Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le Don Quichotte moderne

Le Don Quichotte moderne

JPEG - 47 ko

Le lien social ou le chaos.

Jean-François Chalot croit sans doute au père Noël. Dans une époque résolument moderne, totalement vendue au libéralisme et aux doctrines religieuses, il croit encore au pouvoir de la laïcité, du lien social et du bénévolat. Il croit et se débat sans trêve ni repos afin de faire valoir des droits pour les plus faibles, les démunis, les laissés-pour-compte. En ce sens, son combat, pour désespéré qu’il soit, en est magnifique et exemplaire. Il est heureux que quelques hommes ne désarment pas devant l'inéluctable et l'irréversible ; des hommes qui croient encore qu’il est possible d’inverser le cours des choses, des hommes qui pensent qu’un autre monde est possible, plus humain, plus solidaire, plus vivable. Jean-François est de cette noble et glorieuse minorité agissante.

Et le bougre écrit, se bat, pourfend, ce qui lui vaut des inimitiés, des insultes, des attaques, du mépris émanant des gens importants, des rois du pragmatisme, des chantres de l’économie et des indicateurs conjoncturels. Quand ceux-là parlent chiffres, lui évoque l’individu, sa réalité, ses souffrances. Autant de données que les gens sérieux ne peuvent mettre en équations, planifier et passer à la moulinette des dividendes.

Jean-François passe alors pour un utopiste, le dernier des Mohicans, un dinosaure de la lutte sociale. Il est vilipendé, injurié, montré du doigt. Il est moqué par le petit monde des valets et des vassaux d’un libéralisme inhumain et impitoyable. Il est traîné dans la boue sur les réseaux sociaux où il défend une posture éthique, une société humaine.

Il ne baisse pas la garde. Il écrit au quotidien, il défend ses idées : une éthique sociale dans un monde qui ignore tout de cet étrange concept. Il multiplie les erreurs, se fourvoie sans cesse dans les impasses et les illusions qui, jadis, ont construit les utopies et les grands mouvement sociaux. Il croit au pouvoir du bénévolat quand des brigands vivent du simple commerce de l’argent dans ce qu’on nomme la Bourse. Il espère ouvrir les yeux des victimes, des forçats du quotidien alors que ceux-là sont manipulés, trompés, malmenés par des médias au service d’un libéralisme sans âme ni morale.

Il défend l’accès aux soins, la justice sociale, l’équité et le respect dans la dignité et la considération. Il trouve face à lui des institutions sourdes aux détresses, aveugles aux malheurs, des élus qui ne sont comptables que des voix à venir sans autre considération que la projection des sondages et des notes de conjoncture. Il est le défenseur des causes perdues dans un univers où le pauvre, le démuni, l’autre, le faible, le délaissé sont des pions à abattre.

Jean-François croise le fer ; il espère que son prêche dans le désert sera un jour entendu. Il trouve parfois des compagnons d’armes, des doux rêveurs, des inconscients qui pensent que nous ne pouvons continuer ainsi, que nous détruisons à la fois la planète et le lien social. Perché sur mon âne, je le suis à distance, je l’admire et je lui donne parfois la main.

Puis, de guerre lasse, je le laisse affronter des forteresses imprenables, je l'abandonne dans son combat du pot de terre contre le pot de fer. C’est lui qui prend les coups quand je préfère jouer avec les mots, fabriquer de la fiction pour que mes frères, les humains, accèdent à un peu plus de lucidité. L’urgence de l’heure, la déliquescence de notre société, la déchéance collective me poussent à venir le rejoindre car bientôt, il sera trop tard. Jean-François est l’une de ces dernières consciences qui se dressent et portent haut et fort une parole de vérité. Son plaidoyer pour les associations est plus qu’un cri du cœur ; c’est sans doute une ultime bouteille à la mer pour sauver ce qu'il est encore possible de sauver.

Nous ne pouvons rester passifs devant ce naufrage collectif. Jean-François Chalot, avec d’autres, nous montre la voie.

Admirativement sien.

ob_728644_assoces-couv-recadre-e.jpg

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 8 septembre 10:40

    Posture n°1465 : Promotion citoyenne en tête de gondole. Deux auteurs pour le prix d’un.


    • Sozenz 8 septembre 11:24

      @Robert Lavigue

      pourquoi vous vous evertuez à toujours taper sur ceux qui tentent d’ aller dans un combat qui pourrait aller dans le bon sens, même s il peut paraitre inutile ?
      Ne faites vous pas la même chose mais dans le sens de la destruction ? vous vous battez aussi pour quelque chose que vous ne pourrez pas changer .
      Chacun suit son chemin selon son cœur et sa nature .
      Quel est donc la meilleure voie , la votre ou la leur ? le coeur ou la méchanceté gratuite ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 11:49

      @Robert Lavigue

      Mon bon monsieur, écrivez quelque chose et j’en ferai la promotion
      Je vous assure que vous aurez moins de maux d’estomac et que tout en le monde en sera ravi pour vous.

      La posture n’est pas une sinécure selon vous


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 11:49

      @Sozenz

      Comment le convaincre ?
      je crains que ce ne soit impossible


    • Sozenz 8 septembre 12:43

      @C’est Nabum
      mon bon Nabum . je ne sais déjà pas s il y a à « convaincre » ou pas
      On peut tenter de montrer certains aspects . mais nous ne pouvons rien profondément pour les autres . ils sont les seuls décisionnaires de la direction vers laquelle ils veulent tendre (même si c est fait avec imperfection ) .
      s ils veulent comprendre que même si nous ne « pouvons pas changer » le monde comme ils pourraient le penser . on peut le changer en nous changeant la direction de notre coeur.
      Dans tous les cas , mieux vaut se planter en marchant avec le cœur que dans la méchanceté .


    • Sozenz 8 septembre 13:50

      @Sozenz
      on peut le transformer en modifiant la direction vers laquelle notre cœur doit tendre* .
       ( c est un choix conscient )
      ça va faire faire des bonds . ... mais allez hop . go ... c est ce qu on appelle le Repenti .
       rien a voir avec la culpabilité . c est s ouvrir à la compréhension de ce que nous vivons et de comment nous le vivons.
      Après avoir pris conscience . le cœur peut enfin reprendre son fonctionnement Normal celui de tendre vers l Aimer . 


    • Bernie 2 Bernie 2 8 septembre 10:48

      Salut Nabum,

      C’est interim Juluch, Moi les moulins, ça me rappelle la Hollande.

      Par contre, je n’aime pas l’edam, et vous ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 11:50

        @Bernie 2

        Rassurez vous je n’aime pas Hollande, ce moulin à paroles vaines et je n’en fais pas tout un fromage


      • fred.foyn fred.foyn 8 septembre 10:51

        « Que cache-Chalot »...un drôle de poisson, pas d’Avril, des eaux profondes ou ne subsiste que quelques rares exemplaires... !


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 11:51

          @fred.foyn

          Je m’incline

          L’humour m’a pris dans vos filets


        • Sozenz 8 septembre 11:26

          Merci Nabum !


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 11:51

            @Sozenz

            Je fais de mon mieux dans un environnement souvent hostile


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 8 septembre 13:01

            Bravo à Nagy pour son dessin-montage !


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 16:09

              @Jean J. MOUROT

              Effectivement, ce garçon a du talent


            • Joseph Joseph 8 septembre 15:13

              Quand certains pensent que l’argent et le sexe mènent le monde de cette grande partouze mondiale (je te baise pour du fric, un orgasme, une valorisation de mon égo, etc), d’autres pensent que ce sont les idées qui donnent le ton. Ne vit-on pas selon des concepts philosophiques énoncés il y a des centaines d’années si ce n’est plus ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 16:10

                @Joseph

                Fermons les yeux sur le sexe et occupons nous de l’argent


              • Joseph Joseph 8 septembre 16:21

                @C’est Nabum
                Et la tendresse bordel ? C’est pourtant ce qui donne cette plus-value au sexe.


              • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 19:37

                @Joseph

                Je m’en occupe
                J’écris un roman léger voire un peu plus


              • Samson Samson 8 septembre 17:15

                Quel plus bel hommage à lui rendre qu’adouber J.-F. Chalot au rang du « Chevalier à la Triste Figure », mon héros favori ! Autres temps, autre mœurs, j’imagine que c’est la Laïcité qu’en République il s’est choisie pour Dulcinée !
                Merci à vous pour cet audacieux rapprochement, merci à lui pour son inlassable combat contre les moulins de la Pensée Unique et les impitoyables dogmes économiques de sa « Religion Féroce » !

                En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 19:38

                  @Samson

                  Il le mérite
                  Il est infatigable
                  je lui tire mon chapeau


                • zygzornifle zygzornifle 8 septembre 18:25

                  il reste encore un vrai socialiste voire communiste , vite clonons le, faut surtout pas le perdre ....


                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 19:39

                    @zygzornifle

                    C’est curieux que communiste soit devenu une injure et que libéral ne le soit pas

                    Pour moi, c’est du pareil au même


                  • Joseph Joseph 10 septembre 21:58

                    @C’est Nabum
                    Vous faites fausse route. Le libéralisme est bien pire que le communisme. Il s’en prend aux petits nenfants innocents.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:11

                    @Joseph

                    Tous les pouvoirs sont nocifs quand ils perdent la raison


                  • L'enfoiré L’enfoiré 8 septembre 18:25

                    Bonjour Nabum, Vous avez pris connaissance de ma façon de voir. La possibilité de surfer sur la vague ou se faire engloutir par elle. Ce n’est peut être pas très facile à accepter, mais c’est comme cela. 

                    Chalot est ce qu’il est. Je suis ce que je suis.
                    Tout est pour le meilleuir des monde mais à des vitesses et des visions différentes.
                    Il se défend, dites-vous.
                    Je n’ai pas eu cette impression à la suite de mes commentaires.
                    Etre vilipender, chahuter n’est rien, c’est comment y répondre avec des arguments qui tiennent la route qui est beaucoup plus important.
                     « L’homme de la Mancha » que j’ai aimé et vu, fut, celui de 1968 avec Jacques Brel et Dario Moreno dans le rôle de Sancho.
                    Dario Moreno est mort pendant les représentations. Sa voiture Buick rose dans le parking et qui y est restée longtemps. 
                    Ce qui prouve qu’on peut très bien posséder et être ce qu’on essaye de représenter.
                    Etre de droite tout en étant de gauche en alternance...

                    • C'est Nabum C’est Nabum 8 septembre 19:40

                      @L’enfoiré

                      J’ignore quels sont vos contentieux
                      Je ne suis pas l’homme des joutes verbales, je vous laisse donc à vos combats


                    • C'est Nabum C’est Nabum 11 septembre 06:12

                      @Fraspergor

                      Vous me rassurez


                    • epicure 8 septembre 22:13

                      l’article qui commence par un oxymore :
                      « 
                      Dans une époque résolument moderne, totalement vendue au libéralisme et aux doctrines religieuses,
                       »

                      Il n’y a rien de moins moderne que les doctrines religieuses.
                      C’est bien la laïcité qui est moderne.

                      Nous sommes dans une période de régression par rapport à la modernité et au progrès. On ne peut pas parler d’époque résolument moderne.

                      C’est pour ça qu’il faut des gens comme chalot.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 9 septembre 09:15

                        @epicure

                        L’idée de Dieu est une épouvantable régression
                        Son retour aux affaires, un drame sans nom


                      • philouie 9 septembre 09:27

                        @C’est Nabum
                        Vous préférez que cela soit Satan, avec le résultat que l’on voit ?


                      • philouie 9 septembre 09:44

                        @Fraspergor
                        Vous ne voyez pas que votre monde sans Dieu est le monde du crime et de la guerre ?
                        ça vous échappe ?
                        2 guerres mondiales ne vous ont pas suffit.
                        vous méritez la troisième.


                      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 9 septembre 09:57

                        @philouie
                        Le merveilleux monde de Daesh est-il un monde sans dieu ?


                      • philouie 9 septembre 10:01

                        @Jean J. MOUROT
                        Manifestement oui.
                        c’est le monde de l’argent, des pétro-dollars et de la conquête du monde par la haute finance.
                        Daesh, c’est le sionisme intégral - une belle merde donc.
                         (excuse à la merde)


                      • epicure 9 septembre 15:53

                        @philouie

                        ce que je vois c’est montée de la visibilité de la religion concurremment avec une montée des régressions.
                        Alors que la régression de la religion s’est accompagnée de progrès sociaux et sociétaux jusqu’aux années 80.

                        Hitler croyait en dieu.... donc ce n’est pas l’absence de dieu qui est responsable de la deuxième guerre mondiale.
                        Le NSAPD affichait un attachement à la religion, en bon parti d’extrême droite.

                        La première guerre mondiale a été menée par des conservateurs, des gens des gens qui tenaient à la religion en général.

                        Bref tout ce que tu dis n’as aucun rapport avec les faits historiques.


                      • philouie 9 septembre 15:58

                        @epicure
                        ce que je vois
                         
                        euh non, tu crois dans ta bêtise. rien de plus.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 9 septembre 17:27

                        @philouie

                        C’est l’avers et le revers d’une même médaille


                      • Joseph Joseph 10 septembre 00:49

                        @epicure
                        « Bref tout ce que tu dis n’as aucun rapport avec les faits historiques. »
                         
                        Parce que le problème n’est pas Dieu en lui même, mais l’excuse que certains prennent pour justifier d’actes qui engendrent le chaos. Au fond le problème est plus lié à la connerie humaine qu’autre chose. Vos exemples sont justement des démonstrations parfaites de cette connerie et de ce qu’elle a pu engendrer.
                         
                        D’ailleurs Staline et d’autres n’ont pas eu besoin de Dieu pour mettre cette connerie en application. On voit bien que le problème est ailleurs.


                      • epicure 10 septembre 05:33

                        @philouie

                        A défaut de pouvoir argumenter tu fais une attaque ad hominem pour cacher ton obscurantisme, en niant les réalités historiques.
                        Tu alignes des mensonges, je les rectifies, et tout ce que tu trouves à répondre pour cacher la nullité de tes propos ce sont des insultes.
                        Tu n’est qu’un défenseur de l’obscurantisme, de l’ignorance. Oh mais c ’est vrai que monsieur se fait défenseur de la religion aussi, comme quoi il n’y a pas de hasard.


                      • epicure 10 septembre 05:38

                        @Joseph

                        par contre staline a été à la bonne école, celle des prêtres puisqu’il a été séminaire.
                        pol pot aussi a eu un enseignement religieux anti humaniste, autoritaire, qui a eu plus d’influence sur son idéologie véritable que Marx ou Lénine.

                        Les religions sont de formidables machines à enseigner un esprit rigide, qui permet à la connerie des psychopathes mégalomanes de s’exprimer et de trouver écho dans la population, surtout à leur obéir.


                      • Joseph Joseph 10 septembre 06:48

                        @epicure
                        Je vois, le mal est dans les religions et pas dans leur façon d’être abordées. Supprimons les et l’humanité accèdera au bonheur et à la paix perpétuelle. J’avoue que malgré la simplicité de l’idée je n’y avait pas pensé.
                         
                        Vous me faites même douter du fait que Mère Thérésa, l’Abé Pierre ou d’autres furent croyants. Mais c’est certainement une de ces mystifications de l’histoire, sinon votre thèse serait contredite. Merci encore de votre éclairage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès