Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le métier des Le Pen

Le métier des Le Pen

Cela fait plus de quarante ans que les immigrés prennent le travail des Français. N'importe quel travail, d'ailleurs. Aucune conscience professionnelle. Sans compter les allocs. L'alloc, chez les Le Pen, ce serait plutôt l'allocution familiale. Mais le travail ? Ces gens-là ont-ils un métier ? Si oui, ils font le travail de qui ?

Dans la France d'avant-Le Pen, glorieuses sixties, les immigrés faisaient souvent un travail d'arabe. Je m'explique : dans toutes les grandes villes du pays, on pouvait trouver des Arabes qui travaillaient dur sur les docks, sur les chantiers de construction – quans ils ne bâtissaient pas les structures, ils faisaient partie des équipes qui démolissaient les anciennes -, ils étaient même charpentiers, couvreurs, peintres en bâtiment. On en voyait occupés au ramassage des ordures ménagères ou au nettoyage de la voirie. Ils travaillaient aussi comme fossoyeurs ou gardiens de nuit. On les a appelés en masse à venir travailler sur des chaînes de montage, pour fabriquer des voitures ou du matériel électroménager. Beaucoup se sont mis à fournir la main d'oeuvre flexible dont les agences d'intérim naissantes ont eu un pressant besoin dès le début des années 70.

Ces mêmes années d'avec-Le Pen ont vu ces millions de Français berbères, kabyles ou arabes accéder à des métiers qualifiés tels que plombiers, machinistes SNCF, mécaniciens, infirmiers, postiers, opérateurs de téléphonie, cuisiniers, secrétaires... Bien sûr, ils sont aussi devenus épiciers, chauffeurs de poids lourds, coiffeurs, barmen ou women, teinturiers, employés de banque ou fonctionnaire administratif, maîtres nageurs, glaciers, ascensoristes, laitiers, jardiniers, manucures, masseurs kinésithérapeutes, techniciens de maintenance.

Beaucoup ont pu exercer pratiquement tous les métiers, acquérir toutes les formations diplomantes possibles... Devenir médecins, chirurgiens, ingénieurs, tout autant que conducteurs de bus ou de travaux, voire hauts fonctionnaires ou policiers. Certes, quelques professions ne se sont guère ouvertes à eux, notamment celles de la représentation, représentation nationale, représentation commerciale, représentation télévisuelle.

Qu'importe. Ces millions de familles d'origine française dont les ancêtres récents ont été visités puis arrachés à leur terre natale pour les besoins de la classe possédante des républiques successives, de 1830 à 1974, sont aussi vétérinaires, cordonniers, ouvriers agricoles, employés de maison, enseignants, soldats ou puéricultrices, travailleurs sociaux, de jour ou de nuit, précaires. Travailleurs non déclarés ou à la recherche d'un emploi. Tous font partie du peuple, de ces gens qui réalisent "l'oeuvre de civilisation", la vraie, la discrète, l'invisible. A l'image de ce travail jamais chanté, jamais remarqué que font les femmes à travers le monde.

Ces Français-là ne sont plus discernables, malgré les apparences que veut bien leur donner la famille FN depuis plus de quarante ans. Ils sont le citoyen lambda aussi bien que l'homme de la rue, la rue où l'on fait la fête ou la révolution, cette rue qu'ils ont tous contribué à bâtir, celle de la Cité qu'ils ont tellement enrichie. Pas celle des gens de salon qui attendent toujours avec impatience qu'on la finisse, leur rue à eux, et qu'on la borde de trottoirs confortables, réservés à leurs boutiques de luxe, à leurs servants médiatiques, leurs flics et leurs vigiles. Ces rues interdites au sans-abri, au sans-domicile-fixe dont plus personne ne veut connaître "l'origine". Qui donc se souciera, sur un trottoir, de dénoncer l'Arabe assis sur le Français-de-souche ?

C'est bien la preuve par le caniveau : là où l'on n'est plus qu'un homme abandonné, sans dignité, la stigmatisation ethnique ou religieuse n'a plus de raison d'être. Le château de Montretout se contrefout des sans-toit.

Il faut pourtant bien que le Système qui a permis d'en arriver là survive. Alors les grands salonards bourrent leurs poubelles avec les bons vieux produits jamais périmés : salades de gauloiseries aux souvenirs mal épluchés. Regardez-les, les ptits bleus bien marinés, arpenter les grands boulevards, ouvrir grand leur cabas et faire les bennes des beaux trottoirs. Et si c'était ça, le métier des Le Pen ? Cuisiner les restes des maîtres avec la même vieille recette aux appellations d'origine contrôlée ?

Changeons de trottoir, retrouvons la mémoire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 10:17

    (Alain Bauer)...84% des vols à la tire sont le fait des étrangers (des immigrés)...Oui en effet..changeons de trottoirs.. !


    • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 11:18

      @Le p’tit Charles
      c’est sur que l’insecurité progresse, mais il ne faut pas se focaliser sur le vol a la tire ... sinon la vie serait belle !
      .
      voir : STOP A L’INSECURITE


    • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 11:54

      @Robert GIL...Le vol à la tire est hélas bien souvent exécuté avec violence et les personnes se retrouvent à l’hôpital avec des problèmes physiques souvent graves notamment chez les personnes âgées...Il arrive qu’il y ait quelques fois des décès suite à ces attaques...donc pas si anodin que ça.. !


    • fred.foyn Le p’tit Charles 23 mars 2015 11:59

      @Le p’tit Charles...Plus de 400.000 actes de violence par vol a la tire constatés par la police et la gendarmerie en 2014...D’après eux en forte augmentation...


    • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 12:01

      @Le p’tit Charles
      je ne dit pas que c’est anodin ... mais dans l’article que je vous propose les consequences des agissements de ces personnes sont beaucoup plus violentes avec des séquelles physiques, psychologiques et des décès egalement, sans compter les familles detruites, divorces, boissons et autres...


    • Yurf_coco Yurf_coco 23 mars 2015 14:03

      @Le p’tit Charles :


      Voilà ce qu’il se passe quand on est juste raciste de bas niveau, a répéter de manière moutonnique les âneries de personnes qui stigmatise pour exister.

      Vous reprenez mot pour mot un pauvre tweet d’Alain Treuillot, et ces fameux 84%.

      Or on cherche un peu (pour ceux qui mettent un peu d’honneur dans ce qu’ils disent)... on réfléchis (pour ceux qui le peuvent encore), et on trouve la statistique : qui cherchait à établir à partir de menus « sans porcs », que sur les vols, 85% sont FRANCAIS... 

      (Donc déjà, votre phrase, si vous voulez qu’elle soit vrai, il faudrait dire « 85% des vols sont le fait de français »... Déjà, votre argument, commence à perdre de sa substance nauséabonde...)

      On continue : et que parmi ces 85%, 67% sont d’origine du magreb et 17% d’afrique noir = 84%.

      Donc on reprends votre phrase et on la corrige : 84% des vols sont le fait de 85% de français et parmi elles, 84% sont le fait de personne française ayant des origines africaine.... 

      Ca perd un peu de son goût vous ne trouvez pas ? Car finalement, 85% des auteurs sont français, sont aller à l’école, sont au chômage et n’ont pas de travail... Alors évidemment, on a plus l’immigré comme bouc émissaire... alors on pourrait se demander pourquoi notre société fabrique des délinquants... Mais bon, ça ferait trop réfléchir.

      Prenons alors une statistique intéressante : Le niveau de vie des auteurs de vols à la tire : 100% étaient pauvre ou sans emploi fixe... Alors moi je dis, partons de là, interdisons la pauvreté.

    • Baasiste 2 23 mars 2015 14:59
      les étrangers représentent 6 % de la population pourtant ils font 15 % des vols ????
      et enfin 84 % de ceux qui ont la nationalité fr ont des origines extra euro, bizarre ?

      ccl : l’immigration pose des pbs 

      « raciste » « stigmatise » 
      les seuls stigmatisés et victimes du racisme c’est les blancs qui font face à un ethnocide 



    • Yurf_coco Yurf_coco 23 mars 2015 15:19

      @Baasiste...
      Allez je vais vous aider... C’est sûr Marine en prof de Maths, ça donne le tournis à certains chiffres... 


      84% des gens parmi les 85% de français qui effectuent des vols sont issus de l’immigration africaine. Et non pas : 84% des immigrés total sont hors UE ! 

      Alors quand l’extrême droite résume cette étude à « 84% des vols sont faits par des étrangers »... 
      Je veux dire : un 6ème aurait 0/20 en mathématiques avec un résultat pareil.
      Les mots ont un sens, les chiffres aussi.


      Bien sur que les immigrés sont sur-représentés dans les vols, car ils sont pour 99% d’entre eux, ils sont pauvres... Ça c’est une statistique qui à du sens.

      Mettre dans la balance 6% d’immigré et 15% de vols, revient tout net à faire une statistique sur les 68% de voleurs qui portent des slips et 32% des caleçons.

      100% des vols sont faits par des pauvres et/ou sans diplôme et/ou sans emploi. Si après, dans ces pauvres, il y a beaucoup d’immigrés, ça s’explique très facilement par la crise, le chômage, le racisme, la délocalisation, les ghettos, la misère... Rien de choquant donc si ce n’est l’échec de notre société à s’occuper de ces pauvres, immigrés ou pas.

    • zygzornifle zygzornifle 24 mars 2015 08:22

      @Le p’tit Charles


       les 16% restant sont fait pas les politiques alors ?

    • Gégé 24 mars 2015 13:23

      @zygzornifle
      84% de ceux qui se font prendre, des politiciens en font beaucoup plus mais ne se font pas prendre.


    • Baasiste 2 3 avril 2015 23:53

      @zygzornifle
      « 

      Bien sur que les immigrés sont sur-représentés dans les vols, car ils sont pour 99% d’entre eux, ils sont pauvres... Ça c’est une statistique qui à du sens.

      Mettre dans la balance 6% d’immigré et 15% de vols, revient tout net à faire une statistique sur les 68% de voleurs qui portent des slips et 32% des caleçons.

      100% des vols sont faits par des pauvres et/ou sans diplôme et/ou sans emploi. Si après, dans ces pauvres, il y a beaucoup d’immigrés, ça s’explique très facilement par la crise, le chômage, le racisme, la délocalisation, les ghettos, la misère... Rien de choquant donc si ce n’est l’échec de notre société à s’occuper de ces pauvres, immigrés ou pas. »
      ils sont victimes du « racisme » car ils s’intègrent pas, apportent des pbs et nous envahissent c’est clair.
      si ils sont ultra pauvres les immigrés des raisons : ils sont pas faits pour aller ici.

      ensuite aucune corrélation entre délinquance et pauvreté comparez cette carte :

      à celles ci :

      et :


      bref l’immigration provoque la merde pas à cause de la pauvreté 

    • Baasiste 2 3 avril 2015 23:54

      sinon je vois que les gauchistes ont organisé des raids sur cet article pour moinsser les posts qui démolissent leurs bobards et propagande.


    • Gnostic Gnostic 23 mars 2015 10:18

      Alors ça c’est du nartique (mais que fait la modération ???)

      Article comme dirait certains écrit avec les pieds

       smiley

       

      Dans la France d’avant-Le Pen, glorieuses sixties, les immigrés faisaient souvent un travail d’arabe.

      Faut dire qu’à l’époque faire une un travail d’arabes, ça signifiait un travail bâclé et dégueu !!

       

      Du coup les Le Pen ont repris cette qualification. Leur métier c’est faire du travail d’arabe et ça leur rapporte

       

      Pour être zéquitable les autres aussi font du travail d’arabes surtout à l’assemblée nationale

       

      Du coup Allah le grand s’en réjouit et fera appliquer la sharia car faut pas sharrier quand même

       

      Commentaire écrit avec la zézette

       


      • JCBeaujean 23 mars 2015 20:03

        @Gnostic

        Mon camarade, vu le niveau de ton jeu de langue, je n’oserais imaginer avec quoi tu écris. Mais par contre, je connais la nature de ton papier : n’oublie pas de changer de rouleau.


      • rocla+ rocla+ 23 mars 2015 10:30

        à propos de zézette  :



        Etonnant découverte Selon une étude de l’ Institut National de sexologie de l’ Université de Mettaschaussette , 150 femmes âgées de 26 à 28 ans soumises à un test ont répondu que la taille de la femme n’ a rien à voir avec la longueur du pénis .

         Dont acte .


        • Garance 23 mars 2015 10:45

          L’auteur


           « Changeons de trottoir, retrouvons la mémoire »

          Ce serait plutôt : 

          « Récupérons le trottoir au nom de la mémoire » 

          Qui n’a pas du descendre d’un trottoir pour laisser passer ces merdes qui vous toisent comme si vous en étiez une ?

          Vous nous avez fait une liste de tous les métiers qu’ils sont venus faire ici à la demande du patronat afin de faire pression sur les ouvriers d’origine française

          Si vous nous parliez des 75 % qu’occupent leurs descendants dans les prisons françaises ; malgrés que le honteux laxisme de la Taubira à leur encontre


          Au lendemain de la dernière élection un constat est à faire : 

          Le FN : 4 millions de voix

          Le PS : 2 millions de voix

          Le reste n’est que propagande de l’UMPS

          Un article comme celui-ci ne peut que contribuer a ce que l’écart soit encore plus grand aux prochaines élections

          Merci l’auteur

          • bourrico6 23 mars 2015 11:29

            @Garance

            Hier à 20h00
            TF1 : PS 28.7 FN 27.2
            FR2 : PS 28.5 FN 24.5
            ITV : PS 21.4 FN 26.3
            BFM : PS&Co 19.7 FN 24.5

            Bref, je sais pas qui fait de la propagande, mais va falloir expliquer ton écart du simple au double, ça risque d’être dur pour toi car chaque source publie des résultats différent, mais aucun qui ne varie du simple au double.


          • Garance 23 mars 2015 13:04

            @bourrico6


            Les chiffres que j’avance sont ceux des voix que chaque parti a obtenu hier 

            Les tiens tiennent compte des voix par groupements ( PS, Vert, Divers gauches ect ....ect.... ) ces voix par groupement ont été comptabilisées PS au grand dam des écolos qui l’ont mauvaise, eux qui du coup se retrouvent à 2 % 


            Ils auraient du se méfier les écolos et auraient pu se renseigner auprés des cocos qui se sont fait désintégrer de la même manière et par les mêmes

            Les voix exprimées des électeurs PS seules : 2 millions

            Les voix exprimées des électeurs FN seules : 4 millions
            Toi y a n’as compris ?

          • Garance 23 mars 2015 14:15

            @bourrico6


            Je t’ai trouvé ça pour que tu comprennes bien de quoi que je te cause : 


            Sont terribles les chiffres qui ne plaisent pas

            Pas grave ; je t’offre le restant du cigare que Valls n’a pas fini de fumer 


            Il a bonne mine ce crapeau : personne ne lui a dit qu’un cigare se fume mais ne se chique pas

            Surtout quand ce cigare socialiste (1) coute la journée d’un Smicard

            (1) : les cigares socialistes cubains dont les capes sont roulées sur les cuisses dénudées de belles cubaines aux yeux de braises ( Cuba- Solférino par la valise diplomatique )

          • OMAR 23 mars 2015 18:34

            Omar21

            Boussetot’ti Gars-rance :

            ".... Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux.
            C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés.

             J’affirme que dans la religion musulmane rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet.
            Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale.

             D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française [...]. Je conclus  : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant :
            « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation » [...]
            Comment un pays qui a déploré longtemps de n’avoir pas assez de jeunes pourrait-il dévaluer le fait d’en avoir cinq ou six millions ? »

            Jean Marie le Pen, le papa de Narine, le 28 janvier 1958, à l’Assemblée Nationale.

            Et maintenant que ton appart est construit, que ta Pigeot est fabriquée, que les autoroutes sont terminées et que le blé est moissonné et transformé en farine, tu stigmatise mes gosses qui sont sans boulot et tu veux que je me casse ?


          • Baasiste 2 23 mars 2015 19:57

            @OMAR
            l’Algérie fr servait la France d’après le pen mais pas l’immigration algérienne en France.

            la reconstruction de la france ça été fait avec seulement 400 000 immigrés et enfin en 1973 fin des 30 glorieuses la population extra euro en France c’était 3 % de la population seulement vs bcp plus là.
            ensuite on a jamais eu besoin des immigrés hormis les gros capitalistes et vous avez juste pris notre travail pour des salaires de misère. 


          • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 24 mars 2015 07:27

            @Garance

            Effectivement, vous puez la merde , rien qu’à lire vos âneries. Qu’attendez-vous pour rejoindre vos amis de daesh pour faire du nettoyage ethnique ?


          • julius 1ER 24 mars 2015 11:34

            @Garance
            il s’agit d’un photo-montage cette histoire de cigare !!!! 


          • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 23 mars 2015 10:57

            @tous les avocats du FN

            Pourquoi ne pas reconnaître que c’est d’abord la France qui est allée chercher ses immigrés et que ce sont des rejetons de son ancien empire qui voudraient y prospérer ; que beaucoup d’immigrés acceptent effectivement de faire un certain nombre de tâches qui répugnent (peut-être à juste titre) aux Français de souche ?


            • Gnostic Gnostic 23 mars 2015 11:15

              @Jean J. MOUROT

              Je repasse sur ce nartic par hasard et je lis cette connerie

               

              Un exemple Saint Florentin Sur Yonne dans les sixties. Une petite ville de 3000 habitants embranchée rail. On est en plein remembrement, du coup beaucoup de paysans se retrouvent sans boulot

              Le maire fait venir des usines avec taxe professionnelle et terrains proches gare GRATUITS

               

              Les paysans bourguignons des rudes à la tâche accourent.

              Travail dur souvent à l’extérieur, sale, ingrat et en plus payé des clopinettes. Faut pas les prendre pour des cons et ils se tirent

               

              Résultat le grand patronat parisien fait venir des arabes. Ils bossent pour des clopinettes et ferment leur bec

               

              20 ans plus tard le grand patronat délocalise car la main d’oeuvre même arabe est trop cher

               

              Les usines ferment mais les immigrés restent (avec le regroupement familial ils sont un paquet)

              Résultat : cette petite ville est peuplée à plus de 60% de magrébins

               

              Les vieux sont restés et les jeunes sont tous partis sur Paris. Les commerces ont presque tous fermés et à 20h00 la ville est morte

               

              C’est ça la réalité MOUROT

               smiley


            • Garance 23 mars 2015 11:28

              @Jean J. MOUROT


              Arrêtez de vouloir nous faire croire aux antiennes bobos

              « Comme les français ne veulent pas faire les travaux pénibles ce sont les pauvres immigrés qui sont obligés de les faire : merci à eux d’être venus » 

              D’abord ce ne sont pas les français qui sont allé les chercher : nuance c’est le patronat qui les a fait venir

              Le patronat l’a fait pour geler les salaires des français de souche et museler les actions syndicales

              Avant que le patronat ne les fasse venir les « travaux pénibles » se faisaient , avec des salaires corrects , par les français de souche

            • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 11:39

              @Garance
              Depuis les grandes révolutions industrielles, le patronat n’a toujours eu qu’une seule idée, payer la main d’œuvre le moins cher possible afin de faire le plus de profit possible : c’est une constante ! Ce n’est pas l’immigration qui tire les salaires à la baisse, c’est la capitulation des salariés devant le discours patronal, car toutes les conquêtes sociales ont toujours été obtenues par des luttes. Il est trop facile de justifier sa lâcheté et sa résignation en faisant porter le poids de sa soumission par d’autres ! Si demain il n’y avait plus d’immigrés, ne croyez pas que le patronat vous augmenterait automatiquement, vous n’aurez que ce que vous prendrez ! Cela s’appelle la lutte des classes, elle n’a pas de frontière ni de préférence nationale !
              .
              voir : PATRONS ET TRAVAILLEURS SANS FRONTIERES


            • simir simir 23 mars 2015 13:21

              @Robert GIL
              Tout à fait d’accord et j’ajouterais aussi que ce qui tire les acquis et revendications vers le bas, c’est la capitulation de la CGT qui est passée début 1990 d’un syndicat de lutte des classes à un syndicat de négociation et d’accompagnement.
              Ils ont quitté la FSM et adhéré à la CES de MONKS qui se vantait de vouloir sauver le capitalisme.
              C’est la courroie de transmission de l’Union Européenne.
              Thibaud voulait même appeler à voter oui à Lisbonne il en a été de justesse empêché par la CNN


            • Baasiste 2 23 mars 2015 13:23

              @Robert GIL
              « Ce n’est pas l’immigration qui tire les salaires à la baisse, c’est la capitulation des salariés devant le discours patronal, car toutes les conquêtes sociales ont toujours été obtenues par des luttes. Il est trop facile de justifier sa lâcheté et sa résignation en faisant porter le poids de sa soumission par d’autres ! Si demain il n’y avait plus d’immigrés, ne croyez pas que le patronat vous augmenterait automatiquement, vous n’aurez que ce que vous prendrez ! Cela s’appelle la lutte des classes, elle n’a pas de frontière ni de préférence nationale ! »

              sauf que sans immigration il serait bcp plus facile de demander de plus gros salaires et de faire plus souvent des grèves. l’immigration augmente la demande de travail ce qui fait que les patrons ont besoin de donner de moins bons salaires et l’immigration permet de remplacer les français récalcitrants.


            • Baasiste 2 23 mars 2015 13:28

              l’immigration augmente la demande de travail ce qui fait que les patrons *peuvent donner des salaires plus bas et en profitent et l’immigration permet de remplacer les français récalcitrants.


            • rocla+ rocla+ 23 mars 2015 13:36

              Je faisais quelques foires autour de Saint Florentin il y a une quinzaine

              d’ années , dans les déjà ronds-points des cadavres de canettes , bouteilles
              éclatées au milieu de la chaussée , une vue directe sur le désert cervical 
               environnant .

            • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 23 mars 2015 13:39

              @Garance
              « D’abord ce ne sont pas les français qui sont allé les chercher : nuance c’est le patronat qui les a fait venir » 
              Parceque le patronat qui nous intéresse n’a rien à voir avec les Français ? Quand Citroën, firme française, allait chercher ses OS dans les villages marocains, les Français ont protesté ?

              Heureusement que le Front est l’ennemi du Patronat... Cela n’était pas évident jusqu’à présent !


            • Baasiste 2 23 mars 2015 13:57

              @Jean J. MOUROT
              le peuple français n’a rien à voir avec les grosses boites qui profitent de l’immigration ce qui n’est pas le cas du peuple qui subit cette immigration. 


            • Robert GIL Robert GIL 23 mars 2015 16:39

              @Baasiste 2
              vous ecrivez : « l’immigration augmente la demande de travail », donc l’immigration crée du travail ? C’ est vrai qu’une etude de 2010 montrait que :" Les immigrés sont une très bonne affaire pour l’économie française : ils reçoivent de l’Etat 47,9 milliards d’euros, mais ils reversent 60,3 milliards"...
              .
              voir : LES CHIFFRES DE L’IMMIGRATION


            • Garance 23 mars 2015 18:30

              @Jean J. MOUROT


              Ceux qui auraient protesté auraient été taxé de facho par les « Bien-pensants » au pouvoir aujourd’hui

              « Bien-pensants » qui avaient en arrière-pensée que ces nouveaux Damnés de la Terre allaient être leur futur électorat : le leur étant de moins en moins bon à leurs charres

              Dans ce processus vous avez été les Idiots utiles : vous alliez dans les sens des intérêts du Patronat

              Quand Georges Marchais s’en est aperçu il était trop tard : le PS l’avait déjà bouffé

              Entre le PS et le Patronat ça a toujours été une vraie histoire d’amour

              Elle a commencée avec le Mitteux elle continue de plus belle avec le Bouffi

              Sarko lui balançait des millions : le Bouffi des milliards


              Elles sont ou les embauches ?

              On ne les verra jamais : par contre ce que l’on voit c’est 1000 nouveaux chômeurs par jour et que le Patronat en plus de garder ces milliards en réclame de nouveaux

              Qui lui seront donné : quand on s’aime on compte pas


            • JCBeaujean 23 mars 2015 19:21

              @Jean J. MOUROT

              Quel bonheur de voir qu’on sait lire les textes... Seule truc épastrouillant : on met Le Pen en titre et tout de suite... 53 votes ! C’est pas beau, la France ?


            • La Dame du Lac La Dame du Lac 23 mars 2015 20:08

              @Baasiste

              Mais enfin mon cher, puisque BHL vous dit que l’immigration est une chance et un enrichissement pour nous tous !


            • Baasiste 2 23 mars 2015 22:19

              l’immigration si il augmente la demande de travail créé du chômage et baisse les salaires en effet car il y aura plus de gens en cocnurrence pour un même emploi, votre ami marx le dit lui mùême :


              concernant les chiffres de l’immigration : votre étude est bidonné, le coût de l’immigration est énorme selon la majorité des études : http://www.polemia.com/84-milliards...
              votre étude aussi a été revue et donne qu’un crédit de seulement 4 milliards pour l’immigration, enfin elle ne prend pas en compte le futur coût des retraites futures à donner pour les immigrés en moyenne plus jeunes qui feront un papy boom plus tard. de plus votre étude a ignoré volontairement 12 milliards de coûts dépensés pour les immigrés par les collectivités locales quand elle a calculé le bénef ou la perte.

              de surcroît votre étude fait comme si les taxes payés par les immigrés ne servaient qu’à payer leurs prestations lol. à ne pas oublier, les immigrés coûtent aussi dans le domaine de la dette, des intérêts, des aménagements, de l’éducation scolaire, de la sécurité, etc...

              enfin votre étude ne prend pas en compte le coût des fdesouche mis au chômage à cause de l’immigration.


            • Baasiste 2 23 mars 2015 22:28

              @Robert GIL

              l’immigration en augmentant la demande de travail créé du chômage et baisse les salaires en effet car il y aura plus de gens en concurrence (demande) pour un même emploi (offre), votre ami marx le dit lui même comme engels : :http://www.pcint.org/03_LP/466/466_marxisme-immigration.htm«  Le progrès industriel, qui suit la marche de l’accumulation, non seulement réduit de plus en plus le nombre d’ouvriers nécessaires pour mettre en œuvre une masse croissante de moyens de production, il augmente en même temps la quantité de travail que l’ouvrier individuel doit fournir. A mesure qu’il développe les pouvoirs productifs du travail et fait donc tirer plus de produits de moins de travail, le système capitaliste développe aussi les moyens de tirer plus de travail du salarié, soit en prolongeant sa journée, soit en rendant son labeur plus intense, ou encore d’augmenter en apparence le nombre des travailleurs employés en remplaçant une force supérieure et plus chère par plusieurs forces inférieures et à bon marché, l’homme par la femme, l’adulte par l’adolescent et l’enfant, un yankee par trois Chinois. Voilà autant de méthodes pour diminuer la demande de travail et en rendre l’offre surabondante, en un mot, pour fabriquer des surnuméraires.

              L’excès de travail imposé à la fraction de la classe salariée qui se trouve en service actif grossit les rangs de la réserve et en augmentant la pression que la concurrence de la dernière exerce sur la première, force celle-ci à subir plus docilement les ordres du capital » 


              « A cause de la concentration croissante de la propriété de la terre, l’Irlande envoie son surplus de population vers le marché du travail anglais, et fait baisser ainsi les salaires, et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière anglaise.
              Et le plus important de tout ! Chaque centre industriel et commercial en Angleterre possède maintenant une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles, les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais.
              L’ouvrier anglais moyen hait l’ouvrier irlandais comme un concurrent qui abaisse son niveau de vie. Par rapport au travailleur irlandais, il se sent un membre de la nation dominante, et ainsi se constitue en un instrument des aristocrates et des capitalistes de son pays contre l’Irlande, renforçant ainsi leur domination sur lui-même. Il nourrit des préjugés religieux, sociaux et nationaux contre le travailleur irlandais. Son attitude envers lui est très semblable à celle des « pauvres blancs » envers les « nègres » des anciens Etats esclavagistes des USA. L’Irlandais lui rend d’ailleurs la pareille, et avec intérêts. Il voit dans l’ouvrier anglais à la fois le complice et l’instrument stupide de la domination anglaise en Irlande. »"

              marx dedans décrit aussi que la division du prolétariat est lié au racisme qu’il juge directement provoqué par l’immigration. il décrit aussi la baisse des salaires via l’immigration.

              concernant les chiffres de l’immigration : votre étude est bidonné, le coût de l’immigration est énorme selon la majorité des études : http://www.polemia.com/84-milliards...
              votre étude aussi a été revue et donne qu’un crédit de seulement 4 milliards pour l’immigration, enfin elle ne prend pas en compte le futur coût des retraites futures à donner pour les immigrés en moyenne plus jeunes qui feront un papy boom plus tard. de plus votre étude a ignoré volontairement 12 milliards de coûts dépensés pour les immigrés par les collectivités locales, quand votre étude a calculé le bénef ou la perte.

              de surcroît votre étude fait comme si les taxes payés par les immigrés ne servaient qu’à payer leurs prestations lol. à ne pas oublier, les immigrés coûtent aussi dans le domaine de la dette, des intérêts, des aménagements, de l’éducation scolaire, de la sécurité, etc... ce qu’occulte votre étude.

              enfin votre étude ne prend pas en compte le coût des fdesouche mis au chômage à cause de l’immigration.

            • Baasiste 2 23 mars 2015 22:32

              @Robert GIL
              ensuite les immigrés occupent pas mal d’emplois dans divers secteurs car ils sont bon marché pour le patronat que vous « combattez ». ensuite je rappelle juste que l’immigration clandestine comme légale fait baisser les salaires et créé du chômage, l’immigration légale est tjrs moins chère que les fdesouche en moyenne et l’immigration légale fait augmenter la demande de travail ce qui créé du chômage et une pression sur les salaires comme je l’ai dis avec marx + engels.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès