• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La main dans le SAC

La main dans le SAC

Cette expression populaire parfaite pour illustrer le délinquant surpris au moment où il va commettre son forfait, prend un tout autre sens grâce aux talents conjugués d’Étienne Davodeau et de Benoît Collombat, réalisateurs d’une bd d’investigation courageuse et documentée qui mérite le détour : « Cher pays de notre enfance  », prix d’Angoulême l’an dernier.

Elle met en scène des individus peu recommandables, qui œuvraient à l’époque gaulliste, appelé le SAC, « service d’action civique », groupe de personnes issues parfois de la pègre, très actifs au moment de la guerre d’Algérie, puis plus tard, lors de l’OAS.

On y retrouve évidemment Charles Pasqua, d’autant que les actes de rétorsion menés par le SAC, avaient la protection du gouvernement.

Si les auteurs de la BD ont voulu s’intéresser au SAC, c’est que leur préoccupation première était de tenter de découvrir qui étaient les assassins du Juge Renaud, et pour y parvenir ils sont remontés aux sources de l’affaire, challenge d’autant plus compliqué que de nombreux acteurs de cette affaire ne sont plus de ce monde.

Le SAC, implique le fameux Gang des Lyonnais, qui attaquaient les banques, et dont une partie du butin finançait les campagnes électorales du parti gaulliste, mais aussi il était la milice de ce parti, service d’ordre musclé.

C’est aussi l’assassinat de Robert Boulin, maquillé grossièrement en suicide, noyé dans 50 cm d’eau...

À l’époque, Laetitia Sanguinetti, fille du compagnon de la libération Alexandre Sanguinetti avait déclaré : « il avait vu des choses qu’il n’aurait pas du voir ». lien

La justice vient d’ailleurs de rouvrir ce fameux dossier. lien

Sous les présidences de D’Estaing et de Barre, on ne dénombrera pas moins de 47 assassinats politiques, et c’est cette triste page de l’histoire de France, cette dérive sanglante, soigneusement occultée encore aujourd’hui, que les 2 auteurs de la BD nous racontent avec précision, témoignages et preuves à l’appui.

Voyage instructif à travers les heures sombres de la 5ème République.

Mais revenons à l’assassinat du juge Renaud...

Affaire classée par des juges peu curieux...journalistes muselés... témoins silencieux, parce que souvent menacés, et plus on avance dans la BD, témoignages à l’appui, consignés consciencieusement par les auteurs de l’ouvrage, on finit par comprendre que les assassins du juge ont bel et bien une identité : l’un n’est plus de ce monde, mais les deux autres sont toujours vivants, et le SAC n’est pas étranger à cette sale affaire.

Quittons ce triste moment de l’histoire de notre pays pour découvrir d’autres mains prises dans le sac... il y a eu celui qui, les yeux dans les yeux, ministre chargé de traquer l’exil fiscal, un certain Cahuzac, affirmait ne pas être l’un de ces délinquants, pour finalement être reconnu coupable... puis, un certain Thévenoud, qui oubliait de payer ses impôts, prétendant une phobie administrative...

A suivi celui qui était pressenti futur président de la République, au top des sondages, et qui est tombé pour quelques vilaines affaires...costumes offerts par celui qui avait le bras assez long pour aider les futurs élus à s’impliquer dans la Françafrique...(que l’on croyait morte et enterrée) soupçons d’emplois fictifs d’une certaine Pénélope...de salaires mirobolants en échange de quelques lignes dans une revue chic...

De fil en aiguille, le Front National, et sa cheftaine, sont à leur tour soupçonnés d’emplois fictifs aux dépens de la communauté européenne, affaire qui tombe mal pour celle qui conteste justement cette Europe, au point de faire l’essentiel de son programme sur la sortie de l’euro, et de l’Europe également.

Le nouveau président a donc pris le taureau par les cornes, au risque de se blesser, et a nommé un ministre chargé de la « moralisation de la vie publique », François Bayrou en l’occurrence.

Pas de bol, le nouveau Garde des Sceaux est mis en examen, même si cette expression implique toujours la présomption d’innocence.

Il lui est reproché d’avoir critiqué, en 2015, une association, « El Sistema France » en l’occurrence, qui voulait s’implanter à Pau afin, selon lui, « d’extorquer des contributions financières aux communes qu’elle démarche », (lien) ce que les intéressés ont qualifié de diffamation...lien

Une affaire qui tombe bien mal pour le « monsieur propre du gouvernement »...

Hélas, ce n’est pas tout...

Richard Ferrand, le ministre de la cohésion et de la cohérence, est en effet pris dans la tourmente d’une bien gênante affaire : à l’époque où il dirigeait les destins d’une mutuelle, en Bretagne, son conseil d’administration cherchait des locaux plus grands pour s’y installer.

Comme l’explique « le Canard Enchainé », dans son édition du 24 mai dernier : « c’est une société civile immobilière nommée Saca qui est choisie à l’unanimité pour un loyer annuel de 42 000 €. Celle-ci n’existe pas encore légalement, n’est même pas encore propriétaire des surfaces qu’elle propose à la location, et sa future gérante n’est autre que Sandrine Doucen, l’épouse de Richard Ferrand. (...) elle enregistre sa SCI au capital de 100 € avec un ami de Richard Ferrand, lequel investi un euro pour acheter une action, pendant que Sandrine Doucen s’offre les 99 autres.

Quelques mois plus tard, elle achète les locaux brestois et obtient un prêt d’un peu plus de 402 000 €, soit 100% du prix d’achat, ainsi que les frais de notaire (...) la décision des Mutuelles va permettre à la compagne du directeur général (ndlr : Richard Ferrand en l’occurrence.) de rembourser à terme la totalité de son emprunt bancaire  ». lien

L’intéressé se défend de la moindre malhonnêteté affirmant qu’il y a eu appel d’offre, et la justice enquête, alors que les réseaux sociaux, sur l’air de « Ferrand...l’argent », s’amuse de cette situation aux allures d’arroseur arrosé.

Comme l’écrit l’avocat G.W. Goldnadel dans les colonnes du Figaro : « ...le montage financier tout à fait extravagant incriminé dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne pose des questions légales au regard des codes pénal et de la mutualité, toutes aussi sérieuses que n’en posaient les contrats de Pénélope Fillon  »...s’indignant plus loin : « le Parquet National Financier aura été aussi prompt à se saisir du cas Fillon que le parquet brestois à refuser le cas Ferrand...  ». lien

Depuis, grâce au journal « Le Monde », d’autres affaires pas bien claires pointent le bout de leur nez, ce qui ne semble pas poser de problème au 1er ministre, lequel « garde toute sa confiance » à son ministre. lien

En tout cas, la défense du Ministre ressemble comme deux gouttes d’eau à celle qu’avait, à l’époque, déployé François Fillon, déniant l’administration judiciaire, et affirmant que le peuple trancherait par les urnes... on en connait aujourd’hui le résultat.

Or, le nouveau ministre macronien adopte la même défense... est-ce bien raisonnable ?

L’avenir nous le dira.

On se croirait dans un western, dans lequel le shérif est désavoué, le peuple pouvant décider de brancher, ou pas, un éventuel délinquant. lien

Et voilà que le Front National, par la voix de Sophie Montel, députée européen, et probablement vexée d’avoir vu son parti montré du doigt, balance à son tour une liste d’une vingtaine de députés européens de tous bord, affirmant qu’ils pratiquent eux aussi des emplois fictifs. lien

Emmanuel Macron, qui fait l’éloge d’une république exemplaire, a dû être surpris de découvrir dans la liste le nom de Marielle de Sarnez, son ministre des affaires européennes.

En tout cas l’intéressée jure « avoir respecté les règles, et que le contrat de travail de son assistante parlementaire a été comme celui de tous ses assistants, validé et approuvé par le Parlement européen...  ». lien 

Marielle de Sarnez a donc décidé de porter plainte contre la députée européenne FN pour dénonciation calomnieuse. lien

La justice devrait suivre son cours, et pour l’instant, les accusés sont au régime de la présomption d’innocence...

Quant au nouveau président, il s’était juré de « tenir sa langue », et de ne pas trop médiatiser ses apparitions, allant jusqu’à vouloir choisir les journalistes qui pourraient l’interroger.

Mal lui en a pris, car il a soulevé une vague d’indignation de la part de la profession, laquelle revendique une logique liberté de presse, affirmant que c’est au rédacteur en chef qu’appartient de choisir. lien

Par ailleurs, Emmanuel Macron ne s’est pas assez méfié des micros qui trainent, et alors qu’il sortait de sa première réunion avec les syndicats, se flattant auprès des journalistes que tout s’était bien passé... il ne s’est pas aperçu qu’un vilain micro baladeur avait capté une phrase qui avait vocation à rester secrète : « c’est normal, je ne leur ai rien dit... » a-t-il glissé au ministre Le Drian, qui lui demandait « ça c’est bien passé ?  ». lien (curseur à 3’)

Voilà qui promet pour la suite...

Comme disait mon vieil ami africain : « les dents qui sourient masque la blessure du cœur qui souffre »...

L’image illustrant l’article vient de nofi.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Les outrances de Mr Hulot

Hulot, la culotte à l’an vert

Libéral, ça veut dire quoi ?

Ils ont donc tout perdu !

En marche arrière toute

La poissonnière et le financier

Le peuple ou les élites ?

Ils font leur nid dans le ni-ni

Les premiers sont les derniers

Sortir de ces années pestilentielles

Êtes-vous manipulés ?

Ficron, Maillon ou Mélenchon ?

Lever le mystère Macron

Et alors !?

De macronneries en fillonneries

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Je suis le mal aimé

Du smic au smax

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Primaires à droite, votez tous !

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • jaja jaja 31 mai 09:55

    N’oublions pas l’assassinat du syndicaliste Pierre Maitre par un membre du SAC de Pasqua... SAC qui soutenait le faux syndicat CFT et vrai outil de répression antisyndicale, que le grand patronat et la droite ont tenté d’implanter dans les entreprises dans les années soixante et soixante-dix. 
    « Pressions, flicages, mouchardages, provocations, menaces, tabassages de militants syndicaux (en 1975 à Aulnay-sous-Bois, en 1976 à Levallois)... Les nervis sévissent chez Citröen, Peugeot, Simca-Chrystler, Berliet, Ford... Le pouvoir giscardien soutient l’organisation, au point de lui accorder une place au Conseil économique et social... Les hommes de la CFT sont en effet souvent les mêmes qui assurent les missions musclées pour le compte des partis de droite. Le chef du commando et auteur des coups de feu, Claude Leconte, est membre du SAC (Service d’action civique) fondé par Charles »
    http://www.humanite.fr/node/372314

    Quand je vois que certains anciens collaborateurs de Pasqua parlent de réformer les syndicats il y a vraiment de quoi s’inquiéter...


    • rocla+ rocla+ 31 mai 10:18

      @jaja


      N’ oublions pas non plus l’ assassinat de Georges  Besse par une organisation 
      terroriste d’ extreme gauche  . Georges  Besse  qui était fils d’’ ouvrier et qui non 
      pas rester branleur CGT  a réussi une belle carrière .

      Quand je vois que les cons de ces syndicats à la con sont toujours dans le paysage Français il y a de quoi de quoiyer .

    • Trelawney Trelawney 31 mai 10:37

      @rocla+

      N’ oublions pas non plus l’ assassinat de Georges Besse par une organisation 
      terroriste d’ extreme gauche . 
      Ca n’a rien à voir. Action directe était un groupuscule de 4 personnes qui pour rester dans la clandestinité s’était allié avec l’Iran qui les finançait.
      Ils ont tué Audran responsable des ventes d’armes à l’Irak à l’époque de la guerre Iran-Irak et Besse responsable du contrat euradif avant d’être patron Renault. Ils l’ont fait sous ordre de l’Iran leur commanditairé.
      On est trés loin de l’extrême gauche

    • jaja jaja 31 mai 10:38

      @rocla+

      Au moins tu ne recules devant rien pour innocenter tes amis des nervis patronaux...
      L’assassinat de Georges Besse par Action directe n’est pas lié aux organisations syndicales mais au meurtre de l’ouvrier Pierre Overney devant les grilles de la Régie Renault à Billancourt par Antoine Tramoni, ancien de chez Massu et vigile armé chez Renault...


    • jaja jaja 31 mai 10:53

      @Trelawney

      C’est une vision sujette à caution... Selon le criminologue Jean-François Gayraud, l’organisation compta 200 sympathisants et militants sur huit ans d’existence....
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Action_directe


    • Trelawney Trelawney 31 mai 15:28

      @jaja
      Selon le criminologue Jean-François Gayraud, l’organisation compta 200 sympathisants et militants sur huit ans d’existence....

      C’était avant que Rouillan Menigon etc soit emprisonnés et ensuite graciés par Mitterrand. Après 1982, ce qui restait de AD était la bande des 4 qui travaillaient pour l’Iran
      Il y avait aussi une branche lyonnaise, mais ce n’était que des droits communs qui faisaient dans le braquage de banques

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 18:35

      @jaja
      Quand je vois que certains anciens collaborateurs de Pasqua parlent de réformer les syndicats il y a vraiment de quoi s’inquiéter...

      Pauvre Jaja qui essaye d’attaquer Asselineau et l’ UPR ! Asselineau en tant que Haut fonctionnaire a géré le Conseil Général des Hauts de Seine. Comme d’autres Hauts fonctionnaires travaillent dans des Préfectures, des Ministères, des Consulats ou des Ambassades.


      En quoi un gestionnaire est concerné par les malversations passées d’un élu ?
      Vous évitez soigneusement de le démontrer.... Asselineau n’a aucune casserole judiciaire, c’est ballot !

      Ce que vous faites s’appelle : « la culpabilité de proximité », c’est une forme de manipulation, doublée de diffamation. X travaille avec Y.
      Y fait des malversations, donc X est coupable.


      Coupable de quoi ? Vous n’en savez rien, mais salissons, salissons, il en restera toujours quelque chose... Cela s’appelle de la diffamation, c’est un délit inscrit dans le code pénal.
      Alors, ou vous prouvez ce que vous avancez, ou vous la fermez.

    • covadonga*722 covadonga*722 31 mai 18:43

      @Fifi Brind_acier
       et sur les listes de Tibéri c’est a quel titre ? mission de service publique aussi 




      Sinon réussir a nous faire passer 
       le Conseil Général des Hauts de Seine gangréné par les Pasqua boys 




      pour des Préfectures, des Ministères, des Consulats ou des Ambassades. 

      vas falloir ramer un peu plus ma chère et ne nous sortez pas l’article 50 comme joker .sinon je sors le mien =0,98%

    • Dzan 31 mai 19:19

      @rocla+
      Toujours une ordure a sortir Racla.


    • rocla+ rocla+ 31 mai 19:47

      @Dzan


      Je le remets  à l’ intention des gogols   :


      Mais oui c’ est bien sûr , Action directe est une organisation d’ extrême gauche , 
      dont les dégénérés mentaux avaient , au départ la même vision que la plupart 
      des gens d’ extreme gauche 

      La différence , la seule différence c’ est qu’ ils étaient encore un peu plus niqués 
      de la tête que l’ ensemble des autres .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 19:48

      @covadonga*722
      Je l’ai expliqué 50 fois . Les Gaullistes historiques ont eu des velléités de sortir de l’ Union européenne. Asselineau dans son travail à Bercy, s’était rendu compte que les Gouvernements ne décidaient plus de rien, et avait épluché les Traités européens pour comprendre comment on en était arrivé là.


      Il n’y avait personne d’autre que ces Gaullistes qui proposaient la sortie de l’ UE, il les a donc rejoint pendant 2 ans. Quand il a vu qu’ils n’en feraient rien, il est parti et a créé l’ UPR.

      Sur Pasqua il s’est expliqué aussi , pas de quoi fouetter un chat ! Quand il a travaillé au Conseil Général des Hauts de Seine, Pasqua n’était plus Ministre de l’ Intérieur depuis longtemps.

      Sortir Pasqua du chapeau à propos de Macron et de Ferrand, je ne vois pas trop le lien... ??
      Ferrand est spécialiste des mutuelles privées, Macron en a besoin pour privatiser la Sécurité sociale à la demande de Bruxelles. Mais Cabanel préfère noyer le poisson et éviter de parler de la fin de la Sécurité sociale ! Toujours l’écume des choses au lieu de la réalité, c’est le propre de la propagande de Gauche !

    • izarn izarn 31 mai 23:40

      @Fifi Brind_acier
      Surtout qu’entre Pasqua et Cahuzac il a oublié un nombre impressionnant d’affaires et d’assassinats qui touchent la gauche de Mitterrand, ou meme Pasqua ressemble à un petit garçon.
      Qui se terminera par l’execution d’un ancien premier ministre deux balles dans la tete au bord d’un canal et qualifié de « suicide »....Il avait une liste ou il y avait tout plein de Cahuzac dessus...
      L’affaire de la cassette Méry...L’affaire URBA, l’affaire de la MNEF, l’affaire des frégates de Taiwan, l’affaire du vol d’un brevet destiné à éteindre les puits de pétrole en flamme de la première guerre du Golfe(Collard connait le dossier), l’affaire Coluche, l’affaire des fils de Mitterrand et contrats bidons en Afrique, l’affaire....Lisons « Mitterrand et les 40 voleurs »...
      « Le cabinet noir » de l’Elysée, etc...
      Quels oublis monsieur Cabanel !
      Cette gauche est tellement pourrie que Cabanel ferait mieux de définitivement la fermer...
      Il a la mémoire bien courte sur sa gauche....
      Mais les français ont de la mémoire : Résultat 6,5%
      La cause est entendue !
      Quand à Macron, j’avais déjà prévenu qu’il attirerait en premier lieu les pourris...
      Bingo !
       smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 31 mai 10:00

      On dirait que les frères Guérini ont fait des petits un peu partout...


      • covadonga*722 covadonga*722 31 mai 10:05

        yep , qu’elle méchanceté de la part de mr Cabanel , évoquer publiquement les turpitudes de l’ancien patron du gourou Asselineau !!!


        FIFI ya Cabanel y fait rien qu’a dire des vilenies !!!!!! 

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 18:52

          @covadonga*722
          L’inculture à Gauche fait pitié ! Curieusement ils ne disent rien sur les attentats des réseaux Gladio et Stay Behind, les armées secrètes de l’ OTAN en Europe de l’ Ouest, pendant la guerre froide...


          Exemple : l’attentat à la gare de Bologne.

          Il s’agissait pour les Américains d’empêcher la Gauche, et surtout les Partis Communistes, d’arriver au pouvoir dans divers pays d’Europe, en Grèce et en Italie, en particulier... Le coup d’état des Colonels en Grèce, c’est eux. Arrestations de militants de gauche, tortures, déportations etc

          Rien non plus sur les 50 Chefs d’états destitués ou assassinés depuis 1945 par les USA, car ils défendaient les intérêts de leurs pays et de leurs peuples... silence radio !

          "Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont :

          • Tenté de renverser plus de 50 gouvernements étrangers, dont la plupart étaient élus démocratiquement.
          • Bombardé la population de plus de 30 pays.
          • Tenté d’assassiner plus de 50 dirigeants étrangers.
          • Tenté de réprimer un mouvement populiste ou nationaliste dans 20 pays.
          • Gravement interféré dans les élections démocratiques d’au moins 30 pays.
          • De plus… bien que cela ne soit pas facile à quantifier… ont plus trempé dans la pratique de la torture que n’importe quel autre pays au monde… depuis plus d’un siècle… pas seulement en infligeant concrètement la torture, mais en l’enseignant, en fournissant des manuels et des équipements.

          Dès qu’il s’agit des malversations à grande échelle des USA, la Gauche européiste & mondialiste est d’une discrétion de violette ....


        • izarn izarn 31 mai 23:48

          @covadonga*722
          Je comprends que tu refuses l’odeur des turpitudes de Tonton Mitterrand....Tu risquerais une attaque cardiaque.
          Déjà quand on commence à recevoir la Francisque de Pétain, c’était un bon début !
           smiley
          T’es pas encore mort ?
          Tu veux que je continues à t’en raconter ?
           smiley


        • troletbuse troletbuse 1er juin 00:11

          @Fifi Brind_acier
          C’est pourquoi ils ignorent mes messages, l’équipe Cabanel, Fergus, Grounichou et parfois Fatizo. Ils disent tous avoir voté FI mais en réalité ils ont tous voté Macron. Suffit de voir comment Fergus tape sur JLM et son larbin Grounichou que l’on ne voit que sur ses articles insipides et nuls à chier ainsi que sur les articles de Cabane ou Fergus, vient le féliciter. Lamentable .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er juin 06:02

          @troletbuse
          Plus de 40% des électeurs de Mélenchon ont voté pour Macron, c’est un secret de polichinelle ! Ils avaient déjà voté pour Hollande en 2012, je ne vois pas la différence.
          Macron, c’était la Loi Travail 1 avec Hollande, et Macron Président, ce sera le loi Travail 2, sans Hollande ! Le changement dans la continuité, en somme ... !!


        • gaijin gaijin 31 mai 10:25

          salut olivier
          le sac ?
          mais dans la filière du sac il y a la mafia corse et ses liens avec la franceafrique, il y à aussi la french connection, le crédit lyonnais et une ribambelle d’affaires qui durent ....encore .....
          les affaires dont les merdias font leurs gorges chaudes ne sont que l’écume au dessus de la vague.
          de là a dire que tout les politiques sont a mettre dans le même sac il n’y a qu’un pas
          et en général la réaction quand on dit ça c’est : il ne faut pas le dire
          pas que ce n’est pas vrai ..........


          • gaijin gaijin 31 mai 10:27

            @gaijin
            ps : de quoi vérifier tout ça
            https://www.youtube.com/watch?v=CRQ5DqcoG44


          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 10:35

            @gaijin
            j’ai acheté ce matin le canard... nouvelles révélations.

            il démonte tous les arguments de Ferrand avec une grande pertinence !
            l’affaire ne fait que commencer...

          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 10:43

            @gaijin
            merci de m’avoir envoyé ce document exceptionnel, 

            je découvre !
             smiley

          • gaijin gaijin 31 mai 10:48

            @olivier cabanel
            bon visionnage ( il y a trois volets ) mais un conseil : soit bien assis smiley smiley


          • gaijin gaijin 31 mai 10:54

            @gaijin
            ps si tu est déprimé après tu peux voir ça :
            https://www.youtube.com/watch?v=14sy55oajGY

            document exceptionnel


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 18:59

            @olivier cabanel
            Bruxelles demande la privatisation progressive de la Sécurité sociale et son remplacement par les mutuelles privées... , genre Obamacare, cette vaste arnaque !
            Qui est le spécialiste des mutuelles privées dans ce gouvernement ? Ferrand.
            Il est donc indispensable.


            « Il s’agit d’affaires relevant du droit privé », expliquent -ils, qui ne concernent pas l’argent public. Mais quand on voit comment Ferrand a arrangé les petites affaires de son entourage, au détriment des assurés, cela augure mal de l’avenir...
            C’est plutôt sur l’avenir de la Sécurité sociale que vous devriez vous pencher...

          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 19:06

            @Fifi Brind_acier
            je partage votre indignation

            ils sont en train de tenter de tout privatiser... de la sécu remplacée par des mutuelles, bientot la poste, les transports, c’est déjà en cours...
            de là à tourner le dos à l’europe ?
            c’est là ou ne nous sommes pas d’accord...
             smiley

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 19:59

            @olivier cabanel
            de là à tourner le dos à l’europe ?

            C’est l’Europe qui impulse les politiques libérales et mondialistes . Les Chefs d’états n’ont quasiment plus de pouvoirs, écoutez ce qu’explique Attali, il dit la même chose que l’ UPR !


            Mais comme ce n’est pas l’ UPR, peut-être finirez vous par comprendre qu’en défendant l’ UE, vous jouez contre vos intérêts et pour les intérêts du marché et de la finance ... !
            Et comme il est impossible de changer les Traités, la seule solution, c’est d’en sortir.

          • Ar zen Ar zen 31 mai 20:17

            @olivier cabanel

            Je crois que vous n’avez pas compris à quelles fins l’UE a été construite. Il n’a jamais, strictement jamais, été question d’une union sociale ou solidaire. Jamais. C’est un attrape nigauds. C’est l’union des puissants depuis le début. Une union des ultra-libéraux.

            Je vous conseille la lecture d’un petit livre, 124 pages, de deux universitaires : « l’Europe sociale n’aura pas lieu »’. Après avoir lu ce bouquin vous aurez tout compris. Si vous voulez savoir ce qui a présidé à la construction européenne, lisez cet ouvrage. On reste bouche bée et tétanisé devant tant d’ignominies envers les peuples.


          • Odin Odin 31 mai 20:49

            @Fifi Brind_acier

            Je partage votre commentaire sauf pour :

            « Qui est le spécialiste des mutuelles privées dans ce gouvernement ? Ferrand. Il est donc indispensable. »

            Il est effectivement à la bonne place, mais si demain il sautait,

            Il y aurait assez de young leader pour le remplacer après les législatives. Pour ma part, je verrais bien un disciple de l’ex PDG d’AXA, Henri de Castries qui dirige le groupe Bilderberg.


          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 21:19

            @Ar zen
            je ne demande qu’a vous croire, mais alors que dites vous ce ça ?

             smiley

          • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 21:20

            @olivier cabanel
            que dites vous de ça


          • Ar zen Ar zen 31 mai 21:42

            @olivier cabanel


            Donnez nous des exemples de cette économie sociale et solidaire. Au delà des mots, comment fonctionne cette ESS ?

            Admirez la langue de bois européenne : « Si l’économie sociale et solidaire n’est pas clairement citée dans la Stratégie Europe 2020, elle est reconnue comme l’un des leviers pouvant contribuer à promouvoir une « croissance intelligente, durable et inclusive »

            On y apprend que ce n’est pas une »stratégie« , vous l’avez lu comme moi n’est-ce pas ? Et le verbe »pouvant« trouve une très belle place. 

            On y ajoute ceci : »L’Union européenne a placé l’économie sociale et solidaire au cœur de ses préoccupations. 

            On croirait une blague. C’est comme Macron, qui n’est ni de droite ni de gauche. C’est vrai, il est ultra-libéral, c’est à dire au delà.

            C’est vrai qu’en France, l’ESS cela fonctionne du tonnerre de dieu. Il suffit de lire : « Certains pays soutiennent fortement ce secteur, comme l’Espagne, la France, le Portugal ou la Belgique. En France, berceau de l’ESS, la loi relative à l’économie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 définit l’ESS comme un type d’entrepreneuriat spécifique.  »

            C’est beau on dirait du Jacques Attali ! M’enfin Olivier, seriez vous sensible à ces bons mots ?



          • troletbuse troletbuse 1er juin 00:14

            @Ar zen
            Après avoir lu ce bouquin vous aurez tout compris.
            Non Ar Zen, un sectaire ne comprend jamais


          • izarn izarn 1er juin 02:28

            @gaijin
            Dans le deuxième volet on commence à comprendre la torsion de l’Histoire de Arte, ou du machiavélique hollandouille....
            Premierement de Gaulle arrive au pouvoir en 1958....Il trouve ce qu’il trouve : la République gangrainée par la mafia socialo Deferriste Gueriniste, OK ?...Donc de dire que c’est lui qui aurait organisé certains trucs, c’est assez grotesque...
            Dien Bien Phu...Je vois pas le rapport direct avec la mafia corse ? Je vois surtout que les ricains ont refusé d’intervenir pour aider la France...Exit du commentaire.
            Ensuite avait cours des expériences atomiques en Algérie, coutant fort cher ; bases aériennes en plein désert (On peut encore les voir ensablées sur Bing Map dans le Hoggar) Ce qui explique en effet, la volonté de l’armée de rester en Algérie...Fait occulté généralement.
            l’OAS est difficile à définir...Armée ? Pieds Noirs ? Pro US ou anti-US ?
            Arte s’en branle...Pourtant c’est la clef...Pas la mafia corse du continent.
            Alors de Gaulle utilise la mafia pour contrer l’OAS ? Fichtre ! Des délinquants contre des ex-militaires ? C’est assez grotesque....Surtout pour un spécialiste de l’armée comme de Gaulle.
            Ensuite le SDECE...11ieme choc inconnu. De meme le fait que le SDECE était noyauté par les « Stay Behind » autrement dit le Gladio...Oh il suffit de voir d’ou venait le directeur du SDECE...D’un vichissois(Vichissorésistant smiley ) à l’ambassade US...Suivez mon regard. (Info confirmée sur Reseau Voltaire par Thierry Meyssan) On retrouve ce triste individu, ou ses sbires, jusque dans l’affaire de la cassette Mery !! Mieux encore, c’est Mitterrand qui va dissoudre le SDECE ou équivalent, mouillé jusqu’au cou dan l’affaire Gladio !
            C’est trés rigolo ensuite qu’on nous dise qu’Irwing Brown se méfiait du SDECE « gaulliste » !
            Trés drole ! Hahahahha ! C’est un petit comique cet Irwing !
            Rigolo aussi qu’on ne dise pas que ce meme Irwing Brown avait formé les trotskistes lambertiens...
            Ben ouais, les memes comms Jospin, Cambadélis, Mélenchon...
            Rigolo non ? Hahahaha !
            Je sens que vous riez jaune !
            Bon je vais continuer à voir ce docu, mais ça sent de plus en plus l’arnaque....
            Je sens que je vais me marrer !
             smiley


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er juin 06:09

            @Odin
            Oui, vous avez raison, il y a plein de remplaçants qui attendent, je ne m’inquiète pas ! Mais de Castries, c’est plus voyant comme sous marin des mutuelles privées, que Ferrand ! Si vous écoutez les médias sur Ferrand, il n’est jamais question de privatiser la Sécurité sociale, ce sera pour après les élections Législatives...

            Voici le vrai programme de Macron exigé par la Commission européenne.


            Et voici le calendrier des ordonnances prévu cet été par le Gouvernement.

          • gaijin gaijin 1er juin 07:18

            @izarn
            oui c’est un reportage sur les lien mafia état et pas un cours de géopolitique intégrale donc ça se focalise sur l’aspect mafia ....etonnant non ?
            comme tout reportage il y a des manques ou des erreurs mais l’ensemble du tableau est assez parlant et quand a de gaule c’était un homme d’état comme les autres même si en tant que personne il était probablement enclin a plus de rigueur que la moyenne en tant qu’homme d’état il savait bien qu’il n’ y a pas de bonne politique sans se salir les mains ..............


          • Ar zen Ar zen 1er juin 07:58

            @troletbuse

            C’est simplement une affaire de volonté. Ces deux universitaires ont fait un travail remarquable. C’est l’histoire de l’UE qui se déroule en 124 pages et des références incessantes. 

            C’est vrai que si des personnes comme Olivier Cabanel refusent de considérer la construction européenne sur un plan historique et s’en remettent toujours à la légende, alors, sans s’en rendre compte, ils font le jeu des puissances de l’argent, à leurs corps défendants. 

            Se grandir c’est s’informer. 

          • Ar zen Ar zen 1er juin 08:59

            @olivier cabanel


            Est-ce que vous avez vraiment lu ce document propagandiste ? Il ne dit absolument rien, c’est l’équivalent du « pipotron » ! 

            Je livre à votre sagacité cet extrait remarquable : « Au titre de cet objectif, des projets innovants au regard de défis environnementaux et des besoins sociaux seront soutenus. Ceci concernera aussi bien les méthodes utilisées (partenariat, organisation des acteurs), que l’apport de nouvelles réponses et nouveaux types d’accompagnement ou encore la valorisation de bonnes pratiques contribuant à une amélioration des processus d’insertion. »

            Comment peut-on se moquer ainsi du monde ?


            Un exemple au hasard : « Considérant la dualité de la situation qui est la nôtre on se doit de prendre en considération l’ensemble des alternatives envisageables. » 

            Quel est donc le message porté par ce texte que vous avez mis en lien ? Seriez vous sensible à des phrases creuses ? En réalité, ce langage est fait pour tromper. Il semble dire quelque chose mais il ne dit rien du tout, rien de concret en tous les cas. Et les malheureux qui ne comprennent pas, parce qu’il n’y a rien à comprendre en réalité, pensent qu’ils ne sont pas à la hauteur et que s’ils ne comprennent pas c’est parce qu’ils n’en ont pas les capacités. Mais, en fait, il n’y a rien à comprendre !



          • olivier cabanel olivier cabanel 1er juin 09:06

            @Ar zen
            je vous trouve bien négatif, en faisant cette lecture critique et partielle du document en question , et nonobstant l’humour bienvenu dont vous faites part, vous avez soigneusement écarté les passages qui montrent les réelles avancées au niveau européen, même si elles sont encore modestes. 


          • Ar zen Ar zen 1er juin 09:14

            @olivier cabanel

            Alors, vraiment, en toute sincérité, je ne les ai pas vu les avancées. D’ailleurs vous aurez noté la toute première phrase : 

            « Si l’économie sociale et solidaire n’est pas clairement citée dans la Stratégie Europe 2020 ». 

            En français de chez nous cela veut dire que rien n’est prévu ! 

            Je ne demande qu’à prendre en considération les réelles avancées dont vous parlez. Quelles sont-elles ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès