Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La tête me tourne

La tête me tourne

La quincaillerie électorale

Le tourbillon de l’avis …

Préparons nous à une période trouble, agitée, dangereuse. Les querelles vont se transformer en conflit, les conflits se feront batailles rangées. Le temps est venu de la grande lessive, de la purge finale. Le retour de bâton sera terrible, la réaction va prendre le pouvoir, punir la société des petites gens d’avoir cru aux vaines promesses d’une gauche de pacotille. Les coups vont pleuvoir sur ceux qui ont le tort de ne pas entreprendre, de n’être pas de ceux qui réussissent, qui ont des relations et une mise de fond. Sus aux misérables, aux humbles, à la plèbe !

Le zébulon du manège enchanteur promet de toutes parts. Il va relever la France, redonner vigueur et puissance à ses amis les nantis, condamner aux travaux à perpétuité les plus humbles, supprimer les odieux droits de succession pour naturellement rétablir l’équité des chances, va expulser la racaille sans se compter du nombre. Le magicien qui ose, le pantin de la finance, le prince des émirs, le joli cœur de la chanteuse est reparti pour un numéro dont lui seul a le secret.

La tête me tourne de constater à quel point l’illusionniste plaît encore en dépit des casseroles qu’il ne cesse de traîner à ses basques. Il envoûte, il caresse, il vitupère, il éructe, il menace, il gronde, il accuse, il flatte. Tour à tour doux puis féroce, il dit tout et son contraire sans que son auditoire ne s’arrête à quelques improbables contradictions. Son verbe charme, ses grimaces rassurent, ses menaces séduisent un électorat peu soucieux de la réalité et de la légalité.

Il en impose. Le respect certes pas mais il en impose par ses rodomontades et ses remarques acerbes. Il amuse quand il frappe sur les humbles, les étrangers, les fonctionnaires, les profiteurs, les trublions. Plus il frappe sur ceux qui deviennent les boucs émissaires d’une droite revancharde, plus il fait oublier ses courbettes aux maîtres du monde, aux rois du pétrole, aux grandes fortunes. Lui n’a pas besoin de mettre ses actes en relation avec ses propos, on lui passe tout dans le petit monde des Républicains de façade.

Il a l’immunité permanente. Il peut trahir, mentir, tricher, détourner, falsifier, pactiser avec le diable, tout lui sera pardonné parce qu’il a de la poigne, de l’énergie, de la volonté, un culot sans limite, une morgue qui frise la rage. À croire que la prochaine idole de cette droite respectable sera issu de la délinquance en col blanc. On aime les transgressions dans ce joli monde, surtout quand elle lèse l’état et le trésor public. Gloire aux tricheurs pourvu qu’ils soient riches à millions.

La tête me tourne et je redoute les dérapages futurs du petit homme. Il va tout oser pour récupérer son trône, franchir les limites de la décence, de la prudence et de la nuance. Il n’a plus le choix, il doit frapper, frapper encore et encore. Plus les coups seront bas, vils, honteux, plus il sera admiré par des sympathisants dont on se demande ce qu’ils ont fait de leur sens moral.

La tête me tourne car les limites seront franchies et que cette période en rase campagne va provoquer des fractures irréparables. Il ne sera plus possible de saluer celui ou celle qui fait allégeance à ce monstre d'égoïsme et d’hypocrisie. Il ne sera plus possible de leur serrer la main, de les considérer comme des gens fréquentables. Ils seront à ranger dans le clan des ennemis du droit, de la démocratie, de la paix sociale. Ils se feront les complices d’un coup d’état légal.

La tête me tourne car il est évident que le fossé va se creuser entre les citoyens au sein des familles, des associations, des groupes ou des amis. Le petit homme ne peut réussir que s’il fragmente la société, que s’il provoque des failles, que s’il stigmatise les uns et récompense les autres. Sa stratégie suppose le conflit, la haine et si nous n’y prenons garde, il va durablement ruiner la cohésion sociale. Les pommes sont blettes !

Ce n’est rien. La justice va redresser la tête, faire enfin son travail et empêcher ce mauvais diable de nuire plus encore. Il y en a assez de ses transgressions, il y en a assez de ses délits, il serait grand temps que la loi s’applique et que se taise enfin cet odieux personnage. Le pire peut encore être évité.

Tournicotement sien.

Edvard-Munch-Le-Cri-parodie-Sarkozy.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • juluch juluch 2 novembre 11:28

    Ils ont tous des casseroles au fion ces gens là....Sarko, Juppé etc.


    Ils ont tous l’immunité, comme les ambassadeurs de pays dictatoriaux.

    Sarko 1er se représente histoire de ne pas être emmerdé, du moins un temps, par les affaires.

    de toute façon ils ne risquent rien ou peu Nabum.

    • C'est Nabum C’est Nabum 2 novembre 16:39

      @juluch

      Laissons faire

      L’injustice ne peut demeurer éternellement


    • joletaxi 2 novembre 14:03

      la tête me tourne... ben on s’en était aperçu, depuis le temps


      • C'est Nabum C’est Nabum 2 novembre 16:39

        @joletaxi

        Votre compteur également

        Chacun paie sa tournée à sa manière


      • Harry Stotte 2 novembre 16:26

        « La tête me tourne car il est évident que le fossé va se creuser entre les citoyens au sein des familles, des associations, des groupes ou des amis. Le petit homme ne peut réussir que s’il fragmente la société, que s’il provoque des failles, que s’il stigmatise les uns et récompense les autres. Sa stratégie suppose le conflit, la haine et si nous n’y prenons garde, il va durablement ruiner la cohésion sociale. »



        Le fossé, la fragmentation, les failles, le conflit, la haine, la ruine de la cohésion sociale, tout cela se met en place depuis longtemps. Par les gauches réunies ! 


        Elles en sont désormais à porter la division jusque dans les villages les plus profonds de la France de la France la plus profonde, où, se croyant propriétaires des lieux et des territoires, elles accueillent à bras ouverts, contre l’avis de leurs concitoyens, des indésirables qui sont les « mini-dreyfus » de ce début de siècle et de millénaire. 


        Jamais le mix d’Aldo la Classe et de Louis de Funès qui trôna à l’Elysée de 2007 à 2012, ne causera autant de dégâts et de divisions entre les Français, que les abusifs et impudents collabos de l’invasion migratoire.

        • C'est Nabum C’est Nabum 2 novembre 16:40

          @Harry Stotte

          Au secours !

          Blanc bonnet et bonnet blanc nous provoquent des insomnies


        • trobador 3 novembre 14:00

          Ça m’a rappellé ceci d’Alexis HK... Ça n’a pas trop vieilli hélas...

          Chicken manager


          • C'est Nabum C’est Nabum 3 novembre 17:48

            @trobador

            Rien de neuf sous le soleil de Satan


          • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 15:29

            l’avenir est au bout d’une pique pas dans la bouche de ces idolâtres de la politique.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès