Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > l’odeur nauséabonde de l’argent

l’odeur nauséabonde de l’argent

Pierre Condamin-Gerbier, le banquier qui s’occupait des comptes de Cahuzac, après avoir démissionné en 2010 de sa banque, vient d’être auditionné : il a la volonté de dévoiler la triste vérité des fraudeurs français.

Déjà, le 12 juin, devant la commission attentive du Sénat qui s’occupe de l’exil fiscal, il avait commenté avec force détails les mécanismes qu’utilisent les banques pour permettre l’exil fiscal à l’abri de toute transparence.

Devant les quelques sénateurs, réunis à l’occasion, Il avait raconté l’origine du secret bancaire (curseur à 9’) : c’était selon lui en 1934, sous le gouvernement Herriot : il s’agissait à l’époque d’une mesure destinée à protéger surtout les juifs victimes des persécutions nazies, et on est logiquement tenté de se demander pour quelles raisons, ce mécanisme existe encore aujourd’hui, sauf que, s’il faut en croire Sébastien Guex, ce procédé est largement antérieur à 1934, et que les raisons qui ont permis sa création datent du tout début du siècle dernier, « pour attirer les capitaux étrangers qui cherchaient à fuir un fisc jugé trop gourmand  ».

Le seul changement qui a été adopté en 1934 consistait en un durcissement de cette loi, allant jusqu’à prévoir des peines d’emprisonnement allant jusqu'à 6 mois, et de fortes amendes pour ceux qui trahiraient ce secret bancaire. lien

Pierre Condamin-Gerbier, travaillait alors pour la banque Reyl, celle de l’ex-ministre du budget, et a affirmé que les pratiques des banques n’étaient pas prêtes de s’arrêter, démontrant comment fonctionnait le mécanisme complexe mis en place pour cacher l’identité du fraudeur.

Il affirmait aussi qu’il y avait au sein de ces fraudeurs des personnalités de l’actuel gouvernement, convaincu que pour ces raisons, celui-ci ne ferait rien.

La plupart des comptes non déclarés se fait au travers d’assurances vies luxembourgeoises, ou par ce qu’il appelle des « prêts lombards », avec des systèmes de double comptabilité qui rendent quasi indétectable la fraude. (Curseur à 21’17)

C’est dans le domaine de l’immobilier et de l’art que les banques s’investissent, trouvant là un moyen de mener une fraude sans prendre trop de risques, continue le banquier, puisque ces investissements sont moins surveillés, rappelant que ce n’est pas sans raisons que l’UBS est le principal sponsor de la Foire d’Art de Bale. lien

Il a même proposé aux sénateurs une solution : « il faudrait s’inspirer de ce qui s’est fait en Italie, c'est-à-dire le rapatriement de l’argent sur une base anonyme, avec une pénalisation qui ne soit pas confiscatoire, et contraindre le réinvestissement de cet argent de la fraude, pourquoi pas dans un grand emprunt d’état, destiné à la création, à l’aide aux entreprises … ». Curseur à 45’32’’

Il ne croit pas que les mesures proposées par le gouvernement Hollande soit de nature à régler le problème, car déclare-t-il : « lorsque vous avez en face de vous quelqu’un qui est dans le mensonge, ce ne sont pas des déclarations d’honneur qui vont changer les choses ».

Cet ex-banquier de la banque Reyl et Cie a raconté l’histoire de sa vie, comment ce stéphanois de 42 ans, a quitté sa ville, via Télécom Paris, muni d’une spécialisation en finance internationale, pour enfin rejoindre les milieux de la banque Suisse, et raconte en long et en large, aux journalistes de Médiapart, les méandres de son parcours, l’argent transporté, et pour le compte de quelles personnalités.

On peut découvrir dans ce long entretien l’histoire d’un certain Chancel, qui a monté en quelques mois un système propre à planquer des milliards, en majorité ceux de richissimes français, et le banquier explique de quelle façon tout ça est mis en place dans la plus grande discrétion

Condamin-Gerbier raconte comment il découvre « une réelle industrie du contournement de l’impôt, de l’optimisation simple à la fraude de très haut niveau, avec non seulement une fraude par non déclaration, mais aussi des montages extrêmement complexes, actifs, revus et re-analysés chaque jour avec une obsession de chaque instant ».

Il ajoute : « je vois toute la palette des gens qui dépensent parfois même plus en frais pour ne pas payer d’impôts que l’impôt lui-même…ils sont tellement dans leur truc que l’important n’est pas tant l’argent dépensé, mais le simple fait d’échapper à son impôt  ». lien

On se souvient que Condamin-Gerbier avait déclaré le 23 mai 2013, sur l’antenne de France Inter : «  il y a des Cahuzac sur l’ensemble de l’échiquier politique  ». lien

Le 2 juillet, ce même banquier a confirmé avoir donné au mois de Juin, à la justice française les informations concernant les personnalités politiques françaises qui auraient des comptes cachés en Suisse, et vient finalement d’en donner la liste aux juges Van Ruymbeke et Le Loire.

Il s’agirait d’une quinzaine de personnalités politiques ou médiatiques de tout premier plan, et les juges qui l’ont auditionné vont maintenant enquêter, afin de recouper les informations, et de confirmer la véracité des affirmations du banquier. lien

Certains seraient des ministres de l’actuel gouvernement, mais aussi certains appartiendraient à l’ex gouvernement…

« Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » : c’est ainsi que l’ex-banquier s’est exprimé face à l’administration qui l’a interrogé, convaincu que Pierre Moscovici et Manuel Vals étaient au courant de l’existence du compte caché de Jérôme Cahuzac avant les aveux de ce dernier. lien

L’ex-banquier avoue être inquiet, car dit-il « il y a des menaces sur son intégrité physique et sur celle de sa famille  ».

Espérons maintenant que les juges en charge de ces renseignements seront faire éclater rapidement toute la vérité, car comme dit mon vieil ami africain : « le mensonge donne des fleurs, mais pas de fruits ».

L’image illustrant l’article provient de : « nopasaranvoxpopuli.over-blog.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

La vidéo complète de l’ex-banquier est sur ce lien

Articles anciens

Qui veut la peau des lanceurs d’alerte

La victoire des délinquants

La main dans le Cahuzac

Il faut sauver le soldat Cahuzac

Des sous et des déçus

Le changement immobile

Leur monde est devenu trop petit

Dans chaque niche, il y a un chien qui mord

Hollande, un pays au plus bas

Monsieur « plan plan »

Faire sauter la banque

Peugeot peut donc peu ?

On a marché sur la thune

J’aime pas les riches

Leur monde est devenu trop petit

A (re)découvrir :

Le discours du Bourget- partie 1-2

Blog de René Dosière


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Yvance77 4 juillet 2013 09:47

    Salut,

    L’écho de la nation face à ces aveux et qui est un tremblement de terre :

    ....des noms, des noms, des noms....

    La réponse de notre étasblishment politique :

    ... bip...bip...bip


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 11:04

      Salut Yvance

      les noms ne devraient pas tarder à sortir de l’ombre...
      déjà savoir que Vals et Moscovici savaient pour Cahuzac, ce n’est pas rien
      comment imaginer qu’ils étaient les seuls à savoir ?

    • Yvance77 4 juillet 2013 12:15

      M’sieur Cabanel salut,

      « les noms ne devraient pas tarder à sortir de l’ombre... »

      Je mets une bibine en jeu... qu’on les aura pas tous (pas tout de suite s’entend). Certains on attendra des années même !


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 juillet 2013 10:00

      Jouratous,

      ces histoires d’argent datent de l’antiquité et atteignent l’anti-équité. Clairement décrites dans les albums d’Onc Donald et Picsou, on a été instruit au système, plus besoin d’ami africain pour comprendre. Pour devenir riche, il suffit d’être radin, ainsi tu prends l’habitude de ne plus rien payer et peux cumuler dans un grand coffre...Picsou, lui propose son coffre personnel à tous les autres puis privatise la planche à billet...résultat, il peut corrompre les politiques avec du papier et faire légaliser tout ça. ne manque plus qu’à mettre la main sur la production de stupéfiants, les prohiber et blanchir les profits que ça engendre. Ainsi tout le monde s’ennuie à bosser à son échelle pour acheter sa drogue exotique plutôt que rester chez soi à contempler ses fleurs...
      Ma drogue pousse chez moi : http://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0

      Bisatous.


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 11:07

        bonjour Lisa

        quand même, c’est fort d’apprendre grâce à Condamin-Gerbier que parfois, les frais qu’occasionnent ces méthodes de fraudes coutent plus cher que l’impot qu’ils auraient du payer a quelque chose d’ignoble !
        le but c’est de réussir à frauder, quel qu’en soit le prix.
        ça mériterait plus qu’une simple amende.
        non ?
        merci de ton commentaire et arrose bien tes plantes.
         smiley

      • alinea Alinea 4 juillet 2013 10:10

        Très cochonne cette image, non ?  smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 11:09

          Alinea

          normal, le printemps a tellement de retard...
           smiley

        • devphil30 devphil30 4 juillet 2013 10:14

          Séparation des pouvoirs 

          Véritable commission de contrôle et de recherche 
          Coopération des états 

          Mais non i l est préférable de voler les citoyens , ces crimes envers la société Française sont impunis car ils en croque tous des politiciens aux industriels en se renvoyant l’ascenseur par des commissions ou des virements à l’étranger.

          Une société qui arrive à ce niveau de pourriture doit nettoyer ses écuries d’Augias par une révolution si nécessaire 

          Philippe

          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 11:10

            Philippe

            je partage totalement
            merci

          • alinea Alinea 4 juillet 2013 12:36

            Il serait intéressant de faire une étude sur les causes psychologiques qui incitent à frauder le fisc ! À tous les étages évidemment, car, il ne faut pas se leurrer, cela n’est pas l’apanage des « gros » !
            Moi-même... smiley
            Bon, je ne cache pas de magot, mais c’est vrai que, vu ce que l’État fait de notre argent, parfois on pense qu’il serait plus utile autrement !
            Ceux qui ont du fric par le jeu, et c’est le cas de tous ces malfrats, entraîne, inévitablement, cet autre jeu, très excitant car potentiellement dangereux, de le cacher : à vous lire, cela prend pas mal de temps « chez ces gens-là » !!
            Je crois qu’ils s’ennuient !!!!!


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 13:18

              Alinea

              non, bien sur, ce n’’est pas l’apanage des « gros », mais ce sont eux qui font le plus de dégâts.
              avec les impôts, les taxes, tous les moyens mis en place par le gouvernement, qui (alors qu’il n’aime pas les riches) taxe tout le monde... il est fatal que les citoyens cherchent des échappatoires... et du coup, les impôts rentrent moins bien, l’état s’affaiblit, et la croissance aussi.
              a s’interroger sur la pertinence des énarques qui conseillent...
              c’est pourtant si simple.


            • escartefigue 4 juillet 2013 12:50

              On pourra parler de fraude le jour où nous serons tous à égalité concernant 

              retraites , âge de départ , avantages pour les uns , logements de fonction , voitures avec chauffeur , rien pour les autres . 

              n’ est-il ?

              • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 13:20

                escartefigue

                n’est-il ?
                non...ce n’est pas.
                on ne peut comparer l’incomparable.
                quid de ceux qui travaillent dur....ruinant leur santé.
                comparé à d’autres...
                et puis de toutes façons, il n’y a plus de travail...
                j’’exagère...
                disons qu’il y en a de moins en moins.
                le problème ne vient pas de là.

              • escartefigue 4 juillet 2013 13:53

                Ok  Monsieur  Cabanel , 


                Il y a donc deux sortes de fraudes l’ une honnête et l’ autre non . 

                Merci pour cet éclairage .

              • MARMOR 4 juillet 2013 14:06

                Olivier, vous pensez que le mal essentiel de notre économie déliquescente provient de la fraude fiscale ? Q’en éradiquant la fraude en question on va régler tous nos problèmes ? Quid de la gestion catastrophique des deniers publics ? Quid de la gestion catastrophique des forces vives de la nation ? 

                Et ces quelques milliards (?) vont aller où ? Dans les caisses de l’état qui nous prouve tous les jours son incompétence à gérer ? Ils serviront à continuer à alimenter le tonneau des danaïdes que sont les finances publiques ? 
                Quand tu ne connaît pas la valeur de l’argent, que tu ne l’as pas transpiré, tu as tendance à le dilapider sans vergogne, et à assurer ton train de vie à l’occasion, mais si tu taris la source, ton jardin fleuri va ressembler à la vallée de la mort !! ( proverbe étazunien ! )

              • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:25

                Marmor

                non, je ne pense pas que ce soit la principale raison, mais je crois que c’est important.
                quand à la solution, que pensez vous ce que que propose Condamin Gerbier ?
                elle me semble cohérente, et devrait être redoutablement efficace pour redresser en partie notre pays au plus bas.

              • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 22:08

                escartefigue

                ce raccourcis n’est pas digne de vous.
                vous savez très bien que ce n’est pas ce que je vous ai répondu.
                 smiley


              • spartacus spartacus 4 juillet 2013 13:24

                Un bien beau titre racoleur pour la pèche aux frustrés et jaloux. 

                Une bien belle odeur de stigmatisation. 

                Tout y est caricatural de la gauche « bien pensante », stigmatisation des riches, de ceux qui ont de l’argent, des banques etc...La promotion politique de la haine de ceux qui ont de l’argent.

                Henri Hazlitt disait « Tout l’évangile de Karl Marx peut être résumé en une seule phrase : haïssez l’homme qui est plus riche que vous. »

                A la lecture des posts des auteurs de gauche, ils se résument tous à peu près à ça. 

                • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 13:52

                  spartacus

                  je ne suis pas surpris que ce genre d’article vous dérange.
                  c’est bien triste pour vous.
                  vous êtes tombé du coté obscur de la force, mais dites vous bien que ce n’est pas perdu.
                  gardez l’espoir.
                  avant d’ouvrir les deux yeux, commencez par le premier.
                   smiley

                • spartacus spartacus 4 juillet 2013 17:28

                  La leçon de morale gauchiste est prévisible....ce n’est que la réponse à l’incapacité de répondre sur le fond ! 


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:08

                  spartacus

                  votre mauvaise foi vous aveugle
                  si vous aviez lu attentivement l’article, vous auriez découvert que Pierre Condamin-Bergier fait une proposition pour sortir de cette situation,
                  et à mon avis, elle tient la route
                   smiley

                • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:09

                  euh...pas Bergier, mais Gerbier...mes excuses

                   smiley

                • SergeL SergeL 4 juillet 2013 21:04

                  Tous les ans, le Capital nous pique 200 milliards €.

                  http://www.youtube.com/watch?v=L4egFh2jbqE

                  La répartition du PIB par Bernard Friot


                  vidéo à l’ attention du Spartakiste.


                • spartacus spartacus 5 juillet 2013 11:47

                  Les aveugles sont ceux qui n’admettent pas qu’ils ont un problème avec l’argent....des autres.


                  Ils ne comprennent pas qu4en fait ils sont simplement jaloux. 

                • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2013 13:16

                  spartacus

                  vous êtes pris dans le syndrome des sables mouvants
                  plus vous vous agitez, plus vous vous enfoncez
                  de tout coeur avec vous.
                   smiley

                • contre exemple exemple 4 juillet 2013 13:26

                  Bonjour,

                  afin de masquer l’impudeur et les images cochonnes,
                  je vous recommande cet ouvrage de Laure Gontier :

                  « Comment s’habiller jolie,
                  quand on n’a pas le compte en banque de Paris Hilton. »

                  La quatrième de couverture est éloquente.

                  Belle journée à tous.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:10

                    exemple

                    merci de cette intervention.
                    faudra quand même nous expliquer le lien avec l’article ?
                    c’est du copinage ?
                     smiley

                  • Hermes Hermes 5 juillet 2013 15:31

                    C’est juste un exemple..... de troll déguisé ! smiley


                  • MARMOR 4 juillet 2013 13:50

                    Nous sommes à l’état de pays sous développé économiquement, et état de pays hyper développé et riche sur le plan des impôts, entre les deux il y a le peuple, fournisseur de pognon pour l’état, qui en consomme sûrement plus de 60% à lui seul.

                    Si tu prends mon argent dans mon porte monnaie, je n’en ai plus pour consommer, et faire fonctionner l’économie, et donc faire rentrer plus que 150 € dans les caisses de l’état.
                    150 € de taxe supplémentaire par an entraîne donc 150 € de consommation en moins pour l’économie et tous les profits qui découlent de cette activité économique pour l’état et la nation, ce qui doit représenter, à la louche, un déficit de 300 €
                    Les énarques ont juste appris à inventer des taxes, pas des sources de rentrée d’argent par l’activité. Comme disait mon ami touareg, n’assèche pas le puits qui te donne l’eau sinon tu mourras, après tes chameaux, mais tu mourras....
                    On n’apprend pas la sagesse à l’ENA......

                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:12

                      Marmor

                      ça confirme l’opinion que nous sommes nombreux à avoir des énarques.
                      merci de ce commentaire.

                    • alinea Alinea 4 juillet 2013 14:13

                      Pardon Olivier, mais c’est de la gnognotte ton article ! Va donc voir au Vatican, via Morice ! Ça c’est du cinéma, et du bon !  smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:23

                        Alinea

                        oui, je l’ai lu, en effet, c’est pas mal ce qu’il a trouvé le morice !
                        quel scandale !!!
                        ça ne me surprend pas.

                      • joletaxi 4 juillet 2013 15:30

                        riens le mage cyclotouriste est descendu de son petit vélo.

                        salut les enclumes

                        @spartacus
                        vous pr^chez dans le désert ici.vous parlez à des gens qui n’ont jamais eu à se « foutre à poil » devant un banquier pour tenter de boucler un emprunt pour une entreprise,à des gens qui n’ont jamais mal dormi la nuit en se demandant comment payer ses échéances à des gens qui n’ont jamais du se demander si demain leur petit patrimoine ne va pas être vendu à la chandelle,à des gens qui n’ont jamais du faire face à des inquisiteurs fiscaux,à des gens qui n’ont jamais vu débarquer chez eux des contrôleurs divers.
                        Mais aussi à des gens qui n’ayant jamais rien tenté ,voient autour d’eux des réussites qu’ils jugent, à hauteur de leurs petites ambitions démesurées,sans jamais regarder la cohorte de « faillis » gens qui n’ont plus aucun droit, juste de se taire et de se faire ratisser jusqu’à l’os.
                        Il n’est pas de dialogue possible avec ces gens,

                        c’est fort d’apprendre grâce à Condamin-Gerbier que parfois, les frais qu’occasionnent ces méthodes de fraudes coutent plus cher que l’impot qu’ils auraient du payer a quelque chose d’ignoble !

                        le but c’est de réussir à frauder, quel qu’en soit le prix.
                        ça, c’est à garder dans votre banque de légendes urbaines(elle doit être plus riche que Goldman...)
                        à un certain niveau, les entreprises ne se livrent plus à de la fraude mais à de l’optimisation fiscale,et c’est leurs « modèles » sont un peu plus au point que les modèles climatiques qui nous coûtent un bras pour des prunes, mais ça n’a pas l’air de vous « révolter »

                        Il y a un exemple en vraie grandeur à méditer, un petit pays qui vient de changer de roi.
                        Au nord, une population d’entrepreneur, de commerçants,avides aux mains crochues, et qui ont joui jusqu’ici d’une bienveillance compréhensive du fisc(entendez par là, que la fraude fiscale est passée dans les moeurs)
                        Au Sud, une population sous la protection du socialisme, dont les élus chantent toujours l’internationale, le poing levé, qui exècre les « patrons » et qui comme vous, critique, jalouse dénonce déblatère,calomnie, vomit les nantis, suceurs du sang du peuple.
                        Au nord, un gouvernement sans dettes, une région parmi les plus prospères d’europe,qui,assise sur matelas amassé pendant les belles années, résiste plutôt bien à la crise.
                        Au sud, une population en proie au chomage,désabusée, sans projet, assistée, les caisses vides,qui vit encore sous perfusion des transferts nord sud.

                        Un exemple ne prouve certes rien, mais on se doit de s’y attarder.Les socilaos wallons, qui commencent à réfléchir, viennent de s’apercevoir que sans entreprises, pas de boulot.Après 50 ans de chants révolutionnaires,serait-il permis d’ezspérer ?


                        • alinea Alinea 4 juillet 2013 15:37

                          Exactement Joe : vous faites preuve d’un sens de la psychologie que je ne vous connaissais pas ;
                          Pour ma part, et comme notre ami Georges : je ne montre mes organes procréateurs qu’à mes hommes et à mes docteurs !
                          Aux banquiers, non ! jamais de la vie ; j’ai ma dignité smiley
                          Et puis, mettre sa vie dans les mains de ces gens-là, excusez, faut pas être très fier !


                        • joletaxi 4 juillet 2013 16:22

                          chacun voit midi à sa porte comme dirait l’autre.
                          votre choix vous regarde, mais alors, ne venez pas « vomir » sur les gens qui ont la chance de réussir,je dis bien chance, car en dehors des qualités essentielles à une réussite, il faut aussi beaucoup de chance.
                          J’ai un ami qui a du sa fortune au fait que petite main sans grade dans une très grosse banque, il a poussé une porte juste à un moment opportun.Bien sur le reste de sa réussite ,il la doit à des qualités indispensables, mais s’il n’avait pas ouvert cette porte, il serait peut-être resté employé toute sa vie.
                          Il y aurait beaucoup à dire sur les soi-disant mesures pour empêcher le blanchiment d’argent « sale » et qui dans les faits aboutit à freiner l’investissement sans voir eu le moindre effet sur la vraie fraude.

                          Tiens pour le moine ,mage, prophète, cycliste à ses heures, un petit aperçu des « capacités » du remplaçant de la penseuse verte

                          http://www.imposteurs.org/article-le-velot-d-or-a-philippe-martin-59830459.html

                          et vous voudriez que je paie pour des gens de ce calibre,que je n’engagerais sans doute pas comme manoeuvre dans ma société ?


                        • alinea Alinea 4 juillet 2013 18:52

                          Excusez-moi Joe : je n’ai jamais vomi sur ceux qui réussissent ! Il m’arrive de vomir , certes, mais plutôt sur le malheur, l’injustice, l’humiliation, l’exclusion, la destruction du beau, l’overdose de laid, la pollution...


                        • MARMOR 4 juillet 2013 16:31

                          Pour conforter mes dires, que l’argent public n’est pas perdu pour tout le monde ;

                          le conseil constitutionnel vient de rejetter les comptes de la dernière campagne de Sharko.
                          L’UMP risque de devoir rendre les 11 millions que j’ai (nous) avons donné.
                          C’est pas beau ça ? On paye 11 millions à un parti pour se faire élire pour mieux nous enc.... !!!!

                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 juillet 2013 18:14

                            Marmor

                            oui, je viens d’entendre cette info...
                            à force de tricher, ça finit par se remarquer.
                             smiley

                          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 4 juillet 2013 20:53

                            Cent « riches » qui fraudent 1 million d’euro chacun, ça fait 100 millions d’euro au total.

                            Un million de « pauvres » qui fraudent chacun mille euro, ça fait un milliard d’euro au total.

                            Qui a fait le plus de dégâts ?
                            Les «  »pauvres" ...

                            Tous les fraudeurs sont coupables, du plus petit au plus gros.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès