Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’étude de l’Islam sera obligatoire...

L’étude de l’Islam sera obligatoire...

 Au sujet du nouveau programme d'histoire au collège : « Dans une société en mal d'intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s'étonner d'une curiosité si grande pour les religions venues d'ailleurs, et révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. », dénonce la secrétaire nationale en charge des programmes de formation à l'UMP, Madeleine Bazin de Jessey, dans une tribune du Figaro (2).

À l'appui de sa critique, ce cas précis : « Ainsi, l'étude de l'Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative - ceux qui choisiront de l'enseigner devront le faire uniquement sous l'angle de l' « emprise de l'Eglise sur les mentalités rurales ». » En vérité, le « Christianisme médieval » est facultatif, effectivement, mais comme sous-thème du thème obligatoire « Église et pouvoir politique dans l'Occident chrétien XIe-XVe siècles ». C'est un démenti cinglant au commentaire cité en introduction.

Voici la suite de son commentaire : « plutôt que de séquestrer l'élève dans l'obscurité des fautes et des blessures passées, » Curieuse tournure, d'habitude on « fait la lumière sur des fautes. » La suite : « que ne lui propose-t-on [...] des modèles, des figures de courage, d'unité et de résistance, dans lesquels il pourra puiser des valeurs incarnées ? Les jeunes générations ont droit, aujourd'hui, à se fondre dans une histoire de France qu'ils pourront enfin connaître et admirer. » Résistance contre quoi : les Sarrazins, sans doute ?

L'éducation nationale n'a pas vocation à formater des patriotes la larme à l'oeil pour les héros qui auraient fait la France, encore moins fomenter la haine, mais favoriser l'éclosion d'esprits critiques et tolérants. À la lecture de tracts de propagande comme celui qui fait l'objet de ce billet, paru dans un journal national, il faut se rendre à l'évidence qu'elle a manifestement échoué, au moins pour un pan significatif des écoliers et lycéens faisant aujourd'hui partie de l'électorat.

Et pour finir, un point d'histoire, par cette citation attribuée au général De Gaulle :

« Toute ma vie j’ai fait comme si nous avions gagné la guerre » (cf C’était de Gaulle, de Alain Peyrefitte)

(1) Légende de l'image : timbe de commémoration de Toussaint Louverture. Pourquoi ne pas le « proposer aux jeunes générations » comme prochaine « figure de courage et de résistance » de l'histoire de France ?

(2) « Madeleine Bazin de Jessey est agrégée de Lettres classiques[, diplômée de Normal Sup]. Porte-parole de Sens Commun, elle est secrétaire nationale en charge des programmes de formation à l'UMP. » précise le même article.


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • jocelyne 27 avril 2015 12:54

    Merci, ce qui serait donc une bonne chose ainsi chacun connaitra de quoi il parle.


    • Langlemort Bonneteau 14 mai 2015 17:38

      « L’éducation nationale n’a pas vocation à formater des patriotes la larme à l’oeil pour les héros qui auraient fait la France, encore moins fomenter la haine, mais favoriser l’éclosion d’esprits critiques et tolérants. »

      Sur le même thème : « L’idée de vouloir faire de l’histoire un “roman national” est dérangeante » • LE MONDE | 13.05.2015 à 06h23 • Mis à jour le 13.05.2015 à 12h46 | Propos recueillis par Mattea Battaglia, Benoît Floc’h et Séverin Graveleau http://www.lemonde.fr/education/article/2015/05/13/l-idee-de-vouloir-faire-de-l-histoire-un-roman-national-est-derangeante_4632542_1473685.html


    • tf1Groupie 27 avril 2015 12:58

      Une bonne mise au point , mais qui ne va pas faire beaucoup d’heureux ici : l’esprit critique des « anciens », c’est-à-dire ceux qui sont passés à l’Ecole il y a quelques décennies, n’est pas si convaincant que ça.

      Certains ont même été formatés à « nos ancêtres les Gaulois et la race blanche supérieure » ; une époque qui inspire une certaine nostalgie.


      • mmbbb 27 avril 2015 17:56

        @tf1Groupie C’est Jules Ferry qui fut l’un des promoteurs de la colonisation D’ailleurs ces affirmations sur les valeurs superieures de la republique afin d’apporter la civilisation aux indigenes ont ete soigneusement camouflees Nul besoin de remonter aux gaulois Et il est evident qui si J Ferry a vait ete un homme de droite, la gauche les ass etc se seraient liguer afin de debaptiser les ecoles avenues Quand a l’enseignement de l’islam, je ne doute pas de la probite des enseignants et j’espere qu’ils ne feront pas l’impasse de la traite des esclaves dans le monde arabes depuis des temps immemoriaux


      • Pere Plexe Pere Plexe 27 avril 2015 20:06

        @tf1Groupie
         à ce stade ce n’est meme pas d’esprit critique qu’il est question.
        Vérifier sur le net prends moins de cinq minutes.
        Mais il est flagrant que beaucoup préfèrent colporter le mensonge de l’UMP et se conforter dans leurs délires auto entretenus.
        Les mêmes qui sur un autre sujet vous ressortiront le célèbre « UMPS »
        Alors que tout montre que la réalité est, comme sur cette polémique née d’un mensonge, la convergence UMP FN !


      • rita rita 28 avril 2015 07:54

        @mmbbb
        Tout à fait, ce serait en effet une excellente chose de plonger dans le sujet de l’esclavage en confrontant le texte coranique, les paroles prophétiques et les traditions arabes ! 


      • Loatse Loatse 27 avril 2015 14:04
        Tableau détaillé du nouveau programme/ comparatif avec le programme darcos 2008... la « place de l’église »est zappée (colonne de gauche), bref tout semble chamboulé avec programmes en gras obligatoires, en maigre facultatifs ou tout du moins à la seule appréciation de l’’enseignant nous dit on (?)


        Se dirige t’on vers un enseignement à la carte selon que certains collèges seraient plus ou moins réceptifs à l’histoire de france, du fait du rôle majeur de l’église dans l’évolution de la société française, sa culture, son histoire, son patrimoine ? on peut se poser la question...







        • tf1Groupie 27 avril 2015 14:51

          @Loatse
          Ben non la place de l’Eglise n’est pas zappée, lisez mieux.

          Par ailleurs Brighelli s’amuse à dézinguer l’Ecole depuis des années, on ne voit pas pourquoi il abandonnerait son fonds de commerce.
          D’ailleurs il est prof de Français et n’hésite pas à donner son avis sur les programmes d’Histoire qu’il connait mal (pour l’Egypte par ex).
          Mais c’est dans l’air du temps : tout le monde parle à tort et à travers sans vraiment connaitre le sujet, ça donne un débat de haute volée qui donne une haute opinion de tous ceux qui se gargarisent d’avoir développé un bon esprit critique à l’école.

          « Lors du second tour des élections présidentielles de mai 2007, il [Brighelli] préfère le candidat Nicolas Sarkozy à Ségolène Royal : Xavier Darcos l’en remercie publiquement lors de la remise de sa Légion d’honneur en octobre 2009 » ... il ne va donc pas critiquer les « programmes Darcos ».


        • Loatse Loatse 27 avril 2015 17:45

          @tf1Groupie


          restons s’il vous plait, sur le sujet

          Sur neuf thèmes proposés, seuls trois sont en gras, donc obligatoires. Parmi eux, “L’Islam : débuts,expansion, sociétés et cultures” tandis que la connaissance des empires carolingien et byzantin sont ravalés au rang d’option...

          L’histoire de France ne peut connaitre d’options, Il y a une CONTINUITE qui ne peut faire l’impasse sur les carolingiens...

          Quand à la place de l’église c’est un thème non seulement facultatif mais aussi abordé sous l’angle de la ruralité... quid des villes, des cathédrales et donc du patrimoine historique ? (qui dit cathédrales dit aussi sacre des empereurs...)

          certains thèmes donc me paraissent secondaires ou à aborder dans leurs contextes... (certes guère pacifique mais on ne peut camouffler sous le tapis ce qui pourrait être sujet de polémique)






        • Langlemort Bonneteau 27 avril 2015 18:33

          @Loatse, l’objet de ce billet vous aurait-il échappé ? Récapitulons : au nouveau programme des collège, il y a comme thème obligatoire « Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien XIe-XVe siècles », ce que Madeleine Bazin de Jessey occulte en se focalisant sur un sous-thème facultatif, le Christianisme médieval, étudié « sous l’angle de l’ « emprise de l’Eglise sur les mentalités rurales ». La seule certitude à relever, à partir de son article, c’est qu’elle n’est pas une source digne de confiance.


        • tf1Groupie 27 avril 2015 18:41

          @Loatse
          Alors vous auriez du être plus rigoureuse (honnête) et dire « est devenue facultative » au lieu de « zappée ».
          Quand on veut pinailler sur les programmes scolaires il faut soi-même faire montre d’une certaine rigueur.

          Savez-vous par exemple qu’en pratique il est très difficile aux professeurs d’histoire/geo de faire la totalité du programme tellement celui-ci est dense. Pour autant il n’y avait pas de parts officiellement facultatives. Mais les enseignants tiennent aussi compte de la globalité du programme du collège et ne vous inquiétez pas : l’Eglise y est toujours largement abordée.

          Mais pour avoir un vrai regard sur cette problématique il aurait fallu passer du temps à creuser le sujet, plutôt que vous polariser sur un détail du programme de 5eme.

          En tout cas ne vous inquiétez pas : les profs arabes ou noirs sont relativement rares donc on peut être confiant dans les choix des enseignants et la préservation des enseignements souchiens smiley


        • Pere Plexe Pere Plexe 27 avril 2015 20:14

          @Bonneteau
          Le procédé est connu.
          C’est même une vielle ficelle des manipulateurs.
          Amalgamer le tout avec un sous ensemble ,voir avec un cas particulier.
          Ici Christianisme et Christianisme médiéval pour faire croire que le Christianisme ne sera plus enseigné
          Alors que l’islam deviendrait (la aussi c’est un mensonge) obligatoire !
          Devine derrière qui cours l’UMP.. ?


        • andromerde95 27 avril 2015 23:47

          @Pere Plexe
          un fait indéniable, on va moins apprendre sur le christianisme (même si on va encore en apprendre mais qu’un tout petit peu)et plus sur l’islam, c’est le processus de colonisation.


        • andromerde95 28 avril 2015 00:02

          @Pere Plexe
          @Pere Plexe
          arrêtez de mentir «  »société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien XIe-XVe siècles« comporte le sous-thème obligatoire  »la construction du royaume de Franceet l’affirmation du pouvoir royal (Xe-XVe siècles)«  et les sous-thèmes au choix  »une société rurale encadrée par l’Église«  ou  »essor des villes et éducation«   »


          le thème obligatoire dont parle l’auteur, comporte seulement un sous thème parlant du christianisme sur les 3 sous thèmes qu’il contient et le seul sous thème parlant du christianisme n’est plus obligatoire et devient facultatif !

          bref cette réforme supprime véritablement le christianisme de nos manuels.

          assumez votre destruction de la mémoire, de l’histoire de france.

          sinon l’ump a supprimé napoléon, françois ier, henri iv et louis xiv des manuels pour mieux apprendre sur l’Afrique...


        • andromerde95 29 avril 2015 02:21

          « C’est en parcourant ensuite la liste des sujets abordés que l’inquiétude surgit : le Conseil supérieur des programmes (CSP) distingue les sujets « obligatoirement étudiés » des sujets « traités au choix de l’enseignant ». Ainsi, l’étude de l’Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative – ceux qui choisiront de l’enseigner devront le faire uniquement sous l’angle de l’ « emprise de l’Eglise sur les mentalités rurales ». Dans une société en mal d’intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s’étonner d’une curiosité si grande pour les religions venues d’ailleurs, et d’une révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. N’est-ce pas pourtant en redonnant à l’élève ces racines que nous le rendrons d’autant plus ouvert à l’altérité ? Par ailleurs, où est-il passé, ce « cadre national » que le CSP évoquait précédemment ? »


        • andromerde95 29 avril 2015 02:23

          en plus de rendre seulement facultatif l’enseignement du christianisme, contrairement à l’enseignement obligatoire de l’islam, les profs devront enseigner la religion chrétienne comme ayant été un emprise sur les mentalités, sous un angle péjoratif.


        • Phalanx Phalanx 27 avril 2015 14:14

          C’est un article ça ? on est sur Agoravox ou sur Twouitter ?


          L’éducation nationale aujourd’hui sert à fabriquer des abrutis sans passé... ni futur.

          • Pere Plexe Pere Plexe 27 avril 2015 20:18

            @Phalanx
            C’est vrai que rétablir la vérité est insupportable à beaucoup.
            Surtout de manière indiscutable comme le fait l’auteur.
            Quand à votre remarque sur l’EN vous prouvez que le problème ne date pas d’aujourd’hui...


          • andromerde95 27 avril 2015 23:58

            @Pere Plexe
            arrêtez de mentir «  »société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien XIe-XVe siècles« comporte le sous-thème obligatoire »la construction du royaume de Franceet l’affirmation du pouvoir royal (Xe-XVe siècles)«  et les sous-thèmes au choix »une société rurale encadrée par l’Église« ou »essor des villes et éducation«   »


            les sous-thème souligné en gras, du thème obligatoire dont parle l’auteur de ce torchon nommé article, montre que le thème en question ne parle pas que du christianisme, et comme par hasard le seul sous-thème (parmi les 3) parlant du christianisme DEVIENT FACULTATIF.

            bref cette réforme supprime véritablement le christianisme de nos manuels.

            bref assumez votre destruction de la mémoire, de l’histoire de france.


          • Armelle 28 avril 2015 09:54

            @Phalanx


            « L’éducation nationale aujourd’hui sert à fabriquer des abrutis sans passé... ni futur. »

            En même temps, ça semble logique logique !!! Les chiens ne font pas des chats !!!



          • andromerde95 29 avril 2015 02:27

            @andromerde95

            • « C’est en parcourant ensuite la liste des sujets abordés que l’inquiétude surgit : le Conseil supérieur des programmes (CSP) distingue les sujets « obligatoirement étudiés » des sujets « traités au choix de l’enseignant ». Ainsi, l’étude de l’Islam sera obligatoire, mais celle du christianisme médiéval facultative – ceux qui choisiront de l’enseigner devront le faire uniquement sous l’angle de l’ « emprise de l’Eglise sur les mentalités rurales ». Dans une société en mal d’intégration et de cohésion nationale, on ne manquera pas de s’étonner d’une curiosité si grande pour les religions venues d’ailleurs, et d’une révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes. N’est-ce pas pourtant en redonnant à l’élève ces racines que nous le rendrons d’autant plus ouvert à l’altérité ? Par ailleurs, où est-il passé, ce « cadre national » que le CSP évoquait précédemment ? »

            • en plus de rendre seulement facultatif l’enseignement du christianisme, contrairement à l’enseignement obligatoire de l’islam, les profs devront enseigner la religion chrétienne comme ayant été un emprise sur les mentalités, sous un angle péjoratif.



          • sylvie 4 mai 2015 20:24

            @Phalanx
            vrai que cela ressemble beaucoup à un « article » de fabien ou marcus....


          • oncle archibald 27 avril 2015 15:55

            Que Madeleine Bazin de Jessey, agrégée de Lettres classiques[, diplômée de Normal Sup, Porte-parole de Sens Commun, secrétaire nationale en charge des programmes de formation à l’UMP, crie au loup en tordant un peu la vérité ça n’étonnera personne par les temps qui courent, tout le monde ment, tout le monde fait de la propagande, tout le monde racole des électeurs sur base d’utopie et de mensonges.


            A part cela, la matière enseignée est-elle bien « l’Histoire de France » ? Si oui, l’influence du Christianisme est sans aucune commune mesure avec celle de l’Islam et qu’un ministre se permette d’inverser les priorités c’est .. bref .. relire ma première phrase 

            Autre question : Charles Martel, le grand père paternel de Charlemagne, grand ouvrier de l’unification du royaume de France est-il encore au programme d’histoire de l’EN ou en est-il exclu « par précaution » pour éviter des émeutes dans les banlieues ? Ben oui, kooaââ, ce salaud s’était permis de bouter les sarrasins hors de France ! C’est de l’islamophobie, non ?

            • Langlemort Bonneteau 27 avril 2015 16:45

              @oncle archibald, vous admettez que Madeleine Bazin de Jessey tord la vérité, mais vous discourez sur le même thème.


            • oncle archibald 27 avril 2015 18:18

              @Bonneteau : « mais vous discourez sur le même thème. »


              Mais vous aussi non ? 

              Est-il incompatible de dire que Madeleine Bazin de Jessey, comme grand nombre de politiques, a tordu la vérité en pensant en tirer avantage tout en soutenant que dans l’Histoire de France l’influence du Christianisme est sans aucune commune mesure avec celle de l’Islam ?

              La ministre qui a pondu cette réforme des programmes est tout aussi démagogique envers sa « clientèle électorale » que Madame Madeleine Bazin de Jessey l’est avec la sienne.


            • tf1Groupie 27 avril 2015 18:52

              @oncle archibald
              Non la matière enseignée n’est pas  « l’Histoire de France », mais « l’Histoire ».

              Si vous voulez vraiment vous rencarder sur les programmes scolaires (et si vous avez du temps) allez sur le site eduscol.
              Et éventuellement vous informer sur ce que l’on appelle le Conseil Supérieur des Programmes, car ce ne sont pas les ministres qui font les programmes.

              Sinon vous pouvez lire les discours politiques plein d’arrière-pensées et autres feuilles de chous.


            • Langlemort Bonneteau 27 avril 2015 19:24

              @oncle archibald il n’est pas incompatible de reconnaître une intox, en l’occurence concoctée par l’UMP, et enfoncer des portes ouvertes (« l’Histoire de France l’influence du Christianisme est sans aucune commune mesure avec celle de l’Islam »). Seulement, pour l’instant, il reste à montrer, pas fantasmer, que le nouveau programme accorde une place disproportionnée à l’Islam, afin de marginaliser le Christianisme, ce qui est à peu près la thèse de Madeleine Bazin de Jessey.


            • Langlemort Bonneteau 28 avril 2015 07:36

              @tf1Groupie

              Projet de programmes - Avril 2015 - Histoire

              Le programme de primaire est ethnocentré en CM1 (Charlemagne, de Louis IX à Louis XVI) et CM2 (République). En 6è, on étudie l’antiquité (monothéisme, romanisation, christianisation). En 5è, au thème 1, Méditerrannée, est obligatoire l’Islam, sont facultatifs les empires byzantins et carolingiens. Au thème 2, Société, Église dans l’Occident Chrétien du XI au XIVè, est obligatoire la construction du Royaume de France, sont facultatifs, société rurale encadrée par l’Église (le sous-thème opportunément retenu par Madeleine Bazin de Jessey), et essor des villes.

              Certes, « nos ancêtres les gaulois » passent à la trappe, apparemment, ce qui ne saurait attiser le soupçon de « révulsion si manifeste pour nos racines judéo-chrétiennes », puisque c’étaient des païens.

              http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html


            • andromerde95 29 avril 2015 02:34

              @Bonneteau
              «  Église dans l’Occident Chrétien du XI au XIVè »

              tu fabules ce chapitre s’appelle  »société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien XIe-XVe siècles« 
              seumlement 1 de ses 3 sous thèmes aprle du crhsitainsime et il devient non-obligatoire !!!

              quand à tes coms, on en retient 2 choses : l’enseignement de nos ancêtres les gaulois, est passé à la trappe ainsi que le christianisme médiéval, bref tu viens de montrer que l’éducation nationale supprime l’histoire de france, on apprend l’histoire des étrangers à la place avec l’islam obligatoire à apprendre, ils anticipent le fait que les blancs seront minoritaires sur le territoire dans fr pas longtemps.de nos programmes, mais en tant que collabo de l’occupation de la France et de sa colonisation, tu t’en fous.

            • andromerde95 29 avril 2015 02:35

              @Bonneteau

              corrigé :
              «  Église dans l’Occident Chrétien du XI au XIVè »
              tu fabules ce chapitre s’appelle  »société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien XIe-XVe siècles« 
              seulement 1 de ses 3 sous thèmes parle du christianisme et il devient non-obligatoire !!!

              quand à tes coms, on en retient 2 choses : l’enseignement de nos ancêtres les gaulois, est passé à la trappe ainsi que le christianisme médiéval, bref tu viens de montrer que l’éducation nationale supprime l’histoire de france,on apprend l’histoire des étrangers à la place avec l’islam obligatoire à apprendre, ils anticipent le fait que les blancs seront minoritaires sur le territoire dans fr pas longtemps.de nos programmes, mais en tant que collabo de l’occupation de la France et de sa colonisation, tu t’en fous.

            • andromerde95 29 avril 2015 02:44

              @tf1Gr

              « Non la matière enseignée n’est pas  « l’Histoire de France », mais « l’Histoire ». »
              histoire sans « l » et c’est pas non plus écrit « histoire de l’étranger » et « histoire du monde ». cette matière est enseignée par l’éducation nationale française sur le territoire français, aussi pour rappel.

              bref, tous ce que je vois, c’est que tu préfères apprendre sur l’histoire de l’étranger et du colon que sur l’histoire de tes ancêtres. tu préfères rien apprendre sur la religion de ton pays et sur tes ancêtres, mais apprendre l’islam... bientôt, faut que tu acceptes le statut de dhimmi et que tu peignes en noir.

            • eugène wermelinger eugène wermelinger 27 avril 2015 16:14

              L’étude de l’ESPERANTO est à l’initiative de chacun, pour votre édification voyez ici : http://regionauxois-morvan.blog4ever.com/du-patois-morvandiau-en-passant-par-le-francais-a-l-esperanto


              • Garance 27 avril 2015 23:56

                @eugène wermelinger


                L’espéranto bonne initiative que de l’apprendre : ça en impose dans les réunions chébrans

                Comme disait le Mitteux chébran comme pas deux rapport qu’il se branchait comme pas un pour écouter tout le monde

                Pour ma part je suggère le verlan : c’est bien çà aussi le verlan

                « oh..téma la zessegon ; comment que je m’là chepero si elle le lévou... !!! » 

                A Aulnay succès assuré

                Encore que certains disent que de savoir parler le louchébem à ses avantages

                Surtout chez son louchébem (forcement ) smiley

              • hunter hunter 27 avril 2015 16:46

                L’espéranto : arrêtez avec cette débilité, ce bricolage linguistique qui tourne sur 2 pattes et demies, ça n’a jamais pris et c’est logique, ce n’est pas une langue !

                Pourquoi pas le binaire tant que vous y êtes, comme R2D2 dans starwars....on risquerait de mieux se comprendre qu’en espéranto !

                C’est pour ça que tout le monde parle « globish », et que votre rêve d’espéranto n’est qu’une couillonnade !

                Le seul moyen d’avoir une langue internationale.... ? Relancer le latin  !

                Adishatz

                H/


                • OMAR 27 avril 2015 18:11

                  Omar147

                  Réveillez-cous @hunter

                  La langue la plus parlée au monde est le ..... mandarin (ou chinois).

                  Et pourtant, la langue internationale reste l’anglais...

                  Non pas par la volonté du Royaume-uni, mais par celle des ricains.

                  Alors le latin......


                • hunter hunter 27 avril 2015 18:38

                  @OMAR
                  mon cher camarade, quand l’empire romain dominait le monde tout le monde parlait latin !

                  Alors tu ne vas pas me dire que nous, les supers malins du XXIème siècle, avec nos bouilloires nucléaires nos bagnoles nos iphone et nos avions, on ne peut pas s’y remettre ?

                  Et l’avantage du latin, c’est que c’est neutre ! plus personne ne le parle donc personne n’est avantagé, alors que le globish favorise les anglo-saxons, vu que c’est un dialecte de l’anglais.

                  En plus, raisonner en grammaire latine, c’est bon pour faire des maths, ça muscle la cervelle.

                  Adishatz

                  H/


                • karibo karibo 27 avril 2015 18:04

                  Pas étonnant avec cette bande d’ embrayage, vivement le tchador pour tous !

                  Pourquoi pas l’ hébreu ou le taoisme ???
                  Cette islamisation de la france devient de plus en plus révoltante, et étonnez-vous que le racisme reprenne de plus belle.
                  vous avez beau l’ interdire, le punir, l’ imposer de FORCE, quand ça va tomber, vous l’ aurez plus que cherché à 4 pattes !
                  On apprendra l’ islam quand ils apprendront le Christianisme et surtout le respecteront , ce qui induit que ce n’ est pas demain la veille !
                  Ne pouvant que souhaiter à tous ces bobos : des gendres pratiquants pour leurs filles et que le tchador comme le string leur soit imposés, avec la polygamie pour tous !

                  • La Dame du Lac La Dame du Lac 28 avril 2015 11:31

                    Mais enfin Karibo, comment ça se fait que votre femme ne porte pas encore de tchador ? Vous devez immédiatement lui en acheter un, vous le trouverez sur le site officiel de l’Elysée pour la modique somme de 20 Euros.
                    .
                    Vous verrez, elle sera très épanouie, vous ne la reconnaitrez plus. J’avoue que c’est très pratique comme tenue. Plus besoin de se maquiller ou de se coiffer. Je me sens...épanouie !


                  • captain beefheart 28 avril 2015 23:27

                    @La Dame du Lac

                    Chère Dame,je crains que votre Capitaine n’aime pas.

                    A part ça,vous vous rendez compte que ça facilite énormément l’échangisme,et les voisins ne seront en rien au courant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Langlemort

Langlemort
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès