Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le désamour citoyen

Le désamour citoyen

A quelques jours des municipales, l’abstention pourrait atteindre des sommets, car les français, constatant le spectacle accablant donné par les acteurs politiques, quel que soit leur camp, se sont installés dans un désamour de la politique telle qu’elle est exercée aujourd’hui.

Il y a en effet de quoi les comprendre…au-delà des promesses non tenues du président actuel, tout comme celles de son prédécesseur, on ne compte plus le nombre d’élus qui, pris le doigt dans le pot de confiture, condamnés, reviennent la bouche en cœur réclamer innocemment une nouvelle fois la voix de leurs éventuels électeurs.

Graziella Riou Harchaoui, et Philippe Pascot, dans leur livre « délit d’élus », sorti le 27 février (résume assez bien la situation, en affirmant : « plus tu es truand, plus tu as de chances d’être réélu », et citent les nombreux exemples d’élus qui, pourtant condamnés par la justice, se retrouvent au devant de la scène, comme si de rien n’était : un ancien ministre n’a-t-il pas signé un moratoire qui lui permettra de régler sa dette en 162 ans  ? lien

Georges Frêche affirmait avec un certain cynisme : « j’ai toujours été élu par une majorité de cons  » ? lien

Patrick Balkany condamné en 1996 pour avoir payé les services de son jardinier, de sa gouvernante, et de son homme à tout faire, grâce à la caisse de la mairie, déclaré inéligible pendant 2 ans, s’est tout de même représenté à Levallois-Perret et a été réélu en 2002 dès le premier tour, alors qu’il devait encore rembourser 123 000 euros à sa municipalité. lien

Le chef du gouvernement, Jean-Marc Ayrault, condamné en 1997, a bénéficié d’une réhabilitation en 2007 en vertu d’une disposition du code pénal. lien

Idem pour Alain Juppé, Harlem Désir, Henri Emmanuelli, tous condamnés, et réélus. lien

Aucun élu, aucun parti n’échappe à la règle : le front national, qui est rarement arrivé « aux affaires », non plus, puisque Jean-Pierre Calone, le maire adjoint FN de Toulon traine quelques casseroles : il a été condamné en 2000 en 12 ans de réclusion criminelle pour viol, (lien) puis en 2011, à 5 ans de prison et 30 000 euros d’amende, pour corruption cette fois. lien

A l’UMP, pas mieux, Alain Agostini, conseiller municipal d’Orange, a écopé de prison avec sursis pour proxénétisme aggravé en bande organisé. lien

Une liste plus complète est sur ce lien et une vidéo concernant tous les partis est ici.

Il s’en est fallu de peu que Jérôme Cahuzac ne se représente aux législatives partielles de Villeneuve sur Lot, malgré l’affaire que l’on connait, et s’il l’avait fait, il est probable qu’il aurait été réélu. lien

Celui qui, après avoir dit « les yeux dans les yeux  » qu’il était innocent de ce qu’on l’accusait, après avoir finalement reconnu qu’il était bien coupable, juge maintenant être « le bouc émissaire idéal de toutes les turpitudes politiques  ». lien

On pourrait aussi évoquer la carrière de Serge Dassault, 10ème fortune du pays, (lien) qui, après de nombreux essais infructueux depuis 1974, a finalement décroché son premier mandat politique en 1983 à la mairie de Corbeil-Essonnes, puis en 1988 il devient conseiller général, en 1986, député, et enfin conseiller régional, avant d’obtenir un siège de sénateur en 2004, à 79 ans.

En 2009 le Conseil d’Etat invalidera son élection de mars 2008, reconnaissant l’existence de dons d’argent de sa part à destination des habitants « de nature à altérer la sincérité du scrutin ». lien

Or il est de nouveau l’objet de la curiosité de la justice, car elle vient de découvrir une liste de 130 noms qui détaille des dons et avantages à ces bénéficiaires. vidéo

Ce document daté entre décembre 2009 et janvier 2010 consiste en une liste d’électeurs de Corbeil-Essonnes, avec une colonne ou figurent les mentions « payé  » ou « non payé », et 70 personnes sont concernées par des dons allant de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, justifiés par « des prêts pour monter une entreprise, des financements de permis de conduire, des dons de nature très diverses dont par exemple « 1000 euros pour payer une amende  »…quand aux autres, il s’agirait de 45 jeunes ayant, d’après la liste que s’est procuré Libération, bénéficié d’un contrat aidé à la mairie de Corbeil-Essonnes.

Vraisemblablement, Dassault va être donc de nouveau entendu par la justice qui pourrait l’ajouter à la liste des 5 personnes déjà mises en examen dans ce dossier.

Il s’agit de l’actuel maire de Corbeil-Essonnes, Jean-Pierre Bechter, de Cristela de Oliveira, seconde adjointe dans cette municipalité, de Jacques Lebigre, de Younès Bounouara, et de Mamadou Kébé, soupçonnés d’être les intermédiaires dans cette affaire d’achat présumé de voix. lien

Oublions Dassault pour évoquer Jean-François Copé :« Le Point » vient de lancer un pavé dans la mare, évoquant une vilaine affaire de surfacturation d’un montant de 8 millions d’euros, dont se serait rendu coupable le nouveau patron de l’UMP, accusé d’avoir favorisé une société amie, la société Bygmalion, avec l’argent de l’UMP. lien

Cette société, peu réputée pour sa transparence, s’était vu confier, sans appel d’offre, la campagne présidentielle de l’ex président de la République. lien

Personne n’a oublié les suspicions dans son propre parti lors des élections internes, au cours desquelles, Copé avait arraché la présidence du parti, soupçonné par son concurrent malheureux, François Fillon, d’avoir triché lors de ces élections… Copé relançant la polémique suspectant à son tour la félonie de son adversaire, évoquant le fait qu’on ait pu faire voter des morts, comme par exemple à Nice puisqu’on y a dénombré 1178 bulletins pour 590 signatures. lien

En attendant, Copé dénonce une « chasse à l’homme  », évoquant des « méthodes dignes de l’inquisition  » et, droit dans ses bottes, affirme qu’il a toujours été dans la droiture et l’honnêteté. lien

Début octobre 2013, Raymond Avrillier, qui s’était fait connaitre notamment en « tombeur de Carignon  », à Grenoble, a permis le lancement d’une enquête qui concerne le financement d’un meeting de Sarközi à Toulon en 2011, dénonçant « de possibles faits de détournement de fonds publics » en marge de la campagne présidentielle de 2012. lien

Alors bien sur, le Greco (groupe d’Etats contre la corruption), du Conseil de l’Europe, réagit, et dans son dernier rapport, (lien) il s’inquiète, menace, dénonçant des « pratiques clairement inacceptables  », soulignant l’opacité des dépenses des élus de l’Assemblée Nationale et du Sénat, dénonçant les 385 000 euros d’indemnité représentative de frais de mandat reçu par les parlementaires en 5 ans, ce qui ne semble pas émouvoir ces derniers.

L’association « Transparency  » qui s’est attaché à dénoncer la corruption dans l’administration ou chez les politiques français, confirme dans un rapport publié fin 2012 qu’ils ne sont pas les meilleurs élèves de la classe Europe (lien) et en 2013, notre pays a obtenu la 22ème place dans le Monde. lien

Ces dérapages ne sont pas le seul apanage de la France, preuve la récente déchéance du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, qui, en prélevant régulièrement sa dime sur toutes les marchandises qui arrivaient dans son pays, est devenu l’un des hommes les plus riches du pays. lien

Il avait été emprisonné à deux reprises pour des infractions commise dans sa jeunesse, mais manifestement, les électeurs ne lui en avait pas tenu rigueur. lien

Quittons l’Ukraine pour la Turquie, ou un scandale de corruption vient d’être découvert : le président Erdogan aurait été trahi par une écoute téléphonique, et même si pour l’instant, le document n’a pas été validé par une source indépendante, l’information a jeté un légitime trouble, et de la colère en Turquie, d’autant que la corruption porte sur 1 milliard d’euros.

Dans l’échange téléphonique qu’Erdogan avait avec son fils, il conseillait à celui-ci de se débarrasser de 30 millions d’euros  : « fils, ce que je veux te dire, c’est de faire sortir tout ce que tu as chez toi, d’accord ? », son fils lui répondant  : « qu’est-ce que je peux avoir chez moi ? Il n’y a que l’argent qui t’appartient ». Le total de la discussion est sur ce lien.

Le gouvernement turc avait déjà été mis sur la sellette en décembre dernier lors de l’arrestation de 3 fils de ministres, le PDG d’une grande banque publique, et plusieurs hommes d’affaire compromis dans une affaire de corruption. lien

Et ne parlons pas de l’Italie où la corruption politique se monterait à 60 milliards d’euros par an. lien

Tant que la politique permettra aux élus de s’enrichir, les élections continueront d’attirer des femmes et des hommes peu recommandables, d’autant que, même lorsqu’ils ne sont plus en place, ils continuent, pour les plus importants, à avoir des avantages hors norme : bureau, garde du corps, voiture de fonction, frais de fonctionnement, et retraites démesurées.

Alors comment s’étonner aujourd’hui du désenchantement qui frappe les électeurs, qui pourraient le démontrer en s’abstenant lors des prochaines élections, en allant à la pêche, le jour du scrutin, ce qui tombe bien, l’ouverture de la truite étant le 8 mars 2014. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « il n’y a pas la place pour plusieurs crocodiles dans le même marigot ».

L’image illustrant l’article vient de « egotusum.wordpress.com ».

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Dassault, expert en vol de voix ?

L’odeur nauséabonde de l’argent

Tapie volant, voleur ou volé ?

Qui veut la peau des lanceurs d’alerte ?

La victoire des délinquants

La main dans le Cahuzac

Des sous et des déçus

De Woerth à Cahuzac

On a marché sur la thune


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

172 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 4 mars 2014 09:21

    Attendons de voir les résultats pour pouvoir commenter ces élections...Il risque d’y avoir de grosses surprises.. !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 10:06

      claude-michel

      quel genre de surprise, d’après vous ?

    • claude-michel claude-michel 4 mars 2014 10:44

      Par olivier cabanel ...Effondrement de la gauche et poussée de la droite.. !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 11:02

      claude michel

      poussée de la droite... ou de l’extrème droite ?

    • claude-michel claude-michel 4 mars 2014 11:12

      Par olivier cabanel....Les deux mon capitaine.. !


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 12:48

      claude michel

      avec l’affaire Copé, je pense que c’est plutôt l’extrême droite qui va retirer les marrons du feu.
      pauvre France.
       smiley

    • claude-michel claude-michel 4 mars 2014 12:54

      Par olivier cabanel....L’avenir nous dira si la France est pauvre.. ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 13:11

      claude michel

      la France reste vraisemblablement riche, mais le gâteau n’est pas bien partagé, c’est le moins qu’on puisse dire.
       smiley

    • claude-michel claude-michel 4 mars 2014 14:20

      Par olivier cabanel ...la gâteau est partagé par celui qui à les outils pour le couper et le distribuer...ça dure depuis des millénaires..et en principe il garde la plus grosse part... !


    • jeanpiètre jeanpiètre 4 mars 2014 14:56

      c’est effectivement la principale cause du status quo politique et du culte au marché débarrassé des acteurs


    • appoline appoline 4 mars 2014 18:05

      N’oublions pas la langue de bois de ces cons de journalistes. S’ils faisaient leur travail le citoyen serait averti des toutes ces dérives. Ils sont tout aussi coupables que ces politiques qui nous mentent sans vergogne. Je peux plus les blairer, s’il y avait un procès comme d’antan, ils passeraient tous par les armes pour traîtrise.


      J’espère qu’ils vont se prendre un beau carton entre l’abstention, le vote blanc et le front national

    • bigglop bigglop 4 mars 2014 18:52

      Bonsoir à tous et à Olivier,
      Merci de nous rafraîchir la mémoire en rajoutant un petit grain de sel :
      le sondage de janvier 2014 sur l’indice de confiance de la classe politique (sans commentaire)
      http://www.scribd.com/fullscreen/201131539?access_key=key-1t3mqeo13t7ygr0cp930&allow_share=false&escape=false&show_recommendations=false&view_mode=scroll


    • 3CE CLOWN TRISTE ET BBELLIQUEUX DE COPE ET SON PARTI REPRESENTE QUOI 6% DES SUFFRAGES EXPRIMES SON ACOLYTE DU PS FLAMBI 8%
      COMMENT ACCEPTONS NOUS D ETRE DIRIGES PAR DE TELS CLOWNS MINABLES parce qu’ils ont fait l ENA OU LE COURS LE PLUS IMPORTANT EST : COMMENT MENTIR AUX ELECTEURS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      EN 14 ANS DU SUPER MENTEUR CHIRAC ET 5 ANS DE L EXCITE DE JARDIN SARKO ET SES AMIS LES BALKANY LA FRANCE A ETE VENDUE EN TRANCHES VIGNES .. ENTREPRISES.....ils sont des lobbyistes de GROS GROUPES ETRANGERS QUI LES REMUNERENT !!!!!!!!!!!!!

      650000 ELUS 577 DEPUTES 350 SENATEURS 300000 MAIRES ET ADJOINTS CONSEILS DES  REGIONS ET GENERAUX COM DES COMMUNES....................

      NOUS AURIONS SUFFISAMMENT AVEC 6000 ELUS MAIS VRAIMENT FORMES 6 REGIONS 100 DEPUTES ET 0 SENATEUR................

      AU LIEU DE CELA NOUS VOYONS SURVIVRE LES HOPITAUX LOCAUX TRANFORMES EN SERVICES DE GERIATRIE ET LES EHPAD CONSTRUITS PARTOUT .... DEVENIR DES MOUROIRS 

      AVEC 30 % D EFFECTIF


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2014 11:12

      tous ensemble

      je partage et remercie.

    • olivier cabanel olivier cabanel 6 mars 2014 19:15

      Appoline

      waouw.. très fort.
      merci

    • eric 4 mars 2014 09:45

      A vu de sondage, j’avais plutôt l’impression qu’il y aurait une bonne participation pour les municipales, composée d’une très forte abstention de gauche et d’une non moins forte mobilisation a droite.

      Peut être êtes vous victime de ce syndrome commun a gauche de se prendre pour la société ou l’électorat ?

      Voter a gauche, est souvent soit un choix corporatiste, tous les gens dont les fins de mois sont payes sur denier public, soit sentimental un peu irrationnel ( Façon Jean Daniel, je suis ne a gauche, je mourrai a gauche, une approche « islamisante » de la politique, pour les musulmans, l’islam est l’État naturel et l’enfant naît musulman avant qu’éventuellement son entourage le pervertisse).
      Il est incontestable que dans ces deux catégories, beaucoup de gens sont insatisfaits et risquent de s’abstenir. Ceux qui en veulent toujours plus et ne comprennent pas que Hollande ne peut pas arroser plus qu’il ne le fait déjà, non faute de bonne volonté, mais faute d’argent. Ceux qui ne reconnaissent pas le « bien » dans sa politique. Dans les deux cas, lui est reproche de ne rien faire. Cela peut justifier une abstention de gauche.

      Mais a droite, il y a beaucoup moins de raisons de s’abstenir.

      Sarkozy a largement tenu ses promesses. La preuve, toutes les gauches ont condamne ses politiques et dénoncé leurs résultats. Si il n’avait rien fait comme un vulgaire Hollande, elles auraient condamne son immobilisme comme elles le font avec ce dernier.

      L’électorat de droite, plus mature, plus en contact avec la réalité, comprend bien que le hollandisme n’est pas un immobilisme mais bien une régression dramatique.

      Il n’est même pas impossible que ce que l’on pourrait nommer, pour caricaturer Soral, « la gauche du quotidien », c’est a dire les gens qui vivent dans la vraie vie et pas dans les « communautés organisées » d’agents publics et autres publics protégés de la crise, ne finisse, elle aussi par voter contre. Les reports dans les partielles de l’électorat socialiste sur des candidats de toutes les droites pourraient être une indication dans ce sens.

      Hollande vient encore d’annoncer 10 milliards de baisse des aides de l’État aux collectivités. Le choix entre des élus prêt a économiser et d’autres désireux de maintenir le même niveau de dépense, donc d’augmenter les impôts, va devenir de plus en plus une variable importante dans les revenus des ménages, même au niveau local.

      Au final, les taux de participation pourraient être très élevés.


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 10:05

        eric

        je ne lis pas dans le marc de café
        il est possible que pour les municipales, il y aura moins d’abstentions que pour les européennes... on verra bien
        de toutes façons, pour les petites communes, les partis politique importent peu, les gens votant plutot pour des personnes, que pour des représentants de partis,
        d’ailleurs, ceux ci, l’indiquent rarement, voire le cache au besoin
        ensuite pour les grandes villes, les déçus du gouvernement actuel, risquent de faire pencher la balance à droite, voire à l’extrème droite, en s’abstenant.
        qui vivra verra

      • Fergus Fergus 4 mars 2014 10:14

        Bonjour, Olivier.

        Il semble clair qu’il y aura une abstention nettement moins forte pour les municipales que pour les européennes en raison de la proximité du premier vote relativement au second. Personnellement, et après avoir mûrement réfléchi à la question, je voterai aux deux scrutins. Avec beaucoup de curiosité pour les Municipales, ma ville étant, semble-t-il, bien partie pour basculer de... droite à gauche comme d’autres villes du nord et de l’ouest de la Bretagne.


      • Fergus Fergus 4 mars 2014 10:24

        Bonjour, Eric.

        Merci de m’avoir diverti avec ce commentaire qui fleure si bon le militantisme UMP, entre un « Sarkozy qui a tenu toute ses promesses » et un « électorat de droite plus mature ».


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 10:30

        Bonjour Fergus

        oui, je partage cet avis... je pense que c’est aux européennes que l’abstention fera le plus de dégâts...
        perso, je suis dans un village, et ici, on vote plus pour la personnalité du candidat, que pour son positionnement.


      • Vipère Vipère 4 mars 2014 10:41
        "de toutes façons, pour les petites communes, les partis politique importent peu, les gens votant plutot pour des personnes, que pour des représentants de partis,
        d’ailleurs, ceux ci, l’indiquent rarement, voire le cache au besoin"

        S’ils le cache, (appartenance politique) c’est déjà une tromperie, et ils se comporteront, une fois élus, de la même manière pour les malversations !

        Les élus sont des cachotiers et les électeurs ne découvrent qu’après les élections à qui ils ont à faire !


      • Fergus Fergus 4 mars 2014 10:45

        Bonjour, Vipère.

        Les cachotteries des élus sont proportionnelles au nombre des habitants de leur commune !


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 10:48

        oui Vipère, ça semble effectivement une bonne analyse...

        la transparence est rarement le lot du monde politique.
         smiley

      • Vipère Vipère 4 mars 2014 11:00

        Olivier et Fergus

        Les électeurs ne connaissent pas les véritables motivations des mandants.

        Dans ma commune, une petit village, le maire a fait faire des travaux pharaoniques de contournement du village, travaux parfaitement inutiles, subventionnés par le Conseil Général qui ont duré deux ans et quelques 17 millions.

        Dans le même temps, le même Conseil Général refuse d’accorder un fonds secours logement de loyers impayés à des personnes aux chômage !

        Le dit contournement n’empêche nullement les voitures de passer dans le village. Le maire ne se représente plus à une mandature...

        A votre avis, il n’a pas touché de dessous de table avec d’autres élus ? personnellement, je crois le contraire.


      • julius 1ER 4 mars 2014 11:13

        L’électorat de droite, plus mature, plus en contact avec la réalité, comprend bien que le hollandisme n’est pas un immobilisme mais bien une régression dramatique

        @ eric 
        à quoi on reconnait les cons ce sont ceux qui osent tout !!!

      • eric 4 mars 2014 13:16

        Il faut se projeter un peu dans l’avenir et dépasser le gauche droite.

        http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/03/04/20002-20140304ARTFIG00035-l-etat-envisage-de-priver-les-collectivites-locales-de-10-milliards-d-euros.php

        Hollande va encore piquer 10 milliards d’euro.

        En Mars, on va choisir des gens qui auront le choix entre faire des économies, faire autant avec moins d’argent, ou augmenter les impôts locaux.

        Ceux-ci sont très inégalitaires socialement. ( non progressif avec les revenus)

        Ce n’est pas abstrait, ce sont nos revenus au quotidien. Il se trouve que les élus de gauche sont consubstantiellement porté a dépenser plus qu’a économiser. C’est lié a leur sociologie, a leur culture a leur formation idéologique.

        Au delà de toute idéologie. Aujourd’hui, même les électeurs« de gauche » c’est a dire ravis de payer plus pour avoir plus de service publics, doivent se demander si socialement, ils ont bien le droit d’imposer ce choix généreux aux plus pauvres.

        Ne vous abstenez pas. Prenez le parti des plus pauvres. Votez pour les droites... !


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2014 13:32

        éric

        c’est amusant, vous écrivez « votez pour la droite », pourquoi n’écrivez vous pas : « votez pour l’extrème droite », ça aurait l’avantage de la clarté, d’autant que tout le monde a compris pour qui vous « pédaliez ».
         smiley

      • eric 4 mars 2014 14:10

        A Cabanel : J’ai écrit « les droites » en toute connaissance de cause. Personnellement, je vote UMP et n’en fait pas mystère. J’ai des désaccords avec des éléments des idées du FN. Mais je n’ai pas d’ennemis a droite. Pour moi, ce que vous nommez extrême droite sont de braves gens, démocrates, avec lesquels je partage pas mal de truc quand même, dont un réel souci de l’intérêt de notre pays. Comme a l’UMP, on a affaire a des partis d’idées, avec une réelle mixité sociale, un vrai pragmatisme. Pas des corporatismes plus ou moins idéologisés comme dans les partis de gauche au grand complet.

        A Fergus : c’est pas moi qui le dit, ce sont les résultats, après 5 ans en pleine crise, Sarko recueillait un large assentiment auprès de son propre électorat et encore auprès de presque la moitie des français. Après 2 ans, les gamins qui ont vote pour hollande parce qu’il a dit un fois a un meeting qu’il « n’aimait pas les riches » serrent leurs petits poings humides en protestant qu’ils se sont fait avoir et s’apprêtent a s’abstenir. Tous le monde comprend que si il y avait des présidentielles demain, il ne serait pas sur d’être au second tour...


      • julius 1ER 4 mars 2014 16:50

        Ce n’est pas abstrait, ce sont nos revenus au quotidien. Il se trouve que les élus de gauche sont consubstantiellement porté a dépenser plus qu’a économiser. C’est lié a leur sociologie, a leur culture a leur formation idéologique.

        @ eric 
        plutôt que la fermer tu en remets une couche, là tu es en train de t’enfoncer grave !!!!
        sans aller plus loin que le quinquennat Sarko, lui et ses dépenses pour son avion avec jacuzzi et fours à pizza pour des centaines de milliers d’euros et Dati qui avait « brûlé » le budget du ministère de la justice en moins de 6 mois en réceptions somptuaires, et Bachelot et ses vaccins commandés par millions avec à la clef aucune structure pour la mise en application....
        et ses ministres 5 OU 6 aux sports en 5 ans avec tous ce que çà implique en clientélisme, 
        c’est çà la Droite mature, allez Eric retourne vite te coucher avec une aspirine....... ;

      • tf1Groupie 4 mars 2014 17:18

        @Eric,

        Tu crois vraiment à ce que tu dis quand tu as vu la façon dont Sarko et sa bande ont plombé les comptes publics (pas ceux de ta commune, ceux de ton pays) ?

        Bon, quand on voit ton admiration pour Sarko, celui qui ne connait pas l’immobilisme ... mais c’est pareil pour un ventilateur !


      • eric 4 mars 2014 17:31

        Il ne faut pas se lasser de le répéter : sur les 550 millions d’augmentation de la dette publique sous le quinquennat Sarkozy, la Cour des comptes a comptabilise un tiers lie aux baisses de recettes fiscales liée aux cadeaux de Fabius et Jospin a leurs clientèles ( affaire de la « cagnotte »), un tiers lie au coût des 35 heures, un tiers lie a une relance ( jugée insuffisante par toutes les gauches et a une insuffisance de baisse des dépenses publiques.

        C’est toute l’histoire de la ligne Buisson. Sarko a voulu y aller progressivement, sans bagarre, surtout compte tenu de la crise. Il a compris trop tard que son électorat attendait plus d’énergie dans la reforme de l’État et surtout dans la remise en cause du racket social de gauche. Cependant, sa tentative d’ouverture valait la peine d’être tentée.

        Grâce a cette expérience, et a la politique menée par les socialistes depuis 2 ans, on sait qu’on ne pourra pas reformer le pays avec les gauches.

        C’est aussi pourquoi un rapprochement de toutes les droites est si souhaitable, nous ne seront pas trop de 60-65% pour leur faire rendre l’argent du peuple.


      • nofutur 4 mars 2014 17:54

        Vous avez raison Eric la gauche est coupable entre autres :
        Des congés payés
        De la sécurité sociale
        De la retraite par répartition
        des 40 puis de 35heures hebdomadaires
        avec des luttes mémorables ! pour arracher un peu de justice et devinez contre qui ?
        facile contre des gens de droite et d’extrême droite !
        Alors votre SARKO gardez le on en veux pas ! oh rassurez vous HOLLANDE non plus !


      • eric 4 mars 2014 18:36

        C’est faux et n’importe quel wikipedia vous le prouvera aisément si vous êtes de bonne fois. La plupart des grandes conquêtes sociales durables ont été réalisée sous des gouvernement de droite, a commence par tous ce qui a été fait sous l’autorité du général de Gaulle des l’après guerre. Sur 5 semaines de Congés payés ce que l’on peut retenir, c’est que celle donne par la gauche se sont fait du jour au lendemain sans préparation, avec a chaque fois des conséquences graves pour l’économie. Celles décidée sous des gouvernements de droite, cela s’est passe tellement bien que personne ne se souvient de conséquences économiques éventuelles.

        La sec soc a été inventée par Bismarck, qui n’était pas précisément un marxiste léniniste.

        C’est ce que je m’épuise a répéter a vos copains. A l’heure de l’internet, on ne peut plus se contenter de répéter des contrevérités propagandistes. en un clic, tout est clair.

        C’est comme le vote des femmes. Toutes les gauches sont parvenus a ce qu’il n’existe pas pendant toute la troisième république parce qu’elles pensaient que les femmes voteraient comme les cures...Il a fallu de Gaulle.

        Tant que vous vivrez dans ces légendes d’un autre temps, vous ne comprendrez pas le present et vos actions politiques resteront exclusivement des freins conservateurs. Vous resterez incapable de contribuer aux progrès de notre société. C’est dommage parce qu’il y a encore du boulot.


      • julius 1ER 4 mars 2014 19:00

        La sec soc a été inventée par Bismarck, qui n’était pas précisément un marxiste léniniste

        @eric
        tu es vraiment le roi des nazes mon pov’eric....
        oui c’est Bismarck qui a inventé la retraite en Prusse qui devenait l’Allemagne, mais ce que tu ne sais pas, ou ne veut pas dire, c’est comment çà s’est passé. 
        Un jour il y eu de grandes grèves ouvrières en Allemagne pour obtenir un Droit à la retraite, bien sûr le Kaiser, s’ en inquiéta et convoqua Bismarck, lors de l’entretien il demanda le pourquoi de ces grèves aussitôt Bismarck lui dit : Sire, les gens voudraient pouvoir se retirer du travail sans mourir à la tâche....
        §§§§ à quel âge veulent ils pouvoir se retirer ???
        §§§§ 65 ans Sire !
        le Kaiser après un moment de réflexion : quel est l’âge moyen des décès de la population ouvrière ???
        §§§§ 65 ans Sire !!
        le Kaiser : alors accordez- leur ce Droit de se retirer à 65 ans.
        C’est ainsi que naquit le Droit à la retraite en Allemagne............


      • eric 4 mars 2014 20:09

        Je connaissais cette amusante légende. mais elle éclaire le présent :

        Aujourd’hui le cadre A de la fonction publique a une espérance de vie supérieure de deux ans aux autres cadres les plus élevés du prive et de 11 ans par rapport a l’OS.

        Notre retraite par répartition, c’est que l’ouvrier de base qui a commence a cotiser tôt, finançant par ses impôts les études longues du fonctionnaire socialiste, prend sa retraite plus tard, a des taux très inférieurs et en profite beaucoup moins longtemps. Sans parler du fait que les privilégiés qui atteignent les grands ages, et donc les grandes maladies coûteuses et chère plombent aussi ses cotisation sociales.
        La ou c’est beaucoup plus malin que les patrons allemands, qui a la fin payaient quand meme sur leurs marges, c’est que dans le cas francais, la charge est reportee sur l’ensemble des contribuables. Oui les fontionnaires socialistes retraites ( a 50 ans comme Hidalgo par exemple) ont des retraites medianes double de celles du prive. Oui ils les prennent plus longtemps en ayant très peu cotise, mais heureusement pour eux, cela est bien camoufle dans nos impôts.
        On comprend leur attachement a ce modèle social français qui dépouille les plus pauvres pour leur permettre d’assouvir leurs désir de consommation.
        On comprend leurs grèves perpétuelles pour obtenir toujours plus.
        On comprend que les « vrais électeurs de vraie gauche », qui voient bine que le Hollandisme pratique, c’est de faire durer ce système, ne soient pas presse d’aller voter...


      • Nymeo Nymeo 4 mars 2014 23:05

         Deniers publics, deniers privés... « L’argent » ne sort jamais des banques (3 à 4% de la masse monétaire est physique), car c’est là qu’il « travaille », jour et nuit. Il transcende totalement la notion propriété : on peut posséder un meuble, une maison, de l’or -et encore, selon certaines modalités et autres taxes diverses-... Mais l’argent est le vecteur du pouvoir, il appartient à César.

        L’Abstention seule peut encore signifier quelque chose.




      • AlainV AlainV 5 mars 2014 00:12

        eric
        « Il ne faut pas se lasser de le répéter : sur les 550 millions d’augmentation de la dette publique » (sous Sarkozy)
        C’est mille fois plus : 550 milliards !!!


      • nofutur 5 mars 2014 07:37

        La mauvaise foi n’est pas la ou on croit !
        Je vous parle de la mise en place de la sécurité sociale en France et vous me répondez que c’est BISMARK qui l’a inventé.
        De plus vous ne lisez pas correctement, car je vous ai dit avec des luttes mémorables ! et contre essentiellement des gens de droites !
        Si ces luttes n’avaient pas existé nous serions encore à l’époque des sabots !
        Et nul besoin de WIKI pour savoir cela !


      • eric 5 mars 2014 08:33

        C’ est a nouveau faux. La generalisation d’une sec soc a eu lieu, a la libération, en l’absence a peut prêt totale de luttes sociales (et pour cause). Son principal concepteur a été Laroque ( Gaulliste membre de Combat) sa mise en œuvre a et réalisée sous le ministre du général de Gaulle Croisat (communiste).
        Ce qui est intéressant, c’est qu’il a suffit a De Gaulle de quelques ordonnances. Le Front popu, la, oui, il y a eu des mouvements sociaux, et ils ont nationalisé et fait des cadeaux non financés et catastrophiques pour l’économie. Mais créer une sec soc, donner le droit de vote aux femmes.... en general, les commentateurs favorables expliquent qu’il n’a pas eu le temps....Tu parles !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès