Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La France divisée, abrutie, ou ovine ?

La France divisée, abrutie, ou ovine ?

Lorsque la politique et nos dirigeants ne répondent qu'à leurs propres intérêtes, et pas à celui des citoyens, que doit on faire ?

Jusqu'à aujourd'hui, j'étais un lecteur plus ou moins assidu des médias citoyens et autres articles et tribunes libres.

Parfois je postais mon avis, mais comme bien trop souvent, les commentaires associés aux articles sont tout sauf intéressants, pour ne pas dire impolis.

Mais après toutes les réformes et autres informations qui nous sont remontées de nos politiques depuis ces dernières années, je restais persuadé que la coupe allait déborder.

A l'annonce du refus de la baisse de 10% des indemnités de nos députés, je me suis personnellement indigné, voire révulsé.

Je me suis mis à espérer que c'était bel et bien la goutte d'eau.

Le politique qui n'assume pas la crise et veut conserver ses multiples avantages, et le citoyen, occasionnellement travailleur, qui paie la crise. A noter que le travailleur paie la crise, mais une crise dont il n'est nullement responsable.

Nous allons même jusqu'à payer la crise des autres, sans mauvais esprit.

Après les dividendes pharaoniques de nos bien aimés trader en début d'année, nos banques licencient. Si cela ne vous choque pas, moi si.

Certaines sociétés ferment leurs usines ou licencient pour satisfaire leurs actionnaires, et de façon induite la valeur de leurs actions, alors qu'elle font des bénéfices. Vous n'êtes pas choqué ? Moi si.

Je ne vais pas passer en revue toutes les arnaques de nos politiciens et autres hauts dirigeants issus de ces élites intouchables en France, mais quelques exemples rapides peuvent servir à ouvrir les yeux :

  • 4 jours de carences à la sécurité sociale pour le privé, mais pour le public en y regardant de plus prêt ce n'est pas un jour (ne pas choquer les grévistes potentiels),

  • Diminuer les effectifs pour assurer la sécurité du citoyen, tout en levant l'étendard de la sécurité à tout prix,

  • Diminuer les effectifs scolaires et de santé, tout en augmentant tout ce qui va autour, afin de limiter l'accès aux soins et à l'éducation aux plus nantis d'entre nous,

  • Augmenter les frais de vie des membres importants de l'état, et notamment des budgets communications (faut-il apprendre à communiquer à nos dirigeants ?),

  • L'augmentation de près de 40% des dépenses de l'état en quatre ans, alors que la population se serre la ceinture,

  • Le nombre croissant de conflits potentiels d'intérêts,

  • etc.

Tellement d'actualités m'ont révoltées ces derniers temps, que je n'arrive plus à les compter, et à me souvenir de toutes.

Mais cette affaire de députés qui refusent de baisser de 10% leurs indemnités, sous différents prétextes, me paraît un véritable scandale.

Pour la plupart, il cumulent les postes, donc les salaires. Il ne sont, à priori, pas à plaindre. Mais, force est de penser que si. Ah, pauvres députés, qui suent sang et eau, pour notre intérêt et celui de l'état, sans penser à eux mêmes, et qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts.

Sans ironie, si vous trouvez cela normal, et que cela ne vous révulse pas, je ne comprends plus la France, et en parlant de France, je parle des citoyens français.

Sur le coup, les députés sont de tous les partis confondus. Tout ceci augure un avenir des plus intéressant.

Je ne suis ni enarque, ni polytechnicien, ni de quelconque confrérie qui se cooptent à la tête de notre pays. Ce point est éclairci.

Le manque de réaction des français me laisse à penser plusieurs choses :

  • l'état nous a suffisamment divisé pour que nous puissions nous unir pour montrer notre mécontentement général,

  • Nous avons trop peur de perdre ce que nous n'avons déjà plus,

  • Nous sommes des moutons, et quoique l'on nous fasse nous dirons oui.

Si les français ne croient plus en eux, comment peut-on changer les choses ?

Je suis révolté par cette situation, mais rien ne bouge.

Les indignés ? Ils refusent beaucoup de choses, mais ne proposent rien. Les partis politiques minoritaires ? Ils pensent à eux avant de penser à nous.

Nous ne sommes pas des moutons, et la crise à bon dos.

Si les français ne se manifestent pas maintenant, j'ai bien peur que les années futures n'augurent que sang et larmes.

Réagissons, réagissez.

Au delà des syndicats et autres mouvements politiques, nous avons des enfants, des familles, des amis, qui ne pourront supporter ce qui va arriver.

Mettons le citoyen au centre du débat, sans parti pris.

Pour vivre mieux, vivons ensemble et luttons de même.

Ce monde désincarné, ou seul compte le profit des entreprises et des actionnaires, des politiques et de leurs amis, doit cesser.

Eroliange

PS : Je suis seul face à mon écran, je suis apolitique, et n'en ayant pas l'expérience, je n'ai pas la moindre foutue idée pour mobiliser les énergies positives, mais je serai moteur ou suiveur, si je trouve réponses à mes attentes.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Nina888 23 novembre 2011 10:46

    J’ai une solution : L’alter-system
    Faire un systeme totalement indépendant du systeme actuel mais qui sera égalitaire .
    -Nouvelle monaie pour le peuple
    -Nouveau rézeau alternatif (voyer les radio pirates)
    -Voter nous même nos lois
    -Faire notre propre média millitant la cause humaniste
    -Faire notre propre pouvoir pour nous défendre surveillé par nos citoyen
    -Surveiller les pouvoir en places du nouvel ordre mondiale pour dénicher le cancer des dirigeants de l’ombre
    -Montrer le vrais visages des puissant
    -Les renverser


    • lauraneb 23 novembre 2011 11:31

      j’en suis arrivée a la meme conclusion mais qui s’y colle car sur agoravox c’est des revolutions de salon.
      Les français ne votent pas pour leurs droits et leurs libertés mais pour les lois qu’ils veulent imposer aux autres...

      Quand ils disent qu’ils ne veulent plus de la société de consommation, ce n’est pas pour eux (eux-memes veulent continuer de consommer tout ce qu’ils trouvent dans les supermarchés alors que ça ne crée de croissance qu’en Chine...), c’est qu’ils veulent imposer aux autres la décroissance pour pouvoir croire eux-memes...Ils veulent des lois qui imposent aux autres de travailler à un systeme immonde, mais ne veulent pas que ces lois s’appliquent à leur propre cas....etc, etc...


    • révolQé révolté 23 novembre 2011 12:46

      Et tout cela ne se fera que dans le sang,comme toujours,sauf que les français ont été petit à petit lobotomisés et attendent une révolution peace and love.

      Croyez vous vraiment que ceux qui œuvrent depuis plus d’un 1/2 siécle pour s’accaparer la terre,le ciel,les mers et les humains vont tout abandonner au bon peuple parce que celui le demande et est indigné de la façon dont on le traite ?

      Comme je le dis souvent :

      « Tendez la main vous ne recevrez rien,
      sortez une arme et vous aurez la bourse. »
      je ne suis pas pro-violence mais il est temps de faire un choix ,à moins,soit de se complaire dans ce monde ,soit d’aimer les coups d’épée dans l’eau.


      • BisonHeureux BisonHeureux 23 novembre 2011 13:59

        Quand on pense que Chirac cumule à lui seul plus de 30000 euros de retraite !!!!
        L’emprise du fascisme néo-libéral est de plus en plus forte,il y a bien une candidate qui est consciente de cela mais peu de citoyens sont sensibles à son appel et elle en prend plein la tête !
        Cette élection présidentielle si elle est accompagnée d’un réveil citoyen peut être un moment d’histoire !
        Hasta la libertad
        Salut et fraternité


        • Joseph DELUZAIN Joseph DELUZAIN 23 novembre 2011 18:00

          Ovine... la France est ovine mon cher.

          Je comprends que cela vous révolte, moi ça fait 50 ans que je désespère de mes concitoyens.
          Beaucoup de bruits, ici, là, ailleurs, partout sur les blogs et sites divers, mais d’action point.
          Ce pays est perclus de maux entretenus par de faux guérisseurs, mais vous verrez aux prochaines élection un bel élan de ces satanés franchouillards vers les mêmes profiteurs. Ils croient, ces naïfs franchouillards, les belles paroles et les promesses intenables, sauf pour leurs éconocroques qu’ils conservent frileusement dans une épargne pépère. 
          Comment voulez-vous faire bouger de petits épargnants ??
          Râleurs, revendicateurs, pinailleurs, donneurs de conseil... mais pour l’action, plus personne.
          Désolé de briser vos espoirs mais n’attendez rien de ce pays en train de se sanctuariser, le grand soir n’arrivera jamais. Et je suis pourtant tout l’opposé d’un pessimiste. 

          • eroliange 23 novembre 2011 20:56

            Pour faire suite à vos réactions, je ne suis pas adepte de l’alter-mondialisme, même si j’y vois de très bonnes idées, je ne vois aujourd’hui personne du monde politique susceptible de répondre aux attentes du citoyen (tous bords confondus), et même si le grand soir n’arrive pas, s’il est possible d’humaniser les politiques et nos dirigeants économiques, peut-être n’aurons nous pas tout perdu.

            A discuter autour de moi, je n’entends que plaintes et écoeurements concernant la politique et nos dirigeants. Des commerçants, aux agriculteurs, aux profs, aux maires, aux ouvriers, aux cadres. 
            Il faut trouver un moyen ou ce mécontentement sera enfin entendu.
            Il faut également faire comprendre à nos soit disant élites, qu’ils dirigent pour les citoyens et non pour eux-mêmes.



            • non667 23 novembre 2011 21:45
              La France divisée, abrutie, ou Bovine (comme disait le général !)
              les 3 mon général et même pire
               
              sujet récurent :

              C’est bien la question les Français sont ils imbéciles ! sujet précédent du 21-11-2011

              vu que l’on a le droit de vote
              vu que que ceux qui nous mettent dans la m...e depuis après de Gaulle sont ceux que les français réélisent et vont réélire en 2012 
               LA RÉPONSE EST OUI
               !
              si on ne veut pas généraliser on peut les compter . !
               en 2002 80% et même pluss si on ajoute les abstentionnistes qui ont largement leurs places
              2012 les sondages promettent à peu près les mêmes résultats !
              les pourris umpsmodemeelv auraient bien tord de s’en priver puisque les « français » en redemandent !
               smiley smiley smiley smiley


              • D ’ACCORD...MON GENERAL

                DES MOUTONS DE PANURGE COUARDS ET EGOISTES...COMME LES GENS DE L’ UMP....PS

                s il veulent une guerre civile qu’ ils elisent la DROITE POPIULAIRE UM....P..FN

                ou une révolution menée par les jeunes.. VITE MAI 2012 !!!!!!!!


              • Jean 23 novembre 2011 23:31

                Mon prosélytisme :

                La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

                Plus de place aux lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

                Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/

                Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

                On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

                Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                http://www.democratiedirecte.fr/

                http://www.dailymotion.com/video/xl...

                http://www.dailymotion.com/video/xi...


                Un parti sans étiquette pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
                (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

                On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

                Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

                Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

                Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès