Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > La vieille et le furieux

La vieille et le furieux

Les pleutres sont les plus nombreux.

Nous sommes dans les rues d'une grande ville au cœur de l'animation qui précède Noël. Les gens heureux se pressent, ils vont d'un magasin à l'autre, ils sont en bonne santé, sans souci majeur. Ils sont dans le camp de ceux qui vont bien. Une vieille femme courbée s'appuie sur sa canne. Dans la cité, elle fait désordre, son pas lent perturbe un peu l'agitation des piétons acheteurs.

Soudain c'est le drame, l'incident déplorable. La pauvre femme touche de sa canne malhabile, un jeune garçon fendant la foule de son indifférence crasse. Bien à l'abri sous sa capuche, il fonce sans un regard pour quiconque. Il est en pays conquis, les autres n'ont qu'à s'écarter pour laisser passer sa grandeur.

Hélas, l'ancêtre effleure le jeunot. Elle a droit à une volée d'injures sans que le malotru dévie de sa trajectoire. Il ne fait qu'exprimer en quelques mots bien sentis son indignation. Mais que vient faire cette pauvre vieille en travers de son chemin ? Voilà bien une rencontre incongrue pour ce représentant de la force montante et triomphante …

J'assiste à la scène. Elle est pour moi parfaitement intolérable. J'apostrophe le mal embouché, calmement, respectueusement en le priant de parler convenablement à une vieille femme à laquelle il devrait le respect. Immédiatement le furieux change de cible, c'est contre moi que fuse sa diatribe haineuse. Il éructe, il vocifère, il en bave …

J'ai le droit à ce qui se fait de mieux dans le genre misérable et honteux. Le tutoiement, ça va de soi moi qui maintient un vouvoiement de bon aloi contre cet énergumène à la langue chargée exclusivement de gros mots. Tout y passe, ma mère, ma sexualité, les menaces physiques. Il a le don de la concision. En moins d'une minute, il est capable de faire le tour du pire de ce qui peut être vomi à la face d'un quidam.

Je reprends ma demande de parler convenablement et de respecter la quiétude des lieux. Nous sommes dans un marché de Noël ; une foule s'y presse qui n'a pas besoin d'un tel spectacle. Pour le calmer, je lui pose doucement une main sur le bras en guise d'apaisement, le priant encore de retrouver un peu de dignité. Le fauve bondit, me repousse, crache plus encore si c'est possible son vocabulaire détestable.

Ses yeux vomissent la haine, son visage se fige, il se voûte. Ce garçon est un fauve lâché dans la rue, incapable de se contrôler, inaccessible à la raison et à l'empathie. Il est une menace à lui tout seul. Il porte en lui les ferments de la plus abjecte violence. Je ne recule pas devant ses menaces, je ne modifie pas mon attitude, réclamant par la courtoisie un peu de calme et de dignité, mot sans doute inconnu de lui.

Il prétend vouloir me frapper sans en avoir vraiment le courage. Il préfère la fuite même si ses mots indiquent un choix différent. Le furieux s'en va, éructant plus encore, accordant à ma pauvre mère une activité professionnelle qui l'aurait fait frémir. Il a un vocabulaire si limité. Qu'il aille au diable, il a déjà pactisé avec lui !...

Mais ce qui me choque c'est la passivité sidérante de la foule présente. Les gens ont soigneusement évité l'algarade. Ils se sont écartés, ils ont évité de prendre parti. Le furieux s'en serait pris physiquement à la vieille dame, je ne suis pas certain qu'il y aurait eu un seul de ces distingués bourgeois en goguette pour élever la voix ou s'interposer.

La bombe humaine est partie sans que se dresse un front du refus et de l'indignation face à son comportement. Que risquions-nous ? C'est un pauvre type, un gamin ayant grandi à l'écart de l'humanité. Il aurait eu besoin d'entendre dire que la foule ne supporte plus pareille indignité, n'accepte plus d'entendre des propos de haine.

Mais rien de tout ça. Il va poursuivre sa route. Nous avons perdu une belle occasion de lui montrer qu'il échappe à la norme sociale. Il est resté dans la toute puissance parce que mes voisins ont eu peur, ont refusé de prendre, ne serait-ce que le plus petit risque, pour défendre les valeurs qui sont celles de notre société. Les pleutres et les lâches iront sans doute déposer un bulletin de vote pour déléguer à d'autres le courage qui les a fuis ce soir là. Ils ont même eu le toupet de me regarder de travers parce que j'avais fait ce qu'ils n'auraient pas osé faire.

Continuez ainsi à vous laver les mains, à fermer les yeux et les oreilles en laissant des petites frappes, comme ce maudit adolescent perdu, croître et se renforcer dans leur incivilité chronique. Tous ne deviendront pas des terroristes, mais beaucoup se sentent renforcés dans cette toute puissance désastreuse. Il serait si simple d'avoir un peu de courage … pour leur montrer collectivement les limites à ne pas dépasser.

Civilement sien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • malko malko 12 décembre 2015 16:08

    J’aurais bien dit quelque chose, mais comme le port d’arme est interdit, je ne le dirai pas.


    Donc, voilà, je n’ai rien dit  smiley

    • C'est Nabum C’est Nabum 12 décembre 2015 19:07

      @malko

      Voilà un commentaire qui fait long feu !


    • malko malko 12 décembre 2015 20:12

      @C’est Nabum

       
      Faite quand même attention de ne pas prendre un coup de couteau la prochaine fois.
      C’est rapide et inattendu.

    • doctorix doctorix 13 décembre 2015 19:22

      @malko

      Oui, pas de vocabulaire digne de ce nom, mais le surin dans la poche.
      C’est un peu con de s’en prendre un coup juste pour avoir crié son indignation.
      C’est en amont qu’il fallait traiter, comme on traite le phylloxera avant la maladie.
      Là c’est trop tard.
      Cette génération est foutue, irrécupérable. 
      C’est un vieux con qui vous le dit.

    • Le421 Le421 14 décembre 2015 08:21

      @malko
      Heureusement, tous les excités dans les rues ne s’appellent pas Esteban Morillo et ne sont pas d’extrême droite... Encore que la culture de la haine, on sait bien qui l’entretien.
      Et il est vrai que faire face à ce genre d’allumé, c’est prendre des risques, comme l’a fait Clément Méric.
      Là où je rejoins le FN, c’est de dire que la justice est laxiste.
      Reconnu comme le meurtrier effectif, Morillo se balade dans les rues en liberté.
      Méric est sous terre.
      Il était de gauche.
      Et en France, c’est pas bien.


    • malko malko 14 décembre 2015 09:38

      @Le421
        

      Le problème avec la justice, c’est qu’elle ne peut venir qu’après l’agression.

      La loi a cependant prévu le droit de légitime défense
      Il suffit donc de s’en donner les moyens

      Je rappelle que la légitime défense s’applique aussi quand vous défendez une tierce personne.

    • pemile pemile 14 décembre 2015 09:57

      @malko « La loi a cependant prévu le droit de légitime défense.Il suffit donc de s’en donner les moyens »
      Ca consiste en quoi « se donner » les moyens de la légitime défense ?


    • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2015 13:18

      @malko

       le porc d’âme est autorisé .....


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 décembre 2015 16:45

      Très bien dit.
      Remettre le « civisme », là où il doit être, là où il est efficace, là où est l’intérêt général, la vie courante de tous les jours. A côté, « voter » est un ersatz du « civisme ».


      • C'est Nabum C’est Nabum 12 décembre 2015 19:09

        @bouffon(s) du roi

        Effectivement et les imbéciles qui nous dirigent à défaut de véritablement nous gouverner imposent dans les écoles des cours de civisme. Le civisme ne s’enseigne pas, il se vit et il se transmet par l’exemple et l’action.

        Comment leur faire comprendre eux qui sont si peu exemplaires ?


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 décembre 2015 13:12

        @C’est Nabum
        si c’est changer les autres que vous cherchez, c’est peine perdue, si on n’est pas « l’exemple », si on ne le démontre pas dans nos actes quotidiens. La parlotte ne suffit pas smiley


      • juluch juluch 12 décembre 2015 19:23

        Un con comme il y en a plein....mais leurs menaces font longs feu.....de la daube !


        c’est l’indifférence qui est grave.....  smiley

        • C'est Nabum C’est Nabum 12 décembre 2015 19:45

          @juluch

          La daube sentait la poudre et la haine
          De la graine de vaurien
          Il suffit d’allumer la mèche et il devient monstrueux


        • juluch juluch 12 décembre 2015 20:20

          @C’est Nabum

          J’ai déjà eu affaire à ce type d’énergumène...... ça se dégonfle vite comme un ballon de baudruche.

          Celui qui gueule le plus et le moins dangereux.

        • Rincevent Rincevent 12 décembre 2015 19:28

          La fabrication d’une génération de psychopathes au petit pied demande du temps. Ça commence tôt, vers les trois ans, quand ils hurlent à la caisse de l’hypermarché, jusqu’à obtenir la friandise placée là par « hasard », les parents voulant avoir « la paix ». Cette démission précoce se reproduira et finira par donner des individus intolérants aux moindres frustrations de la vie quotidienne. C’est bien ce qu’a vu Nabum ce jour-là.


          • C'est Nabum C’est Nabum 12 décembre 2015 19:48

            @Rincevent

            Ensuite on peut décréter tous les états d’urgence que l’on veut, si on ne fait rien pour changer le logiciel de cette société, des furieux sortiront de ses rangs
            Il suffit de quelques habiles monstres pour souffler sur les braises et le tour est joué

            Cette société fabrique volontairement des gamins de la sorte pour servir des intérêts économique à courte vue


          • Auxi 13 décembre 2015 18:17

            @Rincevent


            Exact, l’enfant-roi deviendra le roi des cons.

          • marmor 12 décembre 2015 19:51

            Vous attendez des autres ce que vous auriez dû faire ! Je crois que vous avez joué au rugby, que vous avez la carrure d’un troisième ligne, et sûrement pas froid aux yeux, alors une bonne baffe dans sa gueule, main à plat pour ne pas trop l’âbimer, et il aurait remis en cause sa morgue, sachant qu’une prochaine fois, il risquerait le vrai bourrepif. Voilà ce que j’aurais fait, et ce que je fais régulièrement aux malotrus sans respect. J’ai souvent eu peur d’une plainte, mais ces merdeux ne sont décidemment pas courageux, ils prennent leur baffe, éructent encore, menacent, mais s’en vont, la queue entre les jambes, réfléchir...


            • pemile pemile 12 décembre 2015 20:45

              @marmor « ils prennent leur baffe, éructent encore, menacent, mais s’en vont, la queue entre les jambes, réfléchir... »
              Et quelques fois reviennent une heure plus tard avec 3 potes et des fusils, non ?

              Pas mal de professionnelles de la PJJ arrivent aussi avec leur 50kg à « recadrer » des excités de plus de 100kg.


            • marmor 12 décembre 2015 23:39

              @pemile
              C’est sûr qu’avec des mecs comme toi, ils ne risquent pas de revenir avec des potes, c’est toi qui part en courant !


            • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2015 08:31

              @marmor

              La baffe et la foule lâche se serait retourner contre moi

              Le contexte n’était pas favorable même si l’envie ne m’a pas manquée


            • pemile pemile 13 décembre 2015 18:23

              @marmor
              D’où tu sors ça toi ?


            • Le421 Le421 14 décembre 2015 08:25

              @pemile
              Voir Kevin et Sofiane...
              Pourtant, ils étaient pas vraiment pourris.
              Les chiens sont revenus chasser en bande...
              Par contre au tribunal, ils ont pris « cher » !!
              Mais ça ne ramènera pas les victimes.


            • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 12 décembre 2015 21:23

              Bonsoir,
              Et oui c’est désolant,voir même terrifiant !Il m’est arrivé quelques fois ce genre d’aventure Et dans tous les cas les gens sont lâchent , c’est une vérité et même, le pire c’est de se retrouver bientôt en position d’extraterrestre.
              Mais je ne borne malheureusement pas que sur l’incivilité des jeunes.Combien de mes contemporains,bien plus vieux n’ont pas donnés le bon exemple.Il y à déjà plusieurs décennies de cela,que les choses ont tourné.A l’époque il y avait certes une montée vers l’irrespect des jeunes (pas tous) ,c’est un fait ,mais dans la foulée ,beaucoup d’anciens ont viré leur cuti et c’est maintenant général.
              Et après allez faire comprendre à vos enfants,l’ordre des choses,quand il voient le contraire ?

              Par contre oui la lâcheté, c’est devenu commun ?!
              Un exemple qui vous paraitras certainement idiot,mais c’est aussi dans l’ordre des choses.
              Quand vous voyez des manifestations,et qu’il y a allez 50 casseurs et 10 000 manifestants ,pourquoi ne s’interposent-ils pas aux voyous ?? ce serait logique et montrerai une certaine cohésion, donnerai l’exemple.Non ! rien de tout cela, alors se plaindre après ???
              Et oui,il y a un problème de société,mais c’est d’ordre général,dans tous les domaines de la vie.
              En parler,ce n’est pas nouveau,tous sont d’accord,mais cinq minutes après ,s’ils sont confronté à la chose,bizarrement ,dans les actes « un grand vide »
              Et pourtant en réalité,il ne suffit d’être Rambo,ou armé comme le prône un commentateur ?la masse en tant que tel ,arrête les choses,sans violence.Allez comprendre ?
              Mais oui ,il y a une évolution ,quand j’étais môme,quand il y avait une bagarre les gens s’agglutinaient autour de celle-ci ,un spectacle.Maintenant ils rasent les murs !

              Dans le même ordre d’idée,jeune ou vieux que vous croisé,seul dans une rue la nuit ,change de trottoir,la peur est là,incontrolable ? J’ai faillit une nuit alors que je rentrai du centre ville.En croisant une personne qui changeait de trottoir, a ma vue.
              « gueuler,mais je ne suis pas un voyou, ou je n’ai jamais agressé personne. » Je n’avais rien de patibulaire,sale,pas un comportement suspect.Ce n’était pas non plus ,un lieu ressemblant à un coupe gorge.
              Je ne retiendrais que la fin « Il serait si simple d’avoir un peu de courage … pour leur montrer collectivement les limites à ne pas dépasser. »
              Bonne fin de week-end.


              • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2015 08:32

                @hervepasgrave !

                Rassurez-vous, je pointe ainsi tous les malotrus et je me moque de leur condition sociale, de leur âge et de leur réputation

                S’il y a faute, il faut la dénoncer franchement


              • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 15 décembre 2015 14:36

                @C’est Nabum
                Mince alors toujours en retard, le problème n’est pas dans la discrimination ,mais dans l’oubli systématique des choses.Je suis là épisodiquement pour le rappeler.
                Et je le sais vous n’aimez pas les fautes d"écritures,de verbes,d’orthographes.Mais moi j’aime pas les oublies sous entendu que c’est évident. Non !
                Non ! c’est s’adresser à une catégorie de personnes,les autres ne seraient pas là.Oui un connard comme moi.Aie ! j’ai encore été vulgaire. PAsgrave


              • pemile pemile 12 décembre 2015 21:30

                En parlant de « délinquant » et de lacheté je suppose que vous avez vu cette video il y a quelques jours ?

                Entre un voleur et un usager du métro, le « salaud » n’est pas celui qu’on croit :

                http://www.lalibre.be/light/societe/entre-un-voleur-et-un-usager-du-metro-le-salaud-n-est-pas-celui-qu-on-croit-video-56686fb1357004acd104ba20


                • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2015 08:34

                  @pemile

                  Il ne faut pas laisser tomber celui qui vous fait vivre


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 13 décembre 2015 16:21

                  @pemile
                  Bonjour, voila bien un étrange et commun commentaire. Qui serait de trouver des exceptions qui confirmerait la règle ?imposer par des contraires pour faire oublier l’essentiel !

                  J’ai bien vue la vidéo ,elle parait-être de l’ordre du rassurant. Déjà quand à vouloir émettre des idées en montrant des exemples,il faudrait être vigilant la dessus. 
                  Je m’explique ,cela donne un côté rassurant et dans le même temps montre l’horreur. Mais j’ai comme défaut de regarder ce qu’il ne faut pas voir. Alors expliquez moi cette main qui passe devant l’objectif ?
                  serait-ce un nettoyage de caméra,il y aurait encore une personne supplémentaire ? Quid de savoir discerner le vrai du faux ,du montage, c’est impossible.Mais rassurez vous je ne prendrais que le bon,comme dessert.
                  Nous ne sommes pas sorti de la merde (en Français dans le texte)


                • pemile pemile 13 décembre 2015 18:24

                  @hervepasgrave ! « Bonjour, voila bien un étrange et commun commentaire. Qui serait de trouver des exceptions qui confirmerait la règle »

                  Le plus incroyable dans cette vidéo c’est surtout la non-réaction du mec sur le quai, qui voit l’autre tomber, la métro arriver, et qui se barre bien tranquillement les mains dans les poches !


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 13 décembre 2015 21:00

                  @pemile
                  Voila ! une réponse et une conclusion que je m’attendais. Pasgrave est mon pseudo.
                  Quand nous rencontrons« Le plus incroyable » aujourd’hui est de ne pas avoir vue l’ordinaire.Non,vous avez raison,alors attention de chercher l’incroyable,car vous ne verrez pas le train arrivé.

                  ps:je n’ai pas fait l’injure de décrire le fait qu’il y avait d’autres personnes,dont une assise et qui se levait tranquillement...
                  Je m’interroge,mais sur quoi ? sur qui ? il fera beau demain.
                  Bonne fin de week-end


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 13 décembre 2015 21:13

                  @hervepasgrave !
                  Le fait est que je me suis trompé sur la main de l’écran.Je viens de re regarder la chose,j’ai commis une erreur.
                   J’essaie de ne pas trop me pourrir en regardant ces vidéos qui court sur le net,elles sont légions et quand elles servent aux média ,je recherche le but,c’est mon défaut !
                  La méfiance s’installe,non elle est devenue commune.
                  J’ai du mal a voir le but ? de ce genre de choses. Et me fait encore plus peur,vue le niveau général d’imbécilité ambiant.Car nous voyons que cela pourrait surtout nourrir d’autres vidéos futures.Comme sur les enfants ,les animaux etc....je passe les détails sur comment arriver au résultat,c’est la fabrique du vice de mon avis.


                • pemile pemile 14 décembre 2015 02:05

                  @hervepasgrave ! « il fera beau demain. »
                  Avec une brume épaisse quand même dans tes pensées !


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 14 décembre 2015 08:10

                  @pemile
                  Bonjour, « ce n’est pas faut ! »


                • doctorix doctorix 14 décembre 2015 11:23

                  @pemile

                  Ce qui surprend, quand on laisse l’émotion de côté, et que celle-ci fait place à la réflexion, c’est que le « drogué » ne tombe pas, mais saute, très nettement. Son deuxième pied ne reste pas accroché , et il ne tombe pas en avant comme il devrait.
                  Il ne cherche pas le suicide, il aurait fallu pour cela sauter à l’autre bout du quai. Il saute à un endroit qui ne présente pas de danger, le conducteur de la rame ayant tout le temps de le voir et de freiner un peu plus tôt.
                  Bref, j’i l’impression qu’on nous a présenté une fable digne de La Fontaine, avec un faux méchant, un vrai méchant, et une morale à deux balles. Histoire de faire le buzz, et c’est réussi.
                  Mais j’ai mauvais esprit, sans doute.

                • pemile pemile 15 décembre 2015 11:02

                  @doctorix « Mais j’ai mauvais esprit, sans doute.  »

                  La réalisatrice de ce documentaire « non assistance à personne en danger », Aurélia Bloch est directement concernée par le sujet qu’elle illustre car a elle-même été témoin d’un viol dans les transports en commun, sans réagir.

                  Ton « impression qu’on nous a présenté une fable digne de La Fontaine, histoire de faire le buzz » sur ce genre de sujet est plutôt révélateur qu’en plus d’être souvent très lache, la négation est aussi très souvent à posteriori un moyen de se défausser.


                • zygzornifle zygzornifle 13 décembre 2015 11:18

                  c’est une « chance pour la France » ????

                  a Nice c’est tellement courant que l’on n’y prête même plus attention , c’est devenu d’une telle banalité ....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 décembre 2015 12:24

                    @zygzornifle

                    La banalité est hélas la marque de notre indifférence
                    Il est grand temps de se réveiller collectivement


                  • Auxi 13 décembre 2015 18:15

                    …réclamant par la courtoisie un peu de calme et de dignité, mot sans doute inconnu de lui.


                    Bah, évidemment, si vous lui parlez chinois…

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès