• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le gouffre de nos divergences

Le gouffre de nos divergences

Des opinions disparates et inconciliables

Jamais, il me semble, la politique n’aura creusé de telles divergences dans les groupes sociaux. Il n’est désormais plus guère possible d'aborder le sujet en société sans tomber sur des anathèmes, des insultes, des imprécations et des mots qui ne laissent plus place au dialogue. Chacun campe dans son bastion idéologique ou bien se meut pour rejoindre, tant qu’il en est encore temps, ceux qui sont en marche...

À ce petit jeu, on se marche sur les pieds avant que de se monter sur la tête et se noyer mutuellement sous des flots de propos vindicatifs, assassins, nauséeux. Chacun est devenu l’ennemi à abattre, d’au moins un autre camp, si ce n’est de tous les autres. C’est un jeu de chamboule-tout qui laissera les amis ou les connaissances sans force, et sans plus l’envie de se revoir.

En premier lieu, il y a le redoutable camp de ceux qui pensent plus mal encore que tous les autres. On les affuble de tous les mots qui sentent la fange, de toutes les plaies de l’histoire : fascistes, nazis, racistes, liberticides, dictatoriaux... Car c’est certain, le choix qu’ils ont fait est de nature à rayer d’un coup de botte toutes les libertés. Dans ce cas, pourquoi diable ce parti est-il autorisé, si ce n’est pour favoriser encore et encore la survie des autres ?

Puis il y a les gens qui ont refusé de choisir, et que ceux qui se sont ralliés derrière le chevalier blanc de la finance, ont dénoncé comme traîtres, suppôts de Satan et complices objectifs du parti de la haine. Sans nuance dans le propos, ces braves oublient tout ce qu’ils pouvaient dire après l’élection de Chirac en 2002, et ce plébiscite absurde qui n’eut jamais aucun effet. Leur virulence à l’encontre de leurs anciens compagnons de pensée est d’une effrayante dureté : comme s’ils avaient commis un crime de lèse-démocratie en refusant simplement de choisir. Les réseaux sociaux avaient exprimé cette délirante violence verbale, juste avant l’élection ; le drapeau blanc n’est pas encore de mise et les mots définitifs pleuvent comme à Gravelotte.

Il y a encore les cocus de l’affaire. Ceux-là on les trouve sur les deux bords de l’échiquier habituel. Adorateurs des anciens partis de gouvernement, ils défendent la thèse du complot, soutiennent la thèse de la grande manipulation, fourbissent les armes et les arguments pour faire de la suite leur belle et grande revanche. Ils veulent le chaos, une chambre ingouvernable, simplement pour se venger, retrouver cette victoire dont ils s’estiment avoir été privés. La confiscation de la démocratie est si fortement ancrée dans leurs esprits qu’ils ne perçoivent pas le ridicule de la formule. Ils seront redoutablement dangereux, car ils soutiennent des vieux barons en place, des gens indécrottables qui ont encore un terrible pouvoir de nuisance locale.

Il y a les gens de la marge. Ceux-là ont, depuis toujours, choisi le mauvais cheval. Ils savent qu’il convient de ne rien dire, de surtout ne rien attendre du vote. Ils se battent au quotidien, subissent le plus parfait mépris des autres et pour eux, rien n’a vraiment changé. Ils sont ceux qui pensent de travers, ceux qui se dressent toujours contre, qui rêvent d’un monde impossible. Ils se moquent de telles critiques et retroussent sans cesse leurs manches pour de nouveaux combats. De toute manière, pour eux, la fracture sociale est une longue évidence qu’ils vivent depuis si longtemps.

Dans ce contexte délétère, la politique ne divise plus : elle fragmente, elle morcelle les groupes et les individus. On peut espérer un miracle ; ce dont je doute par nature ; mais en attendant, il est à craindre des conversations qui tournent en eau de boudin, des attaques qui laisseront des blessures indélébiles, des propos qui seront sans appel ni pardon. J’en sais quelque chose, et j’ai constaté la morgue de quelques nouveaux soutiens du vainqueur, transfuges d’un parti socialiste qui se fait le grand réservoir de la trahison, du revirement et de politique de la girouette. C’est à eux que je dédie ce texte.

Chamboulement nôtre.

trou66-3008735.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • juluch juluch 24 mai 11:16

    attendons de voir Nabum....Macron débute.


    • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 11:44

      @juluch

      Je n’évoque pas le Président mais ces gens qui prononcent l’anathème contre ceux qui n’ont pas voté pour ce brillant représentant de la bourgeoisie


    • Laulau Laulau 24 mai 14:05

      @juluch
      Macron débute, où ça ? Pas à la politique économique du pays en tout cas.
      Et puis y en à marre de ces phrases répétées à l’envie chaque fois qu’un président est élu :
      Il débute, il faut lui laisser le temps ....
      Il lui faut une majorité pour gouverner ..
      Attendons de voir ...

      Mais c’est tout vu, c’est une nouvelle victoire des riches sur les pauvres qui les enrichissent par leur travail.


    • Le421 Le421 24 mai 19:24

      @Laulau
      Bé oui... Macron débute !! Laissons-lui le temps de bien finir de museler, restreindre, fermer, sécuriser tout ce qui nous reste de libertés et laissons l’entropie faire.
      Ca va forcément se casser la gueule.
      Aussi vrai que dans deux, dix, vingt ou trente ans une belle catastrophe nucléaire ou autre fera dire au gens :« Mince, si on avait su !! »
      Mais putain, on vous l’a dit bande de nazes !!


    • zygzornifle zygzornifle 25 mai 13:09

      @juluch
       


      c’est au pied du mur que l’on voit le macron ......

    • Taverne Taverne 24 mai 11:33

      Il faut défragmenter l’homme. Ensuite seulement, on pourra défragmenter la société.


      • JL JL 24 mai 11:36

        @Taverne
         

         c’est pas un projet fasciste, ça ?

      • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 11:44

        @Taverne

        Comment faire ?
        Pas à coups de bombes j’espère


      • Taverne Taverne 24 mai 11:49

        @JL

        Seulement dans les têtes de ceux qui le voient ainsi. Pourquoi l’homme devrait-il continuer de se fragmenter, de nuire à lui-même ? Quand cela cessera, il nuira moins à ses congénères.


      • Tribidule Tribidule 24 mai 11:53

         Ouais, ben Taverne ferait bien de resserrer ses boulons.


      • JL JL 24 mai 11:59

        @Taverne

        Ah, vous voulez dire : défragmentation, inverse de fragmentation ?
         
        Fragmentation dans le sens : communautarisation ?

      • Taverne Taverne 24 mai 15:32

        @JL

        Je ne dis plus rien quand chacun de mes mots est détourné de son sens.


      • JL JL 24 mai 17:04

        @Taverne
         

         faut pas vous vexer comme ça ! Je ne détourne rien, je cherche à comprendre : ça veut dire quoi, défragmenter l’homme ? Défragmenter la société ?

      • Sergio Sergio 24 mai 11:44

        Ou bien ’ Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ’ c’est aussi fasciste mais en mieux


        • Sergio Sergio 24 mai 11:46

          Nabum


          Elle est bien votre grotte, en entrant, j’y mets le pied gauche ou le pied droit ?

          • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 14:03

            @Sergio

            La tête la première
            Comme 66 % de nos concitoyens


          • Sergio Sergio 24 mai 15:03

            @C’est Nabum


            Alors là, je vous mets une étoile

          • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 15:17

            @Sergio

            Merci

            J’espère que vous n’avez pas pensé que j’étais de ces moutons naïfs !


          • Sergio Sergio 24 mai 15:39

            @C’est Nabum


            De temps à autres je vous taquine, j’ai trouvé votre billet sur la désertification médicale, ouvrant sur un gros débat en dehors de vos considérations perso qui étaient légitimes. 
            C’est difficile de tenir le pavé haut par rapport aux billets édités, comme j’en visite pas mal, j’ai parfois du mal à garder mon sérieux, et à ce titre je vous trouve très indulgent. Votre site, je le visite souvent et j’essaie de me tenir d’y participer. Votre réponse m’a fait rire et c’est pour cela que je vous estime, vous n’êtes pas naïf ! N’hésitez pas à me signaler si je dépasse vos limites, je comprendrai et ajusterai mon propos, répondez moi, merci

          • Sozenz 24 mai 13:07

            bonjour !
            Je vous trouve très inspiré en ce moment . une sorte de fougue se dégage de vous plus que l’année dernière qui était empreinte d’une certaine douceur, mélancolie .

            cosmologiquement votre ( comme vous diriez )

             


            • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 14:04

              @Sozenz

              Merci

              C’est la période qui a du talent
              Moi, je ne suis qu’une éponge


            • hervepasgrave hervepasgrave 24 mai 14:26

              Bonjour,
               Euh ! « Bonjour,Monsieur Nabum » ,mes plus humbles excuses !
               Franchement c’est ton meilleur article que j’ai lu depuis fort longtemps (je veux dire derrière la grande masse de tes publications) Malgré tes effort de neutralité ,tu ne peux cacher tes sentiments qui sont dominants ,nul besoin d’être un esthète pour le percevoir d’ailleurs ,mais bon dans ce monde farfelu ? « hein ! »qui est capable de le faire ?(lecteurs,commentateurs)
              Oui nous sommes arrivé a l’apogée des conneries humaines.Ce qui est a craindre et que je proclame depuis longtemps .A ce jeu de dupe ,il n’y aura pas de gagnant.Pour l’instant ce qu’il faut retenir sur les actes des humains en présences n’a qu’une réponse . Et elle n’est franchement pas terrible et elle est pour moi , cela « Gagner du temps ,pour conserver son confort de vie » Cela n’est que cela !
              Tout le monde peux gueuler bien sur ,cela fait partie du jeu ,mais aucun effet concret. Les perdants sont mes petits enfants ,mais aussi tous les autres petits enfants toutes conditions confondu.C’est triste ? non horrible a mes mes yeux ,j’en arrive a mépriser tout le monde y compris ma famille. Cenestpasgrave ! terme pourri que je remet toujours en point final, car pour ma part je n’ai jamais dévié de ma ligne de conduite, Peu de gens, famille comprise savent ce qu’est un but de vie et comment même contre vent et marée s’y tenir. Peu importe d’être seul contre toute la planète si elle se trompe.Voir être ou devenir victime de folie ou de répression ,n’est absolument pas grave une fois de plus. Ton article dépare des autres bien que ton but est toujours le même (cela se sent bien ,dans les attaques en douceur que tu fais, innocent tu ne l’est pas,mais tu dois être pris entre intérêt et conscience mon garçon !) C’est toutefois un très bon article que je ou je vais pour une fois étoilée,il faut bien jouer a leur jeu de c.. Ce que je retiens de tout cela c’est que doucement cela rentre par la petite porte que les victimes sont les hommes ici comme partout ailleurs et que l’accélération et la régularité dans l’ordre de ces évènements commence a inquiéter et demande des réponses.Mais les réponses actuelles ne répondent à rien et surtout amène toutes les mésactions a devenir légitimes ! ,bien évidemment. Il y a encore du travail a faire avant l’irréversible .Il faut se magner et se bouger le cul. En commençant par oublier d’être d’inerte. plus personne ne dialogue .En évitant de parler , de s’engueuler c’est plus facile a vivre j’en conviens.Est-il nécessaire pour autant derrière cela de garder des griefs ,de l’amertume et de la rancune. Mais là malheureusement les mentalités de toutes les générations actuelles devront se faire mal ,pour résoudre ce problème majeur. Et oui ! nous sommes dans une merde profonde. Pour info ,ce n’est pas nouveau les recompositions politiques ,les nouveauté ne sont que des façades et les actes perdures ,et aujourd’hui cela s’amplifie,demain il sera trop tard pour réagir.Je le disais ailleurs il n’y a d’ennemies que les peuples.Et combien même il y aurait des guerres ,pourquoi pas la troisième qui est vendu pour faire trembler les foules. Les pouvoirs sous toutes les formes qui soient « officiel=état, commercial etc » Eux ne craignent rien .C’est nous tous qui sommes les victimes et encore plus fort c’est nous qui nous nous déchirerons et s’entretuerons s’il le fallait.Cherchez l’erreur ?
              Bon pour une note plus plaisante ,j’aime bien ton image,elle me rappelle ma petite cave dans la Vienne,mais cette photo n’est certainement pas parlante pour le plus grand nombre.Elle donne une image terrifiante.Merci cela m’arrange bien ,pendant ce temps là, ils iront ailleurs ;loin des cavernes sombres,« eh !eh ! » Je pourrais aller dans ma carré de la Vienne ,que j’ai hâte de rejoindre cet été ,pour me mettre a l’abri de la connerie humaine. Mais cestpasgrave !
              Certainement que bientôt je ne viendrais plus sur agoravox,fermerai pour toujours journaux,tv,internet etc ,car en fait c’est nuisible.Et puis il n’y a de liberté que l’idée de ce que l’on croit en faire. Quelque part c’est dommage ,car c’est s’avouer vaincu et c’est bien le but primordial de ceux qui nous pourrissent la vie,mais il faut que je sois pour une fois égoiste et réaliste,je suis devenu un bras cassé,alors que c’est très triste pour moi de voir cette actualité de plus en plus dégradante.Mais c’estoujourspasgrave !


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 14:34

                @hervepasgrave

                Ne baissons pas les bras mon cher ami
                Les différences sont nécessaires et il convient de ne point jeter l’anathème sur son voisin parce qu’il pense autrement
                Lors d’une élection plébiscite comme nous venons de vivre, malheur à qui sort du chemin

                étrange vision d’une démocratie qui ne s’accepte qu’en deux camps

                Les abstentionnistes sont des nuls
                Les votes blancs des traîtres
                Les perdants des salauds

                ça promet pour la suite


              • hervepasgrave hervepasgrave 25 mai 14:51

                @C’est Nabum
                Bonjour, jeter l’anathème est un terme sans nuance ! Il est évident que la manière dont je m’exprime est assez rude ,mais elle n’impose que normalement une réflexion qui n’est pas faite. C’est en quelque sorte gueuler fort ,mais pas plus et certainement pas avec de la haine ,je ne porte pas l’opprobre sur quiconque ,je vexe les amours propres mal placé ou je dirais défendre totalement des choses injustes par intérêt personnel.Il est évident que venir tout seul dans une fourmilière plus ou moins bien réglé ne peux pas passer facilement.C’est devenir un intrus nuisible sans autres considérations.J’appelerai simplement cela comme le syndrome « lemming » "oui ! je le sais c’est pas terrible comme définition ! ,mais tellement véridique ,qui se confirme de jour en jour. Quand a ta liste qui me parait être du débilité sas nom,excuse moi ,c’est farfelu et non avenu.Car c’est comme relaté l’histoire telle qu’elle est écrite et qui va dans le sens du soit disant vainqueur.De l’intox produit par les perdants et qui ne les avantages pas car cela impose une règle qui n’existe pas .C’est en quelque sorte accepter et valider des choses qui ne le sont pas . Tu devrais t’intéresser au sophisme et cela me fait grandement chier de le répéter souvent mais ce n’est que cela.la planche savonneuse fonctionne a fond et personnes pour percevoir cette saloperie criminelle .Allez dans le sens des critiques ,continuer en rajoutant et doucement amener des non sens qui deviennent la seule issue .Ils sont fort les élèves de ces grandes écoles privés et supérieur .Leurs éducations est menée de main de maitre.Bon ! propos certainement absurde venant d’un trou du cul sans aucune importance ,mais qui sait ?Cestpasgrave ! je n’anathème bien monsieur le faux cul.


              • François Vesin François Vesin 24 mai 14:36

                J’emprunte à M. Onfray sa considération pour

                ce que les idéologies peuvent produire sur une
                grande part de leurs adeptes qui « préfèrent les
                fictions apaisantes des enfants aux certitudes
                cruelles des adultes ». 

                D’Hanouna à Mélenchon on nous fourgue du « rêve »
                où le vulgaire dispute à l’illusionniste la mise en
                vacances des cerveaux des plus vulnérables pour
                mieux les livrer à la macronisation en marche !!!







                • C'est Nabum C’est Nabum 24 mai 16:23

                  @François Vesin

                  Je suis un admirateur attentif de ce philosophe essentielle


                • petit gibus 25 mai 10:29
                  @ Nabum

                  Bof nos concitoyens ne sont pas assez exploités et abrutis
                  par ce système qu’on dit « avancé » qu’est le capitalisme

                  Faut il tendre vers le fin de notre bizarre existence
                  pour s’en apercevoir et réduire le gouffre de nos divergences ? ? ! !

                  • C'est Nabum C’est Nabum 25 mai 19:49

                    @petit gibus

                    Chacun pense tirer son épingle du jeu et se moque de penser une société plus équitable
                    C’est là le problème


                  • zygzornifle zygzornifle 25 mai 13:10

                    maintenant que Macron a flingué ses adversaires politique ou les réduisant a quelques % inaudibles il va se faire les syndicats qui le méritent car ces gros nazes ont appelés a voter pour lui .....lol  je me marre d’avance de les voir couiner contre la loi travail et sa version XXL hahaha ... Il épargnera peut être la CFDT car ce sont les seuls qui se ruent sur les patrons pour leur arracher le stylo et signer tout et n’importe quoi pourvu qu’ils signent ....ce sont des sérial-signeurs donc du tout bon pour Macron .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires