• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La Semaine des cafés citoyens avec Agoravox

La Semaine des cafés citoyens avec Agoravox

En pleine préparation du sommet de Copenhague sur le climat, participez à un grand débat citoyen sur le développement durable et la démocratie pour les générations futures. A quelques semaines de la réunion mondiale, « La Semaine des cafés citoyens » est une grande première inédite. Agoravox est partenaire de l’événement.

L’ambition britannique sur le climat se heurte aux freins internationaux. Les pays du G20, réunis ce samedi 7 novembre en Ecosse, sont apparus divisés sur la question du financement de la lutte contre les conséquences de l’activité humaine sur le réchauffement climatique. La Grande-Bretagne, soutenue par la France, estime nécessaire une taxe pour assainir et réguler la finance mondiale, et lancer la Communauté internationale dans la voie d’investissements massifs pour des projets d’économie durable. Les participants de ce G20, consacré aux finances internationales, ont majoritairement boudé la proposition britannique. Le secrétaire américain au Trésor, Tim Geithner, a souligné que l’idée d’une taxe sur la finance ne figurait pas à l’ordre du jour. De son côté, le directeur du FMI (Fonds Monétaire International), Dominique Strauss-Kahn, estime que cette hypothèse est impossible à mettre en oeuvre.
 
Résultat : le sujet ne fait pas partie de la déclaration finale du sommet écossais, nouvelle étape préparatoire à la réunion mondiale de Copenhague, prévue en décembre prochain. Les ministres réunis lors de ce G20, en Ecosse, se sont contentés d’un accord de principe sur la nécessité d’une ambition pour parvenir à lutter contre le réchauffement climatique. Aucun engagement chiffré n’est proposé, malgré les arguments britanniques. Le ministre des Finances de la Grande-Bretagne, Alistair Darling, souligne que "si nous ne parvenons pas à nous entendre sur le financement de la lutte contre le changement climatique, ce sera beaucoup, beaucoup plus difficile d’obtenir un accord à Copenhague". En décembre, à Copenhague, la communauté internationale est censée trouver un nouvel accord mondial pour remplacer le protocole de Kyoto sur la lutte contre le réchauffement climatique. Ce protocole prendra fin en 2012.
 
Un mois avant le grand rendez-vous de Copenhague, les négociations piétinent. Le sujet sera au cœur du débat lancé – partout en France – par le réseau des cafés citoyens, réunis au sein de la fédération Nouvelle Arcadie. Chacun d’entre nous peut participer au débat, avec Agoravox, sur le thème : « faut-il rendre les Hommes responsables de leurs actes envers les générations futures ? ». Au-delà des questions écologiques, le développement durable représente aussi un chantier social et démocratique.

Pour en savoir plus : www.cafes-citoyens
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • HOUSSAYE Marc HOUSSAYE Marc 10 novembre 2009 07:45

    Qu’à cela ne tienne Vilistia ! Pourquoi ne pas faire la promotion du concept de Café Citoyen en affichant et en distribuant des flyers sur Périgueux ou Angoulème ? Nous fournissons tout le matériel de communication. Si cela vous intéresse, rendez-vous sur cette page : http://www.cafes-citoyens.fr/contacts/new

    Cordialement,
    Marc HOUSSAYE
    Président de La Nouvelle Arcadie


  • ELCHETORIX 9 novembre 2009 16:11

    bonjour l’auteur de cet article .
    Pour moi la question serait la suivante ;

     Pourquoi laisse - t - on faire polluer les sociétés transnationales et multinationales comme au NIGERIA avec les « torchères » sans filtres (ce sont des sociétés pétrolières ) , d’autres sociétés comme en INDE et en CHINE et aux USA ET partout ailleurs , dans le monde ?
     Individuellement , il est évident que le gâchis de la consommation devrait se restreindre avec « l’aide » de la publicité " moins tapageuse et racoleuse de produits aussi inutiles que hors de prix .
    en résumé , ce n’est pas seulement le consommateur-lambda qui est responsable de la pollution des eaux , de l’air et de la terre comme dans ce pays , mon pays , la FRANCE !
    Cordialement .
    RA


    • Ropi 10 novembre 2009 09:21

      Vous avez évidemment raison ; il n’y a pas QUE les individus qui sont responsables.

      Néanmoins, comme disait je ne sais plus qui (Coluche ? Desproges ?) :

      « si les les gens n’achetaient pas ces saloperies, ça se vendrait beaucoup moins » !


    • ELCHETORIX 10 novembre 2009 12:01

      Eh oui rpoi, les individus scotchés devant leur écran TV , sont lobotisés par la pub , insidieusement qui suscite l’envie , le désir d’acheter pour « imiter » le voisin !
      c’est ce qu’on appelle la propagande , cette fois « pas idéologique » comme en ex-union soviétique , mais de la manipulation psychologique pour consommateurs invétérés et décérébrés .
      RA .


    • L'enfoiré L’enfoiré 9 novembre 2009 17:21

      @L’auteur,
       Excellente idée.
       Je participerai en virtuel.
       Puisqu’on aime les badges sur AV. Y en-a-t-il un ?


      • Blé 10 novembre 2009 10:04

        J’ai découvert grâce à cet article qu’il y avait un café citoyen pas très loin de chez moi. Dès que ma santé me le permettra (je ne peux pas conduire actuellement) j’irai et si je me sens capable, j’en ouvrirai un dans ma petite ville.

        Un grand merci à l’auteur de cet article.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès