Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La tolérance des fachos

La tolérance des fachos

Un petit titre antinomique à la gloire de ceux qui ont fait la France. Je parle non pas de la France d'hier, mais de celle d'aujourd'hui.

C'est un hommage que je leur tends, et un outrage que je leur rends.

Facho, quoique le terme soit impropre à la pensée subtile, répond finalement a une définition assez large et communément admise, que j'extrais ici de Wikipédia afin qu'on ne commence pas par m'accuser de non-objectivité :

"Au sens large, le terme s'est étendu à tout mouvement politique ou organisation s'appuyant sur un pouvoir imposé par la force au service d'une classe humaine dominante, la persécution d'une classe ennemie chargée de tous les maux, l'exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l'opposition et un contrôle politique extensif de la société civile."

 

Vous apprécierez qu'à cette lecture, il est évident que cette définition ne parle pas de vous, mais que vous mesurez combien elle est tout à fait adaptée à celui qui ne pense pas comme vous. La portée n'en est par ailleurs pas idéologique mais politiquement méthodique :

- Hiérarchiser les individus
- Charger de tous les maux certaines personnes
- Exalter un "sentiment" nationaliste
- Rejet des institutions démocratiques et libérales
- Répression de l'opposition
- Contrôle politique extensif de la société civile

Bien sûr, vous aurez tous compris que le fascisme, c'est mal (au sens humaniste du terme) ! Et si on vous désigne comme facho, ce n'est pas en général pour vous faire plaisir.
 

Face au fascisme, une catégorie de personnes, dont la probité n'est plus/pas à démontrer puisqu'elle est autoproclamée, se sont érigées en personnes tolérantes, expression on ne peut plus antinomique pour désigner l'antifascisme.
Peu importe ! Dans un monde parfaitement humaniste, la tolérance, c'est bien !

Maintenant que le bien et le mal sont établis, parlons de ces tolérants !

 

Car ils ont une caractéristique majeure : ils affirment qu'on doit n'avoir "Aucune tolérance à l'intolérance."
En son temps, des personnes révolutionnaires très tolérantes aimaient à dire : "Pas de liberté pour les ennemis de liberté." Cela a eu pour effet, en ce même temps, d'exterminer une bonne part des personnes "ennemies de la liberté".

L'ennemi de la liberté, comme l'intolérant, vous l'aurez compris, n'est rien d'autre que celui qui ne pense pas comme vous.

Ca commence mal. Et ces préambules sont importants pour ce qui va suivre.

 

Je peux rentrer désormais dans le vif du sujet.

 

Car il est très intéressant de requalifier un minimum les antifachos, maître en l'art de fasciser tous les débats, de s'accorder toute la probité des idées, de réduire les arguments à l'insignifiance d'une haine banalement médiocre intellectuellement.
En faisant ceci, bien sur, ils ramènent le débat à leur niveau, comme un miroir reflèterait votre laideur à vous en faire vomir.

Voilà l'antifasciste, et pour une bonne part, les tolérants d'aujourd'hui.

Mais vous avez raison, je dois prouver ce que j'avance.

- Hiérarchiser les individus
Nos amis les tolérants ont une haine vicérale de l'intolérant. Cet être lui-même abstrait doit s'incarner, et pour cela, quoi de mieux que de s'en charger sur celui qui ne pense pas comme soi-même.
Ces gens-là, qui par ailleurs sont pour qu'on aime tout le monde, sont les premiers à avoir bien du mal à le faire. Et ce qui est sûr, c'est qu'il place l'intolérant au rang de la vermine. Si faire cela n'ets pas hiérarchiser, il va falloir m'en expliquer le comment.

- Charger de tous les maux certaines personnes
Mais vous comprenez que ces gens-là (les intolérants), réduits au rang de danger public (pour leurs idées) ne méritent pas une quelconque estime. Ils haïssent tout le monde : les femmes, les juifs, les noirs, les homosexuels, les arabes, etc. C'est sûr, "on les connait".
A ce stade, quitte à me connaître, ils pourraient ajouter : les politiques, les journalistes, les bobos, les "artistes" (terme pour déisgner quelqu'un de tolérant qui chante, joue, danse, répète -beaucoup-, et fait la tournée des plateaux télé)

Il est évident que les tolérants ne chargent pas du tout les "intolérants" de tous les maux..


- Exalter un "sentiment" nationaliste
Petite subtilité, ou différence, car il est vrai que les tolérants ne sont pas nationalistes du tout. En général, c'est plutôt l'inverse puisque pour eux, l'intolérant aime son pays, au point de trouver (pensent-ils) que les autres sont des détritus.

Eux, a contrario, sont "citoyens du monde". Cette expression illustrant l'universalisme affirmé de leurs idées révèlent au final leur incapacité à comprendre les réalités nationales, voire géopolitiques (BHL en tête). Ils exaltent la fraternité et l'unité (pour ne pas dire uniformité) entre les hommes, au point finalement d'en oublier les différences structurantes. Ils exaltent ce sentiment mondialisé, piétinant ainsi ceux qui, encore une fois, ne le partage pas. S'il n'est pas nationaliste, le sentiment exalté d'appartenance est bien réel

- Rejet des institutions démocratiques et libérales
C'est ici le summum de leur contradiction. Ils n'ont à la bouche que république et démocratie. Pourtant, ils s'asseyeraient sans lésiner sur des référendum populaires qui n'iraient pas dans leur sens. Ils exaltent la manifestation quand elle sert leur intérêt, mais on a vu combien elle les révulse quand nombre de gens (écrasant de loin la plus réussie de leurs manifestations à eux) descendent dans la rue pour des convictions qui ne sont pas les leurs.

La démocratie oui, mais à géométrie variable.


- Répression de l'opposition
Sur ce point, nous remercierons M. Valls, sommet de répression des idées "non-républicaines" (qui ne sont finalement pas les siennes puisque ce cher ministre, premier de sa fonction désormais, est persuadé que la moindre attaque contre lui ou ses idées est une atteinte à la République).

Je dois dire que sans l'arrivée au pouvoir de François Hollande, nous aurions eu plus de mal à déceler la force fascisante de ces idéologues. Pourfendeur de l'intolérance, ça se fera à salve de bombes lacrymogènes, et à charges répétées de CRS et policiers. Quitte à en être ridicule. Mais l'idéologue ne craint pas le ridicule (sans quoi nous en serions débarassés). Il craint juste l'intolérant, danger ultime de l'existence.

- Contrôle politique extensif de la société civile
Encore une fois, pour opérer ce contrôle, il faut avoir ce pouvoir. On ne parle pas ici de reconduire à la frontière des personnes en situation irrégulières bien sûr. Il s'agit de contrôler l'opinion, les opposants, et bien sûr les médias.
Il s'agit aussi de contrôler l'école, et surtout les enfants (merci aux lobbys LGBT, parfaite illustration là encore), mais aussi les milieux intellectuels, les universités, les réseaux d'influences, et d'en arriver à un climat qui est l'exaltation même de la liberté : faire qe les gens s'autocensurent parce qu'ils n'entendent que ce qu'on veut bien laisser filtrer, ou pour éviter qu'ils ne s'attirent des ennuis.

 

En pratique, on en arrive à ce genre de situation :

- Des mairies très tolérantes en Belgique qui suppriment tout jumelage avec une mairie FN. Parions que les grands décideurs de cet acte courageux d'enfant de 4 ans a été fait par des personnes qui n'ont même pas cherché à rencontrer le nouveau maire.
http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203410061340-une-ville-belge-suspend-son-jumelage-avec-beaucaire-passee-au-fn-661021.php
 

- Des responsables de sites de rencontres "gayfriendly" appelant au boycott de Mozilla Firefox parce qu'UNE personne dans l'équipe de direction de ce navigateur est opposée au mariage gay. Je vous laisse mesurer la tolérance de ces gens-là.
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/04/01/boycott-firefox-mis-a-lindex-par-un-site-de-rencontres/

- Des responsables politiques (dont un en particulier) qui mobilisent des forces de police et de justice, jusqu'à faire annuler des spectacles dont l'antisémitisme n'a pas été traduit devant les tribunaux. Des condamnations a priori donc, qui sont, il me semble, assez contraires à ce qu'on appelle la république.. Mais peu importe. Le tolérant a le droit de faire des caprices.

- Des "artistes et intellectuels" qui écrivent des tribunes du niveau CM2, pour dire en substance que la fraternité, c'est bien, et que la haine c'est mal.
Non content de révéler leur incapacité crasse à penser l'avis divergent, ces gens exhibent en public leur intolérance tout aussi crasse en adressant l'opinion une lecture unilatérale (et au combien manichéenne et peu subtile) d'un an de débat, et d'un vote aux municipales qui ne leur convient pas vraiment :
http://www.liberation.fr/societe/2014/03/18/apres-la-haine-la-fraternite_988041

 

Alors oui, il y a beaucoup de fachos dans ce pays.

Et leur principal problème, c'est leur tolérance à toute épreuve. Tolérance poussée à l'extrême au point de les rendre aigri, niais, intolérants et totalitaires.

Car ne vous détrompez pas. Quand la France est en danger, ce sont leurs idées qui sont en danger. Sont-ils à ce point proches de la révélation divine qu'on ne puisse secouer ici ou là leurs raisonnements abscons ?..

 

Souffrez donc, messieurs les tolérants, qu'ils existent de multiples avis sur de multiples sujets, dans de multiples pays avec de multiples interprétations, intérêts, et enjeux. Souffrez qu'on puisse rechercher pareillement le bien commun avec des perspectives autres que les vôtres. Souffrez que la pensée de ceux qui n'ont pas un vote bien comme il faut puissent en espérer une issue plus positive que l'exaltation de vos idées parfaites.

Souffrez que vous ne soyez pas maîtres et juges du penser-bien et du penser-mal, du toléré et de l'intolérable, du fait public et du fait privé, du subversif et du consensuel, de la parole et du non-dit.

Souffrez qu'un peuple puisse être plus libre que "tolérant", plus influençable qu'inhibé, plus interrogateur que conquis. Souffrez qu'il puisse privilégier la bassesse de son garde-manger à la hauteur de vos garde-fous, qu'il puisse juger de l'arbre comme vous jugez de l'homme.

Souffrez qu'il soit de droite comme vous êtes de gauche, provincial comme vous êtes parisien, campagnard comme vous êtes citadin, croyant comme vous êtes athée.

Souffrez qu'il pense à lui quand vous pensez à "l'autre". Souffrez qu'il vote comme vous dirigez, mal ; qu'il s'oriente comme vous pilotez, à vue ; qu'il s'entête comme vous préjugez, trop ; qu'il s'émancipe comme vous vous enfermez, vraiment ; qu'il s'enfonce comme vous vous envolez, loin.

Souffrez qu'il puisse un jour vous dire "merci", et l'autre vous dire "merde". Et le suivant "adieu".

Car contrairement à vous quand vous déblatérez, ce peuple quand il vote, a une certitude. Au final, il ne se trompe jamais.

Souffrez monsieur le tolérant, qu'il puisse constater plus de fachisme à vos idées parfaitement oppressantes qu'à ses intérêts piteusement vitaux.

 

Souffrez, dans votre perfection, qu'il vous jette à la figure votre tolérance de facho.


Moyenne des avis sur cet article :  2.96/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Mangez des pommes 11 avril 2014 13:06

    Article assez drôle, démontrant à quel point un humain reste un humain, quelque soit l’idéologie qu’il s’impose.


    • LetUsComment LetUsComment 11 avril 2014 14:48

      Votre réaction est parfaite !
      Contrairement à certaines qui vous suivent.. smiley

      Mais que voulez-vous, on essaie de faire de l’esprit et on attire parfois ceux qui en ont le moins..
      Bonne journée !

    • LetUsComment LetUsComment 11 avril 2014 15:24

      Vous m’accorderez que pour pourfendre la bien-pensance, il faut utiliser ses armes.

      Wikipédia en est une belle ;)

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 11 avril 2014 15:29

      Je ne connais rien de plus ’bien-pensant’ que votre anti-fascisme de carnaval...


    • LetUsComment LetUsComment 11 avril 2014 15:31

      Merci !

      Contrairement à certains, je ne suis pas antifasciste.
      Je suis anti-bêtise.

      De carnaval, ou pas..

    • zygzornifle zygzornifle 11 avril 2014 13:19

      A ce compte tout les partis rentrent plus ou moins dans la définition du mot facho car ils agissent tous plus ou moins dans ce sens.....le mot pouvoir le résume bien, : nous sommes au pouvoir donc vous êtes en notre pouvoir .....


      • foufouille foufouille 11 avril 2014 13:20

        marrant, la définition du facho colle avec le militant végétarien


        • claude-michel claude-michel 11 avril 2014 13:36

          Faut être 

          « facho » pour faire pareil article.. ?

          • juluch juluch 11 avril 2014 13:36

            Bien aimé cet article.....beaucoup d’humour.


            Un must.

            merci à vous.

            • Alpo47 Alpo47 11 avril 2014 13:46

              « Facho » devient l’accusation qui vise à faire taire le contradicteur. Comme « conspirationniste » ou « anti-sémite ».
              Et c’est le Pouvoir qui confisque pourtant progressivement les libertés individuelles et collectives qui profère ces accusations à tout bout de champ. Faire taire la contradiction, toujours.

              Au point que les débiles profonds auto-baptisés « antifas » finissent pas agresser tout ceux qui critiquent ou qui cherchent à sortir du système en place.

              Créer de la confusion ... diviser ... opposer ... manipuler ... se servir des esprits faibles ... et le système prédateur perdurera encore un peu ... encore un peu ...


              • jaja jaja 11 avril 2014 13:51

                Oui décidément vous êtes infecté... Le « système » c’est le système capitaliste et il n’est pas combattu par les fascistes qui ne sont pour lui que le dernier rempart...

                La division c’est avant tout le FN qui tente de diviser la classe ouvrière en prolos Français et prolos immigrés et qui nous fait savoir que tous les patrons ne sont pas des exploiteurs. Et qui pour cela prend les PME en exemple, là où justement les ouvriers et employés sont le plus durement exploités et mal payés... Pathétique !


              • Agor&Acri Agor&Acri 11 avril 2014 14:00

                @ l’auteur,
                bien vu.

                @ Alpo47,
                pas mieux.

                Si ce n’est que les personnes qui s’égarent dans la mouvance « antifas » ou qui, simplement, se laissent abuser par la rhétorique « antifas »,
                ne sont pas des débiles profonds ; en tout cas pour la majorité d’entre eux.

                C’est juste qu’ils n’ont pas encore « traversé le miroir », qu’ils restent prisonniers de la matrice.

                Mais rien n’est définitif. smiley

                Pour ceux qui ne l’auraient pas lu, je conseille ce billet (du 10/04) :
                Chronique d’un éveil citoyen – Episode 1 : L’électrochoc Dieudonné


              • Alpo47 Alpo47 11 avril 2014 14:09

                « Jaja » ...

                Ah bon, TOUS les patrons sont des exploiteurs ?
                Je ne peux que m’incliner devant une telle profondeur d’analyse de quelqu’un qui sait aussi bien comprendre la société et veut nous ramener à Pol Pot et ses Khmers rouges.

                 Ca va faire rêver, c’est sur.


              • jaja jaja 11 avril 2014 14:18

                Bah voila comme ça c’est clair...je suis contre l’exploitation capitaliste donc, pour vous, comme Pol Pot le massacreur... créateur d’un capitalisme d’État monstrueux...
                Vous serez bien chez vous chez la fasciste défenseur des patrons pourris....
                Mais soyez clair et ne faites pas semblant de défendre les salariés !


              • foufouille foufouille 11 avril 2014 14:21

                tu as aussi le prolo européiste qui comprend pas que son smic va baisser de 500€


              • non667 11 avril 2014 14:54

                à agor
                ne sont pas des débiles profonds ; en tout cas pour la majorité d’entre eux.

                non ce sont des « idiots utiles  »selon staline ! taktak ,jaja , prcf ......

                aujourd’hui même des gauchistes ont essayé de perturber /d’empêcher l’installation de ménard démocratiquement nouvellement élu à marseille ?
                 QUI SONT LES FACHOS ?


              • Aldous Aldous 11 avril 2014 17:03

                jaja,


                Votre problème c’est que vous avez intégré l’idée d’être un salarié donc une victime.

                Pourquoi devrait-on défendre le salariat ?

                C’est tellement moins bien qu’esclave. L’esclave n’avait pas à se loger ni à se nourrir. Il ne se tapait pas deux heures de trajet pour aller bosse chez son exploiteur.

                Avec un peu de solidarité et de lutte sociale on arrivera a remonter au niveau d’esclave... 

                Tous ensemble ! Tous ensembles ! ouais ! ouais ! 


              • Le421 Le421 12 avril 2014 07:54

                le gauchisme veut absolument éradiquer les pme...

                Faut le lire, des âneries pareilles !!

                A mon avis, y’en a qui se sont trompé sur les gouttes... Pas les bonnes.
                C’est quoi ??
                Du Ziczornic ou du StromB12... De la Zobaïne Camphrée peut-être.
                Du costaud en tout cas.


              • Le421 Le421 12 avril 2014 07:56

                Bleu

                Vous racontez n’importe quoi.

                Plus c’est gros...

                Ceci dit, avec les cerveaux ramollis à qui s’adressent vos écrits, ça peut marcher.


              • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:11

                Ah ça me plait comme titre , je vais lire cet article .


                • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:13

                  Par exemple j’ aime par dessus tout la liberté . 


                  Suis-je fasciste ?

                  • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:15

                    D ’un autre côté Léonarda et les gens qui vivent aux crochets 

                    des autres m’ emmerdent , suis-je facho ?

                    • jaja jaja 11 avril 2014 14:55

                      Dur avec les pauvres et lèche-cul des puissants voila ce qu’est celui que certains sur ce site prennent pour un comique troupier et appellent respectueusement Capitaine...


                    • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 15:13

                      Mentalité de Clément Méric pauvre garçon mort pour des 

                      idées à la con ….

                    • Aldous Aldous 11 avril 2014 17:17

                      Pas exactement.


                      Il est mort parce qu’il a exercé sa haine autorisée.

                      La haine interdite, c’est celle du facho. 

                      Mais il y a une haine autorisée, même conseillée, et même plusieurs.

                      Haine du facho, évidemment, bête immonde, non humain donc haïssable à volonté.

                      Aussi il suffit de coller l’étiquette facho à qui on veux et hop, la haine devient légale. Joker !

                      Sinon il y a des haines tolérées au nom de la laïcité.

                      Le chrétien, le musulman est il humain ? la question se pose au vu de la façon dont ils sont traités par les gouvernants et les médiats dominants.

                      Donc le chrétien, ses églises, ses prêtres, on peut les assassiner, les démolir comme au Kosovo, lui retirer ses organes alors qu’il est encore vivant pour les revendre, c’est pas si grave. C’est qu’il n’est pas laïc l’animal !

                      Le musulman non plus n’est pas vraiment humain. Il avec sa barbe et sa manie de se mettre a 4 pattes pour prier on peut confondre non ? 

                      Il est « mon pote » à condition qu’il fasse un reset religieux et doublé d’un reboot culturel. 

                      Allez y donc, haïssez le c’est permit, puisque c’est laïc ! 

                    • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 19:57

                      Ta gueule moussaillon !


                    • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 19:58

                      c ’ était pour le défileur Jaja 


                    • Lemaïsjekiff Nestor 11 avril 2014 23:11

                      Salut Aldous,

                      Ne nous fions bien sûr pas à des dogmes qu’ils soient politiques de droite comme de gauche, tout comme à des religions qui comme nos politiques nous affirment qu’ils possèdent le savoir et la science infuse ...  smiley

                      Aldous, la vérité elle est clairement ailleurs ! La vie c’est autre chose que des lobotomies de systèmes comme de religions ... Lève la pierre et tu comprendras (lève la pierre et tu me trouveras ... Tu te trouveras !)  smiley ...

                      Allez un peu de son ... smiley

                       


                    • Jelena XCII 12 avril 2014 09:51

                      @Nestor >> La vie c’est autre chose que des lobotomies de systèmes comme de religions

                      1/ Sur le web franco-israelien dés que l’on écrit le mot j**f, on risque la censure.

                      2/ Le CRIF s’inquiète de la situation des j**fs en Ukraine (et uniquement des j**fs, hein ?...), le lendemain « le monde » écrit un article pro-russe.

                      3/ C’était déjà le cas en Croatie lors de la montée du nazisme, seule la situation de j**fs inquiétait « les philosophes français » (BHL ou Finkielkraut).


                    • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:17

                      Concernant le mariage je pensais naïvement que c ’était l’ union 

                      d’ une femme et d’ un homme , suis-je normal ? 

                      • Le421 Le421 12 avril 2014 07:49

                        A priori, le mariage est un acte de droit civique.
                        Les homos n’ont jamais demandé à se marier religieusement.
                        Encore que les pratiques sexuelles des ecclésiastiques, on pourrait en parler longuement.
                        Charles TRENET était un artiste adulé à son époque. Sa carrière et sa vie privée n’en sont pas moins assez sombres.
                        Tout est relatif !! A.EINSTEIN ( Encore un sale juif !!  smiley )


                      • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:19

                        Je pense que les moinsseurs obsessionnels sont des gros cons 

                        suis-je dans le juste ?

                        • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:21

                          Ah la tolérance du facho intolérant , elle est pas mal cette phrase . 




                          • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:24

                            Vous serez bien chez vous chez la fasciste défenseur des patrons pourris



                            Voilà un joli jaculat de notre ami Jaja .

                            Le stéréotype qui parle en boucle et en stéréo des phrases imbéciles
                            des jours où il ne pleut pas .

                            Une caricature de fachiste .

                            • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 14:30

                              Depuis que j’ entends ce mot facho et que je vois la tronche 

                              de ceux qui l’ envoient en insulte  , par ex ce Harlem Désir 
                              de « touche pas à mon pote  »  et ce qu’ ils sont capables de faire 
                              dans la vraie vie ( en dehors de moinsser comme les gros connards 
                              qu’ ils sont ) je constate que c’ est des enfumeurs des truqueurs
                              des vicieux pervers pépères qui s’ auto-proclamment saint 
                              Parfait .

                              • Baarek Baarek 11 avril 2014 16:35

                                Vous auriez pu réagir en ne faisant qu’un seul message mon cher rocla+ ! Nom d’un Bachi-bouzouk :)


                              • rocla+ rocla+ 11 avril 2014 17:14

                                oui , mais j’ aime grattouiller   des chatouilles smiley


                                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 11 avril 2014 21:30

                                  Il y a beaucoup de haine dans notre pays, mais surtout du côté de ceux qui la dénoncent.

                                  Et le pays est en train de basculer ou a déjà vraiment basculé, les valeurs s’inversent :
                                  - l’agresseur devient l’agressé et l’agressé, agresseur,
                                  - la victime devient coupable et le coupable, victime,
                                  - les délinquants sont excusés et qualifiés de « robin-des-bois », « débrouillards », etc...
                                  - les honnêtes travailleurs sont eux trainés dans la boue et insultés en permanence, ...

                                  - le blanc devient noir et le noir devient blanc...

                                  - l’antifa devient facho et violent (à sept contre un, quel courage) et le raciste qui a juste agressé en paroles part à l’hôpital

                                  http://www.ladepeche.fr/article/2014/04/09/1859787-foix-tabassage-regle-collegien-cause-look.html

                                  Vivement la fin du Monde.


                                  • Hétérodoxe 11 avril 2014 22:58

                                    T’as oublié dans ton bel article :
                                    « La Guerre, c’est la Paix ».

                                    « Car contrairement à vous quand vous déblatérez, ce peuple quand il vote, a une certitude. Au final, il ne se trompe jamais. »
                                    Bah alors, tout va bien. Le Peuple a voté pour une buse, comme il l’avait fait avant et comme il le refera. Où est donc le problème ?

                                    Tout se vaut ?? Si un mec veut éteindre un incendie avec de l’essence, et bien soit, encourageons cet esprit libre : vas-y Régis !!


                                    • LetUsComment LetUsComment 12 avril 2014 09:19

                                      Mon pauvre, ce que vous dites là, c’est que vos idées sembleraient forcément meilleure que celle « du peuple ».

                                      Un peu de tolérance, vieux..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès