Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > L’Italie légalise les milices, une dérive fascisante ?

L’Italie légalise les milices, une dérive fascisante ?

Dans une loi qui est en cours de vote en Italie « Disposizioni in materia di sicurezza pubblica  », le gouvernement italien légalise purement et simplement les milices. Des « rondes de citoyens  » vont pouvoir patrouiller afin de signaler aux forces de l’ordre « traditionnelles » des « situations à risques  ».

Un symptôme de la dérive fascisante de l’Italie

Cette loi institutionnalise un pouvoir de coercition relevant de la sphère privée. C’est une dérive dangereuse pour une société dite « démocratique » car la seule garantie d’un ordre juste, c’est le fait que cet ordre relève du domaine public, donc sous la responsabilité collective et avec la légitimité du peuple.

Lien avec la vidéo du ministre de l’intérieur Roberto Maroni, qui explique sa loi

Le fait de faire reposer sur des groupements privés – qui n’ont de légitimité que leur caractère volontaire – donc des groupements autoproclamés ayant pour objectif une certaine forme de contrôle social, ramène l’Italie au temps des ligues qui dictaient « leur » loi dans la « jungle » de la rue. L’opposition italienne stigmatise ainsi les défaillances d’un Etat qui abandonne officiellement une parcelle de la force publique, un abandon qui ne fait aucun doute lorsqu’on sait que le gouvernement diminue les crédits des forces de l’ordre italiennes, comme s’en offusquent les syndicats de Police italiens. En clair, l’Italie externalise sa sécurité en opérant ce transfert du public au privé.

Des milices au service de la criminalisation des immigrés

La perplexité est de mise enfin, quand on apprend que ces rondes, dixit le Vatican, se font un point d’honneur à dénoncer « des étrangers suspects »… Une dénonciation des sans-papiers désormais obligatoire dans un autre article de cette même loi, sous peine d’amende. Un vaste mélange donc, qui assimile sans-papiers, immigrés et délinquants.

Les Italiens n’ont manifestement pas besoin d’un ministère de l’Identité nationale pour concurrencer l’esprit d’initiative français en la matière. A bon entendeur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • dapeacemaker911 14 mai 2009 15:37

    .... et il n y a pas qu en italie que le fascisme repprend forme.

    c est normal en meme temps... nos gouvernement nous controlent par la terreur (de la crise, des immigrés, des terroristes barbus, des anarcho autonomes, de la grippe A etc)

    on sait bien ce que la peur peut faire.

    Les medias nous manipulent, qui sait ou demain ils nous emeneront ?

    Sortons nous les doigts du cul et virons les traitres du gouvernement a coup de pompe avant qu ils nous menent a l auto destruction.


    Ce que nous reclamons ?

    grosso modo, ca : http://alsace.sante.gouv.fr/drass/contentieux/documents/annexes.pdf

    « Ami, entends tu le vole noir des corbeaux sur nos plaines.... » ???



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 mai 2009 19:39

      Des dérives sont toujours possible. La démocratie dérive. Même l’État peut dériver... Mais le concept de citoyens ordinaires, encadrés par des pros, qui contribuent volontairement au maintien de l’ordre est l’antithèse du fascisme. C’est non seulement une bonne idée, mais c’est une mesure indispensable si on veut éviter les milices privées du types Blackwaters.



      Pierre JC Allard

    • dapeacemaker911 14 mai 2009 21:30

      @JC Allard
      otre commentaire, qui, je l avou m a enrichi.
      J imagine qu en d autres temps cela devait etre tout a fait exact....

      mais a l heure ou les medias et les industries faconnent literallement les esprits des citoyens par l emotionnel (peur principalement), je pense que c est parfaitement dangereux.

      Coupons les grands arbres ? lisez bien les commentaires (et leurs proportions) lorsque les sujets ont trait a l immigré (supposé car souvent de Nationnalité Francaise), les gens ont vite integrés l identifications des coupables a tous leurs problemes, offertent par les medias l industrie du divertissement, les politiques...

      Les oligarches, par leurs industries sont l unique pouvoir.

      Je reve de la Democratie mais je ne pense pas l avoir jamais vecu.

      Dpm


    • xray 14 mai 2009 15:42

       

      Ils en ont bien de la chance, ces Italiens,  que la Gauche de France s’intéresse autant à eux ! 

      Le bourbier européen 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2009/05/09/le-bourbier-europeen.html 



      • plancherDesVaches 14 mai 2009 15:49

        J’avais lu un article (le Monde, je pense) disant que la Police italienne devait protéger les milices inexpérimentées, ce qui ne les arrangeait pas.
        Un comble....

        Mais bon : ils ont Berlusconi, nous n’avons pas vraiment mieux....


        • décurion 14 mai 2009 16:29

          Pourrait on dire qu’être volontaire bénévole pour surveiller et signaler les départs de feux dans les massifs forestiers, est une dérive dangereuse ?
          Si vous niez, aux citoyens d’un pays, le droit et la capacité à s’auto gérer, vous avez de la démocratie, une conception merdique. Comparer une association bénévole de citoyens à une entreprise privée, c’est à la limite du délire.
          Reste que la création de milices en Italie, n’est pas souhaitable, à cause du banditisme , qui y trouverait une nouvelle source en hommes et en revenus.


          • plancherDesVaches 14 mai 2009 16:35

            Vous essayez de faire un parallèle entre la surveillance de départ de feu et une possible agression... ????
            L’agression se doit d’être prévenue par les services de l’état. Sinon, vous avez une bien piètre image des services de l’état....

            D’autre part, pourriez-vous nous donner les chiffres du banditisme en Italie et en France, qu’on compare.


          • décurion 14 mai 2009 17:14

            L’un surveille la forêt, voie de la fumée, préviens les pompiers.

            L’autre surveille sa rue, voie une vitrine éclater, préviens la Police.

            Le parallèle existe , je le constate.

            La loi fait obligation (en tout cas en France ) aux citoyens d’intervenir dans la mesure de leurs moyens en cas d’infraction ,délit, ou crime. La non intervention est un délit, qui peut etre sanctionné.

            Je n’ai pas eut l’occasion de peser les poubelles de Naples, je n’ai donc pas de chiffre, mais il est logique de penser que si des milices sont légalisées, la mafia pourrait y placer ses hommes et faire payer une cotisation aux riverains.


          • décurion 14 mai 2009 17:26

            voie, voie sans issue, trop tard pour corriger.


          • norbert gabriel norbert gabriel 14 mai 2009 21:04

            le Ku Klux Klan est aussi une association bénévole de citoyens...


          • décurion 14 mai 2009 21:23

            Et aussi les restaurant du coeur !
            Mais est ce vraiment, le lancer de piques, qui enrichit un débat ?


          • Relladyant icare 14 mai 2009 16:48

            Des milices existent en France et ça ne suscite pas beaucoup d’indignations : je parle des bandes des cités.


            • Stéphane Bouleaux 14 mai 2009 17:10

              Une très bonne idée des italiens.

              Puisque la police ne fait pas son boulot, il faut bien que les citoyens le fasse à leur place.

              Ca ne va pas tarder en france. Et comme dit le proverbe : on n’est jamais aussi bien servit que par soi meme


              • Cogno2 14 mai 2009 17:39

                Dites, avez vous une fois dans votre vie ouvert un bouquin d’Histoire ?

                Les milices amènent des dérives.
                Ca part d’un délit de sale gueule, et ça fini par un lynchage sur la place publique, on en profite au passage pour s’occuper du voisin qu’on peut pas blairer...

                Vous me faites pitié à cautionner ce qui n’est plus une justice, mais une loi de la jungle.


                • Cogno2 14 mai 2009 17:40

                  Et tous les petits chefaillons en mal d’autorité vont se jeter la dedans, c’est de ceux la que viens le plus grand danger.


                • Relladyant icare 14 mai 2009 19:40

                  Bien sûr que ça amène des dérives, mais des dérives bien plus graves il y en a déjà et ça ne t’a pas choqué. Tout se juge à partir du contexte. Dans un état de droit, les milices sont une dérive. Dans un pays ou c’est déjà la loi de la jungle (je rappelle qu’on tire sur des flics à balles réelles), se taire devant ça pour ensuite hurler aux « dérives » dès que les gens prétendent se défendre, c’est vraiment le summum de la mauvaise foi.

                  Pour résumer, le laxisme est en soi une dérive bien plus grave que les milices, entre deux maux je choisis le moindre.


                • dapeacemaker911 14 mai 2009 21:38

                  @ icare
                  qu est ce que tu racontes ? serais tu le cousin de frederic lefebvre ?

                  Cite moi une année dans laquel un etre humain, n a pas intenté a la vie d un membre des forces de l ordre ? (remonte a la prehistoire si tu le souhaite)

                  Ceux qui le font en paye le prix.

                  Par contre il y a tout une partie de la population, sensé montrer le xemple, qui derogent a toutes les lois.
                  C est comme si je volait tout et n importe quoi devant mon gamin, mais si je le voi voler, je le met en prison pour 20pige... stupide.

                  Combien d inocents pauvres sont en prison aujourdhui ?
                  Combien de riches coupables n y mettrons jamais les pied ?

                  pourquoi tappie tappe 45millions en DI alors qu un pere qui a perdu son fils a cause d un equipement publique touche 30ke ?
                  pourquoi tous nos presidents ont detourné des millions, et sont toujours a l honneur ?
                  Pourquoi y a des gens qui font 3mois de preventive avec un casier vierge pour etre acquitté apres ? (vie brisée)

                  Une injustice est le crime le plus grave qui puisse exister en democratie.
                  Si elle reste sans reparation elle decredibilise l integrité de l etat et de ses representants.

                  Aujourdhui tout le monde admet que les promesse electorales sont du vent... il est peut etre la le probleme...on ne crois plus ni en notre justiice ni en notre etat.

                  DPm




                • Relladyant icare 14 mai 2009 21:56

                  Combien d’innocents pauvres en prison ? 3 ou 4.


                • Stéphane Bouleaux 15 mai 2009 10:06

                  Entre des bandes de racailles qui emmerdent les braves gens et des milices qui emmerdent les racailles... je prefere les milices.


                • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 15 mai 2009 12:12

                  et toi tu me fait chier et c’est pas pour autant que je vais te casser les dents.


                • Stéphane Bouleaux 15 mai 2009 15:22

                  Il y a une grosse marge entre parler democratiquement et agresser son voisin.

                  C’est le genre de chose que des gens comme vous ne comprenez pas.

                  Si vous aimez la racaille c’est votre probleme, mais la majorité des francais ne la supporte plus.


                • dapeacemaker911 14 mai 2009 17:40

                  Ca me rend malade de lire des commentaires comme ceux de stephane bouleaux, icare et autres fachos qui s ignorent.

                  Le probleme est que de plus en plus de gens ont integré le lien (fictif) entre delinquance et personnes de couleur que les medias vehiculent.

                  Vous avez tous eu les memes cours d histoire sur la monté du fascisme en europe apres 29.... et vous n etes meme pas foutu de voir que le meme phenomene se reproduit en ce moment.

                  Quand un ministre detourne des millions, vos millions, mais n est jamais traduit en justice ca ne vous gene pas.

                  Quand le fils du president est coupable de delit de fuite et que sa VICTIME se retrouve obligé de payé 2000€, ca ne vous gene pas.

                  Que tous nos presidents comptent parmis les plus gros escrocs de ce monde, ne vous gene pas.

                  Que les plus grand patrons francais aient bati leur fortune sur la vente d arme et de pesticides ne vous genent pas.

                  Que nos magistrats et juges se rendent coupables et complices de reseaux pedo ne vous genent pas.

                  Que nos grandes industries tuent au niger ou au rwanda ne vous genent pas.

                  La justice est la meme pour tout le monde il parait. nan... il ne parait meme pas.

                  En france, on peut faire n importe quoi, du moment qu on a du fric.
                  Vous creusez votre propre tombe a vous acharnant sur « coupables » que les medias vous montrent du doigt.

                  Si il y a des criminels a traduire en justice, ce sont nos notables, nos membres du gouvernement, nos medias et nos patrons du cac40, pas des gamins en manque d avenir qui ne seraient meme pas foutu de vous expliquer pourquoi ils commettent toutes ces anneries.

                  Societe suicidaire.


                  • Relladyant icare 14 mai 2009 19:47

                    Heureusement que je dispose de Peacemaker pour savoir ce que je pense :

                    "Le probleme est que de plus en plus de gens ont integré le lien (fictif) entre delinquance et personnes de couleur que les medias vehiculent."

                    >> Ce sont les gens de gauche qui font ce lien. La preuve, pendant les émeutes de 2005, ils nous ont expliqué que c’étaient les discriminations et le racisme qui étaient responsables. C’est donc reconnaitre implicitement que les délinquants sont de couleur différente.

                    Vous avez tous eu les memes cours d histoire sur la monté du fascisme en europe apres 29.... et vous n etes meme pas foutu de voir que le meme phenomene se reproduit en ce moment.

                    « Quand un ministre detourne des millions, vos millions, mais n est jamais traduit en justice ca ne vous gene pas. »

                    >> Si.

                    "Quand le fils du president est coupable de delit de fuite et que sa VICTIME se retrouve obligé de payé 2000€, ca ne vous gene pas.« 

                    >> Si.

                     »Que tous nos presidents comptent parmis les plus gros escrocs de ce monde, ne vous gene pas.« 

                    >> Si (enfin »tous nos présidents« , de Gaulle moins que Tonton quand même tout de même)

                     »Que nos magistrats et juges se rendent coupables et complices de reseaux pedo ne vous genent pas.« 

                    >> Il faudrait des sources, mais si c’est le cas, oui, et s’ils mangent des bébés crus au petit-déjeuner, ça me gêne aussi (je le dis au cas ou).

                     »Si il y a des criminels a traduire en justice, ce sont nos notables, nos membres du gouvernement, nos medias et nos patrons du cac40, pas des gamins en manque d avenir qui ne seraient meme pas foutu de vous expliquer pourquoi ils commettent toutes ces anneries."

                    >> C’est quand même marrant le mec qui nous fait des leçon d’histoire sur les années 30, sur le fascisme, et qui arrive comme un gros balourd avec un discours populo qui, désolé de te le dire, est celui de l’extrême droite, celui des Camelots du Roi en 34 avec l’affaire Stavisky, celui du Boulangisme, etc (les politiques, les patrons les banquiers les riches ils vendent des pesticides et ils sont pas poursuivis et même qu’ils sont complices des pédophiles).

                    Le livre d’histoire dont tu parles, ouvre le donc, chapitre général Boulanger, chapitre février 34, tu constateras un truc très marrant : tu cries haro sur des gens sur le net, alors que t’en es, de ces gens-là ! smiley


                  • dapeacemaker911 14 mai 2009 21:18

                    @ICARE

                    tu demontre parfaitement un facette du probleme.
                    Chaque mot a tellement de connotations differentes selon la personne qui les lis que ca en devient schyzophrenique.

                    Qu est ce qui peut te faire dire, dans un meme post, d abord que je suis de gauche, puis, d extreme droite ?

                    d ailleur peux tu m expliquer la ou les differences fondementales entre xtrm gauche, gauche, droite, xtrem droite, modem, bonet blanc, blanc bonet etc ?

                    Je sais desormais (et grace atoi) qui est boulanger, mais quel rapport avec l actualité et/ou mes opinions decrites plus haut ?

                    Je en sais pas ou tu as pu percevoir que je promettais le billaud aux aristos modernes ; je parle de Justice.
                    Des juges, des avocats, des lois.... tu sais, ce que tu ne semble reserver qu au mineurs pauvres de cité.

                    Les bandes semblent etre « TON » probleme... mais t as deja reflechi comment on pouvait arreter la production de delinquant ??? en plus de les punirs par la justice evidement...

                    tu sais c un peu le mec qui eponge par terre alors que ca fui toujours... les prisons sont pleines on en construit combien ?

                    DPM


                  • Relladyant icare 14 mai 2009 22:02

                    d ailleur peux tu m expliquer la ou les differences fondementales entre xtrm gauche, gauche, droite, xtrem droite, modem, bonet blanc, blanc bonet etc ?

                    >> Bien sûr, mais je ne suis pas sûr que ce soit le lieu approprié pour donner quelques cours d’histoire et de politique.

                    Ma réponse te démontrait que tu débloquais totalement : tu commences ton post en accusant les autres de ne pas connaître l’histoire et d’être des populo, et tu finis en en étant le meilleur symbole possible, façon camelot du Roi un peu trop aviné.

                    Concernant les cités, c’est l’inverse de ce que tu dis : il n’y a en taule qu’une minorité de tous ceux qui devraient y être. La réalité, ce n’est pas qu’on met tout le monde en taule, la réalité, c’est qu’on peut passer 35 fois devant le juge pour enfant à Bobigny sans rien risquer tant les tribunaux et prison sont encombrés. A tel point que dans le 93 des arrêtés préfectoraux stipulent que si un voleur peut payer ce qu’il vient de voler, alors il n’a pas à être poursuivi, on va pas encombrer encore plus.

                    Il faut dire que les gauchos dans ton genre avec leurs excuses à base de « oui mais la société et méchante et puis les blancs ont colonisé et puis les patrons sont complices des pédophiles » leur donne toute impunité pour se sentir libre de continuer, ils ont de si bons avocats dans les média et sur les plateaux TV...


                  • Internaute Internaute 15 mai 2009 13:47

                    @warmaker,

                    « Le probleme est que de plus en plus de gens ont integré le lien (fictif) entre delinquance et personnes de couleur que les medias vehiculent. »

                    Enlevez vos oeillères s.v.p.

                    http://193.252.228.130/personnes1.asp?T=R&P=4

                    Quel est le pourcentage de français là dedans ?


                  • Shaytan666 Shaytan666 15 mai 2009 13:49

                    Je vois qu’en France le « tous pourris » sauf moi a encore de beaux jours devant lui.
                    Dans les années 30 en Belgique nous avions aussi un leader politique qui disait cela, il avait même un « balais » comme symbole, il a fini comme général dans la waffen SS.


                  • Stéphane Bouleaux 15 mai 2009 15:27

                    @peacemaker

                    « de plus en plus de gens ont integré le lien (fictif) entre delinquance et personnes de couleur que les medias vehiculent. »

                    Ouais, c’est sur c’est pas de leur faute. D’ailleurs la majorité d’immigrés dans les prisons, dans les faits « divers », dans les agressions , dans les bagares, les attentats, les vols, les arnaques... c’est le hasard , pas vrai  ?

                    Quand au fascisme ect...
                    Je me souviens que hitler a monté son parti fasciste et raciste en profitant doucement de la democratie, comme le fait l’islam.
                    Comme l’islam, lui aussi pensait à une « race supérieure », et crachait sur le reste.
                    Etrangement les 2 n’aiment pas les juifs.
                    Et là aussi, on a trouvé des collabos qui ont aidé le regime fasciste, comme on en trouve maintenant qui veulent l’immigration et la reconnaissance de cette religion fasciste.


                  • dapeacemaker911 14 mai 2009 17:42

                    merci cogno.


                    • aye 14 mai 2009 17:47

                      mal barré vous envoie le bonjour.


                      • Grandghana 14 mai 2009 21:48

                        @ Dalamix (et autres défenseurs du recours aux ligues)

                        "Ce n’est pas étonant venant d’un pays qui a élu el douchè berlusconi à la tête de l’etat . Les italiens sont un petit peuple sans grande envergure.« 

                        Quel morgue !
                        Et que direz vous alors d’un pays qui a élu sTarkozy ???
                        Les Italiens, un »petit peuple«  !!! C’est incroyable de lire de telles aneries. Déjà la courtoisie veut qu’on emploie une majuscule lorsqu’on parle d’habitants d’un pays (ex : les Français). Vous devriez aussi réviser votre Histoire. Je vous rappelle que le »petit peuple sans grande envergure« a engendré d’une des plus fameuses civilisations. Après que l’on soit pro ou anti Empire Romain est autre chose. Les faits sont là.

                        Quant au fond de l’article : je réponds positivement à la question posée. Oui la légalisation des milices est une dérive fascisante. Il faut vraiment ne pas avoir de mémoire collective pour justifier du contraire. Il n’y a et il ne peut y avoir aucune justification à ce que l’auteur constate à juste titre. La sécurité est de l’ordre du régalien. Lorsqu’il y a réunion de membres dans une logique de »veille" c’est que l’Etat ne joue plus son rôle. Cela est grave car signifie la dégénérescence d’un système. Ce n’est pas en aidant à amplifier ce phénomène (régularisation) qu’on lutte efficacement pour revenir à une situation normale. Surtout qu’on sait qu’une ligue peut partir d’un rôle de veille et aboutir à du tabassage ou pire. Le curseur est alors des plus léger.

                        Ce phénomène est global. demain il arrivera en France. Pourquoi : car cela est souhaité et souhaitable. Si vous voulez justifier de la confiscation du pouvoir par un régime autoritaire vous avez intérêt à créér un climat propice. Ce phénomène en fait pleinement partie. L’élite Atlanto Sionniste souhaite que nous nous déchirions afin de nous diviser. Pour le moment ils y parviennent en particulier parce que des citoyens de bonne foi, comme ceux qui valident l’utilisation des ligues sur ce fil, se laissent prendre par la Peur.
                        Ouvrez les yeux ! Résistance !!!

                        Merci à ceux qui sur ce fil tiennent le cap. Cela devient dur. Il faut encore davantage prendre sur soi et ne rien laisser passer. Tel est notre mission. Cela n’a pas l’air de grand chose. Pourtant cela est fondamental.
                        Salutations chaleureuses


                      • Bois-Guisbert 14 mai 2009 20:16

                        Il ne s’agit absolument pas de milices, mais de rondes citoyennes – c’est vraiment très différent – dont les volontaires ne seront même pas armées de bouteilles d’huile de ricin. Ces mêmes volontaires sont encadrés – parce qu’elles patrouillent déjà depuis des mois, dans en Italie du Nord, où leur présence est aussi dissuasive qu’appréciée – par des retraités de l’Arme des Carabiniers, de la police et de la Garde financière.

                        «  Un vaste mélange donc, qui assimile sans-papiers, immigrés et délinquants. »

                        A juste titre si l’on en juge par les informations quotidiennes et la composition ethnique de la population carcérale.

                        L’Italie devient progressivement un modèle pour tous ceux qui, en Europe, refusent de disparaître sous l’invasion des alterculturels. Il est vai aussi que, quand on possède la patrimoine de la Péninsule, on ne tient à le fourguer à des peuplades primitives dont certains spécimens, il n’y a pas si longtemps, squattaient, y compris fécalement, les alentours du Baptistère de Florence, comme l’avait dénoncé la regrettée Oriana Fallaci.

                        « Les Italiens n’ont manifestement pas besoin d’un ministère de l’Identité nationale… »
                         
                        Effectivement, ils n’ont pas besoin d’une structure bidon pour manifester avec des pancartes « Polenta si ! Cuscus no ! », pour interdire les kebabs dans leurs centres historiques et pour aller profaner des terrains prévus pour la construction de mosquées avec du fumier de porc. Et il y en a du fumier de porc dans la région de Parme où ces « monstruosités » se passent ! smiley

                        « …pour concurrencer l’esprit d’initiative français en la matière. »

                        Si ça peut vous rassurer l’identité nationale, le président issu de l’immigration n’a pas la moindre idée de ce dont il retourne, puisqu’on l’a même entendu dire : « L’identité nationale, c’est Liberté, Egalité, Fraternité ».

                        P.S. – Au dernier sondage, Berlusconi en était à 75 % d’avis favorables dans les sondages. Lors des élections administratives du 7 juin, 25 ou 26 provinces pourraient aller de la gauche à la droite, et l’âne qui préside le Parti démocrate (PD) ne sait plus à quel coup tordu se vouer, non pour remonter la pente, mais pour freiner la dégringolade. Dunque « Tutto va bene mia nobile marchesa »*


                        • marcel 14 mai 2009 20:17

                          « Des « rondes de citoyens  » vont pouvoir patrouiller afin de signaler aux forces de l’ordre « traditionnelles » des « situations à risques  ». »

                          Que d’ Affreux fascistes , il est tout simplement inacceptable que des gens tentent de se défendre contre de pov immigrés qui ne font après tout que les agresser chaque jour .
                          Un scandale ,ma bonne dame, bientôt ces milices pourraient devenir des escadrons de la mort


                          • patroc 14 mai 2009 20:27

                             « Tout homme naît libre et égal en droit »... Lol..


                            • décurion 14 mai 2009 20:38

                              Nous sommes là, nombreux, à poster des commentaires, à postuler au titre de citoyen-journalisme, sans avoir été formé, une majorité d’ amateurs , militants du Enième pouvoir, et tout est bien, ne pose aucun problème.
                              Ils sont des milliers à faire un travail admirable, dans des associations inconnues, à payer de leurs sueurs et de leurs pognons, mais on préfère pour l’exemple, aller chercher des milices assassines.
                              La supériorité du pro sur l’amateur, elle fut démontrée à Valmy, à Little Big Horn.
                              La moralité du pro fut éprouvée au Vél’d’hiv’, et certifiée garantie à Guantanamo.
                              Trop souvent l’honneur des militaires s’est accompli dans la désobéissance aux ordres supérieurs.
                              Que les dérives soient possibles, n’empêche nullement que le principe est bon, et si on a peur d’une milice citoyenne, c’est qu’on a peur du peuple et de la démocratie.


                              • Canine Canine 15 mai 2009 04:14

                                @ L’auteur.

                                On se demande bien pourquoi vous avez pris la peine de mettre un point d’interrogation à la fin de votre titre, tant vous avez déjà tiré toute les conclusions.

                                Ce point d’interrogation n’aurait de sens que si vous envisagiez, ne serait-ce qu’une seconde, que le fait d’avoir des structures permettant aux simples citoyens d’avoir des organisations légales et structurées de proximité et de quartier permettent de relayer la police (qui on ne le dira jamais assez, ne peut pas se cacher derrière chaque platane) pour assurer la sécurité ne soit pas qu’une dérive fascisante, mais aussi, potentiellement, une très bonne chose, civique et citoyenne.
                                Hélas, ça ne semble pas être le cas, les groupes de citoyens sont tous des fascistes point final et c’est tout, vous avez tranché un débat que vous avez fait mine d’initier, juste pour le plaisir d’étaler votre suprême intelligence politique, merci quand même pour l’info.


                                • décurion 15 mai 2009 12:11

                                  Si à vos yeux, milice et fascisme, riment ensemble c’est parce que vous confondez milice citoyenne et milice politique.
                                  Vous en avez parfaitement le droit, et je ne peux pas plus vous repprocher de vous méfier de vos contemporains, mais pourquoi n’ avez vous pas confiance, en vous mêmes, vous n’êtes pas des citoyens ?
                                  En feuilletant l’histoire, on constate, que les guerres, les tueriies, ont toujours été fomentées par les gens du pouvoir, et non par le peuple, qui ne tombe dans l’excès, que lorsque la coupe est pleine.
                                  Si vous êtes logique, vous refusez au peuple de se syndiquer, de voter, de réver au référendum d’initiative populaire, vous remonter l’histoire, et supprimez la République auto proclamée par des sans culotte fascistes.
                                  Bref, à vouloir à tout prix éviter le mal, vous faites le lit du pire.


                                • Pi@h 15 mai 2009 10:15

                                  On a déjà bien du mal à contrôler nos flics alors comment voulez vous qu’on puisse encadrer une milice citoyenne ?! Au début votre milice va faire un peu de surveillance, après ils s’équiperont de quelques tonfas histoire de matter les débordements en attendant que la police arrive, et puis viendra la tentation de se substituer au juge et de punir les coupables en jugement express en pleine rue (comprenez lynchage). Des gens ont même l’audace de prétendre que tout ceci est réalisable et contrôlable dans le respect de tous, de la liberté etc...

                                  Vous aurez beau créer des milices de neuneus, remplir chaque mètre carré de ce pays de caméras, construire des prisons dans tous les départements, tripler les effectifs de polices en les équipant de pistolets et de sabres lazers, vous n’endigueraient jamais la vague de violence qui est en train de s’abbatre sur ce pays. On ne règle pas le problême de la « tiers mondisation » d’un pays par les armes...

                                  Le fait même d’envisager la création de milice est un aveu (inconscient ?) que la situation est déjà hors de contrôle, d’ailleurs de mon avis perso ça fait bien longtemps que la situation vous a échappé.

                                   


                                  • Bois-Guisbert 15 mai 2009 10:25

                                    « Au début votre milice va faire un peu de surveillance, après ils s’équiperont de quelques tonfas histoire de matter les débordements en attendant que la police arrive... »

                                    En Italie, ça ne passe du tout comme ça. La ronde ne fait pas de surveillances, ne constate pas de débordements. Elle assure une présence partout où c’est nécessaire et les dealers, comme les prostituées, vont se faire voir ailleurs, et c’est ce que souhaite les populations.

                                    Pour ce qui est des lynchages, s’ils ne sont pas monnaie courante, les tentatives de lynchage sur les individus pris en flagrant délit, et sauvés in extremis par l’arrivée de la police, sont pratiquement hebdomadaires. En août dernier, c’est un cambrioleur rom de 15 ans qui a failli y laisser sa peau, dans une vie de Ligurie, si ma mémoire est bonne.

                                    Les Italiens ne supportent pas le tiers du quart de ce que les Français subissent, au point qu’on se demande ce qui a émasculé l’Hexagone.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès