Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La situation est grave

La situation est grave

Catastrophe en vue vers 2050. mais c’est maintenant qu’il faut soigner !

 
6 milliards d’humains sur la Terre en 2010, dans 40 ans il y en aura 9 milliards ! Donc, pas assez de nourriture pour tous, ni surtout d’EAU ; on croit qu’on s’en tirera toujours ! L’amélioration des rendement agricole dans les pays développés chasse les paysans vers les villes. De chasseur-cueilleur l’humain est resté agriculteur pendant plusieurs millénaire, avec un brusque passage à l’ère industrielle au 19è siècle, grâce notamment à l’essor de la chimie.

Donc vers 2050, 80% de la population du globe sera urbanisée. C’est le cas de la France, mais pas celui de la Chine ou de l’Inde. Les Chinois et les Hindous vont venir dans les villes dans quelques décennies. On peut imaginer l’ampleur du problème.
 
Maintenant, il y a un milliard de personnes dans les bidonvilles. Donc prochainement, beaucoup de Chinois et d’Hindous vont se retrouver dans les bidonvilles. Ceux qui auront le plus de moyen vont se retrouver avec deux seul biens : la télévision et le téléphone. Et que voient ces gens sur ces deux technologies : une dualité : la trinité : guerres, crimes, violence ; et le contraire : le paradis ou bien-être que représentent les sociétés développées occidentales, mais surtout l’Amérique et son image symbolique : Hollywood ; et pour l’Inde et Bombay se sera Bollywood ; et Nollywood au Nigéria. Toutes ces usines à rêves déversent leur symboles soporifiques sur les populations les plus pauvres : la violence d’un côté, et la jalousie de l’autre.

Comme depuis 1750 environ tout augmente, les moyens de destruction suivent ; ils deviennent d’accès plus facile aux gens pauvres, car ils sont peu chers. Dans la chronique de France-Info "Info sciences", le professeur Jacques Blamont évoque Bombay en Inde, où des paysans ont assassiné environ 200 personnes... grâce au GPS, ils se sont repérés avec Google Earth. Ainsi ces moyens modernes sont plus adaptés pour les gens pauvres contre les gens riches. On a un peu la même chose avec Internet, c’est pourquoi ça fait peur à tous les pouvoirs actuels.

Ensuite à l’horizon 2050, il faut ajouter les pénuries alimentaires et l’EAU, et l’énergie. Tout cela étant la conséquence de l’augmentation des populations et du "TOUJOURS PLUS".

Quoi que qu’on fasse, quoi que fasse les industries agrico-chimique comme Monsanto, les milliardaires voulant réduire la population mondiale à coups d’astuces comme l’hystérie de la grippe H1N1.
 
Selon Jacques Blamont, il y a trois pistes.

- Plus de sciences et de technologies (exemple de Monsanto). C’est à rejeter, puisque ça fait partie du toujours plus (productivisme), et de la compétition et de la rentabilité, tout ce qui nous mène droit dans le mur.


- La mode du mondialisme : grandes mesures du genre contraintes (taxes, réglementation draconienne) afin de modifier de force les comportements. La Conférence de Copenhague nous a montré les limites de ce genre d’initiative et l’impuissance des Nations Unies.


- La solution la plus réaliste et la plus naturelle : Une prise de conscience pour amener à CHANGER RADICALEMENT DE COMPORTEMENT, et donc CHANGER LES MENTALITÉS au niveau de chaque citoyen et citoyenne. C’est l’idée que je développe dans l’ALEPHTOCRATIE. Donc nous devons commencer à nous restreindre, abandonner le superflue pour sauvegarder les ressources naturelles que nous sommes en train de dévorer.

Mais rendez-vous compte de la gigantesque inertie pour freiner la course dans le mur ! Il nous faut l’aide des Élémentals.

La quatrième solution est de trouver une technique prodigieuse, ou faire un bond gigantesque en technologie et en connaissance de la Matière, nous permettant de nous déplacer plus vite que la lumière, et cela dans moins de dix années ; afin de nous trouver une autre planète... et de la cochonner à son tour !...
Sans la troisième ou quatrième solution, c’est l’extinction du genre humain... au moins pour quelques millénaires.

(En écoutant l’émission de Marie-Odile Monchicourt, rubrique Info sciences, du 23 mars 2010, avec le professeur Jacques Blamont, auteur du livre : Lève-toi et marche, propositions pour un futur de l’humanité, éditions Odile Jacob, 2008)

(Photo du haut de Dominique Kubler)
 
Rikiki

Source de la page sur mon site fangpo1.com
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • David Meyers 8 avril 2010 09:37

    Je me souviens...

    La terre était plate et, si on naviguait au delà de l’océan, on tombait dans le Goulp

    Les comètes étaient porteuses de nouvelles catastrophiques

    L’armaggedon aura lieu en 2012

    Le bug de l’an 2000

    Heureusement, grace aux mondes parallèles, une des multiples réalités des univers quantiques a réussi à survivre jusque là.


    • David Meyers 8 avril 2010 09:39

      J’oubliais bien sur
      H1N1 - H5N1 - H7N4 - H15N727 - BHX12-007...


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 avril 2010 09:49

      c ’est terrible .

      comment on va faire ?


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 avril 2010 09:50

        Il y a une quatrième solution ,

        On se suicide maintenant et voilà ....... smiley


        • vivien françoise 8 avril 2010 15:02

          Capitain,
          Voulez-vous aller rôtir en enfer ? Saint-Pierre ne vous accueillera pas avec ses anges joufflues si vous vous suicidez.
          Sylvia


        • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 8 avril 2010 12:01

          Bonjour à tous,


          Tout d’abord, merci BIG PINK PIG pour ce lien.
          Article du lien très bien écrit et très bien argumenté !

          Effectivement la surpopulation est un problème...
          Pas besoin de longs discours pour s’en rendre compte... Il suffit de se livrer à un simple calcul mathématique :
          population mondiale  : environ 6,8 milliards (j’arrondis au-dessus)
          surface terrestre émergée  : 29% (le reste, c’est de l’eau)
          surface terrestre habitable et émergée : 26 % (officiellement, forêts et déserts compris)
          superficie totale de la Terre : 510 067 420 km²
          superficie habitable = 132 617 529 km² (= 510 067 420 * 26%)

          En partant du postulat que tous les hommes ont droit à la propriété (Article 17 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) et que par hypothèse, tout homme doit avoir une propriété terrestre (et non uniquement un appartement ou un bateau) :
          Surface disponible par habitant : 132 617 529 000 000 m² / 6 800 000 000 hommes
          ce qui est égal à : 19 502 m² / habitant.

          Ne vous réjouissez pas !
          Ce résultat n’est valable que si on ne tient pas compte des animaux et de leur milieu de vie, de la culture alimentaire, des axes de communications, etc.

          Autant dire qu’il y a bien moins de 19 502m²/ habitant disponible. D’un point de vue mathématique et toujours avec l’hypothèse que chacun doit vivre sur la terre ferme, oui nous sommes en surpopulation.

          Mais bon smiley une bonne guerre mondiale ou que sais-je devrait arranger tout ça ! Avec les moyens de destruction dont nous disposons, il sera largement possible de diviser la population par 2 smiley en moins de 6 mois !



        • JL JL 8 avril 2010 12:11

          Cela fait deux hectares ! Cela fait combien d’arpent s ? 4 ?

          Je crois qu’avec un arpent il y a largement de quoi gaire vivre une famille partout, surtout avec nos connaisances modernes.

          En revanche, ben sûr, si les multinationales continuent à saloper les ressources en eau et les espaces agricoles des régions du sud pour y cultiver des produits de substitution au pétrole, il y a de quoi s’inquiéter : on risque de voir bientôt un afflux massif d’immigrés de la faim qui envahiront nos contrées aussi surement que les barbares l’ont fait dans le passé.


        • AdNocendumPotentesSumus AdNocendumPotentesSumus 8 avril 2010 12:33

          Bonjour JL,


          Je t’ai plussé !
          Effectivement, on peut envisager que le conflit viendra « naturellement »...
          « On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres. » Voltaire

          Mais comme le dit un bon proverbe français...
          « La faim chasse le loup du bois »


        • rastapopulo rastapopulo 8 avril 2010 14:35

          Cette histoire de surpopulation est bien rigolote !

          Comment oser attribuer la même pollution à une famille de 9 enfants, disons en Afrique, qui pollue moins qu’un individu ici ?

          Faudrait peut être redescendre sur terre de temps en temps. Le problème n’est en rien la surpopulation mais le sous-développement. 

          Le malthusianisme, encore à l’époque où l’empire britannique ne se cachait pas (sous le nom Commonwealth et recyclé dans un empire financier qui influence toutes les strates de l’occident : écologie en tête), justifiait le sous-développement et l’inégalité comme ça.

          Le couplet de la zone riche où la natalité se stabilise, voir décroit, ça non plus ça ne vous touche pas !

          Donc voilà, non content de briser la dynamique du progrès technologique (qui n’est pas seulement dans l’intérêt des multinationales, un comble, si les états et donc les peuples se réveillaient), il faudrait avant d’avoir montrer l’exemple (abandon du jetable, stricte contrôle des pollutions des eaux,...autre chose que la chasse au CO2 inoffensif) dicter sa loi aux autres ?

          Franchement quand je vois que pour un non-problème comme le nucléaire (qui est la source la plus dense d’énergie et donc la moins envahissante dans vos calculs), du gaspillage énorme en photovoltahic et éolien sont perdus pour un réseaux déjà auto-suffisant, face à un vrai problème de pollution il faudraient mettre le paquet mais quel argent reste t’il après une politique d’écologie anglo-saxonne ?


        • JL JL 8 avril 2010 10:23

          « Trois ingrédients sont nécessaire pour que la société de consommation puisse poursuivre sa ronde diabolique : la publicité, qui crée le désir de consommer, le crédit, qui en donne les moyens, et l’obsolescence accélérée et programmée des produits qui en renouvelle la nécessité. Ces trois ressorts de la société de croissance sont de véritables pousse-au-crime ».(Petit traité de la décroissance sereine : Serge Latouche).


          • ZEN ZEN 8 avril 2010 12:24

            Plus vite que la lumière... ?
            J’ai bien ri !

            L’auteur ne manque ni d’audace ni d’imagination...
            Sur son blog, on trouve des « trésors » :

            Bon , on a compris... smiley

            • JL JL 8 avril 2010 12:40

              Bien vu Zen. On a affaire à une offensive sans précédent de toutes origines, en ce moment sur Avox !

              Le système de vote semble être instrumentalisé par les lobbies ! Si ça continue ça va faire mal !


            • Asp Explorer Asp Explorer 8 avril 2010 13:08

              Avox est devenu une poubelle, c’est triste à dire mais c’est ainsi.


            • ZEN ZEN 8 avril 2010 13:22

              Pour une fois d’accord avec Asp... smiley


            • JL JL 8 avril 2010 13:36

              Le fait d’avoir publié 4 articles pour voter en modération c’est peut-être bien mais pas suffisant. Je pense qu’il faudrait exiger un minimum d’ancienneté. En effet, compte tenu des techniques d’infiltration des lobbies sur les blogs, il leur est facile, une fois quelques-uns dan s la place d’y faire entrer autant de collègues qu’ils veulent en s’auto-votant les articles proposés en modération. Partant, ils peuvent publier tous les jours des articles recyclés sur d’autres blog.

              En outre, quand l’un d’entre eux est disqualifié, il revient sous un autre noms aussi vite qu’il a disparu. Il ne faut pas chercher ailleurs ce que d’aucuns ici ont appelé la couveuse !

              L’ancienneté serait à mon avis un sérieux frein à ces pratiques.


            • auborddufleuve 8 avril 2010 12:51

              ça me fait doucement marrer ce truc....


              • kitamissa kitamissa 8 avril 2010 13:28

                on devrait renforcer et le gardiennage,et les serrures à l’Hôpital Psychiatrique St Anne,y’a des individus qui s’échappent trop facilement et qui viennent jouer au rédacteur sur notre« Espace 5eme pouvoir »

                @l’auteur .....y’ a vôtre soucoupe volante qu’est stationnée devant la porte de mon garage ,faites vite ou j’appelle Gordon Flash et sa brigade de Lémuriens pour faire embarquer votre machin vers la fourrière ! smiley smiley


                • Rémi Manso Manso 8 avril 2010 14:40

                  Cet article n’est pas du tout à la hauteur du sujet qu’il aborde.

                  Tout d’abord, nous ne sommes pas 6, mais déjà 6,8 milliards en 2010 (13% de plus)...
                  Mais surtout il reprend essentiellement la « fameuse » interview de Jacques Blamont par Marie-Odile Montchicourt (à écouter par ailleurs), sans en changer le sens il est vrai, mais en la tronquant parfois (ce qui fait que certains passages ne sont plus guère compréhensibles : attentats de Bombay par exemple), ou en rajoutant ça et là des théories personnelles (Alephtocratie et autres Élémentals).
                  Je ne saurais trop conseiller à @rikiki lorsqu’il reprend les propos d’un intervenant à une émission de radio de ne pas les raccourcir à sa manière et de mettre des guillemets, quitte à exprimer ses points de vue personnels bien à part...
                  Parmi les rajouts on peut citer « les milliardaires voulant réduire la population mondiale à coups d’astuces comme l’hystérie de la grippe H1N1 », théorie fumeuse (?) qu’il conviendrait d’étayer...

                  En réalité, la seule option « jouable » et réellement à notre portée n’est même pas évoquée. Je veux parler de l’autolimitation de la procréation qu’une politique d’éducation et d’émancipation des femmes du Sud pourrait grandement favoriser. De plus, avec l’aide de la planification familiale, ces femmes pourraient espacer les naissances et éviter les grossesses non désirées.
                  Ces politiques simples et de bon sens commencent même à être prises très au sérieux par certains gouvernements d’Afrique subsaharienne comme en témoigne ce tout récent article du quotidien burkinabé Sidwaya ou celui que le Population Reference Bureau consacre au Mali.
                  Enfin il faut savoir que ces mesures sont aussi régulièrement promues par l’association Démographie Responsable , et ce par le biais de son site à vocation francophone.


                  • rikiki 8 avril 2010 16:27

                    @ Manso, Kitamissa, Asp Explorer, JL,

                    Manso, si cet article vous paraît léger et mouliné par moi et avec ma syntaxe, il ne tient qu’à vous d’aller voir l’original sur France-Info. J’ai juste marqué un maximum d’idées d’après la chronique de M.A. Monchicourt et ajouté quelques idées parallèles qui me semblaient pertinentes. A chacun d’approfondir, et d’aller sur le site France-Info ! mais ce n’était pas mon but avec ce sujet. Surtout qu’il y a des choses à prendre au second degré... Maintenant, avec le phénomène opinion, il y aura toujours des critiques en forme de censure ou non constructives, ou des choses qui paraissent détonner sur un ensemble et paraissent inhabituelles et qu’on attaquera... (voir la question dans un commentaire plus haut à propos de modération des articles et du « diplôme » d’ancienneté, ou du fameux « reconnu »... toujours par intolérance. « Qui c’est suis-là ? », ou délit de sale gueule...).

                    « Avouez que les opinions ont plus causé de maux sur ce petit globe que la peste ou les tremblements de terre », comme écrivait Voltaire.

                    « Comment savoir qui est dans le vrai, qui est dans le faux ». Si vous avez la réponse, faite-moi signe ci-dessous.


                    • Rémi Manso Manso 8 avril 2010 18:30

                      « Sur les 205 millions de grossesses recensées à travers le monde chaque année, 80 millions ne sont pas prévues. Parmi ces grossesses, 42 millions donnent lieu à un avortement légal pour 22 millions et illégal pour 20 millions. Les avortements à risque représentent 13% des morts maternelles à travers le monde ». Source

                      Une politique de planification familiale digne de ce nom pourrait donc permettre de réduire notablement le nombre de grossesses non désirées, à la fois pour sauver des vies et aussi pour réduire la pression démographique : c’est dans ce sens qu’il faut agir… 


                    • kitamissa kitamissa 8 avril 2010 19:05

                      Rikiki ....

                      en réponse à votre post ...

                      bah !....vous savez,des vedettes de toute sorte,on en a eu quelques unes,ça allait du doux Pierrot rêveur au commissaire politique en passant par les experts en destruction de tours,en balistique et explosifs !

                      je n’oublie pas les soucoupistes ,les Raeliens,les rebouteux et jeteurs de mauvais sorts ...

                      les pronostiqueurs infaillibles en politique,les raconteurs d’histoires à dormir debout,les experts en géopolitique et en officines secrètes ....

                      alors une de plus une de moins ( de vedette)......... nous,on lit,on réagit,aussi vite que la lumière en ce qui concerne les votes ....

                      sur Avox également la situation s’aggrave,pour sûr ,nous qui avons symboliquement apporté notre soutien par une petite offrande dans l’espoir de lire enfin des articles de qualité,en fait nous demeurons toujours sur notre faim !


                    • rikiki 8 avril 2010 18:26

                      @ Manso

                      J’ai oublié !
                      Je vous cite ; « Parmi les rajouts on peut citer « les milliardaires..... »

                      Pourquoi ON ?

                      Pourquoi : « il reprend.... »

                      Vous êtes méprisant et vous prenez pour je ne sais qui !


                      • Rémi Manso Manso 8 avril 2010 18:40

                        Je me cite : «  Cet article n’est pas du tout à la hauteur du sujet qu’il aborde. Tout d’abord, nous ne sommes pas 6, mais déjà 6,8 milliards en 2010 (13% de plus)... Mais surtout il reprend essentiellement la « fameuse » interview de Jacques Blamont... »

                        Le « il » concernait donc l’article.

                        Quant au « on », j’aurais effectivement pu écrire « je » à la place.

                        Ceci étant, si vos arguments se limitent à ces détails...


                      • rikiki 8 avril 2010 19:23

                        @ Manso, votre mépris continue ! Oui, les détails sont essentiels


                        • Cicéror 8 avril 2010 20:58

                          Il n’y a aucune solution raisonnable. Les gens ne vont pas arrêter de faire des enfants, au moins de façon volontaire, la téchnologie fait reculer l’âge de la mort, les réligions poussent à faire des enfants, etc... La « solution » viendra de quelqu’un tout à fait inimaginable....rappelez vous le film « l’armée de 12 singes » .....ça sera bactériologique, anonime et pas du tout naturel ou par accident. Pas la moindre doute. 


                          • Fourmi Agile Evrard 8 avril 2010 22:49

                            Article nul nul nul.

                            ça fait 50 ans qu’on entend la même rengaine.


                            • rikiki 8 avril 2010 23:20

                              @ Evrard

                              Merci Evrard, ça prouve que ça vous touche. Mais vous, écrivez un article pour apporter de l’eau au moulin.


                              • Frabri 8 avril 2010 23:57

                                On va dans le mur ! ! ! !

                                Arrêtez ! ! ! ! On veut descendre.On veut aller vers la décroissance avec les « simplicitaires »

                                http://www.youtube.com/watch?v=1vvC39vxrQY

                                http://fr.ekopedia.org/Simplicit%C3%A9_volontaire

                                http://www.utopimages.org/index.php


                                • ekoeko ekoeko 2 mai 2010 15:23

                                  Tout est une histoire de cycle, la nature réglera le problème toute seule, comme une grande ! Et ce n’est pas notre technologie ( on peut d’ailleurs le constater au quotidien..) qui nous protègera de quoi que ce soit..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès