tous les postes. Désolé de vous dire que vous en faites (et en ferez) intégralement partie même si vous pensez le contraire.




    • antyreac 7 mars 2009 23:43

      Les femmes sont de très bonnes élèves à l’école et pourtant il n’y a que 33 femmes qui ont obtenu le prix Nobel contre 755 hommes

      Il ne suffit pas être bons que sur les bancs d’école...

      La différence entre les hommes et femmes n’est pas qu’apparente...

      On est égaux devant la loi mais dans les faits...


      • Lucie Vivien 8 mars 2009 11:54

        Regardez Ségolène Royal : toujours première de la classe, elle a ensuite fait l’Ena. Est-ce que son intelligence est pour autant reconnue ?


      • zanyzab 8 mars 2009 14:20

        Chers énarques anonymes,

        Que voici un article bien tourné ! Que j’aimerais à avoir cette clarté d’expression, cette concision, ne serait-ce que cette capacité à faire un plan que vous nous montrez !
        Sacrée formation, tout de même que la vôtre, la seule qui, à mon avis, vous donne les instruments nécessaires et suffisants pour la dézinguer en moins de 100 lignes...
        Je souhaite de tout coeur que vous gardiez cette distance critique une fois en poste.
        Ceci dit, je me pose une question du style reproduction des élites et choix sociologiquement fondé du prénom : Arnaud, c’est bien le fils de Jacques ?
         smiley


        • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 8 mars 2009 19:14

          L’E.N.A n’est pas une marque de fabrique d’intelligence humaine ni la garantie d’un Q.I "luminescent" mais une école à se faire bourrer le crâne et se prendre pour supérieur aux autres.

          J’appelle ce truc l’école nationale d’aniserie car tous ceux que j’ai pu cotoyer n’ont jamais démontré qu’une probention à faire suer les burnous et à se considérer comme au-dessus des citoyens lambdas.... 

          Aucun énarque (chairman) embauché (ou à la marge) dans une entreprise internationale autre que française et cela joue pour les x et autres compagnies ; ils sont d’un usage exclusivement ou presque local et national ce qui me permet de ne pas nourrir de sentiment d’infériorité ou supériorité vis à vis de la grande majorité d’entre eux. Encore une exception française !!!!

          Indiférrent !!! Femmes et hommes confondus


          • K K 8 mars 2009 19:31

            Les enarques n’ont pas vocation a diriger des entreprises, francaises ou autre mais a diriger l’administration francaise. 


          • ASINUS 9 mars 2009 11:27

            allez la solution
            discriminons positivement

            femme 20 point
            africain 20 point
            magreb 20 point
            lesbienne 20point
            gay 20 point
            musulman/e 20 point
             il vas de soit que ceci est cumulable


            yep


            • Christoff_M Christoff_M 9 mars 2009 11:36

               ENA écoles des nautis administrateurs...

              ENARQUE haut fonctionnaire zélé qui pense au franchissement de ses échelons pendant que la France dégringole !!

              l’état de notre pays fagocité par ces "grands corps" n’est il pas une preuve vivante du manque total de pragmatisme de ses grands cerveaux qui se cooptent et se relaient dans des cercles tres restreints !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès