Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La cigarette gagne-t-elle du terrain ? Est-elle de retour ?

La cigarette gagne-t-elle du terrain ? Est-elle de retour ?

Plusieurs lois et dispositions ont été mises en place ces dernières années afin de lutter contre le tabac. Elles devaient être appliquées strictement et contrôlées. Malheureusement les choses ont l’air d’aller à vau-l’eau comme d’habitude en France.

Les gens qui avaient peur de se faire réprimander par une quelconque douloureuse ont repris du poil de la bête.

Il est à se demander si le Français n’est pas un égoïste de premier plan. Pourquoi cet Européen est infoutu de respecter la loi ? Se croit-il le meilleur ? Se croit-il au-dessus des lois ? De toute évidence, il y a un problème dans notre société qui veut que cet individu transgresse le plus souvent possible les lois.

En se posant la question « Le citoyen français est-il un égoïste de premier plan ? », il est à se demander et essayer de comprendre pourquoi cette culture veut en permanence provoquer ? Nous ne sommes pas les meilleurs citoyens de l’Union européenne. En respectant ces lois qui vont à l’encontre du tabac et donc de la cigarette entre autres, nous montrons notre adhésion à l’idéal européen et notre volonté de suivre le mouvement.

En France, comme dans de nombreux pays de l’Europe, l’interdiction du tabac dans les lieux publics a été généralisée. La cigarette, donc le tabac qui a été proscrit sur les lieux d’activité, sur les lieux publics et les transports, a été interdite récemment dans tous les pubs, cafés, restaurants, hôtels, etc.

Pourquoi faut-il donc que lors de mes sorties avec mes enfants dans les lieux publics, je constate et réalise que rien n’est fait par notre cher gouvernement en place pour stopper ces actes délictueux qui se manifestent comme des actes de protestation. Je ne parle pas des transports en communs, des quais de gare, du train où se sont multipliés ces actes nuls et malveillants. Il est temps de dénoncer de tels agissements. Je fréquente des aires de jeu avec mes enfants en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise. Les aires de jeux ressemblent à des gigantesques cendriers et taudis de bouteilles de bière lorsqu’elles ne ressemblent pas à des tas de crottes de chiens et chats errants. Peut-être que cela se fait du moment où aucune institution de répression n’est présente pour sévir (sanctionner) sur de tels agissements.

Sur l’instant de colère, je me demande pourquoi il n’y a jamais personne pour faire arrêter ces individus ; ce n’est pas aux agents communaux de le faire, parce que leur mission première n’est pas de contrôler ces personnes déviantes. Le maire a souvent une police municipale, elle pourrait s’en charger en effectuant ses rondes si la police nationale n’est pas présente dans la ville. Pourquoi sur Paris, notre capitale, la même situation se produit ? Le 12 août 2008, plusieurs voyageurs étaient étonnés comme moi de voir la police restée inerte face à toutes ces personnes qui fumaient à leur nez et à leur barbe. J’évoque des comportements vus et constatés durant de longues minutes sur les quais de deux gares ; il s’agit de la gare de Lyon et celle du Nord. Les fumeurs étaient tout autant des femmes que des hommes. Rien n’a été fait. Même une annonce du speaker qui n’arrêtait pas de nous relater l’incendie qui était la cause de la situation désastreuse ambiante, ayant entraîné la fermeture des voies d’accès vers la gare du Nord.

Pourquoi avoir fait tout ce tapage autour de l’arrêt et l’interdiction du tabac dans les lieux publics, si ces « lumières du gouvernement » avaient pris la peine de réfléchir sur le ou les moyens de faire respecter toutes ces dispositions anti-tabac. Qu’est-ce que le tabac ? Sont considérés comme produits du tabac les produits destinés à être fumés, prisés, mâchés ou sucés, dès lors qu’ils sont, même partiellement, constitués de tabac, ainsi que les produits destinés à être fumés même s’ils ne contiennent pas de tabac, à la seule exclusion des produits qui sont destinés à un usage médicamenteux, au sens du troisième alinéa (2e) de l’article 564 du Code général des impôts. Est considéré comme ingrédient toute substance ou tout composant autre que les feuilles et autres parties naturelles ou non transformées de la plante du tabac, utilisés dans la fabrication ou la préparation d’un produit du tabac et encore présents dans le produit fini, même sous une forme modifiée, y compris le papier, le filtre, les encres et les colles.

Que faire pour permettre aux multiples décisions anti-tabac de s’appliquer ? Depuis la loi Evin de 1991 et les dernières dispositions, les forces de l’ordre policier en particulier faisaient respecter ces lois. Sont-elles devenues lasses ou ont-elles des consignes de faire les aveugles et ne pas faire de vague ? Nous ne voyons pas l’intérêt de cette absence de contrôle, leur présence rassure et n’embête que les trouble-fêtes. La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1 ainsi que toute distribution gratuite ou vente d’un produit du tabac a disparu. Il est à espérer que la fumée des citoyens fumeurs et fumeuses disparaisse également. Certaines personnes et parents d’enfants comme moi, nous ne sommes pas là pour essayer de faire le travail des institutions d’Etat. Nous demandons bien souvent gentiment à certaines personnes consciencieuses d’arrêter de fumer sur les lieux où nous nous trouvons avec nos enfants. Ce n’est pas le rôle des citoyens de se substituer à l’Etat. Que je sache, il n’est pas interdit aux fumeurs de consommer dans la rue ou chez eux. Qu’ils laissent les autres respirer dans les lieux confinés qu’ils partagent avec les non-fumeurs.


Moyenne des avis sur cet article :  2.02/5   (192 votes)




Réagissez à l'article

113 réactions à cet article    


  • wiggin 13 août 2008 11:26

    Juste une précision, le terme lieux public ne designe pas les parcs et autres aires de jeux car celles ci sont en plein air ! la loi concerne uniquement les lieux fermés. Et au passage l Allemagne vient de supprimer cette interdiction pour les bars de moins de 75 m².


    • George 13 août 2008 11:38

      Monsieur, Vous auriez pu au moins faire l’effort de reconnaitre que l’on ne fume plus dans les restaurants, les bars-tabac, les pubs. Cela est largement suivit, si ce n’est quelques astuces trouvées ici ou là par quelques patrons de bar (terrasses couvertes et chauffées par exemple). De plus, j’ai déjà vu plus confiné qu’un quai de gare ou une aire de jeu (ok, elles sont souvent entourées de haies, empêchant la circulation de l’air empoisonné) ! Votre article me semble donc excessif, et devrait plutôt apparaitre dans la rubrique "Coup d’gueule". Enfin bon, c’est toujours pareil avec les non-fumeurs, on leur tend la main, ils nous mangent le bras !


      • K K 13 août 2008 12:18

        La loi sur le tabac a fait que les gens ne fument plus dans les bars, les restaurants, les hotels, les trains, les entreprises etc... Il existe même des entreprises où il n’y a aucun lieu fumeur et où la solution est de sortir complètement de l’entreprise (parking compris) avec les retenues pour absence liées à celà.

        Cela ne me gène pas personnellement, mais j’ai discuté avec des amis patrons de bars fumeurs qui avaient investi pour une salle fumeur avec ventilation etc... et qui ont vu leur investissement perdu car il est interdit de consommer ou d’avoir un service dans les locaux fumeurs. Ils ont donc perdu en chiffre d’affaire (en plus de leur investissement devenu inutile). Les casinos ont même constaté une baisse de leur chiffre d’affaire.

        Les fumeurs sortent donc.. et là encore il y a un problème : les riverains protestent contre les nuisances sonores. Ah oui, il y en a qui discutent avec leur cigarette à la main. On devrait leur interdire de parler, n’est ce pas ? En général, les responsables d’établissements tentent de calmer les plus bruyants. Mais cela ne suffit pas toujours...

        Une question cher auteur : j ai une terasse de 25 m2 à mon domicile où mes invités fument parfois... Dois je leur demander de sortir de l’immeuble car ils risquent de gêner les enfants des voisins qui peuvent se trouver sur la terasse d’à coté ?

        Allons, un peu de tolérance ne vous fera pas trop de mal. En ce qui concerne les immondices que vous trouvez dans les ères de jeux pour enfant, une poubelle bien placée et un peu de zèle de la part des gardiens devraient suffire


      • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 13:09

        Je ne suis pas intolérant, je ne veux justement pas que certains par égoïsme viennent nuire à ma petite liberté d’exister.


      • Ronfladonf Ronfladonf 13 août 2008 12:12

        Plutot que s’en prendre aux fumeurs pour leur "air nauséabond" et les soi-disants risque de cancer dus au tabagisme passif... Commencez par balyer devant votre porte et prenez-vous en aux automobilistes dont les micro-particules de Diesel sont bien plus nocives, nauséabondes et handicapantes qu’un fumeur devant l’entrée d’un bar...

        Personne ne s’en prend aux véritables empoisonneurs parce que la télé ne nous a pas dit de s’en prendre à eux ! (parce que le Pétrole rapporte plus à l’Etat que le tabac...)

        Article inutile et qui aura comme seul effet de se mettre les fumeurs et anciens fumeurs à dos...


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 13:02

          J’en ai rien à faire de me mettre à dos les fumeurs ou anciens fumeurs, je pense à mes momes et aux autres momes qui frèquentent les mêmes lieux que mes enfants. Voyez-vous je connais les dégâts de la cigarette.
          Je ne cherche pas à être intolérant. Je veux juste du respect pour ceux qui ne demandent rien. Un fumeur qui intoxique sciemment des enfants qui ne lui ont rien demandé, rassurez-moi, c’est un gen-foutre. Pour moi, il ne pense qu’à lui et de manière égoïste.


        • K K 13 août 2008 13:21

          L’ideal en présence d’enfant est de s’abstenir de fumer. Là je suis d’accord avec vous. Mais les fumeurs ont besoin de fumer. Et quand les enfants jouent, ils ne restent pas à la même place, ils se déplacent. Je ne connais pas la taille de vos parcs, mais il y a certainement assez de place pour des enfants et quelques fumeurs à une centaine de metres, non ?

          Vous n’êtes pas intolérant en règle générale, mais vous faites preuve d’intolérance vis à vis des fumeurs. Petit détail : je ne fume pas ( deux grand pères mort d’un cancer du poumon, ça calme) mais je ne me mèle pas de régenter la vie de ceux qui souhaitent le faire. Je m’écarte un peu quand la fumée m’importune.


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 14:13

          Seien Sie doch nicht so ! Sie dürfen hier nicht rauchen. Je vous avoue et j’exagère à peine que lorsque vous vous déplacez dans quatre parc la même journée dans un rayon de 50 km autour de Paris et que vous trouvez dans chaque parc et dans le bac à sable, s’il vous plaît près d’une vingtaine de mégots, vous vous posez des questions. Je promène mon petit de quatre ans pour me ballader et non pour faire du mènage de parc. Soit c’est les trois mairies où je me suis rendu qui ne font pas leur TAF, soit il y a un problème et un gros.


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 14:37

          quatre parcs ; risques ; balayer


        • K K 13 août 2008 15:03

          très sincèrement, je suis aussi choqué que vous que les bac à sables soient pollués et il est clair que dans ce cas, il s’agit d’un manque total de respect pour les gens. Mais pour ce cas, protestez contre les gens qui jettent leurs dechets n’importe où et non contre les fumeurs qui fument dehors.


        • Ronfladonf Ronfladonf 13 août 2008 16:15

          Puisque vous connaissez les mefaits du tabac et non ceux du Diesel, je ne saurais que trop vous conseiller de déménager en Corèze...


        • pinson 13 août 2008 20:39

          On dit "jean-foutre". C’est un très vieux mot français.


        • pinson 13 août 2008 20:41

          "Il ne pense qu’à lui et de manière égoïste" Très joli !


        • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 14 août 2008 15:42

          par Marc Bruxman (IP:xxx.x77.186.233) le 14 août 2008 à 02H22

           

          @ Marc Bruxman : "Il y a des agressions point et il faut punir pareil". Si la République pouvait dire cela, elle n’aurait pas besoin de juges. Le justice républicaine ne punit pas en fonction du tort subi par la victime, mais en fonction du tort subi par la société, c’est la principale raison pour laquelle la personnalité de l’agresseur a généralement bien plus d’importance dans la sanction que celle de la victime.

           

          Tous les citoyens obéïssant à la République renonce totalement à la vengeance personnelle en échange de la protection assurée par la police républicaine : c’est la base théorique du droit, pas question d’y échapper.

           

          Je n’ai parlé de vengence nulle part. J’en ai juste marre qu’on fasse des "catégories de victime". Pourquoi par exemple seriez vous plus puni si vous tapez un fonctionnaire que si vous tapez un mec "normal" ? Ce sont deux hommes, et il n’y a lieu de taper ni l’un ni l’autre.

           

          La pareil, quelle différence entre un mec qui me frappe parce qu’il juge que j’ai une geule qui lui plait pas ou un mec qui me frappe parce que je ne suis pas français ou que mes idées politiques ne lui plaisent pas, etc, etc... Dans tous les cas c’est de la violence gratuite et ca mérite une sanction exemplaire. Je ne juge pas qu’il y ait des violences gratuites plus acceptables que d’autres. Après oui il peut y avoir une réponse différente si la violence n’est pas gratuite (différent familial, escroquerie, ...) et par rapport effectivement au profil du condamné mais plus pour voir si il est récidiviste ou autre.

          Alors monsieur bruxman qui mérite qu’on le méprise, il a besoin de dire et redire que les citoyens doivent obéir à la République, quel drôle d’oiseau que cet homme qui se prend pou un don quichotte au sujet de la cigarette.

           


        • appoline appoline 18 août 2008 13:39

          Mettez vos lardons dans un caisson d’oxygène, arrêtez de rouler avec votre voiture, ne manger plus de viande, vous serez à peu près cohérent avec votre manière de voir les choses mais arrêtez de nous gonfler avec ce genre de conneries et laissez les fumeurs fumer ; s’ils n’étaient pas là, vous seriez taxé davantage. Et puis pour bien vous casser le moral, je vous dirai simplement que d’ici quelques mois, vous aurez d’autres chats à fouetter que la fumée de cigarette car comme disait notre Coluche "même les hauts fourneaux ont arrêté de fumer", tout cela pour vous dire que nous courons vers un clash social comme nous n’en n’avons jamais connu, alors vos problèmes de fumerie, on n’en a rien à battre.


        • slide 29 août 2008 11:05

          M. Ronfladonf, je partage partiellement votre position. D’après une étude de l’Université de Stockholm, si les particules Diesel (parmi lesquelles le Benzopyrène, particule fine non filtrée par les filtres à particules) génère effectivement un nombre considérable de cancers du poumon, ils n’en sont que la 2ème cause, nettement distancées par le tabagisme (actif comme passif) et à quasi-égalité avec l’Amiante.

          Je suis moi aussi régulièrement outré du manque flagrant de savoir-vivre de tous les fumeurs que je croise, répendant négligemment toutes leurs déjections tabagiques (fumée, cendres et mégots) sans aucun soin, charge à la communauté d’entretenir... Tout en négilgeant effectivement comme le dit l’auteur la loi Evin, validée par le décret d’application 92-478 du 29 mai 1992, dont le but est uniquement la protection des non-fumeurs. Prendre les transports en commun signifie aujourd’hui subir les déjections tabagiques à des endroits où la loi prohibe la fumette... Gênant !


        • tvargentine.com lerma 13 août 2008 12:15

          Le rôle des polices municipales devraient être de pouvoir dresser des PV contre les fumeurs qui effectivement ne respectent RIEN.

          Ils n’hésitent plus à squatter les halls d’entrée des magasins express pour emmerder les gens.

          Cette intolérance de fumeurs qui viendront greffer le budget de la sécurité sociale dans les prochaines années n’est pas tolérable.

          Les agents municipaux devraient aussi verbaliser tout ces fumeurs qui jetent leurs mégots de cigarettes sur les trottoirs ou dans les aménagements verts qui coutent pourtant des centaines de milliers d’euros et qui ne font l’objet d’aucunes protections dans ce domaine.

          C’est effectivement le rôle des polices municipales qui ne devraient pas faire un "travail" de doublon avec la police nationale mais devraient cibler la "ville durable" en verbalisant les comportements inciviques afin d’améliorer la qualité de vie du citoyen dans la cité




          • K K 13 août 2008 12:21

            Savez vous qu’en théorie, une partie de la taxe sur le tabac devait être affecée à la sécurité sociale ? Tout comme celle pour l’alcool.


          • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 14:15

            HALT ! HIER dürfen Sie nicht rauchen !


          • K K 13 août 2008 14:50

            Ich rauche nicht. Je ne fume pas. I don t smoke...

            Je vous l’ai déjà dit. Par contre, j’ai de nombreux amis fumeurs et je n’ai aucune envie que la vie leur soit insupportable car des non-fumeurs intégristes les traquent partout. Vivre en société, c’est certe accepter les règles, et cela les fumeurs ont fait des très gros efforts, mais aussi accepter les différences.


          • appoline appoline 18 août 2008 13:43

            Heureusement qu’on ne peut taxer la bêtise, il vous faudrait prendre un crédit pour payer chaque échéance.


          • Radix Radix 13 août 2008 12:28

            Bonjour

            Visiblement ce monsieur fait une fixette sur les fumeurs, ancien fumeur névrosé par le manque peut-être ?

            Contrairement à vous j’ai plutôt été surpris par la docilité des fumeurs à se plier à une loi dont les justifications, tabagisme passif, sont encore à démontrer scientifiquement !

            Article sans aucun rapport avec la réalité.

            Radix


            • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 13:04

              Vous n’avez certainement pas d’enfant. Et je constate que votre analyse est partielle et partiale.


            • Radix Radix 13 août 2008 14:20

              Bonjour

              J’ai des enfants mais je ne suis pas pour autant paranoïaque... Heureusement pour eux !

              Radix


            • cathy30 cathy30 13 août 2008 12:36

              j’ai entamé un doctorat en analyse institutionelle ?

              Je viens tout d’un coup de comprendre pourquoi l’air de paris, pekin, mexico.. est si pollué, mais c’est bien sûr.


              • Mescalina Mescalina 13 août 2008 12:39

                Vous devez pas être facile à vivre vous. Votre propos est excessif, les fumeurs respectent à 99% la loi pour les bars restaurants, et on a le droit de fumer dans les parcs, c’est quoi ces conneries !
                Je ferais une loi pour interdire les gens comme vous des lieux publics (fermés, bien entendu !).


                • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 14:04

                  Hören Sie, ich diskutiere nicht mit Ihnen


                • K K 13 août 2008 14:54

                  Pourtant vous discutez bien ici... avec tout le monde. Sur un forum français, il est d’usage d’écrire en français. Je n’ai rien contre l’allemand, mais c’est une incorrection de l’utiliser sur un site francophone.


                • pinson 13 août 2008 15:55

                  En allemand, l’auteur fait moins de fautes


                • Mescalina Mescalina 13 août 2008 22:05

                  Spierdalaj ty chuju (en polonais, pour le plaisir).


                • K K 13 août 2008 23:28

                  heu, là, pour le polonais, je vous fait entièrement confiance. Je suis dans l’incapacité totale de comprendre ce que vous avez écrit

                  Bonne soirée... et si on revenait au français ?


                • slide 29 août 2008 11:22

                  Je croise tous les jours quelques dizaines de fumeurs sur les quais des gares par lesquelles je passe, rares sont ceux qui déposent leur mégot ou leur cendre dans des endroits appropriés, ou sortent des endroits couverts pour fumer... A vrai dire j’attends toujours d’en voir le premier...


                • LE CHAT LE CHAT 13 août 2008 12:43

                  tu veux pas aussi des appareils photo flachant les dangereux délinquants grillant une clope !
                  bigbrother watching you !
                  certains états américains particulièrement puritains se permettent de légiférer sur la vie sexuelle , même dans le cadre privé , veux tu qu’on arrive à autant de connerie en France avec le tabac !

                  marre des donneurs de leçons de morale , que l’humanité crève un peu plus tôt ou un peu plus tard , c’est psa le tabac qui y sera pour quoi que se soit !


                  • Valou 13 août 2008 15:09

                    Interdit de fumer au lit !!


                  • foufouille foufouille 13 août 2008 13:03

                    pauvre auteur qui voudrait interdire TOUT ce qu’il n’aime pas
                    les bagnoles, la bouffe chimique, les radiations, la mayo a l’huile de voiture, etc ........sur que ca peut pas donner le cancer


                    • Antoine Christian LABEL NGONGO Antoine Christian LABEL NGONGO 13 août 2008 13:07

                      Sacré raccourci, je ne veux pas tout interdire. Je veux que dans ce pays on protège les plus faibles, ce qui n’est pas souvent le cas. Pourquoi en France , on la ramène en permanence. Le pays des droits de l’homme, est-ce le pays des "je m’enfoutiste ?" ? Je me pose la question.


                    • seginus 13 août 2008 19:15

                      Je vais un peu prendre le parti des non-fumeur dans cette suite de commentaire visiblement très pro-fumeur.
                      On vie dans un monde plus en plus aséptisé ou tout doit être parfaitement sain. Ça peut faire penser à l’excès à au film « demolition man ».
                      On dit : la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres. Hélas, ce dictons est impraticable dans certain cas.
                      Cependant, je pense qu’on devrait avoir le choix des nuisances qu’on accèptent dans la vie.
                      La bouffe chimique etc, on n’est pas obligé dans consommé. La où diffère le tabac avec souvent les exemples donnés, c’est que l’on ne peut rien y faire à part la supporter. Je peux dire, ce n’est pas pour faire l’intolérant, mais quand quelqu’un fume dans une pièce où je suis, je sors parce que je ne supporte plus du tout cette odeur qui pique la gorge. Je suis sensible ? peut-être, les lois actuelles font que en effet, on respire plus souvent un air pur qu’avant et que maintenant on se rend plus compte quand il y a de la fumé et qu’elle devient plus acomodante.

                      Certains parle du non-respect des fumeurs. Je vais faire une constatation sur les 20 dernières années. On a eu chronologiquement :
                      — Les fumeurs qui fumaient et jeter les mégots dans les cendriers
                      — Ensuite les fumeurs qui écrasaient leur cigarette parterre
                      — Et maintenant ceux qui jette leur cigarette sans l’éteindre au sol.
                      Je me souviens d’un jour où je bossais, en intérieur avec un fumeur. Il a quitter la pièce en y laissant bruler sa cigarette. J’étais donc seul, non-fumeur, dans la pièce à devoir respirer cette fumé dont il ne profitait même pas. Où est ici l’irrespect ?

                      Les fumeurs aiment fumer et ils devraient donc pouvoir fumer un peu partout ? Moi si j’aime le sexe, est-ce que je devrais pouvoir faire ça en public ? Non, et pourtant, c’est peut-être moins génant pour l’entourage qui n’a qu’à pas regarder.

                      Le problème de la cigarette est que c’est un plaisir qui ne peut avoir lieu qu’en génant les autres. Pourquoi ne pas légaliser les viols ? en effet, si ça me fait plaisir, je comprends pas ces femmes qui rallent quand on les agressent, c’est vraiment de l’intolérance !

                      Alors oui, pouvoir respirer tranquillement sans slalomer pour trouver de l’air pur, ça me semble un minimum. Ça peut paraître intolérant à certains, mais pour cela essayer d’imaginer l’odeur qui vous incomode le plus et imaginez que vous trouvez cette odeur un peu partout avec des gens voulant pouvoir la trouver aux plus d’endroit possible (et je ne parle même pas du problème de santé, mais juste de gène), comment réagisserriez-vous ?

                      Alors oui, ils me semblent plus logique que ce soit au fumeur de chercher un coin où ils ne gèneront pas (et il y en a qui le font) plutôt que ce soit aux non-fumeur de chercher de l’air pur.



                    • Faith 14 août 2008 13:41

                      "pro-fumeur. "
                      Juste pour info : Je lis ici beaucoup d’interventions non pas de pro-fumeur mais d’anti-anti-fumeurs... très différent quand on parle de liberté.

                      "Cependant, je pense qu’on devrait avoir le choix des nuisances qu’on accèptent dans la vie.
                      La bouffe chimique etc, on n’est pas obligé dans consommé. La où diffère le tabac avec souvent les exemples donnés, c’est que l’on ne peut rien y faire à part la supporter."
                      Ce qu’on peut facilement comparer à la pollution automobile : toxique (davantage que le tabac) et inévitable même si on le souhaite
                      Les anti-fumeurs sont-ils aussi anti-voiture ?

                      "on respire plus souvent un air pur"
                      Air pur ? lol

                      "Les fumeurs aiment fumer et ils devraient donc pouvoir fumer un peu partout ? Moi si j’aime le sexe, est-ce que je devrais pouvoir faire ça en public ? Non, et pourtant, c’est peut-être moins génant pour l’entourage qui n’a qu’à pas regarder. "
                      Et pourtant je suis bien certain que ça ne te dérange pas de prendre une voiture pour aller un peu partout... y compris, peut-être, sous mes fenêtres


                    • seginus 15 août 2008 15:44

                      Je n’ai jamais dit être pour les voitures, et si on pouvait les supprimer, et développer d’autres moyens de transport j’en serai bien content.
                      La différence entre les deux est que c’est plus dûr à mettre en place pour la voiture car elle est aujourd’hui pour beaucoup une nécessité. Elle apporte quelque choses au gens. Contrairement à la cigarette qui n’apporte que le fait d’être enchaîné à un truc qui ne sert à rien, et que les gens ne prennent même pas pour être bien, mais pour ne pas être mal, tout en obligeant les autres à en profiter à au moins 5 mètres aux alentours.
                      Alors la comparaison pour la voiture n’est pas très pertinente, car tu compares quelque chose qui est malheureusement une nécessité pour beaucoup (rien que pour trouver un emploie) et quelque chose qui est juste un plaisir n’a rien de nécessaire.


                    • vieuxconCGT vieuxconCGT 13 août 2008 13:12

                      AAHHH un activiste anti tabac, cela faisait longtemps...

                      Le pire pour ce monsieur est donc un fumeur, clope à la bouche et tenant d’une main une canette et de l’autre la laisse de son chien indécrottable crotteur !
                      C’est vrai qu’a coté de ça , les alertes à la pollution atomique du Tricastin, c’est de la gniogniotte...

                      Il est de bon ton en ce moment de tirer à vue sur les fumeurs, prenez votre tour pour obtenir le permis de chasse. Le jour où les intolérants et les mauvais coucheurs seront mis en orbite, vous n’aurez pas fini de tourner et malheureusement le ciel sera bien obscurci.

                      Un mauvais procès pour de mauvaises raisons aux fumeurs qui font beaucoup d’effort helas peu reconnus mais c’est souvent le cas quand on donne le moyen à 50% de la population d’emmer... les 50% restants.

                      Faut-il s’étonner qu’il y ait eu tant de collabos zélés dénonciateurs lorsqu’on voit ce type de réaction ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès