Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le 20 novembre, faites la révolution... sans manifestation !

Le 20 novembre, faites la révolution... sans manifestation !

AVIS A LA POPULATION

La situation actuelle ne peut plus durer. Nos gouvernants se moquent de nous, et foulent aux deux pieds toutes les valeurs sur lesquelles notre démocratie est censée avoir été bâtie : liberté, égalité, fraternité sont des idéaux qui n'ont plus court ici, et ailleurs non plus. Les droits de l'homme ne sont plus respectés nulle part, la misère touche plus d'une personne sur six et nos comportements consuméristes détruisent une planète qui risque un jour de ne plus pouvoir nous accueillir, nous et les générations qui nous suivront.

Cela doit cesser. La crise est devenue le moyen de nous asservir encore un peu plus, tandis que peu à peu se révèlent au grand jour les véritables visages de ceux qui nous gouvernent : corruption, mensonges, trahison, cupidité, voilà ce qui se trouve derrière les masques qui tombent peu à peu.
Face à cette grande dépression qui ne saurait manquer de nous atteindre de plein fouet, face aux sacrifices énormes qu'on se prépare “d'en haut” à nous imposer, toutes nos grèves et nos manifestations ne sauraient suffire à faire bouger le gouvernement : nous sommes trop désunis pour être considérés comme une force.

Je propose donc à tous de se rassembler autour d'une seule et même revendication, la seule qui puisse faire sens en ces temps troubles d'incertitude, et qui a le mérite de prendre en compte toutes les aspirations des citoyens désireux de changement, à savoir la mise en place d'une Assemblée Constituante. Cette Assemblée Constituante verra le jour d'une manière ou d'une autre, mais nous pouvons accélérer les choses en utilisant les outils déjà disponibles, et le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) est sans doute le plus adapté. Par une campagne unie et nationale, par la pression du peuple sur ses élus, par un lieu de rassemblement de toutes les initiatives destinées à promouvoir la réalisation de ce projet, nous avons le pouvoir de faire plus que de nous faire entendre : celui d'imposer notre volonté, en reprenant de fait une souveraineté usurpée.

Et puisque ni les manifestations, ni les pétitions ne fonctionnent, puisque les syndicats sont incapables de jouer leur rôle, puisque les médias sont aux ordres et puisque le pouvoir méprise toute forme de contestation, alors il est temps de nous organiser nous-mêmes, afin de montrer à tous la véritable puissance d'un peuple uni, et de faire enfin respecter sa volonté.

Pour obtenir un Référendum d'Initiative Citoyenne à propos de la mise en place d'une Assemblée Constituante, il est nécessaire d'avoir plus de 4,5 millions de citoyens soutenant une initiative d'un cinquième du parlement, à savoir plus de 185 parlementaires. Nous avons le pouvoir de reprendre la main, en exigeant de la part des parlementaires un engagement clair et signé, ainsi qu'en soutenant en masse cette initiative. Seul le nombre peut faire la différence, et de ce nombre dépendra le sort de notre nation.

Je vous propose donc à tous, le dimanche 20 novembre 2011, de vous rendre le plus nombreux possibles devant la mairie de votre préfecture respective, afin de déposer un bulletin d'engagement et de soutien au mouvement “Un RIC pour une AC” à des bénévoles sur place ce jour et de retourner chez vous ensuite, sans perdre ni votre temps ni votre énergie, ni votre salaire ni votre patience… Pour ce qui est des parlementaires, ils seront tous contactés par des bénévoles et devront également se soumettre à la volonté du peuple.

Toutes les explications sur ce projet et tous les textes à télécharger sont à retrouver à la même adresse, sur un blog spécialement créé à cet effet, http://unricpouruneac.unblog.fr. Comme vous l'imaginez, il sera très difficile d'obtenir un tel nombre de participants, mais cela ne dépend que de vous : en diffusant, en reproduisant, en propageant ce message le plus loin et le plus largement possible, nous avons le pouvoir de reprendre en main notre destinée, en une seule et même journée, tous rassemblés autour d'une seule et même revendication commune, celle d'un changement des règles d'un jeu qui ne nous convient plus.

Une fois cette journée du 20 novembre terminée, si elle réussit, le peuple se rendra alors compte de sa véritable puissance, et aura alors pleinement retrouvé sa souveraineté : en agissant ainsi, nous montrerons à nos politiques, de manière démocratique et pacifique, et tout cela sans nuire aux intérêts de quiconque, que le peuple est le seul véritable maître chez lui.
Pas besoin ni de déclaration de manifestation, ni de préavis de grève, ce mouvement n'est ni l'un ni l'autre. Votre engagement se limitera à un déplacement en préfecture à cette date, la force du nombre fera le reste… Juste une révolution… sans manifestation !

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

Bulletin d'engagement et de soutien au mouvement “Un RIC pour une AC”


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 4 octobre 2011 10:32

    A quoi ça sert de se donner une nouvelle constitution alors même que les lois européennes et les traités internationaux liberticides prévalent sur les constitutions des Etats-membres ?




    • Yvance77 4 octobre 2011 10:44

      Salut,

      C’est totalement inutile et contre-productif. De plus, le fumier en place n’est pas dérangé par cela contrairement à son prédécesseur. Lui enverra les SS et basta.

      Non la seule et unique solution est « la grève générale » avec blocage du pays grâce à l’aide des routiers (eux détiennent la clef).

      Tant pis si on y laissera des plumes, mais eux y laisseront le pouvoir. Et, j’ajoute qu’il faut reprendre la télévision, et interdire l’entrée dans les studios aux propagandistes en place !


      • Yvance77 4 octobre 2011 11:41

        Quel est le connard qui peut mettre un vote négatif à ce juste propos sans même argumenter ? Un sarkosite de la race inférieure sans doute !


      • flesh flesh 4 octobre 2011 19:55

        Bonjour Yvance,

        D’accord, sauf pour la télé. Il ne faut pas la reprendre mais l’éliminer. Cet objet sera toujours un objet de propagande, quels qu’en soit les maîtres.

        Plus de journaux papier, plus de télé et internet pour tous (même eux).

      • Jean Eymard-Descons 4 octobre 2011 10:54

        Oui Yvance77, les routiers pour bloquer... et les étudiants pour accélérer le processus !

        La jeunesse dans la rue, c’est toujours un pouvoir qui recule.


          • isabellelurette 4 octobre 2011 13:31

            La toute bonne idée est de retirer ses billes des banques et des circuits financiers :

            • payer en liquide, garder du liquide chez soi
            • acheter des biens physiques ; quelques pièces d’or ou d’argent. Toujours ça en dehors des mains des banquiers
            • changer de banque ; ne plus alimenter la mafia financière. Nef vous offrira les services bancaires nécessaires sans comportement malsain
            Sans violence, avec efficacité ! Aujourd’hui.

            • lloreen 4 octobre 2011 18:37

              Les Islandais l’ont fait.Il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas le faire !

              catherine segurane
              « à quoi ça sert ».
              A rien si on ne se défend pas !
              Nous avons la déclaration UNIVERSELLE des droits de l’homme et du citoyen qui a valeur supra-légale.

              Les « lois » qui lui sont contraires sont illégales.Toutes les lois liberticides sont illégales.

              De toutes façons nous devons ,sous peine de devenir des robots déshumanisés si nous nous laissons faire, accéder à la véritable liberté : la souveraineté individuelle.

              Regardez-donc nos politiques.Ils se nomment, se co-optent, se trahissent, décident, tergiversent,renoncent, et nous devrions continuer comme cela sans avoir absolument rien à dire ?
              On apprend un beau matin que telle loi est passée, votée par deux tondus et trois chevelus, et un telle loi s’appliquerait à 70 millions de français ? Et à plus de 300 millions d’européens ?
              Comme ça ? Pour les beaux yeux d’une caste de quelques milliers d’oligarches ?
              Avons nous encore une cervelle pour réagir ou sommes-nous déjà au stade du coma dépassé ?

              Il faut dire que la majorité des concitoyens se trouve dans une impasse et ne comprend pas très bien que le problème n’est pas si désespéré que certains le laissent croire...

              Voici d’autres liens
              http://club-des-cinq-millions.over-blog.com/
              http://r-sistons.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/10/01/2012-eva-r-sistons-candidate-pour-le-mouvement-demosophie-an.html

              Ce sont aussi des initiatives très intéressantes et de toutes façons il y a des millions de français qui veulent un changement VERITABLE, ce qui est IMPOSSIBLE avec un système de partis.

              De toutes les façons, ce sont ceux qui contrôlent la création de la monnaie qui ont le pouvoir.
              Certainement ni les ministres, ni les présidents.
              Regardez Lagarde, adoubée par les Bilderberger lors de leur réunion de cette année en juin à St Moritz en Suisse.
              Et regardez ce qu’a réalisé Philipp Hildebrand avec le franc suisse, vassal des Bilderberg ...
              Ce sont ces gens qui ont le pouvoir.

              Pour arrêter cette mascarade il n’y a aucune autre solution que celle préconisée par caleb irri.
              Le referendum d’initiative citoyenne.Cela marche en Suisse at cela a marché pour les islandais.
              Ceux qui disent le contraire sont de mauvaise foi, des menteurs et sont en réalité morts de trouille, car ils risquent de perdre tous leurs avantages exorbitants...
              Mais il faut savoir que toute bonne chose a une fin.
              Et ceux qui ont faim d’autre chose ont aussi le droit à un moment ou à un autre de vouloir assister au festin...


              • lloreen 4 octobre 2011 19:18

                Cette excellente initiative aura le mérite de vérifier si nos « représentants » auront décidé de se racheter une conscience après leur trahison en 2005 lorsqu’ils ont voté pour l’adoption du traité de Lisbonne alors que nous avions voté NON à plus de 53%....

                C’est très bien de dresser la liste de ceux qui auront refusé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès