Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La Ve République gonflée à bloc

La Ve République gonflée à bloc

Hors constituante citoyenne, il y a un boulevard pour modifier la Ve, les gens semblent prêts, mais compte tenu de l'inertiel conservatisme naturel de notre société , on ne peut avancer vers la démocratie que par petites touches, un Sénat Citoyen semble mûr mais baste, les "politiques" honnêtes dans leur engagement, il y en a, sont comme le colonel Kurtz d'Apocalypse Now, ils attendent la délivrance ! il y a un boulevard, ayons confiance dans les nouveaux processus de la Ve République moribonde (les conférences de citoyens du Comité National du Débat Public, le site "Parlement et Citoyens"), le germe fertile et son abondante fécondité envahira la structure monarchique.

Valoriser d'une manière supplémentaire les premières parties d'ateliers constituants, ensuite les gars, vous poursuivez l'entrainement constituant en prévision de la constituante citoyenne, la symphonie du nouveau monde est très belle.... valoriser ces premières parties en se macquant avec "Parlement et Citoyens". La réflexion collective des ateliers constituants ne serait que le préalable.

Si la constitution de la Ve est semblable à un arbre, les partisans démocrates radicaux veulent arracher pour planter une nouvelle racine, c'est une option bien-sûr, "dans les âmes des hommes, les raisins de la colère gonflent et mûrissent annonçant les vendanges prochaines" ... d'accord, mais la colère ira-t-elle jusqu'à ce que la majorité veuille et accepte une refondation majeure et nette ? une option supplémentaire serait d'investir les rares bourgeons démocratiques de cette plante dégénérée qu'est la Ve....Dégénérée sans vouloir être dans l'outrance péjorative, ou alors un peu, mais un texte fondateur de 1958 modifié x fois par les seuls parlementaires ne pouvait que dévier, dériver, et d'une certaine manière, dégénérer. Bref, une autre méthode que la table rase, que "l'homme nouveau" le citoyen reprenant l'ascendant sur le consomateur, pourrait être d'investir une branche discrète d'une manière si féconde, si vertueuse, que le changement serait inscrit dans les gènes...et s'il fonctionne en lui-même, le développement, la mutation, au reste de l'arbre sera lent, progressif, sur plusieurs générations peut-être, mais inarrêtable, inéluctable ... dans les cycles longs, les choses ne se passent-elles pas comme cela ? n'étant ni jardinier ni historien, c'est une vue limitée.

Du moment que les résultats de la délibération sont filmés, avec vote final des participants, c'est pris en compte. Chaque atelier constituant commence par voter officiellement 3 moutures de propositions de loi, par exemple, une sur "l'assemblée du long terme" "chambre du futur" tel que le proposent Yves Sintomer, Loïc Blondiaux et d'autres, l'autre sur le contrôle des élus et une autre à voir.

A la fin de l'atelier constituant, le député de la circonscription passe, récupère les propositions de loi dans leur forme définitive, se retire une demie heure, une heure quand même, pour lire les propositions de révision constitutionnelle....revient devant les citoyens présents...commence par dire son vote : "en l'état actuel, "article 26" non, "article 4" non "article 30" oui "....puis 'explication de vote', allez, 30 mn, toujours filmé pour que ce soit pris en compte.

...chaque atelier constituant, par circonscription, dénombre au bout d'un an par combien de citoyens / député les propositions de loi sont portées

Le rétroplanning serait central, établir un dialogue avec les 577 députés, dialogue au long court, surtout avec les réfractaires, très nombreux au départ, les encartés sont devenus des godillots. Mais, monter la mayonnaise sur une année, 2 ans.

Plus une action de lobbying citoyen qu'autre chose en fait, la médiatisation serait l'arme.

Le jour où quelques députés prendront la posture, clameront sur les plateaux leur "engagement démocratique concret", une victoire sera engagée...le discrédit de la classe politique est tel que si nous parvenions à insufler un germe démocratique dans la compétition électorale, ce germe à très long terme agirait comme le fossoyeur de cette Ve telle que nous la connaissons. Et quoi, craindre que la caste politique refuse d'y toucher ? si ça entre dans la compétition électorale, les 'politiques' s'en saisiront tout comme le scorpion pique et tue la grenouille sur laquelle il traverse un fleuve, se condamnant par là même, c'est sa nature...jusqu'où peut pousser la nature intrinsèque d'une compétition électorale ?

D'où l'importance du protocole préalable au lobbying.....si Étienne Chouard pouvait rencontrer Loïc Blondiaux, Yves Sintomer, Pierre Rosanvallon et tant d'autres, pour définir et valider le modus operandi, vivendi......pour s'mettre d'accord sur l'organisation des délibérations, comment faire à 50, 100 personnes, que le protocole soit appuyé par des pros de la délibération collective, que l'efficience du cerveau collectif citoyen soit maximale.

Le problème est de pouvoir additionner les ateliers constituants pour pouvoir grossir le poids citoyen sur, in fine, le même texte....bah, en quelques ateliers d'écriture législative la mouture de base sera prête.. que les ateliers constituants, les assemblées citoyennes, commencent pour voter "oui" ou "non" sur la dernière version générale en cours....le top serait par vote de valeur +10 - 10, ça demande du travail long au dépouillement, plus que le oui non...qui fonctionne aussi
 ... dans un an, 2 ans, en 2016, les députés s'approprient ou pas ces propositions de loi, via le site (officiel) "parlement et citoyens".

Les ' non-inscrits' seront plus rapides à s’associer, on ne pourrait sortir de la funeste récupération qu'à partir du moment ou plusieurs partis politiques distincts prendraient langue avec cette démarche....utiliser le mieux possible les vidéos, pas grave s'il y en a des tas, un long et lent dialogue numérique.

Bref, 5 députés et 200 000 élécteurs-citoyens soutiennent et 'proposent' cette proposition de loi, x députés et x électeurs celle-ci ...là commencera la vente aux enchères électorale, c'est pas la bonne expression, la course à l’échalote de 2017, c'est pas la bonne expression, car les législatives suivront la monarchielle....énorme travail et organisation de websérie, centraliser les comptes rendus à jour des différentes circonscriptions, des explications de vote des députés, le journalisme webcitoyen travaille au corps les députés qui refusent encore une assemblée du long terme, aux recommandations même facultatives, allez, tout dépendra ensuite de la publicité du texte, pour l'autre proposition de loi, campagne "vous être contre le contrôle des élus ?"
Car le Député reste atteignable dans la permanence de sa circonscription où il passe en coup de vent une fois par mois, faudrait aller l'voir dans son terrier, caméra à la main...soyons courtois, c'est de l'amour avant tout, on a 'tous' à y gagner, rabibocher le personnel politique et le peuple...si nos générations avancent d'un cm, les suivantes feront un cm supplémentaire, l'évolution douce...

Belle utilisation délibérative et système de votation comme outil performant sur l'internet....le plus difficile est d'avoir une force de pression médiatique, et d'organiser l'truc, tout, en fait. Article rapide, désordonné et mal ficelé, outre les habituelles fautes d'orthographes, les impensés et illogismes majeurs et angles morts, et puis le tempo n'est pas le bon mon ami, balayé par les européennes, victoire de l'abstention, puis par la coupe du monde, puis le reste... si l'message est grosso modo compréhensible, ce ne sera pas perdu.

Voilà, Citoyens Constituants, continuez et développez les ateliers constituants ET incluez une petite part de structure pouvant se greffer sans rejet dans la Ve République...
 


notes

le site (officiel) "Parlement et Citoyens"

https://www.parlement-et-citoyens.fr/


présentation d'avril 2014 "la démocratie à venir et à refaire" par Loïc Blondiaux

http://www.college-de-france.fr/site/pierre-rosanvallon/seminar-2014-04-02-10h00.htm


site d'Yves Sintomer

http://www.sintomer.net/


les séminaires de Pierre Rosanvallon sur la Démocratie au Collège de France ('mais ces liens n'ont rien à voir avec cet article ! bah, ces liens seuls justifient un article)

http://www.college-de-france.fr/site/pierre-rosanvallon/index.htm#seminar


le Comité National du Débat Public (CNDP)

http://www.debatpublic.fr/


les citoyens constituants

http://lescitoyensconstituants.com/


exemple d'atelier constituant

 
JPEG
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • citoyenrené citoyenrené 23 mai 2014 10:21

    Démosthène, merci pour la réaction, mais tu n’as lu que le tire ? j’plaisante, oui l’importance de l’article 89, le truc ici serait de passer par la structure « Parlement & Citoyens » pour au départ 2 ou 3 articles ne tuant pas l’existence des députés et sénateurs tels que nous les connaissons


  • citoyenrené citoyenrené 23 mai 2014 10:37

    Epicurien

    oui pour supprimer cette « représentation », mais pour y arriver d’un coup sec, il faut se croire en 1789


  • zygzornifle zygzornifle 23 mai 2014 17:58

    nous gonfler à bloc serait plus judicieux.....


    • Wilemo Wilemo 23 mai 2014 19:59

      D’accord avec tout l’article et les réserves de Démosthène,... et aussi de l’avis que Parlement et Citoyens, s’il est intéressant en ce qu’il nous donne la possibilité d’évoquer un changement par les citoyens, est loin d’être parfait (orga des débat, financement, « code propriétaire », ...) et m’apparaît plutôt actuellement comme une caution morale.
      Mais ça arrive vite, très vite (trop vite ?). L’exaspération est majeure.

      La révolution (puisque l’on parle bien de ça) n’est possible que lorsqu’il existe un modèle alternatif. Les outils sont plus ou moins là, avec les auteurs et expériences que vous citez. Y’en a d’autres. Je suis d’accord que c’est à présent surtout une histoire de prise de conscience avant tout populaire (et éventuellement de la représentation).
      Un processus comme celui-ci ne demande pas l’avis des représentants. Il peut être courtois, mais il est ferme. Il ne s’agit pas de demander à ce que ça change. Il faut juste dire calmement : « C’est comme ça. Maintenant, ça change. » Si les représentants s’en rendent compte, tout se passera sereinement. C’est votre optique, et mon souhait profond.
      Mais ayant rencontré récemment un député sur ces sujets, je peux affirmer que lui en tout cas, ne perçoit pas la volonté irrémédiable de changement profond, et ne souhaite pas en parler.
      Il n’est pas bête, et il a compris tous les tenants et aboutissants de ce dont je lui parlais, avant même que je l’évoque.
      Par exemple, à peine avais-je abordé la question de la consultation publique en temps réel et de manière représentative, et sans évoquer le moins du monde le mandat impératif, il m’a dit que c’était compliqué..., qu’on était dans un régime républicain... dont il est un représentant de la nation....
      Il est parfaitement conscient de sa situation, et il ne veut pas que ça change.
      Et je partage les doutes de Démosthène.

      • citoyenrené citoyenrené 23 mai 2014 21:09

        @ Wilemo,

        merci pour votre très intéressant remarque...que les députés voient le danger de très loin est certain, le pari serait de miser sur la compétition électorale et sur l’intégrité, l’engagement sincère de quelques uns...ensuite, que le peuple souverain se proclame assemblée constituante serait le mieux, mais quand même, voyant l’age moyen de l’électorat, la France à moitié penchée à droite, déjà au garde-à-vous en attendant leur chef...pire, l’inconscient collectif encore monarchique, en plus thermidorien ...je me dis que seuls de ’petits changements techniques’ indolores mais contenant en eux Les germes, tout en conservant les apparences de ce mauvais théâtre pourraient rapidement amener une mutation positive de cette « démocratie »


      • claude-michel claude-michel 24 mai 2014 07:54

        Depuis la prise de la Bastille..la république est confisquée par des politichiens-véreux...Les bourgeois sont au pouvoir pas le peuple qui subit les turpitudes de la caste politico-mafieuse...On peut s’en rendre compte facilement aujourd’hui en ouvrant les yeux devant la situation catastrophique de notre pays gouverné par l’incompétence et la malhonnêteté (sauf la période De Gaulle).. !
        Les Français sont des veaux (De Gaulle) et incapable de voir plus loin que le bout de leur nez...


        • citoyenrené citoyenrené 24 mai 2014 08:26

          De Gaulle a dit que les français étaient des veaux suite à leur réponse négative à un référendum, entrainant son départ, puis à leur non demande de son retour

          pour les bourgeois, royalistes, aristocrates, Robespierre n’aura été qu’une parenthèse vite écrasée


        • claude-michel claude-michel 24 mai 2014 08:49

          Par citoyenrené...De Gaulle (avait des travers comme tout le monde)..mais à su redonner à la France un prestige qu’elle n’avait plus depuis longtemps..Industries..recherche..pouvoir d’achat..pas de chômage (ou si peu 250.000 quand il est parti) notre économie était au sommet..les caisses étaient pleines..pas de dette etc... Ceux qui ont suivi ont cassé ce prestige et coulé notre pays..et votre remarque sur la sortie des veaux prouve bien la triste mentalité des suivants..Vous êtes dans ce moule sans forme de cette France au fond du puits...Cette pensée inique sans avenir.. !


        • citoyenrené citoyenrené 24 mai 2014 09:21

          Claude Michel,

          ce n’était pas une critique de De Gaulle, en m’appuyant sur Guillemin, comme un nain sur les épaules d’un géant si vous voulez, mais le truc du moule, inique, sans avenir, etc...comme vous y allez....vous seriez donc d’accord avec cette assemblée citoyenne du long terme ? le principe électoral nous engluant dans le court terme


        • claude-michel claude-michel 24 mai 2014 09:50

          Par citoyenrené...Vous connaissez mes commentaires...donc ma façon de penser je présume.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès