Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > « Le Chant des Partisans » plutôt que « La Marseillaise » !

« Le Chant des Partisans » plutôt que « La Marseillaise » !

La « Marseillaise », créée en 1792 sous le titre initial « Chant de guerre de l’armée du Rhin », a été faite en 1795, par un Décret de la Convention, « Chant National » et n’a été déclarée « Hymne National » que sous la IIIème République, en 1879. Les Constitutions de 1946 (IVème République) et de 1958 (Vème République) l’ont conservée comme Hymne National (Article 2 de la Constitution de la Vème République). Le « Chant des Partisans » a été créé le 30 mai 1943, à Londres, par Anna Marly, Maurice Druon et Joseph Kessel (tous les trois français d’origine étrangère, la première étant de la première génération et les deux autres de la seconde génération) : le pivot de cette entreprise est l’immigrée, de la première génération, Anna Marly, puisqu’elle est la co-auteure, la compositrice et la première interprète, historiquement, de ce Chant qu’elle a chanté, pour la première fois, publiquement, à Londres, dans les studios de l’émission « Honneur et Patrie » de la BBC, en présence du Général de Gaulle, Chef Suprême de la France Libre. Le lendemain, ce chant fut adopté comme étant l’indicatif de ladite émission et, à cette occasion, Anna Marly avait demandé, au Général de Gaulle, la permission de le siffler, plutôt que de le chanter, et ce, afin que la mélodie reste audible malgré le brouillage de la BBC effectué par les Nazis. Par suite, ce merveilleux Chant est devenu le signe de reconnaissance dans les Maquis et a été chanté, pendant l’occupation, par les Résistants dans les prisons et au moment de leur exécution.

Enfin, « Le Chant des Partisans » a été chanté, après le discours prononcé par André Malraux, pour le transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, le 19 décembre 1964 ; discours qui se terminait ainsi : « L’hommage d’aujourd’hui n’appelle que le chant qui va s’élever maintenant ; ce Chant des Partisans que j’ai entendu murmurer comme un chant de complicité, puis psalmodier dans le brouillard des Vosges et les bois d’Alsace, mêlé au cri perdu des moutons des tabors, quand les bazookas de Corrèze avançaient à la rencontre des chars de Rundstedt lancés de nouveau contre Strasbourg. Ecoute aujourd’hui, jeunesse de France, ce qui fut pour nous le Chant du Malheur. C’est la marche funèbre des cendres que voici... ».

Ainsi, « Le Chant des Partisans » s’impose comme étant le dernier chant patriotique qui a rassemblé tous les républicains de tous bords ; il est devenu l’hymne emblématique de la Résistance et de la Libération, dans l’hexagone et au-delà de ses frontières, tout en étant un Appel Universel à la Lutte Fraternelle pour la Liberté : « c’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères ». Ne serait-il pas plus consensuel, d’un point de vue littéraire et historique, que La Marseillaise ? Il ferait un excellent Hymne National pour une VIème République !

HORCHANI Salah


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • ninou ninou 21 décembre 2009 10:57

    J’aime beaucoup le chant des partisans mais :

    Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes...

    ou

    Qu’un sang impur etc...

    ça ne fait pas grande différence !

    http://www.deljehier.levillage.org/telechargements/le_chant_des_partisans.m p3


    • Polemikvictor Polemikvictor 21 décembre 2009 11:07

      Il ya aussi le chant des armées du nord : les biroutes. Quand on recevrai Angela Merckel au son de :« a c’qu’elle est heureuse, a c’qu’elle est heureuse,d’avoir une bonne biroute ! » ce serais plus sympatique que le sang guimpur qui abreuve nos sillons.

      Sinon « le travail c’est la santé ne faire c’est la consever », me parait parfaitement consensuel.


      • ARMINIUS ARMINIUS 22 décembre 2009 08:04

        Je ne pense pas que ce soit très con sensuel, par contre « Ma France » de Jean Ferrat est parfaitement d’actualité surtout le 3éme vers :

        "Cet air de liberté au delà des frontières
        aux peuples étrangers qui donnait le vertige
        ET DONT VOUS USURPEZ AUJOURD’HUI LE PRESTIGE
        elle répond toujours du nom de Robespierre
        Ma France...


      • Jurassix Jurassix 21 décembre 2009 11:54


        Ami, entends-tu
        Le vol noir des corbeaux
        Sur nos plaines ?
        Ami, entends-tu
        Les cris sourds du pays
        Qu’on enchaîne ?
        Ohé ! partisans,
        Ouvriers et paysans,
        C’est l’alarme !
        Ce soir l’ennemi
        Connaîtra le prix du sang
        Et des larmes !

        Montez de la mine,
        Descendez des collines,
        Camarades !
        Sortez de la paille
        Les fusils, la mitraille,
        Les grenades...
        Ohé ! les tueurs,
        A la balle et au couteau,
        Tuez vite !
        Ohé ! saboteur,
        Attention à ton fardeau :
        Dynamite !

        C’est nous qui brisons
        Les barreaux des prisons
        Pour nos frères,
        La haine à nos trousses
        Et la faim qui nous pousse,
        La misère...
        Il y a des pays
        Ou les gens au creux de lits
        Font des rêves ;
        Ici, nous, vois-tu,
        Nous on marche et nous on tue,
        Nous on crève.

        Ici chacun sait
        Ce qu’il veut, ce qui’il fait
        Quand il passe...
        Ami, si tu tombes
        Un ami sort de l’ombre
        A ta place.
        Demain du sang noir
        Séchera au grand soleil
        Sur les routes.
        Sifflez, compagnons,
        Dans la nuit la Liberté
        Nous écoute...


        Franchement, j’ai connu plus pacifiste comme champs. Et niveau gaieté, franchement, c’est pas gagné pour enflammer les stades...


        • Jurassix Jurassix 21 décembre 2009 11:54

          Comme chants, pardon.


        • Le Clem 21 décembre 2009 12:12

          « Ne serait-il pas plus consensuel, d’un point de vue littéraire et historique, que La Marseillaise ? »

          Pourquoi ? Qu’est-ce que l’auteur reproche a la Marseillaise exactement ? Il la connait au moins ? En quoi elle est moins litteraire et historique que votre musique de dynamiteur de pont ? En plus comme dis Jurassix, ca va être super gai les matchs de foot avec ca. De quoi flinguer l’ambiance direct.


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 21 décembre 2009 15:35

             

            La Marseillaise

             

            Allons enfants de la Patrie
            Le jour de gloire est arrivé !
            Contre nous de la tyrannie
            L’étendard sanglant est levé
            Entendez-vous dans nos campagnes
            Mugir ces féroces soldats ?
            Ils viennent jusque dans vos bras.
            Égorger vos fils, vos compagnes !

            Aux armes citoyens
            Formez vos bataillons
            Marchons, marchons
            Qu’un sang impur
            Abreuve nos sillons

            Que veut cette horde d’esclaves
            De traîtres, de rois conjurés ?
            Pour qui ces ignobles entraves
            Ces fers dès longtemps préparés ?
            Français, pour nous, ah ! Quel outrage
            Quels transports il doit exciter ?
            C’est nous qu’on ose méditer
            De rendre à l’antique esclavage !

            Quoi ces cohortes étrangères !
            Feraient la loi dans nos foyers !
            Quoi ! Ces phalanges mercenaires
            Terrasseraient nos fils guerriers !
            Grand Dieu ! Par des mains enchaînées
            Nos fronts sous le joug se ploieraient
            De vils despotes deviendraient
            Les maîtres des destinées.

            Tremblez, tyrans et vous perfides
            L’opprobre de tous les partis
            Tremblez ! Vos projets parricides
            Vont enfin recevoir leurs prix !
            Tout est soldat pour vous combattre
            S’ils tombent, nos jeunes héros
            La France en produit de nouveaux,
            Contre vous tout prêts à se battre.

            Français, en guerriers magnanimes
            Portez ou retenez vos coups !
            Épargnez ces tristes victimes
            À regret s’armant contre nous
            Mais ces despotes sanguinaires
            Mais ces complices de Bouillé
            Tous ces tigres qui, sans pitié
            Déchirent le sein de leur mère !

            Nous entrerons dans la carrière
            Quand nos aînés n’y seront plus
            Nous y trouverons leur poussière
            Et la trace de leurs vertus
            Bien moins jaloux de leur survivre
            Que de partager leur cercueil
            Nous aurons le sublime orgueil
            De les venger ou de les suivre !

            Amour sacré de la Patrie
            Conduis, soutiens nos bras vengeurs
            Liberté, Liberté chérie
            Combats avec tes défenseurs !
            Sous nos drapeaux, que la victoire
            Accoure à tes mâles accents
            Que tes ennemis expirants
            Voient ton triomphe et notre gloire !


          • Menouar ben Yahya 21 décembre 2009 17:59

            Peu probable que nous aurions eu ce rappel de ses origines si l’auteur de l’article avait été d’origine européenne ! A aucun moment l’article me dit si son auteur est Français ou etranger ! Pourquopi cette suscpicion par rapport aux origines ? Comme si certains pouvaient être plus Français que d’autres, je sais c’est idiot ! Pourtand suivant la méthode couhé certains finissent par s’en persuader.


          • HORCHANI Salah HORCHANI Salah 24 décembre 2009 11:21

            La Marseillaise

            Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L’étendard sanglant est levé Entendez-vous dans nos campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bras. Égorger vos fils, vos compagnes !

            Aux armes citoyens Formez vos bataillons Marchons, marchons Qu’un sang impur Abreuve nos sillons

            Que veut cette horde d’esclaves De traîtres, de rois conjurés ? Pour qui ces ignobles entraves Ces fers dès longtemps préparés ? Français, pour nous, ah ! Quel outrage Quels transports il doit exciter ? C’est nous qu’on ose méditer De rendre à l’antique esclavage !

            Quoi ces cohortes étrangères ! Feraient la loi dans nos foyers ! Quoi ! Ces phalanges mercenaires Terrasseraient nos fils guerriers ! Grand Dieu ! Par des mains enchaînées Nos fronts sous le joug se ploieraient De vils despotes deviendraient Les maîtres des destinées.

            Tremblez, tyrans et vous perfides L’opprobre de tous les partis Tremblez ! Vos projets parricides Vont enfin recevoir leurs prix ! Tout est soldat pour vous combattre S’ils tombent, nos jeunes héros La France en produit de nouveaux, Contre vous tout prêts à se battre.

            Français, en guerriers magnanimes Portez ou retenez vos coups ! Épargnez ces tristes victimes À regret s’armant contre nous Mais ces despotes sanguinaires Mais ces complices de Bouillé Tous ces tigres qui, sans pitié Déchirent le sein de leur mère !

            Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n’y seront plus Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre !

            Amour sacré de la Patrie Conduis, soutiens nos bras vengeurs Liberté, Liberté chérie Combats avec tes défenseurs ! Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire !


          • fwed fwed 21 décembre 2009 12:47

            Laissez tomber, le seul vrai chant révolutionnaire est celui de la seule révolution prolétarienne : « la commune ».

            C’est la lutteeeee finaleeeee...

            Dommage que l’histoire et l’âme de ce chant soit aujourd’hui galvaudé par une gent politique embourgeoisée.


            • kitamissa kitamissa 21 décembre 2009 14:45

              la Marseillaise convient très bien ,et l’étendard sanglant de la future tyrannie qu’on nous promet et dont certains proselytes sur Avox en sont les chantres ,cet étendard sera un jour ou l’autre à nouveau levé et nous aurons à défendre notre pays contre des envahisseurs ayant lancé une fatwa contre nous !


              • casp casp 21 décembre 2009 16:07

                Bonjour kitamissa,

                D’ou vous sortez pareil bêtise, quel référence, quel livre, quel analyse géostratégique developez ... sinon c’est du ragot de comptoir... Dans le contexte historique actuelle et géostratégique, il est clair qu’en rien l’islam ne représente une menace grave pour la France.

                Le plus gros danger pour la france serait une possible dérive populiste amenant au pouvoir des extrêmes. En aucun cas une tel dérive ne risque d’amener un imam au pouvoir . Donc vos dire sont stupide.

                Le seconde danger est une rupture complète du dialogue et de la comprehension, entre 2 classes de la société et un retour à de fort trouble intérieur.
                De nouveau aucun rapport avec l’islam.

                Le pire serait un affrontement majeur de l’OTAN dans lequel serait entrainé la France. Les bélligérant serait à n’en pas douter chine et US le jeux des alliance faisant le reste. Les pays du moyen orient dans l’histoire n’étant que de simple pion stratégique servant à donner du pétrole.

                Et enfin le dernier danger celui qu’on ne pourra pas éviter car il est déjà la, c’est la rupture de l’écosystême en raison des multiples facteurs, acidification des eaux, rarefaction de l’espace naturelle ; pollution, obscurcissement de la terre etc...

                La peur que vous avez de l’islam est irrationnelle, stupide, contreproductive, et légèrement xénophobe sur les bords.. Mon ami ressaisissez vous et préoccupez vous des dangers réels.


              • kitamissa kitamissa 21 décembre 2009 16:42

                je n’ai personnellement aucune peur de l’Islam ,je sais que leur mouvement est infiltré par nos services secrets .....

                c’est surtout de la part des jeunes et des crédules qui se laissent endormir sous prétexte de tolérance bienveillante .

                mais contrairement à vos affirmations,l’islamisation de la société Occidentale fait son chemin ...

                constatez aujourd’hui même sur Avox l’annonce faite pour une rencontre avec une femme d’origine Maghrebine .....

                on ne pourrait même pas proposer le même genre de publicité en Afrique du Nord !

                quand à l’Otan,nous avons des accords signés,d’autant plus que c’est la France et l’Angleterre qui assurent la majeure partie de la sécurité de l’Europe .

                l’écho système ..ce n’est pas ma tasse de thé,il faut choisir,ou le progrès ou le retour au Moyen Age,je crois que les jeux sont faits,la Chine qui vivait avec plusieurs siècles de retard en est l’exemple vivant,ce sont eux qui achètent le plus de voitures ,et ça continue de plus belle !.. 

                quand à la xénophobie dont vous me taxez,ça n’a aucun sens,vu qu’une bonne partie de la population Française est d’origine étrangère,moi y compris !


                • Yohan Yohan 21 décembre 2009 16:51

                  Article bien inutile. Changeons un chant guerrier contre un autre. De toute façon, puisqu’on ne le changera pas, inutile de s’agiter...


                  • kitamissa kitamissa 21 décembre 2009 18:54

                    pas d’expulsions en hiver ,il y a la trève hivernale ! c’est dans les textes de loi !


                    • MICHEL GERMAIN jacques Roux 22 décembre 2009 17:48

                      Super ! Nous voila rassurés.


                    • fredleborgne fredleborgne 21 décembre 2009 19:31

                      Le chant des partisans ne me semble pas un choix plus judicieux que la Marseillaise pour son contenu violent, et son rythme vraiment triste.
                      Néanmoins, on a proposé une version édulcorée. On peut proposer carrément de nouvelles paroles tout en conservant la musique.
                      La musique est universelle, contrairement aux langues ou aux mots. Il faut bien dire que le sens profond de la Marseillaise ne se cache pas dans le sillon impur, mais bel et bien au creux des notes qui galvanise nos sentiments.
                      C’est un symbole, et on n’en change pas facilement.
                      Côté révolution, la Commune de Paris a bien montré que le Peuple, plus que les bourgeois, les empereurs, les industriels et les militaires était le coeur de la Nation.
                      Comme l’a bien rappelé l’auteur, c’est la troisième république qui a eu intérêt à glorifier la première révolution, avec toutes les atrocités contre le peuple lui-même qu’elle a charriées, pour qu’on oublie totalement la révolution prolétarienne qui a voulu sauver Paris de l’envahisseur.
                      Finalement, ce sont les bourgeois, eux aussi des traitres au niveau de la haute bourgeoisie, qui ont choisi les symboles qui nous manipulent encore aujourd’hui.
                      Je remercie l’auteur de cet article pour cette tentative de putsch de l’hymne national, qui ne pouvait aboutir avec un si contestable opposant.
                      Il existe un autre chant, qui lui sait traverser les époques, car les paroles changent en fonction des combats et des révolutions : c’est la Carmagnole.

                      Un bon coup de Karma, un bon coup de gnole : déjà, le nom est sympa.

                      Pour les paroles, on pourra les écrire dans les manifestations à venir


                      • moebius 21 décembre 2009 20:48

                        La digue du cul plutot que le chant des partisans


                        • kitamissa kitamissa 21 décembre 2009 23:05

                          alors bon !..

                          la Marseillaise,c’est le chant de ceux qui aprés avoir été torturés par la Gestapo ,chantaient lorsque l’on allait les exécuter !

                          c’est ce chant que l’on a appris dans toutes les écoles de la République après les cours d’instruction civique ( ça n’existe même plus !...)

                          c’est le symbole qui réunit tous les Français,on a tendance à considérer la Marseillaise comme le truc qu’on braille avant un match de foot certes,mais c’est ce chant qui est notre identité ....

                          alors bien sûr je vais me faire traiter de franchouillard ,mais cet hymne ,c’est celui qui nous a réunis à des moments dramatiques,évidemment,un grand nombre d’entre vous sont nés et ont vécu dans la quiétude et dans la confort devant une assiette pleine et le pays en paix,mais ma génération a connu et la faim ,et les bombes sur la gueule bien que nous soyons tout jeunes enfants ,et à l’école communale quand je suis allé pour la 1ere fois en 1948 ,cette Marseillaise,nous l’avons apprise avec la lecture et le calcul ,parce qu’il fallait la savoir comme tout Français,et qu’elle était la France !


                          • Salsabil 21 décembre 2009 23:13

                            D’accord là-dessus, Maxim, pas le moins du monde envie qu’on change notre hymne ! Il est très bien.

                            Et si le chant des partisans est magnifique, il est lié à une époque bien précise dans notre culture.

                            Il n’y a aucune raison de changer notre Histoire.


                          • E-fred E-fred 22 décembre 2009 09:54

                            "Le plus gros danger pour la france serait une possible dérive populiste amenant au pouvoir des extrêmes. En aucun cas une tel dérive ne risque d’amener un imam au pouvoir .« 

                            Parce que sarko ce n’est pas déjà une certaine extrémité ? Avec pour seul chant, celui des »Forces Françaises de l’Identité Nationale Intérieure"


                            • Markoff 22 décembre 2009 11:21

                              L’école communale et laïque n’est pas forcément la référence.... Je rappelle qu’en 40 / 44, on y apprenait «  maréchal nous voilà ! »

                              Marseillaise et Chant des partisans sont des chants tristes puisqu’ils font référence à la guerre et aux heures tragiques de l’Histoire. A oublier !

                              Je leur préfère nettement le chant des Allobroges. ( car j’aime à respirer l’air pur de vos montagnes, je suis la Liberté, la Liberté ! )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès