Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le Dieudonné-bashing, révélateur de la lutte pro-palestinienne « autorisée (...)

Le Dieudonné-bashing, révélateur de la lutte pro-palestinienne « autorisée »

L’auteur ex-israélien et désormais sujet britannique Gilad Atzmon, dans son ouvrage incontournable sur l’identité juive The Wondering Who ?, a révélé un niveau de complexité supérieur à la dichotomie sionisme/anti-sionisme. Ceux qu’il qualifie de AZZ (antizionists-zionists : antisionistes-sionistes), joueraient selon lui un rôle de « containment » dans le camp pro-palestinien, afin de maintenir le discours dans une sphère favorable au maintien de l’Etat d’Israël.

Est-ce au travers de cette grille de lecture qu’il faut interpréter les récents communiqués de l’Association France-Palestine Solidarité et de l’Union Juive Française pour Paix ? Plusieurs éléments peuvent en effet confirmer cette thèse.

Avant de nous lancer dans une analyse de ces communiqués, il convient de rappeler un élément de contexte particulièrement éclairant sur les buts poursuivis par ces associations. L’AFPS est en effet l’une des organisations les plus actives en France dans le mouvement Boycott Désinvestissement Sanction. A priori rien d’incohérent, sauf si l’on regarde de plus près la nature des objectifs du BDS. En effet, il y a deux ans, le mouvement BDS a officiellement changé ses revendications, et reconnu l’Etat d’Israël dans ses frontières de 67 sans soulever la moindre indignation dans le mouvement pro-palestinien.

Les statuts en 2005

Le site de BDS aujourd’hui :

Capture d’écran 2014-01-04 à 13.03.07

 


Gilad_Atzmon_sur_le_BDS_(final) par dm_50c37e8a1aff5

 

Capture d’écran 2014-01-04 à 12.51.36

L’AFPS, dans sa charte, adopte la même position, en reconnaissant de fait Israël dans ses frontières de 67, écartant là aussi la seule solution pouvant apporter une paix juste et durable dans la région : la création d’un Etat unique.

La lutte radicale pro-palestinienne, revendiquant la libération de « toutes les terres arabes », n’est donc plus qu’un lointain souvenir.

Dans son communiqué, l’AFPS réutilise à peu près tous les éléments de langage couramment utilisés par les adversaires « habituels » de l’humoriste Dieudonné. Les anathèmes pleuvent : militant d’extrême-droite, promoteur du négationnisme, de l’idée d’un complot juif mondial etc. Une fois cette contextualisation effectuée, la rhétorique accusatoire habituellement énoncée par les défenseurs de l’Etat d’Israël (à savoir que les antisionistes seraient antisémites) est cette fois utilisée par ces militants pro-palestiniens contre Dieudonné, l’accusant même de « faire le jeu d’Israël » en discréditant la cause palestinienne.

L’AFPS condamne et rejette toute ins­tru­men­ta­li­sation de la cause pales­ti­nienne au service de délires com­plo­tistes racistes qui font le jeu de ses adversaires.

L’Union Juive pour la Paix, n’en est elle pas à son premier communiqué destiné à condamner l’humoriste, ou tout autre militant radical de la lutte contre le sionisme, comme ce fut le cas pour l’intellectuel cité en début d’article : Gilad Atzmon, ou encore Israël Shamir.

Dès 2006, lors d’une rencontre avec le CRIF, l’UJFP s’était déjà engagée à être vigilante sur la « pureté » de la lutte antisioniste :

L’UJFP est consciente des dérives possibles entre « critique de la politique menée par Israël » et « critique des Juifs ». Elle surveille à son niveau le mieux possible les dérives antisémites dans les écrits diffusés en France : Dieudonné, Israël Shamir et leurs émules.

La position de l’UJFP vis à vis de Dieudonné est donc claire, et est rappelée au moins 10 fois dans les différents articles du site internet.

Il n’est donc pas étonnant de retrouver peu ou prou les mêmes éléments de langage utilisés par l’AFPS, qui sont eux mêmes nous le rappelons, ceux de la LICRA. Là encore, on y retrouve l’idée que les palestiniens n’ont « pas besoin » de Dieudonné à cause de l’amalgame qu’il créerait :

Dieudonné propose pitoyablement une quenelle antisémite, Soral propose la haine antisémite et homophobe. Nul doute que les Palestiniens aient urgent besoin de tels alliés ! Voilà qui ferait avancer leur cause !

De plus, Dieudonné, avec sa quenelle en guise de cervelle, promeut une confusion entre antisionisme et antisémitisme, la même exactement qu’entretiennent soigneusement les groupes sionistes qui le dénoncent, ceux pour qui toute mise en cause d’Israël et de ses lois est antisémitisme

Comme l’AFPS, l’UJFP est revenue à Troisième Voie, et à l’affaire Clément Méric :

Mais ce qui est proposé ici est une fuite vertigineuse vers le ressentiment et la haine, l’appel à frapper dans la rue, exactement comme ceux qui ont tué Clément… grands amis de Dieudonné et Soral, l’appel au fascisme.

Le rédacteur de ce communiqué a semble-t-il oublié que si Clément Méric est mort, ce n’est pas parce que des jeunes d’extrême-droite sont partis le ratonner à la sortie de Science Po… Non, Clément Méric est venu de lui-même pour « combattre le fascisme », et l’a payé de sa vie ! Mais plutôt que de remettre en cause les méthodes de ces ligues qui ont mené au sacrifice inutile d’un jeune, l’UJFP préfère incriminer les « amis de Dieudonné » (car oui, c’est un peu sa faute quand même ! Attention, si vous regardez trop de vidéos de lui vous deviendrez tueur en série !).

Il faut néanmoins reconnaître à ce communiqué un semblant de subversion, y est dénoncé un certain « deux poids-deux mesures », notamment concernant l’action (ou plutôt l’inaction) du Ministre de l’Intérieur concernant la Ligue de Défense Juive :

Les meilleurs valets de cette politique sont aujourd’hui Soral et Dieudonné. Attaquer Dieudonné et laisser un Zemmour condamné se pavaner sur les plateaux télévisés, attaquer Dieudonné et aller comme François Hollande chez un chef d’Etat criminel de guerre chanter une sérénade énamourée, vouloir comme Manuel Valls interdire Dieudonné et pas la bande d’hommes armés qu’est la Ligue de Défense Juive, n’est-ce pas arroser soigneusement le ressentiment pour l’aider à devenir racisme ?

Ainsi, l’UJFP s’indigne « en tant qu’organisation juive » des actions de la Ligue de Defense Juive, mais approuve le terrorisme intellectuel mené par d’autres organisations communautaires, comme la LICRA ou encore l’UEJF. En respectant ces critères, ainsi que la reconnaissance de l’Etat d’Israël, l’UJFP s’assure ainsi une « fréquentabilité » à toute épreuve. Elle peut alors remplir son rôle à merveille, c’est à dire produire un niveau de complexité supérieur dans la distinction juif/sioniste, tout en canalisant le discours sur une impasse politique, et en rejetant les juifs trop radicaux comme Gilad Atzmon ou Israel Shamir.

 

A. Klarsfeld, garde-frontière israélien ou combattant anti-Dieudonné, ça dépend des jours.

A. Klarsfeld, garde-frontière israélien ou combattant anti-Dieudonné, ça dépend des jours.

En définitive, la prise de position de ces associations vis à vis de Dieudonné n’est guère surprenante. De la même façon qu’elles anesthésient le mouvement de libération de la Palestine en adoptant des propositions politiques irréalistes, elles contribuent à la diabolisation de la critique antisioniste radicale, telle qu’elle peut être énoncée par un Dieudonné, ou encore comme nous l’avons vu, par des antisionistes juifs. En somme, elles s’indignent des « checkpoint » en Palestine tenus par l’armée israélienne, mais cautionnent et participent à l’imposition de tabous, insufflés par plus fervents défenseurs du sionisme en France.

 

Les palestiniens ont-ils intérêt à avoir ce genre d’associations pour les défendre ? Voilà peut être, pour retourner les affirmations de l’UJFP et de l’AFPS, la véritable question qui découle de cette polémique.

Jonathan Moadab, pour l'Agence Info Libre

Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Massada Massada 6 janvier 2014 11:00
    Une compagnie d’électricité palestinienne signe un contrat de 800 millions d’euros avec un groupe israélien

    Le 1er acheteur de gaz naturel du plus grand champ de gaz d’Israël sera la Palestine Power Generation Company (PPGC), qui va acheter à hauteur de 1,2 milliards de dollars (environ 800 millions d’euros) de gaz sur 20 ans, a annoncé l’un des principaux partenaires dimanche.

    mais que fait BDS ? smiley


    • COVADONGA722 COVADONGA722 6 janvier 2014 11:08

      yep Massada , je suis indiférent à l humour de dieudonné comme à celui d’elie semoun d’ailleurs.

      Mais voir A Klarsfeld s’inviter dans le débat franco-français m’indispose ce monsieur à choisis de servir dans une armée étrangère. A mon sens il a fait le choix d’une autre nationalité que la mienne et n’a donc aucune légitimité a s’exprimer .
      Asinus : ne varietur 

      • etrange etrange 6 janvier 2014 11:19

        Le retour dans les terres de 67 est une illusion absolue lorsque l’on voit à quel point le découpage des gouvernements successifs Israeliens s’est attelé à créer une espèce d’espace « confettis » qui rend impossible tout retour en arrière ! Quand aux délires des uns et des autres, cette appétence qui semble toute particulière à provoquer et nourrir la peur chez leurs coreligionnaires ce qui a pour effet de les pousser au repli communautaire et de faire, toujours plus nombreux, leur Alya , j’ai comme l’impression que c’est voulu et que cela s’inscrit dans un projet qui nous dépasse TOUS ! De ce fait, certains font feu de tous bois, et la quenelle de Dieudonné tombe à point nommé ! 


        • jaja jaja 6 janvier 2014 11:57

          A l’auteur :

          La question essentielle est celle que vous mentionnez (en anglais) dans votre article.... C’est la résolution 194 de l’ONU qui exige le retour sur leurs terres et dans leurs propriétés des réfugiés palestiniens expulsés en 1948 comme en 1967 et qui bien sûr changera complètement la donne sur le terrain lorsqu’elle sera appliquée...
          Ce n’est pas un hasard si les sionistes font tout pour que cette revendication soit abandonnée par les Palestiniens...

          L’État unique reste la meilleure solution de règlement du conflit, c’est la solution que prônent Hamas, le FPLP et le Jihad islamique même si ils ont laissé entendre qu’ils s’accommoderaient provisoirement d’une solution à deux États distincts. Solution qui ne peut être satisfaisante ni pour les réfugiés dans les pays voisins, ni pour les Palestiniens de 1948 et qui ne serait que la concrétisation d’un bantoustan cerné par les soudards sionistes.

          Cependant la campagne mondiale BDS est le plus important moyen de lutte concrète pour soutenir les Palestiniens et Netanyahou l’a qualifiée de « menace stratégique » pour Israël... Tirer sur cette initiative n’est vraiment pas une bonne idée actuellement, sachant de plus qu’elle provient directement de la société palestinienne elle-même...

          Quand à savoir si la « La lutte radicale pro-palestinienne, revendiquant la libération de « toutes les terres arabes », n’est donc plus qu’un lointain souvenir » c’est aux Palestiniens de voir au premier chef et il est certain que les Palestiniens vivant dans les territoires conquis en 1948 n’abandonneront jamais l’espoir de recouvrer leur souveraineté sur leur terre (voir Abnaa al balad)...

          Camp David et la trahison historique de l’autorité palestinienne n’aident pas non plus les organisations étrangères à avoir une position claire sur la question palestinienne...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 janvier 2014 12:15

            « ni pour les Palestiniens de 1948 »

            Sans oublier les réfugiés de 1345...


          • paul 6 janvier 2014 12:55

            On entend parler bien trop du CRIFF, promu par les gouvernements, et rarement de l’UJFP, qui doit prendre toute sa place .


            • zion_train zion_train 6 janvier 2014 14:02

              La fin de l’entite SYRIENNE, cest pour quand ?





              • zion_train zion_train 6 janvier 2014 14:04

                les arabes ont une trentaine d’etats

                la jordanie une majorite de palestiniens

                on connait donc la solution
                le retour à ZION

                le reste, orgeat ou citronade
                telle est la question

                Fricassé avec ou sans ?

                • Massada Massada 6 janvier 2014 14:18

                  Association France Palestine Solidarité 


                  Dans le communiqué de presse publié sur son site internet, l’association de solidarité à la cause palestinienne renvoie l’humoriste français à ce qu’il est devenu : « un militant politique d’extrême droite ».

                   extrait du communiqué rédigé par le bureau national de l’AFPS

                  C’est le cas aussi quand il prétend défendre les Palestiniens en développant des thèses racistes et antisémites sous le couvert de l’antisionisme. Il détourne ainsi au profit de l’extrême-droite le juste sentiment d’exaspération face à l’amalgame fait par les soutiens de la politique israélienne entre antisionisme et antisémitisme. Il donne prise à tous ceux qui se complaisent dans une dénonciation sélective des diverses formes de racisme. Il fait le jeu d’Israël et de tous ses soutiens qui cherchent à discréditer voire criminaliser toute forme de contestation de la politique israélienne..
                   
                  L’AFPS condamne et rejette ces amalgames qui amènent à traîner devant les tribunaux en toute ignominie les militants du boycott citoyen qui dénoncent la politique coloniale et raciste de l’Etat d’Israël.
                   
                  L’AFPS condamne et rejette toute instrumentalisation de la cause palestinienne au service de délires complotistes racistes qui font le jeu de ses adversaires.
                   
                  Le peuple palestinien n’a aucun besoin de tels faux amis. Notre combat pour les droits nationaux du peuple palestinien se fonde sur les principes universels du droit des peuples. Il suppose le rejet déterminé de toute forme de racisme, d’antisémitisme et d’islamophobie, poisons dangereux que nous combattrons sans faiblesse’’.

                  • OMAR 6 janvier 2014 18:22

                    Omar33

                    @Massada

                     Le 10 Novembre 1975, l’ONU dans sa résolution 3379, DÉCRÈTE que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale. 
                    http://palestine1967.voila.net/international.loi/I.international.loi.onu.33 79.htm

                    Le 16 décembre 1991, sous les pression, les menaces et le chantage des USA, de l’Occident et d’Israél, cette résolution est abrogée..

                    Mais voici comment l’interprète ton Association France Palestine Solidarité (Extrait) :

                    " Une cri­tique des méthodes du sio­nisme est inopé­rante et insuf­fi­sante en elle-​​même. L’analyse objective ne peut que ren­voyer

                    dos à dos l’idéalisation intem­pé­rante du mou­vement par les sio­nistes et leurs sym­pa­thi­sants et la « dia­bo­li­sation » non moins for­cenée à laquelle se livrent souvent leurs adver­saires.
                    Le mou­vement sio­niste, divisé en nom­breuses branches diver­gentes, a les carac­té­ris­tiques nor­males de tout mou­vement idéo­lo­gique de ce type ;"
                    http://www.france-palestine.org/Qu-est-ce-que-le-sionisme

                    Autrement dit, le sionisme n’est nullement une doctrine barbare,

                    Ton A.F.P.S ? Une association de rigolos...


                  • almodis 6 janvier 2014 19:06

                    MERCI à Omar !

                    lui a le droit d’écrire ; apparemment , mon compte rendu- objectif et détaillé - de mes années de militantisme chez BDS et AFPS ont été simplement CENSURES ..

                    Avox , t’as peur ?

                    le constat de l’inaction et de la veulerie de ces deux organisations était destiné à MASSADA , qui nous emmerde !


                  • Massada Massada 6 janvier 2014 20:16

                    le constat de l’inaction et de la veulerie de ces deux organisations était destiné à MASSADA , qui nous emmerde !


                    Merci, c’est bien mon objectif !

                  • CASS. CASS. 7 janvier 2014 02:22

                    pour vous la sioniste Massada, un petit peu de Maître Faurisson, son but la vérité rien que la vérité
                    http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/04/19/qui-a-eu-le-courage-de-lire-faurisson/ tous ceux qui cherchent la vérité finisse toujours pas la trouver.


                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 8 janvier 2014 11:54

                    Massada,

                    votre avatar, avec une black sur fond de sion, c’est de l’humour noir ou de l’humour juif  ?


                  • marc 12 janvier 2014 16:57

                    non, il ne vous emmerde pas, il est d’accord avec vous, pauvre nigaud. Vous le faites rire, il est content. Ces deux organisations sauvent la dignité des juifs en soutenant la Palestine et en organisant la solidarité avec le peuple palestinien et vous crachez dessus. Allez donc vous coucher avec votre extrémisme suicidaire.


                  • Corinne Colas Corinne Colas 12 janvier 2014 22:24

                    « Maître Faurisson »... faut pas exagérer non plus ! 


                    « Qui a eu le courage de lire Faurisson... »

                    Ce n’est pas une question de courage mais de curiosité et d’aptitude au déconditionnement. Ce n’est pas évident et prend du temps ! Le révisionnisme révise, conteste certains éléments (ce que font en permanence les historiens et les avocats de la défense), le négationnisme nie ouvertement ou se cache parfois intelligemment sous le révisionnisme.

                    Je n’ai pas lu Faurisson, j’ai préféré me brûler les doigts sur les pages de Garaudy. Le pauvre homme ne méritait pas tant d’ostracisme il est vrai et s’ il y a à boire et à manger là-dedans, difficile de le penser antisémite mais antisioniste oui sûrement, ce qui devient un délit d’opinion !

                    Pour toute personne adulte, interdire certains ouvrages : cela incite à croire que certaines vérités nous y sont révélées. La réaction normale est donc de se les procurer pour vérifier. La réaction anormale, c’est à dire conditionnée, c’est de se fermer, s’interdire toute curiosité dès lors que certains mots sont utilisés : négationniste et antisémite sont deux exemples de termes qui agissent tels des repoussoirs.

                    La meilleure réponse qui pouvait être faite à lui qui ne contestait pas la Shoah sur le fond mais ses modalités d’applications et surtout sa « récupération », n’était pas de l’exclure de la communauté à la façon des Amish. En effet, devenu invisible parmi nous, son fantôme a néanmoins servi la cause des antisémites en brouillant le message. Et la loi Gayssot scélérate, a renforcé le malaise chez les honnêtes curieux en gravant l’histoire dans le marbre.

                    Malheureusement en lisant la page de votre lien, on s’aperçoit qu’elle AUSSI diffuse les erreurs attendues mais cette fois dans l’autre sens :

                     ex 1

                    « Il est exact que les Allemands envisageaient une « solution finale de la question juive » (Endlösung der Judenfrage). Mais cette solution était territoriale (territoriale Endlösung der Judenfrage) et non pas homicide ; il s’agissait de pousser ou, si nécessaire, de forcer les juifs à quitter l’Allemagne et sa sphère d’influence en Europe pour établir, en accord avec les sionistes, un foyer national juif, à Madagascar ou ailleurs. Beaucoup de sionistes ont collaboré avec l’Allemagne nationale-socialiste en vue de cette solution. »

                    ex 2

                    Il est exact que des Allemands se sont réunis, le 20 janvier 1942, dans une villa d’une banlieue de Berlin (Berlin-Wannsee) pour traiter de la question juive. Mais ils y ont envisagé l’émigration forcée ou la déportation des juifs ainsi que la création future d’une entité juive spécifique et non pas un programme d’extermination physique. 

                    Oui tout ceci est exact... et alors ? On cherche un point marquant dans l’Histoire et on y accroche une théorie : celle que les camps n’étaient pas destinés à l’extermination parce qu’on n’a pas de « preuve » le spécifiant exactement et qu’Hitler n’a jamais donné l’ordre express de tuer les juifs. De là, à nous dire que les nazis étaient gentils et qu’il y avait même des jouets pour enfants dans ces camps ou nous expliquer que restant suffisamment de juifs après guerre, c’est la preuve qu’il n’y avait pas eu de chambre à gaz, c’est un pas franchi rapidement. Et c’est le piège de la démarche qui s’embourbe à la recherche de preuves causales limites, improbables mais surtout indifférente à la sociologie et à la psychologie.

                     

                    N’est-il pas préférable simplement de réfléchir aux processus menant à un génocide (résultat incontestable). Il y a « eux » il y a « nous » avec persécution puis exclusion et enfin éradication de l’autre. En 1936, la situation finale c’était le départ « volontaire » des juifs (en les spoliant de leurs biens au passage) et en 41, c’étaient les convois vers les camps. Ceux-ci au moins conçus comme des moyens commodes d’exploitations maximale menant inexorablement à la mort. Entre ces deux dates, les cadres référentiels des Allemands ont été modifiés. Dans le processus d’exclusion, la radicalisation mène en roue libre à ce qui n’est pas défini à l’avance.

                    La Shoah s’inscrit dans l’histoire comme un accident exceptionnel à cause de son caractère froid, administratif, méthodique, une barbarie perçue comme un simple travail par les S.S. Pourtant, il s’est passé exactement la même chose au Rwanda à une époque où l’on disait « plus jamais ça ! » après un autre « plus jamais ça » et ainsi de suite. Là encore, il y a bien eu vraie entreprise d’éradication, faite froidement à coup de machette. Ce n’est pas parce que la méthode était plus archaïque (faute de moyens) que le résultat a été moins radical. Si l’on voulait faire du négationnisme à propos du Rwanda, on discuterait sur le fait que des bâtons ont aussi été utilisés (révisionnisme).

                    En bref, la violence a toujours été considérée comme l’ultime solution efficace pour l’homme même « moderne » ; un choix absolument rationnel dès qu’il y a menace réelle ou inventée. Aucune « démocratie » occidentale ne s’est construite sur autre chose que de la purification ethnique. Cela exige une perte du sens moral, un glissement des valeurs dans toutes les guerres y compris les « propres » parce que techniques. Ce changement des valeurs qui permet de tuer un bébé qui n’est pas de sa "communauténe démarre pas à une date précise en relation avec tel ou tel événement, il est obtenu de façon diffuse grâce à des outils de communication dont les historiens sont aussi victimes. Leur recherche de preuves à posteriori, devient une démarche justifiante comme si tout avait obligatoirement une cause et un effet mais parfois ce qui concerne les relations humaines nous dépassent.

                    Israël n’est pas menacée, elle détient le plus gros stock d’armes nucléaires pouvant atteindre chaque continent (et n’a signé aucun traité), et se moque de sa réputation à l’extérieur.

                    Aujourd’hui, les Israéliens deviennent indifférents à la violence exercée contre les Palestiniens par leur gouvernement et ces derniers subissent eux mêmes, sans qu’ils s’en indignent, des publicités vantant les bombes humaines, le moyen de vivre enfin heureux... mais seulement au ciel. 

                    Tout ce qui pourra empêcher cette autodestruction des peuples, est bienvenu car ou l’un des deux disparaît ou ils s’entendent enfin et ce sera forcément un compromis. Inutile d’espérer revenir en arrière, le passé est le passé ! Exporter la haine des uns et des autres chez nous en voulant nous imposer de prendre parti contre des peuples aujourd’hui est inacceptable. Que des associations qui ont du mal à se faire entendre, essaient de ne pas sombrer dans le tsunami qui a dévasté Dieudonné, c’est de bonne guerre, ils ont d’autres chats à fouetter.

                    Le problème, c’est notre propre gouvernement (et les médias à sa botte) qui a une attitude irresponsable et dangereuse en se couchant obscènement devant le CRIF. Ils nous embarquent dans leurs guerres, jouent aux bondieuseries en se mettant la Kippa sur la tête tout en prônant la laïcité par ailleurs et cela est aussi insupportable que s’ils chantaient les louanges du régime iranien. La couleur politique n’y change rien !

                    Alors essayons de ne pas oublier que notre ennemi n’est pas notre voisin qui vote PS, UMP ou FN mais les conglomérats financiers et autres grands groupes apatrides. De toute confession, ils sont les vrais dirigeants de nos gouvernements successifs. 



                  • zion_train zion_train 6 janvier 2014 14:33

                    il y a 3 jours en israel

                    se passait ceci


                    personne nen parle
                    cest pourtant une sacree avancee technologique
                    memem MBDA ne sait pas faire
                    ouawwwww


                    Shalom 
                    From ZION

                    • OMAR 6 janvier 2014 17:17

                      Omar33

                      Mais tout le monde sait qu’en matière de création technologique en armement, Israël est génial..
                      D’ailleurs c’est l’un des plus grands exportateurs d’armes dans le monde.. ;

                      Et oui, c’est avec le sang des rwandais, syriens, tamouls, colombiens, congolais, sahraouis, etc... que se nourrit l’économie d’Israél...
                      ,
                      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/08/03/01011-20090803FILWWW00133-israel-record-d-exportation-d-armes.php


                    • Massada Massada 6 janvier 2014 20:29

                      Pas seulement en armement, http://www.israelscienceinfo.com/


                      Alors que nos voisins se complaise dans le moyen-age nous préparons le monde demain.

                      Plus de 50% de l’exportation israélienne provient de la High tech et le reste est en fait composé de ce que l’on appelle la “mid” et la “low tech”. Presque toute l’exportation est donc liée à la technologie et à l’innovation. En effet, la High tech constitue la locomotive d’une économie en croissance de 4 à 5% ces dernières années.

                      Les technologies relatives au cerveau ou la Nanotech sont des secteurs très porteurs. Une vingtaine de centres de recherche sont dédiés à la nanotechnologie en Israël et beaucoup de moyens y sont investis. Le domaine de la sécurité Internet est également en vue puisqu’il concerne à la fois les consommateurs et les Etats. L’agrotech va se développer et Israël y possède un avantage en termes de compétences. On trouve en effet dans le pays la plus grande université dédiée à l’agronomie au monde.

                      Que font nos voisins ? 70 millions d’illettrés dans le monde arabe.


                    • CASS. CASS. 7 janvier 2014 02:33

                      toutes vos saloperies vont vous exploser dans la gueule ,bande de saloperies fabriquées que vous êtes zion_train vous ne savez même plus qui vous êtes espéces de robots sérial killer


                      • zygzornifle zygzornifle 6 janvier 2014 16:03

                        Dieudonné est une belle épine piquée dans le cul du PS ....


                        • CASS. CASS. 7 janvier 2014 02:52

                          umps et cie vous voulez dire zygzonifle, vous en avez _ vu un seul des umps et cie dire, ben merde alors on n’a plus le droit de ne pas être anti dictature mondialiste sionazie fasciste imposteurs menteurs escrocs voleurs pilleurs et criminels contre l’humanité et toute civilisation digne de ce nom, en france ? pas un seul LAURENT LOUIS ETC ETC en france , ne votez plus de façon à ce qu’ils se trouvent à poil toutes ces ordures, avec les 10% de sionards et vieux séniles qui voterons.


                        • OMAR 6 janvier 2014 16:53

                          Omar33

                          Salut Jonatan :« Les palestiniens ont-ils intérêt à avoir ce genre d’associations pour les défendre ? ».

                          Les sincères et véritables défenseurs juifs de la cause palestinienne sont ceux qui sont ou vont être blacklistés par Israël, et ses nombreuses tentacules comme l’AIPAC ou la LJD...

                          Il en existe d’autres, ceux qui sont interdits des plateaux télévisés et des colonnes de journaux...


                          • QAmonBra AmonBra 6 janvier 2014 18:12

                            @ l’auteur


                            Merci pour le partage de l’info et sa pertinence.

                            En empêchant, par tous les moyens, la création d’un état palestinien, les $ionistes ont volontairement coupé la branche qui les porte. 

                            En effet, la solution a 2 états étant morte-née, il ne reste plus que celle a état unique pour les 2 langues et les 3 religions.
                            Ce serait donc la fin programmée d’israël en tant qu’état pour les seuls juifs.

                            A moins qu’à nouveau au nom de la shoah, ont ils l’intention d’utiliser ils aussi le chantage à l’holocauste nucléaire pour imposer, par la terreur, le maintien de leur état d’apartheid ?

                            C’est ce que semble avoir compris et craindre la majorité des français et autres européens consultés en 2003, le confirmant en 2012 et qui, pour les $ionistes, n’est qu’antisémitisme.

                            Un tel acharnement a taire un simple humoriste, ne peut que masquer une peur panique de voir ce terrorisme intellectuel ne plus faire son effet : Empêcher les citoyens de voir que le roi est nu . . .

                            • Massada Massada 6 janvier 2014 20:21

                              L’organisation SOS Racisme a annoncé qu’elle poursuivra désormais les « quenelles » quand elles seront effectuées dans des lieux où elles « ne laissent pas de doute » sur leur caractère antisémite.


                              La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a annoncé de son côté dimanche qu’elle va porter plainte à Bordeaux (sud-ouest) pour des « quenelles », réalisées ces derniers mois devant la synagogue de cette ville et dont elle a eu récemment connaissance.

                              Cet homme politique raciste  »risque un an de prison ferme » pour ses propos polémiques, rappelle, pour sa part, le bâtonnier du barreau de Paris, Pierre-Olivier Sur, au micro d’Europe 1 ce lundi.

                              La pression monte ! 
                              Allez la France encore un petit effort pour le grand nettoyage des fachos qui salissent votre pays


                              • CASS. CASS. 7 janvier 2014 03:15

                                allez massada va sur juifs .org avec tes semblables et fiches nous la paix, tu nous files la gerbe, tu pue, moi j’y vais espionner sur juifs .org, niveau racisme haine au top ordureries et conneries c’est le top tu y sera à ton aise. quand je pense que tu es du côté des rothschildiens et cie qui ont mis en place le nazisme et l’on financé, c’est bien la preuve que tes copains nazis ont été très gentils avec des juifs non ? alors maintenant ta shoa et cie tu te les mets où je pense.


                              • DACH 6 janvier 2014 21:11

                                L’AFPS, dans sa charte, adopte la même position, en reconnaissant de fait Israël dans ses frontières de 67, écartant là aussi la seule solution pouvant apporter une paix juste et durable dans la région : la création d’un Etat unique.

                                L’opinion de l’auteur n’en fait pas une vérité démontrée. A sa propagande, il suffit de se rappeler un peu d’histoire pour commencer à remettre les choses en pace, dans leur vérité historique. 

                                «  «  «  «  «  L’empire ottoman qui était le maître du « territoire palestinien » depuis de nombreux siècles n’a jamais porté le moindre intérêt à ce couloir désertique qui servait de passage aux nomades. Oui, un désert s’était bel et bien substitué à cette terre dépeuplée qui abritait autrefois les jardins et les palais de Salomon et qui nourrissait tout un monde laborieux et grouillant des temps bibliques ; les vignes en terrasses laissées sans soins s’étaient effondrées, les collines étaient érodées, les citernes et les aqueducs étaient envasés, les marécages infestés de moustiques porteurs de malaria avaient envahi la plupart des vallées en Galilée.

                                Lire les témoignages de Chateaubriand Churchill ou de Mark Twain, entre autres, qui ont visité cette terre de désolation avant l’arrivée des sionistes et des « Palestiniens », il s’agissait d’un désert incapable de soutenir une population.

                                « Une contrée désolée dont le sol est assez riche… Il y a une désolation ici que même l’imagination ne peut rendre l’éclat de la vie et de l’action….Nous n’avons pas vu un être humain sur tout le trajet … On rencontrait à peine un arbre ou un arbuste. Même l’olivier et le cactus, les amis rapides du sol sans valeur, avaient presque déserté le pays." - Mark Twain, The Innocents Abroad. London 1881.

                                « Dans cette contrée, devenue la proie du fer et de la flamme, les champs incultes ont perdu la fécondité qu’ils devaient aux sueurs de l’homme ; les sources ont été ensevelies sous des éboulements ; la terre des montagnes, n’étant plus soutenue par l’industrie du vigneron, a été entraînée au fond des vallées, et les collines, jadis couvertes de bois de sycomores, n’ont plus offert que des sommets arides….

                                …. On a observé que les Juifs étrangers qui se fixent à Jérusalem vivent peu de temps. Quant à ceux de la Palestine, ils sont si pauvres, qu’ils envoient chaque année faire des quêtes parmi leurs frères en Egypte et en Barbarie….

                                …. J’avais commencé d’assez longues recherches sur l’état des Juifs à Jérusalem depuis la ruine de cette ville par Titus jusqu’à nos jours ; j’étais entré dans une discussion importante touchant la fertilité de la Judée » - Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem.

                                http://www.dreuz.info/2014/01/jusquen-1890-la-palestine-etait-un-desert-abandonne-les-juifs-lont-fait-fleurir/800px-population_of_jerusalem_by_ethnicity-svg/http://www.dreuz.info/2014/01/jusquen-1890-la-palestine-etait-un-desert-abandonne-les-juifs-lont-fait-fleurir/800px-population_of_jerusalem_by_ethnicity-svg/

                                Comme le montrent les statistiques concernant les mouvements migratoires sur ce reliquat de l’ancien territoire sous mandat britannique (amputé des trois-quarts pour la création de la Jordanie) et qui devait devenir l’Etat d’Israël, l’émigration arabe n’a vraiment commencé que dans les années 1920, c’est-à-dire après l’arrivée de la deuxième vague d’immigrants sionistes. Les nouveaux arrivants musulmans, désireux d’améliorer leur niveau de vie, venaient des pays arabes voisins, de Syrie, d’Egypte, d’Irak, de Jordanie, d’Arabie saoudite même, comme le souligne la vidéo ci-dessous :

                                Sans vidéo.

                                Suite  :

                                Lerapport de Henri-Michel Moyal, PhD, publié il y a quelques temps par Dreuz.info, fournit d’autres indications pertinentes et documentées à ce sujet.

                                Et pour votre information, les « Palestiniens » n’ont jamais été chassés d’une terre sur laquelle ils ne résidaient pour la plupart que depuis une vingtaine d’années. Au contraire, les dirigeants israéliens les ont supplié de rester chez eux en 1948 (cf. l’appel radio de Golda Meier), mais la plupart ont choisi d’obéir aux exhortations mensongères de leurs imams et leaders : partez maintenant, vous reviendrez une fois la victoire acquise sur les Juifs pour vous partager leurs dépouilles, sinon les Juifs vont vous massacrer, violer les femmes (cf. le mythe de Deir Yassin), etc… . Les moins malhonnêtes parmi ces leaders l’ont admis par la suite.  »  »  »  »  »

                                 




                                 


                                • Ouallonsnous ? 6 janvier 2014 21:45

                                  Tu as encore fumé la moquette DACH, comme les illuminés qui assurent qu’une mère de religion juive ne peut accoucher que d’un enfant juif !

                                  Au sionistan, on n’arrête pas le progrés, l’hérédité biologique est dépassée par les elucubrations sionistes !


                                • CASS. CASS. 7 janvier 2014 04:16

                                  Mensonges ex : après avoir visité la Falestine en 1891 l’essayiste achad ... machin
                                   commenté ; « A l’étranger nous sommes habitués à croire que la Palestine est presque vide, que rien n’y pousse et que celui qui veut acheter de la terre peut aller là - bas acheter les terres qu’il désire. En réalité la situation n’est pas ainsi dans ce pays, il est très difficile de trouver une terre cultivable qui ne soit pas déjà cultivées.
                                   Les palestiniens avaient leur monnaie et cultivaient des céréales olives etc et avaient d’immenses orangeraies à perte de vue etc, la pêche et le pastoral sur des terres non cultivables et un commerce florissant. Tout en respectant scrupuleusement leur patrie en fonction de son climat etc. les palestiniens n’ont jamais emmerdé leurs voisins, la Palestine était un havre de paix.(il y avait par ex. sur le net des vidéos historiques en noir et blanc » Palestine histoire d’une terre " qui prouvaient tout celà entre autres documents historiques) les quelques juifs palestiniens très très minoritaires qui y vivaient squattaient uniquement à jérusalem et n’en foutaient pas une rame. Quelques juifs occidentaux y sont allés avant l’invasion english et sioniste, et ce sont les palestiniens qui leurs ont appris à cultiver à bosser avec eux dans les orangeraies etc . Ces mêmes quelques juifs occidentaux étaient totalement contre l’invasion barbares terroristes impérialo sionistes .sans parler des british. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Et-maintenant-dites-moi-encore-une-fois-qui-a-fait-fleurir-le-desert-20190.html


                                • lionel 7 janvier 2014 13:07

                                  Mark Twain ? Qui est Mark Twain ? Voyons voir...
                                  http://marktwain.veitkuehne.de/
                                  http://socialistworker.org/2010/04/21/the-twain-they-didnt-teach

                                  Quand au reste... Pourquoi ne mentionnez vous pas les seuls Sionistes qui auraient put s’installer respectueusement, ceux que l’on a qualifié d’« orientalistes » ? Parce que Scholem avait compris que le Shabbatéisme phantasmé se trouvait derrière le projet des dirigeants Ashkénazes ? Parce que vous ne le savez pas ?

                                  Les dirigeants Sionistes athés savaient que les Palestiniens n’accepteraient jamais de perdre leur terre au profit d’une invasion culturelle étrangère et avaient anticipé le « Mur », les orientalistes eux auraient pu s’installer, respectueux des cultures et communautés locales.


                                • morice morice 6 janvier 2014 22:16

                                  qui se cache derrière cette fausse agence d’info qu’Agoravox relaie en devenant l’allié de l’extrême droite ?


                                  Le fameux capitaine bien sûr... Cpt Anderson

                                  le facho de service qui a démarré avec ses vidéos de facho !

                                  en ce moment il nous trouvé un « philosophe »

                                   Cousin il s’appelle

                                  et c’est quoi comme « philosophe » ? Marine le Pen en parle comme étant un « gauchiste »

                                  ah ah ah parlez d’un mec de gauche !!

                                  c’est ça :


                                  Francis Cousin, c’est son nom, fut ainsi l’un des tout premiers invités au Local, le cercle privé de Serge Ayoub à Paris, le 19 novembre 2009, pour y présenter justement ce livre. Ce « philo-analyste », sorti de nulle part, semble en revanche figurer dans les carnets d’adresse des personnalités d’extrême droite puisque, le 8 avril 2009, il assistait Emmanuel Ratier dans son « Libre Journal » sur Radio Courtoisie, dont l’invité était Bruno Gollnisch. Il en profitait pour présenter sa Critique de la société de l’indistinction.

                                  M. Cousin réapparaît quelque temps plus tard comme une signature dans le courrier des lecteurs de Rivarol, hebdo d’extrême droite antisémite, pétainiste et... très anti-Marine Le Pen. Francis Cousin semble alors avoir pris fait et cause pour Bruno Gollnisch dans la bataille de succession. Et félicite, le 23 juillet 2010, Jérôme Bourbon, le futur directeur de la rédaction de Rivarol, en ces termes : « Les écrits de Jérôme Bourbon, notamment quant à la succession au FN, dans Rivarol du 9 juillet, sont un régal mais désormais, qu’il fasse bien attention à tout ce qui bouge car je sais d’expérience que les inimitiés, la névrose et les frustrations vont désormais fusionner en une sombre méchanceté infinie… » Depuis, Le Pen père et fille ont attaqué Rivarol pour des propos tenus par M. Bourbon à leur égard...

                                  En 2007, le même Jérôme Bourbon publiait déjà un long entretien avec un dénommé Gracchus, présenté comme un « militant anticapitaliste » dans une série consacrée à« l’avenir du mouvement national ». Ce fameux Gracchus était décrit comme un des membres du collectif « L’internationale ». Et fait furieusement penser au « philo-analyste » Francis Cousin.

                                  Francis Cousin, « rivarolien » de cœur, a aussi contribué à la revue sœur de Rivarol,Les Ecrits de Paris, en décembre 2010, en publiant un article intitulé « Une horreur moderne, la civilisation du pouvoir de l’avoir ».
                                  Le livre Critique de la société de l’indistinction est aussi référencé par de nombreux sites d’inspiration néodroitière, comme Métapo.Infos, l’Esprit européen. C’est aussi le cas d’Europe Maxima, qui le présente comme un ouvrage proche et qui indique qu’un de ses contributeurs – présenté cette fois sous le pseudonyme de Gustave Lefrançais – a participé à sa rédaction.

                                  Novopress, le site d’information des Identitaires en a fait mention, tout comme Laurent James, membre du Parti antisioniste, un temps compagnon de route d’Egalité et Réconciliation,dans un article consacré à Alexandre Douguine. Ou encore Réfléchir et Agir, revue d’extrême droite radicale néopaïenne. Aucune recension de cet ouvrage n’a été fait en dehors de cette mouvance politique. Bref, on est tout de même (très très) loin de « l’extrême gauche la plus radicale, la vraie »...


                                  ah ah ah qui soutient Dieudonné ? les fachos !




                                  • CASS. CASS. 7 janvier 2014 04:35

                                    à ce que je sache se sont les rothschildiens et cie qui ont mis en place le nazisme leur pantin jacob et on financé le nazisme. Le zionistan est extrémiste de droite et la knesset est régie par la même loi que celle de l’allemagne nazie, sauf que le pantin jacob était un saint par rapport au zionistan néonazie fasciste sans frontiére et sans constitution et pour cause et autoproclamé isra el en 48. et hebreux vraiment le comble. Putain le même dieu que les saoud wahhabites, en pire.


                                  • Agence Info Libre Agence Info Libre 7 janvier 2014 10:58

                                    Il y a encore des gens qui vous lisent Morice ? Je vous vouvoie, car il est maintenant connu que vous êtes plusieurs derrière ce compte, des internautes nous ont envoyé quelques informations croustillantes à votre sujet… 


                                  • lionel 7 janvier 2014 12:05

                                    Collectif Morice,

                                    je n’ai jamais insulté personne lors de mes interventions, veuillez considérer que c’est chose faite ! Les termes ? Prenez ceux qui vous dérangent le plus...

                                    Quenelle !


                                  • lionel 7 janvier 2014 12:09

                                    @Agence Info Libre,

                                    Merci mes amis pour votre travail de qualité, merci aussi au Cercle des Volontaires, Cpt Anderson etc... Continuez, jusqu’au bout, debout !

                                    Respect maximum !

                                    Lionel


                                  • DACH 6 janvier 2014 22:42

                                    OUALOONSNOUS ne sait vraiment pas où il va  : Tu as encore fumé la moquette DACH, comme les illuminés qui assurent qu’une mère de religion juive ne peut accoucher que d’un enfant juif !

                                    Au sionistan, on n’arrête pas le progrés, l’hérédité biologique est dépassée par les elucubrations sionistes !

                                    Tes fantasmes nous font bien rire, puisque tu prends ta vessie pour une lanterne  ! Attention aux murs, car derrière se cache le coup de pied de l’âne.


                                    • DACH 6 janvier 2014 22:50

                                      Ah Ah,

                                      ah ah ah qui soutient Dieudonné ? les fachos !

                                      Et dire qu’il y a autant de fachos à gauche qu’à droite....Et faire croire qu’il ne sont que dans un seul camp est une imposture qui se dévoile régulièrement.... A être trop enfermé dans ce qu’il veut croire, Morice se cogne dans le mur des erreurs comme avec le nucléaire des Syriens....


                                      • lucidus lucidus 6 janvier 2014 22:55

                                        N’importe quoi. Restez simples et clairs...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Agence Info Libre

Agence Info Libre
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès