Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La démocratie en danger, Italie – Europe – Des citoyens (...)

La démocratie en danger, Italie – Europe – Des citoyens résistent

Beppe Grillo, son nom ne vous dit rien en France mais il est le comique engagé politiquement le plus connu d’Italie et il participera à une conférence publique samedi 6 février à Paris.

« Étant jeune, j’ai fait de la publicité, mais ensuite, j’ai compris certaines choses sur la publicité. Peu après, j’ai commencé à en vouloir aux hommes politiques parce que les choses allaient mal, mais ensuite j’ai compris certaines choses sur la politique : qu’elle est contrôlée par l’économie. Il y a quelques années, j’ai débuté un spectacle en y détruisant un ordinateur, mais désormais j’ai compris un certain nombre de choses sur Internet, qui est notre seule défense. »

Beppe Grillo
 

Dans les années 1980 le succès arrive grâce aux émissions comme Te la do io l’America (1981, in quatre épisodes) et Te lo do io il Brasile (1984, 6 épisodes), dans lesquels il racontait son expérience personnelle liée à la visite des États-Unis et du Brésil, avec des anecdotes et des répliques en rapport avec la culture, le style de vie et les beautés de ces lieux. Dans les années qui suivent sa popularité continue de croitre, avec une autre émission basée sur ses propres expériences personnelles (Grillometro, 1985) et, en 1986, il fit une apparition dans un spot publicitaire pour une marque de yaourt, qui gagna plusieurs prix.

Ses apparitions commencèrent à se caractériser par un contenu satirique croissant, exprimées sous une forme toujours plus directe et poignante. En 1987, pendant une émission de variétés du samedi soir (Fantastico 7), il attaqua par de lourdes allusions le Parti socialiste italien et Bettino Craxi, à l’époque Président du Conseil des ministres, et Grillo fut éloigné de la télévision publique.

Au début des années 1990, ses apparitions à la télévision se firent plus rares, et le fait est que beaucoup l’attribuèrent à un silencieux ostracisme "d’apparat". Toutefois, en 1993, il mit en scène un récital au Teatro delle Vittorie de Rome dans lequel sa satire s’adressa contre les tortuosités de la vie publique et des grandes entreprises du pays, en stigmatisant différents types de comportement au détriment des consommateurs (comme par exemple les coups de fil à tarifs spéciaux et la publicité occulte ) ; le spectacle fut retransmis et enregistra un record d’audience de plus de 16 millions de téléspectateurs.

Il collabore régulièrement avec l’hebdomadaire Internazionale. Il continua à faire des spectacles dans les théâtres et dans les palais des congrès... Il est actuellement impliqué dans de nombreuses affaires judiciaires à cause de ses monologues sur ce qu’il considère être les grandes plaies du monde comme la société de consommation effrénée et la mondialisation.

Grillo est animateur d’un blog, le plus visité en Italie et parmi les 20 premiers dans le monde selon Technorati (il est visité en moyenne par 150 000 - 200 000 personnes par jour). Grillo joue le rôle délicat de "leader d’opinion", qu’il interprète non sans auto-ironie. Le 14 décembre 2005 son blog a remporté le "Prix WWW" (institué en 1997 par le journal Il Sole 24 Ore et a été proclamé meilleur site internet italien dans la catégorie "News et informations" par le Ministre pour l’Innovation et la Technologie italien.

Le 1er septembre 2005 il fait paraître avec le concours d’autres citoyens une page dans La Repubblica dans laquelle il fait un appel explicite à celui qui était alors gouverneur de la Banque d’Italie Antonio Fazio afin qu’il démissionne suite au scandale sur l’OPA Antonveneta.

En octobre 2005 l’édition européenne de l’hebdomadaire Time l’élit parmi les héros européens de l’année pour les efforts et le courage dans le domaine de l’information publique.

Le 22 novembre 2005 il publia dans le quotidien international International Herald Tribune, avec la participation de visiteurs de son blog, un appel contre la réélection des parlementaires italiens et européens condamnés pour plusieurs délits de manière définitive (Parlamento pulito).

Cette année Beppe Grillo a décidé de faire une tournée européenne et de rencontrer les italiens expatriés pour leur parler de la situation politique de leur pays d’origine.

Il s’arrête à Paris samedi 6 février pour un spectacle à la cigale et participera à une conférence publique à 14h30 organisée conjointement par Meetup « Les amis de Beppe Grillo à Paris » et Newropeans, le premier mouvement citoyen à avoir présenté des candidats avec le même programme pour plus de démocratie en Europe, à plus de 100 millions d’européens aux élections européennes de juin 2009.

Cette conférence réunira :

  • Franck Biancheri (rédacteur d’agoravox.fr), le président de Newropeans également un des pères du programme Erasmus et directeur de recherche de LEAP2020, Le laboratoire d’anticipation politique à avoir anticipé le déroulement de la crise financière dès 2006,

  • Marco Travaglio, journaliste politique italien,

  • le directeur du quotidien IL FATTO, journal indépendant de référence en Italie qui s’est créé pour dénoncer les politiques de Berlusconi,

  • et Barbara Spinelli, journaliste et fille d’Altiero Spinelli, fondateur du parti fédéraliste en Europe.

Elle sera l’occasion de dénoncer les régressions démocratiques à l’oeuvre en Italie et en Europe mais surtout de présenter des initiatives citoyennes concrètes autour des 5 étoiles de Beppe Grillo en Italie ou de Newropeans au niveau européen pour se ré-approprier la chose publique.

Appel de Newropeans aux forces progressistes en Europe

Newropeans appelle l’ensemble des forces progressistes en Europe à se rejoindre pour créer, développer, renforcer et soutenir un large forum démocratique européen partout où cela est possible, partout où cela existe déjà et partout où cela doit exister.

 

Plus d’informations et détails de la conférence ici : http://www.facebook.com/event.php?eid=417390595161&ref=mf

Pour regarder la conférence en direct (en français et italien) c’est ici samedi 6 février à 14h30 : http://www.meetupparis.com/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • armand 3 février 2010 17:33

    Bonnes infos merci à vous


    • non666 non666 4 février 2010 11:15

      D’un autre coté, tu aurait pu alourdir ton article en precisant le contexte particulier de l’Italie actuelle.

      Comme en France, le controle que les parrains de l’economie italienne croyait total sur la population, grace au controle des medias est en train de s’effondrer.
      Comme en France, Internet est desormais concurrent direct des chaines TV pour les recettes publicitaires.
      Comme en France A force de ne servir que les interets de quelqu’uns (ou plutot d’un seul en Italie) , les groupes medias en general et les journalistes en particulier ne sont plus cru.
      Comme en France , Internet apparait comme LE media de reference, LA source d’actualité fiable.
      Comme en France les factieux au pouvoir multiplie les tentatives de controle d’internet.
      Hadopi, DAVDI chez nous.
      Chez eux Berlusconi est en train de chier toute une panoplie de lois qui rendront impossible de diffuser des videos quand on n’est pas adossé a une chaine TV.....

      C’est la mort de Youtube, de DailyMotion , dAgoravox TV
      Ils ont peur, alors ils mordent.
      La meme logique est en train d’essayer dinterdire les forums d’actualités qui ne serons pas ecrit par de « vrais » journalistes professionels avec carte du parti ...oupss, je veux dire carte de presse.
      Carte de presse, de pression , d’impression....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès