Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le bas-peuple grimace, les hauts fonctionnaires amassent !

Le bas-peuple grimace, les hauts fonctionnaires amassent !

Dans son bulletin n° 8 de janvier, la FAEN (Fédération Autonome de l’Education Nationale / http://snep-faen.blogspot.com/) condamne d’abord l’attentat contre Charlie-Hebdo : sa réaction datant du 8 janvier, nous pouvons nous demander si elle n’a pas réagi trop vite. La suite de la communication s’avère néanmoins aussi positive qu’édifiante sur la manipulation systématique du peuple, une manipulation favorisée par une prétendue alternance entre des partis finalement jumeaux, bien d’accord pour confisquer le pouvoir à notre détriment et ce depuis trop longtemps. Le pauvre peuple continue de se laisser embabouiner au jeu de la pièce, le pile ou face, avec UMP « tu perds ! » ou PS « tu ne gagnes-pas ! ». A lui de payer, toujours condamné qu’il est à casquer, bon gré mal gré ! A lui de gober puis d’oublier, pour le prochain scrutin, afin de satisfaire à un devoir civique illusoire. C’est aussi vrai que de dire que les menteurs, les malhonnêtes, les hypocrites peuvent prospérer sur la base d’une constitution pervertie.

Pour le plus grand profit d’un ultra-libéralisme qui en arrivera à nous faire payer l’air qu’on respire (pour l’eau, c’est déjà fait), de serviles politiques sont bien aidés sinon aiguillonnés par des hauts fonctionnaires (souvent les mêmes dans le temps... Que sont devenus ceux de Bercy, qui, sous Villepin, ont vendu les autoroutes au privé ?). Ces tartuffes s’acharnent à mettre en oeuvre les moyens légaux du pouvoir non dans le but de servir le peuple mais pour mieux se servir, eux, sans oublier les copains, les coquins. Un système se trouve ainsi légalisé ; il nous en coûte toujours davantage de le nommer « l’Etat ».

 Le système donc, aux dires de la FAEN, récompense la « manière de servir » de ces gens-là. Ainsi un arrêté du 28 décembre 2014 vient presque doubler la prime annuelle aux recteurs de l’Education Nationale ! 25 620 euros soit10 420 d’augmentation ! 68 % d’un coup ! On tousse au ministère : Najat a avancé une simple « mise à niveau » par rapport à la crème des fonctionnaires : mariée à Boris Vallaud, elle sait de quoi elle parle ! Son sens inné du ridicule lui a fait même prétexter une « crise de recrutement » qui nous fait bien rigoler quand on subodore les luttes d’influence entre réseaux, entre courtisans pour décrocher les faveurs des caciques, des apparatchiks du prince !

 Mais, suis-je mauvaise langue, seuls les serviles, capables de démontrer une « manière de servir » conforme au dogme, seront servis ! Ces primes augmentées à l’obéissance, à la docilité, prouvent malheureusement que le bien fondé des réformes à appliquer ne suffit pas à mettre en branle l’altruisme républicain... Dommage que Claude Allègre, le dégraisseur, se soit, jadis, trompé de mammouth ! Mais laissons-les enquêter sur le nombre de collégiens qui se sont fait remarquer pour la minute de silence.... avant qu’ils n’en reviennent à la noble mission qui consiste avant tout à brider les enseignants : les chefs d’établissements aussi touchent des primes pour « la manière de servir » ! Il fut un temps où les doléances remontaient. Depuis une quinzaine d’années, ce sont les coups de bâton qui retombent, les admonestations sinon l’intimidation administrative ! 

 En haut de la pyramide, c’est le Père Noël qui passe, avec, pour nos pauvres recteurs, une hotte débordante : de quoi faire oublier la crise aux bras armés de l’Education Nationale ! Concernant ceux qui voient les valeurs de respect, de dignité et d’honneur se diluer dans une abjection institutionnalisée, nous ne parlerons qu’en conclusion du salaire gelé depuis cinq ans, du mois de janvier qui sera inférieur à décembre avec la cotisation retraite qui augmente !
 En espérant, parce que, parallèlement au classement PISA, nous ne sommes que 39èmes (et 20èmes de l’UE !) pour la liberté de la presse http://rsf.org/index2014/fr-index2014.php, que mon propos ne relève pas d’une quelconque apologie illégale, serait-ce celle d’une nouvelle république, souffrez que pendant que le gros ENTASSE et que notre haut fonctionnaire AMASSE, le bas peuple lui, GRIMACE... en attendant qu’on les TERRASSE... Non, non, aucun rapport avec un élu de l’Assemblée Nationale... 

 

photos autorisées http://pixabay.com/fr/affiche-r%C3%A9volution-france-mai-1968-35749/
 http://pixabay.com/fr/cerveau-t%C3%AAte-la-science-humaine-296508/


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • diogène diogène 17 janvier 2015 16:17

    Et ça marche !

    Le modèle binaire anglo-américain de fausse alternative (ou alternance) a d’autant mieux réussi à s’imposer que les autres tentatives se sont discréditées d’abord, pour finir par imploser.
    Le reste coule de source.
    En l’absence d’une vraie force de résistance, Big Brother s’en donne à coeur joie, et les poules libres caquettent dans le poulailler libre pour applaudir le renard libre qu’elles ont élu.

    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 janvier 2015 16:28

      Merci Diogène ! La fable des poules et du renard m’a beaucoup plu !


    • Robert GIL Robert GIL 17 janvier 2015 17:59

      C’est pour cela que nous espérons également que tous ceux qui se sont mobilisés massivement pour défendre « la liberté » ne vont pas baisser la garde et rester vigilants afin de se mobiliser massivement contre le TTIP qui va bouleverser nos vies. La violence de ce traité sera plus insidieuse et moins visible que des attentas terroristes mais plus destructrice pour nos mode de vie et nos liberté. Contrairement au terrorisme où un changement de politique peut inverser la tendance, le TTIP sera irrévocable et nous livrera à l’appétit insatiable des multinationales. Les décisions de ces dernières prendront le pas sur les décisions démocratiques des peuples, les gouvernements élus n’auront plus aucun poids sur les décisions prises par les multinationales dans le cadre du Traité Transatlantique De Libre Échange … et tout cela se traite en secret sans que les européens n’aient accès au débat et ne puissent donner leur avis. Rester donc mobilisés et vigilants, parlez en autour de vous et participez à toute mobilisation sur ce sujet, c’est votre avenir et celui de vos enfants qui est en jeu, c’est votre mode de vie, vos valeurs et vos libertés qui sont menacés ... lire la suite


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 janvier 2015 04:19

        Oui Robert et tu as mille fois raison d’insister sur ce qui se trame insidieusement. Merci pour cette conscience citoyenne responsable... pour laquelle je vote chaque fois que je vois ta marque de fabrique ! Puis-je copier et publier le logotype « Je ne suis pas manipulable » ?


      • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 2015 15:17

        Le TTIP a déjà arrosé de pognon les députés qu’il est impossible qu’il ne soit pas imposé....


        •  C BARRATIER C BARRATIER 18 janvier 2015 19:21

          Il faudra bien sortir dans la rue pour stopper les abus des dirigeants élus ou désignés par eux qui sont des pompes à fric insatiables.

          Actuellement il faut rétablir l’application stricte de nos lois, cela va déjà empêcher les mêmes de se rajouter des revenus. Mais s’agissant de la loi de 1905, - avec aussi du fric dilapidé en la trahissant, elle doit être la priorité.
          Voir en table des news :

          Laïcité, Charlie Hebdo, Urgente reconquête nécessaire

           

          http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=275


          • vesjem vesjem 18 janvier 2015 22:48

            le mode d’élection dans ce n’est presque plus « notre pays » , est en grande partie responsable des dérives scélérates du pouvoir vendu au plus offrant (presque tous partis confondus) ;
            notamment : 1) la non représentativité d’une grande partie de la population
             2) les votes à bulletins ouverts de tous les textes de lois ce qui encourage l’action occulte des lobbies par de dessous de tables


            • devphil30 devphil30 19 janvier 2015 07:13

              Voyons ça coute moins cher d’augmenter quelques privilégiés bien serviles et dociles qui sauront avoir les mots pour expliquer à ceux qui travaillent vraiment au quotidien pour l’éducation des enfants qu’il n’est pas possible de les augmenter pour cause de restriction budgétaire.

              Celui qui détient les cordons de la bourse , détient le pouvoir et les autres deviennent ses serviteurs.

              Philippe 


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 27 janvier 2015 09:40


                DONC A QUOI SERVENT NOS TROP NOMBREUX ELUS ;; ;; ;; ; OUI DIX FOIS TROP

                 A PAS GRAND CHOSE CAR CE SONT LEURS CABINETS (non pas les chiottes ) qui dirigent !!!!!!!!!!!


              • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 2015 10:49

                l’arme absolue pour se débarrasser des politiques et de leur cortège de haut fonctionnaires corrompus et fainéants s’appelle le SMIC, mettez les à 10€ de l’heure et il pulvériserons le records du 100 m pour se tailler de ces professions.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès